[Challenge] Décolore ta PAL !

Forum dédié à des Challenges strictement littéraires, espace de défis personnels et collectifs autour des livres (ce n'est pas un espace de jeux)
Amnesia-x
Messages : 6514
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Amnesia-x » 2017-09-28T21:18:36+02:00

Septembre

[5 Livres]


Je re-valide ma lecture du mois de septembre avec le livre Séquestrée de Chevy Stevens.

Mon avis :
Ce thriller est à la fois excellent mais aussi me laisse un goût d'amertume quant à son dénouement. Ayant un conflit intérieur avec ma famille proche, tout ce que disait ou ressentait Annie, le personnage principal, me ramenait dans le passé dans ma propre vie et quelque part ça m'a dérangé durant ma lecture....
J'aime beaucoup le style qu'a employé l'auteure pour écrire ce livre. C'est Annie qui nous raconte son calvaire, son histoire où s'y glisse un petit côté ironique qui allège un peu le récit qui serait trop lourd.
Même si ce roman est assez poussé quant à la description de la vie d'Annie avec son ravisseur, cela ne s'apparente pas à une surenchère de propos malsains ou de voyeurisme et heureusement !
Je m'adonne très souvent au RPG et j'ai constaté que beaucoup de joueuses aimaient interpréter des personnages qui ont été victime de viols et sévices, ensuite leur perso se fond dans la masse sans aucun problème... Ici pourtant dans ce bouquin, on se rend bien compte que le viol n'a rien d'un moment de plaisir. Je me demande comment on peut envisager que cela puisse se rattacher à un fantasme car pour moi c'est juste un moment abjecte et je n'ai que de la répulsion pour cet acte et pour celui qui s'y adonne …
Et dire qu'il y a des personnes qui vivent séquestrées de cette manière et le pire c'est que c'est bien souvent des proches qui leur font subir l'impensable. Je trouve déjà abominable de faire vivre cela à autrui mais je n'arrive pas à concevoir qu'on puisse faire autant de mal à des proches...
C'est un roman qu'il faut lire avec du recul, que je recommande à ceux qui aiment qu'on exploite le côté psychologique lié aux victimes. En tout cas pour ma part j'ai détesté le ravisseur et je n'ai absolument pas été émue par son passé. A partir du moment qu'on fait subir à d'autres ce qu'on a vécu et qui nous a fait souffrir, c'est qu'on ne vaut pas mieux que ceux qui nous ont maltraité de quelque façon qu'il soit.
J'ai préféré la deuxième partie du livre, où Annie a réussi à s'enfuir et où on en apprend petit à petit sur son enlèvement et où on la voit essayer de reprendre peu à peu goût à la vie avec beaucoup de difficulté.
Spoiler(cliquez pour révéler)



Challenge réussi ! "Peintre en devenir" (minimum 6 mois sur 12)
Merci à toi Tify pour ce challenge et ta patience pour les nombreux conseils que nous t'avons demandé pour les couvertures de nos bouquins ;)


Livres lus : 23
Mois validés : 10/12
"Récapitulatif"

lila11
Messages : 1619
Inscription : 2015-07-29T17:19:42+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar lila11 » 2017-09-29T12:25:39+02:00

Coucou,

Nouveau livre : "Treize raisons" de Jay ASHNER : C'est un beau livre, touchant, émouvant.
On apprend à connaître Clay et je me suis demandée ce qu'il faisait dans cette liste...Ce roman m'a serré le cœur toute ma lecture.
Image

Octobre : Orange (début de l'automne) et/ou Noir (Halloween)
"Le boucher du Capitole" de Pascal Candia
"La mort n'a pas d'amis" de Gilles SCHLESSER
"Quatre filles et un jean : le dernier été" d'Ann Brashares
"Illska" de Eirikur Orn Norddahl
"La secte de l'ombre" de James GRIPPANDO

Novembre : Brun/Marron (on est en plein automne) et/ou Gris (le mauvais temps pendant l'automne)
"La liste de Schindler" de Thomas KENEALLY
"Puzzle" de Franck THILLIEZ
"L'amie prodigieuse" de Elena Ferrante
"La horde du contrevent" de Alain DAMASIO
"La rosée du matin" de Nada Al-Ahdal
"Jusqu'à ce que la mort nous sépare" de Lisa GARDNER
"L'allée du sycomore" de John GRISHAM

Décembre : Rouge et/ou Vert (couleurs des fêtes de Noël, sapins,...)
"Proies" de Mo HAYDER
"La colline aux esclaves de Kathleen GRISSOM
"The book of Ivy" de Amy ENGEL
"Un week-end entre amis" de Madeleine WICHKAM

Janvier : Blanc (c'est l'hiver, "couleur" de la neige)
"Les fables de sang" de Arnaud DELALANDE
"Présumée coupable" de Tess GERRITSEN
"Froid mortel" de Johan THEORIN

Février : Rose et/ou Rouge (couleur de l'amour pour la Saint Valentin)
"Piège nocturne" de Colin ROBERTSON
"Insatiable" de Meg CABOT
"Docteurs" d'Erich SEGAL
"Rosy et John" de Pierre LEMAITRE
"Les pérégrines" de Jeanne BOURIN
"Cause Céleb" de Helen FIELDING

Mars : Vert (c'est le début du printemps)
"Ecoutez nos défaites" de Laurent GAUDE
"Passé imparfait" de Julian FELLOWES

Avril : Multicolore (minimum 3 couleurs différentes présentes (oeufs de pâques et poisson d'avril)
Attention : il ne faut pas qu'une couleur domine sur les autres
"L'anneau de Claddagh tome 1 : Seamrog" de Béatrice NICODEME
" Stéphanie Plum, Tome 1 : La prime" de Janet EVANOVICH
"Mémoire piégée" de Nicci FRENCH
"Le treizième conte" de Diane SETTERFIELD
"Churchill m'a menti" de Caroline GRIMM
"L'appel du coucou" de Robert GALBRAITH
"Magic time" de Doug MARLETTE

Mai: "En mai fais ce qu'il te plaît !" chacun est libre de choisir sa couleur mais ne pas changer en cours de route (noir)
"Des fleurs pour Algernon" de Daniel KEYES
"Le Dahlia noir" de James ELLROY
"Les lieux sombres" de Gillian FLYNN
"Dolorès Claiborne" de Stephen KING
"Le syndrome E" de Franck THILLIEZ

Juin : Mauve/Violet (pleine floraison, arrivée des couleurs vives) et/ou Noir (les examens en tout genre pour ceux qui en ont)
"Ça" Tome 1 et 2 de Stephen KING
"Le fil des souvenirs" de Victoria HISLOP

Juillet : Bleu (c'est le début des grandes vacances avec la plage et la mer)
"Soeurs chocolat" de Catherine VELLE
"Forteresse Digitale" de Dan BROWN
"Dans la peau de Sheldon Horowitz" de Derek B MILLER
"Au fond de l'eau" de Paula HAWKINS
"le mas des alouettes" de Antonia ARSLAN
"Demain est un autre jour" de lori NELSON SPIELMAN
"L'anneau de Claddagh Tome 2 : Storm" de Béatrice NICODEME
"Nymphéas Noirs" de Michel BUSSI

Août : Jaune et/ou Beige (plein été, le soleil est là, couleur de la crème solaire) et/ou Blanc (plage de sable blanc dans certains pays exotiques)
"L'exercice de la médecine" de Laurent SEKSIK
"Abraham et fils" de Martin WINCKLER
"La tresse" de Laetitia COLOMBANI
"En attendant Bojangles" de Olivier BOURDEAUT
"Les disparues de Vancouver" de Elise FONTENAILLE
"Preuves d'amour" de Lisa GARDNER

Septembre : Gris (c'est la rentrée et le retour à priori de la grisaille après l'été) et/ou Bleu (fin de l'été)
"Crains le pire" de Linwood BARCLAY
"Green river" de Tim WILLOCKS
"Maître Hiram et le roi Salomon" de Christian JACQ
"Si je reste..." de Gayle FORMAN
"Là où j'irai" de Gayle FORMAN
"La glace noire" de Michaël CONNELLY
"Treize raisons" de Jay ASHNER

Nombre de consignes validées : 12/12
Nombre de livres lus : 63

Cassy33
Messages : 2088
Inscription : 2013-09-08T14:18:03+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Cassy33 » 2017-09-29T18:09:15+02:00

Je valide ma troisième lecture de Septembre avec Missing T.2 de Meg Cabot.

Bien que j'ai une légère préférence pour Coup de Foudre, ce deuxième tome ne m'a pas du tout déçu et m'a fait autant rire que le premier. Encore une fois, Meg Cabot est parvenue à me rendre addicte dès les premières pages, même si j'ai trouvé que l'action peinait un peu plus à démarrer dans ce volume-ci, et c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé Jess et son sarcasme incessant. Après avoir lu un roman bien plus complexe, j'ai vraiment apprécié me replonger dans Missing, dont la lecture est toujours aussi agréable, fluide et reposante. Parfois, j'ai du mal à retrouver l'engouement que j'avais ressenti dans le premier tome d'une série lorsque je lis la suite, car j'ai l'impression que quelque chose a changé, que l'héroïne n'est plus exactement la même, ou que le style d'écriture s'est un peu transformé, mais ici ce n'est clairement pas le cas. Jess reste fidèle à elle-même, la plume de l'auteure est toujours aussi parfaite, sans descriptions inutiles et pourtant ponctuée de vocabulaire recherché et diversifié, et le scénario nous rappelle celui du tome précédent sans le copier. Ce que j'ai également apprécié, c'est le fait que l'héroïne continue à s'adresser au lecteur de la même façon que dans le volume précédent. J'ai encore eu l'impression d'être proche d'elle durant ma lecture, et je suis toujours aussi fan de sa manière de penser et de s'exprimer.

En ce qui concerne l'histoire, j'ai beaucoup aimé l'idée de la colonie de vacances, car elle permet de changer du cadre scolaire habituel, et met en place pas mal de nouveaux personnages. Voir Jess se transformer en monitrice face à des garçons turbulents de 10 à 12 ans était vraiment drôle, surtout quand on sait qu'elle est du genre à démarrer au quart de tour et à ne pas avoir sa langue dans sa poche. Le seul bémol, c'est que les événements que le résumé nous promet ne surviennent qu'à la fin du roman. L'aide qu'apporte Jess au père désespéré depuis l'enlèvement de sa fille n'a pas une grande importance en vérité, et j'ai trouvé que cette partie du scénario avait presque été bâclée à cause de la facilité avec laquelle cette mission se déroule. Quant au fou furieux qui tente de la tuer, bien qu'il soit lié à cette histoire d'enlèvement, j'ai eu l'impression que là encore, tout se résolvait un peu trop facilement, et le pire c'est qu'il faut attendre les cinquante dernières pages pour y assister. Alors dans l'ensemble, le scénario est tout de même intéressant et je ne me suis pas une seule fois ennuyée même si l'action est beaucoup moins présente que dans le premier tome, mais ce que je trouve dommage, c'est que l'on mette ces événements en avant sur la quatrième de couverture alors que la majorité du livre se limite aux petits incidents générés par les gamins de la colonie. Néanmoins, je ne veux pas dire par là que ce scénario n'a pas beaucoup d'intérêt et se révèle répétitif, pas du tout. En effet, malgré la "banalité" de l'histoire, Meg Cabot a réussi, grâce à de nombreux personnages et aux problèmes récurrents auxquels est confronté Jess à cause de ses pouvoirs, à rendre ce tome captivant, à faire évoluer certaines relations, et à nous donner envie de lire rapidement la suite.
Ah et j'allais oublier : même si ça n'a pas grand-chose à voir, j'ai juste adoré la seconde histoire que raconte Jess aux enfants de la colonie, à propos de Paul Huck, un personnage fictif apparemment inventé par son père. Etant donné qu'elle était longue et assez flippante, j'ai eu l'impression de lire une légende pour Halloween, chose dont je raffole, et le fait qu'elle ait été exploitée pour la suite des événements la rend encore plus intéressante.

Pour ce qui est des personnages, je ne vais pas m'attarder sur celui de Jessica puisqu'elle n'a pas changé depuis Coup de Foudre. Toujours aussi drôle, sans-gêne, sûre d'elle et obsédée par Rob, elle fait partie des rares héroïnes qui ne m'ont pas encore agacé une seule fois, et il faut dire qu'elle porte merveilleusement bien ce roman humoristique.
Rob n'est pas très présent dans ce tome, et il met pas mal de temps à pointer le bout de son nez (étant donné qu'il ne participe pas à la colonie), mais l'attente valait le coup, car j'ai adoré ses interventions avec Jess. On voit bien qu'il se rapproche doucement d'elle malgré la distance qu'il veut mettre entre eux à cause de sa période de mise à l'essai qui l'empêche de sortir avec une mineure (puisqu'il a 18 ans et elle, 16), et je suis impatiente de voir leur relation évoluer au fil des tomes. Ce que j'apprécie d'ailleurs ici, c'est que malgré le fait que Jess soit folle de Rob depuis le début du tome 1, ils ne se sont pas jetés immédiatement dans les bras l'un de l'autre, et beaucoup d'événements viennent se mettre sur leur chemin, les empêchant ainsi de finir ensemble trop vite. J'ai également été contente de constater que Rob restait fidèle à lui-même, et qu'un peu de mystère planait toujours sur ce personnage. Malgré son côté bad boy, son casier judiciaire et le fait qu'il ne fasse pas d'études, préférant travailler dans le garage de sa famille plutôt que d'aller à la fac, c'est un garçon intelligent et protecteur, auquel je me suis très facilement attachée.
Ruth, la meilleure amie de Jess, est aussi monitrice dans cette colonie de vacances, et bien qu'elle ne soit pas constamment collée à notre héroïne, je suis satisfaite de voir que l'auteure ne l'a pas mise de côté, car je dois avouer qu'elle est assez drôle, et sa complicité avec Jess me plaît, notamment sa façon de parler des garçons.
Shane est, je pense, mon coup de cœur de ce tome. Malgré son caractère exécrable (surtout durant la première partie), sa façon de regarder les autres de haut, de faire ses coups en douce, de se moquer des autres enfants et notamment de Lionel qu'il aime taquiner, et de jouer l'innocent même lorsqu'il est pris la main dans le sac, ce garçon m'a fait énormément rire et m'a rappelé un certain Barney à cause de son surpoids et de sa tendance à se goinfrer un peu trop de desserts et de sucreries (ceux qui le connaissent sauront de qui je parle). J'ai particulièrement aimé les moments où il tenait tête à Jess, car malgré leur différence d'âge, il avait presque toujours quelque chose à lui répliquer, et il s'est avéré bien plus malin qu'on aurait pu le penser. De plus, même s'il l'aide à la fin, il ne change pas pour autant de caractère, et continue à faire le malin et à se vanter, ce qui est à mon avis bien plus crédible que si l'auteure avait décidé de le transformer en un gentil petit garçon désolé de toutes les erreurs qu'il avait commises par le passé.
J'ai également apprécié les deux moniteurs qui s'intéressaient à Jess et à Ruth. Le fait que Dave soit asiatique m'a tout de suite attiré, et en plus de ça, il s'est vraiment montré adorable tout au long du roman. Quant à Scott, bien qu'il soit un peu moins mis en avant, j'espérais qu'il finirait avec Ruth, et je me demande s'ils se reverront lors du prochain tome.
Enfin, le coup de fil entre Jess et Douglas (son frère aîné) m'a aussi plu car il nous a permis de ne pas complètement oublier la famille de notre héroïne que l'on avait pu découvrir dans le premier tome, et comme Douglas est un personnage assez énigmatique à cause des voix qu'il entend dans sa tête et qui guident ses actes dès qu'il ne prend plus ses médicaments, je dois avouer que j'ai hâte d'en savoir plus à son sujet, surtout que j'aime beaucoup son lien avec sa sœur.

Pour terminer, comme je le disais plus haut, j'ai trouvé que les derniers événements se sont conclus un peu trop facilement, mais étant donné que ce roman est davantage basé sur l'humour que sur l'action, et qu'il fait un peu moins de 300 pages, je suppose qu'on ne peut pas vraiment le lui reprocher. De plus, le fait que les Agents Spéciaux Smith et Johnson (qui m'ont particulièrement agacé dans ce tome, d'ailleurs) ne soient pas dupes et ne croient pas à l'histoire de la perte de ses dons que leur raconte Jess sauve un peu le tout, car dans le cas contraire, j'aurais vraiment trouvé que ces membres du FBI étaient naïfs et crédules. On comprend donc que Jess est loin d'être débarrassée de ces pots de colle ambulants, et le fait que son don se développe un peu promet une suite encore captivante.

Pour conclure, malgré le fait que l'action soit beaucoup moins présente dans ce tome que dans le précédent, l'humour est toujours au rendez-vous et il est impossible de s'ennuyer durant sa lecture grâce aux nombreux personnages que l'on y retrouve ou découvre, et au style d'écriture de Meg Cabot qui rend son récit encore plus frais et intéressant qu'il ne l'est déjà.



Récapitulatif

Nocturis
Messages : 1889
Inscription : 2015-02-04T18:17:03+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Nocturis » 2017-09-29T20:38:19+02:00

Je valide une 5ème et dernière fois la couleur de Septembre avec Blood song, tome 1: La voix du sang d'Anthony Ryan.
Couverture: https://www.images-booknode.com/book_co ... 833779.jpg
Voici mon avis:
C'est avec beaucoup de tristesse que j'ai refermé ce roman. Au fil de l'histoire de Vaelin, j'ai été littéralement happée dans son récit, j'ai frémis au court de son apprentissage plein d'embûches et d'épreuves mortelles, suivis avec intérêt les nombreuses quêtes et batailles qui ont jonchés sa jeunesse, rigolé face à l'espièglerie de ses camarades et j'ai été souvent triste face aux disparitions qui jalonnent aussi la vie de guerrier de Vaelin et les nombreux sacrifices auquel il a consenti.
Chaque personnage à sa propre histoire et idéologie dans un monde où seul la Foi est acceptée. La voix du sang que possède Vaelin regorge encore de nombreux secrets et j'espère que l'intrigue complexe qui nous a été montré tout au long de ce 1er roman sera encore riches en rebondissements dans le tome prochain.

