[Challenge] Journées Spéciales

Forum dédié à des Challenges strictement littéraires, espace de défis personnels et collectifs autour des livres (ce n'est pas un espace de jeux)
Nocturis
Messages : 1251
Inscription : 2015-02-04T18:17:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Nocturis » 2017-08-31T15:39:41+02:00

Je valide la consigne D 19 novembre : Semaine européenne de réduction des déchets : Lire un livre que l'on a sauvé de la destruction ou un livre à qui l'on donne une seconde vie (= un livre d'occasion). de Novembre avec Sept jours pour une éternité... de Marc Levy (livre lu du 30/08/17 - 31/08/17). Je l'ai acheté sur une petite brocante il y a 1 semaine car il me faisait de l’œil depuis un petit temps déjà dans les magasins.
Voici mon avis:
Certes, des histoires sur le Bien et le Mal qui s'affrontent, c'est aussi fréquent que des triangles amoureux. Malgré tout, Sept jours pour une éternité réussi à nous transporter.
Lucas et Zofia sont des personnages attachants et touchants, malgré leurs grandes différences ils arrivent à se comprendre et essayent d'entrer dans l'univers de l'autre. même s'il fait y laisser quelques plumes.
La plume de Marc Levy fait une nouvelle fois des miracles, cette touchante histoire d'amour est bien exploitée même si la fin peut paraître un peu courte. Sans oublier les petites touches d'humour et les quelques moments larmoyants, on passe un agréable moment en se disant que le monde est décidément bien plus gris que tout noir ou tout blanc...

22 consignes validées (1 en cours), 8 mois validés, 24 livres lu
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p19585155

Amnesia-x
Messages : 5784
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-08-31T16:44:48+02:00

AOUT

Avec le livre Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire - Piège au collège - [Tome 5] de Lemony Snicket (Daniel Handler),
je valide les consignes suivantes :


Avril :
A. 1er avril : Journée Internationale de la blague : Lire de la littérature humoristique.
B. 2 avril : Journée internationale du livre pour enfants : C'est bien connu les enfants aiment dessiner alors lire un livre avec une illustration sur la couverture.
Mai :
A. 1er mai : Journée Mondiale du rire : Un livre qui vous a fait rire ou ne serait ce que tirer un sourire.
C. 6 mai : Journée Mondiale du coloriage : Couverture colorée. (peu importe la couleur tant que c’est ni noir ni blanc)
E. 15 mai : Journée Internationale des familles : Lire un livre où la famille occupe une place importante.
Juin :
A. 2 juin : Journée nationale du donut : Lire un livre avec des ronds sur la couverture que ce soit un joli O bien rond dans le titre ou nom de l'auteur ou un élément de la couverture (lune, oeil,..). (Les deux petites illustrations dans des ronds qui servent d'encadrement)
Juillet :
D. 26 juillet : Journées mondiales de la jeunesse : Lire de la littérature jeunesse.
Août :
A. 7 août : Journée Internationale de l'éducation : Lire un livre où le personnage principal est un élève ou un prof ou qui se passe dans un lieu d’apprentissage.
Septembre :
A. 3 septembre : Lire Journée mondiale de la barbe :un livre avec un personnage principal masculin. (Klaus/Duncan... )
Octobre :
C. 10 octobre : journée mondiale de la santé mentale : Lire un livre où le personnage principal/l'un des personnages est fort mentalement, surmonte une épreuve (maladies comme le cancer ou la leucémie), un deuil, le harcèlement, etc. (Les enfants Baudelaire doivent surmonter la mort brutal de leurs deux parents, la perte de tous leurs biens, et se retrouvent confrontés à de nombreuses épreuves...)
D. 11 octobre : Journée Internationale des Filles : Lire un livre avec un personnage principal féminin. (Violette/Prunille/Isadora...)
E. 11 octobre : Journée Internationale du coming out : Il est tant d'assumer qui vous êtes et de nous parler des lectures que vous cachez d'habitude, vos petits plaisirs coupables.
Novembre :
A. 5 novembre : Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire : Lire un livre avec un personnage principal adolescent.
B.17 novembre : Journée Mondiale de la Prématurité : Lire un livre entré récemment dans votre liste d'envies ou PAL (pas resté plus de 2 mois). (Emprunté au mois de juillet)
C. 19 novembre : Journée internationale de l'homme : Lire un livre écrit par un homme.
E. 26 novembre : Journée Mondiale Sans Achats : Lire des livres empruntés. (Je l'ai emprunté à la Bibliothèque)


Mon avis :
Enfin je retrouve de l'intérêt pour cette série car les deux précédents tomes ne m'avaient pas convaincu et je me demandais si je continuerais la saga ou non... Mais dans ce volume, on fait la connaissance de deux autres personnages, des orphelins tout comme notre trio des enfants Baudelaire. Ces enfants sont des jumeaux (enfin étaient des triplés mais un malheur leur a arraché leur frère en même temps que leurs parents, destin funèbre qui a rapproché les 5 enfants.) Isadora et Duncan Beauxdraps, très attachants et lucides qui feront tout pour aider les orphelins Baudelaire au risque de se créer des ennuis à leur tour. Violette se rapprochera de Duncan, tandis que Klaus fera de même avec Isadora.
Ils ont apporté un peu de fraîcheur et de nouveauté à la saga, qui pour moi commençait à tourner en rond vu qu'il n'y a plus trop de surprise quant à deviner comment va se dérouler l'histoire. Alors même si l'humour noir qui caractérise la série est toujours au rendez-vous, au bout d'un moment ça ne suffit plus pour garder l’intérêt intact qui s’essouffle au fur et à mesure. Cette fois-ci les enfants Baudelaire, faute d'avoir trouvé un nouveau tuteur, se retrouvent en pensionnat et suivent une scolarité entourés d'enfants, ce qui les détourne considérablement de leur quotidien. Sauf qu'évidemment l'institut privé J. Alfred Prufrock qui fait office de collège et lycée n'est pas un lieu de tout repos pour nos pauvres orphelins, surtout que pour s'y reposer, faudrait-il encore qu'ils aient la chance de posséder une chambre adéquat et non de loger dans un petit cagibi infestés de crabes, de moisissures suintantes des murs et surtout de graffitis repoussants tel que des cœurs roses bonbon débordants de niaiserie.... Violette et Klaus peuvent intégrer les cours mais Prunille qui n'a pas l'âge requis pour entrer à l'école, sera embauchée comme secrétaire (trouvez l'incohérence là-dedans ?;p). Tout se passerait pour le mieux, enfin à peu près pour essayer de garder un peu d'optimisme à l'histoire, si un professeur de sport remplaçant l'enseignante, Mme Limande qui avait chuté malencontreusement d'une fenêtre du 3è étage (par un pur hasard, je tiens à préciser...) n'avait pas fait son apparition et comme un autre fait étrange, celui-ci a un petit quelque chose de familier avec un vilain malfrat bien connu de nos chers orphelins Baudelaire...
Par contre, dès les premières pages on fait la connaissance d'une certaine Carmelita Spatz, sale gamine arrogante, teigneuse, hargneuse, revêche et petite pimbêche comme elle était désignée dans le bouquin ^^' qui s'annonçait, je ne vais pas vous mentir, un excellent personnage enfin pour ma part ! Mais.... ça a fait chou blanc et totalement ! Cette gamine ne mérite pas autant d'adjectifs pour la décrire car elle n'apparaît quasiment pas dans le récit et ces rares apparitions sont ponctuées de la même réplique sans aucun attrait. Bref une grosse déception pour moi qui pensais réellement trouver en ce personnage, des passages avec des répliques cocasses. Sinon la fin se termine d'une façon différente cette fois-ci, enfin à quelque chose près, ce qui donne envie d'en découvrir davantage et forcément de lire la suite et ça redistribue un peu de vigueur à l'intrigue, ce dont il était temps.



Livres lus : 39
Consignes validées avec ce livre : 16
Consignes validées au total : 58/12
"Récapitulatif"

Cassy33
Messages : 1680
Inscription : 2013-09-08T14:18:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Cassy33 » 2017-08-31T17:51:35+02:00

Je valide la consigne D de Décembre avec Prends ma vie de Lottie Moggach.
→ Demandez à quelqu'un de vous aidez à baisser votre PAL en piochant un livre dedans. (livre pioché par Amnesia-x)

Prends ma vie est un roman qui, à mon avis, mériterait d'être bien plus connu en France. Au départ, le résumé comme la couverture peuvent nous paraître certes banals, mais le contenu du livre ne l'est clairement pas. Et même si c'est la première fois que je lis un roman consacré aux réseaux sociaux, je trouve que Lottie Moggach s'est vraiment débrouillée comme une pro pour construire un récit aussi prenant, addictif et réaliste sur un sujet d'actualité qui concerne un peu tout le monde.
Comme l'annonce la quatrième de couverture, Prends ma vie est "un thriller psychologique à couper le souffle" et je pense qu'il n'existe pas de meilleure expression pour décrire ce roman. Au début, je n'étais pas franchement emballée par ce livre mais je l'avais tout de même gardé, étant quelque peu intriguée par ce que nous promettait le résumé. Les premières pages se contentent de raconter le quotidien de Leila, jeune femme de 23 ans qui a perdu sa mère récemment et qui vit à présent seule dans un minuscule appartement, passant tout son temps devant son ordinateur, aussi bien pour son travail de testeuse de sites que pour ses jeux en ligne et le forum de philosophie qu'elle a récemment découvert. Le fait que sa vie banale soit racontée en détails pourrait sembler inutile ou ennuyeux mais ce n'est pas du tout ce que j'ai pensé durant ma lecture. En fait, lors de ces premiers chapitres, je me suis énormément identifiée à Leila qui me ressemblait sur de nombreux points : son lien très fort avec sa mère, le fait qu'elle ne suive pas la mode et les tendances ridicules qui font des filles de notre génération de parfaits clones sans goûts ni traits de caractères personnels, et sa tendance à rester chez elle sans ressentir le besoin de participer aux fêtes de ses camarades qui consistent bien souvent à boire jusqu'à en être saoule et à flirter avec je ne sais combien de mecs durant la même soirée. En fait, j'ai trouvé que tous ces petits détails qui étaient apportés dès le début au personnage de Leila la rendait vraiment proche de nous et nous permettait de la cerner complètement. De plus, ces références aux filles superficielles que l'on a toutes croisées un jour ou l'autre et à ces fêtes insupportables auxquelles je n'ai jamais voulu me rendre apportent, selon moi, un côté encore plus réaliste à l'histoire. Ce que j'ai particulièrement aimé avec ce récit, c'est qu'il met en place des personnages que l'on pourrait parfaitement rencontrer dans la vraie vie, et qu'il dispose d'un scénario tout à fait crédible, qui pourrait très bien se produire dans la réalité. Je pense que tous ces éléments renforcent l'aspect psychologique, addictif et saisissant de ce roman. Une fois plongé dans notre lecture, on se projette sans difficulté aux côtés de Leila et lorsque l'histoire prend une tournure plus grave et plus dangereuse, on a presque envie de lui crier de ne pas prendre telle ou telle décision, comme si nos propres choix pourraient influencer le cours de sa vie.
J'ai également trouvé intéressant le fait que l'on alterne entre le passé et le présent car ces transitions étaient toujours claires et je ne me suis jamais demandée à quel moment telle ou telle scène se déroulait. D'ailleurs, en parlant de ça, je dois avouer qu'en lisant le résumé, je m'attendais à une histoire quelque peu différente de celle que nous conte en réalité Lottie Moggach ; j'imaginais que Leila et Tess s'étaient rencontrées sur un site, un forum ou un réseau social, et qu'au bout d'un moment, Tess, de par son caractère, s'était peut-être créé quelques problèmes avec la communauté en ligne et souhaitait quitter la toile sans pour autant ne plus y exister. Je pensais alors qu'elle demanderait à Leila de reprendre ses compte sur les différents réseaux sociaux et forums, et de se faire passer pour elle afin que Tess puisse davantage consacrer de temps à sa vie réelle. D'ailleurs, je croyais même que les deux jeunes femmes auraient le même âge, et finalement, je me suis trompée sur quasiment tous les fronts. Leila a peut-être 23 ans, mais Tess en a 38, et j'admets au début avoir été un peu choquée par cette différence d'âge puisque avant de l'avoir appris, j'imaginais Tess comme une jeune femme d'une vingtaine d'années. Mais finalement, je me suis vite habituée à cette information car malgré ses 15 années de plus que Leila, Tess est une femme encore très jeune d'esprit, libérée, drôle, ouverte et cool. Quant au scénario, malgré ses différences avec la vision que je m'en faisais, je l'ai trouvé vraiment bien ficelé jusqu'au bout et captivant. De plus, ce qui se passe en réalité m'a finalement semblé bien plus intéressant et prometteur que l'idée que j'en avais. Car en fait, en plus de traiter des thèmes en rapport avec Internet et les réseaux sociaux, Prends ma vie s'intéresse également à ceux du suicide et de l'euthanasie.
En effet, Tess, au lieu de vouloir reprendre sa vie réelle et se détacher d'Internet comme je l'avais d'abord cru, veut en réalité se suicider mais sans que ses proches ne l'apprennent afin de ne pas les faire souffrir. Connaissant Adrian, l'administrateur du site de philosophie qu'a récemment découvert Leila, et qui s'avère être un homme qui défend le droit à disposer de son corps et à choisir sa propre mort, elle lui demande de lui trouver quelqu'un qui pourrait la remplacer partout sur la toile et cette mission est donc confiée à notre héroïne. Pendant quelques mois, son rôle consiste d'abord à échanger le plus souvent possible avec Tess (généralement par Skype) afin d'en savoir un maximum sur sa vie, ses relations, son passé et son caractère. Il faut en effet qu'elle connaisse presque tous les détails de son existence pour être ensuite capable de se faire passer pour Tess quand elle ne sera plus de ce monde. Au début, tout se passe comme prévu, mais usurper l'identité d'une personne n'est jamais simple, même quand on la connaît presque par cœur, et c'est surtout le fait que l'un des ex de Tess, à propos duquel Leila ne dispose que de maigres informations, veuille la recontacter qui va, au fur et à mesure, chambouler tout le plan de notre héroïne. En lisant cette information sur le résumé, je me souviens avoir pensé que sa présence gênerait Leila sûrement à cause de son insistance pour la revoir, mais ce n'est même pas ce qui a posé problème, au final. Le plus gros souci qui va progressivement transformer Leila (et pas dans le bon sens), c'est les sentiments qu'elle va peu à peu éprouver pour cet homme, Connor. À force de lui parler quotidiennement par mail, elle va de plus en plus s'attacher à lui et au lieu de suivre son plan à la lettre et de constamment écrire comme l'aurait fait Tess, elle va très rapidement mettre sa propre touche dans leur correspondance, reléguant au second plan son devoir envers Tess pour se concentrer sur cette histoire d'amour virtuelle.
Encore une fois, j'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteure s'y prend pour montrer l'évolution de Leila, son obsession pour Connor qui en devient presque maladive, et le fait qu'elle ne se préoccupe quasiment plus de sa propre vie, se contentant de "vivre par procuration" un mélange de sa propre existence et de celle de Tess. Cela prouve bien qu'à force de se faire passer pour une personne et de n'avoir aucune réelle relation (à part de fausses amitiés avec des gens qui pensent s'adresser à quelqu'un d'autre), les choses ne tournent plus très rond dans notre esprit, et c'est comme si l'on s'inventait une seconde identité qui nous permet de masquer notre propre vie qui ne nous convient plus.
De plus, comme je le disais quelques lignes au-dessus, nous ne nous contentons pas de suivre l'avancement du "projet Tess" qui se situe en réalité dans le passé. À chaque début de chapitre, nous sommes toujours aux côtés de Leila, mais cette fois-ci dans le présent, et dans une communauté hippie perdue dans un coin paumé d'Espagne. Ces "points de vue" là ne sont jamais très longs puisque la majeure partie du livre se concentre sur le passé, mais j'ai trouvé ces deux parties de chapitre aussi intéressantes l'une que l'autre. De plus, voir Leila dans le présent ne nous empêche pas du tout de bénéficier du suspense à propos de l'affaire Tess qui a eu lieu l'année précédente. En fait, j'ai trouvé que cela nous permettait même d'être encore plus impatient de découvrir la suite, et durant ces brefs passages, quelques informations nous étaient parfois données au compte-goutte, ce qui attisait encore plus ma curiosité et m'incitait à me poser des questions sur la tournure qu'allait prendre le plan de Leila.

