Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Dans ce forum retrouvez tous les concours organisés sur Booknode.com.
Ecriture et imagination sont à l'honneur ici.
x-Key
Messages : 4352
Inscription : 2010-09-17T22:18:29+02:00
Contact :

Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar x-Key » 2018-09-03T16:48:05+02:00

Bonjour à tous !

Le concours d'écriture de septembre a pour thème : Back to school ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour poster vos textes ici-même, sur ce sujet.

Image


Pour rappel :

♦ Vous avez tout le mois (et pas plus !) pour poster votre texte sur le sujet, nous n'accepterons pas les retardataires.
♦ Un jury composé de plusieurs personnes lira ensuite vos créations littéraires et désignera le texte vainqueur. Le gagnant sera récompensé d'un badge spécial et d'une petite surprise.
♦ Tous les types de textes sont acceptés (fiction, histoire vraie, nouvelle, essai, en vers, en prose) du moment qu'ils collent au thème !
♦ Il n'y a pas de limites minimum de caractères. En terme de taille, le format d'une nouvelle de 15 000 signes (environ 7 pages) est le maximum qui sera accepté.
♦ Faites attention à votre expression et à votre orthographe, il est toujours plus agréable de lire des textes écrits dans un français correct ;)
♦ Attention : Seuls les membres de Booknode dont le profit sera un minimum complété (quelques livres en biblio et infos sur le profil) pourront participer, peu importe votre date d'inscription. Vous pouvez très bien vous être inscrits la veille, il n'y a aucun soucis, tant qu'il est clair que vous ne vous êtes pas inscrits sur le site juste pour participer et ne jamais y revenir ;)

Bonne chance à tous !

Pegh
Messages : 710
Inscription : 2017-08-30T16:22:19+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Pegh » 2018-09-04T11:36:38+02:00

Bonjour !

Un acrostiche pour rester dans le thème rentrée scolaire !
Pour tous le jeunes qui font leur rentrée dans "la grande école" qu'est le collège ! ;)


Brièvement, nous nous regardons ...
Aujourd'hui, nous nous rencontrons ...
Comme chaque année, tout le monde s'épie,
Kyrielle de regards, de petits chuchotis.

Tous les plus grands se connaissent comme des frères,
On est les seuls à chercher nos repères.

Sous le préau, dans la cour de récré,
Chacun dans son rang, on attend patiemment
"Hâtez-vous les enfants, suivez vos enseignants !"
On'y'est, c'est parti, l'année scolaire commence
"On se calme s'il vous plaît, on avance en silence !"
Les uns derrière les autres, collégiens consacrés.

@+
Pegh

jfjs
Messages : 39
Inscription : 2018-06-21T14:09:08+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar jfjs » 2018-09-05T09:31:05+02:00

hé hé, retour à l'école oui mais un peu décalé avec cette nouvelle
bonne lecture tout le monde

Première école buissonnière

- C'est décidé, je n'irai pas au cours d'anglais ! affirma Gilles.
- Tu vas sécher ? demanda Olivier.
- Oui !
- Mais si tu te fais prendre.
- je m'en fous. Y en marre de ce prof. Il est trop nul ce Monsieur Frès.
- Alors tu vas vraiment manquer le cours ? demanda une nouvelle fois Olivier.
- Quand je dis quelque chose, je le fais !
- Si le dirlo l'apprend, tu vas passer un mauvais quart d'heure. Et je te raconte pas le savon que vont te passer tes parents.
- Je m'en tape. Je n'irai pas !
- Écoute, si tu veux louper l’English, à ta guise. Mais c'est un peu crétin de revenir pour le cours de français à seize heures. Tu ferais mieux de ne pas venir du tout.
- La prof de français est la prof principale. Je ne suis quand même pas fou.
- Je vois. Téméraire mais pas trop !
- Qui parle de témérité ? demanda Stéphanie qui passait par là avec son groupe.
Gilles ferma son poing. Stéphanie était une des plus jolies filles du collège mais avec sa copine Nathalie, c'étaient les deux plus grandes pipelettes de tout l'établissement.
- Gilles sera absent du cours d'anglais, dit Olivier.
- Non ?
- Si !
- Attends que je raconte ça aux autres.
- T'es pas obligée, lui annonça Gilles.
- Je parie que tu vas te dégonfler, lui dit Nathalie.
- Et moi, je parie qu'il va aller jusqu'au bout ! affirma Stéphanie.
Nathalie fit signe à des copines de venir.
- Vous savez pas la nouvelle ? Gilles ne viendra pas en anglais cette après-midi.
- T'as un mot d'excuse ? lui demanda Eveline.
- T'as pas compris ? Il va sécher le cours de Frès ! répondit Olivier.
- Tu déconnes ? Pas lui !
- Et pourquoi pas moi ? demanda Gilles.
- C'est vrai ça, pourquoi pas lui, souligna un peu admirative la belle Stéphanie.
On entendit la cloche sonner la fin de la récréation. L'information avait circulé comme une traînée de poudre.
- Alors comme ça, petit quatrième, on fait son rebelle, lui lança un troisième dans les escaliers.
- On se voit tout à l'heure à quatorze heures, cria perfidement Nathalie.
- Même pas en rêve. Je viens à seize heures pour le cours de français.
Et ils se dirigèrent en cours de maths. La pression montait de minute en minute. Gilles ne pouvait pas abandonner. Tout le collège était au courant de ce qu'il allait faire. C'était presque à souhaiter que quelqu'un le dénonce au proviseur.
***
Quinze heures quarante-cinq, Gilles entre dans l'enceinte de l'établissement. Tout le monde le regarde. Il a tenu parole, il a fait sa première école buissonnière. En fait, ce n'était pas si difficile. Premier cours séché qu'il n'oubliera jamais.
- Bravo Gilles. J'étais certaine que tu le ferais, lui annonce fièrement Stéphanie.
Gilles est sur un petit nuage. Il n'y reste pas longtemps car Olivier l'attrape par le bras et l'entraîne à l'intérieur du bâtiment.
- Hé doucement. Y a pas le feu. Le cours ne commence que dans cinq minutes. C'était comment ce cours d'anglais ? Toujours aussi chiant ?
- Faut que je te montre quelque chose. Regarde.
Gilles lut la note sur le tableau d'affichage. M. Frès était malade.

Pegh
Messages : 710
Inscription : 2017-08-30T16:22:19+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Pegh » 2018-09-05T11:28:00+02:00

jfjs a écrit :hé hé, retour à l'école oui mais un peu décalé avec cette nouvelle
bonne lecture tout le monde


Excellent !! J'ai eu l'impression de me retrouver dans la cour de récré ! Et ça fait des années que j'y suis passée pourtant ! :)
J'en ai encore le sourire aux lèvres ! Bravo ! ;)

jfjs
Messages : 39
Inscription : 2018-06-21T14:09:08+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar jfjs » 2018-09-05T17:23:12+02:00

Merci Pegh
Ton poème est aussi très parlant ;-)

normalement
Messages : 66
Inscription : 2017-02-06T20:52:03+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar normalement » 2018-09-11T16:28:33+02:00

-------------------------------------------------------------------------------------------

Je vérifie une dernière fois le contenu de mon sac. Tout y est, tout est à sa place, tout est prêt pour cette rentrée.
Je prends ma veste en jean que j'enfile à la hâte, lance mon sac sur le dos et prend la direction de l'école.

C'est ma dernière rentrée. Après celle-ci, je n'entendrais plus jamais parler d'études. Je n'ai jamais aimé l'école. C'est un lieu où se croisent des centaines de personnes qui ne se seraient jamais croisé autrement. Tout le pus présent dans le cœur des humains ressort par la plaie purulente de l'école publique. Des groupes se forment, des bandes deviennent rivales, et les amis d'autrefois se perdent pour se retrouver avec des inconnus notoires. Les connaissances assimilées ne sont qu'un lourd brouillard recouvrant l'ignorance de ses personnes vides d'intérêt.
Je n'ai jamais aimé les gens non plus. Ma mère disait de moi que j'étais sauvage. J'aime bien ce mot, il me correspond bien. Sauvage. N'ayant aucun besoin des autres, se satisfaisant de lui-même. Préférant le calme de la solitude au bruit incessant de la foule.

Les autres de m'intéressent pas, l'école non plus. En revanche, j'aime observer les gens autour de moi. C'est un loisir à risque puisque personne n'aime être observé, examiné par une inconnue de l'autre côté de la route. Ainsi, observer devient une activité dangereuse, mais je me débrouille toujours pour m'en sortir sans accro. Regarder la foule, observer les relations des uns et des autres, se rendre compte que l'être humain n'est pas une belle chose, jamais. Certaines personnes peuvent paraîtres charitables, aimables et parfaites en tous points, mais tôt ou tard, le pus de la nature humaine finit toujours par ressortir.

Dans tous les cas, me voilà sur le chemin de l'école, mon sac sur le dos, mes yeux sur la foule et mon cerveau en ébullition.
La rentrée est le moment le plus intéressant de l'année. Se mettre à l'écart, scruter les regards, les sourires et les expressions des personnes ayant pris connaissance de leur classe, de leur collègues qui les accompagneront pour l'année à venir. C'est un spectacle surprenant parfois, souvent intriguant.
Je ne vais pas voir les listes. Je n'en ai pas besoin.
Je continue d'analyser la foule. Mon avis sur ces gens est affirmé. Ils n'ont aucun intérêt. Je ne sens nul point commun avec aucun d'entre eux. Leur vie est dénuée de sens. La mienne en a un.

Je tourne le dos à la foule et me baisse au sol. J'ouvre mon sac. J'ai ce qu'il faut. Je prend le temps de relever la tête. Le ciel est bleu, strié de quelques timides nuages blanc, moutons dans un océan. Certaines branches des chênes se sont déjà teintées de couleurs sombres. L'automne a mis un pas dans l'été et va bientôt le chasser. Une légère brise fait danser mes cheveux. Je ferme les yeux et respire l'air frais qui annonce la rentrée.

Je plonge mes mains dans mon sac et en retire deux pistolets mitrailleurs. Je me retourne vers la foule amassée comme des bêtes contre les murs de l'école.
Il est grand temps de débarrasser ces lieux de cette vermine.

mielicanela
Messages : 130
Inscription : 2017-05-31T21:45:16+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar mielicanela » 2018-09-13T00:00:59+02:00

Bonsoir à vous qui lisez!
J'étais inspirée ce soir, donc voici ma contribution au concours de septembre. Je tiens à préciser que les faits que je narre ne sont pas réels, même si ça pourrait tout à fait être le cas dans nos campagnes. Pour exemple, un collège complet a fermé en milieu d'année dans le Jura, il y a quelques années de cela. Les parents ont du chercher une solution dans l'urgence, et beaucoup d'enfants ont ainsi goûté sans y être préparés aux joies de l'internat.
Voici donc...

La révolte des lettres mortes


J'ai envie de rentrer.
Ils sont fous. Complètement tarés. Ils se fichent totalement des choix qu'ont pu faire nos élèves.
Fermer six sections complètes du lycée sous prétexte qu'étudier les langues mortes ne sert à rien...
Six sections!
Ce n'est pas comme si il n'y avait aucun élève intéressé, n'est-ce pas?
Deux classes de Seconde, deux Premières, deux Terminale.
Une Term L et une S/ES.
S.O.S.

184 élèves en tout, des adolescents studieux, motivés par la compréhension du latin, du grec, des hiéroglyphes égyptiens, de l'alphabet sumérien. Des cultures et des mondes disparus.
C'est un projet tout à fait innovant, cherchant à construire l'avenir en puisant dans les racines les plus profondes de notre histoire. Cette filière a formé plus d'un archéologue épris de poussière et de voyage dans le temps, plus d'un médecin prêt à sacrifier du temps pour chercher le traitement et les mots justes, plus d'un professeur passionnant ses élèves pour des connaissances encore obscures quelques heures auparavant. Y mettant la magie et l'énergie nécessaire. Et créant ainsi de nouvelles vocations.

Je m'appelle Gwenaëlle, Madame le professeur pour les 184 élèves qui ne pourront bientôt plus m'appeler ainsi. J'ai connu de près les membres de la toute première promotion du projet, la promotion "Pythagore".
Oui c'est moi sur la photo parmi mes camarades de classe.

Nous sommes le lundi 3 septembre, jour de la rentrée. Merci aux Messieurs Dames d'en haut qui ont décidé qu'il est inutile de continuer à financer de telles inepties. Toute façon, plus personne ne parle ces langues!
La botanique? Pff! Qui s'intéresse aux plantes de nos jours? Sûrement pas les jeunes, accros comme ils sont à leurs écrans et aux jeux vidéos. Alors faire pousser des tomates? Allez donc voir sur Mars s'ils y sont!
Les fans d'étymologie sont en voie de disparition eux aussi. De vieux croûtons défraîchis, qu'on n'écoute plus et qui radotent. C'est tout!
Comment ça, les médecins, les infirmières et tous les paramédicaux? Mais on leur demande juste de tout savoir par cœur, ça suffit largement!
Et qui a besoin d'actualiser ses connaissances sur les peuples antiques? Allons bon! Tout est déjà traduit! Non, y'a pas de nouvelles connaissances: elles sont mortes, vos langues! Faut pas déconner!
Les élèves qui ont déjà commencé? Qu'ils choisissent une autre option, celle qu'ils veulent, on acceptera! Il faudra juste qu'ils se mettent à niveau. Qu'ils se débrouillent pour rattraper leur retard, vous m'avez bien dit qu'ils sont les plus prometteurs du lycée?

Voilà ce qu'ils ont dit. Et bien sûr, les gens d'en haut ont toujours raison.
C'est la règle.

Mais on ne va pas se laisser faire, croyez-moi. Dès demain, avec nos élèves si prometteurs, nous irons faire classe partout ailleurs que dans nos salles: dans les rues, la bibliothèque, les couloirs du rectorat. Puisque l'argent nous chasse, nous nous montrerons généreux avec le savoir. Car le savoir, ça ne s'achète pas.
Les parents ont déjà préparé des lettres, de celles qui pèsent leurs mots, leurs colères et leurs attentes. Ils vont en recevoir, les gens d'en haut. 184 courriers indignés. Je les plaindrais bien, mais on ne récolte que ce que l'on sème.

Sachez-le: le savoir ne s'achète pas, il se vit.
Et nous allons le leur rappeler.


Revenir vers « Concours »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité