Ce que l'on aime ou pas dans les dystopies

Des futurs loin d'être souhaitables, des tyrans qui dominent grâce à la technologie, des héros qui luttent contre l'ordre établi. https://booknode.com/univers/dystopie
RitaDess
Messages : 18
Inscription : 2013-06-17T17:02:14+02:00

Ce que l'on aime ou pas dans les dystopies

Messagepar RitaDess » 2017-04-21T15:51:09+02:00

Hey, salut tout le monde :)

Je voulais faire un petit sondage pour savoir ce que vous aimez dans les dystopies, ce que vous aimez moins, voir pas du tout, ce que vous aimeriez voir dans un roman et ce que vous n'arrivez plus à supporter ^^

KuroYume
Messages : 10
Inscription : 2014-06-10T16:11:18+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar KuroYume » 2017-04-21T16:38:12+02:00

Le concept de la dystopie est vraiment intéressant .. J'aime cet univers car cela pourrait peut- être nous arriver.. Cette soif d'idéalisme qui finit par être un enfer :D Une sorte de dénonciation de la société ;)
Le seul problème que je peux voir, c'est que les histoires sont toujours les mêmes .. J'ai lu les plus connus et c'est toujours la même chose.. Je ne sais pas si c'est une reproche aux écrivains que je fait ou au style dystopique qui n'est pas assez large pour permettre aux auteurs d'en disposer pleinement sans se répéter.. :?
Du moins c'est mon point de vue :D

Elerinna2
Messages : 758
Inscription : 2015-02-03T13:05:25+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar Elerinna2 » 2017-04-21T17:23:04+02:00

Ce que j'aime dans les Dystopies c'est les réflexions qu'elle propose, sur notre monde, les menaces qui planent dessus et donc les messages qu'elle fait passer.
Ce que j'aime moins c'est les triangles amoureux qu'on colle partout maintenant dans les dystopies actuelles et le fait que ce soit toujours une ado qui fasse changer les choses.

RitaDess
Messages : 18
Inscription : 2013-06-17T17:02:14+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar RitaDess » 2017-04-21T17:57:02+02:00

C'est vrai qu'on voit beaucoup de dystopie aujourd'hui qui reprenne le principe par exemple d'un(e) adolescent(e) conforme dans une société "parfaite" où on contrôle les émotions, on classe les gens, mais cette personne est particulière, va tomber amoureuse et se révolter. Je ne dis pas que ce genre d'histoire est mauvaise (j'en ai lu plein dans le même genre) mais c'est vrai qu'il y a tellement de thèmes à exploiter, c'est un peu dommage.

carotte0610
Messages : 2
Inscription : 2017-03-09T20:12:13+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar carotte0610 » 2017-05-01T19:49:59+02:00

par ou commencer? ce que j'aime dans les dystopies c'est le caractère vraisemblable des histoires, c'est assez amusant de comparer notre monde a celui proposé par les auteur et de s'imaginer dans ces mondes là, néanmoins ce qui me dérange un tantinet c'est quand l'histoire est bourrée d'incohérences, c'est assez dérangeant mais fort heureusement cela n'arrive pas si souvent que ça. :)

EliSM
Messages : 59
Inscription : 2013-10-21T10:23:55+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar EliSM » 2017-05-01T20:32:40+02:00

Ce que j'aime bien dans les dystopies, c'est l'anticipation, imaginer un monde différent mais suffisamment ressemblant au notre pour avoir un côté inquiétant, se dire "et si..."

Ce que je n'aime pas, c'est la façon dont certains font de ce genre un ramassis de clichés, pêle-mêle :
- Une héroïne courageuse, charismatique, éventuellement doté de quelques pouvoirs extraordinaires...
- le système de castes n'est pas le seul recours pour décrire une société déviante et c'est dommage que ce soit le modèle le plus utilisé.
- l'histoire d'amour inévitable entre ladite héroïne et le prince/chef de quelque chose, toujours un peu bad boy et l'éventuel triangle amoureux avec un gentil garcon de son enfance...
- le personnage principal découvre invariablement qu'on lui ment depuis l'enfance et que le vaste monde nest pas aussi noir et blanc qu'il ou elle le pensait...

