Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de fred9 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 1 : L'Apprenti-Épouvanteur
Joseph Delaney   
Bon au début j'étais pas très certaine de l'aimer... C'était un livre obligatoire imposé dans mon cours de français... Mais après quelque chapitres j'ai adoré! J'ai même été ravie qu'a la prochaine session on doive lire le deuxième! :)

par x_marii3
Les Radley Les Radley
Matt Haig   
Ce livre donne vraiment à réfléchir, sur les secrets, les passés lourds et la peur d’être découvert. Cette famille s’empêche de vivre. Donc la question est : peut-on vraiment ignorer sa nature et être quelqu’un que l’on n’est pas ? Là, est tout l’intérêt du livre à mon sens et Matt Haig nous apporte un début de réponse. Le vampirisme est un élément-clé de cette histoire, mais ça ne repose pas totalement dessus, « le secret » aurait très bien pu être remplacé par autre chose. C’est un livre sur les vampires, mais qui ne parlent pas d’eux de la même manière que dans un livre surnaturel que l’on peut rencontrer beaucoup de nos jours. En tout cas ça a été une très bonne lecture pour moi (et j’ai constaté que je n’étais pas la seule), ce livre mérite qu’on y jette un œil.
excellent livre!
Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket, Tome 1 : Mais qui cela peut-il être à cette heure ? Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket, Tome 1 : Mais qui cela peut-il être à cette heure ?
Lemony Snicket   
Livre que j'ai trouvé par hasard, je n'étais pas du tout au courant du fait que l'auteur écrivait une autre série dans l'univers des Orphelins Baudelaire. Quelle ne fût donc pas ma joie quand je le découvris !
Quel bonheur de replonger dans cet univers tortueux et de retrouver le style de l'auteur, que j'adore!
J'ai au départ été un peu déçue de voir que ça se passait avant les évènements dans les Orphelins Baudelaire (j'aurais vraiment aimé pouvoir découvrir ce qu'ils deviennent), mais finalement c'est quand même bien.
J'ai bien aimé le livre, même si l'histoire est moins élaborée que celle des Orphelins Baudelaire, et on suit toujours les mésaventures "grotesques" des personnages avec plaisir!
Un livre à lire pour tous les fans des Orphelins Baudelaire.

par Cymille
Le Hobbit, la Bataille des Cinq Armées - Chroniques, tome 5 : Art & design Le Hobbit, la Bataille des Cinq Armées - Chroniques, tome 5 : Art & design
Daniel Falconer    Weta   
Rien de plus à ajouter que pour les précédents ouvrages, ce sont des livres très intéressants à condition d'être féru des films.

par Elodia
L'Héritage des Syrénas, Tome 0.5 : Legacy Lost L'Héritage des Syrénas, Tome 0.5 : Legacy Lost
Anna Banks   
J'ai beaucoup aimé cette petite histoire. Dans la série principale, l'histoire de Grom et Nalia est mentionnée plusieurs fois, mais c'est une toute autre chose de le lire. J'aime encore plus Grom et Nalia après avoir lu cette histoire. Une histoire d'amour mignonne avec une fin tragique (même si on sait que ça ne fini pas là).

par thjess
Fés des tempêtes Fés des tempêtes
Christelle Verhoest   
Fés des tempêtes est le premier roman que j'ai acquis, attirée tout d'abord par son originalité : tout le monde connaît les fées et à la simple évocation de ce nom on s'imagine instantanément des petites créatures aux ailes de libellule et au oreilles pointues, mais qu'en est-il des fés ? Car non, ce n'est pas une faute d'orthographe, nous parlons bien ici d'êtres de sexe masculin. Déjà, il convient donc pour apprécier pleinement ce livre de fermer la porte aux préjugés et aux idées toutes faites. L'auteure nous délivre la perception qu'elle a des fés, leur donne un corps, des caractéristiques et des spécificités. On adhère ou on reste sceptiques, mais on respecte. Personnellement, j'ai complètement adhéré.

