Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Discutez ici de tout ce qui concerne la littérature et qui ne se classe dans aucune autre section !
Azuriea
Messages : 287
Inscription : 2011-06-27T16:47:24+02:00

Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Azuriea » 2018-12-03T15:57:55+02:00

Est-ce moi, où (bon je ne suis pas si vieille, 30 ans), mais je suis moins "tolérante" quant à la qualité de l'histoire, des personnages, ou de l'écriture.
Est-ce dû à notre âge, qui devient plus mûre ?
Ou est-ce parce que j'écris et que je deviens moins tolérante ?

Est-ce que vous aussi vous sentez que vous avez franchi un cap passé un certain âge ?

ein_Buch
Messages : 77
Inscription : 2014-09-23T20:00:10+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar ein_Buch » 2018-12-03T16:46:13+02:00

Bonjour !
Je ne sais pas s'il s'agit de cap passé une certain âge ou s'il s'agit de phases où on a différentes attentes de ses lectures.
J'ai bientôt 20 ans et j'ai fait l'erreur de relire certains livres que j'avais adorés il y a maximum 5 ans. La qualité de l'écrire avait baissé à mes yeux et les clichés ressortaient gros comme des maisons. Peut-être qu'après avoir épuisé un certain genre ou certains types d'histoires on n'en voit plus que des défauts avec une forte envie d'aller voir ailleurs pour découvrir quelque chose de nouveau. Peut-être que nos standards deviennent plus élevés parce qu'on veut retrouver la magie de l'époque alors que les livres qui nous faisaient rêver deviennent vides et clichés.
La bonne nouvelle c'est qu'il n'y a pas d'âge pour apprécier la lecture et qu'avec tous les livres édités on finira toujours par en trouver répondant à nos critères même si ce n'est peut-être plus aussi facile qu'avant. :)

Miney
Messages : 1375
Inscription : 2013-10-25T20:28:01+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Miney » 2018-12-03T18:51:02+02:00

Au fil du temps, des lectures et des expériences personnelles, l'esprit critique s'affine, les goûts changent, on a fait le tour des clichés... Ça doit être d'autant plus prononcé quand on écrit soi-même, parce qu'on doit avoir encore plus le nez dans les mécanismes d'écriture, toutes ces petites choses à côté desquelles un simple lecteur peut passer à côté !
Certaines personnes restent bon public, d'autres rattachés à la nostalgie que leur ont procuré certains livres, mais je pense que tous les lecteurs évoluent à leur rythme.

C'est un sentiment qui m'arrive régulièrement, mais il me suffit de tomber sur une pépite en explorant davantage les confins de mes genres de prédilection ou en allant fureter au-delà de mon confort littéraire pour me dire que je trouverai toujours mon bonheur dans la lecture, même en étant de plus en plus critique.

lilipuces
Messages : 140
Inscription : 2017-07-26T17:58:11+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar lilipuces » 2018-12-03T20:02:12+02:00

Hello,

Je ne sais pas si c'est lié à l'âge mais plutôt à l'expérience de la lecture.

Plus on lit plus on fait de découvertes, on aime ou on aime pas mais quand on aime on s'attend à ce que toutes les autres lectures soient à la hauteur de notre satisfaction. Alors forcément, quand ce n'est pas le cas, la déception et la frustration sont bien présentes.

Les goûts changent aussi, avec le temps, on délaisse donc quelques préférences afin de s'ouvrir d'autres horizons.

Et je crois que quand on écrit, on attend la même exigence des autres que celle que l'on s'impose.

Zoraima
Messages : 4
Inscription : 2018-12-06T20:43:03+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Zoraima » 2018-12-06T20:58:24+02:00

On devient de plus en plus exigeants et on a du mal à être surpris, surtout après avoir lu un roman qui nous a captivés. Il y a tellement de livres publiés qu'il est difficile d'en choisir un et encore plus difficile qu'il nous plaise comme cette oeuvre d'art que l'on n'arrivait pas à lâcher des mains… Mais l'aventure de lire commence déjà dans la recherche dans les rayons et c'est un processus que j'aime tout autant que lire le livre en soi... Prendre le temps pour soi, pour chercher LE livre qui nous convient, comparer, feuilleter, se laisser enchanter par des couvertures, des débuts de romans ou des synopsis... Bref, une vraie histoire d'amour.

