Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Fo0stine : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Nora Jacobs, Tome 1 : Démasquée Nora Jacobs, Tome 1 : Démasquée
Jackie May   
(VO) J’ai adoré ce livre et j’ai une folle envie de le relire même si je suis un peu frustrée de ne pas savoir ce qu’est Nora à la fin. Enfin bon, elle ne le sait pas non plus alors je lui pardonne...
Depuis petite, Nora a beaucoup de problèmes avec les hommes, elle les attire (sans savoir pourquoi) et cette attirance a tendance à se transformer en obsession et à devenir ingérable alors elle a décidé de faire son mieux pour les éviter. Elle a aussi des pouvoirs psychiques, elle lit dans les pensées lorsqu’elle touche quelqu’un et elle peut aussi avoir des visions en touchant des objets. Son don va lui causer pas mal d’ennuis.
Si vous n’aimez pas quand l’heroine a plusieurs prétendants, vous n’allez pas aimer cette histoire mais pour moi, ça sonne juste vu que ça doit être lié à la nature même de Nora.
Pour le côté action, c’est bien présent et c’est intéressant aussi. Elle n’a pas trop le choix, on l’oblige à chercher des surnat’ disparus.
Je ne me suis pas ennuyée une seconde, je n’ai même pas pensé des choses du genre : ah, c’est du déjà vu ça. Non, j’etais a fond dedans. Ce que j’aime surtout c’est quand elle envoie balader Henry...

par deeKi
Kate Daniels, Tome 7 : Rupture magique Kate Daniels, Tome 7 : Rupture magique
Ilona Andrews   
Je commencerai en disant ceci, Kate Daniels est une série où les auteurs ont su garder la même excellence à tous les niveaux depuis le premier tome. C’est vraiment dommage que la publication se soit arrêtée en France, et en plus, juste au moment où la relation Kate/Curran commençait enfin à se développer. Avis à tous ceux qui veulent poursuivre la série, lire en anglais prend du temps au début, mais on s’y fait rapidement, et de toute manière, quand on veut, on peut ! ^-^

Concernant ce tome en particulier, l’histoire est comme d’habitude bien construite et cohérente. Seul point un peu décevant, la trahison à l’intérieur du Pack est extrêmement prévisible, pour ne pas dire qu’on la voit arriver depuis plusieurs tomes. On retrouve l’humour des auteurs et les personnages attachants de la série (les échanges entre Derek et Ascanio valent particulièrement le détour). Pour ma part, étant une grande romantique, les petits moments entre Kate et Curran sont aussi un atout majeur !
Je ne m’étendrai pas sur l’originalité de l’univers qui a fait ses preuves depuis le premier tome et qui reste l’un des plus originaux, je trouve, des livres que j’ai pu lire dans le domaine. Enfin, pour ce qui est de l’écriture, en tout cas en anglais, elle est très claire et plutôt élégante, ce qui n’a rien d’inhabituel avec ce couple d’auteurs.

Ce tome se concentre principalement sur Kate, Curran étant absent pendant une bonne moitié du livre. Laissée seule à gérer le Pack face à Hugh d’Ambray qui vient jouer dans ce tome le rôle de grand méchant, elle doit protéger tout le monde (ou en tout cas le plus de monde possible). Si l’on se souvient des premiers tomes qui se concentrent principalement sur Kate, on remarque bien l’évolution du personnage qui s’est attaché à beaucoup de monde.
On apprend à mieux connaitre certains personnages qui jusque-là étaient restés en arrière-plan, comme le couple d’Alphas du clan des rats ou Ghastek. Et on assiste au retour de personnages qui n‘étaient apparus que brièvement dans certains tomes. On rencontre enfin le père de Kate, qui est jusque-là resté en arrière-plan, un peu comme un boss final. Pour ma part, je n’ai absolument pas été déçue par ce personnage dont on parle depuis le premier tome. La dernière page m’a d’ailleurs bien fait rire !

Il est vrai que la fin peut prêter à confusion, et l’on pourrait croire que la série touche à son terme, mais les auteurs ont confirmé que ce n’était pas la fin des aventures de Kate et Curran!

The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 3 : La Reine de l'air et des ombres (II) The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 3 : La Reine de l'air et des ombres (II)
Cassandra Clare   
Dark secrets and forbidden love threaten the very survival of the Shadowhunters in Cassandra Clare’s Queen of Air and Darkness, the final novel in the #1 New York Times and USA TODAY bestselling The Dark Artifices trilogy.

What if damnation is the price of true love?

Innocent blood has been spilled on the steps of the Council Hall, the sacred stronghold of the Shadowhunters. In the wake of the tragic death of Livia Blackthorn, the Clave teeters on the brink of civil war. One fragment of the Blackthorn family flees to Los Angeles, seeking to discover the source of the blight that is destroying the race of warlocks. Meanwhile, Julian and Emma take desperate measures to put their forbidden love aside and undertake a perilous mission to Faerie to retrieve the Black Volume of the Dead. What they find in the Courts is a secret that may tear the Shadow World asunder and open a dark path into a future they could never have imagined. Caught in a race against time, Emma and Julian must save the world of Shadowhunters before the deadly power of the parabatai curse destroys them and everyone they love.

par Avalone76
Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée Les Chroniques de Dani Mega O'Malley, Tome 4 : Fièvre enchantée
Karen Marie Moning   
Magnifique !

J'ai rarement eu l'occasion d'être autant affectée par un livre, même s'il est vrai que je porte une affection toute particulière à la série Fever. C'est autant par sa complexité aussi bien au niveau des personnages que de l'histoire, mais aussi avec les petites phrases cultes pleines de sens et de sagesse de Barrons, que j'ai été rapidement captivée par le chef d'oeuvre de Karen Marie Moning.
Connaissant la fin du tome précédent, j'avais de grosses attentes pour la suite, qui dans ma tête était déjà toute tracée. Mais encore une fois, l'auteure n'a pas succombé à la simplicité et a réellement su nous donner une histoire qui ne tombe non seulement pas dans le déjà vu, (que ce soit au sein de la série même ou des livres du même genre), mais qui arrive aussi à nous surprendre, que ce soit par les évènements ou par les révélations qui nous sont (ENFIN !)... en partie accordées.
J'ai beaucoup aimé pouvoir retrouver Dani que j'avais estimé trop peu présente dans certains des précédents tomes, ce qui n'est pas le cas du tout cette fois ci. C'est donc avec grand plaisir que j'ai eu l'occasion de la découvrir à nouveau, seulement cette fois dans toutes les nuances de sa personnalité, et parfois même, de sa vulnérabilité.
Ce livre m'aura fait éprouver une grande palette d'émotions. J'ai eu l'occasion de sourire et de rire, mais aussi de pleurer ou d'être choquée (mais jamais déçue).
Il est vrai que j'ai trouvé assez frustrant de ne pas avoir toutes les réponses que j'attendais. Mais je pense que l'auteur continue de faire ce qu'elle a toujours fait : nous donner des révélations au compte goutte tout au long de son récit, et par la même occasion, nous tenir en haleine dans cet univers absolument palpitant. Je pense que KMM a souhaité terminer pleinement l'histoire de Mac pour se consacrer plus à Dani et aux autres personnages par la suite. Par ailleurs, [spoiler]comme Dancer n'est plus de ce monde,[/spoiler] la future intrigue amoureuse de Dani sera plus je pense comme celle de Barrons et Mac:[spoiler] sans un triangle amoureux (sauf si KMM ramène Christian dans la partie, chose peu probable puisqu'il semblerait qu'il puisse y avoir quelque chose entre lui et la Sidhe-seere Enyo... )et[/spoiler] racontée plus dans les détails. La fin n'en est peut-être donc pas vraiment une, dans le sens où (comme dans Fièvre d'Ombres), elle n'est que l'achèvement d'une partie de l'intrigue de cet univers. Nous n'en savons pas plus sur [spoiler]Kat et Kasteo, ni sur Dageus ou Christian (qui était certes présent mais pas vraiment là), ou même sur les sombres desseins de Cruce.[/spoiler] Comme le dit Ryodan à propos de Dani “I haven’t even begun to plumb your secrets”(soit a peu près en français: Je n'ai même pas encore commencé à sonder tes secrets). KMM apporte à l'intrigue de ses deux personnages, une certaine tension, venant s'ajouter à toute celle qui s'était déjà accumulée. À la fin de Feversong pour Dani un cycle est bouclé, mais son histoire est à peine commencée. L'auteur ne fait que nous préparer à son prochain tome, en réussissant à nous tenir en haleine avant même d'avoir lu ses premiers mots. C'est donc loin d'être la fin de la série Fever!
KMM m'a beaucoup surprise. L'auteur révèle une extrême intensité dans les liens entre Barrons et Mac, des liens que je n'aurais jamais imaginé être affirmés aussi ouvertement et explicitement, sans aucune pudeur. Ce n'est plus seulement un profond attachement qui uni ses deux personnages, mais bel et bien de l'amour dans toute son attirance, sa considération et sa compréhension. Chose que KMM arrive à rendre tout à fait crédible, malgré l'image que l'on a du Barrons presque aussi chaleureux qu'une porte de prison qui jette des gâteaux d'anniversaire au plafond ! On apprend même la raison pour laquelle il l'appelle tout ce temps Mlle Lane ! Par conséquent, je pense que l'auteur ne pouvait pas tout traiter dans ce tome, qui est par ailleurs déjà assez gros (mais comme on dit plus il y en a, mieux c'est ! )