Le récit se divise en deux parties liées entre elles et mettant chacune en scène un couple différent composé d'un humain et d'un fé. Le style est simple et clair, le récit est à la première personne et nous permet une immersion totale dans la peau des deux humains, Emilien et Yann, tandis qu'ils prennent conscience de leurs sentiments et découvrent les fés que sont Arzel et Hoel - et tout ce que cet héritage implique.

La magie est présente et les personnages bien construits, j'ai pris grand plaisir à les découvrir et à m'y attacher. La magnifique couverture de Saeko Doyle contribue à cela - j'ai toujours besoin d'un dessin pour bien avoir le personnage en tête -, les descriptions très bien faites et l'univers prenant - des paysages bretons ou à influence celtique, rien de tel pour se plonger dans l'ambiance -.

Cependant, le principal sujet de ce récit n'est pas tant l'acceptation par les personnages de leur homosexualité, mais la façon dont ils vivent leur relation - la différence d'Arzel et d'Hoel entraîne de nombreuses réactions de la part de leur entourage, à la fois bonnes et mauvaises -. La manière dont ces couples peu ordinaires sont perçus par les autres est plus important que le fait qu'ils soient homosexuels. De plus, s'il y a quelques scènes de sexe entre les personnages, elles sont traitées avec pudeur, ce qui est logique au vu de l'âge des narrateurs et leur éducation. Je dois avouer que cela m'a fait du bien, je lis assez de fictions où l'on trouve des scènes de sexe pour le sexe comme si c'était du manga yaoi et non un roman M/M, un changement est appréciable et à saluer. Le roman garde donc sa cohérence tout du long grâce à cela.

Le seul bémol que je pourrais y trouver serait la fin du second récit qui m'a semblé un peu abrupte. Bien sûr, il n'y avait pas matière à s'étaler sur dix pages de plus, mais j'ai un peu eu l'impression de chuter brutalement. C'est peut-être aussi un choix qui vise à renforcer l'effet produit par la scène finale. En tout cas cela ne m'a pas énormément gênée, je trouve juste que c'est dommage pour un si bon roman.

En résumé : deux romances construites, des personnages attachants, un style efficace - et aucune faute d'orthographe, ou pas assez pour que je les voie -, un thème original et peu traité, un univers envoûtant.

Point faible : une fin un peu rapide mais qui se tient tout de même - chacun devra se faire sa propre opinion à ce sujet.

par Inukisama
Keleana, Tome 1 : L'Assassineuse Keleana, Tome 1 : L'Assassineuse
Sarah J. Maas   
Bon allez, je me lance.

Que dire? Commençons par ce qui est simple: j'ai lu ce livre en anglais, pas parce que j'en avais forcément envie mais surtout parce qu'on avait pas encore de renseignements sur une éventuelle date française. Pas de grosses difficultés malgré mon petit niveau dans la langue de Shakespeare. On fait plutôt vite le tour du vocabulaire spécifique à l'auteur et à l'histoire et finalement, on comprend très bien sans avoir besoin de passer son temps dans le dico. Bref, je ferme cette petite parenthèse quant à la VO et je m'intéresse un peu à l'histoire.

L'action commence dès le premier chapitre, ce qui est très appréciable, on entre directement dans le vif du sujet avec l'arrivée de Dorian à Endovier. Malheureusement, on ne garde pas longtemps ce rythme. Ce que je reproche le plus c'est sans doute le côté "évident" du déroulement. Aucune vraie surprise, le méchant est ciblé dès le départ, aucun gros retournement de situation. J'aurais sans doute aimé une histoire plus axée heroic-fantasy, sans histoire de magie au milieu, je trouve que ça enlève son charme à cette histoire d'assassin rondement bien menée au début. Mais c'est un avis partial, j'ai fait une overdose de magie depuis quelques années et je suis cruellement en manque de fantasy médiévale donc ne vous arrêtez pas à ça.

En revanche, l'évolution des personnages est très réussie je trouve, elle est plutôt lente et même si elle n'est pas forcément surprenante, on prend beaucoup de plaisir à suivre les changements de Celeana et de tous les autres.

