Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Folledhistoires : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Once Upon a Time, tome 1 : Renaissance Once Upon a Time, tome 1 : Renaissance
Odette Beane   
Incroyable ! Un livre passionnant, à l'effigie de la série à succès ! Magique et envoûtant !

par nico1
Les Valises Les Valises
Sève Laurent-Fajal   
Je ne trouverais jamais les mots pour caractériser ce livre il est tellement génial. C'est une véritable perle ce bouquin c'est pas possible de pouvoir écrire un livre aussi fantastique. (Je l'ai lu en quelques heures.) Je le conseille à tous les gens de l'univers il est tellement géniallissiiiiiiiime.
Dans les branches Dans les branches
Emmanuelle Maisonneuve   
Ce livre est juste... Merveilleux.
Je ne peux pas le décrire autrement ^^
Nuit blanche au lycée Nuit blanche au lycée
Fabien Clavel   
Un livre sympa, un bon scénario original. Je l'ai lu avant d'avoir lu le premier mais ca ne m'a pas dérangé pour comprendre l'histoire. Un bon livre :)
Les Chiens Les Chiens
Allan Stratton   
J'ai vraiment bien aimé ce thriller et sa touche fantastique, ésotérique.

La plume et le style sont tout à fait fluide et agréable.

L'histoire est celle de Cameron, jeune adolescent et de sa mère qui fuient pour la énième fois, un mari et père violent. Ils vont se retrouver dans un "trou perdu" quelque part aux Etats-Unis, dans une vieille ferme au passé mystérieux. Des forces obscures vont alors se réveiller.
Cameron va faire la rencontre de Jacky, un enfant "fantôme" qui veut lui raconter son histoire.

Voilà qui était très tentant et je n'ai pas été déçue.
Dès les premières "apparitions", j'ai littéralement frissonné de trouille.
Moi qui aime lire pour m'endormir, j'ai rarement aussi peu et mal dormi...

L'histoire peut paraître peu originale de prime abord (une famille qui fuit un père violent) et dès le début on se doute un peu que le père va retrouver la trace de sa famille et qu'il va y avoir confrontation.

Alors je misais beaucoup sur la fin pour être épatée, secouée, malmenée. Sur ce point, vous serez très surpris.

Pour ce qui est des personnages, Cameron m'a tantôt hérissé le poil avec ses doutes et certaines réactions, tantôt bluffée par ses prises de risques.
Tout est plus complexe dans cette histoire qu'on ne l'imaginait.
Déjà, il a un passé difficile qui lui a laissé de sacrées séquelles. Ensuite, il est très seul et plutôt très courageux.
Ses doutes ont apporté tout le suspense dont j'avais besoin.
Et l'enquête qu'il mène m'a captivée. Ce sont deux histoires menées de front qui vont se télescoper.
On veut vraiment connaître le mot de la fin, la vérité même terrible.

J'ai curieusement beaucoup apprécié M. Sinclair, le propriétaire de la ferme, malgré les a priori et la répulsion qu'il inspire à Cameron.

Jacky est "l'enfant fantôme", il m'a effrayée, émue... etc.

La fin, je ne peux absolument pas en parler mais les révélations faites m'ont choquée, marquée là aussi.
Je retiendrai également une superbe phrase sur les papas.
Le titre prend également tout son sens, à la fin.

Je conseille ce roman si les fantômes vous effraient et que vous êtes tout aussi maso que moi, si la psychologie de victimes de violence vous intéresse et si comme moi vous voulez savoir ce qui est arrivé à Jacky et sa famille. Et rien que pour ça, ça vaut le coup.
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon
Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas
Tahereh Mafi   
"Mon cœur se brise en mille morceaux."