En ce qui concerne les personnages, comme je l'ai dit plus haut, j'ai d'abord eu l'impression de me retrouver en Leila, mais au fil des chapitres et de l'avancement du "projet Tess", son caractère a fini par changer, à cause notamment de son obsession pour Connor et à partir de ce moment-là, elle est devenue de plus en plus différente de moi ; par exemple, je n'aurais jamais pris autant de risques qu'elle en voulant rencontrer Connor dans la vraie vie et même si j'aurais pu avoir envie de le croiser, je n'aurais jamais osé lui adresser la parole en sachant que je le bernais derrière mon écran en lui faisant croire qu'il s'adressait à Tess alors que c'était avec moi qu'il discutait. D'ailleurs, je n'aurais probablement pas agi de la même manière que Leila en découvrant que cet ex voulait recontacter Tess ; en découvrant que je n'avais pas beaucoup d'informations à son sujet, j'aurais certainement écourté la conversation le plus rapidement possible pour être sûre de ne pas faire de gaffe et de ne pas dévoiler ma véritable identité. Et puis, je n'aurais tout simplement pas accepté ce projet. N'étant pas en faveur du suicide, j'aurais constamment voulu faire changer Tess d'avis, j'aurais tout mis en oeuvre pour la sauver, quitte à prévenir ses proches pour qu'ils lui fassent sentir qu'elle était aimée et qu'il y a toujours une meilleure solution que de mettre fin à sa vie. Durant notre dernier échange sur Skype, je n'aurais jamais pu me montrer aussi muette et détachée que l'a été Leila face à une Tess en larmes qui commençait à douter qu'elle puisse véritablement se suicider. Et pourtant, malgré toutes ces différences qui l'ont progressivement éloigné de moi et malgré le fait qu'elle sombre en quelque sorte dans la folie à force de vivre à travers Tess, j'ai beaucoup aimé suivre l'histoire du point de vue de Leila. Etant donné qu'elle semble très réaliste, qu'elle peut ressembler à n'importe laquelle d'entre nous, et qu'elle possède autant de qualités que de défauts, Leila reste une héroïne très proche du lecteur, que l'on peut facilement comprendre et qui, au lieu d'être parfaite, se contente d'être naturelle et presque réelle. En plus, le fait qu'elle s'adresse parfois à nous puisque tout ce livre est en fait un espèce de compte-rendu qu'elle écrit quotidiennement afin de se remémorer chaque détail de sa vie à partir du début du "projet Tess" a, selon moi, renforcé encore davantage ce sentiment.

Tess, quant à elle, ne me ressemble clairement sur aucun point, et au début, je dois avouer qu'en apprenant toutes les erreurs qu'elle avait commise dans sa vie, je ne l'appréciais pas beaucoup. Elle était trop déjantée, parfois trop malpolie, et surtout trop libérée pour me plaire. Et pourtant, au fil du temps, je me suis attachée à elle, car on voyait bien qu'elle souffrait intérieurement, que si elle se lassait aussi vite de ses amours et de ses amitiés, c'est parce que quelque chose clochait chez elle depuis son enfance, et principalement à cause de sa mère et de son frère qui n'avaient jamais véritablement cherché à s'intéresser à elle. Parfois, elle s'énervait pour un rien, mais d'autres fois, elle semblait si vulnérable que j'avais envie que Leila l'aide personnellement, qu'elle lui remonte le moral et lui assure qu'elle méritait encore de vivre même après son passé peu glorieux. Et c'est d'ailleurs pour cette raison que, durant tout le livre, j'ai espéré qu'au lieu de se suicider comme elle comptait le faire, Tess avait trouvé une autre solution, avait profité du fait d'être libre et invisible grâce au travail de Leila pour s'installer ailleurs et refaire complètement sa vie. Je rêvais presque qu'elle aille à Sointula pour de vrai et qu'elle mène l'existence que Leila inventait auprès de ses proches.

Connor m'a bien plu au début de ses échanges avec la fausse Tess. En fait, il me faisait un peu de peine, à sembler aussi attaché à cette femme qui l'avait classé dans ses relations sans intérêt et qui semblait ne même pas se souvenir de lui puisqu'elle n'en a jamais parlé à Leila. Au tout début, le fait qu'il veuille reprendre contact avec Tess m'a un peu stressé car je savais qu'il était le fameux ex auquel le résumé faisait référence et j'étais donc certaine que par sa faute, le plan allait tomber à l'eau. Mais finalement, pendant un bon moment, il s'est contenté d'échanger avec Tess alias Leila, sans faire quoi que ce soit de mal. Au final, c'est principalement à cause de Leila que sa mission n'a pas pu être complètement menée à bout. C'est à cause des sentiments qu'elle finit par éprouver à son égard que tout est chamboulé en elle et dans le plan, mais dans un sens je peux la comprendre car Connor s'est avéré charmant, drôle, intéressant et même serviable et doux dans la réalité, lors de leurs deux premières rencontres.
Spoiler(cliquez pour révéler)

Enfin, en ce qui concerne Adrian, l'administrateur du site de philosophie qui a permis à Tess et à Leila de se rencontrer pour leur projet, il ne m'a jamais vraiment inspiré confiance. Depuis le début, je me doutais qu'il cachait quelque chose et puisque j'étais en désaccord avec la mission qu'il donnait à Leila, je me suis toujours méfié de lui.
Spoiler(cliquez pour révéler)

Pour ce qui est du dénouement, il est légèrement précipité mais contrairement à beaucoup de livres, je ne l'ai tout de même pas trouvé bâclé. On sait tout ce que l'on devait savoir sur les protagonistes, sur le passé et le présent de Leila, et puisqu'il s'agit d'une fin ouverte, il est normale que la plus grande question du roman reste en suspens. Toutefois, même si l'on a affaire ici à une fin ouverte, l'auteure nous laisse seulement deux options, deux sortes de fin alternative, si on peut dire ça comme ça. J'ai donc trouvé ça bien plus précis que pour la majeure partie des livres se terminant de la même manière, et je n'ai eu aucun mal à faire un choix entre ces deux possibilités.
Spoiler(cliquez pour révéler)

Pour conclure, Prends ma vie est un excellent thriller psychologique, qui nous tient en haleine de la première à la dernière page, et qui nous rend rapidement addict. En plus de nous faire réfléchir sur des sujets d'actualité qui nous concernent tous, ce roman s'avère extrêmement réaliste et très prenant, et j'espère qu'il finira par se faire davantage connaître en France car il mériterait bien plus d'attention que ce qu'il n'a pour l'instant reçu dans notre pays.



Récapitulatif

Aryanna
Messages : 131
Inscription : 2014-04-14T15:46:55+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Aryanna » 2017-09-01T12:21:26+02:00

Je valide la consigne B d'Aout : Lire un livre avec une couverture de couleur noire ou avec des sorcières avec Le Haut Seigneur de Trudi Canavan.
Image

Un superbe troisième tome qui finit cette trilogie de fçon épique. Du suspens, des surprises , des batailles magiques...bref, tout ce qu'il faut pour avoir un bon roman de fantasy!

mon recap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p18797025

percabeth76
Messages : 2609
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-09-01T18:09:10+02:00

Je revalide la consigne C du mois de mai => Lire un livre avec une couverture colorée, avec Les perfectionnistes, Tome 2: Parfaitement mortelles de Sara Shepard.
La couverture est surtout jaune, avec un peu de vert et violet.

Image


Mon avis:
Un deuxième tome clôturant parfaitement cette duologie.
J'ai tellement apprécié le premier tome, que j'avais un peu peur d'être déçue par le deuxième. Heureusement, ce n'est absolument pas le cas et ce dernier tome surpasse le premier. La plume de Sara Shepard est toujours aussi fluide, addictive et trépignante. De plus, elle a réussi à me remémorer les évènements du précédant livre dès les premiers chapitres.
J'ai adoré retrouver nos cinq personnages principaux et de voir comment elles surmontent les rebondissements présent à la fin du tome 1. Chacune d'elles à son problème à résoudre, en plus de l'enquête en cours. La première moitié du tome met en avant la vie d'Ava, Caitlin, Julie, Mackenzie et Parker. L'enquête est un peu mise de côté, mais cela permet à l'auteur de dispatcher de petits indices sur l'identité du meurtrier.
La deuxième moitié est centré sur l'enquête et c'est celle que je préfère le plus. J'avais déjà une idée sur l'identité supposée du tueur et je me demandais où était le piège. J'ai complètement été berné par l'auteur et je ne m'attendais pas du tout à une fin pareille. J'avais une infime partie de la conclusion de fin et lorsqu'on découvre le fin mot de l'histoire, on ne peut que applaudir.
Pour finir, je conseille cette série. L'écriture est entrainante, plaisante et je n'ai pas vue le temps passé. Je regrette même que cette série soit déjà finie. Cela dit, ce n'est clairement pas le dernier livre que je vais lire de cette auteur.

