Next Generation avec Albus S. Potter — Terminé [Harry Potter]

Vous écrivez une fan fiction et vous voulez la partager avec la communauté Booknode? Faire vivre à vos personnages favoris des aventures inédites?
Alors postez vos textes ici afin qu'ils soient bien différenciés des essais classiques tout droit sortis de l'imaginaire d'autres booknautes.
lelesubirats
Messages : 176
Inscription : 2014-01-15T15:59:31+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar lelesubirats » 2014-12-14T18:52:09+02:00

Pauvre Albus :(
J'ai envie de mettre Andros en compote !!! (ok, mauvais jeu de mot mais j'ai pas pu m'en empêcher...) Bon, je veux savoir la suite !!! Mais dis-moi, Est-ce qu'il y aura une histoire d'amour avec une fille et Albus ? Parce que pour l'instant, il est solo...
Bye lelesubirats

percabeth76
Messages : 3903
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar percabeth76 » 2014-12-15T12:39:56+02:00

Ce chapitre est trop cool. Le cour de duel est vraiment bien décrit. Les personnages d'Anthony Bulstrode et d'Eline Wood ont vraiment l'air marrant. Pauvre Albus, il se sent délaissé par sa cousine.
What?!!!!!!!!!!!!! Mais pour qui il se prend Andros de dire ça sur Albus. Il veut vraiment que je le décapite, lui. Albus est très doué et il ressemble beaucoup à son père. La première personne qui dira le contraire aura affaire à moi. J'ai hâte de lire la suite.

Rea12
Messages : 199
Inscription : 2014-02-20T20:15:23+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Rea12 » 2014-12-15T15:55:21+02:00

ANDROOOOOOOOOOOOOOS. JE TE HAIS. *transforme Andros en p'tit chaton*
mechant chat.jpg
mechant chat.jpg (24.62 Kio) Consulté 597 fois

ARGH. QUEL MANQUE DE TACT. NAN MAIS. PFFFFIIIOUUU.
Envie de meuuuurtre iminant.
Pourquoi ai-je l'impression que tout ce que j'écrit n'a aucun sens 8-) ?
ALBUS NOUS ON T'AIME <3 . MOI JE VEUX BIEN T'OFFRIR DU CHOCAPIC. ET DES FRAMBOISES. POUR TE CONSOLER.
Alleeeez, papa Harry va consoler Al, et tout va être cool ! Ah woui, avant Andros va finir dans une fosse aux lions.
ARF. La relation entre Rose et Al est juste trop chou T.T
J'ai hâte d'avoir le prochain chapitre *-* GROS CALIN A MON BUBUS.
A samedi :D ! Ce sera les vacances mon dieu 8-) .

lolodu93
Messages : 40
Inscription : 2014-03-16T21:44:42+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar lolodu93 » 2014-12-16T08:10:12+02:00

SALLE andros!!!! Ca ce fait pas pour albus c'est tres mechant :(

van2
Messages : 37
Inscription : 2012-11-17T13:05:57+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar van2 » 2014-12-16T16:20:04+02:00

Ho j'adore la relation entre Scorpius et Albus :)

Sinon le cours de duel était super!!

Ho non pauvre petit Albus :'( ou "bubus" lol (vraiment trop bizarre ;)

Je crois que Eva vient de perdre sa place d'ennemi numero 1 et Andros viens de gagner la première place!!

Vivement la suite

PtiteCitrouille
Messages : 953
Inscription : 2014-08-02T21:14:56+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar PtiteCitrouille » 2014-12-16T20:04:47+02:00

Ouiiii j'ai adoré ce chapitre !!
ANDROOOOSS !!!!!! Top 3 des personnes que je déteste le plus : 1 : EVA COVACI !! 2 : ANDRÉ ANDROS !! 3 : y a la place de liiibre ! Je vais le TUER !!! Il est comme Rita Skeeter argh !!!
Harry !!! Pourquoi t'as pas envoyé de sort à Andros quand il a dit ça ??? Harry ! Va chercher ton fils et console le !! (C'est un ordre !)
Albuuuuus !! Nous on t'adoorre, tu n'es pas juste Albus, tu es LE Albus !!
Bref. Chapitre trop bien ! :D

Nat94
Messages : 627
Inscription : 2013-06-03T15:38:45+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Nat94 » 2014-12-17T15:09:54+02:00

C'est définitif, je déteste André Andros! C'est un gros imbécile que je suis sûre qu'il fait partie de la Confrérie! Bon, j'exagère un peu mais il est vraiment chiant.
Pauvre Albus... C'est mal parti! Et puis Andros la compote qui lui vomit dessus dans son calepin... Tch. Et puis Scorpius qui "n'ose pas montrer sa magie noire en public mais qu'on sait tous la vérité". Je vais même pas commenter cette connerie.
Le seul truc qui m'a fait rire dans le calepin c'est le coup de la décoration et de l'estrade qu'il utiliserait bien chez lui pour ses réceptions^^
Bref, hâte de lire la suite!

dianabeth
Messages : 1051
Inscription : 2013-08-31T15:11:30+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar dianabeth » 2014-12-18T19:01:08+02:00

Attention tous le monde :lol: ;) :) :D :mrgreen:


Samedi 13 décembre de l'année 2014 a 5.04 pm.
André Andros de son petit nom "Pompote" a commis un crime majeur. Il a fait pleurer Albus Severus POtter alias Al' alias Bubus. :lol: ;)
Le CFNG&DAA ( Comité des Fans de Next Génération & qui Déteste André Andros) réclame pour le criminel une peine maximale de compotisation !!! :mrgreen:
Le juge décrète donc que Pompote sera coupé en rondelle, mixé, arromatisé, bouillis dans une marmite et sera servis a tous les animaux de la Foret Interdite.

En gros==> A MORT LE YAOURT !!!!
ttm.jpeg
ttm.jpeg (9.74 Kio) Consulté 538 fois

SUS A LA DICTATURE DE LA COMPOTE !!!!!!! :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :lol: ;) :) :D

*si je pensais un jour dire ça :mrgreen: :) :D ;) :lol: *


Bref, Andors est vraiment un imbécil de première ;) :evil: curieusement je le déteste pas, on ne peut pas détester quelqu'un de complètement stypide, il me fait trop rire :mrgreen: :D :) Bref, pauvre Albus, je comprends qu'il se snte inférieur a son père tout ça... :cry: :cry: J'espère sincèrement que Harry va réussir a le retrouver et le consoler et puis entre nous, je vois bien dans la suite de la scène : James qui tente de casser la gueule a Pompote avec l'aide de Lily-la-big-boss-du-karaté :lol: ;) :) :D Il va souffrir noptre yourt journaliste :mrgreen: :D :)

Bref, la relation Rose-SCorpius est vraiment chou mais dans ce chapitre encore plus Albus-Rose :) ;) :lol: C'est vraiment mignon !

D'ailleurs je veins de rendre compte qu'il lui arrive que des malheurs dans ce chapitre a notre Bubus en chef, tu as une dent contre lui ou quoi ? :lol: ;) :) :D

Bref, j'ai adoré ce chapitre mais j'ai pas grands chose a dire dessus alors on va dire : a samedi !!! :D :) :lol: :mrgreen:

PS: tu vas posté pendant les vacances ? :D :)

Melanie-letellierjenifael
Messages : 715
Inscription : 2012-11-13T18:06:53+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Melanie-letellierjenifael » 2014-12-20T14:09:23+02:00

Hey !

Oui je sais j'ai encore du retard, décidément ça devient une habitude je suis vraiment désole ! Je n'est même pas le temps de te faire des commentaires digne de ce nom, c'est affligeant :( :(

Donc mon commentaire ne sera pas au top mais je tiens quand même à te dire que ton chapitre lui il 'était !

J'ai beaucoup aimé ce chapitre centré uniquement sur Albus, on comprend mieux ses émotions, ses réactions, toutes cette lourdeur sur ses épaules ... Et André qui en rajoute décidément celui là il en aura fait des dégâts ! J'ai hâte de lire la suite !

annabethfan
Messages : 1308
Inscription : 2010-11-27T21:58:34+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar annabethfan » 2014-12-20T16:24:34+02:00

Hey! C'est les vacances!!!!!!!!! :D :D Je suis trop contente!!!!!!
Un énorme merci pour vos commentaires qui comme d'habitude m'ont fait trop plaisir, je vous adore ;)
Voilà le chapitre 29, en espérant que vous allez aimé.


Chapitre XXIX

Un long silence suivit le départ d’Albus dans la salle du cours de duel. Personne ne savait réellement comment réagir à ce qu’il venait de se passer. Tout avait pourtant bien commencé, le cours avait été instructif et marrant. Malheureusement, il avait fallu que le journaliste s’immisce dedans.
-Vous ! S’écria Rose en s’avançant vers Andros, furibonde. C’est de votre faute !
-Je n’ai fait que constater la vérité.
-Qu’est-ce que vous en savez ? Vous ne connaissez pas Albus à ce que je sache !
-Miss Weasley, intervint le professeur Davies. Calmez-vous.
Rose voulut protester mais Scorpius la tira en arrière. Ce n’était pas la peine qu’elle se prenne une heure de colle. Mais Rose n’étant pas une Weasley pour rien, elle ne put s’empêcher de se dégager de la poigne de son petit ami d’un geste brusque du bras. Personne ne touchait à son cousin sans en subir les conséquences.
-Depuis le début de l’année, il n’a pas arrêté de nous ennuyer alors qu’il ne fait même pas son boulot. Et de quel droit vous permettez-vous de dire qu’Albus n’a pas de talent ? Il est mille fois meilleur que vous ne le serez jamais ! Je vous mets au défi de monter sur cette estrade et d’en faire autant !
-Miss Weasley…
-Elle a parfaitement raison ! Cria Lily, qui se trouvait parmi les élèves massés contre le mur.
De toute évidence, Andros ne savait plus où se mettre et tripotait nerveusement son calepin de note. Son éloquence habituelle semblait lui faire défaut, devant une gamine de quatorze de surcroit. Mais le pire était à venir. D’un coup, sans prévenir, il se retrouva plaquer contre le mur par un Harry Potter très en colère.
-Je vous conseille, dit-il lentement, de ne plus approcher mon fils ou vous aurez affaire à moi, c’est clair ?
-Parfaitement…
Andros vacilla sur ses jambes et remit sa robe de sorcier en place d’un geste qui se voulait digne. Un nouveau silence tomba sur sa salle, encore plus pesant que le premier si possible, tandis qu’Harry sortait à son tour d’un pas vif.
**
*
Pour une fois, alors que les cours étaient terminés, les couloirs étaient étonnements vides puisque la plupart des élèves se trouvaient au club de duel par curiosité. Albus n’eut donc pas à se frayer un chemin parmi la foule et accéléra sa course. Un poing de côté lui vrillait l’abdomen mais il s’en fichait royalement. Son objectif pour le moment était de mettre le plus de distance entre lui et ce stupide journaliste. Sans vraiment savoir où il allait, ses pas le menèrent vers la tour d’Astronomie et il entreprit de monter l’interminable escalier en colimaçon. Les jambes douloureuses, Albus arriva enfin en haut, se retrouvant sur le parapet qui donnait une vue imprenable sur le parc de Poudlard ainsi que les montagnes enneigées écossaise. Il inspira une grande goulée d’air frais, frissonnant malgré lui. A force d’aller dehors sans pull les soirs de janvier, il allait finir malade. Le cœur tambourinant à toute vitesse dans sa poitrine, il se laissa glisser contre le mur et ramena ses genoux contre lui.
Il avait l’impression que la phrase prononcée par Andros tournait en boucle dans sa tête. «Définitivement, il n’a pas le talent familial. » C’était la peur qui le terrorisait depuis qu’il avait appris que son père allait venir au château donner des cours. Parce que la comparaison était inévitable. Tous ses camarades connaissaient l’histoire de l’Elu et Albus ne pouvait pas lutter contre ça. Quoi qu’il fasse, ce n’était, et ça ne sera, jamais assez bien, tout simplement parce que lui ne combattait pas le plus grand mage noir de tous les temps en risquant sa vie chaque jour que Merlin faisait.
Un goût amer sur la langue, il se frotta les yeux, sûrement rougit par ses larmes. Il devait avoir l’air ridicule et pathétique. Malgré ça, c’était plus fort que lui. Planté seul sur cette fichue estrade, il s’était senti comme s’il n’avait rien eu à faire là. Tout le monde s’attendait à ce qu’il gagne en deux coups de baguettes. Quand il avait fallu choisir quelqu’un pour le duel, son nom avait fusé sans que le journaliste ne réfléchisse. Ça n’avait pas été Rose ni Scorpius et il savait pertinemment pourquoi : les gens aimaient les drames. Alors évidemment quoi de mieux que le fils d’Harry Potter se battant devant celui-ci ? Albus en était sûr, son frère, ou même sa sœur d’ailleurs, n’aurait jamais fui comme il l’avait fait. Ils auraient carrément gagné le duel les connaissant. Après tout, il n’y avait pas plus têtu que Lily ni plus tenace que James. Lui avait toujours été à part, le plus clame des trois. Il était le petit garçon à lunette, un peu trop gentil et naïf pour son propre bien, qui ne pouvait s’empêcher de résoudre des mystères.
Absorbé dans ses pensées, Albus n’entendit pas les bruits de pas qui venaient des escaliers et il sursauta en voyant quelqu’un s’agenouiller devant lui. Lentement il releva la tête, croisant des yeux verts émeraude. Les mêmes que les siens.
-Comment tu m’as trouvé ?
-J’ai tourné en rond dix minutes dans le château avant de regarder la Carte du Maraudeur, répondit Harry en souriant. Tu n’es pas facile à trouver.
-Peut-être parce que je ne voulais pas l’être…
-Al… Ecoute-moi, ce journaliste est un idiot, il n’avait pas à dire ce qu’il a dit.
-Mais il disait la vérité, non ?
Harry sembla surpris un instant et soupira. D’un mouvement élégant, il s’assit à côté de son fils contre le mur de la tour d’Astronomie. L’air s’était encore rafraîchit et la nuit commençait à tomber, les rayons du soleil n’étant pratiquement plus visible derrière les montagnes.
-La vérité, hein ? Répéta-t-il. Qu’est-ce qui te fait penser ça, Al ?
-Il suffit de me regarder, dit Albus tristement. Je ne serais jamais comme toi. Ou maman. Ou même comme James et Lily !
-Pourquoi devrais-tu être comme les autres ?
-Arrête papa. Tout le monde pense que je vais devenir un sorcier exceptionnel, que je vais forcément être extraordinaire. Pourtant soyons réaliste, je suis…moi. C’est bien ça le problème.
-Et bien, personnellement, je trouve que tu es déjà exceptionnel.
Albus lui jeta un regard en coin, haussant un sourcil.
-Tu dis ça parce que tu es mon père. C’était une sorte d’obligation marquée dans ton contrat à ma naissance.
-C’est faux. Je t’ai vu tout à l’heure, tu te battais bien, tes sorts étaient parfaitement exécutés…
-Et j’ai perdu…
-Certes, concéda Harry, mais quelle importance ? Tu crois vraiment que j’ai gagné tous les duels auquel j’ai participé ? Tu crois que James et Lily ne font jamais d’erreurs ?
-Bien sûr que si mais… Tu ne comprends pas… Les gens s’attendent à ce qu’on fasse des choses incroyables parce qu’on est tes enfants. Et avec moi c’est encore pire vu que je te ressemble, physiquement du moins. Mais je m’en sens pas capable. Je ne veux pas en être capable. Je veux juste…être moi-même. Ça sonne aussi ridicule que dans ma tête ou pas ?
-Non Al, ça me semble juste. Je ne veux pas que tu t’inquiètes à propose de ça, d’accord ? Ta mère et moi on ne vous a jamais demandé de nous ressembler. Franchement, crois-moi, James fait un peu trop de blague pour prétendre au titre de l’élève de l’année et Lily est trop maligne pour son propre bien. Aucun de vous trois n’est parfait et personne n’a à te dire comment te comporter.
Albus resta silencieux un instant, essayant de ressembler ses idées. Son malaise ne s’était toujours pas évaporé mais il avait déjà l’esprit plus clair. Son père avait toujours su trouver les mots pour réconforter. Frissonnant en sentant une bourrasque de vent plus fraîche que les autres, il s’aperçut à ce moment-là que la nuit était finalement tombée.
-Il y a autre chose, dit-il d’une voix hésitante.
-Je t’écoute.
La voix encourageante de son père donna du courage à Albus.
-Andros, tu sais le journaliste, depuis le début de l’année il n’arrête pas de…comment dire…faire des allusions sur ce qui s’est passé durant la guerre. J’ai l’impression que les autres en savent plus sur toi que moi parfois. Ce n’est pas un reproche, s’empressa-t-il d’ajouter en voyant l’expression triste de son père, mais je me demandais si…si tu pouvais m’en parler ?
-Ça t’intéresse vraiment ?
-Ce n’est pas que ça m’intéresse, enfin si peut-être un peu, mais c’est surtout que j’ai l’impression d’avoir besoin de te connaître. De savoir ce que tu as vécu. Ce que toute la famille a vécu en fait. On nous parle tout le temps de la Bataille de Poudlard ou d’autres choses qu’on n’a pas connues.
Ce fut au tour d’Harry de garder le silence quelques secondes, comme s’il était perdu dans ses propres souvenirs. Patiemment, Albus attendit qu’il reprenne la parole.
-Tu as des questions en particuliers ? Finit-il par dire.
-Qui était Cédric Diggory ?
-Comment… ?
-Son nom a été brièvement cité par Binns et Andros l’a mentionné une fois, expliqua Albus.
Son père inspira fortement puis commença à lui raconter sans omettre de détails. Le Tournoi des Trois sorciers, le dragon, le lac noir, le labyrinthe, le cimetière et le combat contre Voldemort. Albus était stupéfait. Son père avait vraiment vécu tout ça ? A seulement quatorze ans ? Lui-même avait le même âge aujourd’hui et son quotidien se résumait à ses cours, ses amis, un mystère à résoudre de temps en temps. Et que dire de la sécurité de l’école à l’époque ? Ca fichait une sacrée frousse si on voulait son avis.
-Tu as réellement combattu un magyar à pointe ?
-Ouais.
-L’oncle Charlie m’a dit que c’était un des dragons les plus dangereux.
Albus essaya de visualiser la scène mentalement mais abandonna. Personne ne pouvait imaginer un truc aussi dingue à moins de l’avoir vu ou vécu.
-J’ai une autre question, enchaîna-t-il, profitant que son père soit pour une fois disposé à répondre. C’est vrai que tu as été l’ennemi public n°1 ?
Après ça, le temps passa sans qu’Albus s’en rende compte, trop focalisé sur les récits de son père qui s’enchaînaient les uns après les autres. Pour certains, il en avait déjà eu des échos par des vieux journaux ou des livres d’histoire, tandis que d’autres lui étaient totalement étrangers jusque-là. Le club de duel désormais oublié, il essayait d’assimiler toutes ses informations et laissait libre cours à sa curiosité.
Ce n’est qu’une heure plus tard qu’il refit face à la réalité quand James arriva subitement en haut de la tour d’Astronomie.
-Ah ! Vous voilà, s’exclama-t-il, ça fait une heure que tout le monde vous chercher. Rose est en train de faire une syncope et elle est à deux doigts d’appeler la police.
-On n’a pas fait attention à l’heure, s’excusa Albus.
-J’avais cru comprendre. Ça va, toi ? Ajouta James à l’intention de son frère.
-Mieux. Qu’est-ce qui s’est passé après que je sois parti ?
-Oh, c’était grandiose ! Papa a menacé Andros…
-Je ne l’ai pas menacé, tenta de protester Harry.
-…après McGo est arrivé et s’est mise à hurler que s’il n’était pas capable de respecter les règles de l’école ou de faire son travail de journaliste correctement, elle n’aurait aucun scrupule à écrire au Ministère voir même au ministre en personne.
Albus se retint d’éclater de rire, imaginant parfaitement la scène. La directrice pouvait faire très peur quand elle s’en donnait la peine.
-Bref, je venais te chercher parce que le dîner ne va pas tarder.
-J’arrive, répondit-il.
D’un mouvement souple, il se releva avec son père et étira ses jambes, ankylosé après plus d’une heure assis par terre sans bouger. Ils redescendirent tous les trois l’immense escalier, ce qui s’avéra quand même plus facile que de la monter. Arrivé dans les couloirs, Harry dû repartir. Il ne pouvait pas rester au château indéfiniment, son travail l’attendait et Ginny allait finir par s’inquiéter si elle ne le voyait pas rentrer. De toute façon, il reviendrait dans huit jours pour donner un second cours de duel, le dernier celui-ci.
La Grande Salle était en effervescence et le repas avait visiblement déjà commencé, aussi personne ne remarqua les deux frères qui se glissèrent à la table de Gryffondor. En voyant son cousin, Rose lâcha sa fourchette, abandonna son assiette rempli de pomme de terre et se précipita vers lui.
-Al ! Par Merlin, je me suis inquiétée !
-Je vais bien, je te le jure. Ma réaction était idiote…
-Pas du tout. C’est Andros l’idiot. Tu n’as rien à te reprocher.
-Elle a raison, renchérit Shannon en se rapprochant.
Albus senti une bouffé de reconnaissance se rependre dans sa poitrine. Ses amies le soutenaient quoi qu’il arrive. En levant les yeux vers la table des Serpentard, il aperçut Scorpius qui lui adressa un signe réconfortant de la main, ce qui renforça sa joie. La dîner se passa dans la bonne humeur et il se resservit plusieurs fois de chaque plat, son appétit retrouvé. Après le dessert, alors que tout le monde commençait légèrement à somnoler, McGonagall se leva, réclamant le silence. Les conversations s’évanouirent.
-S’il vous plait un peu de calme ! Nous sommes désormais le dernier jour de janvier et j’ai le plaisir d’annoncer que par conséquent, un troisième élève étranger va nous présenter une coutume lié à son pays. Cette fois-ci, nous allons découvrir celle que nous propose Mathieu Blanc, de Beauxbâtons.
Mathieu, assis à la table des Serdaigle, se leva et monta sur l’estrade des professeurs pour venir prendre la place de la directrice. Pratiquement toutes les filles le fixaient avec un air d’adoration total. Il faut dire qu’avec ses cheveux blonds or et ses yeux bleus, il ne passait pas inaperçu. On aurait presque dit une réplique de Louis en plus âgé et avec un accent français.
-Bonsoir à tous. Je ne serais pas long, juste le temps de vous présenter la coutume que j’ai choisie de vous faire partager. En France, à Beauxbâtons nous avons une tradition assez particulière pour le mois de février. En effet, nous organisons un bal masqué pour célébrer la fête des amoureux, la st-valentin évidemment ! La directrice McGonagall a très généreusement accepté et donc le bal se tiendra le 14 février, de 21h à minuit dans cette salle. Il faudra être au moins en quatrième année pour pouvoir y participer, comme le veut la coutume à Beauxbâtons.
Certains des élèves les plus jeunes poussèrent des soupirs déçus tandis que la nouvelle enthousiasma immédiatement les autres, particulièrement les filles qui se mirent à glousser et à chuchoter entre amies comme si elles montaient une conspiration d’ordre internationale.
-Et évidemment, reprit Mathieu Blanc, qui dit bal de la st-valentin dit cavaliers ou cavalières. Il faudra donc être obligatoirement accompagné !
Cette fois-ci, les filles jetèrent des regards vers les garçons, les évaluant du regard comme s’il elles juchaient leur futur proie.
**
*
-Un bal ! Mais c’est génial ! S’enthousiasma Dominique pour la cinquième fois au moins. Ça m’avait manqué !
-Pas moi ! Répliquèrent ses deux amies en même temps.
Depuis la fin du dîner, Alyne et Emily subissait le monologue de la rousse sur le bal masqué qui aurait lieu le soir de la st-valentin, dans deux semaines. Ainsi, Dominique avait déjà prévu sa robe, ses chaussures, ses boucles d’oreilles assorties, son fard à paupière et les moindres détails qu’elle pouvait encore imaginer. Il ne lui restait plus que l’ultime chose essentielle : son cavalier.
-Oh, allez, essaya de motiver Dominique. On va s’amuser.
-Excuse-moi d’avoir d’autre centre d’intérêt qu’un stupide bal. C’est bien un truc de français…
-Emily, arrête de râler pour une fois. Dis-moi plutôt avec qui tu vas y aller ?
-Avec moi-même. Je me trouve très attirante figure toi.
-Certes, si on aime le genre râleuse et sarcastique.
Emily, allongée sur son lit, se redressa et lui envoya une pantoufle à la figure.
-Aïe ! Espèce de psychopathe ! Logan avait raison, tu es… commença Dominique avant de s’interrompre brusquement, …mais bien sûr !
-Qu’est-ce que tu manigances encore ? Demanda Alyne en sortant de la salle de bain.
-Je sais avec qui Emily va aller au bal.
-Qui ?
-Logan !
Un silence s’installa quelques secondes et un ange passa…puis deux…trois…même un troupeau au point où en était jusqu’à ce qu’Emily éclate de rire comme si elle venait d’entendre la blague la plus drôle de sa vie, ce qui parut légèrement vexer Dominique.
-Quand tu auras finit de dire des absurdités, préviens-moi surtout.
-Mais…Oh et puis j’abandonne ! Tu n’as qu’à finir vieille fille ou nonne si ça te chante !
Ses cheveux roux complètement en désordre, Dominique donna un coup rageur dans son oreiller qui laissa échapper quelques plumes. Il faut dire qu’il avait été maintes fois maltraités dans des batailles de polochon et n’était plus tout jeune. Faute de mieux, la jeune fille se tourna alors vers Alyne et vint s’assoir sur son lit, l’air particulièrement sérieux.
-Et toi ? Dit-elle sans préambule. Avec qui tu vas y aller au bal ?
-Sérieusement, tu me postes la question avec tout ce qui passe en ce moment ?
-James n’est pas le seul gars dans le château, il y en a plein d’autres qui rêveraient d’être ton cavalier tu sais.
-C’est gentil mais sans façon.
-Alyne…gémit Dominique. Mets-y un peu du tiens.
Alyne soupira. Son amie n’allait visiblement pas lâcher le morceau et elle était épuisée, pour l’instant tout ce qu’elle voulait était d’aller se coucher pour pouvoir être en forme demain et réussir son contrôle de métamorphose.
-Il m’a embrassé, révéla-t-elle.
-Pardon ? Qui ?
-James ! Qui veux-tu que ça soit ?
-Attends pause, s’exclama Emily en les rejoignant. Il t’a embrassé ? Quand ?
-Au retour des vacances… Il m’a pris par surprise, je n’ai pas eu le temps de réagir.
Un air soupçonneux sur le visage, Dominique plissa les yeux.
-Je vais porter plainte pour harcèlement sexuelle, décida-t-elle d’emblée.
-Dom !
-Quoi ? On n’embrasse pas les gens comme ça ! Imagine si tout le monde faisait ça, le monde sombrerait dans l’anarchie.
-Tu ne crois pas que t’exagère un peu là ? Dit Emily. Non ne réponds même pas, s’empressa-t-elle d’ajouter avant de se refocaliser sur la blonde. Donc, James t’a embrassé. Ok. Comment tu te sens ?
Les yeux fixés sur un point invisible près de l’armoire de sa chambre, Alyne attendit avant de répondre, le temps de mettre des mots sur ses sentiments. C’est vrai qu’elle n’avait pas vraiment réfléchit à la question jusque ici.
-Je ne sais pas trop, avoua-t-elle. Ça m’a fait bizarre, sûrement parce que ne m’y attendais pas, mais en même temps ça me paraissait…familier. Comme si c’était normal.
-Hum… N’empêche que votre histoire reste compliquée.
-Merci Dom, j’avais vraiment besoin d’entendre ça.
-Y a pas de quoi, répondit la rousse en lui tapotant l’épaule. En attendant, je te garantis que je t’emmènerais à ce bal de gré ou de force. Et avec un cavalier, évidemment. Mathieu Blanc, peut-être, je l’ai vu te jeter des coups d’œil dernièrement.
-C’est ça, soupira Alyne. Allez, on va dormir. Dégagez de mon lit !

