Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de frederic123 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
L'Âge des Cinq, Tome 3 : La Voix des Dieux L'Âge des Cinq, Tome 3 : La Voix des Dieux
Trudi Canavan   
C'est une bonne série, mais la fin dans ce tome est décevante. Je m'attendais à bcp mieux pour la fin. Il n'y a aucune bataille digne de ce nom. Déjà que le tome traine un peu, la fin tomba à plat.
[spoiler]Quand au fait que les Dieux des Pentadriens et Circliens sont les mêmes, on s'y attends bien avant la révélation.[/spoiler]

L'Âge des Cinq, Tome 1 : La Prêtresse Blanche L'Âge des Cinq, Tome 1 : La Prêtresse Blanche
Trudi Canavan   
J'ai bien aimé ce premier tome, mais je préfère tout de même la Trilogie du Magicien Noir.
Les livres de Trudi Canavan sont bien écrit.
L'Âge des Cinq, Tome 2 : La Sorcière Indomptée L'Âge des Cinq, Tome 2 : La Sorcière Indomptée
Trudi Canavan   
Ceux qui cherchent de l'action risque de se ronger les ongles. Il faut dire que ce tome 2 fait la part belle aux relations et aux protagonistes aux dépends de l'action. Pour ma part, je trouve un peu dommage que le tome 2 ne nous offre pas un final en apothéose comme le précédent tome. Cela dit, on referme ce tome en ce disant que le mieux reste à venir et qu'à l'instar de son premier Best seller, l'auteur va tout donner pour le final. D'ailleurs, tout comme sa première trilogie, bien heureux celui qui sera capable de deviner ou l'auteur veux en venir et ou la trame principal nous emmènera. Il est un peu dommage qu'une fois encore, l'auteur laisse le lecteur en eaux troubles en distillant si peu d'élément au risque de surcharger le dernier tome, mais j'espère bien que le dernier tome sera à la hauteur de mes attentes tout comme le tome 3 du Magicien Noir l'a été.

par Caly
L'Âge des Ténèbres, Tome 1 : Mage de Guerre L'Âge des Ténèbres, Tome 1 : Mage de Guerre
Stephen Aryan   
Ce premier tome de l'Âge des Ténèbres remplit totalement son office pour moi, c'est-à-dire me faire adhérer à l'univers et aux personnages développés et me donner envie de continuer avec la suite !

Mais avant de continuer, je dois dire que la couverture m'a fait de l'oeil dès le début. Je suis fan de l'illustration. Passons maintenant au livre. Alors, alors que dire. Tout d'abord j'ai bien aimé l'ensemble des personnages même si on se concentre principalement sur deux personnages : Balfruss et Vargus. Le premier un mage de guerre (comme le titre du tome l'indique) et le second un soldat (mais pas que).

J'ai donc bien aimé les personnages qui cachent certaines choses, qu'on découvre certaines des choses sur eux au fil du tome, je pense notamment à la famille de Balfruss (mais je n'en dis pas plus pour pas spoiler), ou encore sur Vargus (même si j'avoue qu'on se doute un peu quand même au fur et à mesure de la lecture). Et puis j'ai bien aimé la mythologie des dieux, avec ce système de si vous n'avez plus d'"adorateurs" vous êtes condamnés à disparaitre. D'ailleurs tout n'est pas net de leur côté et du coup ça me donne encore plus envie de savoir ce qui va se passer dans les prochaines tomes !

Au final, ce premier tome est super fluide, il se lit vraiment bien. Et j'ai autant adoré les personnages que la mythologie, enfin bref l'ensemble de l'histoire. J'ai qu'une hâte que le second tome sorte ! Vivement cet été pour le coup pour continuer à avoir la suite !

par Gkone
L'Âge des Ténèbres, Tome 2 : Mage de sang L'Âge des Ténèbres, Tome 2 : Mage de sang
Stephen Aryan   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/02/lage-des-tenebres-tome-2-mage-de-sang.html

Un gros changement comparé au précédent dont la lecture avait été mitigée, j'ai trouvé ce tome vraiment très intéressant et donc bien meilleur. J'ai hésite à le lire en fait, vu l'échec du premier, mais une chronique m'a décidé à lui donner sa chance, et j'ai très bien fait.