Avant de faire ce commentaire, j'ai du attendre 2 bonnes heures pour pouvoir à peu près correctement, exprimer mon avis sur ce livre. Car après l'avoir refermé, la seule chose que j'aurais pu écrire serait " ... ". Juste cela. Car ce roman m'a laissé sans voix, sans souffle, sans mots, comme si ce livre avait aspiré mon pouvoir de raisonner.
N'ayant pas fait de commentaire sur les tomes précédents, ma critique englobera les tomes 1, 2, et 2/5, bien qu'il sera beaucoup plus centré sur le dernier tome. Je m'excuse donc d'avance pour la longueur, et pour les plus pressés, vous pouvez passez directement à ma critique du tome 3. (Cinquième paragraphe)
Durant la lecture du premier tome d’Insaisissable, le style de l'auteur m'a tout de suite séduite : Tahereh Mafi à une manière bien à elle d'agencer les mots, de les réunir pour qu'ils ne veulent plus rien dire du tout, ou au contraire, faire un mélange si explosif que nous mêmes, nous avons du mal à en capter le sens complet. Son style colle tout à fait avec le comportement de Juliette: fou, à fleur de peau, qui n'est sure de rien (D’où les phrases barrées, -beaucoup moins présentes, voire absentes lors du dernier tome-). Juliette, enfermée depuis 264 jours, est une fille brisée, anéanti, fragile vulnérable et tellement, tellement...faible. Elle en veut au monde entier mais se déteste par dessus tout. Elle se dégoûte, se veut morte, n'accorde aucune importance à la vie, elle se considère comme un monstre : En effet, tous ceux qui la touche et qu'elle touche se retrouve vidés de leur énergie vitale et meurent si son contact dure trop longtemps, c'est aussi la raison de son emprisonnement: l’empêcher de faire encore du mal à autrui. Ce qu'elle trouve dans un sens, juste. Et puis un jour...Adam. Adam arrive et là, c'est l'explosion, l’apothéose, la révélation: elle peut le toucher. Elle l'aime et ferai tout pour lui...Même quand elle découvre qu'il n'est venu dans sa cellule que sous les ordres de son chef. LE chef des chefs : Warner. Et même quand ce dernier l'a fait sortir de sa prison, lui offre un logement, de l'eau chaude, de la nourriture et des vêtements si luxueux qu'ils en défieraient l'entendement, Juliette reste (presque) de glace. De manière justifiée d'ailleurs, car Warner lui a fait clairement comprendre qu'il comptait l'utiliser comme une arme et qu'elle lui obéirait, comme une espèce de marionnette, sans qu'elle est son mot à dire. Warner apparaît dans ce tome comme l'Ennemi, celui qu'il faut fuir, la figure de tout ce qu'Adam, Juliette et bon nombre d'autres personnes déteste : le Rétablissement.
Bien évidemment, ils arrivent à s'enfuir et après beaucoup de péripéties et l'aide de Kenji, un soldat "déserteur "tout comme Adam (mais beaucoup plus drôle et sympathique, on sera d'accord) ils arrivent à se réfugier au Point Oméga, quartier général de la Résistance, où, tout comme Juliette (et Adam qui le découvrira plus tard),ces "réfractaires" ont des pouvoirs. C'est la fin du tome 1.
Le tome 2 se passe principalement au Point Oméga où Juliette pleurnichotte (Je confirme ce mot n'existe pas) la plupart du temps et où Adam la réconforte...aussi la plupart du temps. Puis Adam découvre qu'il a lui-même des pouvoirs et Juliette décide de "rompre" car son pouvoir risque de le tuer par sa faute.
Et, je ne sais plus trop comment, Warner est capturé et ramené au Point Oméga : On découvre qu'il à lui aussi des pouvoirs et qu'Adam et lui sont ( ATTENTION SPOILER POUR CEUX QUI N'ONT PAS LU LE TOME 2...)...demi-frères !...Et Juliette commence à avoir quelques doutes sur ses sentiments et n'accepte pas le fait d’être attiré par Warner. Mais les circonstances font, qu'à la fin du tome 2, elle soit "obligé" de collaborer avec Warner pour se venger de son père, Anderson; Une guerre à éclaté et beaucoup de gens du "bon coté" sont morts à cause de lui.
Le tome 2,5 est hors série et se place du point de vue de Warner. Un Warner que l'on découvre pas si insensible que ça et clairement amoureux de Juliette. Le carnet qu'elle gardait pendant son emprisonnement est trouvé et lu par Warner. Ses sentiments sont divers, face à la lecture des plus profondes pensées de Juliette; et il est de plus en plus fasciné par elle.
Et enfin, j'arrive à ma critique du tome 3. Un tome qui m'a inspiré beaucoup de sentiments, tellement, tellement de choses à dire de ce tome. Le style qui singularise Tahereh Mafi des autres auteurs est beaucoup moins présents dans ce tome que dans les deux premiers; néanmoins, je crois que des 3, celui-ci dépasse toutes mes espérances (surement aussi, parce que c'est le dernier) .
J'aimerais pouvoir vous faire part de mes sentiments le plus clairement possible. J'aimerais pouvoir vous faire ressentir les mêmes sensations que j'ai éprouvé en lisant ce livre. J'aimerais ne jamais avoir lu ce livre aussi rapidement. Pour le relire. Encore, et encore, et encore, et encore... Sans jamais m’arrêter.
On retrouve Juliette changé. Plus forte, plus féroce, plus...Insaisissable. Je ne sais pas comment Tahereh Mafi fait, a fait, pour que tous les mots de ce roman, ainsi que les autres, nous donne l'impression de nous révéler un interdit, un grand secret, comme si un ange descendait du ciel pour vous chuchoter à l'oreille le plus horrible de tous secrets... Je ne sais pas comment elle fait pour qu'ils donnent l'impression de vouloir dire quelque chose de si profond, de si vivant et de si réel, quelque chose de tellement plus réel que la réalité, tellement plus réel qu'un livre et bien trop réel pour des personnages de fiction; qu'ils donnent l'impression que le tangible devienne incertain et que l'incertain devienne tangible ... Chaque mots vous heurtent jusqu'à briser vos os, briser vos jambes et vos bras, briser votre esprit, vos pensées, briser vos convictions les plus solides,vous faire fondre et vous figer en même temps, vous transmettre tellement et si peu de choses à la fois, et vous faire
à
chaque
fois
de plus
en plus mal
et vous donnez l'impression de chuter et de voler, d’être bien plus vivant que vous ne l'avez été de toute votre vie ou plus proche de la mort à chaque instant... Vous tombez, toujours plus vite, toujours plus bas, toujours toujours...
Plus profond.
Et ma chute n'a été que plus rapide quand les doutes de Juliette se sont transformés en certitude et qu'elle à été sure[spoiler] que c'était Warner, et pas Adam, le véritable amour de sa vie (désolé de paraître clichée), et qu'elle était certaine [/spoiler] du choix qu'elle allait faire.
On découvre un Warner totalement à l'opposée du 1, et quelques parties de sa vie nous sont révélées. Adam, par contre, est presque [spoiler]pitoyable, par son comportement, ses cris et[/spoiler] méconnaissable. Je crois que l'auteure a choisi la solution de facilité pour le choix de Juliette et même s'il ne me déplaît pas, je l'ai trouvé trop facile à mon gout: le choix de Juliette semble évident.
La fin, quoique plutôt rapide, signe à la perfection ces 3 tomes mais donne l'impression de ne pas être le dernier de la série. (Une adaptation en film est peut être prévue.)
Quoiqu'il en soit, ce dernier tome est une merveille, j'aimerais tellement, dans 1 an, y repenser et ressentir exactement les mêmes sentiments que maintenant, un mélange de déception et de joie, d'avoir fini ce livre et de n'y avoir trouvé dans l'ensemble aucun défaut, et que ce souvenir reste intacte, ce moment où je me rends compte que ce livre restera gravé dans ma mémoire...

"Et j'aimerais, plus que tout, savoir comment immortaliser ces moments pour les revivre à jamais.
Parce que celui-ci
vaut tout l'or du monde."

par Fantalex
Décollage immédiat Décollage immédiat
Fabien Clavel   
Un livre... que j'ai trouvé pas si génial que ça. On me l'avait conseillé, réputé génial... J'ai été franchement déçue. Tout avait un goût de déjà vu. Une adolescente en cavale, qui veut retrouver sa mère, qui rencontre un mignon garçon pour l'aider et le tour est joué...
Fabien Clavel est pourtant un excellent auteur, mais pour ce livre là, je trouve que ça gâche tout. J'avais pourtant adoré l'apprentie de Merlin.
Non, rien que des clichés, et une écriture fluide, presque trop. Je n'ai pas accrochée.

par LaMasquee
La Rencontre du dernier espoir La Rencontre du dernier espoir
Kelley York   
La rencontre du dernier espoir m'a sauté aux yeux pendant que je flânais dans les rayons de livres de mon magasin préféré. J'ai lu le résumé et c'est comme si une flèche c'était plantée en plein dans mon coeur.
J'ai commencé cette merveille à 11h ce matin. Il est actuellement 15:29, j'ai fini de lire ce livre et je me suis dis que je devais écrire immédiatement un commentaire, tant que les émotions sont encore vives, pour vous faire partager mon ressenti et que surtout, cela vous donne envie de le lire.
Oui, cela traite de sujets difficiles à se représenter, des sujets auxquels on a pas forcément envie de penser mais ce livre sonnait tellement juste.
Nous vivons cet aventure avec et à travers de Vincent, un jeune homme blessé par la vie. Il va lui aussi rencontrer des gens blessés et ils vont se comprendre. Et qui sait? peut-être même se guérir.
Ce livre est un message d'espoir. Qui que vous soyez, quels que soient les sentiments négatifs que vous pouvez avoir, il faut que vous sachiez que votre existence importe. Que vous n'êtes pas invisibles et que vous pouvez faire de grandes choses dans la vie, parce que même si vivre est difficile, c'est cette difficulté qui en fait une aventure à couper le souffle. Il faut vivre autant que l'on peut, rire à en avoir le souffle coupé, pleurer à en avoir les yeux fatigués. Chaque émotion vaut la peine d'être vécue et chaque épreuve vous rendra plus fort par la suite.
Ce livre est brut, magnifique, sensible, fort.
C'est le premier livre de Kelley York que je lis, et je suis très curieuse de découvrir les autres pépites qu'elles nous offre.
Au final, je terminerais avec ceci: lancez-vous et lisez La rencontre du dernier espoir.

par Alezia_
L'Affaire Amanda, Tome 3 : Phénomènes L'Affaire Amanda, Tome 3 : Phénomènes
Amanda Valentino    Melissa Kantor    Stella Lennon   
se livre est super vivement que le tome 4 sortes c'est dommage que le site ne soit plus disponible ( il a ete pirater )

par margaux70