Au niveau des personnages:
Mention spéciale pour Chaol qui est, de loin, mon personnage préféré. J'aime bien Dorian et son père aussi. Celeana est assez réaliste ce qui la rend assez attachante mais les autres m'ont paru très fade et sans intérêt. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur le duc et Kaltain. Nehemia, quant à elle, me tape prodigieusement sur les nerfs mais on sent qu'elle a son rôle à jouer.
Voila, j'ai dit le principal de ce que m'avez laissé la lecture.

Maintenant, je pense que ce premier tome était plus une longue introduction pour la suite, on sent que Sarah Mass prépare le terrain pour Crown of Midnight et c'est tout à son honneur de ne pas se précipiter mais du coup, ce tome-ci, on s'ennuie un peu au bout d'un moment.


J'achèterai sans doute le deuxième en anglais aussi mais quand même, il faut que je m'indigne: pourquoi changer Celeana en Keleana et honnêtement "l'assassineuse" ça ressemble à rien comme mot (et ça n'est pas dans le dictionnaire), pourquoi ne pas garder le titre ou alors faire comme les italiens qui ont traduit 'Throne of Glass' par Le Trône de Cristal, ça sonne quand même mieux, non?
Bref je pense que "Throne of glass" est bien plus accrocheur que "L'assassineuse", il manquerait plus qu'ils changent la couverture et pour moi, ils auraient perdu tout ce qui fait que j'ai voulu lire ce livre.

Encore une fois, ce n'est que MON avis.


En conclusion, je dirais que c'est une lecture agréable qui demande à être approfondie dans le prochain tome mais qui peut faire passer un agréable moment à tous les amateurs de fantasy.

par Eleann
La Trilogie du Magicien Noir, Tome 1 : La Guilde des Magiciens La Trilogie du Magicien Noir, Tome 1 : La Guilde des Magiciens
Trudi Canavan   
Un premier tome réjouissant. On découvre l'univers de la magie (réservé aux plus riches) en même temps que l'héroïne, Sonéa.
Des personnages attachants: Sonéa, mais aussi Rothen et Dannyl (2 magiciens) ainsi que Cery, voleur et ami de la jeune adolescente.
Le personnage d'Akkarin est assez peu présent mais déjà bien mystérieux.

De la fantasy accessible et bien menée.

par Eyllrië
Twilight Twilight
Lily S. Mist   
ce livre est une petite merveille ... j'ai adoré cette histoire ! on s'attache vraiment a tout les personnages et l'histoire est magnifique .. merci a l'auteur pour nous avoir faire découvrir ce petit bijou !

par charlou
The Grimm Diaries Prequels, Tome 1 : Snow White Blood Red The Grimm Diaries Prequels, Tome 1 : Snow White Blood Red
Cameron Jace   
The Grimm Diaries Prequels forment toute une série de « nouvelles » relativement courtes (une cinquantaine de pages peut être), nouvelles qui sont supposées nous introduire à la série The Grimm Diaries. Il me semble que pour l’instant il y en a 18 et ça n’a pas l’air d’être terminé ! Donc oui ça promet d’être long mais étant donné que c’est très courts, ça se lit très très vite. En revanche je ne sais pas quand la fameuse série The Grimm Diaries va voir le jour, je ne trouve pas trop de nouvelles de ce côtés là, mais en attendant on a toujours les préquels qui sont pour le moins croustillants ! Mais malheureusement tout le monde de la blogo ne pourra pas profiter de cette série tout de suite, en effet elle n’existe pour l’instant qu’en anglais et aucune traduction officielle n’est prévue pour le moment. Mais je vous conseille tout de même de les lire même si votre anglais n’est pas extraordinaire. L’écriture, l’anglais et le vocabulaire utilisé sont relativement simples, cela pourrait former un très bon premier essai en lecture anglophone !
Pour ma part j’ai beaucoup apprécié J

Mais qu’est-ce donc que ces fameux Grimm Diaries ? Et bien tout simplement une autre réécriture de contes. Okay ce n’est certes pas très original dans l’idée mais je peux vous dire que cette réécriture là vaut le détour ! Ca ne ressemble à rien de ce que vous avez déjà rencontré, croyez moi !

pour lire la suite: http://petit-chocobo.eklablog.com/grimm-diaries-prequels-tome-1-a107273384