12/12 couleurs validées, 56 livres lu
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p18506745

Et voilà je termine le Challenge !! Un grand merci et bravo à Tify pour son aide, c'était un challenge qui demandait de très bons yeux pour les couvertures ;)
Je ressors avec une PAL un peu moins grande (35 livres au lieu de 39 au départ) mais le plus important c'était de participer :) Bravo aussi à tous ceux qui ont terminé ce challenge et ceux qui ont participé bien entendu :)

hortensia
Messages : 2337
Inscription : 2012-11-20T21:00:10+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar hortensia » 2017-09-29T21:01:02+02:00

Dernière lecture de septembre et du Challenge donc !
:arrow: L'homme qui venait de nulle part de Pénélope Williamson : bleu
Image
Une jolie immersion au coeur du Montana et d'une Communauté Amish.
Deux univers qui vont se rencontrer en les personnes de Rachel jeune veuve parmi les Justes et Johnny, l'Englisher, dont le meilleur ami est son colt. Une histoire impossible ? En tous cas les obstacles ne manquent pas : le rejet de la Communauté de Rachel, les mauvais penchants de Johnny, les " crasses " de l'éleveur voisin qui veut récupérer les terres... Une époque violente où règne la loi du plus fort et des colts. Peut-on rester " Juste ", non-violent et fervent croyant au milieu de tout ça ? L'histoire est joliment racontée et émaillée de portraits de personnages secondaires intéressants. Chacun va cheminer vers ses choix et son destin. La raison du plus fort sera-t-elle la meilleure ? Ou bien le Salut viendra-t-il d'En Haut, répondant à la foi de Rachel ?

Je termine donc ce Challenge en Maitresse de la Palette ! :D
Tou les mois validés et 58 livres lus.
Merci à Tify car elle a eu bien du travail avec toutes ces couvertures à valider !
Récap :https://booknode.com/forum/viewtopic.php?f=143&t=250035&p=19585465#p19585465

Tify
Messages : 592
Inscription : 2013-08-15T06:17:27+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Tify » 2017-09-30T20:55:46+02:00

kymmy38 a écrit :Bonjour,

est ce que ce livre fonctionne pour septembre ?

Image


Oui c'est bon :D

hortensia a écrit :Hello ! Est-ce que cette couverture convient pour ce mois ? Merci !
Image

Oui ça ira

Milka2B a écrit :
J'ai un doute sur cette couverture :
Image

Ca ira aussi

Cassy33
Messages : 2088
Inscription : 2013-09-08T14:18:03+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Cassy33 » 2017-09-30T21:20:09+02:00

Je valide ma quatrième et dernière lecture de Septembre avec The Revolution of Ivy de Amy Engel.

La première impression que m'évoque ce deuxième tome se résume à de la déception. Si j'avais adoré The Book of Ivy, je n'ai apprécié que quelques rares éléments dans The Revolution of Ivy, et c'est seulement grâce à Caleb et Ash que je n'ai pas classé ce second volume plus bas dans ma bibliothèque. En fait, je regrette presque de l'avoir lu, car il a considérablement fait descendre cette série dans mon estime. Ici, je n'ai retrouvé aucun des aspects qui m'avaient fait aimer Ivy, Bishop et leurs aventures, et à de nombreuses reprises, je me suis ennuyée et ait eu envie de refermer le livre pour ne plus le rouvrir, ce qui ne m'était jamais arrivée avec le premier volume.

Tout d'abord, j'ai détesté Ivy du début à la fin. Autant je m'étais identifiée et attachée à elle dans le premier tome, autant j'ai eu l'impression de me retrouver face à une nouvelle héroïne exécrable et égoïste dans celui-ci. Le résumé et le titre nous promettent une révolution, mais la moitié du livre se consacre aux états d'âme d'Ivy et aux complexités de l'amour qu'elle voue à Bishop, comme si le monde entier tournait seulement autour d'eux, et comme si Ivy ne se souciait désormais plus que d'elle, de son bien-être, et de ses envies personnelles. Alors, je comprends bien que son expulsion l'ait forcé à évoluer, et que les épreuves qu'elle surmonte depuis son mariage l'ont fait changer, mais ce n'est pas une raison pour lui donner une nouvelle personnalité si insupportable ! Je veux bien qu'Ivy pense davantage à elle, maintenant qu'elle n'est plus obligée de suivre uniquement les directives de sa famille sans formuler son propre avis, mais je pensais tout de même qu'elle se préoccuperait un peu plus rapidement de ce qui se passe à Westfall, au lieu de constamment écarter ce problème par la simple excuse que cela ne la concerne plus et qu'elle ne peut de toute façon rien y faire. La preuve : elle a pu intervenir, finalement, et cela les concernait tous, elle en particulier, puisque c'est depuis son départ forcé que les émeutes ont commencé et que tout le système instauré par les Lattimer s'est effondré. Ce que je reproche également à ce tome, c'est son cruel manque d'action. En finissant The Book of Ivy, j'étais impatiente de découvrir la vie à l'extérieur, le nouveau quotidien qu'allait devoir affronter notre héroïne derrière les murs rassurants de sa ville natale, et j'ai vraiment été déçue de constater que l'auteure s'est contentée de survoler ce point d'une façon très abrégée et trop simple. C'est un peu comme si elle n'avait pas franchement réfléchi à la question, et qu'elle ne nous donnait qu'un nombre très limité d'informations sur la survie à l'extérieur, nous laissant imaginer tout le reste, alors que ce n'est clairement pas notre boulot. À part au tout début, où Ivy rencontre des problèmes pour se nourrir et pour trouver un refuge où dormir, et où elle doit faire face à un coyote affamé et à Mark Laird, tout le restant du bouquin semble trop facile, comme si la vie dehors était presque plus agréable que celle à l'intérieur. On y trouve de la nourriture à profusion (les animaux se font constamment avoir par les mêmes pièges et ils semblent très nombreux puisque les prises sont toujours bonnes chaque jour, ce qui permet au petit groupe d'avoir constamment de quoi se nourrir, alors qu'à mon avis, la question de la famine aurait dû être bien plus traitée dans de telles conditions de vie), les ennemis à l'extérieur se comptent sur les doigts d'une main et semblent tellement peu habitués au combat qu'ils se font rapidement mettre hors d'état de nuire, et les camps paraissent parfaitement bien organisés, d'une façon plus démocratique que Westfall et sans pour autant souffrir d'un quelconque manque, qu'il soit matériel ou nutritif. Franchement, c'est à se demander où est passée la dystopie ! Tous les ennuis (et encore, ils ne sont vraiment pas nombreux) qui se sont dressés sur la route de nos quatre protagonistes ont été résous en un temps record et avec une facilité déconcertante, et l'auteure a en fin de compte préféré se focaliser sur la romance que sur la survie et la rébellion, ce que je trouve vraiment dommage. On dirait presque qu'elle a un posé un cadre derrière Ivy et Bishop, histoire de rendre leur histoire d'amour un peu plus mouvementée, mais qu'elle n'a pas du tout cherché à approfondir le contexte. En fait, voilà le principal problème de ce livre : rien n'est approfondi. Comme son épaisseur est encore plus fine que pour le tome 1, et puisque Amy Engel a choisi de gâcher de multiples chapitres à créer de faux doutes sur la relation Bishop/Ivy (je dis faux parce qu'on savait pertinemment qu'ils allaient finir ensemble, même si Ivy faisait mine de ne pas comprendre l'amour que lui portait Bishop ; passage que j'ai trouvé extrêmement agaçant soit dit en passant), l'action arrive très tardivement, et on a droit à aucune rébellion, finalement. En fait, il aurait soit fallu faire davantage de tomes afin de complexifier cette histoire et la rendre plus crédible et intéressante, soit s'arrêter au premier tome et laisser les lecteurs s'imaginer ce qui attendait Ivy derrière les clôtures, car en fin de compte, on en apprend tellement peu sur l'extérieur que j'aurais préféré me faire ma propre vision de ce monde plutôt que de suivre celle donnée par l'auteure, bien trop simpliste.

En ce qui concerne les personnages, comme je le disais plus haut, j'ai surtout apprécié Caleb et Ash, car Ivy m'a exaspéré durant tout le roman, et Bishop m'a également déçu par sa passivité et sa tendance à laisser Ivy tout gérer comme s'il n'était pas capable de prendre ses propres décisions.
Pour commencer, j'ai presque désapprouvé toutes les réactions d'Ivy, et sa façon de constamment s'apitoyer sur son sort, faire comme si personne ne pouvait l'aimer, et jouer à la pauvre malheureuse qui ne comprend pas les sentiments de Bishop m'a vraiment agacé. J'avais envie de la secouer pour qu'elle redevienne l'héroïne qui m'avait plu dans le premier tome, mais ça n'a pas été une seule fois le cas. Ivy n'est définitivement plus la même, et sa transformation n'est clairement pas positive. Désormais, elle fait passer ses intérêts avant ceux des autres, tue des animaux sans éprouver le moindre remord ou le moindre dégoût, veut apprendre à manier des armes sans se formaliser plus que ça de l'usage qu'elle fera de ces leçons, et s'apparente plus à une guerrière au cœur de glace qu'à une jeune fille qui veut simplement aider ceux qu'elle aime et faire changer les mentalités des habitants de Westfall.
Bishop, qui était mon coup de cœur du premier tome, a également changé, et là encore, pas dans le bon sens du terme. En commençant The Revolution of Ivy, j'étais impatiente de retrouver ce personnage, et au début, je dois avouer que j'étais satisfaite de le revoir, et qu'il me faisait de la peine, à se faire constamment rejeter par une Ivy indécise et égoïste. Mais au fil du temps, lui aussi m'a agacé, à acquiescer à toutes les décisions d'Ivy, à la suivre peu importe ce qu'elle désirait faire, et à se comporter comme un petit toutou sans opinion personnelle. J'aurais aimé qu'il s'affirme davantage, qu'il ne se contente pas de rester dans l'ombre d'Ivy. C'est dommage, car je suis sûre que ce personnage aurait pu être bien mieux exploité, mais dans le cas présent, l'évolution de ces deux personnages a rendu leur histoire d'amour tantôt rageante, tantôt niaise, lui faisant perdre tout l'attrait qu'elle avait à mes yeux dans le premier volume.
Heureusement, Caleb et Ash ont su remonter le niveau. Si les personnages secondaires étaient presque inexistants, ou du moins très peu mis en avant dans The Book of Ivy, l'auteure a au moins eu la bonne idée d'en créer deux de plus dans ce deuxième et dernier tome, rendant l'histoire un peu plus intéressante que si elle s'était concentrée uniquement sur Ivy et Bishop. Au début, je ne savais pas trop quoi penser de Caleb, qui ne paraissait pas franchement ravi d'accueillir Ivy dans sa communauté, mais très vite, il a su susciter mon intérêt. C'est bien le seul personnage, avec Ash, qui ne m'a pas agacé une seule fois, et dont j'ai apprécié toutes les interventions. Son caractère, à la fois dur, un peu froid de prime abord, et parfois sarcastique m'a beaucoup plu. Il avait également quelque chose de rassurant, étant donné qu'il est habitué à survivre à l'extérieur depuis sa naissance, et j'ai particulièrement aimé son lien avec Ash, qu'il considère comme sa sœur étant donné qu'ils ont été élevés ensemble malgré le fait qu'ils ne partagent pas le même sang, et son élan protecteur envers elle l'a rendu encore plus attachant. Quant à Ash, j'ai beaucoup aimé sa candeur, la fraîcheur qu'elle a apporté au roman, et sa complicité avec Ivy. Sans elle, je suis certaine que les chapitres se seraient révélés encore plus ennuyeux.

Enfin, pour ce qui est de la fin, je l'ai trouvé extrêmement bâclée et trop prévisible. On se doutait un peu de la tournure que prendraient les événements, et Amy Engel n'a pas essayé de nous surprendre, à part peut-être avec la mort de deux individus importants. À vrai dire, ce qui m'a le plus étonné, c'est le manque d'action, la facilité avec laquelle le plan d'Ivy a été exécuté, et l'absence de la révolution qui nous était promise. En fait, on se rend compte qu'Ivy n'a quasiment servi à rien, dans les changements qui s'opèrent à Westfall. Seule son expulsion a permis de faire réagir certains habitants de la ville, mais ce n'est clairement pas son intervention à la fin qui a décidé du futur de Westfall.
Spoiler(cliquez pour révéler)

En conclusion, je vous conseillerais presque de vous arrêter au premier tome et de ne pas gaspiller de temps ni d'argent avec ce deuxième volume qui m'a profondément déçu et agacé. L'histoire d'amour se dégrade considérablement, les deux protagonistes ont perdu tout leur intérêt et sont seulement sauvés par leurs relations avec Caleb et Ash, la vie à l'extérieur se révèle quasi paradisiaque et donc parfaitement irréaliste, et la rébellion que l'on attend tous n'a même pas lieu. En bref, The Revolution of Ivy est un roman long à lire, ennuyeux, dénué d'action et de réel suspense, et bien trop prévisible, gâchant complètement l'impression positive que m'avait laissé le tome précédent.



Récapitulatif


Challenge bouclé en mode Peintre en devenir : valider la moitié des couleurs (10 mois validés sur 12).
Merci à Tify pour ce challenge qui a permis de colorer même les mois les plus ternes (Septembre, par exemple :lol:), et pour ta patience et ta rapidité à répondre à toutes nos questions à propos des couleurs dominantes de chaque couverture ;) C'est le premier challenge sur lequel je me suis inscrite, et je ne suis pas du tout déçue d'avoir commencé par celui-ci, bien au contraire, il m'a donné envie d'en faire plein d'autres et c'est avec plaisir que je recommencerai l'aventure avec la prochaine édition gérée par notre petite Perca 8-)

arnophie29
Messages : 116
Inscription : 2013-12-04T22:53:24+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar arnophie29 » 2017-10-01T09:18:38+02:00

Nouveau livre terminé avec Betty d'Arnaldur Indridason
Image
Encore un très bon INDRIDASON ! C'est l'histoire d'une personne qui est prison et qui tantôt nous raconte ce qu'elle éprouve et ce qui se passe en prison, puis tantôt nous retrace l'histoire qui l'y a amené. Et on ne découvre l'identité de ce personnage qu'à la moitié du livre, et quelle surprise ! J'ai adoré ce livre !

Récap par ici : https://booknode.com/forum/viewtopic.php?f=143&t=250035&p=18694875#p18694875

kymmy38
Messages : 2754
Inscription : 2013-01-27T23:26:03+02:00
Localisation : Isère 38

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar kymmy38 » 2017-10-01T09:59:48+02:00

Tify a écrit :
kymmy38 a écrit :Bonjour,

est ce que ce livre fonctionne pour septembre ?

Image


Oui c'est bon :D



Je te remercie donc 2ème et dernier livre validé pour le mois de septembre et pour le challenge en général.
mon avis :
Nous sommes plongés au cœur d'un sanctuaire, ou quelques familles assez riches ont pu s'installer pour échapper au virus qui ravage la planète. Seulement voilà, le propriétaire des lieux décède, accident ou meurtre ? Telle est la question ! Les habitants cherchent donc à sortir pour pouvoir alerter les autorités mais les voilà coincés à l’intérieur dans huit clos oppressant. Le pire et le meilleur de l'humanité réuni dans un blockhaus ou personne ne sait si il va pouvoir en réchapper.

J'ai donc validé entièrement le challenge avec 35 livres lus :D

boutchoune
Messages : 897
Inscription : 2011-04-11T10:17:56+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar boutchoune » 2017-10-01T10:01:28+02:00

Bonjour,

Voici mes dernières validations (septembre) pour cette année.... Encore merci pour avoir géré ce challenge en tout cas :)

Enquête dans le brouillard, d'Elisabeth George:
enquete-dans-le-brouillard-90396.jpg
enquete-dans-le-brouillard-90396.jpg (23.31 Kio) Consulté 432 fois

Mon avis: S'il y a une chose que je ne peux qu'apprécier dans ce livre, c'est le travail de recherches et de raisonnement qu'a dû faire l'auteure. Le travail d'enquête est cohérent et rondement mené et j'ai bien senti le sérieux qu'a mis l'auteure dans son écriture. Une autre chose que j'ai apprécié aussi c'est le binôme Linley/Havers.... Je trouve qu'ils se complètent à la perfection! Malheureusement, ça s'arrête là.
La longueur des chapitres... d'habitude j'ai horreur de ce genre de chapitre, tiré en longueur mais là, j'ai vraiment eu du mal, puisque chaque chapitre faisait une trentaine de pages, et comportaient tous une multitude d'informations et d'idées! Je suis convaincue que plein de détails pouvaient être mis de côté et n'auraient en rien dénaturé le récit. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire et à aller jusqu'au bout et si le livre ne se retrouve pas dans la catégorie des "pas aimés", c'est uniquement parce que je voulais connaître la vérité sur ce meurtre.
Bien mal m'en a pris! La fin..... autant lors de ma lecture j'ai regretté que la victime soit déjà morte et de ne pouvoir rentrer dans le bouquin pour le fracasser moi-même, autant j'aurais préféré éviter tant de détails sur la raison du pourquoi! Être à deux doigts de vomir par ce que je lis tant la victime était répugnante.... sachant que ce style d'énergumène existe en vrai..... bon dieu elle m'a répugné au plus haut point! Je me répète, je le sais, mais dur d'en parler sans en dévoiler! Encore une fois, ces détails étaient-ils nécessaire à la bonne compréhension de l'histoire? Je ne pense pas, mais au moins, ça a le mérite de faire ressentir tout un tas d'émotions et d'empathie pour le coupable. Et je suis sûre que dans pareille situation, nous ferions tous de même.
Je ne lirai pas la suite. Je ne savais pas au départ qu'il s'agissait d'un premier tome, mais si j'ai apprécié l'enquête et le binôme, la longueur des chapitres et le trop plein de détails tout du long me rebutent complètement.


