Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Francoise-18 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Pirates, Tome 1 : L'oiseau des tempêtes Pirates, Tome 1 : L'oiseau des tempêtes
Serge Brussolo   
Pas le temps de s'ennuyer tout au long de cette lecture qui constitue une véritable invitation au voyage.
On découvre et accompagne Marion, on vit ses aventures sans aucun temps mort. Un parcours loin d'être sans encombre, ponctué de nombreux rebondissements et rencontres plus ou moins favorables.
C'est un réel moment d'évasion. On imagine parfaitement les décors de ces différents lieux, et on ressent également l'ambiance qu'ils dégagent.
Une seule déception : avoir tourné les dernières pages. Mais j'ai l'impression qu'il s'agit là du début d'une saga prometteuse. Des mystères restent à éclaircir ainsi que le devenir de certains protagonistes.

Un roman d'aventures passionnant, riche en péripéties, qui fait voyager le lecteur et l'emmène à la découverte d'une multitude de personnages hauts en couleur. Vite, la suite !


http://www.faimdelire.com/2017/01/loiseau-des-tempetes-serge-brussolo.html

par GoldElie
Le Murmure des loups Le Murmure des loups
Serge Brussolo   
Comme toujours, Serge Brussolo arrive à instiller une ambiance étrange et angoissante. Peut-être pas son meilleur roman mais il me laisse tout de même une impression forte qui est la marque des grands auteurs.

par Amaranth
Dernières lueurs avant la nuit Dernières lueurs avant la nuit
Serge Brussolo   
Un livre absolument génial, que je n'aurais sans doute jamais lu si une amie ne m'y avait pas pratiquement forcée, et je ne regrette pas du tout, mais alors pas du tout !

Dans ce roman, on va suivre Robin, qui a été kidnappé quand il était très jeune, et qui a vécu une enfance de bonheur absolue entre ses deux "parents" qui lui faisaient croire qu'il était l'héritier du trône d'Ombrie Australe, que le monde derrière les murs autour du domaine était sale et corrompu. Robin aime ses parents, sa mère surtout, et il nage dans cette espèce de comédie perpétuelle comme quoi il est un prince, les pages mexicains sont à son entière disposition, etc.
Seulement, quand il atteint l'âge de dix ans, sa mère adoptive se désintéresse totalement de lui, détestant les adolescents, détestant tout ce qui n'est pas enfant.
Pour Robin, retourner dans le "monde réel", dans sa vraie famille de paysans, va être une longue suite de désillusions.

J'ai particulièrement aimé les personnages. Ils sont vraiment spéciaux, et ce que je veux dire, c'est que même ceux à qui on a envie de s'attacher ont un côté sombre, un côté de folie absolue qui dérange. Robin, au final, est peut-être le moins dérangé de tous.
J'ai adoré Dexter, le "grand frère" de Robin. Au début, je le trouvais affreusement attachant, puis totalement dérangé, voire pervers, mais génial quand même.
J'aime aussi beaucoup la façon dont le délire de Robin est expliqué de façon psychologique, "logique", mais fausse évidemment. Qui irait imaginer que ce garçon est vraiment l'héritier d'un pays qui n'existe pas ?

L'écriture de Serge Brussolo est riche, fluide, très belle. Très visuelle aussi par moments, je pense notamment aux rails que protègent Jedediah, le grand-père, que j'imaginais très bien.

Je trouve le concept, l'idée du livre absolument géniale, et son développement, les personnages qui servent le récit tout aussi bons.

Si je devais avoir quelques reproches à faire, je dirais que j'ai quand même eu du mal à rentrer dans l'histoire, étrangement.
Et la fin ne m'a pas plu, même si c'est totalement personnel et subjectif pour le coup, parce qu'objectivement, elle est très bien !
[spoiler]Par contre, moi, ça m'a dérangée inexplicablement que mon petit Robin finisse avec Sandy, à devoir fuir, surtout qu'elle est un peu comme une "deuxième Antonia" et que j'aurais stupidement aimé autre chose, sans savoir quoi. [/spoiler]

par Rid-kaat
La mélancolie des sirènes par trente mètres de fond La mélancolie des sirènes par trente mètres de fond
Serge Brussolo   
Un livre tout simplement génial, dès les premières lignes j'ai été happé par ce style angoissant, le thème est tout à fait terrifiant, psychédélique prenez un bon bol d'air frais peut être le dernier et descendez au plus profond des abysses, ou un monde glauque putride,ou une nouvelle forme de vie tente de survivre ou les us et coutumes sont étranges et déroutantes!!!
Ce livre est pour moi un chef d'œuvre hallucinant!!!


