Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Framb0ise : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
La Saison des feux La Saison des feux
Celeste Ng   
Merci à Sonatine et NetGalley pour cet exemplaire numérique envoyé en échange d'une critique honnête. La provenance de cet exemplaire n'influence en rien mon opinion.

J'ai trouvé la Saison des Feux vraiment sympa. Sans devenir un de mes livres préférés, je trouve que c'est un très bon roman et je le recommanderai volontiers.

Le début m'a rappelé Big Little Lies, dans le sens où on a un premier chapitre qui raconte plutôt la fin de l'histoire, puis on retourne au début, environ un an plus tôt, pour découvrir ce qui a amené à la situation présente. La maison des Richardsons a été incendiée, volontairement, apparemment par la fille cadette de la famille, Mia et sa fille sont passées rendre la clé de leur appartement et déménagent, et le roman va revenir environ un an plus tôt, là où la chaine d'évènements qui a amené à ça a commencé. J'adore ce genre de principe.

En réalité, tout commence quand Elena Richardson commence à se sentir menacée par la présence de Mia Warren. Mia ne rentre pas dans le moule, elle ne réagit pas comme Elena, qui ne jure que par les règles, estime qu'elle devrait réagir, et ça la dérange profondément Elena. Cette anxiété face à l'inattendu est compréhensible vu sa propre histoire, mais elle s'est transformée en véritable haine envers tout ce qui transgresse les règles qu'elle respecte scrupuleusement. Si ça ne respecte pas les règles, c'est mauvais et ça doit rentrer dans le rang ou disparaitre. Mia, en revanche, ne vit que par les règles qu'elle s'est fixée. C'est le caillou dans la chaussure d'Elena et Elena ne fait que ronger son frein en attendant l'occasion de la contrôler ou de la faire partir. Laisser Mia et Elena vivre dans la même communauté, c'est tout bonnement s'asseoir sur un baril de poudre et jouer avec des allumettes.

Les hostilités se déclenchent à cause d'une petite phrase innocente de Lexie, qui a permis à Mia de faire le rapprochement entre Mirabelle et May Ling. S'ensuit un procès qui divise la communauté et évidemment, Mia et Elena sont dans deux camps différents. La guerre est déclarée au moment même où Elena s'en rend compte et tous les coups sont permis. Elena ne lâche rien et elle fouille profondément dans le passé de Mia dans le but d'en retirer quelque chose qui pourrait lui nuire, quitte à blesser quiconque se dressera sur son chemin, y compris leurs enfants respectifs. Passé qui alimentera bien des débats dans les clubs de lecture, tout comme la fin du roman.

Difficile d'être plus précise sans tout spoiler, donc je me contenterai de dire que je trouve que La Saison des Feux raconte de manière intéressante comment nos choix et nos jugements peuvent nous hanter et nous gâcher la vie. Et même s'il présente quelques longueurs et je m'attendais à plus exceptionnel vu le tintouin qu'il y a eu autour, je suis contente de l'avoir lu.

par Salieri