Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Dans ce forum retrouvez tous les concours organisés sur Booknode.com.
Ecriture et imagination sont à l'honneur ici.
x-Key
Messages : 4404
Inscription : 2010-09-17T22:18:29+02:00
Contact :

Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar x-Key » 2018-09-03T16:48:05+02:00

Bonjour à tous !

Le concours d'écriture de septembre a pour thème : Back to school ! Vous avez jusqu'au 30 septembre pour poster vos textes ici-même, sur ce sujet.

Image


Pour rappel :

♦ Vous avez tout le mois (et pas plus !) pour poster votre texte sur le sujet, nous n'accepterons pas les retardataires.
♦ Un jury composé de plusieurs personnes lira ensuite vos créations littéraires et désignera le texte vainqueur. Le gagnant sera récompensé d'un badge spécial et d'une petite surprise.
♦ Tous les types de textes sont acceptés (fiction, histoire vraie, nouvelle, essai, en vers, en prose) du moment qu'ils collent au thème !
♦ Il n'y a pas de limites minimum de caractères. En terme de taille, le format d'une nouvelle de 15 000 signes (environ 7 pages) est le maximum qui sera accepté.
♦ Faites attention à votre expression et à votre orthographe, il est toujours plus agréable de lire des textes écrits dans un français correct ;)
♦ Attention : Seuls les membres de Booknode dont le profit sera un minimum complété (quelques livres en biblio et infos sur le profil) pourront participer, peu importe votre date d'inscription. Vous pouvez très bien vous être inscrits la veille, il n'y a aucun soucis, tant qu'il est clair que vous ne vous êtes pas inscrits sur le site juste pour participer et ne jamais y revenir ;)

Bonne chance à tous !

Pegh
Messages : 825
Inscription : 2017-08-30T16:22:19+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Pegh » 2018-09-04T11:36:38+02:00

Bonjour !

Un acrostiche pour rester dans le thème rentrée scolaire !
Pour tous le jeunes qui font leur rentrée dans "la grande école" qu'est le collège ! ;)


Brièvement, nous nous regardons ...
Aujourd'hui, nous nous rencontrons ...
Comme chaque année, tout le monde s'épie,
Kyrielle de regards, de petits chuchotis.

Tous les plus grands se connaissent comme des frères,
On est les seuls à chercher nos repères.

Sous le préau, dans la cour de récré,
Chacun dans son rang, on attend patiemment
"Hâtez-vous les enfants, suivez vos enseignants !"
On'y'est, c'est parti, l'année scolaire commence
"On se calme s'il vous plaît, on avance en silence !"
Les uns derrière les autres, collégiens consacrés.

@+
Pegh

jfjs
Messages : 45
Inscription : 2018-06-21T14:09:08+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar jfjs » 2018-09-05T09:31:05+02:00

hé hé, retour à l'école oui mais un peu décalé avec cette nouvelle
bonne lecture tout le monde

