Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de FrancoiseDuquenoy : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Outlander, Tome 7.1 : L'Écho des cœurs lointains (I) Outlander, Tome 7.1 : L'Écho des cœurs lointains (I)
Diana Gabaldon   
Ça fait un sacré bout de temps que je n'avais pas mis la main sur cette suite car après les 13 bouquins ( oui 13 puisque j'ai l'ancienne édition dégoté en occase sur internet) puis la série TV avec un bel acteur dans le rôle de Jamie et une Claire pleine de talent je m'étais arrêtée là, et quel dommage car j'ai eu pas mal de plaisir à me retrouver dans cet univers qui m'avait tellement plu, on y suit bien évidemment Claire et Jamie mais aussi Brianna, Roger, William et Lord John mais pas que. ?.. car on n'est bien loin de la romance basique avec une histoire de coeur et de bienséance de l'époque, déjà j'ai apprécié dans les débuts en connaître plus sur les conflits entre écossais et anglais avec la bataille de Culloden et cette fois ci on se retrouve en pleine guerre d'indépendance des États Unis et c'est vraiment intéressant, mais pas que. ?.. on y découvre aussi la vie de tous les jours, les soins de l'époque et bien sur les moeurs qui ne sont pas édulcorés pour plaire à nos convictions modernes et vu que j'ai remis le pied à l'étrier sans aucun regret et même avec un plaisir évident je ne vais sûrement pas trop tarder pour me lancer dans cette suite entrecoupé par ma lecture sur Lord John, différente mais sympathique aussi.
Outlander, Tome 6 : La Neige et la Cendre Outlander, Tome 6 : La Neige et la Cendre
Diana Gabaldon   
http://truebloodaddict.net/2015/11/27/la-chronique-du-roman-outlander-t6la-neige-et-la-cendre-de-diana-gabaldon/

Quel plaisir de retrouver Jamie et Claire dans ce nouveau volet de la saga Outlander ! Impossible de ne pas passer à côté de cette nouvelle sortie. Car Diana Gabaldon a réussi à faire de sa série littéraire le nec plus ultra en matière de romance historique. C'est donc sans surprise que j'ai pris un immense plaisir à me replonger dans la suite des aventures de la famille Fraser aussi touchante qu'émouvante.

Encore une fois, l'auteur nous régale d'un contexte historique à nous couper le souffle. Très précise, elle arrive pourtant à intégrer, sans incohérence aucune, ses personnages pourtant fictifs. Et elle réussi ainsi à faire parler une période historique qui m'était quelque peu inconnue : les prémices de la guerre d'indépendance des Etats-Unis.

A vrai dire, en dehors du film Gangs of New-York, je n'en connaissais strictement rien. Mais Diana Gabaldon a su me prouver grâce aux précédents tomes qu'elle maitrisait, à chaque fois, parfaitement son sujet. Je me suis donc laissée emporter par les mille cinq cent et quelques pages qui composent ce gros pavé.

L'histoire nous maintient toujours autant en haleine. Entre retournements de situation, imprévus, épreuves et romance, on en prend plein les yeux. Et c'est tout aussi bien fait que lors des tomes précédents. Mais même si l'auteur construit ses livres sur les mêmes principes, elle arrive à faire en sorte que le lecteur ne s'ennuie à aucun moment. Bref, les pages, les chapitres et les parties défilent, et on ne s'en lasse toujours pas.

Quant à Jamie et Claire... Ils font toujours autant vibrer mon petit coeur qu'au premier tome. Ils sont toujours aussi parfaits et ont su me mettre plein de petites étoiles dans les yeux. A côté de cela, on retrouve également Brianna, leur fille, ainsi que Roger, son mari, qui sont tout aussi mignons et touchants. Deux couples qui, malgré les épreuves extrêmement difficiles qu'ils vont traverser, savent nous faire vibrer et nous émouvoir comme jamais ; c'est donc encore une fois un sans faute..