Rebecca Kean, tome 1: Traquée, de Cassandra O'Donnell:
rebecca-kean,-tome-1---traquee-964760.jpg
rebecca-kean,-tome-1---traquee-964760.jpg (75.32 Kio) Consulté 432 fois

Mon avis: Ce livre est une vraie pépite, un véritable coup de cœur pour moi! A peine l'avais-je commencé que j'ai su que je lirais la suite, tant j'ai été transportée dans l'histoire d'entrée de jeu. Dès le début, j'ai aimé tous les personnages; l'héroïne qui est puissante et un peu.. pas très conventionnelle dirons-nous, les personnages l'entourant de près ou d'un peu plus loin.... même ceux que je n'ai pas trop aimé, avaient leur place dans ce livre! Aucun élément de trop, aucune longueur... vu la taille de mon édition, j'avais peur que ça arrive justement mais non, tout est fait pour que l'envie de le dévorer nous prenne!
J'avoue que si j'ai aimé presque tous les personnages, secondaires compris, Raphael et Bruce sont de loin mes préférés, avec une petite faveur pour le second, mais de très peu! Ce que j'aime aussi dans ce livre, c'est que plusieurs communautés sont représentées et dans chacune d'elle plusieurs sont aussi (ou presque) aussi puissants que l'héroïne; ça change de l'ordinaire de voir ça et non une personne indispensable pour les autres comme ça arrive souvent!
Bref, je pourrais vanter ses louanges des lignes et des lignes encore, mais j'avoue que sans trop en dire, c'est un peu compliqué! Le seul point négatif que je lui trouverais, c'est qu'il est tellement addictif que je râle de ne pas avoir la suite sous la main! Vivement qu'elle atterrisse dans ma PAL :D


Ne sautez pas! , de Frédéric Ernotte:
ne-sautez-pas---818050-264-432.jpg
ne-sautez-pas---818050-264-432.jpg (60.45 Kio) Consulté 432 fois

Mon avis: Moi qui ne suis pas fan de la littérature belge habituellement, c'est le deuxième auteur, avec Barbara Abel, à me faire penser que finalement, c'est peut-être pas si mal!

Ce que j'ai vraiment aimé dans l'histoire, ce sont tous ces petits apartés avec Raphaël, qui font réfléchir et laissent présager qu'on est loin d'imaginer ce qu'il se passe vraiment à l'autre bout du monde.

Sujet de fond sensible, et même si à plusieurs reprises je me suis demandé pourquoi Mathias agissait de la sorte, les touches d'humour et traits d'esprit rendent la lecture plus "légère" et plus agréable.

Si par moment il m'arrivait de ressentir une certaine forme de lassitude face aux événements, l'auteur a malgré tout réussi à garder mon intérêt pour l'histoire jusqu'à la dernière ligne. Mention spéciale pour Elisa qui fut sans conteste mon personnage préféré. Le côté déluré et sensé de ses propos m'ont volés quelques rires et sourires et je pense que si elle existait vraiment, je ferais tout pour l'avoir dans mon cercle d'amis.

Pour conclure, je remercie l'auteur car grâce à lui, je me dis que finalement la littérature belge a sans doute encore de beaux jours devant elle et que je sauterai peut-être le pas à l'avenir en tentant de lire une œuvre belge.

En revanche ne vous fiez pas à la couverture; il est indiqué "Roman pas policier mais presque...". Roman pas policier, je suis bien d'accord. Mais presque.... ben non,si ça n'enlève rien de la valeur du roman, même presque ça ne l'est pas!


Récap mis à jour.

Bonne journée :)

sous-le-signe-de-la-lune
Messages : 3645
Inscription : 2013-04-25T13:00:12+02:00
Localisation : Quelque part dans mes pensées mais le plus souvent en France.

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar sous-le-signe-de-la-lune » 2017-10-01T16:30:10+02:00

Je viens valider les derniers livres lus pour Juillet et ceux d'août :mrgreen: Et il faut encore que je finisse mon livre de septembre mais je voulais dire un grand merci à Tify et Nausicaa_Npa pour ce challenge vraiment génial qui m'a permis de pouvoir faire plein de découvertes en dépoussiérant ma PAL :lol: Et surtout maintenant je compte participer à d'autres challenges ^^


Girl Out of Water
(14 au 15 juillet - diamant)

Image


« Home isn't a place. It's people. And I've always been with my people. »

GIRL OUT OF WATER est exactement le genre d'expérience que j'attendais de ce livre: quelque chose de rafraîchissant, avec des personnages touchants et beaucoup de diversité. Et je ne suis absolument pas déçue.

Anise n'a jamais quitté sa ville là où tout est à portée de main: ses amis, sa maison et surtout la mer. Anise ne vit que pour le surf et la libération que cela lui apporte et elle compte bien profiter de cet été pour s'améliorer et passer du temps avec ses amis à qui elle devra bientôt dire au revoir puisque la plupart d'entre eux vont prendre des chemins différents pour leur étude. D'ailleurs je les ai tous adoré et il faut savoir que Tess est d'origine Samoa, que Cassie est noir et est en couple avec Marie donc pour la diversité c'est un gros plus, yeah !

Mais tout change quand la tante d'Anise a un accident de voiture qui la laisse avec deux jambes cassées et trois enfants à gérer. Anise doit donc tout laisser pour passer tout son été dans le Nebraska pour s'occuper de ses cousins. Et très vite elle apprends que les jumeaux adorent passer du temps au skate park et c'est là qu'on va découvrir le personnage magnifique qu'est Lincoln (honnêtement c'est le meilleur Love Interest de tous les temps). Lincoln a l'habitude de déménager souvent pour le travail de sa mère et il a fini par adorer les aventures et surtout la nature. Mais ce n'est pas tout puisqu'il fait du skate depuis plusieurs années et c'est en défiant Anise de s'y mettre qu'on va avoir droit à un rapprochement. Il faut aussi savoir que Lincoln est noir et amputé et chose géniale: il a été adopté, il a un frère Austin qu'on voit un peu et leur père est vietnamien. Et cela va permettre d'introduire la représentation de la famille qui est très importante dans GIRL OUT OF WATER.

On n'a jamais une famille type, elles sont toutes différentes à leur façon et c'est vraiment très chou à voir. D'abord parlons d'Anise: elle vit avec son père qui est juste incroyablement parfait, à l'écoute, toujours prêt à donner de bon conseil (on a une scène où il parle de safe sex). Sa mère est toujours en vie mais ne supporte pas de rester au même endroit, elle a besoin de liberté et de voyages, raison pour laquelle Anise n'a jamais vécu avec elle plus de quelques mois et maintenant qu'elle est dans le Nebraska, dans la maison où sa mère a grandi, elle se demande si elle ne deviendrait pas comme elle...
On a aussi la tante qui élève seule ses enfants depuis que son mari est mort et qui est comme une mère pour Anise, et ai-je besoin de préciser qu'elle aussi est très touchante ? Parce que c'est le cas de tous les personnages en fait.
A un moment, il y a une autre famille vietnamienne dont les parents ont une boulangerie et qui une fois par mois décide de se réveiller en pleine nuit pour cuisiner tous ensemble et passer du bon temps.
Et si j'ai trouvé ça bien c'est pour la dynamique que ça apporte mais aussi parce que ça montre qu'on n'a pas une famille qui va se ressembler, qu'une famille peut signifier des choses différentes pour tout le monde et que c'est valide.

J'ai adoré la suivre dans cette nouvelle vie, ressentir comme elle la perte de la mer et de ses amis, devoir vivre dans un nouvel endroit complétement différent et devoir s'adapter pour trouver sa place. Je pense que c'est ce qui m'a vraiment aidée à me plonger dans cette histoire et qu'elle devienne un coup de cœur parce que tout était tellement réel et très proche de ce que je pouvais ressentir.

Quand on ferme GIRL OUT OF WATER, on sent qu'elle a changé, que c'était à la fois un voyage réel mais aussi initiatique pour elle et ce qu'il y a de bien c'est qu'elle fait des erreurs, qu'elle n'agi pas toujours de la bonne façon mais elle s'en rend compte et quand ses proches le lui font remarquer et elle accepte les critiques et se remet en question. Par exemple j'ai vraiment apprécié le moment où elle explique qu'elle n'est pas avec Lincoln par défaut mais parce qu'elle tient à lui et qu'il y a de l'attirance entre eux. Donc voilà on a de l'honnêteté et je n'ai pas l'impression de beaucoup en voir, ou en tout cas pas de cette façon, dans les livres YA, alors ici ça m'a fait plaisir.

Mais personnellement j'ai aussi été triste de ne pas savoir si
Spoiler(cliquez pour révéler)


En conclusion GIRL OUT OF WATER est vraiment un livre a lire qui apporte beaucoup et qui fait du bien !


Carry Me Like Water
(6 au 31 juillet - or)

Image


Trigger Warning: mentions répétés d’abus sexuels et émotionnels, violence physique, utilisation massive du mot « crazy »/ « craziest » et quelques lgbt+phobie qui n’ont pas été remis en cause

C’est le troisième livre de BAS que je lis et même si je m’attendais à retrouver certains thèmes récurrents comme l’absence de père et d’un frère, l’amour de l’écriture ou encore la présence d’El Paso qui est un peu un personnage en soi, cela a été utilisé de manière différente. Et si on lit le résumé, on s’attend à une histoire racontée du point de vue de trois personnes portant sur l’absence, la surdité et le sida mais c’est tellement plus que ça !

Avant de parler de l’intrigue et des personnages je préfère préciser que c’est du magical realism et donc tout prend place doucement et de manière assez lyrique. Il ne faut pas s’attendre à le dévorer d’un coup. J’ai d’ailleurs eu un peu de mal avec la première partie mais une fois qu’on rentre dans le livre c’est dur de ne pas s’y investir.

L’histoire commence en 1992. Dans la ville d’El Paso se trouve Diego, un jeune homme dans sa trentaine dont la vie simple tourne autour de son travail dans un bar où il est exploité par son patron, ses promenades avec ses différents amis ou encore les nombreuses heures qu’il passe à retoucher sa lettre de suicide. Diego est un personnage que j’ai particulièrement adoré pour sa franchise, son altruisme et le fait qu’il cherche tant à protéger les autres. Et en même temps il est rongé par l’absence de sa famille, notamment sa sœur ainée qui l’a abandonné après la mort de sa mère.
Diego est trilingue anglais, espagnol et ASL mais la plupart du temps il communique en écrivant. Je ne sais pas si la représentation est bonne ou non, ni le nombre de recherches que BAS a faite pour le créer.
Les principales personnes avec qui il parle sont Luz, Mary et Mundo. On a parfois les points de vue de ses trois-là et rah qu’est-ce qu’ils sont tous adorables ! Pourtant ils ont leur défaut et ils leur arrivent de pouvoir dire des choses offensantes. Et je dois avouer que je suis plutôt déçue du sort réservé aux deux derniers mais bon c’est un choix personnel.

Il y aussi Helene qui vit à San Francisco avec un passé chargé et mystérieux ainsi qu’un mari, Eddie, et un futur bébé. Ces deux-là ont passé un marché il y a bien longtemps : ne rien révéler de ce qu’ils ont vécu avant de se rencontrer. Mais plus la grossesse avance et plus Eddie a besoin de se soulager la conscience alors ils finissent par se dévoiler que ce soit Eddie sur son enfance ou Helene sur son identité qu’elle rejette. J’ai trouvé leur relation bien faite et extrêmement touchante tout en étant réaliste.

Vient ensuite Lizzie, infirmière qui s’occupe des patients séropositifs et qui l’autre partie du temps est accro aux hommes et qui passe beaucoup de temps avec son ami Helene. Au tout début j’ai eu énormément de mal avec ce personnage que je trouvais assez déplacé. Mais une fois Salvador introduit et avec lui le Don j’ai aimé tous les chapitres de son point de vue. C’est elle qui amène le côté magique à l’histoire et la façon dont elle y réagit ainsi que ses proches étaient très intéressantes. C’est aussi à travers elle qu’est présentée Rose, sa mère qui finira par gagner sa place et même si on la voit peu, elle restait quelqu’un qui apportait beaucoup de douceur à la narration. Quant à Lizzie, c’est elle qui sert un peu de colle entre tout le monde.

Les autres qui ont une place centrale sont Jake et Joaquim, ensemble depuis plusieurs années mais sur le point de se séparer. En effet, Joaquim est en face terminal depuis qu’il a su qu’il avait le Sida. Mais c’est aussi un homme sage, qui se sent tiraillé entre le Mexique et les Etats-Unis, deux pays auxquels il n’a pas l’impression d’appartenir. De l’autre côté Jake, très impulsif qui tente de ne pas être blessé mais qui souffre de l’absence de son petit frère dont il a dû se séparer des années plus tôt alors qu’il a été jeté de chez lui à 18 ans. Avec eux on découvre Tom, leur médecin qui tente de les protéger à sa façon.
Mais c’est aussi avec eux qu’on comprend le titre. J’ai adoré la symbolique derrière « Carry me like water » qui au final réunit tous les personnages, qu’ils le veuillent ou non.

Il y a une intrigue mais en même temps non. Pour le plus gros de l’histoire on se concentre sur leur évolution à travers des lettres, des rêves et des tranches de vie alors qu’ils tentent de survivre et de mieux se comprendre voire de s’accepter. Et avec du recul, en sachant tout ce qu’ils ont vécu je ne peux m’empêcher de les adorer tous autant qu’ils ont. Je ne saurais même pas comment recommander ce livre ni vraiment comment l’expliquer mais en le lisant il faut quand même prendre des pincettes de par le côté problématique de certains passages mais aussi par la dureté et la cruauté du monde dans lequel ils vivent.

Lady Midnight
(31 juillet au 12 août - argent )

Image

beaucoup plus bleu en réalité

Trigger Warning: self-harm, violence (bon ok c'est le monde des Shadowhunter, rien n'est jamais beau, mais il y a plusieurs scènes très violentes du genre châtiment corporel) et arophobie

« You belong where you're loved. »

J'attendais depuis tellement longtemps de pouvoir lire LADY MIDNIGHT, surtout depuis que les personnages de cette nouvelle trilogie ont été introduits dans le tome 6 pendant la Dark War, juste après que les parents d'Emma aient été tués ainsi que le père de l famille Blackthorn. J'y ai un peu retrouvé l'ambiance des Origines et c'était d'ailleurs adorable de revoir certains d'anciens personnages et qu'on sache ce qu'ils sont devenus.

Quant à l'histoire: Nous sommes maintenant en 2012, cela fait 5 ans que la Dark War est survenue et depuis les accords de la Cold Peace les fées sont exclues de la société ainsi que Mark qui a été pris par ces dernières et sa soeur Helene qui ne peut quitter l'île où elle se trouve. Depuis, Julian a dû élever seul ses frères et soeurs (tous tellement touchants et avec des personnalités propres), prenant tout sur lui pour qu'ils ne manquent de rien.
Maintenant il faut absolument que je parle de Ty qui a été un de mes préférés. Ty est clairement autiste même si ce n'est jamais utilisé pour le décrire parce que les Shadowhunter ne possèdent pas de mot pour ça. En fait dès qu'on n'est pas valide ils ne savent pas comment le décrire et préfèrent placer ces personnes en marge de la société. J'ai trouvé ça très bien que Cassandra Clare soit critique sur le monde qu'elle a créé et qu'elle montre que c'est vraiment une société validiste où le handicap n'a pas sa place. Ty est énormément soutenu par sa famille, Julian a toujours essayé de trouver des choses pour l'aider et le rassurer.

En plus d'être critique, elle a aussi développé certains aspects comme les parabatai (mais je reviendrai là-dessus plus tard), les institutions qui se sont rouvertes comme l'Academy ou la Scholomance qui forme les Centurions mais surtout le meilleur: tous ceux qui ont le Sight, ces humains qui ont accès au monde des Downworlder et dont aucune loi n'a été établie les concernant. Ici on peut dire qu'ils ont une place centrale et c'était très intéressant de voir comment ils se regroupaient entre eux.

Avec tout ça on peut déjà se dire que l'intrigue est bien remplie mais ça ne s'arrête pas là. Emma découvre le corps d'un homme mutilé et qui ressemble étrangement à celui de ses parents qui ont été tués des années plus tôt. Peut de temps après, elle et les Blackthorn reçoivent la visite d'un convoie des fées: ces derniers leur demandent d'enquêter sur les meurtres et en échange ils leur laissent Mark pour deux semaines, le temps qu'ils doivent passer pour découvrir l'identité du tueur. A la fin, Mark devra choisir s'il restera ou non. Mais tout doit se faire en secret pour que the Clave ne découvre rien et qu'est-ce que l'enquête était bien faite ! J'ai juste adoré les différentes découvertes que ça entraînent et on se fait vraiment balader tout au long. Sans oublier la fin qui est juste horrible par sa cruauté, franchement je sens que le début de LORD OF SHADOW va être difficile.

Mais revenons un peu aux personnages.
Mark est un personnage complexe qui tente de naviguer entre son identité de Shadowhunter et celle de fée appartenant à The Wild Hunt, un groupe de fées qui voyagent dans le ciel et se nourrissent des combats. Et personne ne peut en partir...Mark est vraiment génial, déjà parce qu'il est bi et qu'on montre clairement qu'il peut être attiré sexuellement et romantiquement par deux personnes différentes, mais aussi parce qu'il est perdu et veut juste trouver sa place dans sa famille. Par contre
Spoiler(cliquez pour révéler)

Cristina a énormément de potentiel. C'est une jeune femme forte qui ne se laisse pas faire, qui est toujours à l'écoute et prête à écouter ceux qu'elle aime. Elle vient aussi de connaître une double trahison qu'on découvre petit à petit et j'espère tellement que tout ira bien pour elle. J'aime beaucoup qu'elle ait foi en l'Ange d'une façon qu'on n'a jamais vu avec les autres personnages.
Kit a été peu présent dans l'histoire mais je sens que je vais l'adorer.
Spoiler(cliquez pour révéler)


Mais il y a aussi Emma et Julian et c'est là que tout se complique, non seulement pour eux, mais pour mon avis du livre puisqu'on va avoir de l'arophobie.
Emma est badass, avoir beaucoup de répartie mais elle est aussi vulnérable quant à ce qui est arrivé à ses parents. Elle s'est promis de les venger et de trouver leur tueur. Et en plus de ça elle a une nouvelle famille, les Blackthorn, même si elle en est un membre à part entière.
Julian, lui, agit en tant que père. Il a fait de nombreux sacrifices depuis toujours et ce qui le libère de ses responsabilités est la peinture. Il a son propre studio qui appartenait avant à sa mère et c'était bien de montrer que les Shadowhunter peuvent avoir d'autres occupations que se battre.
Au début j'ai adoré leur relation, ils ont une forte amitié l'un pour l'autre qui est aussi marqué par le fait qu'ils soient parabatai vu qu'ils feraient n'importe quoi pour se protéger. Les parabatai sont interdits de s'aimer romantiquement et là c'est la bonne blague parce qu'on implique très clairement que l'amour romantique est plus puissant que l'amour platonique (ce que ressentent les personnes aromantiques) et l'amour filial. En tant qu'aro je trouve ça désagréable parce que cette idée est tellement mauvaise, problématique et blessante parce que ça implique qu'il n'y a que l'amour romantique est une forme tellement intime comparée aux autres.