C'est donc avec une grande délectation que j'ai tout simplement dévoré ce livre. Karen Marie Moning s'est encore surpassée et, à mon humble avis, Feversong est de loin le meilleur tome de la série Fever que nous ayons connu jusqu'à maintenant. J'attends donc, encore une fois, la suite avec beaucoup d'impatience ! KMM est peut-être en réalité une faë démoniaque aux pouvoirs incommensurables, son livre m'ayant possédée comme Mac par le Sinsar Dubh: ensorcelée, captivée, subjuguée.
Sorceleur, Tome 6 : La Tour de l'hirondelle Sorceleur, Tome 6 : La Tour de l'hirondelle
Andrzej Sapkowski   
Encore un livre excellent de cette magnifique saga! Sorceleur n'a pas fini d'epater, et laisse desirer le dernier tome, que je vais m'empresser d'entamer! A tout hasard, la critique qui suis concerne la version originale (polonaise donc), je me permettrai donc plusieurs eloges quant au style, dont je ne certifie pas l'exactitude dans la version francaise.

Bref. On se retrouve avec un schema tout a fait nouveau des aventures de Geralt, Ciri, Yen, Triss, Rience et de tous ces autres personnages originaux et attachants de l'univers "Jamais-jamais" de Sapkowski. En effet, les peripeties sont racontees par les personnages: n'y voyez rien de lourd! Au contraire! L'histoire gagne en piment, vous reconstruisez petit a petit le scenario. Les 100 dernieres pages, vos doigts saignent tellement vous essayez de les tourner vite!
Pour le langage, c'est toujours le meme compliment- dans la VO, on a une espece de melange de vieux polonais, d'argot et de familier: en somme, on ne lit pas un recit vulgaire, mais on note toutefois les "putain" qui peuvent tomber dans les pires moments, ou en parlant a des nains.
On se delecte aussi de toute la philosophie trainee dans les actions; les evolutions des morales, des pensees des personnages; les moments ou le bien et le mal ne sont plus si claires et faciles a distinguer; les phrases purement reflective (" Ne confond pas les etoiles avec leurs reflets sur le lac", en trad. approximative)

En somme, un bouquin excellent, une passerelle pour la "Mature dark fantasy", comme un ami aime le dire. N'y cherchez pas le reconfort d'une vie pas toujours facile: ce livre ne fera que vous convaincre de son horreur.

par Foxi1309
Wyld, Tome 1 : La Mort ou la gloire Wyld, Tome 1 : La Mort ou la gloire
Nicholas Eames   
Les héros sont éternels.

Clay Cooper et ses hommes étaient jadis les meilleurs des meilleurs, la bande de mercenaires la plus crainte et la plus renommée de ce côté-ci des Terres du Wyld. Pourtant leurs jours de gloire sont bien loin. Les redoutables guerriers se sont perdus de vue. Ils ont vieilli, se sont épaissis et ont abusé de la bouteille – pas forcément dans cet ordre, d'ailleurs.

Mais un jour, un ancien compagnon se présente à la porte de Clay Cooper et le supplie de l'aider, en se lançant dans une mission que seuls les plus braves et les plus inconscients seraient capables d'accepter.

Le temps est venu de reformer la bande.

« Nicholas Eames apporte une solide dose d'humour et de rock'n'roll à la Fantasy. » - Sebastien de Castell, auteur des Manteaux de gloire
« Cette histoire vous tiendra en haleine et vous fera à la fois rire et pleurer. » - K.J. Parker, auteur de La Trilogie Loredan
« Absolument génial ! Des héros qui ont du cœur au ventre et de l'humour à revendre. » - Jon Hollins
« Une intrigue pleine d'humour et d'aventure, une réflexion sur le temps qui passe et un hommage à de nombreux thèmes de Fantasy rassemblés en un seul livre. Et énergique à souhait. En bref : indispensable ! » - B&N SF & Fantasy Blog
« Un croisement entre Joe Abercrombie et Terry Pratchett – et ce n'est pas peu dire. » - Fantasy Review Barn
« Un roman formidable et énergique qui se lit d'une traite. Des personnages savoureux, des voyous attachants, des monstres incroyables à la pelle, le tout emballé dans un humour noir qui fait sourire tout au long de l'aventure. Une merveille ! » - John Gwynne
« Une cascade ininterrompue d'action et un humour réjouissant. Un excellent cru. » - Ian Irvine


par Gkone
Le Royaume Blessé, Tome 3 : Le Roi des Assassins Le Royaume Blessé, Tome 3 : Le Roi des Assassins
R. J. Barker   
La conclusion épique de la trilogie de RJ Barker, dans un monde ravagé par la magie où se croisent assassins, chevaliers et nobles aux desseins troubles...

Pendant un temps, l'assassin Girton Pied-bot a vécu dans une paix relative. Mais son souverain, Rufra ap Vthyr, convoite désormais le trône suprême. Au sein de la capitale de Maniyadoc, vingt années d'intrigues politiques et d'assassinats abjects vont trouver leur sanglante conclusion à l'occasion de l'accession au trône du roi de tous les rois. Des amis trahissent leur camp et d'anciens adversaires deviennent de précieux alliés, tandis que le redoutable dieu de la mort se fait plus présent que jamais, menaçant tous ceux qui comptent pour Girton...

« Barker est un conteur-né. » - Nicholas Eames, auteur de La Mort ou la gloire
« Une histoire captivante, pleine d'action et d'émotion, souvent drôle et aussi tranchante qu'une lame. » - Jon Skovron, auteur de Hope et Red
« Des dieux morts, une magie terrifiante et une intrigue haletante. Un excellent choix. » - Peter Newman, auteur de The Vagrant


par Gkone
Sorceleur, Tome 7 : La Dame du lac Sorceleur, Tome 7 : La Dame du lac
Andrzej Sapkowski   
Ça y est, c'est déjà terminé. Le Sorceleur a été une série que j'ai adoré lire bien que certains tomes sont un peu inégaux. En effet, j'ai préféré le tome 3 du début à la fin. Quant aux autres tomes, il y avait certains passages qui traînaient en longueur. Néanmoins, globalement c'est une très bonne saga et la fin m'a un peu émue notamment avec [spoiler]la mort de Milva, Angoulême, Régis et Cahir (même si je ne l'appréciais pas trop) [/spoiler]. Bref je relirais sûrement ces livres dans quelques années !

par _shadow_C
Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal Mercy Thompson, Tome 11 : Le Souffle du mal
Patricia Briggs   
Quel bonheur de retrouver ces personnages et cette série !
Ce tome ci ne loupe pas le coche, il est très agréable à lire, toujours aussi fun et plein d'action.

Le territoire de la meute étant devenu une zone neutre protégée par celle ci, il a été déclaré comme la zone tampon idéale pour accueillir un sommet entre les dirigeants humains et les seigneurs fae.

Mais bien sur l'occasion était trop tentante pour que ceux qui sont contre ne se manifestent pas, et les dangers se multiplient sur le territoire de la meute ...

Au fil des tomes Mercy, Adam et la meute ont amassés bon nombre d'alliés et d'amis, et autant d'ennemis. Les voir tous en action ici était vraiment très dynamique.

Il y a eu pas mal d'informations révélées, notamment sur les sorcières, ce qui rendait l'intrigue intéressante et fournie. Je suis vraiment intriguée par Sherwood Post, j'ai hâte d'en apprendre plus sur lui (mais je sens qu'on risque de nous faire mariner encore quelques temps).

Wulfe aussi était bien présent, et on le découvre vraiment sous un autre jour.
Ça fait du bien de changer de focus de temps en temps, ça donne du punch à l'ensemble

De toute façon si on est arrivé à ce niveau la de la série et qu'on l'apprécie toujours autant, on a peu de chance d'être totalement déçu par par ce tome qui approfondit encore l'univers et les personnages.

En Bref j'ai adoré ce tome, et je pense qu'un jour il faudra que je me relise cette série du début, parce que ça commence à faire un paquet d'années que je l'ai commencé.

17/20

par lianne80