[Challenge] Journées Spéciales

Forum dédié à des Challenges strictement littéraires, espace de défis personnels et collectifs autour des livres (ce n'est pas un espace de jeux)
JadeRanka
Messages : 611
Inscription : 2016-08-08T21:43:36+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar JadeRanka » 2017-08-11T14:43:27+02:00

Bonjour,

je valide la consigne E.22 mars "Journée Mondiale de l'eau: Lire un livre à la couverture bleue, ou un livre avec de l'eau sur la couverture" après ma lecture de Les Anges Déchus, Tome 2 : Crescendo, de Becca Fitzpatrick (présence de pluie sur la couverture).

Mon avis sur cette lecture :
"Autant j'ai apprécié le premier tome, autant cette fois-ci je suis plutôt mitigée. Je trouve que les personnages de Patch et de Nora sont devenus de plus en plus superficiels, j'ai du mal à concevoir que l'on puisse accrocher avec des personnes avec ce type de personnalité; heureusement, Vee est des plus attachantes, et les passages où elle est mentionnée sont généralement les passages les plus drôles et / ou les plus censés. A voir ce que nous réserve le troisième tome de cette série, j'espère que la part du fantastique va devenir plus prédominent, car jusqu'à présent j'ai surtout l'impression de ne faire que suivre des adolescents en manque de sensation."

Récapitulatif du challenge : Progression

Amnesia-x
Messages : 5834
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-08-11T16:50:39+02:00

JUILLET

Avec le livre Le boiteux de Varsovie - L'étoile bleue - [Tome 1] de Juliette Benzoni,
je valide les consignes suivantes :

Février :
C. 11 février : Journée européenne du 112 : Lire un tome de série son numéro doit être compris entre 1 et 12.
F. 28 février : journée mondiale sans Facebook : Lire un livre dont l'action se déroule à une époque où l'informatique n'existait pas.
Mars :
A. 8 mars : Journée Mondiale de la Femme : Lire un livre écrit par une femme.
C. 20 mars : Journée Internationale de la francophonie : Lire un livre d'un auteur francophone.
E. 22 mars : Journée Mondiale de l'eau : Lire un livre à la couverture bleue, ou un livre avec de l'eau sur la couverture.
Mai :
D. 9 mai : Journée de l'Europe : Lire un livre se passant en Europe.
E. 15 mai : Journée Internationale des familles : Lire un livre où la famille occupe une place importante.
Juin :
A. 2 juin : Journée nationale du donut : Lire un livre avec des ronds sur la couverture que ce soit un joli O bien rond dans le titre ou nom de l'auteur ou un élément de la couverture (lune, oeil,..). (Le joyau sur la couverture)
Juillet :
B. 6 juillet : Journée Internationale du baiser : Lire un livre avec une romance.
Août :
E. 30 août : Journée Internationale des personnes disparues : Lire un livre avec une enquête ou une quête pour trouver un objet/une personne. (Une quête pour retrouver les assassins de sa mère et son collier volé "l'étoile bleue")
Septembre :
A. 3 septembre : Lire Journée mondiale de la barbe : un livre avec un personnage principal masculin. (le Prince Aldo Morosini/Vidal-Pellicorne...)
Novembre :
E. 26 novembre : Journée Mondiale Sans Achats : Lire des livres empruntés. (Emprunté à la mère d'une amie)



Mon avis :
On m'a filé cette saga quand j'étais en quête de combler le vide de ma PAL, j'achète surtout des mangas ^^'. J'ai pris même si ce n'est pas du tout mon style de lecture mais je n'étais pas en position de faire ma difficile et surtout je me voyais mal offenser la maman d'une amie alors qu'elle m'a cédé quelques livres avec gentillesse et générosité. Le hasard a fait que quand je me suis inscrite sur le challenge « personnel » de BN, ce livre a été tiré au sort pour valider une consigne et comme la couleur du mois de juillet est le bleu pour le challenge « décolore ta PAL » (Eh oui je fais de la Pub ! Venez vous inscrire !!;p), j'ai décidé de me lancer dans la lecture de ce roman. Après tout il faut tout essayer pour se donner un réel avis et j'ai comme l'impression que le destin a décidé d'y mettre son grain de sel en quelque sorte ^^.
Eh bien... vous vous dites sûrement « Alors qu'en a-t-elle pensé ?! » Non ??! Vous ne vous dites pas ça ?! Moi qui croyait que ce que je vous raconte vous intéressez un minimum...Vous m'attristez... ;p
Bon allez j'arrête de vous tenir en haleine. Ce roman est tout simplement génialissime ! Tant par l'écriture raffinée d'où on ressent aisément la passion dévorante de l'auteure pour l'Histoire et l'Art. Que par le récit où nous sommes transportés dans une ambiance feutrée des années 20, avec son côté gracieux, où les femmes s' émancipent doucement pour prendre place dans la Société ou le raffinement des personnes fortunées est à son comble, ou le langage reste courtois, policé, glissant à l'oreille de façon exquise. Les descriptions sont faites avec minutie où nous n'avons aucun mal à se transposer dans l'époque, les lieux ou même un petit côté « pédagogue » y est transmit avec l'univers des antiquaires et de leurs quêtes afin de trouver leur « perle rare » qui pour chacun est différente suivant le domaine qui les intéresse. Ici dans ce livre c'est principalement autour des pierres précieuses rehaussant de magnifiques parures de bijoux.
Ce roman nous fait voyager aussi, nous commençons par Venise là où vit notre Prince Aldo Morosini qui revient auprès des siens dans son palais Vénitien, après avoir été fait prisonnier pendant la bataille de Caporetto lors de la 1ère guerre mondiale. Celui-ci rentrant de captivité est physiquement diminué mais a bénéficié de faveur spéciale non négligeable dû à son rang, donc c'est en un seul morceaux et en bonne santé que le voilà de retour chez lui. Sa mère avec qui il vivait est décédée lors de son engagement militaire mais après avoir questionné son entourage sur cette mort subite et quelque peu troublante, Aldo apprend que sa mère a été assassinée et que cet acte inqualifiable a été engendré afin de pouvoir la déposséder de son bien le plus précieux, un bijou de famille qui contient « l'étoile bleue » un joyau historique et des plus convoités.
Le Prince Morosini comme de coutume dans leur famille, décide de ne pas en informer la police et de se charger de l'enquête lui même afin de trouver le(s) coupable(s) de faire justice à ses convenances.
Sauf que la tâche s'avère beaucoup plus ardu qu'il ne le pensait et qu'aucune piste ne semble vouloir s'éveiller à lui. De son côté, la guerre ayant fait des ravages sur les populations mais aussi sur l'économie en générale n'a pas épargné également les « grosses fortunes » qui se retrouvent légèrement démunis. C'est ainsi que Aldo Morosini se voit être obligé de se reconvertir afin de garder son palais ainsi que son personnel de maison qui le sert depuis des années et à qui il est attaché. Il décide de vendre quelques pièces de collection de son patrimoine et de s'investir corps et âme dans un métier qui n'est autre qu'antiquaire. De ce fait il peut continuer à jouir de son rang et c'est un métier qui lui convient parfaitement puisqu'il a baigné dans ce domaine depuis sa plus tendre enfance. Le voilà donc 4 ans après son retour de captivité, antiquaire spécialisé dans les pierreries raffinées et bijoux anciens dont elles parent avec magnificence mais toujours aucune piste sur l'assassinat de sa mère...
C'est à la suite d'un message des plus mystérieux, qu'Aldo doit se rendre à Varsovie pour rejoindre l'émetteur du billet lui donnant rendez-vous et c'est ici que remonte à la surface l'objet de sa quête, la fameuse « étoile bleue » joyau et héritage qu'on lui a subtilisé et surtout la cause de l'assassinat de sa mère. Lors de son séjour, Aldo fait la rencontre d'une jeune fille en détresse, au bord du suicide parce que le jeune homme dont elle est amoureuse vient de la quitter ne pouvant plus supporter les convenances de la famille richissime de la demoiselle, étant un révolutionnaire dans l'âme. Le Prince Morosini la sauve in-extremis de la noyade.
C'est aussi à Varsovie qu'Aldo retrouve une femme qu'il a aimé passionnément par le passé mais qui l'avait abandonné à cause de la guerre pour rentrer dans son Pays et alors qu'il lui avait offert le mariage afin de la garder auprès de lui, rien n'y a fait et la belle était partie en le laissant désœuvré et hanté à jamais par son doux souvenir. Les retrouvailles ont pour effet de raviver les doux souvenirs mais agrémenté désormais d'une certaine animosité....
Aldo doit ensuite se rendre à Paris pour y retrouver un archéologue un peu particulier qui a ses heures peut devenir serrurier ou cambrioleur, celui-ci Adalbert Vidal-Pellicorne lui donnera de plus ample renseignement au sujet de l'étoile bleue.
C'est à bord du Nord-Express qui se dirige vers Paris, qu'il retrouvera par le fait du hasard la jeune femme Polonaise qui avait voulu se suicider. Elle se trouvait en compagnie de son père et de son frère. Ils feront plus ample connaissance et Aldo découvrira que la jeune fille, Anielka se rend également à Paris mais c'est en vu d'un mariage arrangé qui lui fait horreur. ..
Le Prince Morosini commence à ressentir un peu plus que de la compassion pour celle-ci et décide dans un moment de folie de faire suivre le véhicule de la jeune femme dès son arrivé à la gare du Nord. Mais autre chose aussi le poussera dans sa quête, car au cou gracile de la jolie Anielka, Aldo y trouve un collier qu'il connaissait très bien puisqu'il est celui pour lequel on ôta la vie à sa mère, « l'étoile bleue »...
Le taxi le conduira aux abords du parc Monceau, là il verra la famille de la jeune Polonaise élire domicile dans un hôtel luxueux et c'est encore par le fait du hasard que vit juste à côté sa grande-tante, la Marquise de Sommières, vielle femme très énergique et qui n'a pas la langue dans sa poche, qui est très en avance sur son temps et qui est tout bonnement « charmante », c'est donc ici qu'Aldo s'installera afin d'éclaircir ce mystère à savoir ce que faisait son héritage familiale au cou de la jeune Anielka. S'ensuit alors tout un tas de rebondissement, qui m'a littéralement envoûté et franchement je conseille à tous ceux qui sont avides d'aventure, ici lié à l'aristocratie, aux complots, trahison et retournement de situation, de lire cette saga qui est superbe ! ^^


Livres lus : 29
Consignes validées avec ce livre : 12
Consignes validées au total : 55/12 - Plus aucune consigne en cours de validation.
"Récapitulatif"

Amnesia-x
Messages : 5834
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-08-11T17:16:34+02:00

JUILLET

Avec le livre Les chroniques de Vlad Tod - Un secret bien gardé - [Tome 1] de Heather Brewer,
je valide les consignes suivantes :

Février :
C. 11 février : Journée européenne du 112 : Lire un tome de série son numéro doit être compris entre 1 et 12.
Mars :
A. 8 mars : Journée Mondiale de la Femme : Lire un livre écrit par une femme.
Avril :
B. 2 avril : Journée internationale du livre pour enfants : C'est bien connu les enfants aiment dessiner alors lire un livre avec une illustration sur la couverture.
Mai :
E. 15 mai : Journée Internationale des familles : Lire un livre où la famille occupe une place importante.
Juin :
A. 2 juin : Journée nationale du donut : Lire un livre avec des ronds sur la couverture que ce soit un joli O bien rond dans le titre ou nom de l'auteur ou un élément de la couverture (lune, oeil,..). (Le chiffre 1 dans sa bulle au dessus du titre et le smiley)
C. 11 juin : Journée mondiale du bien-être : Lire un livre d'un genre qu'on connaît déjà, une valeur sûre. (Fantastique)
D. 14 juin : la journée mondiale des donneurs de sang : Lire un livre avec une couverture rouge ou avec des vampires.
Juillet :
A. 2 juillet : Journée mondiale des OVNI : Lire un livre dont le héros n'est pas de l'espèce humaine.(Vladimir Tod est un vampire)
D. 26 juillet : Journées mondiales de la jeunesse : Lire de la littérature jeunesse.
Août :
A. 7 août : Journée Internationale de l'éducation : Lire un livre où le personnage principal est un élève ou un prof ou qui se passe dans un lieu d’apprentissage.
Septembre :
A. 3 septembre : Lire Journée mondiale de la barbe : un livre avec un personnage principal masculin. (Vladimir/Henry/Mr Otis)
Octobre :
D. 11 octobre : Journée Internationale des Filles : Lire un livre avec un personnage principal féminin. (Nelly, sa tante qui l'élève depuis la mort des parents de Vlad)
Novembre :
B. 17 novembre : Journée Mondiale de la Prématurité : Lire un livre entré récemment dans votre liste d'envies ou PAL (pas resté plus de 2 mois). (Emprunté au mois de juillet)
E. 26 novembre : Journée Mondiale Sans Achats : Lire des livres empruntés. (Emprunté à la Bibliothèque)
Décembre :
E. 21 décembre : Journée Mondiale de l'Orgasme...: Lire un livre de notre genre préféré.(Fantastique)



Mon avis :
C 'est un roman qui se laisse lire mais qui a été écrit pour un public de jeunes lecteurs alors je l'ai classé en bronze mais ce n'est pas parce qu'il n'est pas intéressant, au contraire l'histoire est sympa mais pour moi trop bateau mais après c 'est normal car cette lecture ne m'était pas destiné.
Il faut savoir juger un livre par rapport à sa tranche d'âge. Je veux dire par là qu'il ne faut pas saquer un bouquin alors qu'en fait le problème est juste qu'il n'est pas adapté à notre âge.
Dans ce roman on fait la connaissance de Vladimir Tod, un jeune ado vampire qui est devenu orphelin lors d'un incendie survenu dans la chambre de ses parents. Il vit désormais avec sa « tante » Nelly, amie très proche de sa défunte mère qui est au courant de sa nature et qui le chéri comme son propre enfant.
Vlad essai de se fondre dans la masse, vivant auprès des humains tout en contrôlant sa faim et soif de sang. Nelly travaillant comme infirmière à l’hôpital le fourni en poche de sang. Vlad ne sait pas grand chose sur son espèce et pense être le dernier de sa race mais quand il apprend qu'il y a une réelle communauté qui s'avère avoir des règles très strictes et des agissements sur la société non pas des plus sympathiques ^^' tout se chamboule dans sa tête. J'ai beaucoup aimé le lien qu'il avait avec son meilleur pote Henri et avec Nelly qu'il veut protéger. Il y a un deuxième tome qui annonce des révélations sur son identité car Vlad est un vampire particulier, du fait qu'il est le seul à être né d'un vampire au sang pur et d'une humaine, ce qui le rend précieux aux yeux de Elysia (La communauté vampirique).
Un bon roman à lire tranquillou pour les plus jeunes avec des personnages sympas et un vampire attachant car Vlad est de nature pacifique.


Livres lus : 30
Consignes validées avec ce livre : 15
Consignes validées au total : 55/12 - Plus aucune consigne en cours de validation.
"Récapitulatif"

Nocturis
Messages : 1296
Inscription : 2015-02-04T18:17:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Nocturis » 2017-08-11T18:33:09+02:00

Je valide la consigne A 4 octobre: journée mondiale des animaux: Lire un livre avec un animal sur la couverture et/ou dans le titre. d'Octobre. Avec M pour Mabel d'Helen Macdonald (livre lu du 08/08/17- 11/08/17). Dans le roman, Helen apprivoise un autour, du nom de Mabel.
Couverture: https://www.images-booknode.com/book_co ... 802203.jpg
Voici mon avis:
Ce roman sur le deuil et la fauconnerie m'a étonnée.
Il s'agit déjà d'une autobiographie, une histoire réelle. Le deuil d'Helen est très dur et pour s'en sortir, elle se tourne vers la fauconnerie et va élever un autour prénommée Mabel.
Il est magnifique de penser que grâce à cet oiseau, elle réussisse petit à petit à s'en sortir et à reprendre une vie normale même si parfois, elle se perd entre la réalité et le monde de Mabel.
L'écriture m'a cependant surprise, il y a également l'histoire de White qui est racontée et le contraste entre ces 2 histoires, souvent mal séparés dans le roman, peut en perdre plus d'un.
Au final, je ressors de cette lecture un peu mitigée même si j'ai aimée suivre Mabel à travers champs et prairies.

18 consignes validées, 7 mois validés (octobre validé), 19 livres lu
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p19585155

MlleAndromaque
Messages : 136
Inscription : 2016-12-06T11:58:52+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar MlleAndromaque » 2017-08-12T09:49:48+02:00

Hello !

Si je me souviens bien, on peut valider une consigne avec un livre dont on a lu plus de la moitié, même si on a pas été jusqu'au bout. Dites moi si je me trompe.

Validation de la consigne D-28 août : Journée mondiale Topless: Queen Betsy, tome 1 (elle est en robe bustier sur la couverture on voit donc sa peau)

Mon commentaire;
Bon. Faisons court; j'ai arrêté le roman peu après la moitié. Ca ne m'arrive que très rarement, mais j'avais l'impression de perdre mon temps avec ce livre... :/
Déjà, pour un livre basé sur l'humour, la première fois que j'ai ri ou même juste souri, c'était à la 77ième page... bon... ça se faisait un peu attendre, quoi.
Je trouve le personnage principal difficilement supportable et comme nous avons ses pensées en direct c'est d'autant plus compliqué à lire...
Je trouve que les situations s'enchainent trop vite, que tout est trop facile, que personne ne se pose vraiment de questions, etc. C'est très frustrant, je pensais qu'on pouvait allier humour avec un minimum de réalisme mais ce n'est vraiment pas le cas ici.
Pour faire bref, j'avais l'impression de lire un livre pour enfants...
Vous l'aurez compris, je ne recommanderai pas cette lecture et je ne lirai pas les suite... (que j'ai pourtant acheté à ma mère parce qu'elle a adoré !)


Mon récap : https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p18786145

Merciiiii :)

ptitflora92
Messages : 1640
Inscription : 2011-11-26T18:19:46+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar ptitflora92 » 2017-08-12T11:59:21+02:00

MlleAndromaque a écrit :Hello !

Si je me souviens bien, on peut valider une consigne avec un livre dont on a lu plus de la moitié, même si on a pas été jusqu'au bout. Dites moi si je me trompe.

Merciiiii :)

Ce n'est pas valide, non.

percabeth76
Messages : 2657
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-08-12T16:41:45+02:00

Je revalide la consigne E du mois de mars => Lire un livre à la couverture bleue, ou un livre avec de l'eau sur la couverture, avec Insaisissable, Tome 2: Ne m'échappe pas de Tahereh Mafi.
La couverture est de couleur bleu et il y a de l'eau sur la couverture.

Image


Mon avis:
Parfait! Il n'y a pas de meilleur mot pour décrire ce second tome.
La première partie de ce tome est principalement explicative. Juliette découvre le Point Oméga et doit apprendre à contrôler son don, tout en faisant face à une situation compliquée avec Adam. De plus, elle n'arrive pas à s'intégrer aux autres, malgré les forts points communs qu'elle possède avec les autres habitants du Point Oméga. Néanmoins, cette première partie m'a vraiment plu. Elle permet de mettre le côté de la rébellion en avant et de voir l'évolution de chacun des personnages principaux.
A partir de l'apparition de Warner, l'histoire prend un tournant vraiment génial. J'ai grandement apprécié la manière dont évolue la relation entre Juliette et Warner, ainsi que les différents liens reliant Warner à Adam. L'évolution de nos trois personnages principaux rend l'histoire et l'action d'autant plus prenante, ainsi que surprenante. Le personnage de Kenji est l'un de ceux que je préfère dans cette suite. Il a un humour et un caractère, qui amène un semblant de fraicheur dans le chaos environnant.
J'aime toujours autant l'écriture de l'auteur, qui est juste superbe. Les tourments de Juliette et ses interrogations sont tellement réaliste et prenante, que j'ai vraiment eu l'impression d'être Juliette. Je pense que c'est pour cette raison, si j'aime autant cette série. Puis, l'auteur mêle merveilleusement bien les mystères, la magie, l'action et la romance. La fin de ce tome est énorme et j'ai hâte de lire la fin de cette trilogie.

Livres lus: 82
Consignes validées: 59/24
Revalidation: 17
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

MlleAndromaque
Messages : 136
Inscription : 2016-12-06T11:58:52+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar MlleAndromaque » 2017-08-12T18:21:52+02:00

ptitflora92 a écrit :
MlleAndromaque a écrit :Hello !

Si je me souviens bien, on peut valider une consigne avec un livre dont on a lu plus de la moitié, même si on a pas été jusqu'au bout. Dites moi si je me trompe.

Merciiiii :)

Ce n'est pas valide, non.


Oki d'acc, je validerai donc cette consigne avec le roman que je viens de commencer: Les Brumes d'Avalon :) Merci !

boutchoune
Messages : 498
Inscription : 2011-04-11T10:17:56+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar boutchoune » 2017-08-12T19:30:10+02:00

Bonjour,

Pour une fois, je valide rapidement mon mois d'août :D

A. 7 août : Journée Internationale de l'éducation: Lire un livre où le personnage principal est un élève ou un prof ou qui se passe dans un lieu d’apprentissage, avec Quatre soeurs, tome 1: Enid, de Malika Ferdjoukh.

Mon avis: C'est un livre jeunesse et ça se ressent. Je ne dirai pas que j'ai perdu mon temps, surtout que ça se laisse lire, et très vite. J'ai bien aimé, mais j'aurais certainement plus apprécié encore si j'avais été de la bonne tranche d'âge.
L'héroïne "principale" de ce premier tome ayant neuf ans et demi, j'ai trouvé l'écriture et les descriptions à la fois imagées, un brin fantaisistes et magiques et très belles, et j'avoue être curieuse de voir s'il y a une évolution dans le style d'écriture des prochains tomes, avec l'âge grandissant des soeurs concernées.
Curieuse aussi de voir (si on l'explique) pourquoi il n'y a que quatre tomes, alors qu'elles sont cinq.....
Je conseillerais ce livre, cette saga mais uniquement à des jeunes, qui se sentiront plus concernés par cette histoire.


C. 19 août: Journée mondiale de la photographie: Lire un livre avec une photo sur la couverture, avec D.I.M.I.L.Y, tome 1: Did I Mention I Love You? d'Estelle Maskame. (La couverture comprend plusieurs photos, je suppose donc que c'est bon...)

Mon avis: Ce livre m'a fait peur au début; j'en connaissais la réputation (et souvent, plus un livre est lu et adoré plus je vais hésiter à le lire par peur d'être déçue) et le résumé, bien qu'aguicheur, m'a fait me dire que j'allais tomber sur une romance comme on en lit très souvent pour le moment et qui ne m'attire pas plus que ça. Néanmoins, la couverture m'a convaincue, je devais lui donner une chance et l'essayer.

Et je n'ai pas été déçue! Si au début de ma lecture, je me suis dit "Ben voilà, je vais avoir droit à tout ce que je n'aime pas et tous les clichés qu'il peut y avoir dans un livre comme celui-là", j'ai vite changé d'avis. L'auteure ne m'emmenait absolument pas où je pensais! Je ne dirais pas qu'elle était novatrice et originale, mais sur certains aspects, peut-être que oui!

Mon personnage préféré est sans conteste Tyler.... son passé, qu'on découvre en même temps qu'Eden,..... Tout un tas de choses m'ont fait l'aimer, que je ne peux expliquer sans spoiler un minimum!

Ce que j'ai adoré aussi, c'est que ce livre est rempli de soleil! Ca se passe à Santa Monica, en Californie, et je dois dire que les descriptions faites parfois m'ont données encore plus envie d'aller visiter Los Angeles! Moi qui suis passionnée par ce pays, cette région.... j'ai voyagé un peu tout en restant chez moi!

Je regrette juste d'avoir lu la fin; si je ne suis pas trop fan de ce qu'il s'y passe (même si ça aurait été trop facile dans le cas contraire), le fait que je veuille lire la suite sans l'avoir est assez affligeant, et encore, le mot est faible! Chapeau à l'auteure pour y être arrivée, ça va être un vrai supplice pour moi d'attendre de le trouver!

Aux fans de romance, je le conseille sans problème. Et pour que je dise ça alors que je partais hésitante, c'est qu'il y a une raison! ;)


Récap mis à jour.

Bonne soirée :)

Amnesia-x
Messages : 5834
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-08-12T23:12:16+02:00

AOUT

Avec le livre Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire - Ouragan sur le lac [Tome 3] de Lemony Snicket (Daniel Handler),
je valide les consignes suivantes :


Janvier :
F. 19 janvier : Journée internationale du Pop Corn : Lire un livre adapté au cinéma ou qui le sera. (Cinéma et série tv)
Février :
A. 2 février : Journée Mondiale des Zones Humides : Lire un livre en rapport avec l’eau : l’histoire se passe sur/sous/près de l’eau, le personnage a un lien particulier avec l’eau (comme des pouvoirs, ou nageur). (Tout se passe près ou sur le lac de Chaudelarme)
F. 28 février: journée mondiale sans Facebook : Lire un livre dont l'action se déroule à une époque où l'informatique n'existait pas.
Mars :
D. 21 mars : journée internationale du livre voyageur : Lire un livre ailleurs que chez soi (en marchant, dans les transports, en extérieur) ou Lire un livre qui vient d'un autre pays (vive les commandes par internet). (Lu pendant ma semaine de vacances en camping)
Avril :
A. 1er avril : Journée Internationale de la blague : Lire de la littérature humoristique.
B. 2 avril : Journée internationale du livre pour enfants : C'est bien connu les enfants aiment dessiner alors lire un livre avec une illustration sur la couverture.
Mai :
E. 15 mai : Journée Internationale des familles : Lire un livre où la famille occupe une place importante.
Juin :
A. 2 juin : Journée nationale du donut : Lire un livre avec des ronds sur la couverture que ce soit un joli O bien rond dans le titre ou nom de l'auteur ou un élément de la couverture (lune, oeil,..). (Les deux petites illustrations dans des ronds qui servent d'encadrement)
B. 6 juin : journée de la mini-jupe : Lire un livre de moins de 210 pages. (Ce Tome fait que 207 pages)
Juillet :
D. 26 juillet : Journées mondiales de la jeunesse : Lire de la littérature jeunesse.
Septembre :
A. 3 septembre : Lire Journée mondiale de la barbe :un livre avec un personnage principal masculin. (Klaus/Capitaine Sham... )
Octobre :
C. 10 octobre : journée mondiale de la santé mentale : Lire un livre où le personnage principal/l'un des personnages est fort mentalement, surmonte une épreuve (maladies comme le cancer ou la leucémie), un deuil, le harcèlement, etc. (Les enfants Baudelaire doivent surmonter la mort brutal de leurs deux parents, la perte de tous leurs biens, débarrassés du Comte Olaf les voilà embarqués dans de nouvelles épreuves...)
D. 11 octobre : Journée Internationale des Filles : Lire un livre avec un personnage principal féminin. (Violette/Prunille/Tante Agrippine)
E. 11 octobre : Journée Internationale du coming out : Il est tant d'assumer qui vous êtes et de nous parler des lectures que vous cachez d'habitude, vos petits plaisirs coupables.
Novembre :
A. 5 novembre : Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire : Lire un livre avec un personnage principal adolescent.
B.17 novembre : Journée Mondiale de la Prématurité : Lire un livre entré récemment dans votre liste d'envies ou PAL (pas resté plus de 2 mois). (Emprunté au mois de juillet)
C. 19 novembre : Journée internationale de l'homme : Lire un livre écrit par un homme.
E. 26 novembre : Journée Mondiale Sans Achats : Lire des livres empruntés. (Je l'ai emprunté à la Bibliothèque)



Mon avis :
J'ai moins été transporté par ce troisième volet. Pourtant il y a toujours cet humour noir dont je ne m'en lasse pas et qui apporte vraiment beaucoup à cette série, c'est comme « sa marque de fabrique ». Le côté pédagogue pour les jeunes lecteurs est toujours présent pour leur faciliter la lecture mais surtout pour leur apprendre certains mots ou expressions et je trouve cela vraiment intéressant et une super idée de la part de l'auteur. Alors je n'ai rien à redire sur ce tome, c'est juste que l'histoire en elle même ne m'a pas particulièrement interpellé. Il faut dire que j'ai lu ce livre dans des conditions où je n'étais pas très concentrée alors ça y joue peut-être aussi. Mais je pense surtout que c'est au niveau des personnages que ça se joue. Alors évidemment j'adore toujours autant les enfants Baudelaire et leurs caractéristiques qui leur sont propres mais c'est plus leur nouvelle tutrice la tante Agrippine qui n'a pas réussi à susciter mon intérêt. Je l'ai trouvé pathétique, d'une mollesse sans nom, lourde très souvent et franchement pas à la hauteur. Pareil pour l'intrigue, cette fois-ci j'ai ressenti des longueurs et de ce fait le récit a eu du mal à m’interpeller mais ça arrive dans les sagas, il y a toujours au moins un tome qui nous déçoit alors j'espère que le prochain me fera rire ou sourire comme les deux premiers tomes. ^^

Photos du film et de la série


Image
Image
Image
Image

Image
Image


Livres lus : 31
Consignes validées avec ce livre : 18
Consignes validées au total : 55/12
"Récapitulatif"

percabeth76
Messages : 2657
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-08-13T11:34:01+02:00

Je revalide la consigne B du mois de novembre => Lire un livre entré récemment dans votre liste d'envies ou PAL (pas resté plus de 2 mois), avec Là où j'irai de Gayle Forman.
Ce livre est entré dans ma PAL le 1er août 2017.

Mon avis:
J'ai préféré ce second tome au premier.
3 ans après les évènements de Si je reste, Adam et Mia ont beaucoup changé. Adam a réussi à devenir une rock star adulé par ses fans, mais cela ne fait pas son bonheur. Il est torturé par son passé avec Mia et il n'est plus heureux de faire de la musique. Quant à Mia, elle est fraichement diplômée de Juilliard et commence sa tournée. Sa vie semble idéale mais au fil des chapitres, on se demande si c'est vraiment le cas.
Les explications entre Mia et Adam, ainsi que leur visite du New York secret de Mia sont vraiment géniales. Le fait que cette suite soit du point de vue d'Adam m'a permis de m'attacher différemment à son personnage. J'ai adoré voir nos deux personnages se redécouvrir et la tournure que prend la fin du roman.

Livres lus: 83
Consignes validées: 59/24
Revalidation: 18
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

Cassy33
Messages : 1734
Inscription : 2013-09-08T14:18:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Cassy33 » 2017-08-13T19:54:20+02:00

Je valide la consigne A d'Avril avec Zombie Ball de Paolo Bacigalupi.
→ Lire de la littérature humoristique.

À cause de sa couverture et du ton humoristique du résumé, je n'étais pas franchement emballée par Zombie Ball et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai attendu plusieurs années avant de me décider à le lire. Bien que le thème des zombies fasse partie de mes préférés, je n'étais pas spécialement impatiente de commencer ce roman car il sonnait davantage comme une parodie que comme un réel récit de survie et d'angoisse, et même s'il est vrai que les zombies n'ont pas une place si importante que ça dans l'intrigue (du moins, pas de la même manière que la plupart des livres du même genre), je ne regrette pas du tout d'avoir accordé une chance à ce bouquin qui s'est révélé être au final un coup de cœur complètement inattendu.

En lisant le résumé, on s'attend à être projeté dans un univers complètement déjanté et plus drôle que crédible, mais ce n'est pas vraiment le cas. Même si j'ai beaucoup rit durant ma lecture, je n'ai pas trouvé ce roman enfantin ni irréaliste. En fait, à travers l'humour soigneusement glissé entre les pages, Paolo Bacigalupi dénonce à la fois la production de masse, les conditions de vie désastreuses du bétail dans ce type d'élevage mais également celles des ouvriers sous-payés que l'on fait venir du Mexique ou des pays d'Amérique Latine, ainsi que les politiques qui ne traitent pas les immigrés comme des Hommes à part entière.
Au-delà des zombies et du baseball, on sent que l'auteur s'intéresse plus particulièrement à ces thématiques qui l'ont probablement motivé à écrire ce roman, et j'ai beaucoup apprécié la façon dont il nous fait part de ses propres opinions sans que cela ne s'éloigne du contexte et ne devienne trop prépondérant. De plus, le fait qu'il critique l'élevage n'a pu que me plaire davantage, étant donné que je suis végétarienne et contre l'exploitation intensive des animaux. Si je ne me trompe pas, Zombie Ball est le premier livre que je lis à traiter de ce sujet, et j'espère que d'autres romans suivront cet exemple et aideront peut-être à faire changer les mentalités et les habitudes de notre société. Quant à la question des immigrés, je l'ai trouvée tout aussi intéressante et j'ai beaucoup aimé le fait qu'elle soit présentée à travers Miguel, mon petit coup de cœur du livre, qui s'avère être un personnage très attachant, touchant et héroïque.

Pour ce qui est des zombies, quand je dis qu'ils ne sont pas si présents que ça, c'est parce que pendant la majeure partie du bouquin, on en voit seulement deux d'humains et quelques uns de vaches. On n'a ni affaire à une horde qui se déploie tout de suite après l'apparition du premier mort-vivant, ni à une survie stressante en milieu hostile comme dans La Forêt des Damnés ou Les Proies. Ici, la vie semble presque normale pendant un bout de temps, et ce n'est qu'à la fin que tout finit par dégénérer. Du coup, si j'aime autant ce roman, ce n'est pas vraiment pour son côté apocalypse (un terme qui ne convient d'ailleurs pas à ce qui se produit ici), mais bien plus pour son originalité, ses thématiques évoquées, son humour, et surtout pour ses personnages et la forte amitié qui les lie. Ici, nous n'avons droit à aucune romance mais ça ne m'a pas du tout gêné, bien au contraire. Une histoire d'amour n'aurait pas sa place dans Zombie Ball, et je suis contente que l'auteur n'en ait pas glissé une juste pour faire plaisir aux lectrices. Des fois, ça fait du bien de lire un roman consacré essentiellement à l'amitié, qui est trop souvent mise de côté dans les romances se focalisant uniquement sur le couple principal. Ici, on sent clairement le lien qui unit nos trois protagonistes, la confiance qu'ils se témoignent, leurs souvenirs communs, et je trouve que ça rend ce petit trio bien plus attachant que s'ils venaient juste de se rencontrer. Malgré les dangers qu'ils affrontent (aussi bien les zombies que Sammy et sa bande de brutes), ils restent soudés, trouvent des solutions ensemble, ne se trahissent pas une seule fois et veulent absolument s'aider mutuellement - ce qui ne les empêche tout de même pas de se faire parfois battre, de ne pas réussir leur coup et de se retrouver quelques fois coincés. En fait, Rabi, Miguel et Joe représentent une bande d'amis très réaliste, que l'on pourrait facilement croiser dans notre vie de tous les jours. Même s'ils vont tout faire pour sauver leur ville (et les Etats-Unis par la même occasion) et prendre des risques en ne désirant pas se soumettre à l'usine Milrow, ils restent des collégiens de 13 ans avec leurs qualités et leurs défauts, leurs forces et leurs faiblesses.

En ce qui concerne Rabi, je l'ai trouvé très attachant et je me suis immédiatement attachée à lui lorsqu'au tout début du livre, on se rend vite compte qu'il est loin d'être doué au baseball et qu'il n'a rien d'un garçon très sportif. Sa spécialité, c'est plutôt les statistiques et sa capacité à utiliser son cerveau, et pour ce qui est des muscles et de la force, il vaut mieux compter sur Miguel et Joe. En fait, ce qui est bien dans ce groupe, c'est que chaque membre se complète, et leurs talents se révèlent tous utiles et indispensables au fil de l'histoire. De plus, le fait que le héros ne soit pas fort et que ses faiblesses soient clairement affichées le rend selon moi encore plus réaliste et touchant. Ce qui est sûr, c'est que j'ai adoré suivre les aventures du trio à travers ses yeux, je me suis retrouvée en lui plus d'une fois et j'ai souvent partagé ses pensées.

Miguel, quant à lui, est définitivement mon personnage favori. Même si j'aime beaucoup Rabi et Joe, c'est lui qui a su attirer davantage mon attention, notamment à cause de tout ce qu'il subit à cause des services de l'Immigration. Dès le début du roman, on sait que tout sa famille sont des sans-papiers et qu'il vient d'être séparé de ses parents, renvoyés au Mexique après avoir été dénoncés par l'usine Milrow dans laquelle ils travaillaient simplement parce que le père de Miguel a eu le malheur de critiquer les conditions de travail qui devenaient de plus en plus dangereuses pour les ouvriers. Mais, comme si ce n'était pas assez, ce sont très vite son oncle et sa tante qui sont à leur tour expédiés au Mexique, laissant le pauvre garçon sans aucune famille. Et malgré tout, au lieu de se laisser abattre, Miguel continue à se battre jusqu'au bout contre ces injustices et contre l'usine Milrow. J'ai beaucoup aimé sa détermination, son désir de vengeance qui peut parfois le rendre dangereux mais qui est apaisé par Rabi, sa force d'esprit et sa maturité. Bien qu'il ait censé avoir 13 ans, je lui en donnerai facilement 16 tant il semble connaître de choses et avoir surmonté une multitude de problèmes. Son expérience l'a endurci et l'a fait mûrir plus vite que ses deux camarades qui, même s'ils connaissent leurs propres difficultés de leur côté, ont tout de même une vie bien plus paisible que la sienne. Miguel soulève de nombreuses questions, est le premier à vouloir se soulever contre les manigances des usines Milrow, et même si je ne saurais pas vraiment l'expliquer avec des mots, je l'ai trouvé vraiment courageux et très touchant à cause de son passé. Le fait qu'il soit le meilleur ami de Rabi et que les deux garçons semblent extrêmement proches et prêts à tout pour se sauver l'un et l'autre l'a certainement rendu encore plus attachant à mes yeux, et même s'il n'est pas parfait, a parfois tendance à s'énerver et à chercher la bagarre, il a clairement su me taper dans l’œil.

Pour finir, Joe, légèrement en retrait par rapport aux deux autres, m'a beaucoup fait rire à cause de sa folie, de ses références aux jeux-vidéo et aux comics, et de son engouement pour cette "apocalypse zombie" comme il la surnomme. C'est le personnage le plus loufoque du lot, et c'est grâce à lui que le roman est aussi humoristique. Alors que Miguel est un personnage qui sait émouvoir, Joe est carrément l'inverse et apporte son lot de bonne humeur et de sourires. Malgré le fait qu'il ait un père alcoolique et une mère qui se désintéresse complètement de lui, Joe a presque toujours l'air joyeux et il semble même ravi que les zombies aient envahi la ville, car sa vie peut désormais se rapprocher un peu plus des BDs qu'il aime tant lire. Et même si ce n'est pas sur lui qu'il faut compter pour consolider un bon plan, grâce à son physique complètement américain, il est le seul du trio à pouvoir aller et venir comme bon lui semble, et sa "folie" lui permet également de faire face aux événements qui se succèdent sans trop s'en effrayer.
Spoiler(cliquez pour révéler)

Pour terminer, bien que je trouve la fin un peu précipitée (comme dans quasiment tous les romans de toute façon...), je ne suis pas déçue de la tournure qu'a pris le scénario. Il reste crédible jusqu'au bout, et même si j'aurais aimé revoir le groupe une fois toute cette histoire derrière eux et lire encore une bonne cinquantaine de pages, je dois avouer que j'ai été agréablement surprise par la manière dont Paolo Bacigalupi a choisi de clore son oeuvre, car je ne m'attendais pas du tout à une fin de ce type-là.
Spoiler(cliquez pour révéler)

Pour conclure, Zombie Ball est donc une très bonne découverte que je regrette de ne pas avoir lu plus tôt. Mêlant à la perfection humour, zombies, et critiques de la société, ce roman peut s'adresser à n'importe quel lecteur et représente un véritable moment de détente qui sait nous rendre addict et qui change à jamais notre vision des vaches...



Récapitulatif

Cassy33
Messages : 1734
Inscription : 2013-09-08T14:18:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Cassy33 » 2017-08-14T18:11:01+02:00

Je valide la consigne B de Mars avec Contes et Légendes : Les Samouraïs de Anne Jonas.
→ Lire un conte. (recueils et réécritures comptent)

Ce recueil de contes japonais m'a beaucoup plu et m'a permis d'en apprendre un peu plus sur les légendes de ce pays, que je trouve toujours aussi fascinantes et mystérieuses. Il m'a rappelé celui que j'avais lu l'an dernier, l’Œil du Serpent, mais j'ai tout de même préféré l'ouvrage d'Anne Jonas car je trouve ses histoires plus diversifiées et développées que celles que j'ai lu en 2016, qui se consacraient essentiellement au serpent et qui devenaient parfois un peu répétitives.
Pour en revenir donc à ce recueil, je ne me suis pas ennuyée une seule fois durant ma lecture. Certains récits sont plus longs que d'autres mais globalement, ils sont tous intéressants et possèdent presque tous un dénouement inattendu. Ce que j'aime avec ce genre d'histoires, c'est que la fin ne correspond généralement pas à ce que je pensais, et chaque fois, je suis surprise par la tournure que prend le scénario. Ici, les personnages ne sont pas spécialement importants (on n'a pas vraiment le temps de s'y attacher, à part dans la première histoire où j'ai trouvé les protagonistes touchants), et c'est plutôt les épreuves qu'ils vont traverser et les décisions qu'ils vont prendre qui attirent notre attention. Ce que j'ai beaucoup apprécié ici aussi, c'est que l'auteure ne s'encombre pas de descriptions inutiles qui gâcheraient la fluidité de sa plume ; quelques unes nous sont données mais elles sont toujours brèves et n'entachent pas l'addictivité du récit. D'ailleurs, je dois avouer qu'une fois plongée dans une histoire, je tournais les pages sans vraiment m'en rendre compte et j'arrivais à la fin bien plus rapidement que je ne l'aurais cru, tellement j'étais impatiente de savoir ce qui allait arriver au héros.

À propos des contes en eux-mêmes, je pense que mes préférés sont Les 47 rônins, Ho-Ichi le Sans-Oreilles, Le cerisier du seizième jour, et La maison de thé aux trois cordes.
Le premier m'a beaucoup ému, sûrement parce que cette légende n'est pas que pure fiction et est en réalité tirée d'une histoire vraie. Savoir que 47 rônins se sont vraiment sacrifiés pour venger leur maître rend ce récit encore plus incroyable, et j'espère pouvoir un jour me rendre sur la tombe d'Asano comme le font encore beaucoup de Japonais.
Le deuxième m'a surtout intrigué et je trouve qu'il dégageait une atmosphère très mystérieuse et même un peu angoissante. Quant à la fin, je la trouve assez surprenante même si elle explique l'origine du titre de ce conte.
Pour ce qui est de la troisième légende, bien qu'elle soit plutôt courte, je dois admettre que j'ai été touchée par le lien qui unissait le personnage principal au cerisier qui était présent dans sa famille depuis un bout de temps, même avant sa propre naissance. Le dénouement est touchant mais surtout fascinant car le cerisier qui fleurit au beau milieu de l'hiver contrairement à tous les autres arbres du même type qui fleurissent au printemps existe pour de vrai, et quelque part, on pourrait presque se demander si cette histoire n'a pas une part de vérité plus grande qu'on pourrait d'abord le croire.
Enfin, mon quatrième conte préféré est tout aussi mystérieux que le deuxième, surtout à partir du moment où le héros tombe sur la maison aux trois cordes. On sent bien que quelque chose cloche dans cette demeure aux allures trop parfaites, notamment lorsqu'une étrange femme fait son apparition dans la pièce où se trouve le samouraï et l'invite à boire comme si de rien n'était, mais j'étais tout de même très loin d'imaginer que la fin pourrait être aussi étonnante. Quand on y pense ensuite, tout s'explique, mais sur le moment, j'ai quand même été stupéfaite, et c'est justement ce que j'aime dans ces légendes.

Les 7 autres contes (car il n'y en a que 11 contrairement à ce qui est indiqué dans le résumé sur Booknode) sont tout aussi intéressants et rapides à lire, mais je regrette juste que le deuxième et le dernier soient aussi courts, en particulier l'histoire nommée À chacun son arme dont je n'ai pas vraiment compris l'objectif puisque son dénouement n'apportait rien au récit et ne le concluait même pas.
Cependant, mis à part ce petit détail, ce recueil reste une très bonne découverte qui me donne envie de trouver d'autres livres de ce genre et de me renseigner autant que possible sur les légendes et croyances japonaises.



Récapitulatif

percabeth76
Messages : 2657
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-08-15T11:40:23+02:00

Je rajoute un livre pour la validation la consigne D du mois d'avril => Choisir une maison d'édition et ne lire que des livres édités par elle, avec Insaisissable, Tome 3: Ne m'abandonne pas de Tahereh Mafi.
:arrow: Consigne validée

Mon avis:
Une merveilleuse fin de trilogie.
Au début de ce tome, la situation a énormément changé pour Juliette et ses amies. Après les évènement qui ont eu lieu à la fin du tome 2, Juliette change complètement. Elle prend enfin conscience de sa puissance, décide de prendre son destin en main et cesse de pleurnicher sur son passé. Juliette devient une femme déterminée et sûre d'elle, qui a plein de projet en tête.
Adam et Warner évolue grandement dans ce tome, eux aussi. Adam n'est plus aussi doux, affectueux et attentionné que par le passé. En voyant la personne qu'Adam est devenu, j'ai eu l'impression de le découvrir tel qu'il est réellement et ça m'a ravie. Je le trouvais un peu trop propre sur lui et le voir en rage apporte une nouvelle perspective à son personnage. Warner va faire énormément de progrès au niveau de la relation qu'il entretient avec les autres personnages et j'adore encore plus ce personnage. Kenji est un peu différent dans ce tome. Il parle un peu plus de ses émotions et se mêle un peu plus des affaires des autres. Heureusement, son humour est toujours là pour apporter la dose de fraicheur qu'il faut.
L'intrigue s'intensifie dans ce dernier tome et ce n'est pas plus mal. Le côté de la romance torturé qui était présente dans le tome 2 est complètement mise en retrait et la rébellion fait un énorme pas en avant. Juliette fait enfin son choix sur ce qui est de l'homme qu'elle veut dans sa vie et j'adhère complètement à ce choix. Les petits rebondissements sur la vie privée de Warner m'ont totalement séduite, ainsi que l'entraînement de Juliette.
Pour ce qui est de l'écriture de Tahereh Mafi, j'adore toujours autant. Je peux dire avec certitude qu'elle est l'une de mes auteurs préférés et que cette série est un véritable coup de cœur.

Livres lus: 84
Consignes validées: 59/24
Revalidation: 19
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

Nocturis
Messages : 1296
Inscription : 2015-02-04T18:17:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Nocturis » 2017-08-15T22:19:50+02:00

Je valide la consigne D 14 juin : la journée mondiale des donneurs de sang: Lire un livre avec une couverture rouge ou avec des vampires dans l'histoire.. Avec Anno Dracula de Kim Newman (livre lu du 11/08/17 - 15/08/17)
Voici mon avis:
Un vrai régal où personnages historiques et personnages fictifs se croisent sans cesse, formant une histoire riche en rebondissements et clins d’œils en tout genre.
Un détail qui plait immédiatement, c'est de connaître dès le début du récit l'identité de Jack l’Éventreur: les pérégrinations et l'enquête des héros sont tout de suite différentes au yeux du lecteur, ce qui est dans un sens amusant et plus prenant.
Les personnages, riches et variés, sont attachants et qu'ils soient vampires ou sangs-chauds, on frissonne à coup sûr avec eux.
Bien que la fin soit assez brutale et rapide, le dénouement promet une suite aussi riche en couleur que ce 1er tome...j'ai hâte de le découvrir !

19 consignes validées, 8 mois validés (validation Juin), 20 livres lu
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p19585155

percabeth76
Messages : 2657
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-08-16T17:24:11+02:00

Je valide la consigne A du mois de mai => Lire un livre qui vous a fait rire ou ne serait ce que tirer un sourire, avec Emmène-moi au ciel d'Alyson Noël.
Ce livre m'a bien fait rire à certains moments.

Mon avis:
Une lecture un peu décevante, mais qui reste sympathique.
Je connaissais déjà la plume d'Alyson Noël grâce à ses séries fantastiques et j'avais hâte de la découvrir dans un autre registre. J'ai retrouvé la légèreté de son écriture, mais c'est tout. Ce livre manque cruellement de ce qui fait que j'aime cet auteur, c'est-à-dire: sa manière d'inclure le mystère; la complexité de ses histoires et la beauté de son écriture. Néanmoins, j'ai bien aimé le petit humour décalé présent à certains passages de ce roman.
Au niveau de l'histoire, je suis légèrement déçue. Le résumé m'avait vraiment plu et je m'attendais à une intrigue plus travaillée. Cela dit, la vie rocambolesque de Hailey reste très intéressante et j'aime énormément la tournure que prend sa vie professionnel à la fin. Il n'y a pas vraiment de suspense dans ce roman, mais il est idéal comme lecture sans prise de tête.

Livres lus: 85
Consignes validées: 60/24
Revalidation: 19
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

ptitflora92
Messages : 1640
Inscription : 2011-11-26T18:19:46+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar ptitflora92 » 2017-08-16T19:07:10+02:00

Janvier:
B(guerre): "Antoine et Cléopâtre"
de William Shakespeare
    J'ai pas aimé, je suis pas sûre d'avoir tout compris tant le phrasé est compliqué et tant les personnages même quand ils sont a plusieurs donne l'impression de se parler à eux même plutôt qu'aux autres, c'est un dialogue pas un monologue.
    Antoine et Cléopâtre ont la fin qu'il mérite, il a abandonné sa patrie et était trop arrogant, elle était manipulatrice, jalouse et narcissique ni l'un ni l'autre n'avait de réel grandeur à mes yeux.
Avril:
D (Rouergue) x2: "Les Autodafeurs, 2"
de Marine Carteron
    Très bon tome dans la ligné du premier, l'humour et l'action sont toujours aussi présentes avec un côté dur et mature
    Spoiler(cliquez pour révéler)
    , on en apprend plus sur le plan des Autodafeurs. L'alternance de point de vue est très agréable. Les enfants se retrouve à faire plus que les adultes, à vraiment faire bouger les choses et d'un côté on les considère toujours comme des gamins et de l'autre on met pas mal de poids sur leurs épaules ce n'est pas très juste pour Gus et Césarine mais ils sont tout les deux brillant à leur façon et s'en sorte plutôt bien au vu des circonstances.
    Une série jeunesse très appréciable.
"Les Autodafeurs, 3" de Marine Carteron
    Une bonne conclusion pour cette trilogie à laquelle ont s'attend pas vraiment. C'est très bien écrit, rythmé, il n'y a aucune pause dans l'action donc pas le temps ou l'occasion de s'ennuyer, les narrateur Gus et Césarine sont très agréable (même si Césarine peut être parfois embêtante mais elle est telle qu'elle est et sans elle Gus aurait plus de mal à avancer), les nouveaux sont sympa sauf Inès que j'ai pas réussi à supporter j'ai du mal avec les personnes agressive même quand elle cache quelqu'un de bien parce que le trait qui ressort au final c'est cette agressivité gratuite.
    Spoiler(cliquez pour révéler)

    Excellente trilogie jeunesse.
Décembre:
A (ninja): "Envoûtement, Tome 2 : Captive"
de Carrie Jones
    Au même niveau que le précédent tout le monde est gentil tout le monde est beau sauf les lutins, on a encore se complexe du héros je sais pas combien de fois le mot est utilisé dans le livre, les dialogues sont encore mal rythmé et parfois limite cucul la praline, le genre de gentil qui finit par me gonfler c'est limite si on leur met pas une auréole, encore une fois Zara fait preuve d'immaturité ou d'aveuglement monstre dans cette scène au manque de crédibilité qui m'a levé les yeux et penser à un dessin animé
    Spoiler(cliquez pour révéler)
    . Je trouve de toute façon que parfois les actions et dialogues font peut réalistes car pas fluide dans l'avancement du récit (je sais pas si c'est clair), je pense que l'écriture de l'auteur n'est pas très mature ça fait un peu gamin comme série et c'est doute dû à notre narratrice parce qu'au fond l'intrigue est pas inintéressante mais ça pourrait être bien mieux.

    PS: Oh super un triangle amoureux pour la suite, on adore...

70 livres lus, 64/64 consignes

Amnesia-x
Messages : 5834
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-08-17T22:01:35+02:00

AOUT

Avec le livre La déclaration - L'histoire d'Anna [Tome 1] de Gemma Malley,
je valide les consignes suivantes :


Janvier :
E. 18 janvier : Blue monday (journée la plus déprimante de l’année apparemment) : Lire un livre triste, un livre dont un passage vous a ému.
Février :
C. 11 février : Journée européenne du 112 : Lire un tome de série son numéro doit être compris entre 1 et 12. (Tome 1)
Mars :
A. 8 mars : Journée Mondiale de la Femme : Lire un livre écrit par une femme.
Mai :
B. 4 mai : Journée Star wars : Lire de la SF. (tous les sous genres sont à prendre en compte évidemment) - SF. Dystopie.
E. 15 mai : Journée Internationale des familles : Lire un livre où la famille occupe une place importante.
Juillet :
B. 6 juillet : Journée Internationale du baiser : Lire un livre avec une romance.
Août :
A. 7 août : Journée Internationale de l'éducation : Lire un livre où le personnage principal est un élève ou un prof ou qui se passe dans un lieu d’apprentissage.
C. 19 août : Journée mondiale de la photographie : Lire un livre avec une photo sur la couverture.
D. 28 août : Journée mondiale Topless : Lire un livre où sur la couverture on voit de la peau (beaucoup pas beaucoup peu importe).
Septembre :
A. 3 septembre : Lire Journée mondiale de la barbe :un livre avec un personnage principal masculin. (Peter)
Octobre :
C. 10 octobre : journée mondiale de la santé mentale : Lire un livre où le personnage principal/l'un des personnages est fort mentalement, surmonte une épreuve (maladies comme le cancer ou la leucémie), un deuil, le harcèlement, etc.
D. 11 octobre : Journée Internationale des Filles : Lire un livre avec un personnage principal féminin. (Anna/Mrs Pincent...)
Novembre :
A. 5 novembre : Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire : Lire un livre avec un personnage principal adolescent. (Anna a 14 ans)
B.
17 novembre : Journée Mondiale de la Prématurité : Lire un livre entré récemment dans votre liste d'envies ou PAL (pas resté plus de 2 mois). (Emprunté au mois de juillet)
E. 26 novembre : Journée Mondiale Sans Achats : Lire des livres empruntés. (Je l'ai emprunté à la Bibliothèque)



Mon avis :
C'est un roman un peu controversé, je veux dire par là que l'histoire de ce roman se situe en l'an 2140 mais on a l'impression que les personnages vivent de la même façon que dans le passé. Il y a un côté rétro au récit où évoluent les protagonistes qui tranche complètement avec le bond en avant sur la médecine et pharmacologie puisque désormais les gens peuvent vivre éternellement s'ils le désirent. Évidemment, il y a un prix à payer. Les citoyens qui désirent prendre le traitement qui leur offrira la longévité de vie, doivent en échange choisir de ne pas avoir d'enfants et pour cela adhèrent à la Déclaration.
Bien sûr il y en a toujours pour enfreindre les lois et qui réussissent à avoir un enfant en secret. Sauf que s'ils sont découvert, leur destination future se résumera à un séjour direct en prison et leur enfant sera réquisitionné puisqu'il devient un « paria », un « Surplus » sans plus aucune autre identité et de ce fait il ira rejoindre les autres enfants dans la même situation que lui, dans un établissement, Grange Hall, qui s'avère être une sorte d'orphelinat austère, sans chaleur, sans confort, dirigé par une femme Mrs Pincent au cœur froid. Là-bas les enfants reçoivent une éducation digne des anciens pensionnats, avec des règles strictes, le minimum pour vivre, pas de chauffage, des rations de nourriture insipide et sont formés avec un apprentissage des plus inhumains pour les soumettre à devenir de parfaits « esclaves » qui iront travailler au service des citoyens fortunés quand ils auront atteint l'âge requis et qu'ils sauront très exactement Où-Est-Leur-Place. Pour parvenir à les endoctriner, les enfants sont frappés, privés de nourriture, doivent s'adonner aux pires besognes et sont psychologiquement maltraités, insultés, mis plus bas que terre allant même jusqu'à leur dire qu'ils ne devraient pas exister et qu'ils volent la nourriture et l'air des citoyens « légaux » ceux qui respectent la Déclaration et peuvent donc vivre en paix.
Dans ce premier tome est raconté l'histoire d'Anna, jeune fille née à l’insu de la Déclaration. Ses parents ont été dénoncés et jetés en prison tandis que leur fille qui était alors âgée de 2 ans et demi a atterri à Grange Hall en guise de dédommagement pour racheter le péché de ses géniteurs.
Anna est désormais une ado de 14 ans et vu qu'elle s'applique à respecter à la lettre le règlement, elle est sur le point de devenir un « Bon élément » c'est à dire un Surplus qui peut être « employable », sa chance pour elle de sortir du pensionnat. Sauf qu'un élément perturbateur fait son apparition sous le nom de Peter, chamboulant complètement les pensées d'Anna et sa vision sur la Société dans laquelle elle « survit »...
C'est un très bon roman qui nous dévoile avec horreur ce qu'un humain peut avoir à supporter uniquement pour avoir le droit de vivre alors qu'il est méprisé dans son entourage. L'injustice est très présente dans ce livre.
Sinon j'ai remarqué que certains lecteurs disaient que ce tome ce suffit à lui même et c'est vrai, bien qu'il y a en 2 autres, on peut s'arrêter là sans problème. Pour ma part si j'ai l'occasion de trouver la suite, je n'hésiterais pas à les emprunter.
Spoiler(cliquez pour révéler)



Livres lus : 32
Consignes validées avec ce livre : 15
Consignes validées au total : 55/12
"Récapitulatif"

Nocturis
Messages : 1296
Inscription : 2015-02-04T18:17:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Nocturis » 2017-08-17T22:52:46+02:00

Pour la consigne C 11 février : Journée européenne du 112: Lire un tome de série son numéro doit être compris entre 1 et 12. (choisir un chiffre et s'y tenir, 2 livres minimum pour valider la consigne), j'ai choisi de prendre des tomes 2. Voici mon 1er livre avec Arena 13, tome 2: La proie de Joseph Delaney (livre lu du 15/08/17 - 17/08/17).
Voici mon avis:
Un excellent tome qui apporte plus d'informations sur l'avant, Midgard et Hob.
Leif évolue assez bien et c'est avec plaisir qu'on découvre Thrym qui est un personnage surprenant en tout point. J'ai hâte de voir comment leur relation va évoluer également.
Tout s'accélère ici et la fin du tome est prenante, impossible de lâcher le livre avant d'avoir la conclusion, qui est frustrante malgré tout.
J'attends donc la suite avec impatience et j'espère qu'on en apprendra un peu plus sur Math et sur les djinns.

19 consignes validées (1 en cours), 8 mois validés, 21 livres lu
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p19585155

percabeth76
Messages : 2657
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-08-18T00:02:27+02:00

Je revalide la consigne A du mois d'octobre => Lire un livre avec un animal sur la couverture et/ou dans le titre, avec The Melbourne cup mystery d'Arthur Upfield.
Il y a des chevaux sur la couverture.

Image


Mon avis:
Ce livre est une bonne découverte.
J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque sur un coup de tête et je ne le regrette pas du tout. L'histoire est intéressante, réaliste et très bien construite. J'ai adoré la manière dont l'auteur dépeint l'univers des courses hippiques et l'enquête mise en place tout le long de l'histoire. J'ai été très surprise par l'identité de Hellburg et par la manière dont le mystère est résolu.
J'ai particulièrement apprécié la plume policière de l'auteur et j'espère avoir l'occasion de lire certains de ses autres romans.

Livres lus: 86
Consignes validées: 60/24
Revalidation: 20
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

Emel1ne
Messages : 347
Inscription : 2016-03-07T13:24:36+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Emel1ne » 2017-08-18T11:41:15+02:00

Je valide la consigne A d'août => 7 août : Journée Internationale de l'éducation: Lire un livre où le personnage principal est un élève ou un prof ou qui se passe dans un lieu d’apprentissage avec Et soudain tout change de Gilles Legardinier : les personnages principaux sont des lycéens et l'histoire se passe au lycée.
Belle découverte. Beaucoup d'humour, de questionnement, de choix de vie, d'émotions... Les personnages sont attachants et m'ont fait revenir au temps du lycée et du questionnement sur la vie post-bac. Mais cela ne s'applique pas uniquement à l'adolescence, les réflexions découlant de cette lecture peuvent s'appliquer à tout âge, à chaque tournant de nos vie. Belle leçon de vie !
"Vous savez j'ai toujours cru qu'il existait un âge pour conjuguer les verbes: marcher, grandir, aimer, perdre, souffrir, mentir, baisser les yeux, apprendre, se battre, avouer, espérer, partir, ou laisser partir. Maintenant je sais que c'est faux. Il n'y a pas d'âge pour conjuguer les verbes, il faut juste les circonstances."


Je valide également la consigne D d'août => 28 août : Journée mondiale Topless: Lire un livre où sur la couverture on voit de la peau (beaucoup pas beaucoup peu importe) avec Quatre filles et un jean d'Ann Brashares
Image
Une belle histoire d'amitié. J'ai suivi les aventures de ces adolescentes avec plaisir, elles sont touchantes dans leur découverte de soi et de la vie.


:arrow: Récap

Amnesia-x
Messages : 5834
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-08-18T11:44:57+02:00

AOUT

Avec le livre Coraline de Neil Gaiman,
je valide les consignes suivantes :


Janvier :
F. 19 janvier : Journée internationale du Pop Corn : Lire un livre adapté au cinéma ou qui le sera. (Film d'animation)
Mars :
B. 20 mars : Journée Mondiale du Conte : Lire un conte. (recueils et réécritures comptent) (Sur Wikipédia il est écrit que c'est un Conte noir)
Avril :
B. 2 avril : Journée internationale du livre pour enfants : C'est bien connu les enfants aiment dessiner alors lire un livre avec une illustration sur la couverture.
Mai :
A. 1er mai : Journée Mondiale du rire : Un livre qui vous a fait rire ou ne serait ce que tirer un sourire.
C. 6 mai : Journée Mondiale du coloriage : Couverture colorée. (peu importe la couleur tant que c’est ni noir ni blanc)
E. 15 mai : Journée Internationale des familles : Lire un livre où la famille occupe une place importante.
Juin :
B. 6 juin : journée de la mini-jupe : Lire un livre de moins de 210 pages. (Ce Tome fait que 153 pages)
C. 11 juin : Journée mondiale du bien-être : Lire un livre d'un genre qu'on connaît déjà, une valeur sûre.
Juillet :
D. 26 juillet : Journées mondiales de la jeunesse : Lire de la littérature jeunesse.
Août :
B. 17 août : Journée internationale du chat noir : Lire un livre avec au moins un chat sur la couverture ou une couverture de couleur noire ou avec des sorcières. (Un chat noir sur la couverture)
E. 30 août : Journée Internationale des personnes disparues : Lire un livre avec une enquête ou une quête pour trouver un objet/une personne. (Pour défier son "autre" mère, Coraline doit trouver des objets où en quelque sorte les âmes de ses parents et des 3 enfants enfermés dans le placard s'y trouvent afin de les délivrer)
Octobre :
A. 4 octobre: journée mondiale des animaux : Lire un livre avec un animal sur la couverture et/ou dans le titre. (Le chat noir qui parle uniquement quand il se retrouve dans l'autre monde avec Coraline)
D. 11 octobre : Journée Internationale des Filles : Lire un livre avec un personnage principal féminin. (Coraline)
E. 11 octobre : Journée Internationale du coming out : Il est tant d'assumer qui vous êtes et de nous parler des lectures que vous cachez d'habitude, vos petits plaisirs coupables.
Novembre :
A. 5 novembre : Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire : Lire un livre avec un personnage principal adolescent.
B.17 novembre : Journée Mondiale de la Prématurité : Lire un livre entré récemment dans votre liste d'envies ou PAL (pas resté plus de 2 mois). (Emprunté au mois de juillet)
C. 19 novembre : Journée internationale de l'homme : Lire un livre écrit par un homme.
E. 26 novembre : Journée Mondiale Sans Achats : Lire des livres empruntés. (Je l'ai emprunté à la Bibliothèque)
Décembre :
E. 21 décembre : Journée Mondiale de l'Orgasme...: Lire un livre de notre genre préféré.(Fantastique)

Avec ce bouquin je valide deux nouvelles consignes :
(Si tu acceptes évidemment pour le Conte, sinon ça sera une nouvelle ^^)

:arrow: B. 20 mars : Journée Mondiale du Conte
:arrow: B. 17 août : Journée internationale du chat noir :


Mon avis :
J'avais adoré le film d'animation et quand je suis tombée sur le roman à la bibliothèque, je n'ai pas pu m'empêcher de l'emprunter. L'adaptation est bien fidèle au bouquin et j'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver l'Univers farfelu qui règne autour de Coraline. Il y a une atmosphère mystérieuse et assez glauque, évidemment destiné aux jeunes lecteurs donc ça reste raisonnable, qui donne sa part d'originalité et qui ne vous donne plus envie de quitter le livre. Coraline emménage avec ses parents dans une grande et vieille maison qu'ils partagent avec des voisins particuliers, pour ne pas dire excentriques. Tous l'appellent Caroline ce qu'elle s’efforce à chaque fois de corriger, en vain. Au rez-de-chaussée vivent les demoiselles Spink et Forcible qui sont en fait deux vieilles filles qui vivent avec leurs terriers blancs et qui parlent très souvent, de façon un peu nostalgique, du temps où elles étaient de célèbres comédiennes. Elles adorent leurs petits chiens et prennent souvent le thé avec Coraline qui leur rend visite quand elle s’ennuie. Au-dessus de l'appartement de la famille de Coraline vit un vieux monsieur qui portera le surnom de « vieux toqué » pendant tout le livre (on apprend son prénom à la fin du roman). Celui-ci ne vit pas avec des chiens mais avec des souris mais pas n'importe lesquelles puisque celles-ci sont des souris savantes qui savent chanter et jouer des instruments de musique bien qu'on ne les voit pas mais c'est parce qu'elles ne sont pas encore au top niveau.;p Au fil des pages, on a l'impression d'intégrer un rêve car c'est là que notre esprit divague et laisse place à l'imaginaire pour nous emporter à travers des songes extraordinaires ou parfois effrayants, ou les choses du quotidien se mêlent à l'irréel et où nous y vivons des aventures palpitantes. Dans ce bouquin on ressent quand même beaucoup la solitude de Coraline qui est assez livrée à elle même puisque ses parents ne semblent pas avoir beaucoup de temps à lui consacrer. Est ce un message porteur, je ne saurais dire mais c'est le ressenti que j'ai eu durant toute ma lecture. Alors sinon je conseille ce roman à tous ceux qui possèdent un esprit fantaisiste, vous ne serez pas déçu car le récit regorge d'idées plus saugrenues les unes que les autres. L'auteur a dû bien s'amuser à créer cet Univers. ^^

Photos du film d'animation

Image
Image
Image
Image


Livres lus : 33
Consignes validées avec ce livre : 19
Consignes validées au total : 57/12
"Récapitulatif"
Dernière édition par Amnesia-x le 2017-08-22T16:43:39+02:00, édité 1 fois.

Amnesia-x
Messages : 5834
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-08-18T11:49:42+02:00

Salut ptitflora !
Je voulais quand même avoir ton avis, puisque c'est ton challenge, sur l'une des consignes que je validerais nouvellement si tu l'acceptais. N'étant pas sûre de moi, j'ai besoin de ton accord. En attendant ta réponse je ne mettrais pas à jour mon récap'.

Mars :
B. 20 mars : Journée Mondiale du Conte : Lire un conte. (recueils et réécritures comptent) (Sur Wikipédia il est écrit que c'est un Conte noir)

Avec le livre Coraline de Neil Gaiman,

Merci à l'avance.

ptitflora92
Messages : 1640
Inscription : 2011-11-26T18:19:46+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar ptitflora92 » 2017-08-18T12:29:36+02:00

Amnesia-x a écrit :Salut ptitflora !
Je voulais quand même avoir ton avis, puisque c'est ton challenge, sur l'une des consignes que je validerais nouvellement si tu l'acceptais. N'étant pas sûre de moi, j'ai besoin de ton accord. En attendant ta réponse je ne mettrais pas à jour mon récap'.

Mars :
B. 20 mars : Journée Mondiale du Conte : Lire un conte. (recueils et réécritures comptent) (Sur Wikipédia il est écrit que c'est un Conte noir)

Avec le livre Coraline de Neil Gaiman,

Merci à l'avance.

C'est bon pour moi.

Amnesia-x
Messages : 5834
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-08-18T15:11:47+02:00

c'est cool ! Merci ptitflora d'avoir répondu aussi vite. Je vais donc noter cela sur mon récap'. ^^

Cassy33
Messages : 1734
Inscription : 2013-09-08T14:18:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Cassy33 » 2017-08-18T19:37:00+02:00

Je valide la consigne E de Juin avec Parallon T.1 de Dee Shuman. Seth, l'un des deux protagonistes, est un gladiateur.
→ Lire un livre avec un personnage sportif ou qui sait se battre (parce que les sportifs sont des battants…).

En lisant le résumé de Parallon, j'avais tout de suite été attirée par l'histoire d'amour entre une lycéenne du XXIème siècle et un gladiateur de l'Antiquité que nous promettait cette quatrième de couverture, et si je ne l'avais pas encore lu, c'était certainement à cause de son épaisseur qui m'avait un peu découragé. Mais cette année, en participant aux challenges, je me suis décidée à faire sortir de ma PAL les livres qui prennent la poussière depuis trop longtemps sur mes étagères, et Parallon en faisait donc partie. Seulement, contrairement aux autres romans qui attendaient depuis longtemps que je les ouvre et qui m'ont agréablement surprise, Parallon m'a profondément déçu. Plusieurs éléments ont fait que je n'ai pas apprécié cette lecture, mais je pense que si je ressors aussi déçue, c'est principalement parce que l'histoire que nous conte Dee Shulman n'a strictement rien avoir avec ce à quoi je m'attendais. Quelque part, l'auteure m'a surprise, mais pas dans le bon sens, malheureusement.

Quand on termine ce roman, on comprend désormais à quoi faisait référence les termes virus et maladie, certes, mais personnellement, en lisant un tel résumé, je croyais qu'Eva comme Sethos voyageraient à travers les époques, se retrouveraient tantôt transportés au IIème siècle après Jésus Christ, tantôt au XXIème, qu'Eva devrait ainsi s'adapter aux mœurs de l'Antiquité qui seraient radicalement différentes de celle de son époque, et vice-versa pour Seth. Je m'attendais à un choc des civilisations, à des situations inappropriées dans telle ou telle époque, et avant tout, je m'attendais à ce que les deux protagonistes se rencontrent rapidement. Mais finalement, rien de tout cela ne va se produire. Il faut attendre la troisième partie, soit la page 317 pour que leur rencontre ait lieu, et je trouve que c'est vraiment trop long, surtout pour un roman de moins de 500 pages. Alors que tout ce que le lecteur attend, c'est d'assister à un échange entre les deux protagonistes, l'auteure se contente de raconter leur histoire séparément pendant les deux-tiers du livre, si bien qu'on finit même par se demander s'ils finiront un jour par se rencontrer. Alors je peux comprendre que Dee Shulman ait voulu poser son cadre correctement, nous donner le plus de renseignements possibles sur la vie de ses deux personnages avant que leur vie ne bascule, mais à ce point-là, ça ne relève même plus du souci du détail.
En plus de ça, le personnage qui finit par voyager dans l'époque de l'autre n'est pas une seule fois choqué par tous les changements auxquels il doit faire face ; il adopte le langage et les coutumes de cette période en un clin d’œil, ce que j'ai trouvé particulièrement irréaliste, et contrairement à ce que je pensais, on n'a donc le droit à aucun choc, à aucun contraste de culture ou de mœurs, à rien qui nous prouve finalement que ce personnage vivait dans un tout autre siècle. J'ai trouvé ça vraiment regrettable pour un roman basé sur l'Histoire, mais c'est sûr qu'avec le peu de pages qu'il restait entre la rencontre d'Eva et de Seth et le dénouement, l'auteure n'avait pas le temps de développer cet aspect plus que ça alors elle a préféré bâcler cet aspect avec une explication ridicule plutôt que de l'approfondir et de rallonger son livre par la même occasion... Après tout, puisqu'elle s'était attardée sur la mise en place du cadre et des personnages, elle aurait pu continuer sur sa lancée avec ce détail aussi, non ?
Enfin, si ces deux éléments étaient les seuls défauts du livre, ça aurait encore pu passer, mais malheureusement, que ce soit du côté des protagonistes, de l'intrigue ou de l'écriture, rien ne peut véritablement sauver Parallon...

Je m'explique : dès le début, j'ai été frappée par l'incohérence du récit du point de vue d'Eva. Alors que la vie de Seth était intéressante car elle se passait dans l'Antiquité, se concentrait sur les gladiateurs, leurs conditions, leurs relations prohibées avec les citoyens, et semblait reposer sur de nombreuses recherches, l'existence d'Eva paraissait fade et très peu crédible. Une fille d'à peine 7 ans (il me semble) devient soudain hacker juste parce qu'une fois, elle a réussi à mémoriser le code de la carte bancaire de sa mère et a fait des achats sur Internet avec ? Je suis désolée mais personne n'a besoin d'être un génie pour mémoriser ce genre de choses si on observe aussi souvent ses parents que le faisait Eva. En plus de ça, commander des chats et un chien sur Internet comme on achèterait un livre sur Amazon ? Ce n'est pas une manœuvre aussi simple, il faut passer par des sites d'éleveur, les contacter et cela prend du temps, et surtout, aucun facteur ne vient nous livrer un chat enfermé dans un carton... Il s'agit peut-être là d'un infime détail, mais c'est l'un des nombreux exemples qui prouvent à quel point les premiers chapitres sur la vie d'Eva me semblaient complètement irréalistes. En plus, dire qu'une fillette d'à peine 10 ans est capable d'esquiver tous les pares-feu des systèmes me paraît un peu exagéré. Sans oublier le fait qu'Eva séchait l'école et que celle-ci n'a jamais appelé ses parents ! Il a fallu que la bibliothécaire chez qui elle passait ses journées finisse par contacter les services sociaux pour que ses parents soient au courant de son absentéisme, c'est quand même ahurissant ! Et ça ne s'arrange pas, même lorsque Eva intègre son second établissement : en très peu de temps, un mec largue sa copine parce qu'il est soi-disant tombé amoureux d'Eva et à partir de ce moment-là, même si Eva ne sort pas avec lui et ne s'y intéresse pas du tout, TOUTES les filles sans exception se liguent contre elle et la harcèlent. Je veux bien que les amies de la fille en question lui mènent la vie dure et que certaines pestes s'en mêlent, mais que toutes les personnes de l'école soient contre Eva, ça ne semble pas un peu trop exagéré quand même ?
Enfin bref, tout ça pour dire que je n'ai pas seulement été déçue par quelques aspects de ce livre, mais que, dès le début, je n'ai pas du tout été transportée par ma lecture, et encore moins durant le point de vue d'Eva. En fait, si je ne mets pas ce roman dans la catégorie "je n'ai pas apprécié", c'est simplement parce que la vie de Seth avant qu'il ne rencontre Eva m'a intéressé, et que j'ai été touchée par son amitié avec Matthias, un autre esclave qui n'avait pas la carrure pour devenir gladiateur et qui servait à la place de médecin.

En ce qui concerne l'écriture, je l'ai trouvé vraiment simple et banale au début, mais heureusement, elle s'est améliorée au fil du roman et a toujours été agréable du point de vue de Seth même si elle restait plus quelconque du côté d'Eva, à part bien sûr quand on avait droit à des explications scientifiques que j'ai trouvé très lourdes et bien souvent incompréhensibles pour une littéraire dans mon genre qui n'a jamais été intéressée par les sciences et qui est incapable de se souvenir de tous ces termes imprononçables. Autant dire que je ne m'attardais pas sur ces passages, mais au bout d'un moment, j'ai quand même eu l'impression qu'ils intervenaient trop souvent, rendant la lecture beaucoup moins fluide qu'elle n'aurait pu l'être. Heureusement, quand il n'était pas question de science, la simplicité de la plume de Dee Shulman me permettait d'avancer assez rapidement dans ma lecture.

En ce qui concerne les personnages, même si j'ai apprécié Seth, Matthias et Rob, je n'ai eu aucun coup de cœur et surtout, je n'ai réussi à m'attacher à aucun autre personnage. Tous les camarades (mis à part Rob) m'ont paru inutiles, insignifiants et généralement peu approfondis. La chose qui m'a le plus marqué, c'est que lors de son arrivée à Sainte-Magdalen (la troisième école d'Eva et celle dans laquelle elle restera jusqu'au bout), Eva fait la connaissance de Ruby et de Omar, deux personnages qui sont bien mis en avant et avec qui elle passe tout son temps les premières semaines suivant son arrivée, ce qui nous laisse du coup supposer qu'ils vont faire partie des protagonistes, mais d'un seul coup, à cause d'un événement qui m'a semblé trop soudain et incompréhensible, ils disparaissent de la vie d'Eva aussi rapidement qu'ils y sont apparus, et ensuite c'est à peine si nous entendons parler d'eux durant une bonne centaine de pages.
Spoiler(cliquez pour révéler)

Pour ce qui est d'Eva, ce n'est définitivement pas une héroïne que j'apprécie. J'ai trouvé son point de vue ennuyeux, répétitif et sans intérêt. En fait, on l'a constamment vue en train de travailler, d'étudier des virus, et de faire son possible pour ne pas s'évanouir à cause de l'étrange maladie qui la lie à Seth. Je n'ai pas non plus aimé son caractère, car Eva est une fille presque constamment à l'écart, qui ne pense qu'au travail et qui, une fois qu'elle est malade, ne cesse d'être faible et de vouloir tout de même poursuivre ses recherches sur les virus. Même si elle finit par se lier d'amitié avec Astrid et quelques autres personnes telles que Rob, j'ai trouvé leur lien surfait. En fait, on savait qu'ils étaient amis car il était assez souvent dit qu'elle partageait ses repas en leur compagnie, qu'elle s'asseyait à côté d'eux en cours et qu'elle les voyait pendant ses répétitions ou ses entraînements au théâtre, mais il n'y a pas eu tant de discussions que ça entre eux, et c'est sûrement ça qui rend leur amitié pas si réelle que ça. On sait qu'ils s'apprécient, mais on ne s'attache ni à leur amitié, ni à ces personnages secondaires (à part Rob que j'ai trouvé toujours très attentionné envers Eva, même s'il ne sert finalement pas à grand-chose et arrive trop tard dans le récit pour avoir une chance avec elle). Malgré le fait qu'Astrid soit la plus présente aux côtés d'Eva, je ne me suis pas du tout attachée à elle, et il en va de même pour tous les autres élèves de Sainte-Magdalen.

En ce qui concerne, Seth, il est clair que je le préfère à Eva car il a bien plus de caractère qu'elle, me semble plus profond et approfondi, et a un véritable passé derrière lui. Je l'ai trouvé particulièrement intéressant dans la première partie du récit, quand on le voit dans son rôle de gladiateur, et ce que j'apprécie chez lui, c'est qu'il a de véritables relations, aussi bien avec Livia qu'avec Matthias. Ici, le lien ne semble pas surfait, et ça fait du bien. Le seul problème dans sa relation avec Livia, c'est qu'ils se sont aimés bien trop rapidement. Leur histoire aurait été plus crédible s'ils se connaissaient déjà avant le début du livre, parce que là, ils s'aiment plus que tout au monde, sont prêts à se sacrifier pour l'autre et ne peuvent pas vivre sans lui, alors qu'en fait, ils ne se connaissent pas depuis tant de temps que ça.
Dans la deuxième partie, Seth se trouve dans un lieu très étrange avec Matthias, et j'étais contente que son meilleur ami soit présent lui aussi car j'avais peur que l'auteure se débarrasse aussi rapidement de lui qu'elle ne l'a fait avec Ruby et Omar. Comme cette partie était emplie de mystère, je l'ai apprécié à peu près autant que la première, surtout qu'elle mettait clairement en évidence le lien qui unissait Seth à Matthias. Leur amitié est l'un des éléments que je préfère dans ce livre et qui le sauve un peu, d'ailleurs. On voit bien que Matthias tient énormément à Seth, qu'il ferait tout pour lui, et parfois, je me demandais s'il ne ressentait pas plus que de l'amitié à son égard. Dans tous les cas, Matthias fait partie de mes personnages préférés, mais je suis déçue de la manière dont l'auteure le fait changer dans la troisième partie. Celle-ci étant consacrée à la rencontre entre Seth et Eva, on ne voit presque plus les deux hommes réunis, et on dirait presque que désormais, Seth se contrefiche de son meilleur ami...
Spoiler(cliquez pour révéler)
Ce qui m'a également déplu dans cette troisième partie, c'est que Seth y perd tout son attrait. Il ne se focalise plus que sur Eva, on dispose beaucoup moins souvent de son point de vue, et tous les moments qu'il passe sont désormais chaque fois liés à Eva, ce qui le rend soudain niais et inintéressant. C'est vraiment dommage, parce qu'il s'agissait d'un bon personnage qui aurait pu être exploité d'une bien meilleure façon.

Pour terminer, la fin n'a malheureusement pas rattrapé le tout. Elle ne répond à quasiment aucune réponse que le livre a soulevé tout au long des chapitres, se termine si brusquement que je n'ai pas tout de suite réalisé que j'avais atteint le dénouement, et nous laisse une impression d'inachevé. Généralement, je trouve les fins bâclés mais ici, ce n'est même pas le cas, car on a presque l'illusion que l'histoire est soudain coupée en plein dans l'action pour ensuite se prolonger dans le deuxième tome. Alors, je comprends bien que l'auteure veut garder du suspense pour donner aux lecteurs l'envie d'acheter la suite, mais normalement, le premier tome commence déjà à répondre à certaines interrogations ! En plus, même si j'aurais aimé obtenir au moins quelques réponses, il est clair que je ne lirai pas la suite après avoir été autant déçue par ce premier volume - surtout vu le prix des livres de la Collection R, sans oublier le fait que le troisième et dernier tome n'a toujours pas été traduit et ne le sera très probablement jamais.
Spoiler(cliquez pour révéler)

En quelques mots, Parallon est donc une grosse déception, qui m'a déplu sur de nombreux points et qui a seulement été sauvé par deux de ses personnages ; Seth et Matthias. L'histoire d'amour que l'on nous promet en résumé ne m'a rien fait ressentir, je ne suis parvenue à aucun moment à m'attacher à Eva, et je trouve que de nombreux personnages ne sont presque voire pas du tout approfondis. Bien que l'on ait droit à deux points de vue, l'un s'est révélé répétitif du début à la fin et n'a pas su attiser mon intérêt, quant à l'autre, même s'il était intéressant dans les deux-tiers du livre, il s'est dégradé durant la troisième partie qui est sans conteste la pire du livre. Dee Shulman est partie avec de bonnes idées de départ, mais elle n'a pas su les rendre crédibles et intéressantes à mes yeux, et par conséquent, je suis certaine de ne pas lire la suite.



Récapitulatif

Elerinna2
Messages : 753
Inscription : 2015-02-03T13:05:25+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Elerinna2 » 2017-08-19T13:12:42+02:00

Je valide la consigne E : 30 août : Journée Internationale des personnes disparues: Lire un livre avec une enquête ou une quête pour trouver un objet/une personne. avec le tome 8 de l'assassin royal : la secte maudite écrit par Robin Hobb où le héros en compagnie du fou et de Laurier son à al recherche du prince Devoir.

Et c'était un excellent tome, l'un des meilleurs, sans temps mort, avec des moments très émouvants, des personnages anciens qu'on apprécie toujours autant et les nouveaux qui semblent prometteurs.

Mon récap

kymmy38
Messages : 1963
Inscription : 2013-01-27T23:26:03+02:00
Localisation : Isère 38

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar kymmy38 » 2017-08-19T14:29:07+02:00

Bonjour,

Je valide la consigne D : 23 avril : Journée Mondiale du livre et du droit d'auteur: Choisir une maison d'édition et ne lire que des livres édités par elle. (2 minimum pour valider la consigne) : Editions Castelmore
- Faux frère, vrai secret de Olivier Gay
Du jour au lendemain, Léa jeune ado parisienne, se retrouve avec un frère. Mais voilà celui ci se comporte de façon assez étrange. Que peut-il bien être ? A part le fait que je me suis très vite doutée de ce qu'était Mike, j'ai vraiment trouvé le personnage de Léa assez enfantin et capricieux. Elle accepte tout comme ça même si elle se pose beaucoup de questions, j'ai trouvé l'histoire un peu tiré par les cheveux.

- Young élites de Marie Lu
J'ai d'abord été attirée part la couverture, puis l'histoire avait l'air sympa mais au final, je n'ai pas accroché plus que ça. Pourtant le monde décrit, les pouvoirs des protagonistes auraient du me plaire mais il y a quelques choses qui manque dans cette histoire.

D : 27 septembre :
Journée mondiale du tourisme: Lire un livre qui se passe dans un pays que vous souhaiteriez visiter. (en choisir un et lire 2 livres minimum pour valider la consigne) : Les Etats Unis
- Ada de Antoine Bello. L'histoire se déroule à Palo Alto
C'est un nouvel auteur que je découvre avec ce roman. Un roman ou l'Intelligence Artificielle fait son chemin dans notre monde. Franck Logan est chargé de l'enquête sur la disparition d'Ada. Il arrive bien vite à savoir de quoi il retourne et c'est là que cela devient intéressant car Ada qui a été créer pour écrire des romans d'amour, fera tout pour atteindre son objectif. Mais la finalité de la question a t'elle une conscience se posera tout au long du livre.

- La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert de Joël Dicker
Génialissime ! Je découvre Joël Dicker avec cette histoire d'écrivain en panne d'écriture. On le suit dans sa quête de la vérité qui pourras prouver l’innocence de son ami Harry. Tout en nous parlant du processus d'écriture, et monde de l'édition, on suis Marcus pour savoir ce qui est arrivée à la jeune Nola, jeune fille qui cache aussi quelques secrets.On passe de rebondissements en rebondissements. Grâce à Harry Quebert, Marcus Goldman retrouvera le gout d'écrire. Un livre à lire !

consignes validées = 54/64
récap https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p18785515

Tiboude
Messages : 385
Inscription : 2014-07-28T11:44:10+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Tiboude » 2017-08-19T17:08:38+02:00

Bonjour ! je viens valider quelques consignes pour mon mois d'Août ! :D

AOUT :
D. 28 août : Journée mondiale Topless: Lire un livre où sur la couverture on voit de la peau (beaucoup pas beaucoup peu importe).[/b]
Je valide cette consigne grâce à la couverture du livre Paradise écrit par Simon Elkeles, on peut y voir des bras nus.
En ce qui concerne le livre : Une mignonne petite histoire que j’ai lu en une soirée. J’ai bien aimé l’alternance des narrateurs. L’histoire est sympa mais un peu trop prévisible. Mis à part la fin qui est totalement bouleversante et par conséquent imprévisible.
Malheureusement, j'ai l'impression d'avoir seulement survolé l'histoire. Les personnages changent très vite d'opinion, et passent de la haine à l'amour en seulement quelques chapitres. C'est bien dommage car de ce fait on ne s'attache pas aux personnages et on a du mal à cerner leur personnalité.
Ce fût agréable à lire mais je suis un peu déçue de savoir qu’il y a une suite, même si la fin de ce tome est rude elle m’aurait largement suffit. Je ne sais donc pas si je lirai la suite, peut être l’été prochain.
C. [u]19 août: Journée mondiale de la photographie: Lire un livre avec une photo sur la couverture.
Je valide cette consigne grâce à la couverture du tome 1 de Shadow Land écrit par Kate Brian.
En ce qui concerne le livre : Quelle bonne surprise ! Je ne m’attendais pas du tout à ça. Que dire sans spoiler l’histoire ?
Tout d’abord, quand j’ai lu le résumé du livre j’ai tout de suite était séduit par celui-ci mais j’avais quand même une petite interrogation concernant le livre : quel rapport entre le titre et l’histoire ? Aucun. Et en fait tout s’est éclairé durant ma lecture, on comprend très vite que l’agression de Rory n’est pas du tout l’intrigue principale du livre. On découvre peu à peu un monde étrange dont certains détails nous amènent sur la piste et nous mènent au dénouement final. J’ai vraiment adoré découvrir ce monde, c’est tellement bien pensé !
Les personnages sont intéressants mais sans plus car au final on s’attache tellement plus à l’histoire qu’aux personnages. On veut absolument savoir ce qu’il se passe et pour quoi ça se passe, les personnages sont là en bonus.
Shadowland est un livre captivant tellement intrigant que je l’ai terminé en un jour. Et vu la façon dont il se termine il me tarde de commencer le suivant !
B. 17 août : Journée internationale du chat noir: Lire un livre avec au moins un chat sur la couverture ou une couverture de couleur noire ou avec des sorcières.
Je valide cette consigne grâce à la couverture du livre Blacklistéeécrit par Cole Gibsen.
En ce qui concerne le livre : Une petite lecture sympa, agréable à lire. J’ai bien aimé l’histoire et le thème principal du livre : le harcèlement. C’est un phénomène tellement courant et banal dans les écoles aujourd’hui que personne ne cherche à le régler. Il est donc à mon sens important d’en parler et c’est ce que fait Cole Gibsen avec brio dans Blacklistée. J’ai bien aimé les personnages et l’écriture. L’auteure arrive à nous transmettre par sa plume toutes les émotions du personnage principal.
Malheureusement un bémol, je trouve que l’histoire se termine un petit peu vite en un « tout est bien qui finit bien ». On ne sait pas ce que deviennent les personnages et comment ils évoluent après tout cela. De plus je trouve que l’histoire est un peu prévisible alors qu’il y avait matière à pousser un peu plus l’intrigue. Le côté harcèlement n’est, à mon avis, pas assez travaillé et c’est bien dommage.
Ce fut tout de même agréable à lire. Je ne connaissais pas l’auteure, je suis contente de l’avoir découvert.


Livres Lus : 26
Consignes Validées : 25
Mois Validés : 8

JadeRanka
Messages : 611
Inscription : 2016-08-08T21:43:36+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar JadeRanka » 2017-08-19T18:49:29+02:00

Bonjour,

je valide la consigne C.19 août "Journée mondiale de la photographie: Lire un livre avec une photo sur la couverture" après ma lecture de Zoo, de James Patterson.

Image

Mon avis sur cette lecture :
"L'auteur a réussit à nous montrer l'impact écologique de l'Homme sur la Terre, de manière pugnace. Au-delà de cette histoire où les animaux se retournent contre Nous, il s'agit bien là de la volonté de l'espèce animale qui souhaite éradiquer l'espèce humaine car cette dernière est à l'origine de l'état de notre pauvre planète. Nous sommes devenus des nuisibles, et les animaux s'allient entre eux pour combattre leur ennemi commun. La lecture de ce roman est agréable car l'histoire est composée de petits chapitres, il est donc facile de lire ce roman par bribes sans pour autant perdre le fil de l'histoire. Bien que le récit soit plutôt triste, j'ai apprécié la romance entre Oz et Chloé, car même au milieu de la tourmente, l'amour est toujours présent et peut naître de n'importe quelle étincelle : l'Homme est capable de tout, du bien comme du mal."

Récapitulatif du challenge : Progression


Revenir vers « Challenges Littéraires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : 142536978a1, AmeliaDegas, Amnesia-x, CeliaT, Dan-1, Grdegirafe, Isallya, miracl, Pegh, Pendergast, Theon, xelaz et 10 invités