Pour conclure, La neige et la cendre s'inscrit dans la pure lignée des cinq tomes précédents, et c'est toujours autant un régal de retrouver ces personnages devenus si emblématiques. Quant à l'intrigue, Diana Gabaldon nous sert ce qu'elle sait faire de mieux : une histoire époustouflante qui nous entraine dans un siècle passé mais qui devient si réel.. J'adore toujours autant la facilité avec laquelle elle nous embarque de chapitre en chapitre, et c'est donc sans surprise que c'est une nouvelle fois un très beau coup de coeur pour la suite des aventures de Claire et Jamie...

par Kesciana
Le Cercle de pierre, Tome 3 : La Croix de feu / Le temps des rêves Le Cercle de pierre, Tome 3 : La Croix de feu / Le temps des rêves
Diana Gabaldon   
La Croix de feu

1771. La révolution américaine est en marche, lourde de dangers.
Claire, exilée au Nouveau Monde, l'a lu dans ses livres d'histoire et Jamie, son époux, sait que ses prédictions se réalisent toujours. Mais ils ignorent que leur fin est proche. C'est en tout cas ce qu'a découvert leur fille, Brianna, en se documentant sur ses parents. Alors qu'elle se trouvait encore au XXe siècle, elle a lu dans une vieille gazette l'avis de décès d'un James Fraser et d'une Claire Beauchamp, brûlés dans l'explosion de leur maison le 29 janvier 1776. Voilà pourquoi elle a décidé de quitter l'univers des Beatles et du Coca-Cola. Pour tenter, à son tour, de récrire l'avenir...

Suivi par

ATTENTION SPOILER !

Le Temps des Rêves

Une famille dans la tourmente...
Venue retrouver ses parents au XVIIIe siècle afin de changer leur destinée, Brianna a donné naissance à un garçon, Jemmy. Nul ne sait s'il est l'enfant de Roger, son mari, qui l'a suivie à travers la pierre, ou de l'homme qui la violée à son arrivée dans le passé. Qu'importe, toute la famille est enfin réunie à Fraser's Ridge. Mais ce bonheur ne sera que de courte durée, car les prémices de la guerre d'Indépendance se font sentir dans la région. Au grand désespoir de leurs épouses, Jamie et Roger s'engagent dans la bataille d'Alamance, qui se révèle décisive, mais également des plus sanglantes. Pour tenter de sauver ceux qu'elle aime, Claire, l'infirmière, devra déployer toutes les ressources de sa science du XXe siècle.

par Enyo
Malgré nous... Malgré nous...
Claire Norton   
Une lecture forte, belle, émouvante, touchante.

Une histoire dramatique qui vous prend les tripes tant les émotions vécues sont douloureuses. Des passages qui vous feront pleurer et d’autres qui vous révolteront. Mais, au final, le récit d’un deuil et une sorte d’hommage à l’amitié indéfectible qui unit 3 amis.

Un récit prenant, avec de nombreux rebondissements totalement inattendus qui apportent tension, révolte et donnent du rythme et une belle intensité au récit.

Une histoire que j’ai dévorée. Un coup de coeur.
Un cœur si grand Un cœur si grand
Amy Hatvany   
Bon petit livre. L'utilisation des trois narrateurs est intéressante. Je suis déçue parce que je me suis fait avoir par l'histoire vécue selon la fille de 13 ans et je trouvais le point de vue vraiment innovateur. J'ai cru à un semi-thriller au coeur de l'histoire alors que ce n'est pas ce que l'auteure voulait. Je me suis comme donnée des faux espoirs sur le but et l'histoire du livre. Sinon, l'histoire est bonne, les personnages sont attachants. Grace est une femme différente avec des convictions qui ne tiennent pas de la maternité et lorsqu'elle se retrouve au coeur de la controverse, elle fait de son mieux.
Kelly est un personnage si triste pour lequel on espère tellement mieux et qui dénote à quel point la religion et les inégalités sociales peuvent briser des vies.

Demain, peut-être Demain, peut-être
Carole Duplessy-Rousée   
Voici un auteur que je ne connaissais pas, je vous la recommande !!!

Nous rentrons directement dans le vif du sujet, l'écriture est fluide, des chapitres à deux voix, des

personnages d'une même famille mais qui vivent à différents endroits...

Nous avons vécu avec le personnage féminin, sa vie en Afrique, tellement bien décrite que l'on s'y est

vraiment cru, tous les évènements qui surviennent sont écrits avec tellement de talent que nous les vivons

en même temps qu'elle...

Les belles histoires d'amitié, d'amour, mais également l'horreur, la peur sont ressenties dans notre propre

chair...

De l'autre côté, la famille du personnage principal, à qui il arrive beaucoup de malheur, nous sommes

profondément touchés par leur histoire également...

L'auteur est douée, elle maîtrise très bien le sujet, le vocabulaire est recherché et les émotions sont bien

présentes. J'ai passé un agréable moment, vécue au rythme des histoires, des voyages, des péripéties etc

Comme dit plus haut je vous le recommande vraiment !

par yayadu13
La Maison du guet La Maison du guet
Mary Higgins Clark   
Nancy, voulant échapper au terrible secret de son passé, a changé de nom, d'apparence et s'est installée à Cape Cod...Elle épouse Ray, agent immobilier, refait sa vie et devient la maman de deux beaux enfants...Elle vit heureuse pendant 7 ans, jusqu'au jour où...
Meurtre, kidnapping...son passé refait surface...
Très bonne intrigue traitant un sujet délicat et toujours d'actualité.
Comme toujours, on a hâte d'arriver à la fin du livre pour connaître le dénouement de cette affaire...
Le choix des apparences Le choix des apparences
Martine Delomme   
Se lit très facilement

par Vivi85
Jeu de massacres Jeu de massacres
Howard Roughan    James Patterson   
C'est le second roman de James Patterson que je lis. J'avais déjà eu le plaisir de le découvrir dans Incontrôlable. Je l'ai retrouvé ici avec plaisir. J'ai pu apprécier son style une nouvelle fois, précis, concis, qui pointe là où il faut. Il a l'art de mener le suspense tout le long du roman pour nous dévoiler la fin et nous étonner en même temps.

Le roman commence très fort, puisque le premier chapitre est consacré au Dealer. On comprendra très vite qu'il s'agit en fait du tueur et qu'il nous dévoile une partie de ses pensées sur ses actes. Il s'adresse directement au lecteur. Et nous enchaînons par la suite avec l'histoire en elle-même. On fait la connaissance de Dylan Reinhart. Il est professeur à Yale et a écrit un roman sur les comportements des humains. Il est ce qu'on appelle un comportementaliste. Il va se retrouver au feu de l'action puisqu'il va voir arriver à l'université l'inspecteur Needham. Celle-ci mène en effet l'enquête car un journaliste de renom a reçu le livre de Dylan avec une carte à jouer tachée de sang. Celui-ci provient d'un meurtre qui vient d'avoir lieu. Tous deux vont vite comprendre que cette carte est un indice sur l'identité de la prochaine victime. Va ainsi s'en suivre un jeu du chat et de la souris entre le tueur et les deux enquêteurs qui va les mener sur un véritable jeu de piste où les meurtres vont se succéder chacun avec une nouvelle carte et donc un nouveau casse-tête.

Ce que j'aime à chaque fois avec James Patterson, c'est qu'il construit son roman de telle façon que la lecture se fait rapidement. En effet, les chapitres sont très courts, cela donne donc beaucoup de rythme à la lecture. Si on rajoute à cela le suspense engendré par ces cartes qui mènent à chaque fois à une nouvelle victime, on obtient donc une lecture haletante et prenante. Elle n'a pas fait long feu et en une journée, j'avais fini ce roman. En plus, c'est toujours au moment où on pense que tout est résolu qu'un nouvel indice survient pour brouiller les pistes. Mes soupçons s'étaient portés sur certaines personnes, mais il s'est avéré que je me trompais et je suis tombée de haut lorsque le nom du coupable a été révélé.

J'ai aussi bien aimé que l'auteur emploie le « je » tout au long du roman. Je trouve que l'on rentre encore mieux dans la peau du personnage et en occurrence ici dans celle de Dylan. Cela permet d'avoir ses pensées les plus intimes. On ressent encore mieux ce qu'il vit tout au long de ce jeu de piste.

