Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Franicoli : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Le Roman des Jardin Le Roman des Jardin
Alexandre Jardin   
Premier livre d'Alexandre Jardin, commencer avec une autobiographie n'est pas forcément le plus judicieux, mais ce roman avait une couverture jaune, alors...
C'était intéressant d'avoir des aperçus d'une telle vie. Ce roman est censé contenir une part de vérité, je pense moi qu'il est tout à fait véridique, aussi étrange que cela paraisse (tout est tellement abracadabrant, tellement dingue, impensable, qu'on ne peut pas l'inventer pour le faire passer pour vrai, ça serait inimaginable). Aussi, l'amoncellement de détails assez stupéfiants est un peu lassant au bout du compte : outre les personnalités on ne peut plus incroyables (à commencer par la grand-mère, l'Arquebuse, qui ne vit pas dans la même réalité que nous, pour finir par les éditeurs de l'auteur), on apprend que les Jardin (ou la plupart d'entre eux) n'ont pas une, mais deux rates, que le grand-père de l'auteur a eu un rôle important dans le gouvernement de Vichy, que le ver solitaire qui se baladait dans Zouzou, la gouvernante, a été transféré chez la grand-mère, que l'oncle était gaucher-miroir (c'est-à-dire qu'il écrivait de telle manière qu'on ne puisse le lire que grâce à un miroir)... Ca fait beaucoup pour une même famille ! D'autant plus que cette famille est incroyablement excentrique, hors normes à tout point de vue.
Au final, ce livre n'a pas grand intérêt, sauf si on veut en savoir plus sur les proches d'Alexandre Jardin.
J'ai apprécié l'écriture et la manière de raconter par bribes, par facettes. Et finalement, j'ai aimé cette incursion de la fiction dans la réalité, j'ai aimé l'idée qu'une telle famille de rêveurs fous furieux ait pu exister.
Vous revoir Vous revoir
Marc Levy   
Avec ce roman se termine l'incroyable histoire de Lauren et d'Arthur. Un très beau roman, qui fait honneur au premier et ainsi achève une merveilleuse histoire.
Les Charmes discrets de la vie conjugale Les Charmes discrets de la vie conjugale
Douglas Kennedy   
Ce roman a du mal à demarrer mais une fois dedans en a du mal à décrocher.
Falaises Falaises
Olivier Adam   
Plus aucun souvenir de cette lecture. Mais j'ai quand même eu beaucoup de mal à le lire mais sans doute était-il trop triste.
Acide sulfurique Acide sulfurique
Amélie Nothomb   
Ce qui m'a le plus plu dans cette oeuvre, c'est la refléxion demandée vis-à-vis de la télé-réalité qui polluent de plus en plus de chaines et de plus en plus de façons. Mais ce n'est pas la question de "jusqu'où va aller la télé" qui m'a frappée. Car au fond, la télé ne fait que suivre l'envie de la majorité des téléspectateurs, mais c'est bien jusqu'où vont aller ces derniers, dans la demande de réalité-sensationnelle et dans l'hypocrisie de critiquer ce genre de programme tout en continuant à les regarder. C'est une fiction qui risque fort d'arriver. Voire pire. Elle a bien compris le déclin que prend notre monde et qu'il risque de sombrer bien bas.
Amélie Nothomb reste une de mes auteures préfèreées. Elle a un style unique et prenant qui touche jusqu'au partie les plus intimes de notre être profond.

par ouva
Little Big Bougnoule Little Big Bougnoule
Nor Eddine Boudjedia   
Little Big Bougnoule est un conte philosophique contemporain. L'histoire du voyage qu'entreprend un jeune architecte parisien, fils d'immigrés parfaitement intégré, lorsqu'un jour il ressent le besoin de regarder en arrière pour questionner ses origines.
Ce candide chercheur d'identité s'égare sous le soleil et perd, telles des peaux mortes, ses préjugés et ses illusions.
Aux portes du désert, son apprentissage devient bientôt la quête de toute une génération. Au fil de ses rencontres, le migrant va retrouver peu à peu le chemin du nomade dans les labyrinthes d'une mémoire bien plus ancienne qu'il ne l'avait imaginé.
Nor Eddine Boudjedia nous livre, dans l'odyssée de son « little big bougnoule », une réflexion passionnante sur la culture « hybride » d'une génération un peu perdue entre la nostalgie d'un pays d'origine mal connu et les difficultés d'une intégration mal acceptée.


par dede1422
Déloger l'animal Déloger l'animal
Véronique Ovaldé   
Magnifique, c'est peu dire. J'ai adoré ce roman, bien qu'au début je pensais que l'histoire était assez triste, voire sombre, mais non. Le temps de faire connaissance avec les protagonistes et surtout la narratrice, on se laisse emporter par l'écriture. Et je le dis d'autant plus volontiers que certaines phrases font plusieurs lignes, voire pour l'une 4 pages, mais c'est tellement bien écrit qu'on ne s'y perd pas. Au contraire, on ne veut que suivre, on est de tout coeur avec la narratrice, on veut aller jusqu'au bout.
C'est prenant, poétique, intrigant, surprenant.
L'Intérieur de la nuit L'Intérieur de la nuit
Léonora Miano   
L'histoire est longue, parfois laborieuse. pour ma part, le livre n'est pas un incontournable mais il a au moins le mérite (touchant et instructif) de nous faire voir un "autre monde", une tribu qu'on découvre, avec ses traditions au travers de cette fille touchante, elle aussi

par sorello
Le voyage d'Anna Le voyage d'Anna
Henri Gougaud   
Au début, on se demande où l'on va. Les personnages gagnent en profondeur au fil du récit et notre addictivité aussi. Perso, j'ai commencé presque dans l'indifférence et j'ai fini toute retournée par cette petite histoire qui n'est pas si petite. Très beau au final, je ne regrette pas de l'avoir lu.
Trois jours chez ma mère Trois jours chez ma mère
François Weyergans   
J'ai apprécié ce livre dont le personnage principal nous fait bien partager ses angoisses et leur origine profonde, avec parfois beaucoup d'autodérision. Petit bémol : on a parfois un peu de mal à suivre le fil de ses réflexions.