Verdict? Vos commentaires me font toujours hyper plaisir alors n'hésitez pas, lâchez-vous parce que vous me faites trop rire! :lol: :D
Sinon, désolé de le dire mais il n'y aura pas de chapitre pendant les vacances. Ca me permettra de prendre de l'avance dans la fanfic. J'essayerais malgré tout de mettre un bonus si j'ai le temps mais je ne garantie vraiment rien. :roll:
Bonnes vacances, joyeux noël et bonne année (les trois à la fois, quelle chance vous avez :lol: :D )

Cazolie
Messages : 3716
Inscription : 2012-11-21T16:03:36+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Cazolie » 2014-12-20T16:51:33+02:00

J'en ai marre de ces gens qui postent pas pendant les vacances! Lalisa a une bonne excuse mais toi je suis moins sûre !

Dis donc si Harry raconte toute sa vie à Al il en a pour un bout de temps parce que ça remplit quand même 7 tomes :lol:
Harry qui menace Andros c'était génial :mrgreen: JE T AIME HARRY
Emily et Logan bouahahaha
Alyyyyyne vas y avec James bon sang !

Cazolie
Messages : 3716
Inscription : 2012-11-21T16:03:36+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Cazolie » 2014-12-20T16:52:19+02:00

Ah et Joyeux noël et tout le tintouin à toi aussi !! (et super chapitre, parce que je crois que je l'ai pas dit ^^)

valentine2905
Messages : 679
Inscription : 2014-04-08T17:07:17+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar valentine2905 » 2014-12-20T17:13:45+02:00

Super chapitre est j'j'ai hâte de lire la suite. Surtout le bal où j'espère que alyne et James vont se réconcilie. Bonne année, joyeux noël et bonne vacances.

lelesubirats
Messages : 176
Inscription : 2014-01-15T15:59:31+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar lelesubirats » 2014-12-20T17:45:09+02:00

Super chapitre et... le bal !!!! James et Alyne doivent y aller ensemble. Et Harry est trop gentil avec Al mais Cazolie a raison :p ça a du lui prendre longtemps de raconter sa vie...
Bref, même si je te déteste de ne pas poster pendant les vacances, je te souhaite quand même : UN JOYEUX NOEL !!!!
Bye lelesubirats :p

sous-le-signe-de-la-lune
Messages : 3645
Inscription : 2013-04-25T13:00:12+02:00
Localisation : Quelque part dans mes pensées mais le plus souvent en France.

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar sous-le-signe-de-la-lune » 2014-12-20T18:22:00+02:00

J'espère qu'il va un peu dégénérer ce bal 8-) C'est toujours plus drôle dans ces moments là ^^ Ah et il faut que Logan et Emily y aillent ensemble ! ça promet d'être explosif comme ça ! Oh et Louis et son copain aussi mais ça on peut rêver j'imagine.
Vivement le bonus (si on en aura) et bonnes vacances :D

lolodu93
Messages : 40
Inscription : 2014-03-16T21:44:42+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar lolodu93 » 2014-12-20T18:42:29+02:00

super chapitre comme a chaque fois il faut que James demande a alyne d'aller au bal avec lui et il qu'elle accepte!!!!!!