Donc on a un amour interdit qui est le gros drama de ce tome et ça m'énerve rien que d'y penser. Et ça m'énerve aussi que ma lecture ait été gâchée par ça vu que tout le reste est génial et bien fait. Et même si j'ai très envie de lire LORD OF SHADOW je sais aussi que je vais y aller un peu beaucoup à reculons.


Deux relectures pour Août → The foxhole court, tome 1 (diamant - 24 août au 25 août) et The foxhole court, tome 2 (diamant - 26 au 27 août)

Image Image


comme ce sont des relectures et que mon post commence à être long, je préfère laisser un lien vers mes commentaires: Tome 1 et Tome 2


Penelope Green, tome 4
( lu aussi - 31 août au 29 septembre)

Image


Trigger Warning: Racisme

Après la déception qu'était le tome 3, je n'étais pas particulièrement motivée à finir cette série. La conclusion correspond bien à ce que Béatrice Bottet mais elle m'a laissée indifférente même si j'ai apprécié les quelques révélations.
Rentrons dans le vif du sujet: tout commence quand Martha Moreley et son équipe font une découverte incroyable sur le site de fouille de l'ancienne ville d'Akhet Aton. Martha décide de garder cela secret tant que le journal de Penelope ne l'aura pas fait venir.
De son côté, Pénélope continue à se poser des questions concertant son attirance envers Cyprien alors que se dernier cherche toujours les souvenirs de son passé.Un seul indice lui est revenu: le nom de Martha Moreley.
Mais rien n'est simple, et le nouveau directeur, Thorn, n'est pas du genre à accepter qu'une femme puisse être journaliste, encore moins qu'elle cherche à faire des articles sur la conditions des femmes.
J'ai bien aimé cette sous-intrigue qui permettait d'en savoir plus sur Grayson et sa famille et je suis d'ailleurs très contente de comment cela finit.

Le premier tiers du livre était intéressant mais un peu lent et j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire qui était certes intéressante du côté historique mais qui ne m'a rien fait ressentir. Une fois qu'il y a le retournement de situation à la moitié du livre, tout était bien plus dynamique et j'ai apprécié cela mais pas mal d'éléments m'ont dérangée...

• La façon dont était traité les travailleurs de Martha, et surtout ses commentaires sur Arabes = voleurs
• Le "bon argent anglais" qui évidemment permet de tout résolver
• Le fait qu'on doive préciser à chaque fois si le personnage parle un "bon anglais" ou non. On se retrouve dans l'idée qu'un broken english c'est mal alors qu'à cette époque ce n'est pas comme si tout le monde avait des ressources pour l'apprendre.
• Penelope m'a semblé être une white savior dans ce tome et ce n'est pas quelque chose de bien
• Comment Leïla était décrite la première fois qu'elle est introduite. D'un côté on a cette femme badass et magnifique mais forcément avoir une cicatrice sur le visage, ça gâche tout *roule des yeux devant ça*
• Et pour finir la façon dont il y avait zéro respect pour la religion et les coutumes

Alors certes ça reste dans son contexte historique mais ça ne veut pas dire qu'on ne doit pas remettre en question ce qu'il se passait à l'époque et encore moins le normaliser. Surtout que la plupart des commentaires auraient pu être évités et cela n'aurait rien changé au livre à part le rendre moins problématique.

Livres lus :arrow: 31
Mois Validés :arrow: 11/12

Récap'

Nausicaa_Npa
Messages : 1286
Inscription : 2015-12-04T22:03:25+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Nausicaa_Npa » 2017-10-01T22:08:45+02:00

Je suis complètement dans les choux au niveau de la mise à jour de mon challenge même si j'ai tout rempli, on a un peu de temps pour tout boucler avant le verdict final ? :)

Tiboude
Messages : 488
Inscription : 2014-07-28T11:44:10+02:00

Re: [Challenge]Décolore ta PAL !!

Messagepar Tiboude » 2017-10-02T11:50:02+02:00

Hey ! Je viens clôturer mon challenge avec mes dernières lectures du mois de septembre et j'en profite pour mettre tout mon récap :D

Tiboude a écrit :Hey ! Je participe en mode maitresse de la palette et j'éditerai ce message en guise de récapitulatif :D

Octobre : Orange et/ou Noir :
- Les Insoumis tome 1 de Alexandra Bracken : Commentaire / Couverture
- Le Chaperon Rouge de Sarah Blakley-Cartwright : Commentaire / Couverture
- Les Chroniques de Zombieland tome 3 : La Reine des Zombies de Gena Showalter :Commentaire / Couverture

Novembre : Brun/Marron et/ou Gris :
- The Revolution of Ivy de Amy Engel : Commentaire / Couverture
- Attends moi de Françoise Xenakis : Commentaire / Couverture
- Les Cendres de l'Oubli tome 1 : Phaenix, Carina Rozenfeld : Commentaire / Couverture
- Les Chroniques Lunaires tome 4 : Winter, Marissa Meyer : Commentaire / Couverture

Décembre : Rouge et/ou Vert :
- Le Portrait de Dorian Gray , Oscar Wilde : Commntaire / Couverture
- Les menteuses tome 3 Rumeurs, Sara Shepard : Commentaire / Couverture
- Les Menteuses tome 4 : Révélations, Sara Shepard : Commentaire / Couverture

Janvier : Blanc :
- A Kiss in the Dark, Cat Clarke : Commentaire / Couverture
- Si je reste de Gayle Forman : Commentaire / Couverture

Février : Rose et/ou Rouge
- Les Royaumes Invisibles tome 3 : Le Serment d'une Princesse de Julie Kagawa : Commentaire / Couverture
- Timide de Sarah Morant : Commentaire / Couverture

Mars : Vert
- Insaisissable tome 1.5 de Tahereh Mafi : Ne me Résiste pas : Commentaire / Couverture
- Le Destin d'une Déesse tome 3 : La Vengeance des Immortels de Aimée Carter : Commentaire / Couverture

Avril : Multicolore
- The Clann tome 1 : Le Baiser Interdit de Melissa Darnell :Commentaire/ Couverture

Mai: "En mai fais ce qu'il te plaît !"
- The Lying Game tome 3 : Action Ou Vérité de Sara Shepard : Commentaire / Couverture
- Les Menteuses tome 5 : Vengeance de Sara Shepard : Commentaire / Couverture
- Captive tome 1 : Les Nuits de Shéhérazade, Renée Ahdieh : Commentaire / Couverture
- Chasseuse de la Nuit tome 1 : Au Bord de la Tombe, Jeaniene Frost : Commentaire / Couverture
- Au Delà des Étoiles, Beth Revis :Commentaire/ Couverture

Juin : Mauve/Violet (pleine floraison, arrivée des couleurs vives) et/ou Noir (les examens en tout genre pour ceux qui en ont)
- Comment Sauver un Vampire Amoureux de Beth Fantaskey : Commentaire / Couverture

Juillet : Bleu (c'est le début des grandes vacances avec la plage et la mer)
- Percy Jackson tome 1 : Le Voleur de Foudre, Rick Riordan : Commentaire / Couverture
- Mort sur le Nil, Agatha Christie :Commentaire / Couverture

Août : Jaune et/ou Beige (plein été, le soleil est là, couleur de la crème solaire) et/ou Blanc (plage de sable blanc dans certains pays exotiques)
- Nous, les Déviants de C.J Skuse : Commentaire /Couverture

Septembre : Gris (c'est la rentrée et le retour à priori de la grisaille après l'été) et/ou Bleu (fin de l'été)
- Beautiful Dark tome 1 : Beautiful Dark de Jocelyn Davies : Commentaire / Couverture
- The Memory Book Lara Avery :Commentaire / Couverture
Mois validés : 12/12
Livres Lus : 27


Merci à Tify et Nausicaa_NPA pour ce super challenge qui, pour mon plus grand plaisir, est relancé pour l'année 2018 (et oui je suis déjà inscrite.. 8-)) Vous avez fait un super boulot :mrgreen:

darkness
Messages : 87
Inscription : 2011-02-25T10:33:36+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar darkness » 2017-10-02T14:19:37+02:00

Bonjour,

Voici le récapitulatif de mes lectures depuis le début du challenge ! J'en ai lu 39 pour ce challenge, je suis ravie d'avoir pu réussir à en valider à chaque mois :D Ce fut un superbe challenge que j'ai pris plaisir à relever ! Merci encore à Tify et Nausicaa_NPA pour leur idée et leur dévouement !

Très bonne journée et bonne lecture !
Darkness

darkness a écrit :Bonjour, ce post sera mon récapitulatif pour Maîtrise de la palette :D

Octobre : Orange / Noir

Image
- Comment se débarasser d'un vampire amoureux, tome 1 - Beth Fantaskey (21 octobre 2016 - 24 octobre 2016)
Commentaire : Après une relecture pour enfin lire la suite que j'avais gardé de côté, je suis ravie de me replonger dans ce livre de vampire que j'avais tant aimé. Je l'ai relu avec autant de plaisir que la première fois.

Image
- Comment sauver un vampire amoureux, tome 2 - Beth Fantaskey (25 octobre - 30 octobre 2016)
Commentaire : Je crois qu'il n'y a rien que je n'ai pas adoré ! L'évolution d'Antanasia en reine, les complots, l'enquête, l'amour des personnages, etc...Mon seul regret est que les coupables, on les devine très très vite. Et que l'épilogue ne se passe pas dans un futur plus lointain.

Novembre : Brun/Marron / Gris

Image
- Blanc-Neige - Sam P. Caldron (12 novembre - 13 novembre 2016)
Commentaire : Ce livre est tout simplement dingue ! Je l'ai dévoré en même pas quelques heures. Cette réadaptation de Blanche Neige est tout simplement magique. J'ai adoré ses personnages, le déroulement de la trame, les sentiments entre Blanc-Neige et Aimée. Ils sont rares les livres d'amours entre hommes qui me plaisent autant ! Je le conseille vivement !

Image
- Endgame, tome 3 ; Les règles du jeu - James Frey & Nils Johnson-Shelton (17 novembre - 28 novembre 2016)
Commentaire : Enfin je viens de finir le dernier opus de cette exaltante trilogie ! Je ne m'attendais pas à être aussi triste de perdre des personnages mais j'ai adoré les aventures palpitantes qui ont été vécus. C'est une très bonne trilogie apocalyptique que je conseille à tout le monde !

Décembre : Rouge / Vert

Image
- Le destin d'une déesse, tome 1 ; Le manoir des immortels - Aimé Carter (5 décembre - 9 décembre 2016)
Commentaire : Je ne sais pas comment décrire le sentiment qu'a animé ce livre dans ma tête. J'ai tout adoré. L'histoire d'Henry et Kate déjà. Ce n'était pas rapide, Henry est un personnage dur à cerner (ce que j'aime par dessus tout), les révélations à la fin livre ont été une totale surprise ! La plume de l'auteure est légère et facile, j'ai passé un très bon moment à me délecter de la lecture. Enfin le combat pour Kate de garder ceux qu'elle aime en vie, ces fameux tests dont on ne comprend la teneur qu'à la fin ! Une histoire rafraîchissante que je recommande vivement.

Image
- Night school, tome 1 ; Night school - C.J. Daugherty (12 décembre - 19 décembre 2016)
Commentaire : Incroyable découverte. Je l'avais dans ma PAL depuis plus d'un an sans jamais osé l'ouvrir car j'avais peur d'être déçue. Et autant me donner des gifles, j'aurais pu lire ce bouquin extraordinaire plus tôt. Je pensais tout d'abord que ça allait devenir fantastique et le fait que ce ne le soit pas, ça m'a rassuré. Je suis allée de découverte en découverte, j'ai stressé tout le long et j'ai pas pu lâcher le livre, c'était inconcevable. Je me suis attachée à tous les personnages et j'ai hâte de les retrouver en tome 2.

Image
- The Book of Ivy, tome 1 - Amy Engel (20 décembre - 26 décembre 2016)
Commentaire : Ce livre est un véritable coup de cœur ! J'ai tout aimé ; le scénario, les personnages, la plume de l'auteur, l'énergie du roman. J'ai eu du mal à le terminer, je n'osais pas finir le bouquin par peur d'être chamboulée. J'ai traîné le dernier chapitre comme Ivy se traîne vers son destin. J'en ai des palpitations tellement j'ai adoré ce livre ! Et puis Bishop. Parlons en de ce joli garçon. Sa relation avec Ivy est juste magique. J'ai A-DO-RE. Vraiment je vais me jeter sur le tome 2.

Janvier : Blanc

Image
- La voyance - Jocelin Morrison (4 janvier 2017 - 10 janvier 2017)
Commentaire : J'ai bien aimé ce livre, je l'ai trouvé intéressant et enrichissant. Le petit point négatif serait le manque d'exemple concret. Je m'explique : l'auteur nous expose quelques cas de personnes exceptionnelles dont les dons laissent la science perplexe (vision rayon x, état de transe psychique, etc...). J'aurais été aimé en voir plus même si les personnes restaient anonymes. Cela reste un très bon livre pour tous ceux qui t'intéressent à la discipline.

Image
- Les mille et une vie de Billy Milligan - Daniel Keyes (11 janvier - 21 janvier 2016)
Commentaire : Grâce à livre je découvrais le syndrome des maladies multiples grâce au cas de Billy Milligan. Je suis assez impressionnée du comment l'auteur a pu réunir ses informations et en ressortir une biographie complète et enrichie. J'ai adoré ce livre ! Ce trouble est assez méconnu et aspire à se faire connaître et peut-être être mieux défendu en justice quand il est diagnostiqué. Billy Milligan a connu un bon mépris de ses droits et en conséquence une dissociation aggravé de ses personnalités qui gravite vers une dépression suicidaire. Ce livre gagne à se faire connaître.

Image
- Parfaite - Caroline Kepnes (24 janvier - 31 janvier 2016)
Commentaire : Que dire de ma lecture ? Je l'ai adoré ! L'auteure nous entraîne dans la tête d'un fou, obsédé par une jeune femme, lui dérobant ses affaires, la suivant jusqu'à chez elle, s'introduit chez elle, lit ses sms et ses mails... J'ai été surprise de voir à quel point, c'était normal pour le héros, que ses actes ne sont que des preuves d'amour et non un acte de malade psychopathe. Il déforme la réalité en imaginant que Beck est folle de lui grâce aux non-dits et des gestes / phrases anodines. J'ai été absorbée par ma lecture et j'en ressors toute retournée. Cette écriture borderline nous fait presque croire que le stalker a un comportement justifié. C'en est effrayant ! Par contre je ne sais pas si j'arriverais à lire le second tome. J'en ressortirais pas indemne... Je finirais par croire que je suivis lol


Février : Rose et/ou Rouge

Image
- Fille des cauchemars tome 2 ; L'ordre de la dague noire - Kendare Blacke (1 février - 11 février 2011)
Commentaire : Un pur plaisir d'avoir retrouvé Cas et ses amis. J'adore toujours autant le tempérament de Cas qui reste déterminé à sauver Anna malgré le désaccord de son entourage. J'ai trouvé la fin très juste, il n'y aurait pas eu de meilleur à mon goût. Par ailleurs, ce livre m'a donné des frissons lors du passage de la forêt des Suicides. C'était exaltant ! Ce second tome est tout aussi riche que le premier, les personnages restent attachants et le suspens de savoir ce qui est arrivé à Anna est juste fou. Le fait que Cas ait des "hallucinations" terrifiantes et morbides, rajoute un peps en plus. Ce second tome est également un coup de cœur. Peut-être juste une minuscule déception pour
Spoiler(cliquez pour révéler)


Image
- Serial Killer : Enquête mondiale sur les tueurs en série - Stéphane Bourgoin (11 février - 4 mars 2017)
Commentaire : Ce livre est une mine d'or d'information. Ce pavé de 2100 pages est très riche et nous apprend plein de choses sur les criminels. Stéphane Bourgoin démontre encore dans un nouvel ouvrage qu'il maîtrise son sujet et sait nous accrocher dès la première page. Avis aux passionnés, ce livre est à lire absolument.


Mars : Vert
Image
- Le destin d'une déesse tome 2 ; La reine des immortels - Aimée Carter (6 mars - 9 mars 2017)
Commentaire : Waouh waouh waouh !! On peut dire que ma lecture a été intense ! J'ai ressenti toute la frustration de Kate par rapport à Henry, son besoin de considération en tant qu'individu, et non remplaçante de sa sœur, et femme. Autant je n'aime pas les héroïnes geignarde et pleurnicharde, autant j'ai trouvé chaque colère et chaque larme versée amplement justifié. La seule chose que je déplore, c'est ses plans foireux concernant Cronos, je n'ai trouvé aucune de ses idées judicieuses. J'ai adoré aussi Henry, que l'on voit en coup de vent mais que j'apprécie de plus en plus car sa façon d'aimer Kate est tellement bizarre que ça l'a rendu attachant à mes yeux, j'ai adoré détester Perséphone... et mon dieu quelle fin !! Je suis une boule d'électricité prête à exploser ! J'embarque directe pour le 3e tome !

Image
- Le destin d'une déesse tome 3 ; La vengeance des immortels - Aimée Carter (10 mars - 15 mars 2017)
Commentaire : Voilà le point final d'une très bonne trilogie ! J'ai été prise dans l'histoire même si j'ai trouvé le 3e tome un peu moins bon que les deux premiers. En effet d'un coup Henry partage plus visiblement ses sentiments alors que ce qui faisait son charme avant, c'était son côté bourru et maladroit. Kate passe de mauvais choix en mauvais choix, ce syndrome du martyr est un cliché vu et revu ! La fin m'a cependant touché avec la perte d'un personnage. L'action est bien menée mais si elle a été parfois longue. J'ai passé un très bon moment, même si les deux premiers livres étaient meilleurs.

Image
- La trilogie des joyaux noirs tome 1 ; La fille du sang - Anne Bishop (16 mars - 4 avril 2017)
Commentaire (celui de ma première lecture) : Je fus agréablement surprise par ce premier tome ! Tout d'abord j'avais commencé l'histoire il y a quelques mois mais je ne rentrais pas du tout dans l'univers du bouquin... J'ai arrêté et quelques mois plus tard, j'ai repris la lecture depuis le début en prenant des notes sur les personnages, les territoires, etc... Avec des notes, je fus happée par l'histoire et les personnages ! Daimon et Sorcière sont mes préférés. J'ai stressé, j'ai ri, j'étais envoutée, je tenais plus tellement je voulais savoir la suite ! Il me faut le tome 2 !

Avril : Multicolore

Image
- Dialogues de bêtes - Colette (5 avril - 8 avril 2017)
Commentaires : J'ai bien aimé ma lecture, j'avais aisément l'impression de rentrer dans la tête de chat et de chien réel ; un chat très digne et vaniteux au chien simplet mais très gai. Une lecture très plaisante.

Image
- Ana l'étoilée tome 1 ; L'ours et la colombe - Ophélie Bruneau (10 avril - 11 avril 2017)
Commentaire : Je secoue la tête sans rien dire. J’ai beau estimer qu’on ne saurait le réduire à un portrait dressé par son ex, je ne sais pas comment faire valoir mes arguments. En tout cas, Federico s’est montré capable d’accourir dans une pièce hantée qui le terrifie pour me sauver, mais pas d’affronter un groupe de femmes pacifiques. Ce n’est pas un couard, il a juste un courage à géométrie variable.

Image
- Les chroniques lunaires tome 1 ; Cinder - Marissa Meyer (12 avril - 15 avril 2017)
Commentaire : Mon dieu, ce livre ! Qu'est-ce qui m'a retenu de le lire plus tôt ? Cette lecture a été comme un sprint, je ressentais le besoin de faire des petites pauses sans pouvoir m'arrêter ! Marissa Meyer a revisité merveilleusement le conte de fées Cendrillon et nous promet une saga haletante ! Il sera très dure pour moi d'attendre (d'acheter) pour lire le tome 2 ! Ce mélange raffiné entre le conte et la science-fiction est menée d'une main de maître. Les personnages sont captivants, hypnotisants... A croire qu'ils ont tous du magnétisme sur nous, humbles lecteurs. Le déroulement des scènes d'actions, la parsimonie parfaite des révélations et la tendresse entre Kai et Cinder sont d'autant point imparables pour combler tout lecteur. Tu n'as pas encore lu Cinder ? Fonce.

Image
- Sweet & Sour - Reru (15 avril - 19 avril 2017)
Commentaire : Ce petit roman a fait mon bonheur pendant deux jours. J'ai trouvé l'histoire de la Belle et la Bête très bien réécrite dans le monde moderne et les allusions étaient remarquablement bien tournées. Les personnages ne m'ont pas déçu, même si je n'ai pas trouvé de référence à "Lumière". J'ai adoré lire cette histoire d'amour, c'est une réussite.

Image
- Sœurs sorcières livre 1 - Jessica Spotswood (19 avril - 24 avril 2017)
Commentaire : C'était une lecture absolument fantastique ! Une plongée dans la Nouvelle-Angleterre, avec la psychose et les chasses aux sorcières, ce livre est ensorcelant. Ses personnages sont très attachants, quoique les aspects de Cate qui diabolise tout sur la magie et celle de mère poule étouffante m'ont un peu énervées, j'ai trouvé les trois sœurs fascinantes ! Par ailleurs, j'ai été très étonnée des révélations, l'auteur a su me surprendre !
Spoiler(cliquez pour révéler)
L'histoire d'amour m'a complètement transportée, j'ai tellement hâte d'en connaître la suite !

Image
- Soeurs sorcières, livre 2 - Jessica Spotswood (25 avril - 29 avril 2017)
Commentaire : Je suis ébranlée, choquée, émue de ma lecture ! Qu'est-ce que c'est que cette fin !! Mon dieu, je m'y attendais pas et je suis tellement surprise que je me sens comme Cate ; plus la même. Tout le livre a été une course contre la montre, le stress augmentait la cadence de ma lecture... Je suis tout autant captivée par ce récit, cette plume fluide qui arrive à nous embarquer au XIXe siècle ! L'auteur nous a laissé sur un bord de précipice et le troisième tome promet de nous rattraper... ou de nous faire tomber !! Je suis amoureuse de cette série !

Mai: Gris

Image
- La trilogie des Joyaux noirs, tome 3 ; La reine des ténèbres - Anne Bishop (9 mai - 17 mai 2017)
Commentaire : Waouh Waouh WAOUH. Je suis comme une boule de nerfs prête à exploser. Autant j'ai trouvé que le premier tome de la série avait beaucoup trop de personnages pour que je m'en sorte, autant celui ci est d'une telle fluidité que je l'ai dévoré. Pourquoi Anne Bishop nous laisse-t-elle sur cette fin ? J'en veux tellement plus ! Elle a maîtrisé son univers de bout en bout, ce qui était flou dans les deux premiers tomes nous ont été révélés. J'étais tout le long de ma lecture tendue comme une corde d'un arc et je n'ai pu me détendre qu'à la fin... et encore ! Les personnages ont été brillants, captivants, j'aurais adoré en savoir plus... Onirie et Falonar, le futur de Daimon et Jaenelle, Sathan et Lucivar, la parantèle... Je me suis attachée à chacun d'eux au cours de leur évolution... j'ai dû mal à quitter son univers... J'étais folle de Daimon et de son amour pour Jaenelle... J'étais folle de Jaenelle pour sa fragilité autant que sa prestance et son pouvoir... Les membres du Premier Cercle me plaisaient énormément également. C'est une série haut en couleur mais surtout en noir. Je la place dans mes séries préférées.

Image
- The Book of Ivy, tome 2 : The Revolution of Ivy - Amy Engel (25 mai - 30 mai 2017)
Commentaire : Bien que je l'ai trouvé moins bonne que le premier tome, cette suite a été plus ou moins comme je l'espérais. Il y a de l'action, les personnages sont toujours aussi attachants. Petits bémols sont que je n'ai plus retrouvé le feu, les papillons, le rouge aux joues, les grands sourires que j'avais en lisant l'histoire de Ivy et Bishop. J'ai trouvé l'heure histoire moins intense. D'autre part, j'ai trouvé le déroulement de l'histoire un peu prévisible, je savais plus ou moins où allait l'auteur et je n'ai pas été surprise. Ce sont seulement ces points qui m'ont embêtés mais sinon les nouveaux personnages, la survie, le sauvetage et autres péripéties m'ont complètement emballés.

Image
- Le cri - Nicolas Beuglet (18 mai - 5 juin 2017)
Commentaire : Ce roman était totalement passionnant. D'actions en actions, l'auteur nous mène sur une quête spirituelle avec une plume simple mais efficace. Les personnages sont très attachants, l'auteur a failli arrêté mon petit coeur de battre vers la fin du livre. J'ai adoré !

Juin : Mauve / violet / noir

Image
- Nés à minuit, tome 1 : Attirances - C.C Hunter (7 juin - 8 juin 2017)
Commentaires : Un des plus vieux livre de ma PAL, je ne sais absolument pas pourquoi j'ai mis autant de temps à le commencer. Ce livre est une bombe atomatique. Les mystères, les doutes, l'amour, le suspens, j'ai tout adoré ! Il en va de même pour la plume de l'auteur et avec étonnement j'ai aimé le triangle amoureux (oui oui alors que je déteste ça généralement). Je vais m'empresser d'aller à la librairie m'acheter le tome 2.

Image
- Les larmes rouges, tome 1 : Réminiscences - Georgia Caldera (12 juin - 23 juin 2017)
Commentaire : Ce roman m’a fait l’effet d’un précipice. On se penche d’abord par-dessus, à tâtons, pour voir ce qu’il y a au fond. On entend des petites voix dans le fond qui piquent notre curiosité. Puis comme Alice tombant dans le clapier à lapins, nous basculons dans le vide. Oubliez vos vampires du XXIe siècle. Ici vous ferez un bond dans le temps où les vampires étaient plus effrayants et par conséquent bien plus fascinants.
Suite du commentaire -> https://booknode.com/les_larmes_rouges, ... s/16217733

Image
- Wake, tome 1 : Wake - Lisa Mcmann (23 juin - 25 juin 2017)
Commentaire : Wake fut une lecture agréable et rapide. Le monde des rêves qui n'avait jamais été exploité à 100% est un thème qui m'a bien accroché. L’enchaînement des rêves et de l’histoire m’ont plu, l’auteur n’est pas avare en révélations. L’intrigue permet de rendre le livre addictif mais nous apporte pas mal d’interrogations.
Suite du commentaire -> https://booknode.com/wake,_tome_1___wak ... s/16217743

Image
- Wicca, tome 1 : L'éveil - Cate Tiernan (27 juin - 30 juin 2017)
Commentaire : Je ressors de trois jours de lecture, et je n’ai pas du tout su si j’avais beaucoup apprécié ma lecture ou moyennement. En effet, les points négatifs et positifs se partagent une balance tout à fait équilibrée. Tout d’abord j’ai été attiré par le livre parce qu’il parle de magie (Waouh, quelle originalité !). J’ai toujours voulu en connaître un peu plus et ici nous suivons le parcours initiatique de Morgan sur les voies de la Déesse et du Dieu. J’ai beaucoup aimé cet éveil à la spiritualité, à l’ouverture d’esprit qu’elle suggère et à ses principes de bonté. Ce livre a clairement ouvert ma curiosité sur la pratique de la Wicca. J’ai par ailleurs acheté un autre livre parlant de réelle Wicca et un autre point positif en est ressorti, l’auteur a su bien se renseigner et retranscrire les coutumes sans âges de cette religion dans son livre de façon maîtrisée.
Suite du commentaire -> https://booknode.com/wicca,_tome_1___l_ ... s/16263233

Juillet : Bleu

Image
- Les animaux fantastiques : Le texte du film - Joanne Kathleen Rowling (2 juillet 2017)
Commentaire : J'ai adoré ma lecture, c'est un plaisir sans fin que de retrouver le monde des sorciers de JK Rowling. J'ai retrouvé toute l'ambiance, la magie, la plume de l'auteur (et je remercie le films pour m'aider à visualiser les films et les expressions par toujours simples pour une nulle en anglais comme moi). J'ai hâte d'avoir la suite (film et script!).

Image
- Georgina Kincaid, tome 1 : Succubus blues - Rachelle Mead (2 juillet - 10 juillet 2017)
Commentaire : Un très vieux livre dans ma PAL et je suis ravie de l'en avoir sortie. Rachelle Mead nous entraîne dans un monde caché des humains lambdas, un monde peuplé de démons et d'anges. L'héroïne fait partie de la première catégorie, dit des "méchants pas beaux". Grande erreur jeune lecteur insouciant, ils sont beaux, ils sont drôles, ils s'entraident comme une grande famille. Georgina est un succube qui n’aime pas sa condition. Etre immortelle avec la jeunesse éternelle ça peut cool mais pas quand on risque de tuer tous nos prétendants. Voici le grand dilemme de notre héroïne sachant qu’elle ne peut s’empêcher de charmer les hommes de son entourage. Loin de m’avoir ennuyé comme pourrait le faire une héroïne nymphomane qui n’est point un succube, j’ai adoré la voir charmer Seth. Son besoin d’aller vers lui et de la repousser en même temps m’a rendu ça touchant. Seth m’a énormément plu pour sa réserve, c’était attendrissant. On le voit évoluer en quelqu’un qui commence à se mettre à l’aise dans un nouveau environnement et j’apprécie d’autant plus quand il s’amuse, se lâche, à parler de façon osé et brut.
Suite du commentaire -> https://booknode.com/georgina_kincaid,_ ... s/16361583

Image
- Les Chroniques Lunaire, tome 2 : Scarlet - Marissa Meyer (11 juillet - 17 juillet 2017)
Commentaire : Scarlet est une suite à la hauteur de Cinder. On y retrouve les personnages du tome 1 ainsi que de nouveaux protagonistes. Ce tome est riche en évènements et en révélations. On apprend à connaître « l’enfance » de Cinder et comment elle est devenue Cyborg, et comment elle a été secourue. Nous retrouvons aussi l’adorable Iko et Thorne, voleur et capitaine, avec un humour déjanté et des répliques qui tuent. Scarlet me plaît aussi beaucoup, elle a du répondant, de la hargne et elle est combative. J’ai repéré et extrêmement apprécié les allusions au conte du Petit Chaperon Rouge revisité à la façon science-fiction. Dans sa recherche à récupérer sa grand-mère, Scarlet rencontre Loup. Beaucoup d’autres lecteurs m’ont fait des retours mitigés sur ce personnage et pourtant moi je l’ai adoré. Il combat sa nature tout en l’assumant, il est protecteur et est doux. Je pense que ce personnage est plein de promesses. La patte de Marissa Meyer nous implique d’actions en actions, on n’a pas vraiment le temps de souffler. Entre l’évasion de Cinder, la disparition de la grand-mère, la fuite de Cinder dans le vaisseau et sa recherche de la vérité, la ville infestée par le gang de Loup. Impossible de lâcher ce bouquin ! C’est d’une main de maître que Marissa Meyer nous offre son second opus des Chroniques lunaires. Je peux affirmer que j’ai adoré, c’est une saga coup de cœur. Ses points forts sont des personnages attachants, complexes, une histoire superbement bien ficelée et addictive, des révélations faites avec intelligence et une réécriture de conte réussie !

Image
- La trilogie de braises et de ronces, tome 1 : La fille de braises et de ronces - Rae Carson (18 juillet - 24 juillet 2017)
Commentaire : Ce livre d’heroic fantasy est une initiation au voyage, on commence à lire la première page dans un environnement vert et luxuriant et on ferme le livre sur un désert ardent, brûlant et suffocant. Ce n’est pas possible de décrocher, l’univers de Rae Carson est complètement addictif. Elle nous sème des pierres pour l’édifice de sa trilogie et c’est réussi. Nous suivons Elisa, Elue par le Destin, pour accomplir un Acte de Bravoure. Cependant Elisa n’a rien d’un canon de beauté, ne s’intéresse pas à la politique et aux affaires courantes d’un monarque, elle aime manger et étudier les écrits sacrés ainsi que les récits de guerre. Elisa m’a beaucoup plu mais c’est venu au fur et à mesure de l’histoire. En effet, en même temps que sa transformation en princesse gauche à une guerrière méthodique se fait, Elisa délaisse ses pâtisseries et ses soucis d’adolescente pour grandir au travers du désert. Au début de l’histoire Elisa fut pourtant une princesse pourrie gâtée, à la limite du supportable et j’ai su l’apprécié à sa valeur au fil du roman.
Suite du commentaire -> https://booknode.com/la_trilogie_de_bra ... s/16412514

Image
- Aliss - Patrick Senécal (18 juillet - 29 juillet 2017)
Commentaire : Au début, tout est calme, c’est très tranquille. On remarque quelques bizarreries sans pour autant en être choqué. Et au fil de la lecture, on est surpris, ébranlé, dégoûté, choqué, horrifié, consterné, pour tout dire chamboulé. Ami lecteur, si tu as le cœur fragile, passe ton chemin. Ce n’est pas au pays des Merveilles qu’Alice est tombée, c’est au royaume des Cauchemars. Je ne sais pas comment je pourrais vous décrire cette histoire. Seulement qu’il est impossible d’en ressortir sans émotion, positive ou négative. Dans l’histoire, nous suivons les aventures d’Alice, qui quitte le cocon familiale, pour « aller jusqu’au bout ». La demoiselle veut vivre tout, à fond et sans regret. Mais tout le long du récit, on sent le paradoxe, elle ne connaît pas la limite qui la fera vivre à 100% sa jeunesse.
Suite du commentaire -> https://booknode.com/aliss_060491/comments/16450374

Image
- Scarlet Fate - Daniel R. Mac Aiser (31 juillet - 2 août 2017)
Commentaire : Ce livre est une petite pépite qui mérite qu’on la découvre. Réécriture du petit chaperon rouge version amour entre hommes, j’ai retrouvé tous les références au conte. L’auteur nous embarque avec lui dans les bois et nous imprègne d’une ambiance très nature, avec de grand espace forestier… Ça m’a donné des envies de balades ! L’écriture est très fluide et assez prenante pour avoir du mal à poser le bouquin. Les personnages m’ont énormément plu. Du grand-père bourru, à Peon jeune homme débrouillard et plein de bon sens, et à un Sery réservé face à un chasseur de loups hors du commun. La façon dont l’auteur a « amené » le loup a été pour le moins original, l’histoire se tourne vers du fantastique. L’histoire d’amour est mignonne mais elle ne m’a pas transcendé non plus. C’est sûrement dû à la petite taille du livre qui ne permet pas à l’auteur de d’étoffer sa romance. Cela reste tout de même un roman que je conseillerais pour les amateurs mxm. On l’apprécie d’autant plus avec une tasse de chocolat chaud et un plaid.