Première école buissonnière

- C'est décidé, je n'irai pas au cours d'anglais ! affirma Gilles.
- Tu vas sécher ? demanda Olivier.
- Oui !
- Mais si tu te fais prendre.
- je m'en fous. Y en marre de ce prof. Il est trop nul ce Monsieur Frès.
- Alors tu vas vraiment manquer le cours ? demanda une nouvelle fois Olivier.
- Quand je dis quelque chose, je le fais !
- Si le dirlo l'apprend, tu vas passer un mauvais quart d'heure. Et je te raconte pas le savon que vont te passer tes parents.
- Je m'en tape. Je n'irai pas !
- Écoute, si tu veux louper l’English, à ta guise. Mais c'est un peu crétin de revenir pour le cours de français à seize heures. Tu ferais mieux de ne pas venir du tout.
- La prof de français est la prof principale. Je ne suis quand même pas fou.
- Je vois. Téméraire mais pas trop !
- Qui parle de témérité ? demanda Stéphanie qui passait par là avec son groupe.
Gilles ferma son poing. Stéphanie était une des plus jolies filles du collège mais avec sa copine Nathalie, c'étaient les deux plus grandes pipelettes de tout l'établissement.
- Gilles sera absent du cours d'anglais, dit Olivier.
- Non ?
- Si !
- Attends que je raconte ça aux autres.
- T'es pas obligée, lui annonça Gilles.
- Je parie que tu vas te dégonfler, lui dit Nathalie.
- Et moi, je parie qu'il va aller jusqu'au bout ! affirma Stéphanie.
Nathalie fit signe à des copines de venir.
- Vous savez pas la nouvelle ? Gilles ne viendra pas en anglais cette après-midi.
- T'as un mot d'excuse ? lui demanda Eveline.
- T'as pas compris ? Il va sécher le cours de Frès ! répondit Olivier.
- Tu déconnes ? Pas lui !
- Et pourquoi pas moi ? demanda Gilles.
- C'est vrai ça, pourquoi pas lui, souligna un peu admirative la belle Stéphanie.
On entendit la cloche sonner la fin de la récréation. L'information avait circulé comme une traînée de poudre.
- Alors comme ça, petit quatrième, on fait son rebelle, lui lança un troisième dans les escaliers.
- On se voit tout à l'heure à quatorze heures, cria perfidement Nathalie.
- Même pas en rêve. Je viens à seize heures pour le cours de français.
Et ils se dirigèrent en cours de maths. La pression montait de minute en minute. Gilles ne pouvait pas abandonner. Tout le collège était au courant de ce qu'il allait faire. C'était presque à souhaiter que quelqu'un le dénonce au proviseur.
***
Quinze heures quarante-cinq, Gilles entre dans l'enceinte de l'établissement. Tout le monde le regarde. Il a tenu parole, il a fait sa première école buissonnière. En fait, ce n'était pas si difficile. Premier cours séché qu'il n'oubliera jamais.
- Bravo Gilles. J'étais certaine que tu le ferais, lui annonce fièrement Stéphanie.
Gilles est sur un petit nuage. Il n'y reste pas longtemps car Olivier l'attrape par le bras et l'entraîne à l'intérieur du bâtiment.
- Hé doucement. Y a pas le feu. Le cours ne commence que dans cinq minutes. C'était comment ce cours d'anglais ? Toujours aussi chiant ?
- Faut que je te montre quelque chose. Regarde.
Gilles lut la note sur le tableau d'affichage. M. Frès était malade.

Pegh
Messages : 825
Inscription : 2017-08-30T16:22:19+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Pegh » 2018-09-05T11:28:00+02:00

jfjs a écrit :hé hé, retour à l'école oui mais un peu décalé avec cette nouvelle
bonne lecture tout le monde


Excellent !! J'ai eu l'impression de me retrouver dans la cour de récré ! Et ça fait des années que j'y suis passée pourtant ! :)
J'en ai encore le sourire aux lèvres ! Bravo ! ;)

jfjs
Messages : 45
Inscription : 2018-06-21T14:09:08+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar jfjs » 2018-09-05T17:23:12+02:00

Merci Pegh
Ton poème est aussi très parlant ;-)

normalement
Messages : 69
Inscription : 2017-02-06T20:52:03+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar normalement » 2018-09-11T16:28:33+02:00

-------------------------------------------------------------------------------------------

Je vérifie une dernière fois le contenu de mon sac. Tout y est, tout est à sa place, tout est prêt pour cette rentrée.
Je prends ma veste en jean que j'enfile à la hâte, lance mon sac sur le dos et prend la direction de l'école.

C'est ma dernière rentrée. Après celle-ci, je n'entendrais plus jamais parler d'études. Je n'ai jamais aimé l'école. C'est un lieu où se croisent des centaines de personnes qui ne se seraient jamais croisé autrement. Tout le pus présent dans le cœur des humains ressort par la plaie purulente de l'école publique. Des groupes se forment, des bandes deviennent rivales, et les amis d'autrefois se perdent pour se retrouver avec des inconnus notoires. Les connaissances assimilées ne sont qu'un lourd brouillard recouvrant l'ignorance de ses personnes vides d'intérêt.
Je n'ai jamais aimé les gens non plus. Ma mère disait de moi que j'étais sauvage. J'aime bien ce mot, il me correspond bien. Sauvage. N'ayant aucun besoin des autres, se satisfaisant de lui-même. Préférant le calme de la solitude au bruit incessant de la foule.

Les autres de m'intéressent pas, l'école non plus. En revanche, j'aime observer les gens autour de moi. C'est un loisir à risque puisque personne n'aime être observé, examiné par une inconnue de l'autre côté de la route. Ainsi, observer devient une activité dangereuse, mais je me débrouille toujours pour m'en sortir sans accro. Regarder la foule, observer les relations des uns et des autres, se rendre compte que l'être humain n'est pas une belle chose, jamais. Certaines personnes peuvent paraîtres charitables, aimables et parfaites en tous points, mais tôt ou tard, le pus de la nature humaine finit toujours par ressortir.