Elinora
Messages : 181
Inscription : 2012-05-08T20:18:01+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Elinora » 2014-12-20T19:36:28+02:00

Super chapitre ! Je trouve ça bien que Harry raconte à Albus son passé... Et tout le monde est gentil avec lui ! Ca c'est vraiment chouette !!
Elinora

Flammeche7
Messages : 2626
Inscription : 2013-09-22T17:37:28+02:00
Localisation : to the window. to the wall. to the trash where I belong.
Contact :

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Flammeche7 » 2014-12-20T21:12:47+02:00

Aaaaaaaaaaaaaah, quelle satisfaction de voir Andros se faire défoncer par tout le monde 8-)
Et Harry est tellement génial en papa protecteur *-* Il me maaaaaaaaaaanque, et Hermione, et Ron, et tout le moooonde bouhouhou
Franchement, Dom devient un peu lourde à force :roll:
Emily et Logan bouahahaha
Si Alyne y va avec quelqu'un d'autre que James, et s'ils se réconcilient pas au bal, je te transforme en chimpanzé.
J'y pense, du coup il reste plus qu'Eva qui a pas présenté sa coutume. Je suis sûre que ça va faire un truc du genre "Alors dans mon école, la coutume, c'est que tout le monde se fasse attaquer par la confrérie écarlate, c'est pourquoi je les ai invités à venir pour qu'ils viennent tous vous tuer." :roll: :x

Pime
Messages : 395
Inscription : 2013-09-13T19:25:16+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Pime » 2014-12-20T21:21:42+02:00

Je viens de dévorer deux chapitres de suite (je n'avais pas eu le temps de lire celui de la semaine dernière) et bien sur ......
C'EST GENIAL !!!!! :mrgreen:
Nan, c'est même pas génial, c'est EXTRA' ! :D ;)
J'ai beaucoup aimé la discussion entre Albus et son père ! ;)
Je suis trop contente pour le bal, mais attention ! :twisted: James a intérêt à inviter Alyne :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: Ce serait vraiment trop cool ! ;)
J'attends avec impatience la suite ! :D

sageR
Messages : 1303
Inscription : 2014-06-30T16:01:30+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar sageR » 2014-12-20T22:07:46+02:00

Salut!
C'était trop génial!!!
Papa Harry qui va consoler Albinouchet... C'était trop mignon!!!! Je t'aime Harrynouchet!!! Tu me manques!!! Hermione aussi!!!! Ron aus... Non, en fait... Tu m'as énervé avec Scorp et Rose!!!!
Andros... :evil: :evil: :evil: *s'étouffe de rage* Quel con!!!! Quand Rose lui propose de faire un duel, il fait moins le malin!!! Et quand Harry le menace il a fait pipi dans son pantalon!!! Harry aurait du mettre sa menace à exécution... Moi, je veux bien m'occuper de le torturer!!! :twisted: 8-) :mrgreen:
Franchement, Harry lui a raconté ses péripéties?! Il est courageux!!!! Il devrait simplement lui donner les 7 tomes!!!! Je suis partisane du moindre effort!!! :mrgreen: :lol:
Un bal!!!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: Oui!!!! J'adore les bals!!! Rose va y aller avec Scorpius!!! Et Al ??? Je veux bien aller avec lui s'il n'a vraiment personne d'autre, je me sacrifie... :roll: :lol: :mrgreen: James et Alyne doivent y aller ensemble!!!! Si elle y va avec l'autre, je le tue!!!!! :twisted: 8-) :mrgreen:
J'ai trouvé qui va y aller avec Eva!!!!
Et c'est Mathieu Blanc, il aura eu trop peur de moi pour demander à Alyne!!! :twisted: 8-) :lol: :mrgreen:
Lucas-till-10.jpg
Mathieu Blanc
Lucas-till-10.jpg (22.54 Kio) Consulté 416 fois

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.


Vous y avez cru ??? :lol: :mrgreen: Plus sérieusement, voilà son cavalier!!!
autruche_012.jpg
Mister ostrich
autruche_012.jpg (35.1 Kio) Consulté 417 fois

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

VIVEMENT LA SUITE!!!!

cachu50
Messages : 126
Inscription : 2012-12-22T20:21:03+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar cachu50 » 2014-12-20T23:27:10+02:00

Super chapitre, et je suis d'accord avec Cazolie, Harry en aura pour un moment à tout raconter à Al :lol:

Bref, tu as bien fait de menacer la Compote même si a mon avis tu aurais dû le tuer 2 ou 3 fois dans d'atroces souffrances pour bien marqué le coup :twisted:

On croise les doigts pour que James et Alyne se remettent ensemble. Enfin si j'étais elle j'irais avec un autre pour le rendre jaloux et comme ça elle serait vengé et ils pourraient vivre heureux jusqu'à la fin des temps :mrgreen:

J'espère que tu passeras de bonnes vacances et de bonnes fêtes de fin d'année et te donne donc rendez-vous l'année prochaine :lol:

Bye bye ;)

sachapercy
Messages : 241
Inscription : 2012-05-18T14:52:03+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar sachapercy » 2014-12-20T23:43:25+02:00

Salut, encore une super chapitre ;)

Juste, j' ai bien aimé le moment entre Albus et sont pére ;)

S' il te plaît mais nous un petit bonus pendant c' est vacances ;)

van2
Messages : 37
Inscription : 2012-11-17T13:05:57+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar van2 » 2014-12-20T23:48:40+02:00

C’est sur, j’adore Harry en papa!!!

Haha, je viens de penser à un truc débile en lisant le passage entre Harry et Albus :) Harry devrait donner les livres de J.K Rowling à son fils, pour qu’il comprenne toute l’histoire, mais évidemment, dans leur monde, J.K Rowling n’existe pas… Pourtant ça aurait plus simple pour Harry :lol:

J’ai bien aimé la phrase “La dîner se passa dans la bonne humeur et il se resservit plusieurs fois de chaque plat, son appétit retrouvé. “ Est-ce que Albus a déjà perdu son appétit??? Cela m’étonnerais beaucoup haha :lol:

Un bal!! ha je sens que le chapitre sur le bal va être mémorable!!
Et peut être que James et Alyne se réconcilierons à ce bal!! (en tout cas je l’espère)

Et Emily et Logan ensemble au bal??? (oui!!!!!)



Et Dom qui résume bien la relation de James et Alyne en une petite phrase :) “N’empêche que votre histoire reste compliquée.”



Voilà, passe de belles vacances.

Joyeux Noël et Bonne année!!

Rea12
Messages : 199
Inscription : 2014-02-20T20:15:23+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Rea12 » 2014-12-21T11:00:53+02:00

annabethfan a écrit :Hey! COUCOU C'est les vacances!!!!!!!!! :D :D T'AS VU BYE LES DEVOIRS LES PROFS LES ESCALIERS A MONTER ET A DESCENDRE LA NOURRITURE DE LA CANTINE... Bon ok. Faut vraiment que je me calme. Je suis trop contente!!!!!!
Un énorme merci pour vos commentaires qui comme d'habitude m'ont fait trop plaisir, je vous adore ;) De rien. J'ajoute que nous aussi on vous apprécie beaucoup toi et ta fanfic' 8-)
Voilà le chapitre 29, en espérant que vous allez aimé.


Chapitre XXIX

Un long silence suivit le départ d’Albus dans la salle du cours de duel. Personne ne savait réellement comment réagir à ce qu’il venait de se passer. Tout avait pourtant bien commencé, le cours avait été instructif et marrant. Malheureusement, il avait fallu que le journaliste s’immisce dedans.
-Vous ! S’écria Rose en s’avançant vers Andros, furibonde. C’est de votre faute !Oui c'est sa faute !
-Je n’ai fait que constater la vérité. TAIS-TOI. TU M'ENERVE.
-Qu’est-ce que vous en savez ? Vous ne connaissez pas Albus à ce que je sache !
-Miss Weasley, intervint le professeur Davies. Calmez-vous.
Rose voulut protester mais Scorpius la tira en arrière. Ce n’était pas la peine qu’elle se prenne une heure de colle. Mais Rose n’étant pas une Weasley pour rien, elle ne put s’empêcher de se dégager de la poigne de son petit ami d’un geste brusque du bras. Personne ne touchait à son cousin sans en subir les conséquences. Nirak nirak niaaaark. Potter et Weasley en force.
-Depuis le début de l’année, il n’a pas arrêté de nous ennuyer alors qu’il ne fait même pas son boulot. Et de quel droit vous permettez-vous de dire qu’Albus n’a pas de talent ? Il est mille fois meilleur que vous ne le serez jamais ! Je vous mets au défi de monter sur cette estrade et d’en faire autant ! Alleezzzz. On va bien rigoler :mrgreen: 8-)
-Miss Weasley…
-Elle a parfaitement raison ! Cria Lily, qui se trouvait parmi les élèves massés contre le mur.
De toute évidence, Andros ne savait plus où se mettre et tripotait nerveusement son calepin de note. Son éloquence habituelle semblait lui faire défaut, devant une gamine de quatorze de surcroit. HEHEHEHEHEHE ROSE T'ES LA MEILLEUREMais le pire était à venir. D’un coup, sans prévenir, il se retrouva plaquer contre le mur par un Harry Potter très en colère.Wouiiiiiiii. Papa-Harry, le retouuuur.
-Je vous conseille, dit-il lentement, de ne plus approcher mon fils ou vous aurez affaire à moi, c’est clair ? Nonnn. Il aura affaire à Harry, mais aussi à moi.
-Parfaitement…
Andros vacilla sur ses jambes et remit sa robe de sorcier en place d’un geste qui se voulait digne. Un nouveau silence tomba sur sa salle, encore plus pesant que le premier si possible, tandis qu’Harry sortait à son tour d’un pas vif.
**
*
Pour une fois, alors que les cours étaient terminés, les couloirs étaient étonnements vides puisque la plupart des élèves se trouvaient au club de duel par curiosité. Albus n’eut donc pas à se frayer un chemin parmi la foule et accéléra sa course. Un poing de côté lui vrillait l’abdomen mais il s’en fichait royalement. MON BUBUS Son objectif pour le moment était de mettre le plus de distance entre lui et ce stupide journaliste. Sans vraiment savoir où il allait, ses pas le menèrent vers la tour d’Astronomie et il entreprit de monter l’interminable escalier en colimaçon. Les jambes douloureuses, Albus arriva enfin en haut, se retrouvant sur le parapet qui donnait une vue imprenable sur le parc de Poudlard ainsi que les montagnes enneigées écossaise. Il inspira une grande goulée d’air frais, frissonnant malgré lui. A force d’aller dehors sans pull les soirs de janvier, il allait finir malade. Le cœur tambourinant à toute vitesse dans sa poitrine, il se laissa glisser contre le mur et ramena ses genoux contre lui.
Il avait l’impression que la phrase prononcée par Andros tournait en boucle dans sa tête. «Définitivement, il n’a pas le talent familial. » Ne l'écoute paaaaas. Ce n'est qu'un canard déplumé 8-) .C’était la peur qui le terrorisait depuis qu’il avait appris que son père allait venir au château donner des cours. Parce que la comparaison était inévitable. Tous ses camarades connaissaient l’histoire de l’Elu et Albus ne pouvait pas lutter contre ça. Quoi qu’il fasse, ce n’était, et ça ne sera, jamais assez bien, tout simplement parce que lui ne combattait pas le plus grand mage noir de tous les temps en risquant sa vie chaque jour que Merlin faisait.
Un goût amer sur la langue, il se frotta les yeux, sûrement rougit par ses larmes. Il devait avoir l’air ridicule et pathétique. Malgré ça, c’était plus fort que lui. Planté seul sur cette fichue estrade, il s’était senti comme s’il n’avait rien eu à faire là. Tout le monde s’attendait à ce qu’il gagne en deux coups de baguettes. Quand il avait fallu choisir quelqu’un pour le duel, son nom avait fusé sans que le journaliste ne réfléchisse. Ça n’avait pas été Rose ni Scorpius et il savait pertinemment pourquoi : les gens aimaient les drames. Alors évidemment quoi de mieux que le fils d’Harry Potter se battant devant celui-ci ? Albus en était sûr, son frère, ou même sa sœur d’ailleurs, n’aurait jamais fui comme il l’avait fait. Ils auraient carrément gagné le duel les connaissant. Après tout, il n’y avait pas plus têtu que Lily ni plus tenace que James. Lui avait toujours été à part, le plus clame des trois. Il était le petit garçon à lunette, un peu trop gentil et naïf pour son propre bien, qui ne pouvait s’empêcher de résoudre des mystères. Mais c'est bien non ? Faut être calme et ZEN dans la vie. Ne pas s'énerver, faire du yoga. De la gymnastique. C'est bien non ? HAHAHA et c'est moi qui dit de rester zen... :lol:
Absorbé dans ses pensées, Albus n’entendit pas les bruits de pas qui venaient des escaliers et il sursauta en voyant quelqu’un s’agenouiller devant lui. Lentement il releva la tête, croisant des yeux verts émeraude. Les mêmes que les siens. HARRYYYYYYYYYYYYYYYYYY
-Comment tu m’as trouvé ?
-J’ai tourné en rond dix minutes dans le château avant de regarder la Carte du Maraudeur, répondit Harry en souriant. Tu n’es pas facile à trouver. Fallait penser à la carte au Maraudeur avant, ça t'aurait évité de tourner en rond comme un poisson dans son bocal :mrgreen:
-Peut-être parce que je ne voulais pas l’être…
-Al… Ecoute-moi, ce journaliste est un idiot, il n’avait pas à dire ce qu’il a dit.
-Mais il disait la vérité, non ?BUBUS. TU VEUX QUE JE TE BALANCE UNE MANGUE SUR LA FIGURE ? Bon ok. J'ai dit que je restais calme et zen.
Harry sembla surpris un instant et soupira. D’un mouvement élégant, il s’assit à côté de son fils contre le mur de la tour d’Astronomie. L’air s’était encore rafraîchit et la nuit commençait à tomber, les rayons du soleil n’étant pratiquement plus visible derrière les montagnes.
-La vérité, hein ? Répéta-t-il. Qu’est-ce qui te fait penser ça, Al ?
-Il suffit de me regarder, dit Albus tristement. Je ne serais jamais comme toi. Ou maman. Ou même comme James et Lily !
-Pourquoi devrais-tu être comme les autres ?Oui, pourquoi ?
-Arrête papa. Tout le monde pense que je vais devenir un sorcier exceptionnel, que je vais forcément être extraordinaire. Pourtant soyons réaliste, je suis…moi. C’est bien ça le problème.Mais c'est bien d'être soi même ! Faut pas se laisser influencer par un canard déplumé quand même mon Bubus !
-Et bien, personnellement, je trouve que tu es déjà exceptionnel. Oooooh. C'est trop mignon.
Albus lui jeta un regard en coin, haussant un sourcil.
-Tu dis ça parce que tu es mon père. C’était une sorte d’obligation marquée dans ton contrat à ma naissance.
-C’est faux. Je t’ai vu tout à l’heure, tu te battais bien, tes sorts étaient parfaitement exécutés…
-Et j’ai perdu…
-Certes, concéda Harry, mais quelle importance ? Tu crois vraiment que j’ai gagné tous les duels auquel j’ai participé ? Tu crois que James et Lily ne font jamais d’erreurs ?
-Bien sûr que si mais… Tu ne comprends pas… Les gens s’attendent à ce qu’on fasse des choses incroyables parce qu’on est tes enfants. Et avec moi c’est encore pire vu que je te ressemble, physiquement du moins. Mais je m’en sens pas capable. Je ne veux pas en être capable. Je veux juste…être moi-même. Ça sonne aussi ridicule que dans ma tête ou pas ?
-Non Al, ça me semble juste. Je ne veux pas que tu t’inquiètes à propose de ça, d’accord ? Ta mère et moi on ne vous a jamais demandé de nous ressembler. Franchement, crois-moi, James fait un peu trop de blague pour prétendre au titre de l’élève de l’année et Lily est trop maligne pour son propre bien. Aucun de vous trois n’est parfait et personne n’a à te dire comment te comporter.
Albus resta silencieux un instant, essayant de ressembler ses idées. Son malaise ne s’était toujours pas évaporé mais il avait déjà l’esprit plus clair. Son père avait toujours su trouver les mots pour réconforter. Vive Harry et Bubus ! Ce surnom me fait penser à Bubbles dans Nemo :lol:
Bubbles.jpg
Bubbles.jpg (370.92 Kio) Consulté 394 fois
Frissonnant en sentant une bourrasque de vent plus fraîche que les autres, il s’aperçut à ce moment-là que la nuit était finalement tombée.
-Il y a autre chose, dit-il d’une voix hésitante.
-Je t’écoute.
La voix encourageante de son père donna du courage à Albus.
-Andros, tu sais le journaliste, depuis le début de l’année il n’arrête pas de…comment dire…faire des allusions sur ce qui s’est passé durant la guerre. J’ai l’impression que les autres en savent plus sur toi que moi parfois. Ce n’est pas un reproche, s’empressa-t-il d’ajouter en voyant l’expression triste de son père, mais je me demandais si…si tu pouvais m’en parler ?
-Ça t’intéresse vraiment ?
-Ce n’est pas que ça m’intéresse, enfin si peut-être un peu, mais c’est surtout que j’ai l’impression d’avoir besoin de te connaître. De savoir ce que tu as vécu. Ce que toute la famille a vécu en fait. On nous parle tout le temps de la Bataille de Poudlard ou d’autres choses qu’on n’a pas connues.
Ce fut au tour d’Harry de garder le silence quelques secondes, comme s’il était perdu dans ses propres souvenirs. Patiemment, Albus attendit qu’il reprenne la parole.
-Tu as des questions en particuliers ? Finit-il par dire.
-Qui était Cédric Diggory ?
-Comment… ?
-Son nom a été brièvement cité par Binns et Andros l’a mentionné une fois, expliqua Albus.
Son père inspira fortement puis commença à lui raconter sans omettre de détails. Le Tournoi des Trois sorciers, le dragon, Magyar à pooooiinnte le lac noir, le labyrinthe, le cimetière et le combat contre Voldemort. Albus était stupéfait. Son père avait vraiment vécu tout ça ? A seulement quatorze ans ? Lui-même avait le même âge aujourd’hui et son quotidien se résumait à ses cours, ses amis, un mystère à résoudre de temps en temps. Et que dire de la sécurité de l’école à l’époque ? Ca fichait une sacrée frousse si on voulait son avis.
-Tu as réellement combattu un magyar à pointe ?
-Ouais. Ouais. C'est tout à fait normal après tout.
-L’oncle Charlie m’a dit que c’était un des dragons les plus dangereux.
Albus essaya de visualiser la scène mentalement mais abandonna. Personne ne pouvait imaginer un truc aussi dingue à moins de l’avoir vu ou vécu.
-J’ai une autre question, enchaîna-t-il, profitant que son père soit pour une fois disposé à répondre. C’est vrai que tu as été l’ennemi public n°1 ?Aaaarf. Mauvais souvenirs avec Ombrage...
Après ça, le temps passa sans qu’Albus s’en rende compte, trop focalisé sur les récits de son père qui s’enchaînaient les uns après les autres. Pour certains, il en avait déjà eu des échos par des vieux journaux ou des livres d’histoire, tandis que d’autres lui étaient totalement étrangers jusque-là. Le club de duel désormais oublié, il essayait d’assimiler toutes ses informations et laissait libre cours à sa curiosité.
Ce n’est qu’une heure plus tard qu’il refit face à la réalité quand James arriva subitement en haut de la tour d’Astronomie.
-Ah ! Vous voilà, s’exclama-t-il, ça fait une heure que tout le monde vous chercher. Rose est en train de faire une syncope et elle est à deux doigts d’appeler la police. Euh. Attend. On parlait de la police moldue là ? Ou des grand Aurors 8-) ?
-On n’a pas fait attention à l’heure, s’excusa Albus.
-J’avais cru comprendre. Ça va, toi ? Ajouta James à l’intention de son frère.
-Mieux. Qu’est-ce qui s’est passé après que je sois parti ?
-Oh, c’était grandiose ! Papa a menacé Andros… :lol:
-Je ne l’ai pas menacé, tenta de protester Harry.TENTA de protester Harry. J'aime beaucoup comment t'as écrit ça :lol: .
-…après McGo est arrivé et s’est mise à hurler que s’il n’était pas capable de respecter les règles de l’école ou de faire son travail de journaliste correctement, elle n’aurait aucun scrupule à écrire au Ministère voir même au ministre en personne.
Albus se retint d’éclater de rire, imaginant parfaitement la scène. La directrice pouvait faire très peur quand elle s’en donnait la peine.
-Bref, je venais te chercher parce que le dîner ne va pas tarder.
-J’arrive, répondit-il. Mangeeeeeerr. *Q*
D’un mouvement souple, il se releva avec son père et étira ses jambes, ankylosé après plus d’une heure assis par terre sans bouger. Ils redescendirent tous les trois l’immense escalier, ce qui s’avéra quand même plus facile que de la monter. Arrivé dans les couloirs, Harry dû repartir. Il ne pouvait pas rester au château indéfiniment, son travail l’attendait et Ginny allait finir par s’inquiéter si elle ne le voyait pas rentrer. De toute façon, il reviendrait dans huit jours pour donner un second cours de duel, le dernier celui-ci.
La Grande Salle était en effervescence et le repas avait visiblement déjà commencé, aussi personne ne remarqua les deux frères qui se glissèrent à la table de Gryffondor. En voyant son cousin, Rose lâcha sa fourchette, abandonna son assiette rempli de pomme de terre et se précipita vers lui.
-Al ! Par Merlin, je me suis inquiétée !
-Je vais bien, je te le jure. Ma réaction était idiote…Mais non, mon p'tit Bubbles.
-Pas du tout. C’est Andros l’idiot. Tu n’as rien à te reprocher.
-Elle a raison, renchérit Shannon en se rapprochant.
Albus senti une bouffé de reconnaissance se rependre dans sa poitrine. Ses amies le soutenaient quoi qu’il arrive. En levant les yeux vers la table des Serpentard, il aperçut Scorpius qui lui adressa un signe réconfortant de la main, ce qui renforça sa joie. Le dîner se passa dans la bonne humeur et il se resservit plusieurs fois de chaque plat, son appétit retrouvé. Après le dessert, alors que tout le monde commençait légèrement à somnoler, McGonagall se leva, réclamant le silence. Les conversations s’évanouirent.
-S’il vous plait un peu de calme ! Nous sommes désormais le dernier jour de janvier et j’ai le plaisir d’annoncer que par conséquent, un troisième élève étranger va nous présenter une coutume lié à son pays. Cette fois-ci, nous allons découvrir celle que nous propose Mathieu Blanc, de Beauxbâtons. Vive la Fraaaaance.
Mathieu, assis à la table des Serdaigle, se leva et monta sur l’estrade des professeurs pour venir prendre la place de la directrice. Pratiquement toutes les filles le fixaient avec un air d’adoration total. Il faut dire qu’avec ses cheveux blonds or et ses yeux bleus, il ne passait pas inaperçu. On aurait presque dit une réplique de Louis en plus âgé et avec un accent français.LOUIIIIIIIIS
-Bonsoir à tous. Je ne serais pas long, juste le temps de vous présenter la coutume que j’ai choisie de vous faire partager. En France, à Beauxbâtons nous avons une tradition assez particulière pour le mois de février. En effet, nous organisons un bal masqué pour célébrer la fête des amoureux, la st-valentin évidemment ! La directrice McGonagall a très généreusement accepté et donc le bal se tiendra le 14 février, de 21h à minuit dans cette salle. Il faudra être au moins en quatrième année pour pouvoir y participer, comme le veut la coutume à Beauxbâtons. MAIS C'EST GENIAL :D
Certains des élèves les plus jeunes poussèrent des soupirs déçus tandis que la nouvelle enthousiasma immédiatement les autres, particulièrement les filles qui se mirent à glousser et à chuchoter entre amies comme si elles montaient une conspiration d’ordre internationale. :lol:
-Et évidemment, reprit Mathieu Blanc, qui dit bal de la st-valentin dit cavaliers ou cavalières. Il faudra donc être obligatoirement accompagné ! Hohoho. Avec qui Bubbles va y aller ? 8-) Au cas où si tu n'as pas compris, Bubbles c'est Albus 8-)
Cette fois-ci, les filles jetèrent des regards vers les garçons, les évaluant du regard comme s’il elles juchaient leur futur proie.
**
*
-Un bal ! Mais c’est génial ! S’enthousiasma Dominique pour la cinquième fois au moins. Ça m’avait manqué !
-Pas moi ! Répliquèrent ses deux amies en même temps.
Depuis la fin du dîner, Alyne et Emily subissait le monologue de la rousse sur le bal masqué qui aurait lieu le soir de la st-valentin, dans deux semaines. Ainsi, Dominique avait déjà prévu sa robe, ses chaussures, ses boucles d’oreilles assorties, son fard à paupière et les moindres détails qu’elle pouvait encore imaginer. Il ne lui restait plus que l’ultime chose essentielle : son cavalier.
-Oh, allez, essaya de motiver Dominique. On va s’amuser.
-Excuse-moi d’avoir d’autre centre d’intérêt qu’un stupide bal. C’est bien un truc de français…Mais mais mais... :( C'est bien d'être français !
-Emily, arrête de râler pour une fois. Dis-moi plutôt avec qui tu vas y aller ?
-Avec moi-même. Je me trouve très attirante figure toi. :lol:
-Certes, si on aime le genre râleuse et sarcastique.
Emily, allongée sur son lit, se redressa et lui envoya une pantoufle à la figure.
-Aïe ! Espèce de psychopathe ! Logan avait raison, tu es… commença Dominique avant de s’interrompre brusquement, …mais bien sûr !
-Qu’est-ce que tu manigances encore ? Demanda Alyne en sortant de la salle de bain.
-Je sais avec qui Emily va aller au bal.
-Qui ?
-Logan !OUAIS OUAIS OUAIS. J'AI PENSE LA MEME CHOSE. ON EST CONNECTE.
Un silence s’installa quelques secondes et un ange passa…puis deux…trois…même un troupeau au point où en était jusqu’à ce qu’Emily éclate de rire comme si elle venait d’entendre la blague la plus drôle de sa vie, ce qui parut légèrement vexer Dominique. :evil: Tssssss.
-Quand tu auras finit de dire des absurdités, préviens-moi surtout.
-Mais…Oh et puis j’abandonne ! Tu n’as qu’à finir vieille fille ou nonne si ça te chante !
Ses cheveux roux complètement en désordre, Dominique donna un coup rageur dans son oreiller qui laissa échapper quelques plumes. Il faut dire qu’il avait été maintes fois maltraités dans des batailles de polochon et n’était plus tout jeune. Faute de mieux, la jeune fille se tourna alors vers Alyne et vint s’assoir sur son lit, l’air particulièrement sérieux.
-Et toi ? Dit-elle sans préambule. Avec qui tu vas y aller au bal ?
-Sérieusement, tu me postes la question avec tout ce qui passe en ce moment ?
-James n’est pas le seul gars dans le château, il y en a plein d’autres qui rêveraient d’être ton cavalier tu sais.
-C’est gentil mais sans façon.
-Alyne…gémit Dominique. Mets-y un peu du tiens.
Alyne soupira. Son amie n’allait visiblement pas lâcher le morceau et elle était épuisée, pour l’instant tout ce qu’elle voulait était d’aller se coucher pour pouvoir être en forme demain et réussir son contrôle de métamorphose.
-Il m’a embrassé, révéla-t-elle. Oui et j'étais trop contente moi :D .
-Pardon ? Qui ?
-James ! Qui veux-tu que ça soit ?
-Attends pause, s’exclama Emily en les rejoignant. Il t’a embrassé ? Quand ? Alleeezzz. Interrogeons-la !
-Au retour des vacances… Il m’a pris par surprise, je n’ai pas eu le temps de réagir.
Un air soupçonneux sur le visage, Dominique plissa les yeux.
-Je vais porter plainte pour harcèlement sexuelle, décida-t-elle d’emblée. :lol:
-Dom !
-Quoi ? On n’embrasse pas les gens comme ça ! Imagine si tout le monde faisait ça, le monde sombrerait dans l’anarchie.Oh mon dieu. Je ne veux même pas imaginer ça.
-Tu ne crois pas que t’exagère un peu là ? Dit Emily. Non ne réponds même pas, s’empressa-t-elle d’ajouter avant de se refocaliser sur la blonde. Donc, James t’a embrassé. Ok. Comment tu te sens ?
Les yeux fixés sur un point invisible près de l’armoire de sa chambre, Alyne attendit avant de répondre, le temps de mettre des mots sur ses sentiments. C’est vrai qu’elle n’avait pas vraiment réfléchit à la question jusque ici.
-Je ne sais pas trop, avoua-t-elle. Ça m’a fait bizarre, sûrement parce que ne m’y attendais pas, mais en même temps ça me paraissait…familier. Comme si c’était normal.
-Hum… N’empêche que votre histoire reste compliquée.
-Merci Dom, j’avais vraiment besoin d’entendre ça.
-Y a pas de quoi, répondit la rousse en lui tapotant l’épaule. En attendant, je te garantis que je t’emmènerais à ce bal de gré ou de force. Et avec un cavalier, évidemment. Mathieu Blanc, peut-être, je l’ai vu te jeter des coups d’œil dernièrement.Oooooh... Je préfère James :(
-C’est ça, soupira Alyne. Allez, on va dormir. Dégagez de mon lit ! Oui dégagez ! Vous écrasez son espace vitale là ! :mrgreen:

Verdict? Vos commentaires me font toujours hyper plaisir alors n'hésitez pas, lâchez-vous parce que vous me faites trop rire! :lol: :D On est les meilleur(e)s :D
Sinon, désolé de le dire mais il n'y aura pas de chapitre pendant les vacances. Ca me permettra de prendre de l'avance dans la fanfic. J'essayerais malgré tout de mettre un bonus si j'ai le temps mais je ne garantie vraiment rien. :roll: OH NONNNNN. Je vais devoir attendre la rentrée pour avoir le bal T.T
Bonnes vacances, joyeux noël et bonne année (les trois à la fois, quelle chance vous avez :lol: :D ) Merci beaucoup ! On va déplumé un canard pour le manger au nouvel an 8-) Petite référence au canard Andros 8-)


Voilà j'espère que mon commentaire t'a plu, et je te souhaite des bonnes vacances à toi aussi ! Bonnes fêtes aussi bien évidemment 8-) . J'ai hâte d'avoir le prochain chapitre T.T

Camixiz
Messages : 95
Inscription : 2013-11-02T13:05:59+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar Camixiz » 2014-12-21T11:12:03+02:00

Je viens de commencer ta fiction et elle a l'air vraiment géniale !! Par contre j'ai dû aller faire un tour sur wiki hp pour savoir qui était victoire, louis, scorpius et me rappeler qui étaient leurs parents x)

percabeth76
Messages : 3903
Inscription : 2013-12-26T11:19:27+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar percabeth76 » 2014-12-21T12:43:09+02:00

Ce chapitre est trop bien. Harry qui menace Andros c'est juste sublime comme passage. Harry révèle enfin certaines pages de son passé à son fils, c'est un passage vraiment mignon entre un père et son fils.
Emily et Loghan ensemble au bal, ça serait vraiment inattendu et .............GÉNIAL.
Je les adore ces deux là , j’aimerais bien qu'ils soient ensemble mais voilà.
Petit avertissement: Je te préviens que si Alyne va au bal avec quelqu'un d'autre que James, je vais te torturer jusqu'à ce que tu les mettent ensemble au bal!!!! :twisted: J'espère que tu prendras très au sérieux ma menace.

mama0785
Messages : 2545
Inscription : 2012-12-14T19:49:20+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar mama0785 » 2014-12-21T15:27:53+02:00

Salut ! Tu te rappelles de moi ? :lol: Non, plus sérieusement, je suis vraiment vraiment désolée de ne pas avoir commenté depuis tout ce temps, et je tiens à préciser que je lisais toujours tes chapitres, même si je ne les commentais pas. Bon allez, pour me faire pardonner de cette absence, un commentaire citation ! :D

annabethfan a écrit :Hey! C'est les vacances!!!!!!!!! :D :D Je suis trop contente!!!!!!
Un énorme merci pour vos commentaires qui comme d'habitude m'ont fait trop plaisir, je vous adore ;)
Voilà le chapitre 29, en espérant que vous allez aimé.


Chapitre XXIX

Un long silence suivit le départ d’Albus dans la salle du cours de duel. Personne ne savait réellement comment réagir à ce qu’il venait de se passer. Tout avait pourtant bien commencé, le cours avait été instructif et marrant. Malheureusement, il avait fallu que le journaliste s’immisce dedans. RAAH il m'énerve déjà ! xD
-Vous ! S’écria Rose en s’avançant vers Andros, furibonde. C’est de votre faute ! Merci, Rose pour cette intervention ^^
-Je n’ai fait que constater la vérité. :evil: JE VAIS LE FRAPPER !
-Qu’est-ce que vous en savez ? Vous ne connaissez pas Albus à ce que je sache ! Oui, hein !
-Miss Weasley, intervint le professeur Davies. Calmez-vous. NOOOOON JE VEUX PAS QU'ELLE SE CAAAAALME ALLEZ ROSE CONTINUE, ASSASSINE LE, TUE LE :evil: :evil:
Rose voulut protester mais Scorpius la tira en arrière. Ce n’était pas la peine qu’elle se prenne une heure de colle. Mais Rose n’étant pas une Weasley pour rien, elle ne put s’empêcher de se dégager de la poigne de son petit ami d’un geste brusque du bras. Personne ne touchait à son cousin sans en subir les conséquences.
-Depuis le début de l’année, il n’a pas arrêté de nous ennuyer alors qu’il ne fait même pas son boulot. Bim, dans tes dents Et de quel droit vous permettez-vous de dire qu’Albus n’a pas de talent ? Il est mille fois meilleur que vous ne le serez jamais ! Je vous mets au défi de monter sur cette estrade et d’en faire autant !
-Miss Weasley…
-Elle a parfaitement raison ! Cria Lily, qui se trouvait parmi les élèves massés contre le mur.
De toute évidence, Andros ne savait plus où se mettre et tripotait nerveusement son calepin de note. Son éloquence habituelle semblait lui faire défaut, devant une gamine de quatorze de surcroit. Mais le pire était à venir. D’un coup, sans prévenir, il se retrouva plaquer contre le mur par un Harry Potter très en colère. ALLEZ HARRY FOUS LUI LA HONTE DE SA VIE !
-Je vous conseille, dit-il lentement, de ne plus approcher mon fils ou vous aurez affaire à moi, c’est clair ?
-Parfaitement…
Andros vacilla sur ses jambes et remit sa robe de sorcier en place d’un geste qui se voulait digne. Trop tard, mec, trop tard, je crois que tu as perdu ta dignité pour toute ta vie, là :lol: Un nouveau silence tomba sur sa salle, encore plus pesant que le premier si possible, tandis qu’Harry sortait à son tour d’un pas vif.
**
*
Pour une fois, alors que les cours étaient terminés, les couloirs étaient étonnements vides puisque la plupart des élèves se trouvaient au club de duel par curiosité. Albus n’eut donc pas à se frayer un chemin parmi la foule et accéléra sa course. Un poing de côté lui vrillait l’abdomen mais il s’en fichait royalement. Son objectif pour le moment était de mettre le plus de distance entre lui et ce stupide journaliste. Sans vraiment savoir où il allait, ses pas le menèrent vers la tour d’Astronomie et il entreprit de monter l’interminable escalier en colimaçon. Les jambes douloureuses, Albus arriva enfin en haut, se retrouvant sur le parapet qui donnait une vue imprenable sur le parc de Poudlard ainsi que les montagnes enneigées écossaise. Il inspira une grande goulée d’air frais, frissonnant malgré lui. A force d’aller dehors sans pull les soirs de janvier, il allait finir malade. Le cœur tambourinant à toute vitesse dans sa poitrine, il se laissa glisser contre le mur et ramena ses genoux contre lui.
Il avait l’impression que la phrase prononcée par Andros tournait en boucle dans sa tête. «Définitivement, il n’a pas le talent familial. » C’était la peur qui le terrorisait depuis qu’il avait appris que son père allait venir au château donner des cours. Parce que la comparaison était inévitable. Tous ses camarades connaissaient l’histoire de l’Elu et Albus ne pouvait pas lutter contre ça. Quoi qu’il fasse, ce n’était, et ça ne sera, jamais assez bien, tout simplement parce que lui ne combattait pas le plus grand mage noir de tous les temps en risquant sa vie chaque jour que Merlin faisait.
Un goût amer sur la langue, il se frotta les yeux, sûrement rougit par ses larmes. Il devait avoir l’air ridicule et pathétique. Malgré ça, c’était plus fort que lui. Planté seul sur cette fichue estrade, il s’était senti comme s’il n’avait rien eu à faire là. Tout le monde s’attendait à ce qu’il gagne en deux coups de baguettes. Quand il avait fallu choisir quelqu’un pour le duel, son nom avait fusé sans que le journaliste ne réfléchisse. Ça n’avait pas été Rose ni Scorpius et il savait pertinemment pourquoi : les gens aimaient les drames. Alors évidemment quoi de mieux que le fils d’Harry Potter se battant devant celui-ci ? Albus en était sûr, son frère, ou même sa sœur d’ailleurs, n’aurait jamais fui comme il l’avait fait. Ils auraient carrément gagné le duel les connaissant. Après tout, il n’y avait pas plus têtu que Lily ni plus tenace que James. Lui avait toujours été à part, le plus clame des trois. Il était le petit garçon à lunette, un peu trop gentil et naïf pour son propre bien, qui ne pouvait s’empêcher de résoudre des mystères. Peut être. Mais c'est toi le plus mignon mon p'tit Albinouuuu !! En plus t'as les yeux de Lily (Evans, hein, enfin Potter, mais si je dis Potter, ça change rien on croit quand même que c'est la fille de Harry, mais non, moi je parle de Lily Potter Senior, sauf que ça le fait pas trop de dire Sénior... BREF!), donc...
Absorbé dans ses pensées, Albus n’entendit pas les bruits de pas qui venaient des escaliers et il sursauta en voyant quelqu’un s’agenouiller devant lui. Lentement il releva la tête, croisant des yeux verts émeraude. Les mêmes que les siens. *-*
-Comment tu m’as trouvé ?
-J’ai tourné en rond dix minutes dans le château avant de regarder la Carte du Maraudeur, répondit Harry en souriant. Tu n’es pas facile à trouver.
-Peut-être parce que je ne voulais pas l’être…
-Al… Ecoute-moi, ce journaliste est un idiot, il n’avait pas à dire ce qu’il a dit.
-Mais il disait la vérité, non ?
Harry sembla surpris un instant et soupira. D’un mouvement élégant Harry Potteeeeeer, élégant en toute circonstannnnce xD, il s’assit à côté de son fils contre le mur de la tour d’Astronomie. L’air s’était encore rafraîchit et la nuit commençait à tomber, les rayons du soleil n’étant pratiquement plus visible derrière les montagnes.
-La vérité, hein ? Répéta-t-il. Qu’est-ce qui te fait penser ça, Al ?
-Il suffit de me regarder, dit Albus tristement. Je ne serais jamais comme toi. Ou maman. Ou même comme James et Lily !
-Pourquoi devrais-tu être comme les autres ?
-Arrête papa. Tout le monde pense que je vais devenir un sorcier exceptionnel, que je vais forcément être extraordinaire. Pourtant soyons réaliste, je suis…moi. C’est bien ça le problème.
-Et bien, personnellement, je trouve que tu es déjà exceptionnel.
Albus lui jeta un regard en coin, haussant un sourcil.
-Tu dis ça parce que tu es mon père. C’était une sorte d’obligation marquée dans ton contrat à ma naissance.
-C’est faux. Je t’ai vu tout à l’heure, tu te battais bien, tes sorts étaient parfaitement exécutés…
-Et j’ai perdu…
-Certes, concéda Harry, mais quelle importance ? Tu crois vraiment que j’ai gagné tous les duels auquel j’ai participé ? Tu crois que James et Lily ne font jamais d’erreurs ?
-Bien sûr que si mais… Tu ne comprends pas… Les gens s’attendent à ce qu’on fasse des choses incroyables parce qu’on est tes enfants. Et avec moi c’est encore pire vu que je te ressemble, physiquement du moins. Mais je m’en sens pas capable. Je ne veux pas en être capable. Je veux juste…être moi-même. Ça sonne aussi ridicule que dans ma tête ou pas ?
-Non Al, ça me semble juste. Je ne veux pas que tu t’inquiètes à propose de ça, d’accord ? Ta mère et moi on ne vous a jamais demandé de nous ressembler. Franchement, crois-moi, James fait un peu trop de blague pour prétendre au titre de l’élève de l’année (Sauf que c'est une des choses que tout le monde aime chez lui, mais ça on le précisera pas, hein xD) et Lily est trop maligne pour son propre bien (Oui, et en plus elle est amie avec Eva :evil: :evil: ). Aucun de vous trois n’est parfait et personne n’a à te dire comment te comporter.
Albus resta silencieux un instant, essayant de ressembler ses idées. Son malaise ne s’était toujours pas évaporé mais il avait déjà l’esprit plus clair. Son père avait toujours su trouver les mots pour réconforter. Frissonnant en sentant une bourrasque de vent plus fraîche que les autres, il s’aperçut à ce moment-là que la nuit était finalement tombée.
-Il y a autre chose, dit-il d’une voix hésitante.
-Je t’écoute.
La voix encourageante de son père donna du courage à Albus.
-Andros, tu sais le journaliste, depuis le début de l’année il n’arrête pas de…comment dire…faire des allusions sur ce qui s’est passé durant la guerre. J’ai l’impression que les autres en savent plus sur toi que moi parfois. Ce n’est pas un reproche, s’empressa-t-il d’ajouter en voyant l’expression triste de son père, mais je me demandais si…si tu pouvais m’en parler ?
-Ça t’intéresse vraiment ?
-Ce n’est pas que ça m’intéresse, enfin si peut-être un peu, mais c’est surtout que j’ai l’impression d’avoir besoin de te connaître. De savoir ce que tu as vécu. Ce que toute la famille a vécu en fait. On nous parle tout le temps de la Bataille de Poudlard ou d’autres choses qu’on n’a pas connues.
Ce fut au tour d’Harry de garder le silence quelques secondes, comme s’il était perdu dans ses propres souvenirs. Patiemment, Albus attendit qu’il reprenne la parole.
-Tu as des questions en particuliers ? Finit-il par dire.
-Qui était Cédric Diggory ? Alleeeeez c'est la fêêêête xD
-Comment… ?
-Son nom a été brièvement cité par Binns et Andros l’a mentionné une fois, expliqua Albus.
Son père inspira fortement puis commença à lui raconter sans omettre de détails. Le Tournoi des Trois sorciers, le dragon, le lac noir, le labyrinthe, le cimetière et le combat contre Voldemort. Albus était stupéfait. Son père avait vraiment vécu tout ça ? A seulement quatorze ans ? Lui-même avait le même âge aujourd’hui et son quotidien se résumait à ses cours, ses amis, un mystère à résoudre de temps en temps. Et que dire de la sécurité de l’école à l’époque ? Ca fichait une sacrée frousse si on voulait son avis.
-Tu as réellement combattu un magyar à pointe ?
-Ouais.
-L’oncle Charlie m’a dit que c’était un des dragons les plus dangereux.
Albus essaya de visualiser la scène mentalement mais abandonna. Personne ne pouvait imaginer un truc aussi dingue à moins de l’avoir vu ou vécu.
-J’ai une autre question, enchaîna-t-il, profitant que son père soit pour une fois disposé à répondre. C’est vrai que tu as été l’ennemi public n°1 ?
Après ça, le temps passa sans qu’Albus s’en rende compte, trop focalisé sur les récits de son père qui s’enchaînaient les uns après les autres. Pour certains, il en avait déjà eu des échos par des vieux journaux ou des livres d’histoire, tandis que d’autres lui étaient totalement étrangers jusque-là. Le club de duel désormais oublié, il essayait d’assimiler toutes ses informations et laissait libre cours à sa curiosité.
Ce n’est qu’une heure plus tard qu’il refit face à la réalité quand James arriva subitement en haut de la tour d’Astronomie.
-Ah ! Vous voilà, s’exclama-t-il, ça fait une heure que tout le monde vous chercher. Rose est en train de faire une syncope et elle est à deux doigts d’appeler la police.
-On n’a pas fait attention à l’heure, s’excusa Albus.
-J’avais cru comprendre. Ça va, toi ? Ajouta James à l’intention de son frère.
-Mieux. Qu’est-ce qui s’est passé après que je sois parti ?
-Oh, c’était grandiose ! Papa a menacé Andros…
-Je ne l’ai pas menacé, tenta de protester Harry.
-…après McGo est arrivé et s’est mise à hurler que s’il n’était pas capable de respecter les règles de l’école ou de faire son travail de journaliste correctement, elle n’aurait aucun scrupule à écrire au Ministère voir même au ministre en personne.
Albus se retint d’éclater de rire, imaginant parfaitement la scène. La directrice pouvait faire très peur quand elle s’en donnait la peine.
-Bref, je venais te chercher parce que le dîner ne va pas tarder.
-J’arrive, répondit-il.
D’un mouvement souple, il se releva avec son père et étira ses jambes, ankylosé après plus d’une heure assis par terre sans bouger. Ils redescendirent tous les trois l’immense escalier, ce qui s’avéra quand même plus facile que de la monter. Arrivé dans les couloirs, Harry dû repartir. Il ne pouvait pas rester au château indéfiniment, son travail l’attendait et Ginny allait finir par s’inquiéter si elle ne le voyait pas rentrer. De toute façon, il reviendrait dans huit jours pour donner un second cours de duel, le dernier celui-ci.
La Grande Salle était en effervescence et le repas avait visiblement déjà commencé, aussi personne ne remarqua les deux frères qui se glissèrent à la table de Gryffondor. En voyant son cousin, Rose lâcha sa fourchette, abandonna son assiette rempli de pomme de terre et se précipita vers lui.
-Al ! Par Merlin, je me suis inquiétée !
-Je vais bien, je te le jure. Ma réaction était idiote…
-Pas du tout. C’est Andros l’idiot. Tu n’as rien à te reprocher. Entièrement d'accord
-Elle a raison, renchérit Shannon en se rapprochant.
Albus senti une bouffé de reconnaissance se rependre dans sa poitrine. Ses amies le soutenaient quoi qu’il arrive. En levant les yeux vers la table des Serpentard, il aperçut Scorpius qui lui adressa un signe réconfortant de la main, ce qui renforça sa joie. La dîner se passa dans la bonne humeur et il se resservit plusieurs fois de chaque plat, son appétit retrouvé. Après le dessert, alors que tout le monde commençait légèrement à somnoler, McGonagall se leva, réclamant le silence. Les conversations s’évanouirent.
-S’il vous plait un peu de calme ! Nous sommes désormais le dernier jour de janvier et j’ai le plaisir d’annoncer que par conséquent, un troisième élève étranger va nous présenter une coutume lié à son pays. Cette fois-ci, nous allons découvrir celle que nous propose Mathieu Blanc, de Beauxbâtons.
Mathieu, assis à la table des Serdaigle, se leva et monta sur l’estrade des professeurs pour venir prendre la place de la directrice. Pratiquement toutes les filles le fixaient avec un air d’adoration total. Il faut dire qu’avec ses cheveux blonds or et ses yeux bleus, il ne passait pas inaperçu. On aurait presque dit une réplique de Louis en plus âgé et avec un accent français. VIVE LA FRANCE
-Bonsoir à tous. Je ne serais pas long, juste le temps de vous présenter la coutume que j’ai choisie de vous faire partager. En France, à Beauxbâtons nous avons une tradition assez particulière pour le mois de février. En effet, nous organisons un bal masqué pour célébrer la fête des amoureux, la st-valentin évidemment ! :o :shock: JAMES ET ALYNE !!!!!!! La directrice McGonagall a très généreusement accepté et donc le bal se tiendra le 14 février, de 21h à minuit dans cette salle. Il faudra être au moins en quatrième année pour pouvoir y participer, comme le veut la coutume à Beauxbâtons. JAMES ET ALYYYYYYYYNE !!!!!! :mrgreen: :D
Certains des élèves les plus jeunes poussèrent des soupirs déçus tandis que la nouvelle enthousiasma immédiatement les autres, particulièrement les filles qui se mirent à glousser et à chuchoter entre amies comme si elles montaient une conspiration d’ordre internationale.
-Et évidemment, reprit Mathieu Blanc, qui dit bal de la st-valentin dit cavaliers ou cavalières. Il faudra donc être obligatoirement accompagné ! JAAAAAAMES ET ALYYYYYYYYNE !!!!!! :D :D :D :D
Cette fois-ci, les filles jetèrent des regards vers les garçons, les évaluant du regard comme s’il elles juchaient leur futur proie.
**
*
-Un bal ! Mais c’est génial ! S’enthousiasma Dominique pour la cinquième fois au moins. Ça m’avait manqué !
-Pas moi ! Répliquèrent ses deux amies en même temps.
Depuis la fin du dîner, Alyne et Emily subissait le monologue de la rousse sur le bal masqué qui aurait lieu le soir de la st-valentin, dans deux semaines. Ainsi, Dominique avait déjà prévu sa robe, ses chaussures, ses boucles d’oreilles assorties, son fard à paupière et les moindres détails qu’elle pouvait encore imaginer. Il ne lui restait plus que l’ultime chose essentielle : son cavalier.
-Oh, allez, essaya de motiver Dominique. On va s’amuser.
-Excuse-moi d’avoir d’autre centre d’intérêt qu’un stupide bal. C’est bien un truc de français… PARDON :evil: :evil: :evil:
-Emily, arrête de râler pour une fois. Dis-moi plutôt avec qui tu vas y aller ? LOGAN :lol:
-Avec moi-même. Je me trouve très attirante figure toi.
-Certes, si on aime le genre râleuse et sarcastique.
Emily, allongée sur son lit, se redressa et lui envoya une pantoufle à la figure.
-Aïe ! Espèce de psychopathe ! Logan avait raison, tu es… commença Dominique avant de s’interrompre brusquement, …mais bien sûr ! (on a eu la même idée, ou bien ?
-Qu’est-ce que tu manigances encore ? Demanda Alyne en sortant de la salle de bain.
-Je sais avec qui Emily va aller au bal. (en effet, je crois bien qu'on a eu la même idée xD)
-Qui ?
-Logan ! (et voilà j'en étais sure xD)
Un silence s’installa quelques secondes et un ange passa…puis deux…trois…même un troupeau au point où en était jusqu’à ce qu’Emily éclate de rire comme si elle venait d’entendre la blague la plus drôle de sa vie, ce qui parut légèrement vexer Dominique. Ahah, tu vas voir, Dominique, elle rigole, là, mais le soir du bal, ce sera nous qui allons rigoler :lol:
-Quand tu auras finit de dire des absurdités, préviens-moi surtout.
-Mais…Oh et puis j’abandonne ! Tu n’as qu’à finir vieille fille ou nonne si ça te chante !
Ses cheveux roux complètement en désordre, Dominique donna un coup rageur dans son oreiller qui laissa échapper quelques plumes. Il faut dire qu’il avait été maintes fois maltraités dans des batailles de polochon et n’était plus tout jeune. Faute de mieux, la jeune fille se tourna alors vers Alyne et vint s’assoir sur son lit, l’air particulièrement sérieux.
-Et toi ? Dit-elle sans préambule. Avec qui tu vas y aller au bal ? JAMES !!
-Sérieusement, tu me postes la question avec tout ce qui passe en ce moment ?
-James n’est pas le seul gars dans le château (SI), il y en a plein d’autres qui rêveraient d’être ton cavalier tu sais.
-C’est gentil mais sans façon.
-Alyne…gémit Dominique. Mets-y un peu du tiens. NON !
Alyne soupira. Son amie n’allait visiblement pas lâcher le morceau et elle était épuisée, pour l’instant tout ce qu’elle voulait était d’aller se coucher pour pouvoir être en forme demain et réussir son contrôle de métamorphose.
-Il m’a embrassé, révéla-t-elle.
-Pardon ? Qui ? A ton avis xD
-James ! Qui veux-tu que ça soit ?
-Attends pause, s’exclama Emily en les rejoignant. Il t’a embrassé ? Quand ?
-Au retour des vacances… Il m’a pris par surprise, je n’ai pas eu le temps de réagir.
Un air soupçonneux sur le visage, Dominique plissa les yeux.
-Je vais porter plainte pour harcèlement sexuelle, décida-t-elle d’emblée.
-Dom !
-Quoi ? On n’embrasse pas les gens comme ça ! Imagine si tout le monde faisait ça, le monde sombrerait dans l’anarchie.
-Tu ne crois pas que t’exagère un peu là ? Dit Emily. Non ne réponds même pas, s’empressa-t-elle d’ajouter avant de se refocaliser sur la blonde. Donc, James t’a embrassé. Ok. Comment tu te sens ?
Les yeux fixés sur un point invisible près de l’armoire de sa chambre, Alyne attendit avant de répondre, le temps de mettre des mots sur ses sentiments. C’est vrai qu’elle n’avait pas vraiment réfléchit à la question jusque ici.
-Je ne sais pas trop, avoua-t-elle. Ça m’a fait bizarre, sûrement parce que ne m’y attendais pas, mais en même temps ça me paraissait…familier. Comme si c’était normal.
-Hum… N’empêche que votre histoire reste compliquée.
-Merci Dom, j’avais vraiment besoin d’entendre ça.
-Y a pas de quoi, répondit la rousse en lui tapotant l’épaule. En attendant, je te garantis que je t’emmènerais à ce bal de gré ou de force. Et avec un cavalier, évidemment. Mathieu Blanc, peut-être, je l’ai vu te jeter des coups d’œil dernièrement. Non, non, non, c'est James, James, James ou James, mais c'est tout !
-C’est ça, soupira Alyne. Allez, on va dormir. Dégagez de mon lit ! Ca a le mérite d'être clair :lol:

Verdict? Vos commentaires me font toujours hyper plaisir alors n'hésitez pas, lâchez-vous parce que vous me faites trop rire! :lol: :D
Sinon, désolé de le dire mais il n'y aura pas de chapitre pendant les vacances. Ca me permettra de prendre de l'avance dans la fanfic. J'essayerais malgré tout de mettre un bonus si j'ai le temps mais je ne garantie vraiment rien. :roll:
Bonnes vacances, joyeux noël et bonne année (les trois à la fois, quelle chance vous avez :lol: :D )


Et sinon, pourquoi tu postes pas pendant les vacances ? Déjà que Lalisa poste pas que y a pas de nouvel épisode de OUAT, TVD, The Originals, et de The 100... :evil:
BRRRRREF j'ai trop hate de lire la suite et LE BAL !

oyou
Messages : 121
Inscription : 2014-12-05T12:29:04+02:00

Re: Next generation avec Albus S. Potter [Harry Potter]

Messagepar oyou » 2014-12-22T21:37:03+02:00

Coucou j adore ta fanfic j en est écris une nommé: Pourquoi moi ? ( c est une severus/Hermione ) j aimerai savoir si tu pouvais me donner quelque conseil merci et désoler du dérangement


Revenir vers « Fanfiction »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Perripuce, PtiteCitrouille et 1 invité