Mage de Guerre, le tome précédent, était un livre de ce qu'on ne peut qu’appeler Fantasy Épique. De grosses batailles, des personnages guerriers dans une terrible guerre contre un tyran, des héros malgré eux.
Mais la guerre est maintenant finie et il faut vivre avec les conséquences. Et la conséquence principale c'est que les gens ont maintenant peur de la magie. Une peur viscérale, au point de lyncher leurs propres enfants si ils s'aperçoivent qu'ils ont le don. Et personne n'est plus la pour les éduquer car la tour d'argent a été détruite.

C'est dans cette atmosphère de constante suspicion que nous commençons notre histoire. De mystérieux cadavres sont retrouvés comme vidés de leur substance. Fray jeune mage qui se cache va devoir enquêter sur eux car on découvre bien vite qu'ils ont été tués avec de la magie, de quoi déclencher une panique énorme. Il doit donc se dépêcher de trouver de coupable ou sinon c'est une véritable croisade contre toute magie qui va finir par arriver.
Nous suivons aussi Choss un ancien champion d’arène, qui est lié à la mafia et qui est engagé dans une guerre contre une drogue qui rend fou ses addicts, ainsi que Katja, une jeune espionne qui aide Talandra dans sa lute contre une conspiration qui provoque une situation très instable qui pourrait finir en seconde guerre.

C'est en quelque sorte un microcosme de ce qui se passe dans le monde, et arriver à dénouer la situation critique ne sera pas de tout repos. On est plus dans l'intimité ici, dans les bas fond d'une ville.
Et donc on est vraiment dans une atmosphère différente du précédent, dans une ambiance qui a tout du policier historique, le tout mélangé à une histoire de mafia et de lutte entre grands boss, une conspiration politique et à de l’espionnage. Vraiment très sympa.
J'ai trouvé que du coup on avait vraiment un focus plus sur les personnages et le dessous de l'affaire ce qui rendait mieux.

Les dieux sont aussi présent mais bien moins que dans le premier tome, ici on les voit au début et à la fin mais pas pendant l'histoire elle même.

Le rythme est vraiment bon, les points de vue se succèdent et les différentes intrigues et ambiances font que je suis vraiment rentré dans le livre très rapidement. Au début bien sur on ne voit pas le lien entre les trois affaires mais petit à petit des liens apparaissent et ça fini dans un grand final, a l'apogée de la tension accumulée. Je n'ai eu aucun souci avec cette histoire, je n'ai pas vu de facilités ou de deus ex machina, un bon point.
J'ai trouvé les personnage très sympathiques en général, bien plus que dans le premier ou j'avais vraiment du mal à m’intéresser à eux.
Résultat je peux dire que sur ces plans, le livre est vraiment bon.

Je lirais donc le suivant avec plaisir.

17/20

par lianne80
L'Âge des Ténèbres, Tome 3 : Mage du Chaos L'Âge des Ténèbres, Tome 3 : Mage du Chaos
Stephen Aryan   
2 ans après les événements de perizzy une nouvelle menace se profile, mais cette fois elle vient du pays de shael. dans la ville de voechenka, où d'après des rumeurs la ville serait entièrement détruit et divisé en camp il subirait des attaques de créature moitié morte moitié vivant.
Balfrus le mage de guerre qui a vaincu le nécromancien est de retour, lui-même et une protectrice de perizzy nommer Tammy vont être envoyés sur place pour enquêter. Ils vont rencontrer Zhanna et Alyssia 2 femmes qui essaie de protéger et de survivre dans cet enfer, ensemble ils vont se retrouver dans un chaos sans nom, vont-ils réussir à s'en sortir et à découvrir le fin mot de cette histoire.

Ce livre est une vraie réussite je vais commencer par les points positifs

Déjà l'ambiance elle est très bien mené on se sent vraiment au cœur de cette ville. L'auteur arrive parfaitement à nous isolez dans cette ville et à nous faire regarder à chaque coin de rue. Moi personnellement ça me fait un peu penser au film Mad Max.