par rachl
Les Démoniaques Les Démoniaques
Serge Brussolo   
Une fable horrifique où nous suivons Jeanne une jeune femme dépendante d'un lord en exil passionné d'occultisme et prêt à tout pour détenir le savoir.

par Delissia
La Trilogie du mal, Tome 2 : In Tenebris La Trilogie du mal, Tome 2 : In Tenebris
Maxime Chattam   
Excellent!! Plus abouti que le premier volet de sa trilogie, on se retrouve plongé dans la noirceur d'un New-York, j'ai retrouve avec grand plaisir Joshua Brolin, un livre angoissant, delicieudement macabre, un livre a ne pas mettre entre toutesles mains!!!
On se laisse embarquer et on n'a plus envie de mettre le pied a terre je laché mon livre à regret pour le reprendre avec jubilation!!!
J'ai completement adoré!!!

par rachl
Anges de fer, paradis d'acier Anges de fer, paradis d'acier
Serge Brussolo   
Ce n'est pas que je dédaigne les incursions de Monsieur Brussolo dans le genre policier ou médiéval. Je lis tout, de toute façon. Mais j'avais la nostalgie des premiers opus "science fiction", à la sauce brussolienne, malgré les personnages malmenés ; leur fin brutale ou leur abandon à la fin de l'ouvrage (même quand ce dernier appelait une suite, qui ne venait pas toujours) semblait le signe de leur disgrâce aux yeux de l'auteur.
C'est donc une joie de revoir un univers "SF", avec un personnage qui a gagné un sacré sursis, même si on ne se hasarde toujours pas à l'appeler un héros.

par Paraffine
L'héritier des abîmes L'héritier des abîmes
Serge Brussolo   
Ce livre n'est pas le meilleur mais il est pas mal.
Toujours la même atmosphère chère à BRUSSOLO : mystère, gens bizarres...
J'ai passé un bon moment.

par wizbiz06
Le Manoir des sortilèges Le Manoir des sortilèges
Serge Brussolo   
Une roman plein de suspence dans un decors médiéval. On cherches avec Gilles à découvrir si les rumeurs sont vraies, un roman tres agréable à lire.

par ipiu
Mange-monde Mange-monde
Serge Brussolo   
Tout d'abord lorsque vous ouvrez le roman, oh surprise !!! il commence par le chapitre 10.
Vous vous dites, cela doit être une erreur de l'éditeur mais non.
Lorsque la lecture est commencé, vous vous apercevez très vite qu'il s'agit de la volonté de l'auteur et que les chapitres sont bien dans le sens inverse.
C'est un peu comme une sorte de décompte: 10, 9, 8, 7, 6 etc....
Vous raconter l'histoire est vraiment difficile car elle est extrêmement déroutante et bouscule les codes de l'écriture.
Sachez seulement que le récit se rapporte à une sorte de "monstre" (c'est bien sur une légende) qui sort de la mer et dévore des pays entiers dont la France.
Je ne peut évidemment pas vous dire la vérité sans spoiler.
Des sculpteurs se mettent à l'œuvre et grâce à des explosifs se baladent d'îles en îles pour redonner les contours de la patrie à chacune d'elles.
C'est le cas de Mathias qui avec sa femme Marie et son fils vogue d'îlot en îlot pour sculpter avec sa canonnière.
Un ouvrage totalement hors normes qui comme dans "Le syndrome du scaphandrier" que j'ai commenté il y a plusieurs année traite essentiellement de l'art et des artistes.
Ce roman est aussi extrêmement pessimiste et noir.
Le "pire" est toujours devant, jamais derrière !!!
Pour conclure, ce petit livre se révèle finalement très dense.
Serge Brussolo comme à son habitude nous offre une œuvre complètement délirante et si l'on adhère pas à son univers de divagation et de désordre, ce n'est pas évident de l'appréhender, de se l'accaparer et même de le concevoir.
Personnellement, j'adore cet écrivain.
Adanson Marco.

par Adanson