Dans tous les cas, me voilà sur le chemin de l'école, mon sac sur le dos, mes yeux sur la foule et mon cerveau en ébullition.
La rentrée est le moment le plus intéressant de l'année. Se mettre à l'écart, scruter les regards, les sourires et les expressions des personnes ayant pris connaissance de leur classe, de leur collègues qui les accompagneront pour l'année à venir. C'est un spectacle surprenant parfois, souvent intriguant.
Je ne vais pas voir les listes. Je n'en ai pas besoin.
Je continue d'analyser la foule. Mon avis sur ces gens est affirmé. Ils n'ont aucun intérêt. Je ne sens nul point commun avec aucun d'entre eux. Leur vie est dénuée de sens. La mienne en a un.

Je tourne le dos à la foule et me baisse au sol. J'ouvre mon sac. J'ai ce qu'il faut. Je prend le temps de relever la tête. Le ciel est bleu, strié de quelques timides nuages blanc, moutons dans un océan. Certaines branches des chênes se sont déjà teintées de couleurs sombres. L'automne a mis un pas dans l'été et va bientôt le chasser. Une légère brise fait danser mes cheveux. Je ferme les yeux et respire l'air frais qui annonce la rentrée.

Je plonge mes mains dans mon sac et en retire deux pistolets mitrailleurs. Je me retourne vers la foule amassée comme des bêtes contre les murs de l'école.
Il est grand temps de débarrasser ces lieux de cette vermine.

mielicanela
Messages : 139
Inscription : 2017-05-31T21:45:16+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar mielicanela » 2018-09-13T00:00:59+02:00

Bonsoir à vous qui lisez!
J'étais inspirée ce soir, donc voici ma contribution au concours de septembre. Je tiens à préciser que les faits que je narre ne sont pas réels, même si ça pourrait tout à fait être le cas dans nos campagnes. Pour exemple, un collège complet a fermé en milieu d'année dans le Jura, il y a quelques années de cela. Les parents ont du chercher une solution dans l'urgence, et beaucoup d'enfants ont ainsi goûté sans y être préparés aux joies de l'internat.
Voici donc...

La révolte des lettres mortes


J'ai envie de rentrer.
Ils sont fous. Complètement tarés. Ils se fichent totalement des choix qu'ont pu faire nos élèves.
Fermer six sections complètes du lycée sous prétexte qu'étudier les langues mortes ne sert à rien...
Six sections!
Ce n'est pas comme si il n'y avait aucun élève intéressé, n'est-ce pas?
Deux classes de Seconde, deux Premières, deux Terminale.
Une Term L et une S/ES.
S.O.S.

184 élèves en tout, des adolescents studieux, motivés par la compréhension du latin, du grec, des hiéroglyphes égyptiens, de l'alphabet sumérien. Des cultures et des mondes disparus.
C'est un projet tout à fait innovant, cherchant à construire l'avenir en puisant dans les racines les plus profondes de notre histoire. Cette filière a formé plus d'un archéologue épris de poussière et de voyage dans le temps, plus d'un médecin prêt à sacrifier du temps pour chercher le traitement et les mots justes, plus d'un professeur passionnant ses élèves pour des connaissances encore obscures quelques heures auparavant. Y mettant la magie et l'énergie nécessaire. Et créant ainsi de nouvelles vocations.

Je m'appelle Gwenaëlle, Madame le professeur pour les 184 élèves qui ne pourront bientôt plus m'appeler ainsi. J'ai connu de près les membres de la toute première promotion du projet, la promotion "Pythagore".
Oui c'est moi sur la photo parmi mes camarades de classe.

Nous sommes le lundi 3 septembre, jour de la rentrée. Merci aux Messieurs Dames d'en haut qui ont décidé qu'il est inutile de continuer à financer de telles inepties. Toute façon, plus personne ne parle ces langues!
La botanique? Pff! Qui s'intéresse aux plantes de nos jours? Sûrement pas les jeunes, accros comme ils sont à leurs écrans et aux jeux vidéos. Alors faire pousser des tomates? Allez donc voir sur Mars s'ils y sont!
Les fans d'étymologie sont en voie de disparition eux aussi. De vieux croûtons défraîchis, qu'on n'écoute plus et qui radotent. C'est tout!
Comment ça, les médecins, les infirmières et tous les paramédicaux? Mais on leur demande juste de tout savoir par cœur, ça suffit largement!
Et qui a besoin d'actualiser ses connaissances sur les peuples antiques? Allons bon! Tout est déjà traduit! Non, y'a pas de nouvelles connaissances: elles sont mortes, vos langues! Faut pas déconner!
Les élèves qui ont déjà commencé? Qu'ils choisissent une autre option, celle qu'ils veulent, on acceptera! Il faudra juste qu'ils se mettent à niveau. Qu'ils se débrouillent pour rattraper leur retard, vous m'avez bien dit qu'ils sont les plus prometteurs du lycée?

Voilà ce qu'ils ont dit. Et bien sûr, les gens d'en haut ont toujours raison.
C'est la règle.

Mais on ne va pas se laisser faire, croyez-moi. Dès demain, avec nos élèves si prometteurs, nous irons faire classe partout ailleurs que dans nos salles: dans les rues, la bibliothèque, les couloirs du rectorat. Puisque l'argent nous chasse, nous nous montrerons généreux avec le savoir. Car le savoir, ça ne s'achète pas.
Les parents ont déjà préparé des lettres, de celles qui pèsent leurs mots, leurs colères et leurs attentes. Ils vont en recevoir, les gens d'en haut. 184 courriers indignés. Je les plaindrais bien, mais on ne récolte que ce que l'on sème.

Sachez-le: le savoir ne s'achète pas, il se vit.
Et nous allons le leur rappeler.

MissAnnabeth
Messages : 517
Inscription : 2015-05-09T14:56:26+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar MissAnnabeth » 2018-09-26T23:43:33+02:00

Salut à tous, voici mon histoire un peu in extremis !

Back to school

Je suis blonde. Dans les film et séries pour ados, les blondes sont toujours les reines du lycée, les garces, les méchantes. Et bien ça se confirme dans la réalité. Je suis blonde et tout le monde me déteste. Ou alors, tout le monde fait semblant de m’aimer. Tout dépend de votre courage. Si vous êtes indépendant, fier, vous aurez le courage de me tenir tête et d’être la risée du lycée. Au fond, je vous admire. Bien plus que tous ces hypocrites qui veulent devenir mes amis pour être du bon côté de la barrière, pour ne pas devenir des bouc émissaires. Depuis 2 ans que je suis au lycée, ma réputation est établie, je n’ai quasi plus rien à faire. Personne n’ose me dire quoi que ce soit, et je fais taire les gens en un regard. Je suis une harceleuse. A cause de moi, certains élèves vivent un enfer au lycée.
J’aimerais que ça change. Mais ce n’est pas possible.

Je suis ronde. Dans le monde impitoyable du lycée, c’est un crime. Les différences ne sont pas bien acceptées. A partir du moment où tu n’es pas dans la norme, à savoir belle, mince, stylée, drôle avec option intelligente, t’es grillée. Je ne sais pas trop pourquoi, mais les gens n’aiment pas ce qui est différent. Ça leur fait peur. L’homme a besoin de se sentir intégré à un groupe et tout ce qui n’entre pas dans ce groupe est une menace potentielle.. Moi une menace ! Je fais profil bas partout. Dans les couloirs, où on me dit que je prends trop de place. En classe, où on me demande si je veux une deuxième chaise. A la cantine, où on me demande quand je vais arrêter de manger pour quatre.
Je n’ai rien d’une menace. Je suis la proie.

Je suis mélancolique. Je m’habille en noir, je souligne mes yeux d’un trait de crayon sombre, je lis de la poésie tragique, j’admire des personnages torturés comme Mary Shelley ou Baudelaire. Un jour, je sortirai de cette dépression constante. J’aimerais un jour m’en sortir. Pour ne plus avoir à affronter le regard des lycéens. Personne n’ose me faire quoi que ce soit, ils ont trop peur que je leur lance des malédictions ou je ne sais quoi. Je ne déteste pas forcément mes camarades. Avant j’étais très sociable. Mais je me suis renfermée sur moi-même et forcément, les gens n’ont pas compris. Je suis distante. Perdue dans mes pensées. Mon aura mélancolique inquiète.
Je ne peux pas blâmer les gens de m’ignorer. Mais la solitude me détruit.

************************************************

Je n’étais pas méchante au début. On m’a forcée à le devenir. Quand je suis arrivée au collège, j’étais une fille timide, pas très à la mode. J’ai vite découvert que les ados sont méchants. Que si tu oses être un peu différent, ils te détestent et te le fond sentir. J’ai été malmenée pendant mes années collèges. Au lycée, j’ai pris ma revanche. Plus question d’être du mauvais côté de la barrière. Plus question qu’on se moque de moi, de me sentir mal-aimée. Je serais populaire, je serais respectée. Je suis rentrée dans la jungle du lycée avec cette seule ambition. Et j’ai réussie. Je ne baissais pas les yeux devant les moqueries, au contraire je répondais. Je répandais des rumeurs sur mes anciens harceleurs. Je faisais régner ma loi à coup de menaces. Alors oui, avec le recul, c’était débile. J’aurais juste dû mener ma vie tranquille, sans chercher à changer ma personnalité. Mais quand on est ado, on est prêt à tout pour avoir l’approbation des autres. Je voulais qu’on m’aime et me respecte. Je voulais être belle, intelligente, aimée, privilégiée pour passer des années lycée tranquilles. N’importe quoi pour me venger de ces années un peu difficiles.

J’ai toujours été un peu ronde, mais ça a empiré au lycée. Je ne mangeais pas beaucoup à la cantine, alors je prenais des trucs à grignoter. Mes formes généreuses ont vite attiré l’attention. Au début, ce ne sont que des petites moqueries sans importance, pendant les cours de sport ou à la cantine. Et puis, comme le lycée me stressait, je me suis réfugié dans la nourriture. Un contrôle ? Révision avec du chocolat. Peur du cours de sport où on va se moquer de moi ? Des bonbons. Trop de devoir ? Une pizza. Ce qui était au début un complément de la cantine et devenu un refuge. Je suis tombée dans un cercle vicieux. Au début, j’ai bien essayé de remettre à leur place les ados moqueurs. Mais que faire, quand c’est tout les jours, quand ils sont à 4 ou 5 contre toi ? Pas grand-chose.

J’ai commencé à déprimer à la mort de mon frère. Mon grand frère adoré, mon meilleur ami, mon protecteur. Mort d’une overdose. Personne ne savait qu’il luttait contre de terribles addictions à part moi. Mais mon aide n’a pas suffit. Il a succombé à ses démons, me laissant seule avec ma déprime. C’est moi qui est retrouvé son corps sans vie. Il était allongé sur son lit, sa seringue encore le bras. Je suis ressortie de la chambre en hurlant. Quand mes parents sont revenus, tout est allé très vite. Les appels de la famille, l’enterrement, et puis le vide. Son absence permanente, le vide dans mon cœur. J’ai abandonné mes cours de théâtre, j’ai coupé les ponts avec mes amies et mon petit ami. Je me suis tournée vers l’art tragique, triste à mourir. La tragédie grecque, le spleen de Baudelaire, les films tristes, la Marche funèbre de Chopin.. Toute ma famille trouvait que mes nouveaux loisirs accentuer ma dépression. Au contraire, c’est là où je me retrouve. Ils comprennent ce que je traverse, ce que je ressens. Je me sens moins seule. Je me sens comprise. Mal dans ma peau, je me suis désintéressée de ma garde robe classique pour des vêtements noirs. Oui c’est cliché, mais ça traduisait bien mon état d’esprit. Et ça me permettait aussi d’éloigner les gens, même mes anciens amis. Je ne voulais pas parler, ni répondre à leurs questions.

*****************************************

Demain c’est la rentrée. Je n’ai aucune envie de retourner arpenter les couloirs du lycée. Je vais devoir reprendre ce masque de petite peste. Pendant toutes les vacances j’ai enfin pu être moi même. Je n’ai rien fait de tout l’été, j’ai lézardé au bord de la piscine avec une de mes (vraie) amie, je suis partie en vacances avec mes parents, je me suis goinfrée de glace, j’ai lu et regardé des séries, une vie d’ado basique quoi. J’ai coupé mes réseaux sociaux, je n’ai répondu à aucun des mes « amis » du lycée. Je n’avais aucune envie de les voir gâcher mes vacances. Mais ça va recommencer demain. Oh je sais ce que vous pensez ! Pauvre petite reine du lycée qui en a marre de torturer des élèves. Mais c’est épuisant cette vie. Toujours devoir être parfaite. Supporter les gens de ma bande qui sont, eux, vraiment sadiques. Devoir porter le poids de la culpabilité au jour le jour. Devoir affronté les regards méchants ou apeurés. Ne pas pouvoir arrêter ce cercle vicieux, par peur que quelqu’un se venge à son tour. Oui, c’est de ma faute tout ça, mais je n’aurais jamais imaginé en arriver là en voulant juste remettre 2-3 mecs à leur place. Alors oui, j’ai bien conscience que ce n’est pas moi qui souffre le plus. Mais j’appréhende vraiment cette rentrée.

Demain c’est la rentrée. J’ai perdu 30kg pour eux. Je suis mince. Peut-être un peu trop. Je flotte dans mes vêtements. Pendant les vacances, j’ai pris une grande résolution. Devenir mieux. Je me suis coupée les cheveux, j’ai entamé un régime. Mais ce n’était jamais assez. J’ai adopté des techniques plus extrêmes, comme arrêter de manger pendant plusieurs jours. Devant mon miroir, je prépare mon sac pour demain et j’observe mon nouveau corps. Ça me convient. Mince, mignonne. J’espère qu’ils vont aimer au lycée. Je suis normale maintenant non ? J’espère passé du côté cool du lycée. Peut-être même intégré le groupe des gens populaires. Demain, je vais débarquer en cours, ultra fière de moi. Fini les petites remarques, les regards. Ils vont être impressionnés par mes efforts pour devenir une fille à la hauteur. Qu’est ce qu’ils vont penser de moi ? Vais-je réussir à m’intégrer ? Vais-je être aimée ?

Demain c’est la rentrée. L’été a été dur pour moi. L’été sans mon frère a été.. étrange. Et les vacances m’ont permis de me ressourcer. D’aller mieux. La tristesse et le vide seront toujours présents. Mais j’ai appris à gérer. J’ai essayé de me reprendre, sans me renier. Le tragique fait parti de ma vie maintenant, mais j’essaye de ne pas m’enfermer dans ma tristesse. Quand je sens la déprime m’envahir, je me force. A sortir, à aller parler à mes parents, à penser à autre chose. Donc demain, je vais mettre tous mes efforts à l’épreuve au lycée. J’angoisse parce que j’ai décidé d’y aller sans mon armure. Je vais tenter de renouer avec mes anciens amis, en espérant qu’il ne m’en voudront pas pour ma période de passage à vide. Je vais y aller habillée sobrement mais pas une « gothique » comme ils disent. Ça me fait peur. Devoir retourner au lycée comme une élève normale, en me mêlant au groupe, en parlant. Il va falloir affronter les regard des élèves, curieux de voir comment je vais, comment je revis. J’ai le petit stress, comme une élève qui débarque dans un nouveau lycée. Tout le monde va me scruter, me jauger, voir comment je m’en sors. Mais je suis contente en même temps. Contente de montrer que je vais mieux, que je m’en suis sortie. Je suis fière, vivement demain pour entamer ma nouvelle vie.

Aenigma
Messages : 1
Inscription : 2018-09-29T22:56:27+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Aenigma » 2018-09-29T23:02:21+02:00

Bonjour,
Voici un petit poème de dernière minute...
Bonne lecture à tous!


Que faut-il pour ranimer,
Nos doux souvenirs d’écolier ?
Réveillons un instant nos sens
Pour faire revivre notre enfance.

Quand se logent dans mes narines,
Des effluves d’amandes divines,
Je me retrouve en CE1,
Un petit pot entre les mains.
Sur la feuille pliée en quatre,
Sous les yeux noirs de Cléopâtre,
Je m’appliquais à étaler,
Cette pâte qui m’enivrait.
Une entêtante odeur de colle
Qui me ramène sur les bancs de l’école.

Quand je revois à la télé,
Les looks improbables du passé,
Je repense en souriant,
A ma jolie cagoule d’antan,
Aux fringues trop larges, trop colorées,
Aux pulls que ma mère tricotait.
Est-ce que tu te souviens des fuseaux,
Du vichy, des chemises à carreaux ?
Autour de ton visage cette coupe au bol,
Me ramène sur les bancs de l’école.

Quand mes papilles sont chatouillées,
De goûts sucrés, acidulés,
Je me souviens de ces bonbons,
Ceux qui déchaînaient les passions.
On partageait ou on troquait
Plus ça piquait, plus on aimait.
Ces remèdes aux maux des gamins,
Qui soignent les peines, les chagrins,
Ces douceurs qui rassurent et consolent,
Nous ramènent sur les bancs de l’école.

Quand j’entends les voix des enfants,
Je me retrouve à mes neuf ans,
Je tapais les mains de Laëtitia,
En récitant les trois petits chats.
C’est encore et toujours aujourd’hui,
Sous les préaux, les mêmes mélodies.
C’est toujours dans la rue de la gare,
Que les enfants perdent leur mouchoir.
Ces chansons légères et frivoles
Nous ramènent sur les bancs de l’école

Gilles51
Messages : 15
Inscription : 2018-06-20T22:52:31+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Gilles51 » 2018-09-30T09:51:29+02:00

Bonjour tout le monde,
Je vous avoue que quand j'ai vu le thème du mois de septembre, je me suis dit que ce serait sans moi car il ne m'inspirait rien du tout. Puis juste à temps, j'ai fini par avoir une idée. Voici donc mon texte que vous découvrirez en cliquant sur le lien ci-dessous :

Spoiler(cliquez pour révéler)

A très bientôt

Saya80
Messages : 3
Inscription : 2014-02-28T01:54:43+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Saya80 » 2018-09-30T23:56:54+02:00

Un autre jour dans un lieu inconnu.
Encore une promesse qu'il n'a pas pu respecter.
Je n'ai pas dormi de la nuit. Je devrais pourtant y être habitué depuis le temps.
J'avance. M'installe et tente de me faire oublier.
Peine perdue. Ils me dévisagent.
Comment leurs en vouloir? Sur 11 494 habitants. Une nouvelle personne ne doit pas passer inaperçu.
Je m'appelle Sandre. Je suis fille de militaire et je n'ai jamais passé plus d'un an au même endroit. Le dernier déménagement devait l'être. Mon père me l'avait promis.
Le problème, c'est qu'il a recommencé. Il a avance de bon argument et j'ai cédé. Comprenez-moi, il est ma seule famille. Et je ne suis pas encore majeure. Bref, sa parole fait loi.
C'est dans un silence pesant que les présentations se font. Est-ce à cause de moi ? Le côté positif, c'est que m'a rentré se fait pour une fois en même temps que les autres. Je ne serai pas la seule à me présenter aujourd'hui.
Je me lève, c'est mon tour. Respire et lance-toi.
« Bonjour, je m’appelle Sandre, j'ai 18 ans. Ravie de faire votre connaissance. J'ai hâte de commencer ce semestre avec vous. »
Ils me regardent... Qu'est-ce qui se passe ?
« Hum... Sandre ? Tu as oublié de présenter ton ascendance. »
« Mon ascendance, madame ? »
« Oui, ton père ne t'a pas expliqué la fiche mémo ? »
« Euh, non. Désolé. Je suis... Euh, balance ? » Super ! Merci, papa...
« Non, ton signe astrologique chinois. Ton animal de naissance. »
« Euh, pardonnez-moi, mais... Je ne le connais pas. »
Un brouhaha sans nom se fit dans la classe. «Elle est bête ou quoi ? Elle ne connaît pas sont animal ? Comment, c'est possible?! Elle le fait exprès? Ils se sont trompés dans les enregistrements ?.. »
« Silence ! Du calme dans la classe ! »
Chouette ! Moi, qui veux passer inaperçu. Encore une fois, merci papa !
« Bien alors, ton père. Il t'a expliqué ? Tu sais... Tes origines ? »
« Je ne veux pas paraître impoli, mais si j'avais des origines chinoises, je le saurais ! »
« Oui, bien sûr. Hum, comment t'expliquer ? »
« Bah, pourquoi tourner au tour du pot ? On a qu'a lui montrer. Salut. Moi, c'est Willard. Je te présente mon animal. » L'air s'étira et un bruit de déchirure se fit entendre. À la place du garçon, un rat gris aux yeux noir le remplacer.
Je les regarder et j'ai regardai tout le monde. Personne ne sembler étonner. La prof était contrarié, mais pas surprise. « Qu'est-ce qui se passe ? C'est un bizutage ? »
« Non, Sandre. Ton père aurai du t'expliquer. Tu est une Astro-bestia. Bienvenu a Williow. » Ok, alors sois ce rat viens de parler ! Sois je suis folle !!
« Ok, ravi... Bien alors... Je vais m'évanouir maintenant. » Des étincelle de couleur arriver par flache et le vertige m'engouffra m'a dernier penser. Ca doit être un fichu rêve ! Ses ça ! Un ridicule cauchemar de près rentré. Tout ira bien quand je serai réveillé.
« Ça fait combien de temps ? Une heure ? C'est la première fois que je vois quelqu'un tomber dans les pommes. C'est une des nôtres ? Oui. Elle est belle... Sandre. Pourquoi ont las pas deviné ? C'est tellement évident quand on y pense. Qu'est-ce qu'elle est ? Idiot ! Ta pas encore deviner ?! Bah, non... Les sandres, c'est provoquer par quoi gros bêta !? Le feu ? Oui, qui provoque le feu dans les signes astrologique ? Oh ! Oui, d'accord ! Pour du vrai ?! Oui, c'est une vraie dragon... » Je suis étendu et ce dernier mot me glaça d'avantage. Pour eux, ce n'était pas un rêve et je n'étais pas folle. J'étais en partie dragon. Pour ca, je n'avais qu'une chose à dire. Mais c'est quoi cette rentrée !?

x-Key
Messages : 4404
Inscription : 2010-09-17T22:18:29+02:00
Contact :

Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school ! | Résultats !

Messagepar x-Key » 2018-10-31T16:06:55+02:00

Avec un peu de retard, voici les résultats du concours de Septembre ! Le texte vainqueur du mois est celui de Pegh, avec son poème en acrostiche ! En deuxième position se trouve Gilles51, suivi de près par MissAnnabeth et normalement qui se hissent ex eaquo à la 3e place. Félicitations à tous ! :)


Brièvement, nous nous regardons ...
Aujourd'hui, nous nous rencontrons ...
Comme chaque année, tout le monde s'épie,
Kyrielle de regards, de petits chuchotis.

Tous les plus grands se connaissent comme des frères,
On est les seuls à chercher nos repères.

Sous le préau, dans la cour de récré,
Chacun dans son rang, on attend patiemment
"Hâtez-vous les enfants, suivez vos enseignants !"
On'y'est, c'est parti, l'année scolaire commence
"On se calme s'il vous plaît, on avance en silence !"
Les uns derrière les autres, collégiens consacrés.

jfjs
Messages : 45
Inscription : 2018-06-21T14:09:08+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar jfjs » 2018-10-31T16:20:27+02:00

BRAVO Pegh ainsi qu'aux autres lauréats ^^

Cacoethes-scribendi
Messages : 1620
Inscription : 2013-11-26T00:41:53+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Cacoethes-scribendi » 2018-10-31T16:45:54+02:00

Je n'ai pas lu tous les textes, mais bravo Pegh, j'aime beaucoup ce poème, c'est à la fois bien trouvé et très joli :)

Pegh
Messages : 825
Inscription : 2017-08-30T16:22:19+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Pegh » 2018-11-01T12:07:44+02:00

Ohh ! Ben merci !!..
Je ne m'y attendais pas du tout !! Les autres écrits étaient très bien ! Très diversifiés !
Félicitations à toutes et tous pour votre imagination !
J'attends avec impatience les résultats d'Octobre pour lesquels j'ai lu des trucs vraiment sympa !

Bonne journée, et bon weekend aux chanceux !!
Pegh

Gilles51
Messages : 15
Inscription : 2018-06-20T22:52:31+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Gilles51 » 2018-11-01T12:38:53+02:00

Ah, génial, c'est vraiment une très agréable surprise cette 2ème place !
Félicitations à Pegh et à tous les participants car le thème n'était pas facile.
Et merci à x-Key et son équipe de prendre autant de temps à nous lire et à nous départager !
Excellent week-end, à très bientôt pour les prochains concours !
Gilles

Elfenn
Messages : 4
Inscription : 2017-12-22T13:11:56+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar Elfenn » 2018-11-01T19:26:07+02:00

Bravo à vous, je suis ravie de découvrir le forum, les concours et de tels talents ! :)

MissAnnabeth
Messages : 517
Inscription : 2015-05-09T14:56:26+02:00

Re: Concours d'écriture - Septembre 2018 : Back to school !

Messagepar MissAnnabeth » 2018-11-01T20:10:49+02:00

Merci pour la troisième place ça fait plaisir !! Bravo aux gagnants et à tous les participants !


Revenir vers « Concours »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité