Livres
638 920
Membres
756 622

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Franck Sharko et Lucie Hennebelle, Tome 5 : Le Syndrôme [E]



Description ajoutée par annick69 2014-07-31T18:44:30+02:00

Résumé

Début de l'intrigue

Une équipe technique de la voirie découvre 5 cadavres à Gravenchon, commune de Seine-Maritime, ensevelis deux mètres sous terre. Chose effroyable, leur crâne a été ouvert, leur cerveau prélevé ainsi que leurs yeux. La DPJ de Rouen n'ayant pas l'habitude de traiter ce genre d'affaire est aidée par le commissaire parisien Sharko. Parallèlement, Ludovic Senéchal, cadre lillois dans une administration française, est un vrai passionné de films anciens. Pour étoffer sa collection, il se rend à Liège acquérir des vieilles bobines filmatographiques qu'un jeune revend, son père venant de décéder. Après visionnage d'une pellicule, Ludovic est rendu inexplicablement aveugle. Un réflexe lui permet, néanmoins, de joindre par téléphone Lucie Hennebelle, inspecteur de police à Lille et ancienne relation personnelle. Très vite, ces deux affaires pourtant éloignées semblent tisser un lien étroit, un mystère bien complexe que le duo Sharko-Hennebelle va tenter de résoudre en parcourant plusieurs pays.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 503 lecteurs

extrait

Il existait, sur cette planète, des individus suffisament tarés pour assassiner des gens et ensuite leur dévorer l'intérieur du crâne à la petite cuillère.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Le Syndrome [E] est mon premier roman de Franck Thilliez et je dois bien avouer que je n'ai pas été déçu. L'histoire commence sur les chapeaux de roue avec un passionné de cinéma qui déniche quelques vielles bobines et en visualisant l'une d'elles se retrouve aveugle. Ah oui, j'oubliais il a aussi un cercle blanc en haut de la bobine, ça ne vous fait pas penser à un excellent film d'horreur japonais, vous?

Et oui, moi aussi mais la comparaison s'arrête là! Et bien heureusement d'ailleurs. Pour la suite Franck Thilliez nous embarque dans un thriller époustouflant bourré de rebondissements en tous genres et de plus, excellemment documenté. Il y a énormément de recherches, que ce soit scientifique (les effets des images subliminales par exemple), historiques (les orphelinats) ou techniques (le cinéma depuis ses débuts). Cela ne fait qu'augmenter la puissance de ce roman en ancrant l'histoire dans notre réalité.

Ensuite, il y a les deux personnages principaux bien connus des fans de Thilliez:

- Lucie Hennebelle: jeune inspectrice à Lille, mère de famille célibataire, d'apparence fragile mais très efficace

- Franck Sharko: commissaire balaise, un vrai roc, bourru, ressorti d'un placard, schizophrène

Ces 2 flics ont au début chacun leur enquête mais très vite, elles vont se rejoindre et ils devront apprendre à travailler ensemble ce qui ne sera pas simple.

Le thriller est énorme, abominable par moments, mais sans longueurs. Le seul bémol serait éventuellement la romance qui s'installe peu à peu dans le récit mais pourquoi pas? En tous cas cela ne m'a pas du tout gâché mon plaisir.

Je ne vous dévoilerais rien de plus pour ne pas vous empêcher de découvrir ce roman mais sachez juste que la suite (et pas encore la fin) se passe dans GATACA qui sera sans nul doute l'une de mes prochaines lectures.

Afficher en entier
Or

Au détriment du morbide et du sanglant, Thilliez nous offre un roman mystérieux, presque ésotérique arpentant les sentiers de la science fine, de la manipulation des masses et les tréfonds du cerveau au travers d'un syndrome entêtant. La violence et la mort sont au cœur de la bataille et pourtant, soigneusement emballées pour ne pas paraître grossières, jouant plus sur les mots et le mystère que sur les images chocs et le sang pour accrocher le lecteur... Cela donne un très bon rendu !

Le tout semblant bien attrayant, d'autant plus que le style de l'auteur est très fluide et moderne, manquant peut-être de personnalité. Mais arrivé sur les dernières pages, on se rend compte que le rythme se ralentit d'un coup, perdant l’intérêt de l'histoire, la lecture devenant presque pénible....

Pour finir, je dirais que l'histoire est originale et tient en haleine presque jusqu'à la fin. Très bon livre tout de même.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

L’auteur m’a tout simplement attrapé en mélangeant science, violence et suspense.

Enfin Sharko et Hennebelle se rencontrent.

