Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Fran123 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
L'Histoire du RPG : Passés, présents et futurs L'Histoire du RPG : Passés, présents et futurs
Raphaël Lucas   
Avec les éditions Pix"n"love on est habitués à découvrir "l'histoire de...". Toujours des livres documentés avec des sources fiables et une vraie recherche. Ici, on ne déroge pas à la règle, nous découvrons l'histoire des RPG : origines, évolutions, mutations...très intéressant pour tout adepte de ce type de jeu.

par Mataii
L'Atelier des sorciers, Tome 1 L'Atelier des sorciers, Tome 1
Kamome Shirahama   
Il est très dur de ne pas connaître ce manga sachant qu'on le voit un peu partout depuis sa sortie. Étant une grande fan de magie, j'ai tout de suite été attirée et je n'ai absolument pas été déçue ! L'univers est super et extrêmement familier (un peu comme le chemin de Traverse ou le Terrier dans Harry Potter), on s'y sans tout de suite bien. Coco est une anti héroïne super attachante, elle est maladroite mais pleine de ressources ! J'espère que on en apprendra plus sur Agathe dans le tome suivant car c'est un personnage qui est pour l'instant assez dur à cerner... Puis les dessins sont absolument magnifiques ! J'adore la façon dont l'auteur exprime les émotions de ses personnages avec les ombres. Bref, j'ai la suite qui m'attends dans ma PAL et j'ai hâte de la lire !
L'Atelier des Sorciers, Tome 2 L'Atelier des Sorciers, Tome 2
Kamome Shirahama   
https://reveuseeveillee.blogspot.com/2018/09/latelier-des-sorciers-tome-2-de-kamome.html

Après mon immense coup de coeur du premier tome, je n'avais qu'une hâte : me plonger dans cette suite ! Et je peux dire qu'elle à été à la hauteur de mes attentes !

Cette fois-ci, le tome est centré sur l'adaptation de Coco à son nouvel environnement, soit au sein du groupe d'apprenties sorcières : son acceptation dans le groupe de fillettes ainsi que son évolution dans le monde de la magie. De plus, elle semble être de plus en plus impliquée dans de mystérieux événements.

Un nouveau personnage important entre en jeu : Olugio, le meilleur ami de Kieffrey et Sentinelle de l'atelier. Un véritable nounours au grand coeur.

Ce tome est aussi assez centré sur Agathe et son perfectionnisme concernant la magie. C'est une enfant au passé qui semble difficile et qui ne cesse de se questionner sur son rapport à la magie.

Je pense qu'il n'est pas négligeable de souligner une fois de plus la grande qualité de l'histoire et des dessins, qui sont tout simplement magnifiques !

On entre lentement mais surement, au fil des pages, dans le vaste univers créé par la mangaka. Et, le cliffhanger final donner envie de se jeter sur la suite tout de suite ! Je l'attend avec une très grande impatience !
L'Atelier des Sorciers, Tome 3 L'Atelier des Sorciers, Tome 3
Kamome Shirahama   
Il était temps ! C'est ce que j'ai envie de dire après avoir lu ce troisième tome de L'atelier des sorciers.

Il était temps que la trame de fond prenne un peu plus d'importance, que la mangaka nous lâche des bribes de compréhension (même si on est très loin de tout comprendre), que cette très belle série ne soit pas qu'une jolie vitrine devant laquelle s'extasier et s'émerveiller.

Il était temps que tout se corse et se pimente pour faire enfin naître le suspense. Et ça y est, il est là ! Pas encore très assuré mais suffisamment présent pour assaillir le lecteur de "pourquoi ? pourquoi ?" de plus en plus ciblés, comme autant de promesses à tenir pour la suite et dont on attend avec impatience l'exécution.

Je ne reviendrai pas sur le caractère très touchant et attachant de l'héroïne Coco, ni sur ce bel univers et ce concept de magie très original. Non, ce qui nous intéresse ici ce sont toutes ces petites choses qui nous avaient fait tiquer dans le premier tome au sujet de l’ambiguïté de Kieffrey, de l'avant/après de ce monde ou des motivations de l'ordre des capuchons, qui trouvent enfin ici quelques étoffements qui m'avaient manqué dans le second tome.

Du coup, je meurs d'envie de mettre la main sur le tome 4 bien que je sache pertinemment qu'il ne viendra pas tout de suite (raaaaah tout le bonheur et la torture de coller à la parution japonaise !), il n'est même pas encore annoncé. Snif.
Cosplay Cosplay
Eugénie Chidlin   
Loisir consistant à entrer dans la peau d'un personnage fictif, le Cosplay provient de la contraction des mots costume et playing. Créé aux États-Unis par les fans de Star Wars et Star Trek, il s'est rapidement répandu au Japon puis en Europe.

Tour à tour femme-enfant ou femme fatale, geisha moderne ou néo pin-up, la cosplayeuse s'approprie les codes de la féminité instaurés au travers des époques et des continents. Sage ou provocante, glamour ou sexy, elle joue de tous les artifices sans aucune limite, montrant non seulement un savoir-faire et une ingéniosité à toute épreuve, mais une volonté nette d'affirmer une féminité exacerbée.

Photographies d'Andy Julia.

par Fran123
Adrian Humain 2.0 Adrian Humain 2.0
Laurent Alexandre    David Angevin   
Les criminels étaient, dans leur immense majorité, des demeurés. Une donnée physiologique qui les avait poussés vers le crime, plutôt que vers des études d'ingénieur ou de généticien. La plupart se défonçaient, buvaient, évoluaient dans une brume de bêtise crasse qui simplifiait le travail des forces de l'ordre.
Adrian Crawford, fils du premier magistrat de Los Angeles, connaissait toutes les techniques dont disposait la police pour arrêter les criminels. La quasi-totalité des abrutis qui croupissaient dans les prisons s'étaient fait serrer en laissant traîner leur ADN, en souriant à une caméra de surveillance, en violant sans préservatif, ou en circulant avec un portable allumé ou une voiture géolocalisable. Le flicage numérique des individus était devenu si dense qu'on pouvait suivre à la trace les citoyens insouciants en consultant les serveurs. Seuls les voyous de haut vol, les digital natives ayant toujours baigné dans le numérique et dotés d'un cerveau en état de marche, donnaient encore du fil à retordre aux flics et au FBI.

Adrian s'était préparé à ses activités nocturnes en lisant des livres de criminologues, des comptes rendus de police, et en suivant des cours particuliers avec Vie Vendrell, un ex-flic du LAPD. Il avait dit au type qu'il voulait se mettre à niveau pour écrire des scénarios de polar pour Hollywood. Vendrell avait accepté d'être grassement payé sans poser de questions.
Adrian avait pris l'habitude de se déplacer à moto au cours de ses équipées. Une simple Honda électrique bas de gamme, comme il y en avait des dizaines de milliers dans la région. Il portait un survêtement de sport à capuche, taille XXL à la mode post hip-hop, des gants et une casquette de base-ball.
La circulation était faible. Il roula tranquillement jusqu'à Silverlake en respectant les feux. L'air était frais et chargé d'humidité. Il frissonnait quand la moto prenait de la vitesse.
Il s'arrêta pour pisser dans une station-service Texaco. Les chiottes étaient dégueulasses. Un gros à moustache avait choisi l'urinoir central pour se soulager. Adrian se posta à sa droite et pissa à son tour en soufflant. Le gros égoutta son engin et se dirigea directement vers la sortie.
Adrian l'interpella. Le manque de civisme et d'hygiène des humains biologiques l'avait toujours mis en boule. Il partait au quart de tour.
- Hé, gras-double ! Tu as entendu parler de la chasse d'eau ?
- Quoi ? C'est à moi que vous parlez ?
- Tu vois quelqu'un d'autre ici ?
Adrian remballa son serpent et se dirigea vers le lavabo.
Le gros le regarda des pieds à la tête en réfléchissant à toute vitesse. Adrian était grand. Athlétique. Le visage du gros moustachu luisait. Sa lèvre inférieure tremblait légèrement, il hésitait à passer à l'attaque. Prudent, il opta pour le dialogue.
- Mêlez-vous donc de ce qui vous regarde, il grinça. Adrian se posta entre la porte de sortie et lui. Il était calme, parlait de manière détachée. Son visage ne trahissait pas la moindre colère.
- Par respect pour les futurs usagers, tu vas aller tirer la chasse de l'urinoir.

par plumanna
Du bon usage de la lenteur Du bon usage de la lenteur
Pierre Sansot   
Un livre plein de conseil pour prendre le temps... A conseiller aux gens débordés !

par peatchy
L'art du bonheur L'art du bonheur
Dalaï-lama 14    Howard Cutler   
Parfois on oublie les vraies valeurs du bonheur, on perd de vue les véritables essencse de la vie. Ces conseils nous permettent de nous recentrer , de nous retrouver pour mieux vivre une vie qui parfois ne nous épargne pas.

par Sadess
Sans toi Sans toi
Saskia Sarginson   
Histoire intéressante, personnage assez attachants. J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire au début à cause de l'alternance de point de vue et du fait que ça ne bouge pas beaucoup. Mais ensuite, on se laisse entraîner. Le dénouement est un peu attendu mais sympathique malgré tout.

par Luna1579
L'inspecteur Singh enquête à Bali L'inspecteur Singh enquête à Bali
Shamini Flint   

Des enquêtes palpitantes dans une Asie aux mille visages !
Bourru, cynique et quelque peu old fashioned, l'inspecteur Singh n'en est pas moins le plus fin limier de la police de Singapour. Faute de pouvoir précipiter sa retraite, ses supérieurs ont trouvé la solution pour qu'il ne traîne plus sa silhouette bedonnante, son turban sikh et ses légendaires tennis blanches dans leurs parages : l'envoyer en mission au quatre coins de l'Asie, où les forces de police locales pourront profiter de ses talents sans avoir à supporter son arrogance et ses humeurs trop longtemps !

Cette fois, c'est à Bali, cible d'un attentat terroriste, que l'inspecteur Singh est détaché. S'il ne connaît rien à la lutte antiterroriste, il est en revanche d'une efficacité redoutable quand il s'agit de résoudre un meurtre et se retrouve donc sur le front quand les policiers balinais découvrent qu'une des victimes a été tuée par balle avant l'explosion de la bombe.

par LIBRIO64
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4