Atzue
Messages : 81
Inscription : 2015-01-22T19:22:19+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Atzue » 2018-12-06T22:19:40+02:00

Je ne suis pas vieille non plus (25ans), mais je n'ai pas remarqué cette subite intolérance en les livres, ou la difficulté d'en trouver qui me plaisent.
Je lis depuis que je suis toute petite, et toutes les histoires parviennent à me faire rêver. Je tombe - fort heureusement - beaucoup plus souvent sur de bons livres que sur de mauvais.

La difficulté soudaine à trouver des livres est peut-être due à l'attachement envers certains très bons auteurs, ou à un genre en particulier...

Laywhen
Messages : 155
Inscription : 2017-06-05T12:27:32+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Laywhen » 2018-12-07T00:06:39+02:00

Je pense qu'on devient moins tolérant avec le temps pour différentes raisons.
D'une part, on a chacun notre sensibilité face aux oeuvres : certaines personnes sont très "bon public" et n'ont pas forcément besoin de quelque chose qui les transcendent pour les apprécier alors que d'autres ont vraiment besoin de quelque chose d'exceptionnel à leurs yeux.
Si on ajoute à cela l'expérience personnelle de lecture, on peut arriver vite à une certaine intolérance pour certains. Quand on lit nos premiers livres, on a pas vraiment de point de comparaison et il en faut un certain nombre pour noter les clichés et lieux communs et au bout d'un certain temps, on a lu tellement de livres du même genre qu'on remarque immédiatement des détails qui arrivaient à nous surprendre avant. Ce n'est pas forcément que l'histoire est moins bonne que les précédentes qu'on a lu, mais c'est surtout qu'on aime le renouveau, et on devient bien plus exigent.

Du coup, je pense que l'âge peut jouer, parce qu'il est vrai que certaines histoires nous touchent moins en fonction de l'âge qu'on a, même s'il s'agit plus d'une question de maturité. Mais comme certains l'ont dit dans les commentaires précédents, je pense que qu'il s'agit surtout d'expériences de vie et de lecture, et de goûts qui évoluent en même temps que nous.

Celia_P
Messages : 117
Inscription : 2016-01-01T03:14:15+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Celia_P » 2018-12-07T01:36:57+02:00

Salut,

Comme dit plus tôt, je pense moi aussi que c’est tout simplement dû au fait que plus on lit, plus on remarque des détails qu’on ne voyait pas et plus on est « difficile » justement.

Par exemple, ceux qui lisent beaucoup de polars pourront parfois deviner qui est le meurtrier avant la fin.
Pour les romances, on commence à savoir déjà à quel moment ils vont commencer a s’aimer et à se relâcher.
Pour les livres fantastiques, on aura déjà vu à peu près toutes les créatures surnaturels.
...

Et du coup en général, on remarque ensuite les détails comme les descriptions un peu trop longues, la différence d’écriture entre les auteurs, parfois on devinera les retournements de situations, ou les fameux clichés deviennent parfois insupportables.
On voit simplement des détails grâce à notre imagination de lecteurs/rices accompli(e)s.

Après, même si on remarque ces choses là et que nos goûts s’affinent, ce qu’on a aimé au départ ne changera pas forcément, si tu aimes les romances avec des bad boys par exemple, certaines trouveront ça lassant et d’autres auront bons en lire encore et encore, jamais elles ne s’en lasseront.

Puis justement ça nous permet d’être plus efficace et de ne lire que ce qu’on aime, car on sait déjà ce qu’on aime pas.

Alors c’est plutôt une bonne chose au final.

aurelie3
Messages : 6
Inscription : 2013-04-15T14:48:28+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar aurelie3 » 2018-12-07T09:11:30+02:00

Bonjour,

c'est que qui m'arrive aussi en ce moment.

Je pense que l'expérience joue un rôle.
Quand j'étais ado(14 ans) je lisais beaucoup de romans à l'eau de rose. ça me faisait rêver...
Les années qui ont suivi mes 14 ans ont été dure, les mauvaises rencontres, les déceptions, les conséquences, en somme l'expérience, mes rêves je les ai vu s'estomper, impuissante. Je reste une romantique mais je ne vois plus les choses de la même manière.
J'ai acheté il y a quelques mois un roman à l'eau de rose dans le genre historique. J'en ai abandonné la lecture aujourd'hui.
Avant à 14 ans je rêvais du prince charmant. Aujourd'hui j'attends d'un roman qu'il me fasse rêver du prince charmant, le côté émotionnel a son importance, on rêve moins avec les expériences passées.

Ensuite il y a des romans qui restent des classiques et ce depuis des siècles.
La qualité de l'écriture joue aussi.

Donc oui, je pense qu'en vieillissant on exige certains choses, car dans une histoire on doit se reconnaître même un peu dans un personnage, dans son passé, dans ces adversités, dans les choix que fait le personnage, dans la manière dont la narration se présente, dans la technique d'écriture, dans le vocabulaire. Tout ceci est empirique. Même si on connaît la fin le voyage est important aussi.

Il faut juste faire appelle à l'enfant intérieur mais en réajustant ses exigences.

Severinette
Messages : 7
Inscription : 2017-12-19T23:04:32+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Severinette » 2018-12-08T12:22:20+02:00

Moi aussi j'ai l'impression que je deviens de plus en plus exigeante avec le temps. C'est inquiétant, car je me dis : qu'est-ce que je vais bien pouvoir lire quand je serai à la retraite ?
Je pense en fait que mes goûts évoluent et des choses qui me plaisaient quand j'étais ado ne m'intéressent plus aujourd'hui. Du coup, peut-être qu'en changeant de styles de lectures on arrive toujours à se satisfaire.

MissDana
Messages : 29
Inscription : 2018-08-25T17:27:10+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar MissDana » 2018-12-08T14:03:49+02:00

Je ne crois pas qu'on devient plus difficile en vieillissant, les goûts changent parfois, c'est tout.
C'est vrai que je j'adorais les livres de Mary Higgins Clark et je trouve maintenant qu'il leur manque quelque chose... C'est moi qui devient plus difficile ? Non, c'est Mary Higgins Clark qui a vieillit !!! :lol:

Lili-Prune
Messages : 1053
Inscription : 2010-09-12T19:23:36+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Lili-Prune » 2018-12-08T14:24:55+02:00

Question intéressante ! Je suis d'accord avec à peu près tout ce qui a été dit et j'ai constaté ce genre de modifications dans mes goûts de lectrice.

J'ajouterai que le point positif de cette évolution est que si d'un côté on abandonne certaines lectures, d'un autre côté l'évolution des goûts et de l'exigence nous ouvre les portes d'autres lectures qu'on aurait trouvé par le passé fastidieuses et ennuyeuses. =)

Et si d'un côté certaines relectures nous déçoivent, d'autres nous font redécouvrir un livre qu'on adorait sous un autre angle de vue, ou bien encore on se rend compte qu'on l'adore toujours autant, et en ce qui me concerne c'est toujours une grande joie !

Azuriea
Messages : 287
Inscription : 2011-06-27T16:47:24+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Azuriea » 2018-12-10T13:01:44+02:00

Merci pour tout vos retours :) ça me fait du bien car je me sens moins seule. :oops:

juliseuse
Messages : 52
Inscription : 2016-03-07T12:17:44+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar juliseuse » 2018-12-14T19:28:46+02:00

Bonjour,
je pense qu'effectivement, on devient plus difficile mais je pense que cela est dû à notre expérience en tant que lecteur, pas à notre âge. Je lisais énormément avant, je me mettais en "lecteur naïf" mais maintenant, ce n'est plus le cas. Je suis fan de thrillers et à force d'n lire, j'ai compris quelles sont les ficelles, j'anticipe, je devine et j'ai des difficultés à trouver des thrillers que me plaisent. Je me suis donc essayée à d'autres genres que je ne connaissais pas, certains m'ont beaucoup plu (notamment la littérature de jeunesse) et d'autres beaucoup moins (la romance et la dark romance). Le style de l'auteur, les rebondissements sont plus importants pour moi maintenant, avant je lisais sans me poser trop de questions. C'est normal quand on est encore jeune et qu'on ne sait pas exactement les genres qui nous plaisent.

Il me semble qu'un moyen de trouver des livres qui nous plaisent ou faire des découvertes est d'aller en bibliothèque. On n'a pas de regrets si les livres ne nous plaisent pas et on peut demander des conseils. Il ne faut pas non plus "culpabiliser" si on abandonne une lecture en cours ou si on aime pas le dernier roman de notre auteur préféré.

Donc oui, nos goûts changent avec notre expérience de lecteur mais ce n'est pas un mal, on découvre de nouveaux auteurs et de nouveaux genres et on ne consomme plus sans s'interroger.

Ayu_lis_
Messages : 21
Inscription : 2016-08-16T11:22:43+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar Ayu_lis_ » 2018-12-16T20:11:23+02:00

Bonjour,

Je suis d'accord sur le fait que le sens critique s'affine et qu'il devient plus prononcé, certaines lectures ont un temps pour être lu qui correspond à notre esprit, nos émotions du moment, et quelques fois à notre âge. Cependant, je pense aussi que l'âge permet une ouverture d'esprit sur des nouveaux livres, de nouveaux genre comme une curiosité plus prononcée qui se développe.

Pour ma part, je sais qu'avant je ne lisais que des thrillers et le reste m'ennuyait mais maintenant je lis tout ce qui peut m'intéresser que ça soit des classiques, des thrillers, polar, policier (avant je détestais cela), romance etc.

nobodyel
Messages : 287
Inscription : 2012-03-17T20:13:01+02:00

Re: Plus on vieillit, plus l'on devient difficile?

Messagepar nobodyel » 2018-12-16T22:44:18+02:00

Bonsoir,

C'est un sujet très intéressant et donne à réfléchir !

Je me retrouve également dans beaucoup de réponses.
Pour moi avant ce qui comptait c'était l'histoire et uniquement l'histoire que me transmettait le livre. Aujourd'hui j'attends beaucoup du style, de la plume de l'auteur. J'ai remarqué ce changement il y a peut être 2-3 ans max. Dans la même période je me suis également intéressée à d'autres genres. Là pour le coup je crois que c'est en faisant les bouquineries et en découvrant une chaîne booktube que ça m'a ouvert un peu plus. Avant je lisais énormément et quasiment que de la fantasy et du fantastique.
D'ailleurs, en temps qu'acheteuse compulsive de livres, ma PAL est encore constituée de livres achetés il y a plusieurs années et même de suites de livres pour lesquels j'ai une petite réticence, peur qu'ils ne me plaisent plus comme auparavant dû fait de cette évolution.
*C'est assez drôle, à y réfléchir, cette "évolution littéraire" s'est faite quasiment en même temps que pour mes goûts alimentaires :lol: *

Laywhen a écrit :Mais comme certains l'ont dit dans les commentaires précédents, je pense que qu'il s'agit surtout d'expériences de vie et de lecture, et de goûts qui évoluent en même temps que nous.

C'est tout à fait ce que je pense.

aurelie3 a écrit :Donc oui, je pense qu'en vieillissant on exige certains choses, car dans une histoire on doit se reconnaître même un peu dans un personnage, dans son passé, dans ces adversités, dans les choix que fait le personnage, dans la manière dont la narration se présente, dans la technique d'écriture, dans le vocabulaire. Tout ceci est empirique. Même si on connaît la fin le voyage est important aussi.

Absolument ! Les livres que je lisais il y a 5/6 ans avaient souvent pour héros/héroïne un personne du même âge que moi. Aujourd'hui dans ce genre de livre, j'ai beaucoup plus de mal à m'identifier ce qui est déjà un premier obstacle.


Revenir vers « Discussions Littéraires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aur31, MissEcho, Rowena77, Shanen et 2 invités