Livres lus: 92
Consignes validées: 62/24
Revalidation: 24
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

Paulinette11
Messages : 544
Inscription : 2014-11-13T19:06:36+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Paulinette11 » 2017-09-01T22:39:29+02:00

Je valide mes lectures pour le mois de août
A 7 août : Journée Internationale de l'éducation: Lire un livre où le personnage principal est un élève ou un prof ou qui se passe dans un lieu d’apprentissage.
=> Ne jamais tomber amoureuse de Melissa Marr
Je suis vraiment déçu par ma lecture je m'attendais plus à une histoire ressemblant à la quatrième de couverture (Ne pas lui parler.
Ne pas le toucher. Ne jamais lui révéler que je peux le voir.) Mais en faite ça un rapport très infime avec l'histoire que j'en ai lu. Le scénario est sinon bien trouvé mais il manque un petit quelque chose.

=> Star Incognito de Meg Cabot
Un livre sympa pour un petit moment de détente. Une écriture qui est vraiment très ressemblante des autres livres que j'ai lu de cette auteure (Heather wells mysteries 1 & 2 et Journal d'une princesse) c'est sans prise de tête, fluide.

C 19 août: Journée mondiale de la photographie: Lire un livre avec une photo sur la couverture.
=> La sélection tome 2 L'élite de Kiera Cass
J'ai adoré le tome 1 mais j'ai été émerveillé par cette suite.
Les personnages sont toujours aussi charmant. L'histoire évolue, on découvre des choses auquel je ne m'attendais pas du tout.
Je ne me lasse pas de cette série, ça ce lit facilement, et surtout c'est addictif. J'ai lu ce tome 2 en moins d'une journée et j'ai déjà hâte de lire la suite.

=> La sélection tome 3 L'élue de Kiera Cass
D'habitude j'attends un peu avant de lire la suite d'un tome car d'habitude ça me coupe dans ma passion de l'histoire. Mais la pas du tout Je n'ai pas pus résister à la tentation de découvrir comment va ce terminer cette passion entre les deux personnages. Dans l'ensemble cette série est une pure merveille les personnages sont addictif et l'histoire dans l'ensemble bien montée il y a peu de fausse note. Et honnêtement je ne sais pas si je vais lire la suite de peur d'être déçu!
=> Royal saga Tome 1 Commande moi de Geneva Lee
=> Ne jamais tomber amoureuse de Melissa Marr

D 28 août: Journée mondiale Topless: Lire un livre où sur la couverture on voit de la peau (beaucoup pas beaucoup peu importe).
=> La sélection tome 2 L'élite de Kiera Cass
=> La sélection tome 3 L'élue de Kiera Cass
=> Royal saga Tome 1 Commande moi de Geneva Lee
Ce roman je l'ai découvert grâce à Booknode, et j'ai longuement hésiter avant de l'acheter et une fois acheter, j'ai hésité avant de le lire, mais maintenant que je l'ai lu, j'ai adoré. Je ne sais pas pourquoi j'ai pris autant de temps avant de le lire!
J'ai pris un grand plaisir à découvrir cette monarchie anglaise sous une version très moderne et plus particulièrement les deux personnages. Clara et Alexander sont deux personnages qui sont captivant, tout en étant légèrement énervant (mais moins que le reste de la grande famille royale!) tout étant vraiment beaucoup attendrissant.
A la fin je ne sais pas comment, peut-être es dû au fait que j'était vraiment captivé par mon livre que je me suis retrouvé à la place de Clara, et je voyais Alexander me faire la morale et ça ma serré le cœur, pas en avoir les larmes mais presque (ça fait bizarre de dire cela mais c'est vrai la fin de ce tome m'a énormément touché!)
La suite promet d'être grandiose, donc je suis sure de lire la suite!

=> Ne jamais tomber amoureuse de Melissa Marr
=> Chroniques lunaire tome 3 Cress de Marissa Meyer
Je reste accro à cette série même 3 épisodes. Les personnages sont évolutif, ils ne restent pas pas inexpressif, c'est agréable de voir les expressions défilé à travers les personnages. Cette suite, est bien car on découvre deux nouveaux personnages, mais j'ai du mal à cerner Jacin, à savoir de quel côté, il est. Mais le plus beau dans ma lecture c'est de retrouver vraiment et plus longtemps l'empereur Kai.
En ce qui concerne l'histoire en elle même, elle ne pers pas en intensité, elle avance à bon rythme, sans partir dans du grand n'importe quoi.
Dernier tome que je vais lire avec plaisir pour enfin découvrir le dénouement de cette magnifique histoire.

=> Royal saga tome 2 Captive moi de Geneva Lee
J'ai largement préféré le premier volume à celui-ci.
Je ne me souvenais pas qu'il y avait autant de scène de sexe, qui a force de lire m'a un peu énervé. Sinon l'histoire est bien, on découvre un peu plus les personnages dans un texte qui est toujours aussi captivant. Comme sont titre!

=> Temps de lune tome 1 Mon ami le loup de Céline Mancellon
L'histoire est vraiment bien, les personnages sont sympathique dans l'ensemble, bien que certain tête ne me reviennent pas et que je n'arrive pas à supporter même en les découvrant de plus en plus au fil des pages. Sinon j'ai bien aimée la présentation comme était décrit le texte et comment il écrit en général.
Je garde une très grande préférence pour Koran. Et je veux à tout pris que la louve de Beth le choisi bien que j'ai quelque doute en lissant la fin de ce tome mais qui sais ce que la suite va donner?

=> Fiancée à son ennemi de Lindsay Armstrong
Une petite histoire courte qui est un roman à l'eau de rose certes mais où les personnages ne sont pas pleine passion pendant une bonne partie de l'histoire.
Les deux personnages principaux sont agréable mais j'ai eu quelque soucis avec Kim qui ne fait pas du tout sont âge, je l'ai trouvé plus vieille quand je lisait que comment l'auteure la décrivait.


E 30 août: Journée Internationale des personnes disparues: Lire un livre avec une enquête ou une quête pour trouver un objet/une personne.
=> Lieutenant Eve Dallas tome 7 & 8 de Nora Roberts
Deux histoires tout aussi passionnante l'une que l'autre. Eve et Connors sont adorable, les découvrir dans un décor personnel dans des situations du quotidien permet de sortir que du milieu des deux enquêtes que l'on découvre.
Entre les deux histoires j'ai préféré la première. Mais après ces deux enquêtes qui sont différentes, l'une est classique tandis que l'autre est plus d'ordre personnel.


F31 août: Journée mondiale du blog : Lire un livre que vous avez eu envie de lire grâce à une chronique de blog / un commentaire Booknode
=> Royal saga tome 1 Commande moi de Geneva lee

https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p18787645
Journée validées 29
livre lu 48

Nocturis
Messages : 1251
Inscription : 2015-02-04T18:17:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Nocturis » 2017-09-02T14:13:52+02:00

Je valide la consigne C 15 avril : Journée Mondiale de l'Art: Lire un livre dont la couverture vous plaît beaucoup esthétiquement d'Avril avec Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Sàenz (livre lu du 01/09/17 - 02/09/17).
Couverture: https://www.images-booknode.com/book_co ... 634958.jpg
Voici mon avis:
Un très beau roman sur l'amour, la tolérance et la quête de soi.
Aristote et Dante ne sont pas des héros exceptionnels, ce sont de jeunes ados qui rentrent petit à petit dans la vie adulte et qui cherchent à savoir ce qu'ils veulent vraiment. Certaines citations sont tout simplement magnifiques et bien qu'Aristote possède un peu trop de violence en lui et qu'il change très souvent d'avis sur lui-même en un temps record, le personnage de Dante permet de voir une autre facette de l'adolescence: doux, idéaliste et rêveur. mais le monde des adultes est impitoyable parfois...
Bien que certaines points ne sont pas approfondis, j'espère que le tome 2 lèvera le voiles sur ceux-ci.

23 consigns validées (1 en cours), 9 mois validés (validation mois d'Avril, 25 livres lu
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p19585155

percabeth76
Messages : 2609
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-09-02T15:29:27+02:00

Je valide la consigne C du mois de janvier => Écouter un livre audio, avec L'autre fille d'Annie Ernaux.

Mon avis:
C'est la première fois que j'écoute un livre audio et je trouve ça assez sympa. Annie Ernaux est une auteur que j'aime beaucoup, mais qui a une écriture qui me freine énormément dans mes lectures. Le fait d'écouter ce livre plutôt que de le lire, m'a fait l'apprécié d'avantage.
J'ai été surprise par la teneur de la lettre qu'Annie écrit à sa sœur décédé, parce que je ne m'attendais à ce genre de sentiments. La manière dont elle a appris l'existence de sa sœur m'a beaucoup plu et illustre parfaitement la relation entre les parents et les enfants, qui était très différente d'aujourd'hui.
C'est un livre que j'apprécie grandement parce que l'auteur se livre totalement à ses lecteurs. Elle ne prend pas de gant pour nous faire comprendre son ressenti par rapport à sa sœur et au secret familial qui l'entourait. La conclusion du livre sur le titre du roman m'a séduite et profondément touchée.

Livres lus: 93
Consignes validées: 63/24
Revalidation: 24
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

Tiboude
Messages : 372
Inscription : 2014-07-28T11:44:10+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Tiboude » 2017-09-02T18:15:25+02:00

AOUT :
A. 7 août : Journée Internationale de l'éducation: Lire un livre où le personnage principal est un élève ou un prof ou qui se passe dans un lieu d’apprentissage.
Je valide cette consigne grâce au deuxième tome de la Trilogie des Gemmes : Bleu Saphir de Kertsin Gier.
En ce qui concerne le livre :Une très bonne suite qui nous donne directement envie de lire le troisième et dernier tome.
J'avoue avoir eu beaucoup de mal à me replonger dans l'univers de Kerstin Gier, de plus j'ai toujours un peu de mal avec le passé/présent/futur et les ce que savent ou ne savent pas les personnages. Cependant c'était un plaisir de découvrir la suite des aventures de Gwen et Gideon. C'est une bonne suite qui dévoile quelques secrets mais des questions subsistent toujours notamment autour du compte de St-Germain.
J'ai donc bien aimé cette suite, j'aime toujours autant le personnage de Gwen qui sous son air naïf est tout de même rusé. Par contre j'ai énormément de mal avec le personnage de Gideon que je n'arrive pas du tout à cerner et que je trouve beaucoup trop changeant. Mais bon c'est peut être l'auteure qui veut ça. Mention spéciale à Xemerius que j'ai particulièrement apprécié.
J'ai hâte de lire la suite et d'enfin résoudre les mystères de la Trilogie des Gemmes.


Livres Lus : 27
Consignes Validées : 26
Mois Validés : 8

lila11
Messages : 1175
Inscription : 2015-07-29T17:19:42+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar lila11 » 2017-09-03T08:56:30+02:00

Coucou,

Je valide la consigne A du 7 août : Journée Internationale de l'éducation: Lire un livre où le personnage principal est un élève ou un prof ou qui se passe dans un lieu d’apprentissage avec "Le ciel de la chapelle Sixtine" de Leon MORELL(Aurelio, apprenti de Michel-Ange).
Je pense que ce livre est vraiment réservé aux passionnés de peinture : il est presque totalement consacré à l'élaboration de la fresque de la chapelle Sixtine et il y a très peu d'histoire annexe.
J'aurai aimé que les personnages évoluent, notamment Aurélio, apprenti de Michel-Ange.