Août : Jaune / Beige / Blanc

Image
- La vie au Moyen Âge - Robert Delort (2 août - 22 août 2017)
Commentaire : J'ai abandonné le livre... Je l'avais acheté sur internet et si j'avais eu l'occasion de le feuilleter en librairie, je ne l'aurais sans doute pas pris. En effet il rentre trop dans certains détails, ce qui le rend complet mais on décroche facilement. C'est dommage. Par contre pour les passionnés d'histoire, ce livre serait tout indiqué !

Image
- L'art de l'essentiel : jeter l'inutile et le superflu pour faire de l'espace en soi - Dominique Loreau (1 août - 26 août 2017)
Commentaire : Ce livre fut pour moi une petite révolution ! Véritable engrenage entre prises de conscience du superflu de notre environnement et notre absorption de besoins inutiles procurés sur un plateau de plastique par une société de surconsommation. En pleine période de ma vie, j’ai ressenti un besoin de changer et ce livre fut énormément bénéfique à ce changement. J’essaye d’adopter le minimalisme mais je devais déjà faire une chose avant : me désencombrer ! Le livre donne mille et un conseils pour de débarrasser, recycler, donner et jeter. Comment trier les choses les plus simples comme les vêtements aux objets qui nous tiennent à cœur comme des photos souvenirs. Ni une ni deux, je me suis mise à tout trier chez moi pour ne garder que le minimum à mon confort. Ici le confort c’est vivre le plus simplement pour gagner en qualité de vie ! N’être attaché à rien procure un sentiment de liberté indescriptible. Certes certaines personnes ne peuvent pas se résoudre à tout enlever mais le livre donne des conseils totalement judicieux, des exemples parlants et inspire une envie de renouveau. Je le conseille totalement à toutes personnes cherchant le changement dans leur vie.

Image
- Soie - Alessandro Baricco (28 août - 29 août 2017)
Commentaire : Petit mais intense, ce petit livre vous fera faire le tour du monde. C’est une magnifique, et pourtant triste, histoire d’amour qui n’aboutit qu’à l’observation de l’autre. Ce récit rend nostalgique d’une histoire qui ne s’est jamais réalisé. J’ai également beaucoup de compassion pour Hélène qui a un mari qui voyage énormément, qu’elle ne voit que quelques mois dans l’année. Elle se retrouve dans peu de pages, mais ces pages sont d’une infinie mélancolie. Je trouve son histoire beaucoup plus touchante que celle de son mari. L’aventure vers le Japon de celui-ci a été tout à fait passionnante, l’auteur sait nous faire voyager. Il sait aussi nous rendre frustré de notre lecture. Petit mais intense, il est parfait pour s’évader quelques heures.


Septembre : Gris / Bleu

Image
- Le livre de Saskia, tome 1 : Le réveil - Marie Pavlenko (1 septembre - 11 septembre 2017)
Commentaire : Quelle meilleure sensation que de plonger dans un livre qu’on arrive plus à lâcher ? C’est exactement ce que j’ai ressenti en lisant ce livre. Il traînait dans ma PAL depuis 2013 ! Lu en 2017, je ne sais pourquoi j’ai attendu tant de temps !!! Ce récit à tout pour lui. L’humour, l’action, l’originalité, les personnages ! Une fois qu’on commence, on ne peut plus le lâcher. Tout d’abord les personnages sont très attachants. Saskia est une héroïne très réaliste à laquelle on peut facilement s’identifier en début de roman. Elle a le punch, la fougue de la jeunesse, les pieds sur terre et des répliques complètement tordantes ! Tod quant à lui est un l’homme typique, mystérieux, protecteur, affectueux… et son humour ! J’ai ri pendant cette lecture, mais ri ! J’en pouvais plus ! C’est peut-être que j’ai un humour un peu bête mais je suis tombée sous le charme ! Mara n’est pas mal non plus. Au début du livre, j’ai pensé que ce serait une espèce de pimbêche prétentieuse mais que nenni ! Elle est réservée et un peu froide mais c’est une amie en or. L’histoire d’amour en elle-même était pas mal, j’adore que les deux protagonistes se tournent autour sans vraiment concrétiser leur couple une bonne fois pour toute. Ca nous laisse un mini suspens que je savoure avec volupté. Le reste du récit, au niveau du scénario, est très cohérent. L’auteure a vraiment bossé les évènements qu’il allait se passer, les intrigues et même des retournements complètement imprévisibles (non mais cette fin !!!). L’histoire est originale (bon en dehors de la période des anges qu’on a eu en littérature jeunesse après les vampires) et l’écriture est d’une fluidité, ça se lit tout seul. On s’imprègne complètement de l’univers, des personnages, on a envie de savoir la suite ! En tout cas je n’attendrais pas longtemps pour le faire !

Image
- La trilogie des joyaux, tome 1 : Le trône de diamant - David Eddings (11 septembre - 22 septembre 2017)
Commentaire : Au début, pas très emballée par la longueur du livre (600 pages quand même), je me suis laissée embarquer dans le récit, balader de ville en ville et observant les infâmes complots. Je me suis attachée aux personnages un peu bourrins que sont les chevaliers. Ils ont beaucoup de cœur, sont dévoués à leur cause et ont un sens de l’humour que j’ai directement adopté. L’auteur a su nous mettre une touche de féminité avec Séphrénia et la petite Flûte. Emouchet est un personnage bourru mais plein de sensibilité, habile et accompagné de Kurik et Kalen. Ces deux personnages ont su lui apporté du soutien, de l’aider, de l’humour, des réfléxions… Chaque personnage apporte sa pierre au récit, chacun d’eux est important. David Eddings nous a écrit un récit haletant entre combats, chevauchées entre les plaines, les complots et la magie ! Je suis absolument ravie d’autant plus que je ne suis pas familière avec la fantasy mais on rentre très rapidement dans l’histoire. L’intrigue est maîtrisée, chaque détail et révélation est donné aux lecteurs avec justesse. La plume de l’auteur est très fluide, pas trop descriptive mais toujours dans l’action, c’est un régal ! Je le conseille vivement pour les envies d’aventures !
Dernière édition par darkness le lun. 02 oct., 2017 2:22 pm, édité 1 fois.

Amnesia-x
Messages : 6514
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Amnesia-x » 2017-10-02T16:54:48+02:00

Septembre

[6 Livres]


Je re-valide une toute dernière fois ma lecture du mois de septembre avec le livre IN THE AFTER - [Tome 1] de Demitria Lunetta.

Mon avis :
J'ai beaucoup aimé l'atmosphère de ce roman, où le mystère plane sur l'origine des Floraes, sorte d'extraterrestre qui a pour seul but de se nourrir des humains, les exterminant peu à peu.
Ici l'histoire est racontée par l’héroïne, Amy qui se retrouve confinée dans sa maison sécurisée grâce à une clôture électrique. Cependant au bout d'un moment les réserves de nourriture s 'épuisent et elle doit sortir à l'extérieur afin de se ravitailler. C'est là que le « silence » est requis, s'installe, ne doit pas être rompu. Il faut circuler en ville, de nuit principalement car les Floraes sont en état de sommeil mais si un bruit les réveille, ils se ruent sur la pauvre victime jusqu'à la dévorer entièrement, ne laissant rien mis à part des traces de sang et autres résidus humains....
L'angoisse est palpable à chaque fois que Amy doit sortir, on espère avec ce personnage qu'elle ne va pas se faire repérer. Bon pour ma part j'avoue quand même que j'ai trouvé le rythme un peu lent pendant les 100 premières pages du bouquin, mis à part sa rencontre avec la petite puce Baby.
Tout se passe bien tant qu'elles sont à l'abri derrière le grillage électrifié sauf qu'un jour Amy et Baby se retrouvent obligées de quitter le nid pour s'aventurer au dehors, cherchant inlassablement des refuges pour la nuit, tout cela en gardant le silence absolu et en étant sur le qui vive incessamment. Elles ont adopté un langage par signe, qui est très intéressant, bien exploité et qui renforce leur belle complicité. C'est à partir de là qu'elles font la connaissance d'autres survivants.
J'aime beaucoup ce duo. Amy est volontaire, protectrice, essai par tous les moyens de s'en sortir malgré qu'elle ait perdu tous ses proches et depuis que Baby est entrée dans sa vie, elle veille sur cette petite fille comme une grande sœur et c'est très touchant.
Baby ne parle pas, nous la voyons évoluer au fil du temps. Elle grandit et reste très attachée à Amy, réussit à s'intégrer avec facilité dans ce monde où les « monstres » rodent malgré le sentiment de peur constante.
Il y a aussi d'autres personnages qui gravitent autour de ce duo, comme Kay la jeune femme asiatique qui est un peu comme un officier militaire (pour ne pas spoiler) qui a un tempérament farouche, combattant et rebelle mais plus on avance dans le bouquin, plus on s'attache à cette femme. Son coéquipier, Gareth est excellent aussi, avec son petit côté frivole mais protecteur. Vivian, une jeune fille du même âge que Amy avec qui elle a très vite sympathisé, sans oublier bien sûr Rice, un jeune chercheur qui va se rapprocher de notre héroïne.
J'ai hâte de lire la suite car dans la dernière partie du livre , les actions s’enchaînent à vitesse grand V et beaucoup de secrets nous sont dévoilés et pas des moindres, qui forcément donne envie d'en découvrir davantage.
Spoiler(cliquez pour révéler)



Challenge réussi ! "Peintre en devenir" (minimum 6 mois sur 12)
Merci à toi Tify pour ce challenge et ta patience pour les nombreux conseils que nous t'avons demandé pour les couvertures de nos bouquins ;)


Livres lus : 24
Mois validés : 10/12
"Récapitulatif"

Nausicaa_Npa
Messages : 1286
Inscription : 2015-12-04T22:03:25+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Nausicaa_Npa » 2017-10-03T09:49:56+02:00

Je viens enfin boucler mon challenge (il serait temps !).

Automates, John Saul
L'histoire est assez sympathique même si étant donné le titre du livre on devine assez vite de quoi il retourner et qui sont les protagonistes qui jouent un rôle. J'ai d'ailleurs deviné très vite l'un des responsables du "problème", l'écriture en dévoile trop, trop vite. L'écriture est fluide ce qui permet une lecture rapide mais cela manque aussi de profondeur et je ne vais pas garder un souvenir intarissable de cet ouvrage. Il aurait plus être plus effrayant et plus travaillé...

Americanah, Chimamanda Ngozi Adichie
Gros gros coup de cœur pour ce livre autant pour les personnages que l'écriture ou le fond. Je n'ai vraiment rien à reprocher à ce livre ! J'avais décidé de le lire suite à une émission où C. N. Adichie parlait de ce livre justement et j'avais trouvé le speech hyper intéressant. J'ai vu qu'il avait eu du succès et me suis finalement décidé à le sortir de ma pàl, grand bien m'en a pris !
Je suis donc une fan absolue du personnage d'Ifemelu (et ce prénom que j'aime tant !) et d'Obinze également. Des personnages complexes (surtout Ifem) qui m'ont vraiment plongé dans la réalité du livre. Ifemelu, ses envies, ses contradictions... Je me suis peut-être inconsciemment identifiée au personnage, ce qui explique que je l'aime tant. Pour moi elle incarne bien l'Homme d'aujourd'hui avec ses contradictions et ses décisions parfois insensées et incompréhensibles.
Obinze quant à lui est un personnage intéressant parce qu'il sort de la norme, notamment parce qu'il a vécu une partie de sa vie aux Etats-Unis.
Les parcours des deux personnages sont très différents, l'un échoue alors que l'autre réussi plutôt bien. Mais les deux ne sont à leur place que chez eux, avec leurs repères et leur zone de confort.
J'ai adoré qu'Adichie évoque le thème de la race sous un angle complètement nouveau. Vraiment, j'ai appris énormément en lisant ses propos qui m'ont permis de considérer certains événements sous un autre angle et de réfléchir à travers les yeux de cette nigérienne qui arrive dans un pays inconnu et doit tout en apprendre.
Il y a quelques clichés dans ce livre mais ils sont si peu nombreux qu'on les accepte sans sourcilier (je pense aux parents d'Ifem aux Etats-Unis).
Et cette fin ! Je ne pouvais espérer mieux.
Entre la réflexion sur la race, le féminisme assumé et tout ce qui fait ce livre, j'ai vraiment trouvé ce livre FANTASTIQUE.

Aux petits mots les grands remèdes, Mickaël Uras
J'ai bien aimé cette lecture même si je m'attendais à trouver quelque chose d'autre, de plus profond certainement.
Le personnage d'Alex m'a beaucoup plu au départ puisque son métier de bibliothérapeute m'a fasciné, mais au final je l'ai trouvé trop "banal" dans sa vie personnelle.
J'ai du coup jeté mon dévolu sur Yann que j'adore, parce qu'il ne parle pas mais qu'il a un énorme ressenti et cet envie de se venger continuellement contre le monde. Chapman m'a beaucoup fait rire !
C'est un livre que j'ai tout de même aimé dans l'ensemble autant par ses personnages que les livres que j'ai pu y découvrir (j'ai hâte de lire Oblomov !).

Captifs, Kevin Brooks
Je ne saurais dire si j'ai aimé ou non ce livre. En revanche, je peux affirmer qu'il sort des sentiers battus !
On se retrouve enfermer dans cet ancien bunker avec Linus, puis petit à petit de nouvelles personnes arrivent. Les personnages passent pas tous les états : frustration, dégoût, haine, acceptation...
Quelques rebondissements mettent nos nerfs à rudes épreuves et la densité psychologique de ce roman est très très intéressante puisqu'on voit petit à petit tous les personnages passer de phases d'éveil à des phases de semi absence...
La fin est pour le coup originale même si elle me laisse une pointe de déception car j'ai encore des questions non résolues !

Le magasin des suicides, Jean Teulé
Je suis passée par deux phases dans ce livre : l'admiration/curiosité puis la déception. Cependant, je classe tout de même ce livre en bronze car il me laisse un bon sentiment.
Je tiens tout de même à noter l'originalité débordante de l'auteur ! Déjà l'idée de faire un magasin des suicides c'est excellent ! Et tout ce qui va avec du coup est à se tordre de rire. Les enfants de la famille sont assez drôles, enfin, si on ne compte pas le dernier.
Et c'est quand tout commence à basculer que j'ai perdu mon intérêt pour ce livre.
La toute toute fin est cependant inattendue et m'a laissé sur une note positive.

Le quatrième mur, Sorj Chalandon
Quel livre magnifique. Encore une fois, l'auteur parvient à me transporter dans son mon. Un monde qui n'est pas facile puisque le prinicipal de l'action se déroule lors de la guerre civile libanaise.
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre au début puisque Georges énonce pas mal de faits biographiques ce qui donne un effet "listing" au récit. Mais bien vite, cela s'estompe.
Lorsque Samuel lance son projet fou de monter Antigone, on se dit qu'il est bien gentil, mais que c'est irréalisable. Mais Samuel fait partie de ces gens qui arrivent à ouvrir des portes et convaincre. Bien vite Georges se retrouve mêlé à cette histoire et on le suit au Liban, à côtoyer tous les partis qui se font la guerre. Les épisodes sont courts mais si intenses... ! La répétition qui a lieu dans le théâtre est je pense l'une des plus belles scènes de ce livre.
Je suis restée scotchée jusqu'au bout, j'ai souffert pour Georges, compris pourquoi il était trop difficile pour lui de reprendre sa vie d'autrefois comme si rien ne s'était passé.
Ce livre est un bijou qui m'a bouleversé et j'ai aimé tout du début à la fin, la fin qui est d'ailleurs si logique que si elle avait été différente, j'en aurais été déçue.

Un amour impossible, Christine Angot
Je suis passé par de nombreux sentiments en lisant ce livre. Je l'ai classé dans "Lu aussi" car je n'en garderais pas un mauvais souvenir même si l'écriture a été mon plus gros souci.
Je ne dirais pas qu'elle écrit mal, car ce serait mentir. Christine Angot a une façon unique d'écrire, et on y adhère ou pas.Pour ma part, ce sera la seconde option. Son écriture est trop saccadé, trop rapide et sèche pour moi et ses discours à base de répétitions, je trouve que c'est insupportable. J'ai d'ailleurs failli lâcher le livre à plusieurs reprises lors des passages de discours tant l'écriture me tapait sur les nerfs.
Mais je ne l'ai pas fait car le fond m'intéressait et le personnage de la mère est tellement mystérieux que je voulais en savoir plus.
Et au final, je suis ravie de l'avoir terminé puisque les dernières pages de dialogue entre les deux femmes ont permis beaucoup d'éclaircissements, et j'ai trouvé sa manière de traité le sujet tout au long du livre très intéressant.
Car il ne s'agit pas uniquement d'un inceste, mais surtout d'une relation mère fille. Car c'est ça pour moi, qui a vraiment primé dans le livre.
J'étais mal à l'aise lorsqu'on lisait les lettres du père. Cet homme m'a filé une angoisse malsaine tout au long du roman.
Ce livre ne m'a donc pas laissé indifférente même si je ne peux pas non plus dire que j'ai aimé, cependant, je suis contente de l'avoir fait, car cette auteure a du potentiel.

Les livres prennent soin de nous, Régine Détembel
C'est un essai très intéressant que nous livre Régine Détembel. Elle nous permet de réfléchir et d'aiguiller notre réflexion autour du livre, de ce qu'il nous apporte ou non.
J'ai trouvé ses réflexions très intéressantes, j'ai un peu moins apprécié les derniers chapitres ou elle parle de son expérience de lectrice et où j'ai de nombreuses fois tiqué. Ceci dit, j'ai été agréablement surprise par ce livre qui va chercher de vraies références et des expériences vécues pour illustrer ses propos. Le syndrome de Stendhal m'était jusqu'alors inconnu, erreur réparée.
L'auteure nous permet de comprendre le pouvoir d'un livre sur son lecteur, que ce soit dans le bon sens ou dans le mauvais. Elle va plus loin en évoquant la bibliothérapie et en expliquant ses vertus lorsqu'elle est bien appliquée.
Un livre vraiment très intéressant qui donne à réfléchir.