Roman très noir, avec une fin particulière qui laisse sur sa faim, qui donne envie de lire la suite, Gataca…

Afficher en entier
Bronze

C’est un roman très violent, une réflexion sur la manipulation par les images et les triturages possibles du cerveau. C’est trop violent pour moi, d’autant plus que je ne trouve pas que l’explication et le message véhiculé soient particulièrement originaux. L’auteur aurait pu, je pense, le faire en mettant beaucoup moins de violence. J’aime bien Franck Thilliez mais il faut quand même s’accrocher.

Ce roman c’est aussi le premier d’une trilogie, qui se termine en plus sur une accroche qui oblige quasiment à lire la suite (en espérant que ce sera un peu plus soft) et la rencontre de deux de ses personnages récurrents le sombre Sharko et la jeune et torturée Hennebelle.

Que quelqu’un ait pu ne serait-ce que penser en faire une adaptation en série (que je ne regarderai pas pour les raisons évoquées plus haut) me laisse pantoise…

Afficher en entier
Or

Super livre tres prenant.

Afficher en entier
Bronze

Quand j’ai commencé ce livre, je ne pensais pas que je prendrais un grand plaisir à le lire. Je partais avec un apriori . Et bien je me suis trompé car j’ai beaucoup aimé ce roman policier. C’est mon tout premier Thilliez et certainement pas le dernier. La suite ne devrait pas tarder à rejoindre ma pal. C’est rythmé, les chapitres sont en cours dans l’ensemble.

Un mystérieux film qui rend aveugle. Découverte de cinq corps mutilés sans cerveau et sans les yeux. Tout ça va réunir Lucie Hennebelle lieutenant de police sur Lille et le commissaire Sharko qui est sur Paris.

Deux pistes pour une seule et même affaire.....

Afficher en entier
Bronze

J'ai beaucoup aimé ce troisième tome et la fusion entre Lucie et Franck ! Hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Diamant

Ce roman est une pure réussite, tout comme les autres romans de Franck Thilliez, qui est à ce jour mon auteur préféré tous genres confondus.

Premier opus d'un diptyque sur la violence, le syndrome E est le livre qui va réunir pour la toute première fois les deux héros créés par l'auteur, Franck Sharko et Lucie Henebelle, au détour de ce qui commencera par deux enquêtes menées par nos deux protagonistes chacun de leur côté, pour finir par n'être qu'une seule et même enquête. Le livre comporte un peu moins de 500 pages, et pourtant comme d'habitude avec cet auteur, ça se lit très vite, grâce notamment à un rythme très soutenu, une atmosphère prenante qui donne envie de tourner, tourner et tourner les pages afin d'en savoir plus sur l'affaire, et aussi aux chapitres qui sont relativement courts.

Ce que j'adore avec cet auteur, c'est qu'il prend le temps de nous expliquer chaque chose, on sent vraiment qu'il s'est énormément renseigné sur les sujets qu'il aborde, ce qui rend l'ensemble très intéressant et instructif, sans être barbant, il réussit d'une certaine façon à nous faire participer à l'enquête. Personnellement, je ressors de chacune de mes lectures de Franck Thilliez avec des connaissances que je n'avais pas avant.

Les personnages sont super, avec leur passé et leurs blessures respectives, leurs questionnements sur leur métier, leurs remises en question.

L'enquête est intéressante elle aussi dans le sens où pour une fois, ce n'est pas un tueur en série qui est poursuivi, mais plutôt une série de meurtres qui doivent être décortiqués, et l'ensemble est hyper prenant dès les toutes premières pages.

Et enfin, vient le cliffhanger, qui donne terriblement envie de poursuivre l'aventure dans la suite : Gataca.

Afficher en entier
Or

Je suis très impatiente de découvrir la version télévisée diffusée prochainement en espérant que je retrouve autant d'addiction que dans le roman

Afficher en entier
Bronze

J'ai beaucoup aimé l'idée d'une vidéo qui recèle de nombreux mystères et provoque des réactions psychologiques néfastes ; c'est un concept créatif et l'analyse du film, qui dévoile sans cesse de nouveaux secrets plus horribles les uns que les autres, m'a complètement captivée - de même que le syndrome E, qui y est lié. J'ai moins aimé les reste de l'enquête, assez classique, ainsi que la direction prise dans le dernier tiers du livre car elle prend trop d'ampleur et implique des thématiques qui sont moins ma tasse de thé.

J'ai apprécié le personnage de Lucie - bon, ce n'est clairement pas la mère de l'année mais c'est peut-être justement la raison pour laquelle elle m'a vraiment plu, avec son besoin viscéral d'exercer son métier et de se plonger dans les enquêtes les plus obscures (dans tous les sens du terme). Sharko m'a moins attirée, il m'a souvent agacée avec ses blagues à deux balles et on espèce de désinvolture très condescendante. Néanmoins, qu'il soit schizophrène était très intéressant, bien que cet aspect aurait pu être davantage creusé.

L'alchimie entre les deux héros (ou plutôt anti-héros) fonctionne bien, au point d'en devenir assez prévisible tout de même. L'alternance entre leurs deux points de vue dans la majorité du récit marche bien également, d'autant plus que les chapitres sont courts, ce qui permet de se laisser emporter par la lecture sur un rythme soutenu et addictif. L'écriture y aide aussi, avec un style simple et concis qui - à part quelques maladresses - se lit facilement en allant droit au but. L'auteur ne s'attarde pas trop sur les sentiments des personnages mais les décrit avec une certaine pudeur qui les rend percutants.

Malgré tout, j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de longueurs ainsi que des facilités, par exemple sur la manière dont Lucie est impliquée dans l'histoire : Ludovic dit lui-même que c'était un sacré hasard de tomber sur elle parmi tous ses contacts, ce qui est vraiment dommage car le coup éculé de l'heureuse coïncidence est à mon avis une preuve de fainéantise qui aurait très facilement pu être contourné. De même, la révélation de l'identité à la fin est tombée à l'eau en ce qui me concerne, je l'avais compris depuis un moment. Et je n'ai pas du tout aimé la morale sur les jeux vidéo facteurs de violence, c'était gratuit et injustifié.

En revanche, les deux dernières pages m'ont scotchée, je ne m'attendais pas du tout à ce que l'histoire se finisse de cette manière ; c'est un final très osé, chapeau !

Afficher en entier

Ce n est pas la première fois que je lis cet auteur, et c est toujours un régal! Le maître de l'intrigue.De sombres passés, autant pour les deux flics que nous suivons que pour cette enquête. Il n'y a pas que Hennebelle et Sharko qui n'en sortiront pas indemnes. Et vous?

Afficher en entier
Or

J’ai entendu ârler de ce roman via une youtubeuse true-crime qui décrivait dans l’une de ses vidéos comment un film amateur avait conduit à des meurtres et c’est à peu près le propos du livre. Un homme tombe sur un mystérieux film, trouvé lors d’un vide grenier, et le visionne, il en devient immédiatement aveugle et appel au secours un numéro de son répertoire au hasard. Ludovic Sénéchal va tomber sur une ex-compagne, Lucie, qui va accepter de l’aider et par chance elle est flic, ensuite c’est à notre cher inspecteur Sharko d’entrer en scène pour résoudre un quintuple homicide bien louche…

Ce que j’aime chez Sharko c’est qu’il a un côté flic à l’ancienne, où le flair marchant mieux que la scientifique mais qu’il sait aussi bien s’entourer de collègues comme de technologie. Ce n’est pas la première enquête que je lis de lui mais j’ignorais qu’il était schizophrène, un choix audacieux de la part de Franck Thilliez de mettre un flic atteint d’un trouble psychiatrique lourd et d’en faire un personnage comme un autre, j’apprécie beaucoup. Autre point que j’ai aimé c’est les détails, il n’y en a ni trop ni trop peu, de quoi avoir une vision précise des faits sans avoir envie de gerber à la première scène de crime.

J’ai aimé suive Lucie dans son enquête, tout comme j’ai aimé celle de Sharko, qui au final ne forme qu’une seule histoire. Le rythme est excellent, le roman se dévore d’une traite sans problème. Franck Thilliez arrive à nous embarquer dès les premières pages. On est entre le thriller et le roman policier, deux genres que j’apprécie, la construction n’est pas très originale mais laisse quand même planer le mystère pendant une bonne partie du roman. Plus de positif que de négatif, ça m’a fait passer le temps et les pointes d’humour sont bien placées. De plus, j’adore tout ce qui touche aux complots (avérés ou non) et ici on sent bien tout le travail de recherche de l’auteur pour nous livrer au plus juste l’Histoire.

A lire (dans une baignoire de préférence).

Afficher en entier

Dates de sortie

Franck Sharko et Lucie Hennebelle, Tome 5 : Le Syndrôme [E]

  • France : 2010-10-14 (Français)
  • France : 2011-10-13 - Poche (Français)
  • Canada : 2010-11-02 (Français)
  • Canada : 2011-11-07 - Poche (Français)

Activité récente

Tidou31 l'ajoute dans sa biblio or
2023-01-21T16:23:13+01:00
Yshisa le place en liste or
2023-01-04T18:05:37+01:00
Kyda50 l'ajoute dans sa biblio or
2022-12-30T11:28:33+01:00
Thyrog l'ajoute dans sa biblio or
2022-12-26T15:20:53+01:00

Titres alternatifs

  • Syndrome E - Anglais
  • El síndrome E - Espagnol

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 1503
Commentaires 191
extraits 87
Evaluations 384
Note globale 8.36 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode