Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de France-31 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
La trilogie du bonheur tome 2 : Maudit que le bonheur coûte cher! La trilogie du bonheur tome 2 : Maudit que le bonheur coûte cher!
Francine Ruel   
chapitre 1

Nous étions tous les deux penchés au-dessus de la boîte blanche. Mon voisin et ami Albert se tenait près de moi, attendant patiemment que je sois prête. Un grand silence régnait dans la maison jaune. En regardant dans le fond de la boîte, je me faisais la réflexion qu’elle avait vraiment la bonne dimension. Je l’avais achetée la semaine précédente avec l’intention d’y ranger des papiers importants. Pourtant, ce que je m’apprêtais à y déposer n’était pas en papier, mais revêtait à mes yeux une grande importance. Ce matin, j’avais assemblé à la hâte ce kit à monter soi-même. Encore un truc qui demandait de la dextérité, un minimum d’habileté et beaucoup de patience. Je n’en finirais donc jamais! Les vis des joints servant à maintenir les côtés en place n’entraient pas bien dans les écrous, ou alors elles me glissaient des doigts. J’avais toutes les peines du monde à plier les panneaux de carton, et malgré mon regard avisé sur les illustrations très claires du dépliant, je n’arrivais à rien. Pourtant, je connaissais bien ce genre de cartons tout usage que l’on doit assembler. À voir la multitude de ces rangements alignés sur les étagères de mon bureau, je croyais être devenue maître en la matière.
Mais à cet instant, ma patience était à bout et je me sentais prête à tout balancer. J’ai dû m’y reprendre plusieurs fois. Et puis, je n’arrêtais pas de pleurer. Les larmes tombaient une à une dans le fond de la boîte, tandis que je m’efforçais de lui donner sa forme; ma peine s’imprimait en cercles foncés sur la surface cartonnée. Une énorme boule m’obstruait la gorge. Je faisais de terribles efforts pour ravaler cette concentration de chagrin qui m’empêchait de respirer normalement. J’avais vu tant de fois, au cours des années, ma chatte Bouboulina aux prises avec une boule de poils en travers du gosier, qu’elle devait recracher ou carrément vomir pour ne pas s’étouffer. Tout comme elle, j’étouffais.
En ce petit matin de novembre frisquet, je m’apprêtais à enterrer ma minette vieille de dix-neuf ans, et je ne me décidais pas à refermer le couvercle de la boîte. Albert et moi sommes restés longtemps silencieux à regarder, dans le fond de ce cercueil en carton, cette forme noire roulée en boule et qui ne s’étirerait plus jamais pour prendre ses aises après une longue sieste. Elle resterait dans cette position pour l’éternité.
– Pourquoi les humains, on ne nous place pas comme ça quand on est morts, au lieu de nous allonger sur le dos, figés, les mains croisées sur la poitrine?
– Quoi? me murmura Albert d’une voix enrouée par le chagrin.
– On devrait être roulés en boule comme ça, dans notre cercueil, juste recroquevillés. Ce serait plus confortable, non?
Il s’est tourné vers la grande fenêtre de la cuisine pour ne pas éclater en sanglots, je crois. Il est comme ça, mon ami Albert. Sensible au possible. Et comme il a perdu, lui aussi, des êtres chers et poilus, un Napoléon, chien, et un Feydeau, chat, il comprend la situation.
– Harris n’est pas là? réussit-il à demander.
Une douce flamme Une douce flamme
Philip B. Kerr   
Suite des aventures de Bernie Gunther , détective et anti héros, celle ci étant la cinquième. Après "la Trilogie Berlinoise"(" l'été de cristal", "La Pâle Figure","Un requiem allemand") et " La mort entre autres", nous retrouvons Bernie loin de son Allemagne natale obligé a l'exil dans cette Argentine Péroniste où tous les nazis sont accueillis a bras ouverts.
L'auteur nous livre encore un un roman dont il a le secret en prenant une réalité historique documentée a laquelle il rajoute des personnages de fiction intéressant et une intrigue policière complexe. Remuez tout cela et vous obtenez un roman policier atypique qui nous plonge dans un milieu glauque où la valeur humaine (surtout si elle est juive ) n'a que peu de valeur. En prime on apprend énormément sur l'Argentine péroniste et ses manières expéditives pour s'occuper de ses opposants. Mais on apprend aussi des choses surprenantes et révoltante dont je n'avais jamais entendu parlé (et dont je ne peux rien dire sans déflorer l'intrigue).
Un livre passionnant et instructif qui pêche un peu par son intrigue policière tarabiscotée un peu moins abouti que celle des tomes précédents. Il n'en reste pas moins que c'est un livre qu'il faut lire si L Histoire vous passionne et(ou) que vous aimez les polars.
L'Horizon à l'envers L'Horizon à l'envers
Marc Levy   
J'ai lu beaucoup de commentaires négatifs quand au côté trop scientifique de ce roman. Et bien moi en tant que scientifique j'ai a-do-ré !
Je lis tous les romans de Marc Levy car c'est un auteur que j'aime beaucoup depuis "et si c'était vrai". Mais tous ses romans ne se valent pas et certains sont même décevants.
Mais ce dernier roman est pour moi une vraie pépite. L'imagination (pour une fois), l'émotion, l'intrigue, l'amour de la science et le grand amour..
J'ai même pleuré à la fin, ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé...

Je conseille vivement ce livre à tous ceux qui aiment un tantinet la science fiction et beaucoup les grandes histoires d'amour !

par Chasamsun
Sept jours pour une éternité... Sept jours pour une éternité...
Marc Levy   
J'ai adoré ce roman!!! de tous les Marc Levy, je trouve que celui-ci est le plus beau. Le thème est banal : la lutte entre le bien et le mal, mais l'histoire d'amour est tellement touchante, que j'aurais besoin d'un sacré amas d'arguments pour qu'on me prouve que c'est un roman nul !
Chouette, une ride ! Chouette, une ride !
Agnès Abécassis   
Un superbe roman !
J'ai eu un grand sourire aux lèvres pratiquement tout au long du livre; l'humour est plus que présent, j'adore ! Il change vraiment les idées, j'ai passé un moment agréable à le lire.
On découvre un peu le " monde des écrivains ".
La fin, bien trouvée, est particulièrement touchante. = ]

par loana585
La Mort dans les nuages La Mort dans les nuages
Agatha Christie   
C'est un des seuls livres d'Agatha Christie où j'i trouvé l'assassin. Le scénario est bien trouvé et l'enquête toujours passionante.

par myra44
Angel, mon amour Angel, mon amour
Barbara Taylor Bradford   
Je n'ai pas retrouvé le même plaisir en lisant ce livre que celui que j'ai trouvé dans les romans de "L'espace d'une vie" que j'ai adoré aussi bien en livre qu'en film. Mais bon je suis allée quand même jusqu'à la fin car je ne peux pas dire que je me suis ennuyée. Cela reste un bon moment de lecture.

par coucougi
Il ne faut pas faire pipi sur son ombre Il ne faut pas faire pipi sur son ombre
Jean-Pierre Kerloc'h   
Valentin et son ombre sont inséparables...
et toujours complices !... Quand il saute, elle saute, et quand il court, elle court. Mais un beau matin, voilà que son ombre chérie se rebelle et n'en fait plus qu'à sa tête ! Tout va alors de travers pour Valentin. Heureusement, une ombre n'est qu'une ombre et Valentin est bel et bien décidé à la dresser !
Le Voleur d'ombres Le Voleur d'ombres
Marc Levy   
Tout simplement magnifique, c'est pour moi et de loin l'un des plus beau roman de Marc Levy, il me fait un peu penser à "Ensemble c'est tout " de Anna Gavalda, les personnages sont touchants , solidaires. Tout à fait pas comme les autres, rien à avoir avec les autres romans de Marc Levy, au début je me suis dit "mais c'est quoi ça..." et au final j'ai adoré, je dirais même que l'histoire m'a beaucoup émue... !! Juste un Hic, la transition entre l'enfance et l'age adulte n'a pas été faites subtilement et je me suis demandé si je n'avais pas raté quelques pages... Mais bon le résultat est quand meme magnifique. J'adores !!!!!!!!!!!!!

par Orchydea
Le Théorème de Cupidon Le Théorème de Cupidon
Agnès Abécassis   
Vraiment sympa : Adélaïde et Philéas se sont souvent croisés, sans le savoir, au cours de leur vie et ont donc loupé de nombreuses occasions de se connaître mais peut-être pas cette fois!... Une alternance des points de vue qui nous narre une histoire originale, surprenante et pleine d'humour ce qui nous fait passer de très bons moments comme la soirée speed-dating! Seul bémol, j'aurais aimé un ou deux chapitres de plus! A découvrir.

par Folize