Les personnages sont bien travaillés, je les ai beaucoup aimés, que ce soit Dylan, Elizabeth ou les autres. J'ai aussi apprécié la vie intime de Dylan, l'auteur pointe d'ailleurs sur un sujet pas toujours évident et le rend le plus naturel possible.

J'ai, vous l'aurez compris, passé un excellent moment de lecture en compagnie de tout ce petit monde. Plein de suspense et de questionnements tout le long, donnant une lecture rapide et intense. Ce roman me conforte dans l'idée que James Patterson peut faire partie des grands écrivains de thriller et de suspense. Je le lirai volontiers à nouveau.

par marie-nel
La Ferme du bout du monde La Ferme du bout du monde
Sarah Vaughan   
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire La ferme du bout du monde. Même s'il y a une certaine tension dramatique dès le début du roman que ce soit dans le vécu des personnages du passé ou celui du présent, je lui ai trouvé un effet très paisible. Une certaine tranquillité se dégage du style et peut-être du lieu évoqué si particulier, cet endroit reculé de la Cornouailles. Mais, ne nous y trompons pas car le paysage et le climat de cette région où la nature garde tous ses droits correspond tout à fait à l'ambiance de ce qui se joue dans cette famille qui vit depuis six générations dans cette ferme éloignée comme livrée à elle-même et aux éléments.
L'histoire se passe sur deux périodes à plus de 70 ans d'intervalle. En 2014, Lucy, une infirmière de 32 ans, mariée depuis 7 ans, découvre que son mari la trompe. Au même moment, elle manque de peu commettre une erreur fatale de dosage mettant la vie d'un nourrisson en danger de mort. Bouleversée, ses supérieurs l'engagent à se mettre en congé maladie pour l'été. Elle retrouve dans la ferme familiale sa mère Judith et sa grand-mère Maggie. Cette dernière est l'héroïne de la période durant la seconde guerre mondiale que nous allons suivre en alternance. Maggie va vivre une passion avec Will venu de Londres pour trouver refuge en 1939 avec sa soeur Alice dans cette ferme pour y travailler. Mais les amours de ces jeunes gens vont être contrariés par la mère de Maggie, froide et sévère, qui la promet à un bien meilleur parti.
Dans la première moitié du roman qui se lit agréablement, j'ai beaucoup aimé la vie à la ferme dans cette région au caractère particulier aussi bien dans la période actuelle que dans celle concernant le début des années 40 avec cette famille accueillant ces deux jeunes gens et qui tous vont perdre un peu de leur insouciance, notamment face à la guerre qui se joue non loin même s'ils sont à l'abri et peu concernés par ses effets dans les premiers temps. En 2014, il y a les problèmes liés aux endettements que la ferme connait avec le risque de devoir vendre auxquels Lucy souhaite trouver une solution. Cela lui permet par ailleurs de ne pas penser à ses propres soucis liés à son mariage qui bat de l'aile et à sa profession qui provoque en elle des angoisses. Dans la seconde moitié du roman, cela devient passionnant et addictif car un événement nous plonge dans l'expectative de ce qui s'en suivra.
J'ai trouvé le style et le rythme des chapitres entre le passé et le présent tout à fait à mon goût. La dramaturgie surgit du vécu difficile et incertain des héros et les personnages secondaires ne sont pas en reste. Si je me suis beaucoup attachée à l'héroïne, Maggie, durant quasiment tout le roman, j'ai été très touchée ensuite par le personnage secondaire de Alice digne d'une héroïne dans une certaine mesure car je l'ai trouvé très émouvante. J'ai beaucoup apprécié la description très réaliste des sentiments et émotions que vivent les personnages et qui montre une héroïne dont le jugement a pu être brouillé par méconnaissance de certaines choses et le personnage secondaire d'Alice qui se révèle pour moi un personnage très nuancé que j'ai beaucoup aimé.
www.ladyromance.over-blog.com