Je valide aussi la consigne C du 19 août: Journée mondiale de la photographie: Lire un livre avec une photo sur la couverture avec "Les disparues de Vancouver" de Laetitia FONTENAILLE.
Ce livre m'a touchée, émue : c'est le combat d'un homme qui essaie de faire admettre à la police que la femme qu'il aimait, Sarah, s'est faite assassiner par un tueur en série, comme de nombreuses autres femmes. Mais comme ces femmes sont des prostitués indiennes, personne ne bouge.
On apprend à connaître Sarah et certaines autres de ces filles. L'écrivaine sait créer l'empathie, les chapitres sont courts et vont droit au but.
Une lecture rapide mais qui laisse des traces.
Image

Je valide enfin la consigne D du 28 août : Journée mondiale Topless: Lire un livre où sur la couverture on voit de la peau (beaucoup pas beaucoup peu importe) avec "La garçonnière" de Hélène GREMILLON.
C'est un livre qui nous entraîne vers divers thèmes : une enquête, un rappel de la dictature, les "desaparecidos", les enfants volés. Je trouvais que ça partais un peu dans tous les sens mais j'ai été complètement soufflée par le dénouement.
C'est un roman très noir, avec des personnages torturés.
Image

JANVIER :
D : "Le mort aux quatre tombeaux" de Peter May
E : "Harry Potter et l'enfant maudit" de JK ROWLING

FEVRIER
D : "Le temps est assassin" de Michel BUSSI
A : "Pour l'amour d'une île de Armelle GUILCHER
F: "Les Pérégrines" de Jeanne BOURIN

MARS :
E : "Marquer les ombres" de Veronica ROTH
A : "Terminus Elicius" de Karine GIEBEL
A : "La Déclaration" de Gemma MALLEY
A : "La Déclaration tome 2 : la Résistance" de Gemma MALLEY
A : "La Déclaration tome 3 : la Révélation" de Gemma MALLEY
A : "Le nouveau nom" de Elena FERRANTE

AVRIL :
B : "L'anneau de Claddagh tome 1 : Seamrog" de Béatrice NICODEME
C : "Les ailes d'Alaxanne Tome 1 : 4h44" de Anne ROBILLARD
D : "Mémoire piégée" de Nicci FRENCH
D : "La prime' de Janet EVANOVITCH
D : "L'appel du coucou " de Robert GALBRAITH
D : "Mr Mercedes" de Stephen KING

MAI :
B : "Des fleurs pour Algernon" de Daniel KEYES
E : "U4 : Koridwen" de Yves GREVET
C : "Nuit" de Bernard MINIER
D : "U4 : Stépahane" de Vincent VILLEMINOT
D : "U4 : Jules" de Carole TREBOR
D : "U4 : Yannis" de Florence HINCKEL
D : "U4 : Contagion" de VILLEMINOT, TREBOR, HINCKEL, GREVET
D : "Vous n'aurez pas ma haine" de Antoine LEIRIS

JUIN :
A : "Ça" T1 de Stephen KING
A : "Ça" T2 de Stephen KING
A : "Ma vie pour la tienne" de Jodi PICOULT
C : "Meurtre à la sauce cajun" de Robert CRAIS
D : "Crime et couches-culottes" de Jennifer WEINER

JUILLET :
B : "L'appel de l'ange" de Guillaume MUSSO
C : "Le cinquième témoin" de Michaël CONNELLY
C : "Goodnight, Irene" de Jan BURKE

AOUT :
E : "Preuves d'amour" de Lisa GARDNER
B : "Alice et l'épouvanteur" de Josepph DELANEY
A : "Le ciel de la chapelle Sixtine" de Leon MORELL
C : "Les disparues de Vancouver" de Laetitia FONTENAILLE
D : "La garçonnière" de Hélène GREMILLON

Nombre de consignes validées : 16 / 24
Consignes bonus : 8
Nombre de mois validés : 8 / 12
Nombre de livres lus : 38

percabeth76
Messages : 2609
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-09-04T11:47:55+02:00

Je revalide la consigne E du mois d'août => Lire un livre avec une enquête ou une quête pour trouver un objet/une personne, avec Cyber China de Qiu Xiaolong.
Ce livre est centré sur l'enquête de l'inspecteur Chen sur la mort de Zhou.

Mon avis:
J'ai un avis assez mitigé sur ce livre.
L'histoire policière est très intéressante, mais je trouve qu'elle est trop longue à démarrer et qu'elle piétine énormément. L'enquête reste néanmoins intéressante et très agréable à lire. Cela dit, je trouve que la conclusion n'est pas à la hauteur de ce que j'espérais. Elle arrive à la fin du roman sans préambule et manque d'originalité dans sa manière d'être divulguée.
L'inspecteur principal Chen est un personnage qu'on prend plaisir à suivre grâce à son intégrité et à sa manière d'inclure de la poésie dans ses raisonnements. J'apprécie tout particulièrement la manière dont l'auteur dénonce la politique chinoise, à l'aide des personnages de Chen et de Lianping.

Livres lus: 94
Consignes validées: 63/24
Revalidation: 25
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

Cassy33
Messages : 1680
Inscription : 2013-09-08T14:18:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Cassy33 » 2017-09-04T16:48:16+02:00

Je valide la consigne D de Juillet avec Nouchka et la couronne maudite de Serge Brussolo.
→ Lire de la littérature jeunesse.

Nouchka et la couronne maudite m'a un peu moins plu que le premier tome de la trilogie, mais je ne suis tout de même pas déçue de l'avoir relu, car il m'a fait passer un bon moment de détente entre deux lectures plus sérieuses. Même si j'ai trouvé son dénouement extrêmement bâclé et ses péripéties un peu moins passionnantes que dans Nouchka et les géants, je me suis amusée à me replonger dans cet univers farfelu, j'ai beaucoup aimé y retrouver Nouchka et ses pensées teintées de sarcasme, et puisque là encore je ne me souvenais que d'infimes bribes, j'ai pu profiter du suspense sans savoir à l'avance ce qui allait se dérouler par la suite.

Bien que les aventures du premier tome soient, à mon avis, légèrement meilleures que celles-ci, j'ai beaucoup aimé les nouvelles idées originales et parfois complètement folles que Brussolo a mis en place dans ce deuxième tome. On pourrait croire qu'en 150 pages, l'histoire sera peu développée et qu'elle ne comportera pas plus de détails loufoques que ceux évoqués dans le résumé, mais c'est complètement faux. En l'espace d'une dizaine de chapitres, Brussolo parvient à nous étonner une multitude de fois, en faisant constamment apparaître de nouvelles inventions, de nouveaux personnages et de nombreux rebondissements qui rendent son histoire mouvementée et captivante malgré la fine épaisseur du bouquin.
Spoiler(cliquez pour révéler)

En ce qui concerne les personnages, j'aime toujours autant Nouchka qui reste fidèle à elle-même, qui continue à s'adresser à nous d'une façon humoristique, et qui, même si elle ne le montre pas toujours, peste souvent contre l'attitude un peu trop délicate et superficielle de la princesse Amandine.
Pour ce qui est de ce nouveau personnage, je dois avouer que je ne me suis pas vraiment attachée à elle. Bien qu'il s'agisse du second protagoniste de ce deuxième volume et de la personne à sauver, qui la place donc au cœur du roman, je ne l'ai pas particulièrement appréciée, la trouvant un peu agaçante par moments, surtout quand elle ne prenait pas la peine d'écouter Nouchka et semblait irritée quand elle la mettait en garde contre la chauve-souris vampire qui venait lui pomper du sang toutes les nuits, et le fait qu'elle se désintéresse complètement d'elle à la toute fin, alors que Nouchka a risqué sa vie pour la sauver n'a évidemment pas amélioré mon opinion à son sujet.
Enfin, j'ai été déçue de constater que la valise perde beaucoup d'importance dans ce tome. Alors que dans le premier volume, elle était constamment présente, à donner son avis sur tout, à tenter Nouchka par tous les moyens afin qu'elle l'ouvre pour découvrir ce qu'elle renfermait, et à se moquer d'elle et Poppie, ici elle est rarement intervenue et chaque fois qu'on entendait à nouveau parler d'elle, c'était généralement pour sauver Nouchka et Amandine d'un coup de baguette magique. En clair, elle n'a servi qu'à résoudre certaines situations périlleuses dans lesquelles se fourraient les deux jeunes filles, et j'ai trouvé ça un peu trop facile. De plus, j'aurais aimé qu'elle se montre aussi ironique et hautaine que dans le premier tome car son caractère difficile apportait un peu de piment à l'histoire alors qu'ici, elle s'est contentée de parler uniquement pour donner des informations à Nouchka sur tel ou tel sujet, sans vraiment faire ressortir sa personnalité.
Quant à Poppie, j'ai trouvé dommage qu'elle n'accompagne pas Nouchka dans cette aventure. Elle s'était montrée particulièrement drôle et intéressante dans le tome précédent, et je pense que si elle s'était rendue au palais et s'était retrouvée face à la délicate Amandine, on aurait eu droit à pas mal de situations cocasses. J'espère au moins que ces deux derniers personnages reprendront de l'importance dans le prochain et dernier tome, et que l'on saura enfin ce que renferme cette mystérieuse valise !

Pour terminer sur le dénouement, comme je le disais plus haut, j'ai vraiment eu l'impression d'avoir affaire à une fin bâclée, comme si l'auteur, qui avait pourtant bien développé le scénario jusque là, s'était soudain lassé de cette histoire et voulait passer à autre chose. C'est dommage car il aurait suffit de quelques pages supplémentaires pour ne pas précipiter autant les choses et rendre la conclusion un peu plus crédible.
Spoiler(cliquez pour révéler)

Enfin, dans l'ensemble, Nouchka et la couronne maudite reste un très bon roman jeunesse, qui peut facilement se lire en un ou deux jours, qui est toujours aussi truffé d'idées farfelues que dans le tome précédent, et qui nous offre une lecture sans prise de tête, teintée d'humour et idéale pour se détendre entre deux récits plus complexes.



Récapitulatif

Tiboude
Messages : 372
Inscription : 2014-07-28T11:44:10+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Tiboude » 2017-09-04T23:07:15+02:00

Hey ! Je viens valider ma première consigne du mois de septembre ;)

SEPTEMBRE :
C. 26 septembre : Journée Européenne des langues: Lire un livre dont le titre est écrit dans une langue étrangère.
Je valide cette cosigne grâce au livre Forbidden de Tabitha Suzuma.
En ce qui concerne le livre : Je l'attendais avec impatience et dès que je l'ai eu je n'ai pas pu m'empêcher de le lire directement. Et ce fût une grande déception.
Je pense que j'avais placer beaucoup trop d'espoir en ce livre,il faut dire que j'avais attendu sa traduction tellement longtemps !
Je conçois que l'histoire est brillamment montée, que l'écriture est magnifique et que le livre est bouleversant mais malgré cela je n'ai pas accroché à l'histoire autant que je le souhaitais.
A mon avis les points positifs de ce roman sont les personnages. Il sont fabuleusement bien construits, ils ont tous une personnalité bien à eux ce qui rend la famille réaliste. Leur situation est évidement très touchante et totalement révoltante.
Cependant je n'ai tout de même pas accroché à l'histoire, les personnages passent leur temps à se poser des questions, bon c'est vrai que c'est important vu la situation mais j'avais l'impression qu'ils ne se posaient pas les bonnes questions, qu'ils faisaient les choses de travers. C'est vrai que c'est une situation délicate mais je la trouve mal abordée. De plus j'ai trouvé que certains passages s'étiraient en longueur et en description alors que ça n'avait pas lieu d’être. La prose est peut être jolie et fluide mais elle ne m'a pas touché. Je pense que c'est soit on aime soit on aime pas. Les personnages s'enlisent dans leur situation. Et la fin est malheureusement très prévisible.
Malgré tout, le livre m'a arraché quelques larmes. J'en retiens que le monde est injuste et que son injustice est très bien montrée dans ce livre. Malheureusement je ne pense pas donner une nouvelle chance à Tabitha Suzuma.


Livres Lus : 28
Consignes Validées : 27
Mois Validés : 8

Nocturis
Messages : 1251
Inscription : 2015-02-04T18:17:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Nocturis » 2017-09-05T10:51:22+02:00

Je valide la consigne D 27 septembre : Journée mondiale du tourisme: Lire un livre qui se passe dans un pays que vous souhaiteriez visiter. (en choisir un et lire 2 livres minimum pour valider la consigne) Angleterre de Septembre avec Le charme des Magpie, tome 1 de K.J. Charles (livre lu du 03/09/17 - 05/09/17). Au début, les personnage sont à Londres puis partent dans la campagne anglaise.
Voici mon avis:
Un bon premier tome pour un genre qui ne m'est pas familier.
Lucien et Stephen sont des personnages avec une histoire qui leur est propre. Même si on ne sait pas pourquoi le père de Lucien lui en voulait comme ça et que les connaissances de Stephen ne nous on pas toutes été présentées, les quelques personnages secondaires qui leurs sont familiers sont également attachants comme Merrick avec son franc-parler bien à lui.
L'histoire n'est pas intégralement centrée sur la romance mais plutôt sur la malédiction qui pèse sur Lucien. L'auteur nous mène souvent en bateau bien que vers la fin on commence à entrevoir les vrais ennemis.
Enfin, en ce qui concerne la romance, l'auteur commence par nous décrire Stephen d'une manière peu élogieuse ce qui est assez perturbant. On se demande pourquoi Lucien l'apprécie même si l'auteur finit par rattraper le coup vers la fin.
Malgré quelques imprécisions, ce premier tome est plaisant à lire.

23 consignes validées (2 en cours), 9 mois validés, 26 livres lu
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p19585155

MlleAndromaque
Messages : 136
Inscription : 2016-12-06T11:58:52+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar MlleAndromaque » 2017-09-05T18:42:01+02:00

Bonsoiiiiir,

Je viens valider la consigne A- 3 septembre : Journée mondiale de la barbe: L'enfant et la rivière de Bosco.

L'enfant a 9ans donc pas de barbe, mais c'est un garçon quand même :p

Mon avis sur le roman :
Je suis assez mitigée sur ma lecture qui m'avait été conseillée, pour plusieurs points:

J'ai adoré l'écriture, c'est très poétique, l'auteur sait nous faire partager sa vision du monde et surtout de la nature, j'ai beaucoup apprécié.

Cependant j'ai trouvé les personnages simples, loin de nous, on ne s'y attache pas un instant.

Et puis, décrire les bohémiens comme les gros méchants de l'histoire de A à Z... Pas trop apprécié non plus.

L'histoire est assez plate, aussi...

Du coup voilà, un livre à lire lorsqu'on veut un roman où la nature a une place relativement importante, avec une jolie écriture, mais sans plus.


Mon récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p18786145

Merci beaucoup et bonne soirée ! :)

lila11
Messages : 1175
Inscription : 2015-07-29T17:19:42+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar lila11 » 2017-09-08T15:34:12+02:00

Coucou,

Je valide septembre avec ces consignes :
- la C du 26 septembre : Journée Européenne des langues: Lire un livre dont le titre est écrit dans une langue étrangère avec "Green River" de Tim WILLOCKS : C'est un récit dense, d'une violence extrême. L'atmosphère est oppressante, on ressent l'enfermement, la noirceur des lieux.
J'ai été gênée par la multitude de personnages et j'avoue que parfois, je ne resituais pas le personnage dont il était question.

- la E du 30 septembre : Journée mondiale de la traduction : Lire un livre qui a été traduit dans plusieurs langues. (minimum 5 langues) avec "Crains le pire" de Linwood BARCLAY (traduit dans une dizaine de langues) : C'est satisfaisant, le contrat est rempli : il y a du suspens, la fin est inattendue.
J'ai trouvé que l'action était un peu longue à se mettre en place.
J'ai quand même passé un bon moment.

JANVIER :
D : "Le mort aux quatre tombeaux" de Peter May
E : "Harry Potter et l'enfant maudit" de JK ROWLING

FEVRIER
D : "Le temps est assassin" de Michel BUSSI
A : "Pour l'amour d'une île de Armelle GUILCHER
F: "Les Pérégrines" de Jeanne BOURIN

MARS :
E : "Marquer les ombres" de Veronica ROTH
A : "Terminus Elicius" de Karine GIEBEL
A : "La Déclaration" de Gemma MALLEY
A : "La Déclaration tome 2 : la Résistance" de Gemma MALLEY
A : "La Déclaration tome 3 : la Révélation" de Gemma MALLEY
A : "Le nouveau nom" de Elena FERRANTE

AVRIL :
B : "L'anneau de Claddagh tome 1 : Seamrog" de Béatrice NICODEME
C : "Les ailes d'Alaxanne Tome 1 : 4h44" de Anne ROBILLARD
D : "Mémoire piégée" de Nicci FRENCH
D : "La prime' de Janet EVANOVITCH
D : "L'appel du coucou " de Robert GALBRAITH
D : "Mr Mercedes" de Stephen KING

MAI :
B : "Des fleurs pour Algernon" de Daniel KEYES
E : "U4 : Koridwen" de Yves GREVET
C : "Nuit" de Bernard MINIER
D : "U4 : Stépahane" de Vincent VILLEMINOT
D : "U4 : Jules" de Carole TREBOR
D : "U4 : Yannis" de Florence HINCKEL
D : "U4 : Contagion" de VILLEMINOT, TREBOR, HINCKEL, GREVET
D : "Vous n'aurez pas ma haine" de Antoine LEIRIS

JUIN :
A : "Ça" T1 de Stephen KING
A : "Ça" T2 de Stephen KING
A : "Ma vie pour la tienne" de Jodi PICOULT
C : "Meurtre à la sauce cajun" de Robert CRAIS
D : "Crime et couches-culottes" de Jennifer WEINER

JUILLET :
B : "L'appel de l'ange" de Guillaume MUSSO
C : "Le cinquième témoin" de Michaël CONNELLY
C : "Goodnight, Irene" de Jan BURKE

AOUT :
E : "Preuves d'amour" de Lisa GARDNER
B : "Alice et l'épouvanteur" de Josepph DELANEY
A : "Le ciel de la chapelle Sixtine" de Leon MORELL
C : "Les disparues de Vancouver" de Laetitia FONTENAILLE
D : "La garçonnière" de Hélène GREMILLON

SEPTEMBRE :
C : "Green River" de Tim WILLOCKS
E : "Crains le pire" de Linwood BARCLAY

Nombre de consignes validées : 18 / 24
Consignes bonus : 8
Nombre de mois validés : 9 / 12
Nombre de livres lus : 40

Amnesia-x
Messages : 5784
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-09-08T17:41:23+02:00

SEPTEMBRE

Avec le livre La Passe-Miroir - Les fiancés de l'hiver [Tome 1] de Christelle Dabos,
je valide les consignes suivantes :

Février :
C. 11 février : Journée européenne du 112 : Lire un tome de série son numéro doit être compris entre 1 et 12. (Tome 1)
E. 27 février : Journée internationale de l'ours polaire : Lire un livre avec une couverture blanche, qui se passe dans le froid. (Il fait très froid à la Citacielle)
Mars :
A. 8 mars : Journée Mondiale de la Femme : Lire un livre écrit par une femme.
C. 20 mars : Journée Internationale de la francophonie : Lire un livre d'un auteur francophone.
E. 22 mars : Journée Mondiale de l'eau : Lire un livre à la couverture bleue, ou un livre avec de l'eau sur la couverture.
F. 25 mars : Tolkien reading day : Lire de la fantaisie.
Avril :
B. 2 avril : Journée internationale du livre pour enfants : C'est bien connu les enfants aiment dessiner alors lire un livre avec une illustration sur la couverture.
Mai :
A. 1er mai : Journée Mondiale du rire : Un livre qui vous a fait rire ou ne serait ce que tirer un sourire.
E. 15 mai : Journée Internationale des familles : Lire un livre où la famille occupe une place importante.
Juillet :
E. 30 juillet : Journée internationale de l'amitié : Le(s) livre(s) lu(s) dans le cadre de cette consigne doit/doivent être lu(s) avec un partenaire de lecture (qui ne valide pas nécessairement cette consigne avec ce livre ou participe au challenge). (C'est une challengeuse qui me la conseillé Percabeth76 puis à mon tour je viens de passer ce livre à une amie Cassy33)
Septembre :
A. 3 septembre : Lire Journée mondiale de la barbe :un livre avec un personnage principal masculin. (Thorn/Renard/Archibald... )
B. 23 septembre : Journée de la bisexualité : Choisir deux genres littéraires et lire des livres y correspondant. (2 livres par genre minimum pour valider la consigne) [Fantasy et Polar / Thriller] (Fantasy - 6/2)
Octobre :
B. 10 octobre : Jour de Christophe Colomb : Découvrir des auteurs, vous avez certainement dans votre PAL un ou des livres d'un auteur que vous n'avez encore jamais lu.
C. 10 octobre : journée mondiale de la santé mentale : Lire un livre où le personnage principal/l'un des personnages est fort mentalement, surmonte une épreuve (maladies comme le cancer ou la leucémie), un deuil, le harcèlement, etc. (Je trouve quand même que la pauvre Ophélie surmonte beaucoup de chose et qu'elle est bien courageuse...)
D. 11 octobre : Journée Internationale des Filles : Lire un livre avec un personnage principal féminin. (Ophélie/sa tante Roseline dont j'adore le franc parler ^^ et celle de Thorn que j'aime beaucoup moins...)
Novembre :
B.17 novembre : Journée Mondiale de la Prématurité : Lire un livre entré récemment dans votre liste d'envies ou PAL (pas resté plus de 2 mois). (Emprunté le 29 juillet)
E. 26 novembre : Journée Mondiale Sans Achats : Lire des livres empruntés. (Je l'ai emprunté à la Bibliothèque)
Décembre :
E. 21 décembre : Journée Mondiale de l'Orgasme...: Lire un livre de notre genre préféré.(Fantastique)


Mon avis :
J'ai tellement entendu parler de ce livre et comme il faisait partie des coups de cœur d'une challengeuse sur BN, je me suis laissée tenter à le lire également et alors je peux vous dire que c'est une pure pépite à mes yeux ! Je l'ai dévoré sans pouvoir m'arrêter de lire et je n'ai plus qu'une envie c'est de me procurer la suite ! ^^
Il y a tout ce que j'aime dans un roman. Une multitudes de personnages, tous plus ou moins mystérieux dont on ne sait pas toujours quoi en penser car la « fourberie » prend une place importante dans cette saga et qu'on fait difficilement confiance à l'un ou à l'autre. L'auteure est dotée d'une imagination fertile et nous fait évoluer à travers un engrenage palpitant, une civilisation qui diffère totalement de la nôtre des plus complexes et farfelus, de l'intrigue et trahison à répétition dont on finit par ne plus savoir qui est fiable et qui ne l'est pas car les personnages sont tellement nébuleux avec un caractère parfois voilé afin de mieux tromper son entourage. Et bien sûr il y a un soupçon de romance mais qui ne bouffe pas la moitié du livre au détriment de l'intrigue. Je veux dire par là, que même si elle est le point central de l'histoire puisque ce premier tome est basé sur leurs fiançailles, elle est complexe et surtout à des fins politiques, cela à travers les deux personnages principaux, ce que j'ai fortement apprécié dans ce roman.
On a trop l'habitude des récits ou les personnages, à peine ils se rencontrent (dès le premier chapitre pour certains...) tombent éperdument amoureux l'un de l'autre, quasi viscérale et à force, je trouve que ça perd de son intensité, pour moi ça manque de conviction, c'est trop bateau, trop surfait alors qu'ici ça ne se passe absolument pas de la même façon. On ne perd pas la trame de l'histoire au profit d'un couple qui s'aime à la folie dès le premier regard ou les premiers échanges, pas du tout ! Au contraire, nous avons ici deux protagonistes totalement en opposition de caractère et de train de vie qui sont forcés à se marier pour des fins politique et ils ont du mal, aussi bien l'un que l'autre à se faire confiance, à éprouver quelque chose de concret. Ils ne sont d'ailleurs pas collés l'un à l'autre dans tout le bouquin, chacun a un rôle à jouer ou à tenir et ne cherche pas vraiment le contact. Ça change de beaucoup de saga car ici on prend vraiment plaisir à les connaître peu à peu, à travers leurs actions, leurs pensées, leurs relations avec d'autres personnages. Et quand ils se retrouvent ensembles, on épie le moindre de leur geste ou « mimique » afin de ne pas louper un quelconque passage qui pourrait annoncer un infime rapprochement.
Ici il est donc question d'une « programmation » d'un mariage, engendré par les familles de deux clans et même de civilisation différente à des fins politiques. Le futur époux, Thorn du clan des Dragons, vivant dans la capitale flottante du Pôle, la Citacielle, se rend sur l'arche d'Anima pour parachever ses fiançailles et ramener avec lui sa jeune promise, Ophélie, accompagnée de sa tante Roseline qui fera office de chaperon pour veiller sur sa nièce jusqu'à l'issu final du mariage. La jeune fille, bien qu'étant plutôt de nature effacée, avec un physique des plus quelconques, possède un don, celui de lire à travers les objets, lire leur histoire, reliant les personnes qui les ont eu en leur possession. Thorn est un homme ambiguë, qui ne s'épanche pas en paroles, reste très fermé, n'accorde aucune importance à sa promise ainsi qu'à sa famille, lui fait même comprendre qu'elle peut remédier à la promesse du mariage en le refusant mais bien qu'Ophélie s'en accommoderait afin de ne pas épouser cet homme, elle ne pourra s'y dérober sans en subir des conséquences irrémédiables alors les deux jeunes gens seront obligés de composer ensemble malgré leurs différences...
Sauf que notre jeune héroïne, Ophélie ne doit pas seulement subir le caractère austère et distant de son futur époux mais sera également confrontée à sa belle-famille « le clan des Dragons » qui s'avère être des plus implacables, difficiles à cerner mais qui ne diffère pas vraiment des agissements des autres clans, tous plus intriguant les uns que les autres. La vie à la Citacielle est menée par un flot de complots afin d'asseoir une meilleure position à la cour auprès du Seigneur Farouk... Ophélie devra faire face à de nombreuses persécutions tout en contournant les dangers, sa confiance sera mise à rude épreuve mais malgré tout elle trouvera des alliés grâce à son honnêteté.
C'est un très beau personnage, avec un côté fragile, maladroit, réservé, toujours enrhumée mais qui reste courageuse malgré les difficultés qui l'entourent et qui gardera ses propres valeurs sans s'enliser dans les manigances. Elle essaiera d'avancer, de se frayer son propre destin à travers ses propres choix.
Bref, il n'y a pas de temps mort dans ce premier tome. Il nous englobe dans un univers très particulier où les illusions en tout genre font la richesse et mènent l'intrigue à son comble. Il souffle sur cette saga un côté dépaysant et très mystérieux qui donne envie d'en découvrir davantage.



Livres lus : 40
Consignes validées avec ce livre : 18
Consignes validées au total : 58/12
"Récapitulatif"

Cassy33
Messages : 1680
Inscription : 2013-09-08T14:18:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Cassy33 » 2017-09-08T21:20:39+02:00

Je valide la consigne C d'Avril avec Vertige T.2 de Lauren Kate.
→ Lire un livre dont la couverture vous plaît beaucoup esthétiquement.

Si j'avais apprécié ma relecture du premier tome, ça n'a pas été le cas avec Vertige. Même si certains passages m'ont plu, et même si j'ai aimé retrouver deux personnages que l'on découvre dans ce volume-ci, je dois avouer que, globalement, je me suis surtout ennuyée. Dans le premier tome, bien que plusieurs éléments m'aient déçus et aient suscité des critiques de ma part, je n'ai pas ressenti la même impression car il était justement intéressant de relever tous les petits indices glissés par l'auteure sur la malédiction de Luce et Daniel et sur le véritable lien qui les unissait, que l'on ne remarque pas forcément lors d'une première lecture. Toutefois, ici, je n'ai trouvé aucune utilité à ma relecture. Enfin, elle était tout de même indispensable pour que je puisse passer au troisième tome, puis au quatrième que je n'ai encore jamais lu, mais puisque je me souvenais encore trop précisément de certains événements, de la fin, et de la véritable nature de certains personnages, je n'ai pas pu profiter du suspense et j'ai rarement été surprise par les révélations qu'apprenait Luce au fil des chapitres. Et encore, s'il n'y avait que ça... Le pire, dans Vertige, c'est la répétition. À certains moments, j'avais l'impression que l'auteure reproduisait exactement le même schéma à chaque fois que Luce et Daniel se retrouvaient : d'abord, description interminable des ailes de Daniel, puis embrassade - elle aussi interminable - entre les deux personnages, puis Daniel s'envole avec Luce et là encore on a droit à une description niaise et insupportable de leur amour, et enfin, ils se posent de nouveau sur le sol et là, toute la magie disparaît pour laisser place à une dispute qui se termine toujours par le départ de Luce, énervée, et par la mine larmoyante du pauvre Daniel. Bref, on finit même par se demander à quoi servent tous ces paragraphes remplis d'amour, de tendresse et d'ode à la beauté de Daniel si c'est pour que tous les moments qu'ils partagent se terminent aussi mal... Ce qui est sûr, c'est que j'ai presque eu l'impression que l'auteure ne savait plus quoi faire de son couple principal et que, faute de mieux, elle se contentait de faire un copier/coller de chaque scène soi-disant romantique les mettant en avant tous les deux. D'ailleurs, Vertige est essentiellement concentré sur deux grandes lignes : les rencontres identiques entre Luce et Daniel ; et les Annonciateurs. Même s'il y a d'autres événements qui se produisent et d'autres personnages qui rendent le récit un peu plus mouvementé - bien heureusement, d'ailleurs -, globalement, ce sont tout de même les thèmes que l'on retrouve le plus dans ce tome. Et je trouve ça vraiment dommage de passer de Damnés, avec son atmosphère mystérieuse et oppressante et ses enjeux multiples, à Vertige, qui n'a quasiment aucun but, qui se répète encore et encore, et qui peine à démarrer.

Alors, on pourrait se demander pourquoi, en le critiquant à ce point, je l'ai tout de même classé en argent, et il est vrai qu'il mériterait davantage la catégorie bronze, mais étant donné qu'il s'agit d'une relecture (je ne peux donc pas lui reprocher son manque de suspense et de mystère puisque c'est à cause des souvenirs qui me sont revenus), je préfère le laisser dans la première liste à laquelle je l'avais attribué. De plus, rien que pour le personnage de Miles (et ceux de Shelby et de Cam, accessoirement), je ne peux pas me résoudre à le classer trop bas dans ma bibliothèque virtuelle.

En ce qui concerne l'écriture, elle ne se différencie pas beaucoup de celle du premier tome, donc je n'ai pas grand-chose à dire là-dessus. Comme pour Damnés, je regrette que Lauren Kate s'attarde parfois un peu trop sur certaines descriptions, mais ce que je lui reprocherais en particulier, c'est de décrire encore et encore le physique et les ailes de Daniel. Au bout d'un moment, je pense que tout le monde a compris que ce personnage respirait la perfection, donc il est, à mon avis, inutile de le préciser un milliard de fois supplémentaires. Au lieu de rendre ce personnage attrayant, ça le fait devenir presque irréaliste (d'accord, c'est un ange, mais je préfère tout de même les personnages qui présentent quelques défauts et imperfections), et les moments qu'il partage avec Luce en deviennent extrêmement lourds, car on sait chaque fois à quoi s'attendre - en clair, à une montagne d'éloges et de compliments sur son physique avantageux, comme si c'était le seule chose qui le caractérisait.

Pour ce qui est des personnages, les seuls qui aient attiré mon attention (dans le bon sens du terme) sont Miles, Shelby et Cam. D'ailleurs, ce sont, avec le dénouement et certains passages drôles ou romantiques les mettant en avant, les seuls points positifs de ce roman.
Mais commençons par le commencement, et donc par nos deux protagonistes. Luce, que je n'avais déjà pas adoré dans le premier tome, m'a plus souvent agacé qu'attendri dans Vertige, mais je décerne quand même la place du personnage le plus insupportable à notre cher Daniel. Si Luce s'est avérée exaspérante à constamment retourner sa veste, à se montrer toujours trop indécise, et à s'interroger sans cesse sur son amour pour Daniel au lieu de se préoccuper des dangers qui la menaçait et de se renseigner sur la trêve dont elle avait entendu parler, c'est Daniel que j'ai trouvé encore pire. Pendant la première moitié du livre, je l'ai trouvé extrêmement pénible, à retenir Luce prisonnière dans sa nouvelle école, à ne rien lui révéler, à lui parler presque par énigmes, à éluder ses questions et à jouer les amants éplorés quand elle mettait fin à leurs rendez-vous, énervée par son attitude. De plus, le fait qu'il lui dise que la protéger était un calvaire m'est vraiment resté en travers de la gorge, si on peut dire ça comme ça. Pour un mec soi-disant fou d'elle, je l'ai trouvé très égoïste. Et pour ce qui est de la deuxième partie, son attitude ne s'améliore toujours pas, et j'ai vraiment eu envie de lui coller des baffes quand il se montrait mesquin, arrogant et mauvais envers Miles, juste parce qu'il le considérait comme son rival. Après ça, qu'on ne me dise plus jamais que Daniel a un très bon fond, car si c'était le cas, il n'aurait pas cherché le conflit, aurait réagi comme Miles, qui n'osait pas trop croiser son regard, n'aurait pas regardé de haut et rabaissé les néphilims, et n'aurait jamais assimilé quoique ce soit en rapport avec Luce à un calvaire.

En ce qui concerne les élèves de Sword & Cross que l'on retrouve dans ce tome, je dois dire qu'ils se sont presque tous révélés sans intérêts voire agaçants. Arriane, que j'aimais beaucoup dans le premier tome, ne m'a pas plu dans celui-ci. Sa tendance à se sentir supérieures aux néphilims et à les écarter des décisions importantes comme si elle s'adressait à des gamins alors qu'ils ont, pendant un moment, servi à dissimuler Luce et à la protéger des Bannis, l'a bien fait descendre dans mon estime. Quant à Roland, Gabbe et Molly, que l'on voit à peine, je les ai trouvés presque inutiles, puisque leur présence s'est justifiée uniquement pendant la bataille finale.

Comme je le disais plus haut, il n'y a vraiment que Miles, Shelby et Cam qui ont su porté le récit à mes yeux.
Pour commencer, Miles est définitivement mon coup de cœur de ce tome (et probablement de la saga). En relisant mon premier commentaire, je vois que mes impressions à son sujet n'ont pas changé, même s'il s'est écoulé un peu plus de 6 ans depuis ma première lecture. Dès son arrivée, je me suis immédiatement attachée à lui, et c'est clairement le personnage auquel je tiens le plus dans ce livre. Doux, attentionné, drôle, un peu maladroit, et attendrissant sont les termes qui me viennent à l'esprit quand je pense à Miles, et ce sont également les raisons pour lesquelles je l'apprécie autant. Ce garçon est tellement adorable qu'on a envie de le serrer dans nos bras, de le protéger et de le rendre heureux, parce qu'il mérite vraiment que quelqu'un lui rende son amour. Toutes les petites attentions qu'il a pour Luce sont plus touchantes les unes que les autres, et je ne comprends pas comment cette dernière peut lui préférer Daniel, qui ne cesse de la faire souffrir dans ce tome. Malheureusement pour lui, il est tombé amoureux de la mauvaise personne, car on sait pertinemment que malgré l'attirance que ressent Luce à son égard, c'est le lien qui l'unit à Daniel qui sera toujours plus fort que tout le reste... À croire que les personnages aussi doux et dévoués que Miles n'auront jamais de chance dans les triangles amoureux... Dans tous les cas, je suis vraiment contente que Lauren Kate ait introduit ce personnage dans le récit, car ses apparitions fréquentes m'ont aidé à finir ce tome que j'avais beaucoup de mal à lire, et il n'y a pas un seul passage le mettant en avant que je n'ai pas apprécié.
Shelby est aussi un personnage très attachant, qui a évolué au fil des chapitres, et qui s'est révélée à la fois drôle, loyale et dévouée pour ses amis. J'aime beaucoup son caractère, le fait qu'elle ose clairement dire ce qu'elle pense, même face aux anges, qu'elle ne se laisse presque jamais démonter, mais qu'elle ait tout de même quelques faiblesses. C'est désormais l'amie de Luce que je préfère, et j'espère qu'elle ne sera pas mise de côté dans le tome 4 (ni Miles d'ailleurs) car je sais déjà que le troisième volume sera consacré à l'histoire de Luce et de Daniel à travers les différentes époques qu'ils ont traversé.
Enfin, Cam avait déjà su retenir mon attention dans le tome précédent, et bien qu'il ne soit pas assez présent à mon goût dans celui-ci, il fait toujours partie de mes favoris. J'ai d'ailleurs bien aimé le fait qu'il s'allie à Daniel pendant la trêve, qu'il coopère à ses côtés, et qu'il protège ainsi Luce. À l'inverse, la réaction de la jeune fille à son égard m'a profondément agacée. Elle s'est bien rendue compte qu'il lui avait sauvé la vie à de multiples reprises, qu'il ne tentait rien contre elle et qu'il voulait qu'elle soit en sécurité à Shoreline, mais pendant tout le roman, elle n'a pas cessé de le cataloguer comme l'être le plus malfaisant de la planète, en lui disant qu'il n'existait pas pire que lui, que même les Bannis valaient mieux, et plein d'autres atrocités de ce genre... Alors, quand il s'agit de Daniel, il peut tuer des Bannis, assimiler sa défense à un calvaire et se montrer présomptueux envers les néphilims (qui sont quand même censés être les amis de Luce) sans problème, Roland peut lui aussi faire partie du côté sombre et s'être joint à Cam dans la bataille finale du premier tome sans que quoique ce soit ne lui soit reproché, mais dès qu'il s'agit de Cam, là ça devient le pire comportement au monde. C'est franchement n'importe quoi, et ça prouve que Luce est loin d'être aussi tolérante qu'elle ne veut le faire croire. Enfin bref, personnellement, j'adore Cam, sa personnalité, son côté sombre (qui sera expliqué à la fin du tome 3 il me semble, et qui est donc parfaitement justifié), et sans lui, le premier tome aurait été bien plus fade, car ce n'est certainement pas Daniel le personnage le plus attrayant et intéressant de Damnés.

En ce qui concerne le dénouement, j'en ai déjà plus ou moins parlé à travers les personnages, donc je ne m'y attarderai pas plus que nécessaire, mais il me reste encore quelques détails à relever.
Spoiler(cliquez pour révéler)

En bref, Vertige est un tome qui ne m'a franchement pas convaincue. Bien qu'il mette en place de nouveaux personnages que j'ai beaucoup apprécié, il a rendu ses deux protagonistes insupportables, niais et égoïstes, et n'a quasiment pas fait progresser le scénario. Tout tourne essentiellement autour de l'histoire d'amour entre Luce et Daniel, qui devient de plus en plus lourde au fil des chapitres, et c'est à se demander quand est-ce que les autres thèmes seront enfin traités plus en profondeur...



Récapitulatif

percabeth76
Messages : 2609
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-09-09T14:37:08+02:00

Je revalide la consigne E du mois juin => Lire un livre avec un personnage sportif ou qui sait se battre, avec Marquer les ombres de Veronica Roth.
Cyra est l'une des meilleures combattantes de la nations Shotet.

Mon avis:
Ce livre est un coup de cœur auquel je ne m'attendais pas.
Veronica Roth est une auteur que je connais déjà grâce à sa série Divergente. Néanmoins, Divergente n'est pas une série coup de cœur et la fin m'avait énormément déçue. De ce fait, j'avais énormément d'appréhension en commençant cette série.
J'ai eu un énorme coup de cœur sur les personnages principaux: Akos et Cyra. Ils ont tout les deux une histoire chargée en émotion et une vie assez difficile à vivre. La force de leur caractère et leur différence permettent à ce duo d'être attachant, captivant et drôle. Les personnages secondaires ont tous une plus ou moins grande importance dans l'intrigue et ils ont tous un rôle à jouer à un moment ou un autre. J'ai été surprise par certaines révélations ainsi que par les décisions de certains personnages.
Pour ce qui est de l'univers de cette nouvelle série, j'adore. L'univers de science-fiction mit en place par l'auteur est très accrocheur et la description qu'elle en fait, nous permet de l'adopter très facilement. La particularité de la situation de la planète Thuvhé avec les nations Thuvhésit et Shotet m'a automatiquement plu. Le flux est quelque chose qui m'intrigue énormément, ainsi que la manière dont les don-flux se développent chez leur propriétaire. J'apprécie grandement le fait que l'intrigue est comme point centrale les trois familles élues du destin de la planète Thuvhé, ainsi que le fait que l'histoire commence dans l'enfance de nos personnages principaux.
Au niveau du roman dans son intégralité, je n'ai rien à redire. Il n'y a pas un seul détail qui m'a chiffonné. J'ai pris plaisir à retrouver la plume de l'auteur, qui est toujours aussi belle, captivante et surprenante. Ce livre à tout ce qu'il faut: des personnages intéressants, une intrigue très bien construite, un nouvel univers riche... Je suis d'accord avec le fait que l'histoire est un peu lente, mais ce n'est pas pour autant que l'on s’ennuie. De plus, cela s’explique facilement étant donné que c'est un premier tome et qu'il faut le temps à l'auteur de mettre en place l'intrigue, d'expliquer son univers, de présenter les personnages, etc. En bref, je conseille vivement ce livre et j'ai hâte de lire la suite.

Livres lus: 95
Consignes validées: 63/24
Revalidation: 26
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

Dael_Liane
Messages : 635
Inscription : 2013-12-11T14:26:04+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Dael_Liane » 2017-09-09T21:05:17+02:00

Je suis navré, j'ai ENORMEMENT de retard avec les vacances j'ai pas tellement eu accès à mon ordinateur... :oops:
Il me reste à présent à recopier ici les commentaires d'Août et je serais à l'heure.

JUIN

A. 2 juin : Journée nationale du donut: Lire un livre avec des ronds sur la couverture que ce soit un joli O bien rond dans le titre ou nom de l'auteur ou un élément de la couverture (lune, oeil,..).
Aristote et Dante découvrent les secrets de l'Univers (15.06.2017)
De ce livre, je retiendrais la très belle plume, pleine d'images et de poésie, très fluide. Ce livre est le parcours de deux garçons, et nous montre tout le cheminement des réflexions d'Aristode, ses sentiments vis à vis de lui même, son évolution, et, comment il en vient à s'accepter.
J'ai un peu de mal à décrire ce que je veux dire par là...
Tout ça pour dire que ce fut une lecture simple mais plaisante, très belle, et que je recommande ^^
Spoiler(cliquez pour révéler)


JUILLET

B. 6 juillet : Journée Internationale du baiser: Lire un livre avec une romance.
D'un Commun Accord, Sophie Jomain (312 pages) (25.07.2017)
Et bien une chose est sûre, ce livre est une cruelle déception.Aillant adoré les autres livres de l'auteur, notamment pour le caractère bien trempée des personnages, et l'humour caractéristique de l'auteur, je tombe de haut
Le scénario est bien trop simple, vu et revu, ne tenant pas vraiment debout : la haine qui se transforme en amour... Et puis les personnages sont bateaux, énervants, elle niaise, lui incohérent.
Ça se lit facilement, avec une jolie plume, mais c'est l'histoire d'un amour idéalisée et hautement improbable parmi tant d'autre, oui j'attendais mieux.

D. 26 juillet : Journées mondiales de la jeunesse: Lire de la littérature jeunesse.
Les Elémentaires, Nadia Coste (312 pages) (23.07.2017)
Cassandre est une mage de feu. Problème ? Elle ne contrôle absolument pas ses pouvoirs et cause de nombreux ennuies à ses parents : destructions, impôts supplémentaire et beaucoup de tracas ; il est impossible de la toucher sans risques, sa mère en a fait les frais à sa naissance ! En conséquence, elle a passé sa vie entière à nager sans la grande piscine. Vient alors à elle une opportunité qu 'elle ne peut refuser ; elle est acceptée à une cure censée la soigner ! Ni une ni deux, elle part sur les chemins, deux aventuriers à ses côtés pour la protéger, ainsi que son oncle et sa cousine, mais tout ne se passera pas comme prévu...
J'ai été agréablement surprise par la tournure que prends le voyage, l'histoire, et un univers très intéressant. Une lecture prenante, pour tout dire j'ai lu le livre en une nuit (blanche)

Récap'

Amnesia-x
Messages : 5784
Inscription : 2015-05-13T12:38:06+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Amnesia-x » 2017-09-10T14:41:14+02:00

SEPTEMBRE

Avec le livre Brise Glace de Jean-Philippe Blondel,
je valide les consignes suivantes :

Janvier :
E. 18 janvier : Blue monday (journée la plus déprimante de l’année apparemment) : Lire un livre triste, un livre dont un passage vous a ému.
Mars :
C. 20 mars : Journée Internationale de la francophonie : Lire un livre d'un auteur francophone.
E. 22 mars : Journée Mondiale de l'eau : Lire un livre à la couverture bleue, ou un livre avec de l'eau sur la couverture.
Juin :
B. 6 juin : journée de la mini-jupe : Lire un livre de moins de 210 pages. (Ce roman fait que 109 pages)
Août :
A. 7 août : Journée Internationale de l'éducation : Lire un livre où le personnage principal est un élève ou un prof ou qui se passe dans un lieu d’apprentissage.
C. 19 août : Journée mondiale de la photographie : Lire un livre avec une photo sur la couverture.
Septembre :
A. 3 septembre : Lire Journée mondiale de la barbe :un livre avec un personnage principal masculin. (Aurélien/Thibaud... )
Octobre :
C. 10 octobre : journée mondiale de la santé mentale : Lire un livre où le personnage principal/l'un des personnages est fort mentalement, surmonte une épreuve (maladies comme le cancer ou la leucémie), un deuil, le harcèlement, etc.
Novembre :
B.17 novembre : Journée Mondiale de la Prématurité : Lire un livre entré récemment dans votre liste d'envies ou PAL (pas resté plus de 2 mois). (Emprunté le 29 juillet)
E. 26 novembre : Journée Mondiale Sans Achats : Lire des livres empruntés. (Je l'ai emprunté à la Bibliothèque)


Mon avis :
Ce n'est pas le genre de livre dont je raffole. Je l'ai choisi dans ma bibliothèque uniquement à cause de la couleur de la couverture et du fait qu'il soit court. C'est très bien écrit, là n'est pas le problème. C'est juste que pour moi, c'est un livre parmi tant d'autres qui parle de la mort et des sentiments reliés à celle-ci. Je n'aime pas particulièrement lire des livres qui font référence justement à un sujet délicat tel que la mort à travers ses « origines » comme le suicide, la maladie, l'accident. Du moins quand le roman est raconté de façon à lui donner une vision réaliste, ça me fait toujours un petit quelque chose « d'incommodant ». Je ressens toujours un sentiment de tristesse mêlé à un malaise, en pensant que ça arrive à des personnes en vrai et qu'ils doivent être tellement anéantis par cette tragédie qu'il m'est difficile de mettre des mots là-dessus....
On pourrait dire que je veux me mettre des œillères, peut-être bien ! Mais je préfère largement les romans « fictifs » où mon esprit peut vagabonder à loisirs dans une certaine quiétude, laissant de côté tous les soucis qui font partie de notre quotidien.
Sinon l'auteur écrit vraiment très bien, fait passer les émotions sans aucune difficulté même à travers un mini bouquin qui fait à peine 100 pages. Mais après je l'ai classé en « Bronze » parce que je dois avouer qu'il n'y a eu aucune surprise lors de ma lecture. On comprend vite de quoi il s'agit et on attend juste au fil des pages que le personnage principal, Aurélien arrive à parler de ce qui le ronge depuis si longtemps, qu'il s'ouvre enfin aux autres et à la vie. Après ma lecture, j'ai juste envie de souffler mes encouragements à toute personne qui aura vécus une perte profonde lui meurtrissant son âme, l'empêchant d'avancer et de continuer à vivre. Je lui dirais de Vivre pour eux, pour elle, pour lui, Vivre pour leur apporter la sérénité là où ils se trouvent désormais...



Livres lus : 41
Consignes validées avec ce livre : 10
Consignes validées au total : 58/12
"Récapitulatif"

lila11
Messages : 1175
Inscription : 2015-07-29T17:19:42+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar lila11 » 2017-09-10T18:29:02+02:00

Bonsoir,

Je valide la consigne A du 3 septembre : Journée mondiale de la barbe: Lire un livre avec un personnage principal masculin
avec "Maître Hiram et le roi Salomon" de Christian JACQ : Je n'ai pas retrouvé dans ce récit l'élan habituel des livre de Christian Jacq. Il y a beaucoup de descriptions et peu d'action.
Je n'ai pas trouvé un personnage auquel m'attacher.
Une lecture assez moyenne pour moi.

JANVIER :
D : "Le mort aux quatre tombeaux" de Peter May
E : "Harry Potter et l'enfant maudit" de JK ROWLING

FEVRIER
D : "Le temps est assassin" de Michel BUSSI
A : "Pour l'amour d'une île de Armelle GUILCHER
F: "Les Pérégrines" de Jeanne BOURIN

MARS :
E : "Marquer les ombres" de Veronica ROTH
A : "Terminus Elicius" de Karine GIEBEL
A : "La Déclaration" de Gemma MALLEY
A : "La Déclaration tome 2 : la Résistance" de Gemma MALLEY
A : "La Déclaration tome 3 : la Révélation" de Gemma MALLEY
A : "Le nouveau nom" de Elena FERRANTE

AVRIL :
B : "L'anneau de Claddagh tome 1 : Seamrog" de Béatrice NICODEME
C : "Les ailes d'Alaxanne Tome 1 : 4h44" de Anne ROBILLARD
D : "Mémoire piégée" de Nicci FRENCH
D : "La prime' de Janet EVANOVITCH
D : "L'appel du coucou " de Robert GALBRAITH
D : "Mr Mercedes" de Stephen KING

MAI :
B : "Des fleurs pour Algernon" de Daniel KEYES
E : "U4 : Koridwen" de Yves GREVET
C : "Nuit" de Bernard MINIER
D : "U4 : Stépahane" de Vincent VILLEMINOT
D : "U4 : Jules" de Carole TREBOR
D : "U4 : Yannis" de Florence HINCKEL
D : "U4 : Contagion" de VILLEMINOT, TREBOR, HINCKEL, GREVET
D : "Vous n'aurez pas ma haine" de Antoine LEIRIS

JUIN :
A : "Ça" T1 de Stephen KING
A : "Ça" T2 de Stephen KING
A : "Ma vie pour la tienne" de Jodi PICOULT
C : "Meurtre à la sauce cajun" de Robert CRAIS
D : "Crime et couches-culottes" de Jennifer WEINER

JUILLET :
B : "L'appel de l'ange" de Guillaume MUSSO
C : "Le cinquième témoin" de Michaël CONNELLY
C : "Goodnight, Irene" de Jan BURKE

AOUT :
E : "Preuves d'amour" de Lisa GARDNER
B : "Alice et l'épouvanteur" de Josepph DELANEY
A : "Le ciel de la chapelle Sixtine" de Leon MORELL
C : "Les disparues de Vancouver" de Laetitia FONTENAILLE
D : "La garçonnière" de Hélène GREMILLON

SEPTEMBRE :
C : "Green River" de Tim WILLOCKS
E : "Crains le pire" de Linwood BARCLAY
A :"Maître Hiram et le roi Salomon" de Christian JACQ

Nombre de consignes validées : 18 / 24
Consignes bonus : 9
Nombre de mois validés : 9 / 12
Nombre de livres lus : 41

Nocturis
Messages : 1251
Inscription : 2015-02-04T18:17:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Nocturis » 2017-09-10T20:15:00+02:00

Je valide la consigne A 1er avril : Journée Internationale de la blague: Lire de la littérature humoristique d'Avril avec Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson (livre lu du 07/09/17 - 10/09/17).
Voici mon avis:
Ce fut une lecture sympathique même si certains aspects du roman étaient assez farfelus.
Allan est un personnage attachant, qui en à marre de la maison de retraite et part vivre quelques aventures. Les autres protagonistes qu'il rencontre sont également amusants.
Les flashbacks sont par contre un peu trop farfelus à mon goût, Allan semble toujours se trouver là où il faut, rencontre un nombre assez invraisemblables de personnages historiques connus du 20ème siècle et se sort de toutes les situations possibles même les plus improbables...au début c'est assez amusant mais à la longue ça lasse.
L'écriture n'est cependant pas mauvaise et réussi même à nous faire rire de temps en temps.
Sympathique mais sans plus.

24 consignes validées (2 en cours), 9 mois validés, 27 livres lu
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p19585155

Melaina
Messages : 132
Inscription : 2017-06-22T01:13:44+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Melaina » 2017-09-11T02:50:10+02:00

Bonjour, je viens valider quelques consignes :

=> ✔ B. 1er janvier : Journée Mondiale de la Paix : Lire un livre avec une guerre, sur une guerre (dans notre monde ou pas).
Une bouteille dans la mer de Gaza, Valérie Zenatti

Mon avis :
Une lecture différente de mes habitudes ! J'ai beaucoup aimé le format, le fait que la plupart des interractions du livres soient par internet, comme des lettres.

Un roman assez léger au milieu d'une guerre que les habitants subissent ! Ca nous permet pour une fois d'avoir un autre point de vue sur ces événements et c'est agréable.

=> Je valide le livre 1/2 de : C. 11 février : Journée européenne du 112 : Lire un tome de série son numéro doit être compris entre 1 et 12. (choisir un chiffre et s'y tenir, 2 livres minimum pour valider la consigne)
✔ Les mots d'Eden, T1 : Vers toi, Céline Etcheberry

Mon avis :
J'ai adoré ce premier tome qui m'a plongée dans l'histoire d'Eden, à qui je me suis bien attachée ! Un tome émouvant, semé d'embuche, mais beau. Je l'ai d'ailleurs classé en "diamant".


=> ✔ E. 30 août : Journée Internationale des personnes disparues: Lire un livre avec une enquête ou une quête pour trouver un objet/une personne.
La fille de Brooklyn, Guillaume Musso

Mon avis :
Définitivement pas mon préféré de Musso, mais une histoire entraînante, avec une enquête surprenante du début à la fin.


=> Le livre 1/4 de : B. 23 septembre : Journée de la bisexualité: Choisir deux genres littéraires et lire des livres y correspondant. (2 livres par genre minimum pour valider la consigne)
Romance MM :
✔Les mots d'Eden, T2 : Sans toi, Céline Etcheberry

Mon avis :
Très déçue par ce deuxième tome où on fait juste durer l'histoire. Eden a pas une vie facile, et faut en rajouter. Trop, c'est trop. Quant au dernier dénouement, je m'y attendais depuis le début du tome, à cause de la phrase du début...
Bref, bien déçue. J'ai quand même lu ce livre, sans pouvoir m'attacher plus que ça aux aventures d'Eden... avec une fin bâclée... Et clairement des réactions vraiment inadaptée par rapport à la situation tout au long du roman !


=> ✔ C. 26 septembre : Journée Européenne des langues: Lire un livre dont le titre est écrit dans une langue étrangère.
Did I Mention I Need You ? Estelle Maskame

Mon avis :
Un tome 2 un peu décevant. C'est pas trop mon style de lecture, mais ça se lit rapidement. J'en ai juste marre des hauts, des bas, et puis les triangles amoureux où on fait souffrir le gentil ça me saoule un peu. Bref, rien de transcendant pour ma part !

Mon récapitulatif

JadeRanka
Messages : 581
Inscription : 2016-08-08T21:43:36+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar JadeRanka » 2017-09-11T15:59:33+02:00

Bonjour,

je valide la consigne F.25 mars "Tolkien reading day: Lire de la fantaisie" après ma lecture de Les Anges Déchus, Tome 4 : Finale, de Becca Fitzpatrick.

Mon avis sur ce livre :
"J'ai trouvé que ce dernier tome n'était pas à la hauteur des autres livres de cette saga. Autant le troisième tome m'avait tenu en haleine, autant j'ai été vite désabusé par celui-ci. L'action est bien toujours présente, mais j'ai trouvé le scenario assez prévisible, même si le rôle de certains personnages m'ont surpris (notamment l'inspecteur Basso et Vee).
En résumé, je reste globalement satisfaite de ma lecture de cette saga, et j'ai apprécié la découverte de cet univers empli de néphilims et d'anges déchus. J'ai aussi beaucoup aimé les couvertures de ces livres, l'illustrateur a réussi a touché dans le mille."


Récapitulatif du challenge : Progression

Nocturis
Messages : 1251
Inscription : 2015-02-04T18:17:03+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Nocturis » 2017-09-12T13:29:45+02:00

Je valide la consigne E 15 mai : Journée Internationale des familles: Lire un livre où la famille occupe une place importante de Mai avec The book of Ivy, tome 1 d'Amy Engel (livre lu du 10/09/17 - 12/09/17). Ivy dont tuer le fils du président pour que son père puisse accéder au pouvoir et tout le long de l'histoire, Ivy hésite entre sa famille qui compte pour elle et Bishop qu'elle apprécie.
Voici mon avis:
Dans le genre de la Dystopie, on voit souvent des filles à fort tempérament et ayant du mal avec leurs sentiments. Bien que The book of Ivy en parle, on retrouve également le thème de la vengeance et la mission d'Ivy (qui passe souvent en second plan, on se concentre plus sur sa relation avec Bishop) qui ajoute un plus à l'histoire.
Il est vrai que certains choix d'Ivy semblent étranges mais pour ma part, je la comprend: elle se décide vraiment vers la fin et n'a pas forcément le temps d'établir un autre plan.
Les autres personnages sont également intéressants et c'est avec plaisir que j'ai suivit l'évolution des relations entre eux et Ivy. Bishop est parfois très (trop ?) gentil mais en un sens, c'est ce qui fait son charme et pour cela, je l'ai apprécié.
J'ai hâte de savoir comment les choses vont finalement évoluer...

25 consignes validées (2 en cours), 9 mois validés, 28 livres lu
Récap: https://booknode.com/forum/viewtopic.ph ... #p19585155

percabeth76
Messages : 2609
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar percabeth76 » 2017-09-13T11:25:21+02:00

Je revalide la consigne C du mois d'avril => Lire un livre dont la couverture vous plaît beaucoup esthétiquement, avec Psi-changeling, Tome 1: Esclave des sens de Nalini Singh.
Je trouve la couverture hyper belle.

Image


Mon avis:
Ce premier tome est vraiment génial!
J'ai tout de suite adhéré à l'univers de l'auteur et à sa merveilleuse plume. De plus, j'adore les deux espèces misent en avant et la nouveauté que cela apporte à cette série. Les Psis sont des personnes possédant des pouvoirs psychiques et dépourvues de tout sentiment, tandis que les Changelings sont des êtres à moitié animales et qui se laissent guider par leurs émotions.
Les Psis et les Changelings forment une intrigue à eux seuls, étant donné qu'il y a encore énormément de choses que l'on ignore. Le conflit entre ces deux espèces, l'enquête au cœur du roman, la particularité de Sascha, le PsiNet et la romance omniprésente font de ce livre une petite merveille. L'ennuie n'est pas présent une seule seconde, tellement il y a d'action et de questionnement sur le pourquoi du comment.
Au niveau des personnages, je l'ai trouve tous très attachant. Évidemment, j'ai une large préférence pour ceux de Sascha et de Lucas. Sascha est clairement le personnage que j'aime le plus dans ce tome. La manière dont elle a du vivre en compagnie des Psis, son caractère et sa détermination font d'elle un excellent personnage. Pour ce qui est de Lucas, j'ai eu un peu plus de mal. Je le trouve adorable, gentil mais également très brutal. Néanmoins, ce côté brutal s'explique par son côté panthère et surprotecteur. J'apprécie tout particulièrement Tamsyn, qui représente bien le côté maternel et la douceur dont les mères font preuve. Sienna et Brenna sont deux personnages qui me plaisent beaucoup et j'ai hâte de les découvrir dans les autres tomes.
Il y a quelques bémols dans ce livre, je pense surtout à la prévisibilité de certains évènements. Cela dit, cette dose de prévisibilité est parfaitement équilibré par la dose de surprise et de découverte présentent dans ce livre. Le petit rebondissement à la fin du tome est surprenant et j'espère qu'il sera exploité par la suite. Il y a encore énormément de questions sans réponse et cela me donne encore plus envie de lire le tome 2.

Livres lus: 96
Consignes validées: 63/24
Revalidation: 27
Mois validées: 12/12
Récapitulatif

Elerinna2
Messages : 721
Inscription : 2015-02-03T13:05:25+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Elerinna2 » 2017-09-13T12:17:19+02:00

Je valide la consigne A : 3 septembre : Journée mondiale de la barbe: Lire un livre avec un personnage principal masculin. Les Immortels tome 1 Les mages de Summer de Michel Pagel
et j'en profite pour commencer à valider la B : 23 septembre : Journée de la bisexualité: Choisir deux genres littéraires et lire des livres y correspondant.
Fantasy : Les mages de Summer les immortels tome 1 de Michel Pagel

C'est un tome d'introduction captivant, bien écrit, qui se passe à une époque qu'on a pas l'habitude de voir, mais il y a beaucoup trop de sexe et pas assez de personnages vraiment "bon" (dans le sens gentil)

Mon récap

NoEtJess
Messages : 266
Inscription : 2014-06-23T13:26:55+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar NoEtJess » 2017-09-13T17:30:36+02:00

Hello hello, je viens valider ma consigne de septembre qui est E. 30 septembre : Journée mondiale de la traduction : Lire un livre qui a été traduit dans plusieurs langues. (minimum 5 langues) avec Lux, tome 1 :Obsidienne de Jennifer L. Armentrout (traduit en français, espagnol, italien, allemand, kazakh, ... )

Alors j'ai lu ce livre sur les conseils de ma soeur qui a déjà lu toute la série et franchement j'ai adoré ! Je suis bien contente de la commencer maintenant, depuis que le dernier tome est sorti ... Je n'aurais pas à attendre comme ça :D ! J'ai adoré l'histoire et les personnages, surtout Katy et Deamon qui sont juste trop mignons ! J'ai hâte de voir la suite et je saute tout de suite sur le tome 2 ! Je conseille vraiment !

Récap

Consignes validées :arrow: 16/12
Mois validés :arrow: 9/12
Livres lus :arrow: 12

Elerinna2
Messages : 721
Inscription : 2015-02-03T13:05:25+02:00

Re: [Challenge] Journées Spéciales

Messagepar Elerinna2 » 2017-09-14T11:58:33+02:00

Je valide la consigne E : 30 septembre : Journée mondiale de la traduction : Lire un livre qui a été traduit dans plusieurs langues moi aussi avec Frankenstein et autres romans gothiques un livre avec que des classiques des romans gothiques donc tous traduits en de très nombreuses langues.

La lecture a été longue et laborieuse, je crois que je n'apprécie pas tellement le roman gothique, j'ai même fini par trouver le tout très redondant. Néanmoins ce sont des classiques et je suis contente de les avoir lus, j'ai même plutôt bien apprécié le château d'Otrante.

Mon récap


Revenir vers « Challenges Littéraires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Baidu [Spider], Cyrlight, Grdegirafe, Paulinette11, Pendergast et 5 invités