Tout n'est pas perdu, Wendy Walker
J'ai bien aimé ce livre mais j'ai été assez déçue par la fin que je trouve extra rapide et bâclée. On nous développe l'avancé de Jenny et de ses parents sur un certain rythme et la fin se passe si vite qu'on n'a à peine le temps de comprendre !
J'ai apprécié le dilemme qui se pose pour Alan même si dans la réalité, ce n'est absolument pas possible puisqu'on est sur un conflit d'intérêt, mais bon passons. Les développements qui sont fait pour faire recouvrir la mémoire à Jenny sont très intéressants.
J'ai donc eu un sentiment de frustration à la fin, l'impression qu'on avait un peut "voulu en finir au plus vite" ou que l'auteur a appliqué la première idée qui passait par là;
Les personnages sont assez "vides" et caricaturés au possible sauf Jenny et Alan que j'ai trouvé plus poussés (et heureusement étant donné que ce sont les deux acteurs principaux). La femme d'Alan est celle qui m'est le plus antipathique avec le père de Jenny je pense (et peut-être aussi le fils d'Alan).
En résumé c'est une bonne histoire mais qui aurait mérité un peu plus de travail pour être vraiment aboutie !

La face cachée de Margo, John Green
Franchement... passable !
J'en ai déjà lui trois de l'auteurs que j'avais vraiment apprécié et là je me suis ennuyée au possible. C'est long, trop lent, il ne se passe rien et les personnages sont vides. Je cherche toujours la face cachée de Margo personnellement...
Je suis allée jusqu'au bout par principe, en me disant que peut-être le sens était à trouver à la fin. Mais en fait non, tout est plat...
Une déception pour moi donc ce qui est dommage étant donné que j'avais beaucoup apprécié la première partie de l'ouvrage.

Le voyage dans le passé, Stefan Zweig
J'ai beaucoup apprécié me plonger dans ce petit ouvrage pour découvrir l'auteur. Le format court n'est pas dérangeant puisqu'il permet de développer assez rapidement une histoire simple.
Les "romances" ne sont pas ma tasse de thé, mais là, je dois avouer que le sujet est bien traité et que son évolution me plaît autant que les personnages. Un ouvrage qui ouvre la réflexion sur ce qu'il advient des sentiments dans le temps.

Destruction d'un cœur, Stefan Zweig
Un livre que j'ai beaucoup aimé même si les 2 dernières nouvelles auraient vraiment mérité plus de longueur !
La Destruction d'un cœur est une histoire assez intéressante et qui montre bien la cruauté de certains. J'ai beaucoup apprécié que l'histoire soit raconté du point de vue du mari et beaucoup aimé la fin aussi !
La Gouvernante est mon plus grand regret, j'aurais tellement aimé avoir plus de détails et de texte ! Raconter l'histoire du point de vue des fillettes est en plus une magnifique idée qui permet de deviner les choses et de se plonger dans l'histoire en cherchant les indices. J'ai vraiment adoré cette nouvelle.
Quant à la dernière, je l'ai trouvée très cruelle... Image de la méchanceté ? Je ne sais pas, l'histoire aurait mérité aussi plus de pages !

Nos amis les humains, Bernard Werber
Quand on parle de Werber on le place souvent sur un piédestal en vantant ses livres. J'ai donc voulu tester pour me faire un avis en lisant ce petit livre. Mon dieu.
En lisant la quatrième de couverture j'avais beaucoup accroché et l'idée est bonne mais ça s'arrête là. Les personnages m'ont été antipathiques dès le début servant des clichés aberrants et inutiles, l'action (si on peut appeler ça comme ça) est complètement vide de sens...
Bref, si je devais qualifier ce livre en un mot je choisirai certainement "mauvais".

Profession d'un père, Sorj Chalandon
LA CLAQUE !
Comme toujours avec Sorj Chalandon, je prends une vraie claque ! Les thèmes de ce livre sont encore une fois très durs et difficiles à aborder, et comme toujours l'auteur relève le défi avec succès.
J'ai failli plusieurs fois abandonner pourtant, pas parce qu'il ne me plaisait pas mais parce que je n'arrivais plus à m'en détacher et que le personnage du père me rendait folle de rage, j'écumais devant son comportement face à son fils et sa femme !
Encore une fois, je suis passée par tous les sentiments possibles et la chute est à la hauteur de mes attentes.
Un livre magnifique qui traite du sujet de la folie avec une grande justesse.

The Tales of Beedle the Bard, J. K. Rowling
Une lecture sympathique et intéressante qui nous permet de découvrir un peu les contes dans lesquels les sorciers du monde d'Harry Potter ont été plongés.
Les leçons de morale sont souvent les mêmes que dans les contes classiques mais revisité à la sauce sorcier, ça donne un style. J'ai bien aimé aussi les commentaires ajoutés par Dumbledore.
Seul le conte du sorcier au coeur poilu m'a moins plu, les 4 autres en revanche sont vraiment géniaux, avec une mention spéciale pour la fontaine de la bonne fortune et Babytti.

Les élus, Steve Sem-Sandberg
C'est un livre difficile à lire tant par le sujet que par son écriture. Mais il est difficile d'en parler sans quelques longueurs et détails nécessaires pour bien comprendre le sujet que l'on traite.
J'ai apprécié que l'auteur parle du point de vue des enfants mais aussi des infirmières : c'est selon moi nécessaire afin de bien cerner les personnalités des différents "acteurs" de l'ouvrage.
Aujourd'hui, beaucoup de choses ont été mises à jour et à notre époque, nous avons énormément d'informations sur ce qui s'est passé durant la seconde guerre mondiale. Cependant, certains sujets comme les enfants des hôpitaux psychiatriques restent des sujets peu connus et développés. Tout ce qui touche les enfants en général est encore assez obscure à vrai dire.
Ici, on observe une méthode d'extermination absolument ignoble (comme toutes les méthodes ceci dit) puisqu'on laisse croire aux parents qu'une guérison est possible alors que le seul but et de se débarrasser d'eux.
J'ai évidemment été scandalisée à plusieurs reprises sur certains passages, sur le regard des gens, sur les comportements du personnel hospitalier incapable de penser par soi-même et totalement endoctriné même si pour beaucoup, tout s'est fait de manière inconsciente. J'ai été outrée lors des procès des comportements de Katschenka et de ses propos...
Un livre documentaire très intéressant qui permet de creuser un sujet encore peu traité.

La curiosité est un pêché mortel, Ann Granger
J'ai beaucoup apprécié ce second tome des aventures de Lizzie même si j'ai préféré le premier. Encore une fois, Lizzie se retrouve dans une situation rocambolesque avec des personnages pour le moins excentriques : une jeune fille qu'on tente de faire passer pour une folle, un aliéniste, une sœur autoritaire et une autre complètement soumise...
Je me suis doutée assez vite de certaines choses (comme du coupable) mais l'histoire est assez bien ficelée. J'ai été déçue en revanche de ne pas en apprendre plus sur la relation Ben, Lizzie qui sera, je l'espère, plus développée dans les prochains tomes.

L'épouvantable encyclopédie des fantômes, Pierre Dubois
C'est un livre magnifique que nous propose les éditions Glénat. J'avoue l'avoir plus acheter pour les dessinateurs que le texte mais au final, j'ai beaucoup apprécié la lecture de ce livre.
L'avantage de ce livre et qu'il n'est pas continu, je l'ai donc lu sur une période plutôt longue en le décomposant par "parties". Les premières pages qui aident à plonger dans l'univers permettent une belle entrée en matière pour arriver sur les différentes histoires que le livre nous propose ensuite. C'est un livre de contes si l'on veut, mais des contes effrayants et qui finissent rarement bien !
C'est une lecture que j'ai vraiment apprécié et j'espère lire rapidement la "suite".

Mois validés : 12/12
Livres lus : 51

Emel1ne
Messages : 503
Inscription : 2016-03-07T13:24:36+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Emel1ne » 2017-10-03T14:17:52+02:00

Je valide mon dernier livre du challenge première édition
Image

Je ne sais pas trop comment classer ce livre. Je n'ai pas réussi a entré dans le jeu de l'auteur, à aucun moment je ne me suis questionnée sur la possible paranoïa de Cloé. De plus, la rencontre entre les deux personnages principaux se fait attendre trop longtemps. Certes ce que vit Cloé est oppressant mais je n'ai pas réussi à m'attacher à son histoire, d'autant plus que je n'ai pas aimé le personnage. Certains éléments cruciaux, y compris dans le dénouement, sont tellement prévisibles qu'ils m'ont gâché ma lecture. Je ne peux pas dire pour autant que j'ai détester ce roman, mais je n'ai pas accroché.


Challenge validé en mode Maitresse de la palette avec 47 livres lus.

:arrow: Récap

Skipere
Messages : 364
Inscription : 2014-02-23T18:27:55+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Skipere » 2017-10-03T16:13:43+02:00

Bonjour,

Mes deux dernières lectures pour le mois Septembre : Gris et/ou Bleu avec
My Escort Love, tome 2 de Laura S. Wild
Constance et Noah ont emménagés à New York. Constance suit des cours d'art et Noah est devenu coach sportif. Noah ne se plait pas du tout à New York et petit à petit son mal être se ressent. Constance est tellement heureuse qu'elle ne se rend compte de rien.
Comme je le pressentais à la fin du premier tome, j'ai trouvé ce tome 2 inutile. Pour moi tout avait été dit avant et là il n'y a pas vraiment de suspense. Même si l'écriture était toujours aussi bonne l'histoire m'a semblée longue.

Viens, on s'aime de Morgane Moncomble
Loan et Violette se sont rencontrés dans un ascenseur depuis ils sont meilleurs amis. Loan est depuis célibataire et commence à voir Violette d'un autre œil. Violette quant à elle est vierge et ne veut pas le rester pour plaire à son copain Clément, qui mieux que Loan pour remédier à la situation?
Je partais avec un apriori sur cette histoire mais j'ai été totalement happée. Les personnage sont attachants, que ce soient Loan et Violette mais également les personnages secondaires comme Zoé, Ethan et Jason. J'ai beaucoup aimé cette histoire d'amitié/amour et passé un très bon moment de lecture. J'ai hâte de lire d'autres histoires de cette auteure.

Mois validés : 12/12
Livres lus : 196
Récapitulatif

rhyannon63
Messages : 123
Inscription : 2013-01-16T00:29:06+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar rhyannon63 » 2017-10-03T17:55:18+02:00

Et voilà arriver la fin du challenge avec la validation du mois de septembre!!!

Extinction Game de Gary Gibson couverture (la couverture parait un peu blanche sur la photo mais elle l'est bien moins en vrai, le fond est en majorité bleu très clair donc j'espère que ça passe!)
Une très bonne découverte! L'histoire est vraiment palpitante, pas mal d'actions et de suspense, des rebondissements... Les descriptions de l'auteur sont prenantes, en particulier un passage
Spoiler(cliquez pour révéler)
qui m'a vraiment happé!!!
De bons personnages, une bonne intrigue, la fin est satisfaisante mais laisse une porte ouverte à une possible suite (que je lirai si elle voit le jour!).

Mon récap

Et au passage un grand merci aux gérant(e)s du challenge :D

Lex_lexa1
Messages : 274
Inscription : 2016-01-08T02:04:38+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Lex_lexa1 » 2017-10-03T17:56:53+02:00

Hello !

Je n'ai pas de lecture en septembre. Je termine ce challenge avec 9 mois validés sur 6 (en mode Peintre en devenir) :D
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p18507375

Merci pour ce challenge ;)

Milka2B
Messages : 616
Inscription : 2013-03-07T23:24:01+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Milka2B » 2017-10-05T22:18:28+02:00

Milka2B a écrit :Coucou,

Hmmmm j'adore ce theme, il m'inspire beaucoup :D
Je m'inscris donc en mode "maitresse de la palette".
Image

Ce post servira de récapitulatif, et je ferais des nouveaux post pour les critiques ;)

Octobre : Orange (début de l'automne) et/ou Noir (Halloween) : 3 Lectures
Novembre : Brun/Marron (automne) et/ou Gris (mauvais tps pdt l'automne) : 1 Lecture
Décembre : Rouge et/ou Vert (couleurs des fêtes de Noël, sapins,...) : 1 Lecture
Janvier : Blanc (c'est l'hiver, "couleur" de la neige) : 3 Lectures
Fevrier : Rose/Rouge (couleur de l'amour) : 2 Lectures
Mars : Vert (Début du printemps) : 3 Lectures
Avril : Multicolore (Pâques et poissons d'avril) : 3 Lectures
Mai : Fond Noir (Fait ce qu'il te plait): 3 Lectures
Juin : Mauve/Violet (pleine floraison, couleurs vives) et/ou Noir (les examens) : 5 Lectures
Juillet : Bleu (les vacances, la plage et la mer) : 1 Lecture
Aout : Jaune/Beige (Le soleil et la plage) : 1 Lecture
Septembre (Fin de l'été et grisaille): Gris/Bleu : 3 Lectures


Je clos ce challenge avec 29 Lectures sur l'année, en arrivant à valider au moins une lecture par mois.

Merci à vous pour cette belle année colorée ;)

MzelleLo
Messages : 362
Inscription : 2015-10-12T14:01:50+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar MzelleLo » 2017-10-08T20:26:31+02:00

Bonsoir,

Avant d'oublier, je viens valider mes lectures de septembre :

* The Maddox Brothers - T1 - Beautiful Oblivion de Jamie McGuire (Couverture)
Mon commentaire : Une jolie histoire d'amour. Les personnages de Cami et Trenton sont intéressants et l'écriture de Jamie McGuire toujours aussi appréciable. Un bon moment de lecture

* The Maddox Brothers - T2 - Beautiful Redemption de Jamie McGuire (Couverture)
Mon commentaire : Toujours aussi agréable de lire les aventures des frères Maddox. J'ai apprécié l'histoire de Liis et Thomas. Un bon moment de lecture.

* The Maddox Brothers - T4 - Beautiful Burn de Jamie McGuire (Couverture)
Mon commentaire : Le dernier des frères Maddox. C'est triste de quitter cette famille. Un bon moment de lecture dans l'ensemble. L'écriture de l'auteure est toujours aussi agréable mais j'ai eu plus de mal avec les personnages de ce tome. Une belle série.

* Emprise de Amber James (Couverture)
Mon commentaire : Une lecture rapide, sans prise de tête. Cependant, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages bien qu'ils soient plutôt agréables.

* 1984 de George Orwell (Couverture)
Mon commentaire : J'avais, depuis longtemps, envie de lire ce classique. George Orwell nous dépeint un monde à la fois délirant et avec, en même temps, tant de résonances avec notre époque. Une lecture pleine d'esprit, à la fois incroyablement juste, visionnaire et tellement irréelle...

* Sous ta peau - T1 - Strong de Scarlett Cole (Couverture)
Mon commentaire : J'ai beaucoup aimé l'histoire de Trent et Harper. Les personnages sont attachants et l'auteure nous offre une belle histoire d'amour, pleine d'espoir. Une belle découverte.

* Sous ta peau - T2 - Broken de Scarlett Cole (Couverture)
Mon commentaire : Un second tome presque à la hauteur du premier. J'ai apprécié retrouver les personnages de Strong, connaitre un peu la suite de leur histoire et plonger dans celle de Drea et Cujo. L'histoire est addictive et les personnages attachants. La plume de l'auteure est agréable. Un bon moment de lecture.

* MMA Fighter - T1 - The Fighter for Love de Vi Keeland (Couverture)
Mon commentaire : Une jolie histoire d'amour. Les personnages sont attachants, émouvants et plein de caractère. L'écriture de l'auteure est agréable. Un bon moment de lecture.

* Poppy Wyatt est un sacré numéro de Sophie Kinsella (Couverture)
Mon commentaire : Une lecture divertissante. L'écriture est agréable et pleine d'humour. Les personnages sont sympathiques. On devine facilement la suite de l'histoire mais dans l'ensemble, un bon moment de lecture.


Mon récap' : https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p18506085

Merci pour ce challenge bien sympathique.

Tify
Messages : 592
Inscription : 2013-08-15T06:17:27+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Tify » 2017-10-10T12:12:22+02:00

Nous sommes en octobre, cette édition du challenge est donc terminée, néanmoins je vous laisse jusqu'à fin octobre pour venir valider vos lectures de septembre. Je posterais le récap du challenge à ce moment là.
Mais j'aimerais tous vous remercier pour votre participation et votre implication. J'espère que vous vous êtes bien amusés avec toutes ces couleurs. Et pour ceux qui le souhaitent direction la nouvelle édition gérée par percabeth ;)

lila11
Messages : 1619
Inscription : 2015-07-29T17:19:42+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar lila11 » 2017-10-11T13:49:40+02:00

Coucou Tify,

Je voulais te dire que j'avais eu beaucoup de plaisir à faire ce challenge et te remercier de l’avoir géré avec efficacité et bienveillance.

Midine
Messages : 1064
Inscription : 2015-12-31T12:07:05+02:00
Localisation : https://koujounoscantrad.wordpress.com/

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Midine » 2017-10-13T13:59:38+02:00

Récapitulatif de mon challenge

Oulà, je viens avec une grosse mise à jour de mon challenge >.<

Je viens re-valider Mai: "En mai fais ce qu'il te plaît !" chacun est libre de choisir sa couleur mais ne pas changer en cours de route (il faudra me l'annoncer à l'avance) : Bleu avec :

- Les dames à la licorne, de de René Barjavel & Olenka De Veer (cette couverture)
Un roman qui nous immerge dans un univers où se mêlent la poésie et le folklore irlandais !

Dans un récit qui se rapproche du conte, on suit les aventures romantiques des protagonistes qui ont chacune leur caractère.

Je ne suis toujours pas friand de ce type d'histoires mais j'ai trouvé cela moins niais que d'autres récits que j'ai pu lire, et le côté enchanteur de l'île irlandaise et ses mystères donne un cadre sympathique.

Une bonne lecture en somme.



Je valide Juin : Mauve/Violet (pleine floraison, arrivée des couleurs vives) et/ou Noir (les examens en tout genre pour ceux qui en ont) avec :

- Haut-Royaume, Tome 1, de Pierre Pevel (cette couverture)
Ce premier tome nous replonge dans l'imaginaire de Pierre Pevel et arrivé à la fin on ne demande qu'une chose : vite la suite !

On retrouve ici un récit de fantasy qui pourrait se révéler banal (un destin brisé, des luttes politiques, un héros salvateur...) mais qui se dévore avec un plaisir gourmand, la plume de l'auteur étant toujours aussi fluide et agréable à lire.

Le petit bémol est que l'univers n'est pas plus détaillé que ça et se concentre principalement sur l'action et l'histoire, mais cela n'empêche pas d'apprécier le récit, loin de là, surtout avec une fin magistrale !

Une très bonne lecture que je recommande aux amateurs d'héroïc-fantasy.



Je valide Juillet : Bleu (c'est le début des grandes vacances avec la plage et la mer) avec :

- Quatre filles et un jean pour toujours, d'Ann Brashares (cette couverture)
Des années après avoir lu les 4 premiers tomes de la série "Quatre filles et un jean", je découvre l'existence de cinquième tome !

J'ai hésité à le lire, après tout j'avais commencé à décrocher de la série, je n'ai jamais été friand de ce type d'histoire donc bien que cela soit suffisamment bien écrit pour me faire tenir quelques tomes je commençait à saturer et je n'étais pas mécontent d'arriver au dernier tome, donc ce tome-ci risquait d'être le tome de trop... Mais bon, au final j'ai voulu me faire mon propre avis et je me suis lancer dans sa lecture et finalement je trouve que ce tome clôture bien la série !

Après avoir retrouvé nos héroïnes maintenant adultes avec chacune leur vie, leurs joies et leurs misères... un évènement fortement inattendu arrive au début de l'histoire et nous emmène dans une direction que je n'aurais jamais pensé. On aborde toujours le thème fort de l'amitié mais sous un nouvel angle qui est bienvenu, cependant le récit traîne parfois en longueur et je me suis un peu ennuyé bien que la fin soit relativement satisfaisante.

"Quatre filles et un jean" reste donc une série jeunesse plutôt sympathique à lire bien que je trouve qu'elle s'essouffle sur la fin.



Je valide Août : Jaune et/ou Beige (plein été, le soleil est là, couleur de la crème solaire) et/ou Blanc (plage de sable blanc dans certains pays exotiques) avec :
- Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil, de Haruki Murakami (cette couverture)
Un roman qui aura su me charmer alors que je ne suis pas friand des romances.

C'est avec réticence que je me suis lancer dans ma lecture mais comme je tenais à lire la plume de Haruki Murakami donc je l'ai commencé et là je suis happé par le récit ! C'est une histoire d'un amour intense, fou, presque surnaturel. Hajime se questionne, doute, se remet en question... bref, il est humain et parfois il commet des erreurs.

Un bon roman avec une romance réaliste mais intense, le tout dans une ambiance poétique et nostalgique appréciable.



- Ni d'Ève ni d'Adam, de d'Amélie Nothomb (cette couverture)
J'ai dévoré cette petite histoire avec ravissement, découvrir le Japon et ses coutumes confrontés à l'autrice Belge et sa culture... La romance est atypique et c'est ça aussi qui m'a plut.

Une lecture agréable qui nous transporte au pays du Soleil Levant !



- Durarara !!, Tome 3, de Ryohgo Narita (cette couverture)
Un troisième tome toujours aussi passionnant à dévorer ! Ikebukuro reste le théâtre d'évènements tragiques et surnaturels.

Ce tome fourmille lui aussi d'intrigues qui se croisent, de personnages qui se dévoilent (volontairement ou non) et est particulièrement centré sur les histoires de gangs et de Masaomi, mais les autres personnages ne sont pas en reste évidemment !

L'histoire va prendre un tournant décisif avec la conclusion de l'arc sur la guerre des gangs qui aura été riches en surprise et j'ai hâte de voir quelles aventures fantastiques vont vivre nos protagonistes ?!




Pour septembre mes lectures sont encore en cours donc j'espère les finir avant fin octobre pour valider mon dernier mois :D

Consignes validées : 11/12
Livres lus : 23
Dernière édition par Midine le mar. 24 oct., 2017 4:57 pm, édité 2 fois.

percabeth76
Messages : 3842
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar percabeth76 » 2017-10-14T08:18:17+02:00

Voici mon quatrième livre lu pour le mois de septembre: Magie irlandaise, L'intégrale de Nora Roberts. :arrow: Couverture

Mon avis:
Cette trilogie est une véritable merveille.
L'une des choses qui m'a le plus séduite dans cette trilogie, c'est le lieu où elle se déroule. L’Irlande est un pays empli de légendes, de magie et de nature. Dans cette série, Nora Roberts décrit merveilleusement bien la beauté de ce pays, ainsi que les mystères et le folklore légendaire entourant les habitants. J'ai toujours rêvé d'aller en Irlande et ce livre m'a encore plus donné envie d'y aller.
Au niveau du livre, je le trouve génial. Je n'ai pas été spécialement surprise par les dénouements des trois tomes, mais la manière dont l'histoire se construit est excellente. Les romances peuplant ces trois romans sont très belles et j'aime beaucoup les péripéties que vont traverser nos trois couples. J'ai trouvé chaque personnages très touchant et attachant. En lisant ce livre, j'avais l'impression de faire partie du village Ardmore depuis des années et de connaître chacun des ses habitants.
Pour finir, la magie n'est pas présente de la manière que j'espérai. Néanmoins, je trouve que les légendes irlandaises et que les anciens esprits sont vraiment très bien développés. De ce fait, la magie est tout de même présente, mais d'une façon complètement différentes en comparaison à ce que je lis habituellement. En tout cas, Nora Roberts est une écrivaine que j'aime toujours autant et cela ne risque pas de changer.

Livres lus: 57
Couleurs validées: 12/12
Recapitulatif

Lola5405
Messages : 581
Inscription : 2015-06-30T13:28:21+02:00

Re: [Challenge]Décolore ta PAL !!

Messagepar Lola5405 » 2017-10-21T18:16:57+02:00

Bon bah ... Je n'aurais jamais réussi à finir mon livre entamé pour le mois d'août (qui n'est d'ailleurs toujours pas terminé ... les cours ont eu raison de moi...).
Donc voilà où s'achève mon parcours de décoloration !
J'ai réussi à remplir l'objectif demandé pour mon mode de participation avec 7/6mois décoloré et la lecture de 11 livres ;)

Lola5405 a écrit :Je m'incris en mode : ImagePeintre en devenir car je n'ai pas pour l'instant toutes les couleurs dans ma PAL, après comme celle - ci peut évoluer dans l'année, peut-être que je rebasculerai en Maitresse de la palette.

Ce post sera mon récapitulatif ;)

Octobre : Orange et/ou Noir :
- Hunger Games, Tome 2 : L'Embrasement, de Suzanne Collins
Excellente suite du premier tome. Je m'attendais pas du tout à ce scénario : le fait que les vainqueurs doivent retourner dans l'arène. L'idée ne m'avait absolument effleuré l'esprit avant (autant d'autres choses oui mais ça pas ^^). Katniss est toujours aussi indécise ^^ Haymitch me fait de plus en plus penser au vieux papa poule bougon, je l'aime de plus en plus !
J'ai vraiment apprécié l'introduction de nouveaux personnages comme Finnick ou Beetee.
Bon maintenant vraiment hâte de lire le dernier tome !!

- Hunger Games, Tome 3 : La Révolte, de Suzanne Collins
Super dernier tome, j'ai eu du mal à finir car connaissant la fin par le film, je n'avais pas le suspense autant que pour les autres tomes. Je vais maintenant pouvoir me regarder la trilogie complète.
J'ai eu du mal avec la personnalité de Katniss effondrée, victime de la fin du livre. On a beaucoup plus eu l'habitude de la voir sous l'angle super héroïne sans peur. Tous les pièges et les décès lors de la conquête du Capitole sont lourds à avaler et font peur, on a pas vraiment envie de tourner les pages pour connaitre la suite à ce moment.
Cela reste néanmoins un excellent tome, surement mieux que le 2ème qui permettait d'introduire tous les personnages pour ce tome.

Novembre : Brun/Marron et/ou Gris : Promise, d'Ally Condie
J'ai bien aimé ce livre mais il ne m'a pas transcendée ...
Triangle amoureux (ou pas tout à fait) banal. Encore une société "post-apocalyptique" utopique avec tous les problèmes qui en découlent quand l'héroïne se rend compte qu'elle n'est pas si parfaite que cela. J'ai trouvé qu'il n'y avait pas de rebondissements excitants afin que l'on ne lâche pas notre livre.
Je lirais tout de même les autres tomes que j'ai en ma possession, peut-être que la fin de série s'avouera plus convaincante.

Décembre : Rouge et/ou Vert :
Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 10 : Adelaïde et le Prince noir, d'Anne-Marie Desplat-Duc
J'avais arrêté la série depuis de nombreuses années et j'ai repris juste ce tome pour le challenge. Cela fait plaisir de retrouver les autres héroïnes à St Cyr (cela m'a rappelé de vieux souvenirs ^^ Incapable de me souvenir des histoires de toutes ^^).J'ai vraiment bien aimé découvrir l'Assinie. Aniaba est vraiment très agréable. Adélaïde aussi et son amour pour sa soeur et Gabriel est vraiment touchant. J'ai beaucoup aimé aussi sa complicité avec sa tante.
C'est un excellent tome de cette série ;) (j'avais beaucoup moins apprécié les tomes 8 et 9).

Février : Rose et/ou Rouge :
- Les Descendants, Tome 2 : Retour sur l'Île de l'Oubli, de Melissa De La Cruz
J'ai lu la suite de cette série car étant fan de Disney, j'adore suivre les aventures des héros, mais c'est vraiment gamin ^^ Cela se lit plus que vite ^^ Les personnages ont bien évolué, leur intégration sur Auradon leur a permis de devenir gentils ;) ils peuvent maintenant compter sur leur amis. Cela transmet de jolies valeurs aux enfants. Dommage que le gang Anti-héros ne se joignent pas à la quête finale, cela aurait été cool de les voir participer aussi.

- La pire mission de ma vie n'est pas finie, de Robin Benway
Livre sympathique qui m'a encore fait passer un bon moment. Les personnages sont vraiment tous drôles et attachants (Angelo, Maggie, Roux, Jesse) et j'ai adoré faire la connaissance des nouveaux personnages de ce tome (Elodie, Ryo et surtout Ames qui a réussi à rendre notre Roux heureuse !).
S'il y a une suite ce sera avec grand plaisir que je retrouverai ces personnages.

Mai: "En mai fais ce qu'il te plaît !" : j'ai choisi la couleur : Gris
Grey : 50 nuances de Grey raconté par Christian, de E.L. James
Cela m'a permis de me replonger dans cet univers mais il y a tellement de dialogues qui sont donc globalement les mêmes que dans le tome 1 de Cinquante nuances que je n'ai pas trouvé de réel intérêt à ce tome.
Cela dit je pense que j'ai préféré le point de vue de Christian (beaucoup plus torturé) à celui d'Ana. J'ai trouvé intéressant la fin du livre où il n'y a plus que lui et donc on ne pouvait pas savoir ce qu'il pensait uniquement avec le point de vue d'Ana.

Juin : Mauve/Violet et/ou Noir :
- La Maison de la Nuit, Tome 9 : Destinée, de Kristin Cast et P.C. Cast
J'ai bien aimé ce tome qui est dans la suite des tomes précédents. Neferet s'enfonce dans l'obscurité de plus en plus, Dragon fait ses choix, Rephaim et Kalona aussi.
Cela reste une série pour "jeunes ados" mais quand je suis plongée dans le livre j'y reste vraiment accroché et je veux vraiment connaitre la suite.

- La Maison de la Nuit, Tome 10 : Cachée, de P.C. Cast et Kristin Cast
J'arrive presque au bout de la série et heureusement, cela commence à se trainer.
Cependant, j'ai apprécié en découvrir plus sur la petite nouvelle Shaylin, personnage très intéressant.
J'ai bien aimé l'évolution des personnages qui "changent de camp" : Erin, Nicole et Kalona. Cela évite de rester dans le planplan de l'histoire depuis le début de la série.

Juillet : Bleu
- Une Journée particulière, d'Anne-Dauphine Julliand
Un témoignage à coeur ouvert, en toute simplicité, pour nous raconter cette journée si particulière du 29 février.
J'adore la spontanéité, l'innocence mais surtout la justesse des remarques de Gaspard, il m'avait étonné dans "Deux petits pas sur le sable mouillé", mais là il m'a encore plus surprise. Et à chaque fois, il m'a scotchée et je me suis vraiment dit, mais oui c'est vrai ce qu'il dit. Pourquoi moi en tant qu'adulte, je ne vois pas les choses de ce point de vue ?? Pourtant je devrais prendre la vie comme cela.
Je pense que j'ai lu aussi le livre avec un état d'esprit différent, car je savais qu'Azylis était décédée maintenant. Cela change aussi un peu le point de vue car là Anne-Dauphine ne savait pas trop si la maladie d'Azylis allait stagner ou progresser aussi vite que celle de Thais. C'était donc de l'inconnu pour elle alors que moi je savais déjà ce qui s'y passait au bout.
Mais j'admire cette dame et cette famille toute entière.

- La Sirène, de Kiera Cass
J'ai bien aimé ce livre mais sans plus. Contente de découvrir un univers un peu différent de ceux dont on a l'habitude en ce moment, l'univers des Sirènes et de l'Océan a bien été construit et est vraiment très beau. D'autant plus sur la fin où l'Océan prend en considération les remarques de ses Sirènes afin de "s'améliorer" pour la suite dans leur relation.
J'ai trouvé l'histoire d'amour bateau, la fin trop évidente et quelques coquilles dans l'histoire (je ne sais pas s'il a des frères et soeurs alors qu'il lui avait dit dans leur dernière conversation qu'il était fils unique) mais bon passons. L'univers est vraiment beau pour que cela reste un livre que je conseillerait !
Et gros gros plus c'est un one-shot !!!

7/6 mois avec lecture de : 11 livres.

Victoria971
Messages : 120
Inscription : 2015-05-25T12:27:04+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Victoria971 » 2017-10-24T10:54:34+02:00

Coucou les lecteurs décolorés !

J'espère que votre année s'est bien passée et que le challenge a fait descendre votre PAL ^^

Bilan du challenge : 12 mois validés et 217 livres lus !
Tout d'abord, merci aux organisateurs qui n'ont pas cessé de réponses à nos questions (couvertures etc.), merci pour le idée de lecture et les résumés partagés par les autres participants (d'ailleurs certains livres ont rejoint ma PAL ou ma Wish-list grâce à eux !!)
Je dois dire que je suis plutôt contente de mes lectures cependant au début je lisais à coté mes lectures et vers la fin je ne lisais que des livres que je pouvais inclure dans le challenge du coup mes achats, mes emprunts biblio était en fonction du challenge :o Je réfléchissant tous les temps "couleur" et faisait grossir mes PAL des mois à venir :lol:
Je vais recommencer le challenge cette année, mais je vais plutôt le prendre comme des "idées" lecture, en limitant mon nombre de livres pour le challenge pour pouvoir faire des lecture à coté ^^
J'ai d'autre projet sur le feu, des bêta-lectures, et surtout je travaille sur l'ouverture d'un Blog :D

Je vous retrouve dans la prochaine édition !

Bonne journée.
Victoria
Dernière édition par Victoria971 le jeu. 26 oct., 2017 12:41 pm, édité 1 fois.

Midine
Messages : 1064
Inscription : 2015-12-31T12:07:05+02:00
Localisation : https://koujounoscantrad.wordpress.com/

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar Midine » 2017-10-24T16:36:05+02:00

Récapitulatif de mon challenge

Je viens faire une dernière mise à jour de mon challenge avec mes lectures pour Septembre : Gris (c'est la rentrée et le retour à priori de la grisaille après l'été) et/ou Bleu (fin de l'été) avec :

- Les Annales du Disque-Monde, tome 6 : Trois soeurcières, de Terry Pratchett (cette couverture)
Un sixième tome des Annales du Disque-Monde toujours aussi savoureux à lire.

Parodie de la pièce de théâte Macbeth de Shakespeare, le récit met en avant le trio de sorcières Mémé Ciredutemps, Nounou Ogg et Magrat Goussedail, au cœur d'une histoire rocambolesque de meurtre royale et de succession...

L'humour et l'univers cohérent mais délirant de Terry Pratchett continue de faire mouche !


- La Trilogie des Sept Royaumes, Tome 3 : Bitterblue, de Kristin Cashore (cette couverture)
Un troisième (et dernier) tome qui reste sympathique à lire bien que j'ai eu un peu plus de mal à accrocher qu'avec les précédents.

Cette fois-ci, nous retrouvons nos protagonistes du tome 1 quelques années plus tard, et notamment Bitterblue qui doit faire face au traumatisme des actions de Leck sur le royaume entier.

Ce tome est plus sombre que les précédents centré sur la recherche de la vérité, avec certes moins d'actions mais qui reste intéressant à lire avec un dénouement qui permet de faire le lien avec tous les tomes de la série.

Cette trilogie est loin d'être parfaite mais reste une lecture agréable.


Consignes validées : 12/12
Livres lus : 25

Challenge validé :D

Merci pour l'organisation de ce challenge fort sympathique

NoEtJess
Messages : 595
Inscription : 2014-06-23T13:26:55+02:00

Re: [Challenge] Décolore ta PAL !

Messagepar NoEtJess » 2017-10-31T03:12:09+02:00

Je viens valider (un peu dernière minute :? ) ma dernière lecture de septembre : Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee ! :)

Image

J'ai adoré ce livre ! Même si pendant la première moitié il ne se passe pas grand chose à part le quotidien de deux enfants. Néanmoins je me suis très vite attachée à ces deux personnages principaux, Scout et Jem et cela ne m'a donc pas tant dérangée. Je le mets en liste d'argent même si j'ai beaucoup hésité avec celle d'or. :)

:arrow: Mon Récap

Je termine donc ce challenge en Maitresse de la palette ! :D


Revenir vers « Challenges Littéraires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot], Titine83 et 5 invités