Etc.

Ah oui, et aussi la mainmise perpétuelle des héros adolescents... passé 18/19 ans, on ne peut plus sauver le monde ?

A-Z-
Messages : 35
Inscription : 2016-05-17T20:42:37+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar A-Z- » 2017-05-03T18:53:53+02:00

EliSM a écrit :Ce que j'aime bien dans les dystopies, c'est l'anticipation, imaginer un monde différent mais suffisamment ressemblant au notre pour avoir un côté inquiétant, se dire "et si..."

Ce que je n'aime pas, c'est la façon dont certains font de ce genre un ramassis de clichés, pêle-mêle :
- Une héroïne courageuse, charismatique, éventuellement doté de quelques pouvoirs extraordinaires...
- le système de castes n'est pas le seul recours pour décrire une société déviante et c'est dommage que ce soit le modèle le plus utilisé.
- l'histoire d'amour inévitable entre ladite héroïne et le prince/chef de quelque chose, toujours un peu bad boy et l'éventuel triangle amoureux avec un gentil garcon de son enfance...
- le personnage principal découvre invariablement qu'on lui ment depuis l'enfance et que le vaste monde nest pas aussi noir et blanc qu'il ou elle le pensait...

Etc.

Ah oui, et aussi la mainmise perpétuelle des héros adolescents... passé 18/19 ans, on ne peut plus sauver le monde ?


Je suis d'accord, la dystopie devient un genre littéraire un peu cliché, et c'est bien dommage parce ce genre nous apporte un point de vue différent sur le monde et nous fait remarquer que le monde "parfait" ne serait pas le plus idéal. Ce serait sympa qu'un auteur trouve de nouvelles idées sur la dystopie, parce que je pense qu'il y a beaucoup à exploiter.

Melaina
Messages : 169
Inscription : 2017-06-22T01:13:44+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar Melaina » 2017-06-29T20:09:54+02:00

Comme vous, j'aime cette réflexion sur la société, les dérives d'une idée poussée à l'extrême. Cette sorte de dictature où les gens finissent par se rebeller pour retrouver leur liberté.

J'aime les dystopie aussi car je me rends compte qu'on vit dans une société où certains idéalisent ce genre d'idées, alors qu'on vit dans un monde libre et qu'on devrait en profiter !

Sinon oui, effectivement, ça devient un peu cliché par moment, c'est dommage car souvent ça part d'une idée originale, mais ça se transforme rapidement en roman qui veut plaire, et non comme roman qui fait réfléchir.

Et souvent, ce truc de vouloir absolument faire une trilogie (au minimum), enlève beaucoup au roman. Les auteurs essaient à tout prix de faire durer l'histoire, de rajouter des péripéties qui nuisent à l'idée de départ, c'est dommage !

RomyC
Messages : 45
Inscription : 2012-11-30T20:19:29+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar RomyC » 2017-06-29T23:34:42+02:00

Salut !

J'ai vu une vidéo l'autre jour de OhlalaChick sur La servante écarlate, où elle disait que l'intérêt des dystopies était notamment de montrer des vérités de façon différentes, et "grossies", ce qui nous permettait de nous rendre compte de problèmes actuels - dans le cadre de ce roman, de la place de la femme entre autres. Je trouve qu'elle a plutôt raison ! on ne se rend pas forcément compte de ce qui ne va pas quand on l'a sous les yeux non-stop, on a souvent tendance à minimiser les choses en pensant qu'on ne pourrait pas faire pire (en gros). Elles nous permettent de nous remettre les yeux sur des choses qui ne vont pas, et sur lesquelles il faut faire attention !

Mais du coup, comme vous le dites tous ce genre tombe dans le cliché - il est à la mode, en même temps... C'est dommage en effet tous ces triangles amoureux et tous le reste d'ailleurs qui n'a pas vraiment d'intérêt, et qui pollue un peu le genre ! En y réfléchissant, je n'ai du coup pas lu beaucoup de dystopies qui évitent ces écueils, et je ne sais pas si ça ne le fait pas dériver... par rapport à ce que OhlalaChick dit du coup, si toutes les dystopies suivent les clichés ce ne sont plus vraiment des dystopies comme elle l'entend.
Du coup j'ai beaucoup d'espoir pour la servante écarlate que je n'ai toujours pas pu lire (c'st la rupture de stock :( ) !

AnaODonnel
Messages : 3
Inscription : 2013-03-10T00:09:13+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar AnaODonnel » 2017-07-16T23:04:04+02:00

Ce que j'adore dans les dystopies c'est (comme ça a déjà été dit) la fonction "rappel" qu'elles ont. C'est un peu comme si on nous disait "hé, vous êtes bien en confiance là ? Eh bien ça pourrait vous arriver". J'aime le fait qu'elles transforment une action particulièrement basique/qui fait partie de notre quotidien en quelque chose de beau ou de privilégié. Elles soulignent la beauté des petites actions, petits gestes qui peuvent avoir un impact immense. Elles nous poussent à chérir notre vie ET à nous indigner de conditions de vie déplorables.

Les - : elles ont tendance à me donner le cafard et à me faire sortir dans la rue avec une pancarte autour du cou qui annonce la fin du monde en agitant une cloche.

delphistef
Messages : 7
Inscription : 2017-09-02T10:32:15+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar delphistef » 2017-10-12T13:00:26+02:00

EliSM a écrit :Ce que j'aime bien dans les dystopies, c'est l'anticipation, imaginer un monde différent mais suffisamment ressemblant au notre pour avoir un côté inquiétant, se dire "et si..."

Ce que je n'aime pas, c'est la façon dont certains font de ce genre un ramassis de clichés, pêle-mêle :
- Une héroïne courageuse, charismatique, éventuellement doté de quelques pouvoirs extraordinaires...
- le système de castes n'est pas le seul recours pour décrire une société déviante et c'est dommage que ce soit le modèle le plus utilisé.
- l'histoire d'amour inévitable entre ladite héroïne et le prince/chef de quelque chose, toujours un peu bad boy et l'éventuel triangle amoureux avec un gentil garcon de son enfance...
- le personnage principal découvre invariablement qu'on lui ment depuis l'enfance et que le vaste monde nest pas aussi noir et blanc qu'il ou elle le pensait...

Etc.

Ah oui, et aussi la mainmise perpétuelle des héros adolescents... passé 18/19 ans, on ne peut plus sauver le monde ?

Je te rejoins beaucoup dans ce commentaire, et souvent je me suis aussi dit et pourquoi les héros ne sont pas plus âgés que 16/17 ans...car je trouve que parfois il manque ce coté mature d'un jeune adulte qui me parait pas trés réaliste pour un ado de moins de 16 ans qui est encore en pleine recherche de soi meme

queenregina
Messages : 1072
Inscription : 2014-03-23T19:31:13+02:00
Localisation : Ile de France

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dytsopies

Messagepar queenregina » 2017-10-12T13:37:22+02:00

Elerinna2 a écrit :Ce que j'aime dans les Dystopies c'est les réflexions qu'elle propose, sur notre monde, les menaces qui planent dessus et donc les messages qu'elle fait passer.
Ce que j'aime moins c'est les triangles amoureux qu'on colle partout maintenant dans les dystopies actuelles et le fait que ce soit toujours une ado qui fasse changer les choses.


Je suis entièrement d'accord avec ton point de vu les triangles amoureux et les jeunes héros c'est toujours la même chose.


Après même si les romans ont souvent le même schéma cela reste distrayant et permet de nous questionner sur notre société.
Certains classique comme 1984 ou Fahrenheit 451 sont eux plus matures, je les conseille fortement.
Je que je n'aime pas non plus se sont les personnages avec des pouvoirs extraordinaire qui enlèvent de la crédibilité.

dadotiste
Messages : 4097
Inscription : 2011-08-20T02:11:52+02:00
Contact :

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dystopies

Messagepar dadotiste » 2017-10-12T13:39:03+02:00

Vous n'aimez pas le côté triangle amoureux dans les dystopies mais... pourquoi vous limiter aux nouveautés YA alors qu'il existe tant de dystopie plus matures ?
Le genre est loin d'être nouveau et les classiques ne sont pas prémachées et limitées de façon à édulcorées pour la Jeunesse...

1984
Fahrenheit 451
Le Meilleur des Mondes *
Un bonheur insoutenable (disponible uniquement en occasion)*
Ravage
La Zone du dehors
Nous autres de Evgueni Zamiatine (le premier roman du genre)*
Soleil vert *
La Servante écarlate (déjà cité plus haut)
Les Femmes de Stepford (disponible uniquement en occasion)*
Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ou Blade Runner*

Dans ces livres-là, je vous mets au défi de trouver un triangle amoureux abrutissant ;)
J'ai mis des astérisques sur les romans qui selon moi sont les plus abordables et plutôt faciles à lire.

Eurylia
Messages : 390
Inscription : 2015-02-08T03:24:58+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dystopies

Messagepar Eurylia » 2017-10-12T14:03:40+02:00

dadotiste a écrit :Vous n'aimez pas le côté triangle amoureux dans les dystopies mais... pourquoi vous limiter aux nouveautés YA alors qu'il existe tant de dystopie plus matures ?
Le genre est loin d'être nouveau et les classiques ne sont pas prémachées et limitées de façon à édulcorées pour la Jeunesse...

1984
Fahrenheit 451
Le Meilleur des Mondes *
Un bonheur insoutenable (disponible uniquement en occasion)*
Ravage
La Zone du dehors
Nous autres de Evgueni Zamiatine (le premier roman du genre)*
Soleil vert *
La Servante écarlate (déjà cité plus haut)
Les Femmes de Stepford (disponible uniquement en occasion)*
Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ou Blade Runner*

Dans ces livres-là, je vous mets au défi de trouver un triangle amoureux abrutissant ;)
J'ai mis des astérisques sur les romans qui selon moi sont les plus abordables et plutôt faciles à lire.

Parce qu'il y a autre chose que ça comme dystopie ? :roll:
Fahrenheit 451 est le premier que j'ai lu, il m'a semblé plutôt accessible aussi, peut-être même plus qu'un Nous Autres ou que Le Meilleur des Mondes par exemple. Dans les classiques du genre, il y a aussi La Planète des singes de Pierre Boulle qui est très accessible également.
Et je citerais aussi Le Passeur de Lois Lowry qui est pourtant un roman jeunesse avec un héros jeune (il a 12 ans) mais où on retrouve toute le force des grandes dystopies "adultes". D'ailleurs, j'ai du mal avec le concept de triangle amoureux dans une dystopie vu que le principe est généralement de faire en sorte que tout soit tellement planifié que ces sentiments n'existent plus...

Elerinna2
Messages : 758
Inscription : 2015-02-03T13:05:25+02:00

Re: Ce que l'on aime ou pas dans les dystopies

Messagepar Elerinna2 » 2017-10-12T14:11:25+02:00

Ah mais personnellement je ne m'y limite pas. J'ai lu Farenheit 451, le meilleur des mondes, 1984 attend dans ma PAL depuis très longtemps, ça m'a jamais gêné de lire des classiques et je n'ai pas de défaut à reprocher à un des livres que je retrouve dans d'autres. D'ailleurs le sujet parle bien de dystopie en général et pas que des YA. Mais j'apprécie aussi lire du YA et j'aimerais bien un peu de diversité.


Revenir vers « Dystopie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité