Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Fo0stine : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Highland Magic, Tome 1 : Gifted Thief Highland Magic, Tome 1 : Gifted Thief
Helen Harper   
Ce premier roman dans cette saga est prometteur : j'attends avec impatience la sortie du second tome pour confirmer cette impression.

par ness86
Shattered Realms tome 4: Deathcaster Shattered Realms tome 4: Deathcaster
Cinda Williams Chima   
Lu en VO.
Une très bonne fin pour cette série qui m'a beaucoup plu.
J'ai été par contre frustrée par le manque d'epilogue. On a suivi tellement de points de vue différents pendant cette série que n'entr'apercevoir que celui d'Hal et Lyss me laisse franchement sur ma faim, même si on peut imaginer aisément l'épilogue de chacun.
Au final, cette série aura été pleine d'aventures, de douleurs, de doutes... De romance en sommeil. Vraiment une bonne série young adult.
Je recommande.
J'ai toutefois préféré la série précédente (les 7 royaumes) car elle ne mêlait que 2 points de vue et j'adorais le personnage de Han. La série Shattered Realms alternent tellement de point de vue que j'étais continuellement frustrée de ne pouvoir suivre plus profondément les aventures de chacun. Tout est cohérent dans le scénario mais basculer sans arrêt d'un personnage à l'autre me fait lire l'histoire comme si je lisais par saut de puce.
Néanmoins, je le répète, c'est une très bonne série. Dommage qu'elle ne soit pas traduite en français !

par laflut
Renégat, Tome 2 : La Lame Noire Renégat, Tome 2 : La Lame Noire
Miles Cameron   
Quelques semaines après leur victoire sur les troupes du Monde Sauvage réunies par Thorn, le Chevalier Rouge et sa compagnie se rendent en Morée à la demande de l'Empereur de ce lointain pays. Alors qu'il s'approche de ce pays, ils sont avertis que l'Empereur a été enlevé par le chef de ses armées grâce à la complicité du Magister de l'empereur.

Si le postulat de départ de ce présent tome se révèle assez classique et plutôt simple avec une conspiration contre un empereur jugé incompétent, l'histoire qui va se déroulait est elle beaucoup plus complexe car en plus des personnages rencontrés dans le premier opus l'auteur va en introduire de nouveaux. Un récit où chaque personnage développe sa propre intrigue secondaire avec en premier lieu Thorn qui n'a pas renoncé à conquérir le monde connu.


L'enchaînement des chapitres qui alternent en leur sein même différentes histoires qui semblent au départ sans véritable lien entre elles nous livrent une intrigue bien plus complexe que nous le laissait entendre la quatrième de couverture où toutes les pièces finissant par s'imbriquer. Mais les multiples visées de chacun des personnages n'est pas sans créer de nombreuses longueurs où l'on a un peu de mal à garder en tête qui sont les personnages et le rapport qu'elles ont avec les autres.

Si les personnages sont nombreux ce n'est pas au détriment des autres points du récit, car l'histoire ne se cantonne plus à l'Alba mais nous présente de nouvelles contrées. Des contrées qui sont soit d'inspiration nordique soit d'inspiration orientale. L'on a droit donc à la géopolitique de ces différents, un peu aux us et coutumes de ses habitants, à leurs échanges commerciaux qu'ils entretiennent même avec le Monde Sauvage. Avec cet univers très développé on ne peut s'empêcher de noter certaines analogies avec le monde médiéval que l'on connaît ou avec des épopées narrées précédemment. L'auteur a bien su se réapproprier ces textes pour en faire un récit qui tient la route.

Si les batailles sont toujours décrites de manière détaillée, elles sont moins nombreuses. L'auteur, ici, s'attache plus à nous décrire dans tous les détails le quotidien d'une compagnie de mercenaires en campagne n'hésitant pas a employer quelques termes spécifiques au matériel ou à la vie courante. Il développe également son bestiaire, nous fait découvrir de nouvelles créatures mais aussi de nouvelles peuplades et dans le même temps développe en profondeur celles déjà rencontrées lors du siège de Lissen Carak.

Si tous ces détails qui fourmillent donnent une dynamique de lecture plutôt lente, heureusement dans la dernière partie l'histoire s’accélère un peu pour arriver proche du dénouement dans un récit vif où il se passe de nombreux renversements de situation.

Une histoire plus complexe que dans le premier opus qui n'est certes pas inintéressante mais où l'on a du mal à suivre tous les personnages notamment lorsqu'ils sont peu présents dans le récit ; un univers complexe très détaillé parfois même un peu trop pour des lecteurs qui privilégient l'action ; des passages qui ne semblent avoir aucun rapport avec les points les plus importants...

Dans ce deuxième tome que l'on pourrait qualifier d’intermédiaire si l'intrigue principale n'y trouvait pas son dénouement, le récit s'avère légèrement en deçà du tome précédent : on aurait souhaité plus d'action !

par Goupilpm
L'Âge des Cinq, Tome 1 : La Prêtresse Blanche L'Âge des Cinq, Tome 1 : La Prêtresse Blanche
Trudi Canavan   
J'ai bien aimé ce premier tome, mais je préfère tout de même la Trilogie du Magicien Noir.
Les livres de Trudi Canavan sont bien écrit.
La Guerre de la Couronne, tome 1 : Forteresse Draconis La Guerre de la Couronne, tome 1 : Forteresse Draconis
Michael A. Stackpole   
En commençant cette trilogie, ma première impression est que l'auteur Michael A. Stackpole aime la fantasy et le montre en créant une œuvre qui parle à un public contemporain. Ce premier tome en lui même n'est pas original et demeure de la high fantasy des plus classiques et jouer avec les noms ne changera rien. Pour autant, l’œuvre se démarque par un dynamisme sans borne et peu d'ennui en perspective avec des événements qui défilent à toute allure. Il faut dire que l'auteur évité les redondances de certaines séries à rallonges pour se concentrer sur la quête principale. Mais si le début est prometteur, j'avoue que l'nthousiasme c'est un peu fendillé par la suite.

Le début se concentre entièrement sur le héros Will et nous permet de découvrir ce monde. Pas toujours évidents de s'y retrouver d'ailleurs et un petit lexique n'aurait sans doute pas fait de mal aux lecteurs qui est un peu perdu avec les noms propres et la politique même si cela s'arrange par la suite. On suit donc les périple de Will, accompagné par Corbeau et Résolu et qui semble destiné à de grandes choses en tant qu'élu... sur le papier. Car si Will semble être le héros, c'est une tout autre musique passé le premier tiers ou ce dernier ne semble être qu'un sac à patate que l'on trimballe partout. On attend d'un héros qu'il vive des événements, s'investit, évolue... seulement très vite, ce dernier semble juste devenir une figure de proue et ce fait voler la vedette par la princesse Alexia et l'initié Kerrigan. Même le final ne change pas cet état de fait ou Corbeau, Alexia, Kerrigan et Cies brillent par leurs faits d'armes tandis que le héros ne fait que tenir un second rôle.
Manquant d'événements marquant qui le forge, Will devient dès lors très vite un personnage qui n'évolue que peu et n'arrive pas à véritablement acquérir la sympathie du lectorat. Ses motivations sont d'ailleurs assez superficiels pour le moment ce qui est un problème pour le héros du premier tome d'une trilogie. Un autre problème de ce premier ouvrage est que si le rythme est frénétique, la connivence des personnages est superficiels voir inexistante. Hormis Alexia et Corbeau, chacun semblent être dans son coin et ne donnent absolument pas l'impression d'une communauté qui marche de concert.

J'ai pris plaisir à lire ce livre avec un auteur qui n'est pas avare en scènes épiques et n'oublie pas les grandes batailles du Seigneur des Anneaux. Pour autant, je pense qu'il rate un peu le coche au niveau des personnages avec un héros sans consistance et ses compagnons qui manquent complètement de connivence entre eux pour être une vraie "communauté de l'anneau bis". espérons qu'il rattrapera tout cela sur le prochain tome "La Furie des Dragons".

par Caly
Damné, Tome 1 : L'Héritage des Cathares Damné, Tome 1 : L'Héritage des Cathares
Hervé Gagnon   
Pas forcément une saga très connue, mais pour laquelle j'ai tout de même eu un vrai coup de cœur, et cela pour plusieurs raisons :
- Les personnages : ils sont nombreux, pleins de personnalité, aboutis et très attachants.
- L'intrigue : il a fallu 4 tomes pour que l'auteur en vienne à bout, et c'est vraiment pas de trop, car elle est incroyablement vaste, distrayante, intelligente, addictive et parfaitement ficelée. ça fait un peu Da Vinci Code puissance 1000 version moyen-age. Et oui, rien que ça ! Cette saga est tout à la fois : roman historique, roman de guerre, roman d'aventure, roman d'apprentissage, histoire d'amitié, romance, drame, thriller, ça tire même sur le fantastique par moment... J'ai juste jamais vu ça ailleurs.
- L'époque : même dans des best-sellers appréciés de tous (moi la première) genre Le Trône de Fer, l'aspect moyenâgeux est vraiment réduit au strict minimum et est assez cliché. ça fait un peu "on vit dans des châteaux et on va se foutre sur la gueule à coup d'épée !" et rien de plus profond. Dans ce livre on va BEAUCOUP plus loin, et surtout on le fait avec plus d'intelligence. On arrive vraiment à plonger dans une époque, a en comprendre les coutumes et surtout toute la dureté du mode de vie (l'entrainement à l'épée de Gondemar m'a particulièrement marqué, par exemple). Tout ça passe par de nombreuses références historiques parfaitement exactes, des scènes assez dures, mais parfaitement justifiées et terriblement réalistes [spoiler](je pense évidement au viol de Pernelle, mais aussi à tous les personnages principaux qui souffrent vraiment, certains meurent même. On a vraiment peur pour eux, d'une page à l'autre on se demande "qu'est ce qu'il va encore se passer?". ça instaure donc, en plus, un vrai suspense)[/spoiler], et surtout par...
- ...le style d'écriture ultra soigné. Rien qu'avec le vocabulaire employé, il n'y a aucun doute possible sur l'époque. Alors quand je dis ça, on pourrait penser à un truc totalement indigeste, mais pas du tout. On ne perd en rien en fluidité. L'auteur nous propose en plus des descriptions absolument parfaites. Il y a un véritable souffle épique quand on nous raconte les combats et batailles.
- L'intelligence : je l'ai déjà dis plusieurs fois, mais ce texte m'a vraiment bluffer sur cet aspect. On a une intrigue en béton, un style d'écriture parfait, aucuns anachronismes (bon ok, l'auteur est historien, alors c'est un peu normal. Il n'empêche que c'est un bon point), on apprend en plus plein de chose sur les cathares, le moyen-age et les guerres, notamment de religion... Franchement, que demander de plus à un livre ?
Le Trône de fer, Intégrale 1 Le Trône de fer, Intégrale 1
George R. R. Martin   
Que dire ? Difficile de mettre des mots sur ce que j'ai ressenti à la lecture de ce premier tome... impossible presque.

A Game of Thrones est peut-être l'un des livres qui m'a le plus marquée, dans ses personnages si tangibles, ses situations si retorses, ses paysages si rudes... C'est une de ces lectures dont on ne sort pas indemne, et je sais que désormais A Song of Ice and Fire ne me quittera plus.

Je n'ai qu'un seul regret : ne pas l'avoir commencé en hiver... Winter is coming.

par Funambule
Dorothée danseuse de corde Dorothée danseuse de corde
Maurice Leblanc   
L'auteur nous montre ici encore son génie littéraire, sa fantaisie, et nous offre à nouveau un vrai bonheur de lecture.

par stefy
Les Trois yeux Les Trois yeux
Maurice Leblanc   
Je l'ai lu il y a bien longtemps, après l'avoir trouvé par hasard dans le grenier de mes grands parents. Il est plutôt méconnu par rapport aux autres livres de son auteur, mais je l'ai trouvé assez intéressant. On a une petite intrigue de science fiction sans grande prétention, mais qui réussit quand même à retenir l'attention jusqu'au final, philosophico-mystique.

En bref, c'est typiquement le genre de petit roman sans grande prétention (je me répète) mais qui reste en mémoire, par nostalgie peut-être, suivant l'atmosphère dans laquelle on l'a lu...

par drelin83
La Vie extravagante de Balthazar La Vie extravagante de Balthazar
Maurice Leblanc   
roman étourdissant d'invention. Les personnages sont attachants. L'auteur a vraiment donné libre cours à sa fantaisie.

par stefy