L'histoire et vraiment très prenante, je trouve que dès le début l'auteur nous prend par la main et nous accroche et plus on avance moin on peut lâcher le livre. Le rythme est bien mené surtout grâce aux personnages y a des scènes de combat qui sont vraiment très bien décrite et très bien pensé.

Et c'est là que je vais venir au point le plus positif justement les personnages. Ils sont énormissime je pense que jamais j'ai eu autant envie d'en savoir plus sur des personnages,Balfrus et de retour il est carrément badass comparé au premier tome enfin je trouve qu'on le découvre, et il n'y a pas que lui vraiment tous les personnages sont tellement profond moi ils vont me coller à la peau un bon petit moment rien que pour ça il faut vraiment lire ce livre.

Après il y a quelques petits points négatifs mais ils sont vraiment minime bah déjà
Le méchant celui qui depuis le premier tome leur met des bâtons dans les roues, et vraiment tristounet justement comparé aux autres personnages voilà c'est dommage je vois pas où il veux en venir avec le méchant, il manque clairement de charisme.

Certains personnages là je vais peut-être vous étonner vu que j'ai dit qu'il personnage est énormissime, mais c'est justement ça aussi le problème c'est que depuis le premier tome il nous en a présenté beaucoup et on s'en est attaché à beaucoup et dans ce tome j'aurais voulu en retrouver vraiment certain. Par exemple Choss que pareil j'avais vraiment beaucoup aimé.

Voilà j'aimerais juste encore dire un truc sur cette trilogie si vous aimez la fantaisie il faut obligatoirement que vous lisez cette petite trilogie ,car vous serez vraiment surpris. Et si jamais comme moi vous avez eu du mal un peu avec le premier tome persévérer car les deux autres sont d'une tuerie incroyable, je trouve l'idée vraiment originale cette différence entre les trois tomes vraiment un premier tome très bourrin très je sais pas comment dire moi j'avais pas trop accroché et on se retrouve dans un deuxième tome dans un style mais carrément différent, c'est limite un thriller et on repart sur un troisième tome encore une fois différent un espèce de huis-clos enfin c'est vraiment une surprise à chaque fois et ça fonctionne parfaitement moi cette série va me manquer elle m'a vraiment beaucoup marquer et je vais m'en souvenir un bon petit moment et j'espère vraiment que ce n'est pas la fin pareil j'aurais encore beaucoup à vous dire mais j'espère qu'il va écrire d'autres livres où on va en découvrir encore plus comme par exemple sur qui est vraiment Vargus enfin que sont-ils vraiment, je pense qu'il y a encore beaucoup de choses à raconter, et pour finir je vous conseil très fortement cette série.

par Galio
Alien Earth Alien Earth
Robin Hobb   
Pour mon tout premier Robin Hobb, j'ai finalement déniché ce livre complètement oublié mais dont le résumé m'a tout de suite plu. Ses séries à rallonge m'ont toujours rebuté, et je ne sais pas si Alien Earth représente vraiment son travail, mais en tout cas j'ai beaucoup aimé. On connait Robin Hobb en tant qu'auteure de fantasy, mais elle signe ici un roman de science-fiction vraiment intéressant et déboussolant.

Ce roman est en effet déboussolant car il nous permet de prendre un certain recul sur nous, les humains, et notre planète. On suit pour se faire plusieurs personnages : Tug, un arthroplane, un extra-terrestre qui a aidé les humains à fuir leur planète et qui maintenant les encadre sur leur nouveau lieu de vie ; Evangeline, une anile, un animal gigantesque qui fait office de vaisseau et qui est dirigée par Tug ; John et Connie, les membres du vaisseau, des humains qui ne ressemblent plus du tout à ce que les humains ressemblaient sur Terre car ils ont été changé par les arthroplanes pour s'intégrer au mieux à l'écosystème de leurs nouvelles planètes ; et enfin Raef, un humain qui lui n'a pas changé car il a été gardé en matrice depuis l'évacuation de la Terre. On alterne ainsi tous ces points de vue différents qui rendent le livre très dense et vraiment intéressant.

J'ai particulièrement aimé voir ma petite planète bleue à travers les yeux de Connie qui au début la trouvait absolument horrible et chaotique, ce qui est vrai au fond. J'ai aussi adoré découvrir Evangeline au fil des pages et comprendre son espèce. Mais du coup j'ai été déçue en ce qui concerne Tug qui passe vraiment pour le grand méchant de l'histoire, alors qu'on en sait si peu sur lui et son espèce. Il condamne certes les actions des humains et ne fait pas mieux au final, mais j'aurais vraiment aimé en savoir plus pour me faire une meilleure idée de lui. En général, Robin Hobb s'est particulièrement intéressée à la psychologie de tous ces personnages, mais n'a que très peu creusé leurs façons de vivre, à quoi ressemblent les nouvelles planètes où vivent les humains et tant d'autres choses que j'aurais aimé savoir.

Le récit peut paraître très lent et long, car on passe en effet plus de la moitié du livre sur le vaisseau à suivre la vie très répétitive des personnages et à jongler entre leurs différents points de vue. J'ai cependant trouvé tout ça vraiment fascinant, et comme dit plus haut j'aurais aimé que ce procédé soit utilisé pour comprendre d'autres façons de vivre, sur les différentes stations ou les autres planètes par exemple. Il y a très peu d'action car le livre est avant tout très psychologique. Parfois on ne sait qui croire, on se sent très mal à l'aise à cause des relations très tendues qu'il y a entre certains personnages, et cette ambiance sous forme de huit-clos dans le vaisseau n''est pas pour arranger les choses.

Ma fascination est sans aucun doute du au style de Robin Hobb qui se dévore. Elle a une façon d'écrire tellement fluide, tellement évidente et efficace qu'il est impossible de ne pas être intéressé. Elle est aussi très forte en ce qui concerne la construction des personnages, ils sont tous tellement différents et intéressants. On arrive à tous les comprendre et il est très difficile de prendre parti.

La science-fiction que j'aime c'est avant tout : des extra-terrestres qui interagissent avec les humains, de nouvelles planètes à explorer, des vaisseaux spatiaux fascinants, du space-opéra pur et dur en somme. Forcément, Alien Earth combinant tout ça, je ne pouvait qu'adorer ce livre. Et en plus de ça, ce livre m'a fait énormément réfléchir et m'a montré des points de vue vraiment inédit que j'ai adoré déchiffrer. Une jolie découverte qui va peut-être (enfin !) me décider à me lancer dans une des séries à rallonge de Robin Hobb, car il faut bien avouer que c'est une auteure absolument géniale.

http://bookshowl.blogspot.fr/2015/11/alien-earth-robin-hobb.html
L'Anneau du sorcier, Tome 2 : La Marche des rois L'Anneau du sorcier, Tome 2 : La Marche des rois
Morgan Rice   
A la fin du tome précédent Thorgrin était jeté dans un cachot pour tentative d'empoisonnement sur le roi McGil. Il parvient à s'échapper, et aidé par son ami Reece, le fils du roi, il parvient à rejoindre la chambre du roi qui gît sur son lit mourant poignardé par l'amant de son fils aîné Gareth. Le roi absous In-extremis Thorgrin et lui confie le secret de ses origines maternelles. Mais avec Gareth qui monte sur le trône les ennuis du jeune légionnaire ne sont pas terminés.

Ce deuxième tome est plus réaliste que le précédent, le héros n'effectue plus a tout va de grands actes héroïques qui ne cadrait pas avec une jeune garçon de quatorze ans venu pour découvrir le métier des armes. Si certains points se sont améliorés par rapport à l'opus précédent on évolue il faut le dire dans une fantasy trop gentille, un peu fade. En effet, Reece accepte trop facilement d'aider son ami malgré l'accusation portée contre celui-ci, Thorgrin ne tient pas rancune aux mots que lui a adressé la jeune princesse Gwendolyne. Des faits que l'on pourrait certes imputer au jeune âge des protagonistes mais qui reflètent toutefois bien l'orientation jeunesse de la saga, peut être un peu trop poussée dans ce sens.

L' Anneau du Sorcier est une fantasy très simple qui se lit facilement mais qui manque de profondeur sur plusieurs points.Le point fort de la série tient dans la plume fluide de l'auteur qui sait captiver le lectorat par les enchaînements des péripéties et retournements de situation sans pour cela que l'action soit omniprésente, et l'on passe tout de même un bon moment de détente.

Toutefois les personnages n'évoluent guère, leur psychologie reste assez superficielle. On espère qu'avec le temps, il est prévu, dix-sept tomes, ils vont mûrir et faire gagner un peu plus de profondeur au récit. Certains personnages secondaires prennent de l'importance, l'on a plaisir à suivre Erec. Le fait de séparer certains personnages devrait ouvrir des pistes multiples et nous permettre de sortir d'un synopsis un peu trop linéaire.

La romance qui avait débutée au tome précédent se poursuit avec des bas et des hauts, et l'on espère dans un premier temps que le départ des légionnaires pour les Cent Jours fasse que celle-ci soit moins présente car elle n'apporte rien de vraiment intéressant à l'intrigue et que deuxièmement le fait qu'Erec soit parti chercher sa promise ne soit pas l'occasion de nous en servir une autre.

L'alternance des points de vue donne une dynamique excellente du fait que l'on va suivre plus particulière les différents protagonistes, notamment Erec qui doit participer à un tournoi, les légionnaires parti pour leurs épreuves, et bien entendu Gareth qui va poursuivre ses machinations pour se débarrasser de sa famille. A condition bien sur que l'auteur ne se focalise pas uniquement sur le héros. L'on espère que l'univers uniquement axé sur la cour va se développer et nous faire découvrir de nouveaux lieux et que l'action soit plus présente avec le conflit qui se déclare en fin d'opus. Avec également Godfrey qui opère un changement radical en prenant les chose en main pour découvrir la vérité sur l'assassinat de son père le tome suivant devrait se révéler plus diversifié.

Ce deuxième tome, sans atteindre des sommets, se montre un peu plus captivant. Une lecture à conseiller à des pré-adolescents qui veulent découvrir le genre et à des adultes qui ne veulent pas du tout se prendre la tête.

par Goupilpm
L'Anneau du sorcier, Tome 1 : La Quête des héros L'Anneau du sorcier, Tome 1 : La Quête des héros
Morgan Rice   
Par Yannick sur http://www.prose-cafe.fr

Voici une Xème variation de la Légende du Roi Arthur pffffff >:-( Mais quelle originalité !

Il semble que se soit le début d’une saga.

L’environnement est, somme toute, assez connu, vous prenez des villages médiévaux, des champs, des forêts plus ou moins sombres, des châteaux, bref la France du 15ème siècle.

L’histoire de base est sympa mais ne rue pas dans les brancards non plus.

Par contre le personnage principal, Thor (original encore une fois), est bien construit. J’ai vu vivre ses aventures, ses émotions en même temps que lui.

Le style de l’auteur, et bien c’est quelque chose de rodé. Il y a de la ligne d’écriture derrière, ça se sent. c’est de l’efficace. C’est moderne, sans fioriture, c’est du Albin Michel.

En définitive, c’est de la fantasy très grand public. c’est parfait pour ceux qui hésite à se lancer dans le genre littéraire. Pour ma part je vais m’arrêter là.

par ProseCafe
L'Automne des Magiciens, Tome 3 : La Passeuse d'ombres L'Automne des Magiciens, Tome 3 : La Passeuse d'ombres
Hélène Perrin-Mérelle   
J'ai beaucoup aimé suivre Octavianne au fil de ses aventures sur ces 3 tomes. J'ai vraiment senti l'héroïne grandir, d'abord une jeune fille qui devient une femme, ici une femme qui devient mère, et qui a peur de tout rater ! Pour la politique, c'est pareil. Elle est devenue reine dans le tome 2 un peu à contrecoeur, maintenant elle assume mieux ses responsabilités, elle mûrit, elle pense à son peuple, aux conséquences de ses décisions… C'est la guerre dans ce tome entre le nord et le sud, donc c'est assez sombre et triste, mais il y a de beaux passages émouvants comme quand Maurin finit par avouer toute la vérité[spoiler]au sujet de ses cicatrices et qu'elle lui pardonne [/spoiler]ou encore quand Sélin [spoiler]découvre son amant en train d'agoniser et que c'est trop tard pour lui dire ce qu'il ressent pour lui [/spoiler].

par IsaR