Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Frederique17 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Bad Romance, Tome 3 : Cœurs imprudents Bad Romance, Tome 3 : Cœurs imprudents
Céline Mancellon   
la trilogie est très bonne mais ce tome ci est un petit peu en dessous des deux autres je dirais. Il est agréable de voir l'évolution des personnages sur ces 3 tomes, c'est très intéressant. La plume de l'auteur est toujours aussi fluide et il y a cette petite dose d'humour très appréciable pour contrebalancer le milieu plus rude des bikers.
Dernière Chance Dernière Chance
Mayday MC   
Je l'ai lu ce week-end et j'ai passé un bon moment. En ce moment, je cherche des nouvelles, donc le petit format de ce texte me convenait parfaitement. C'est doux, bien écrit, (à part quelques petites maladresses par-ci par-là, mais rien de bien méchant), c'est bien rythmé et on retrouve le style de l'auteur que j'aime beaucoup. Le sujet est bien trouvé, assez original et à mes yeux, convenablement traité. J'y ai trouvé un réalisme poignant qui s'accorde parfaitement à la teneur du récit. Les personnages sont bien décrits, ils ont chacun leur personnalité propre même si, évidemment, comme on est plus souvent dans la tête de Nick, on s'attache du coup plus facilement à lui qu'à Jack. De plus, les paysages de ce coin d'Amérique sont bien décrits, ça apporte une touche d'authenticité à son histoire et ça m'a rassurée (je l'avoue, j'ai fait la grimace au début parce que ça se passait au pays du McDo). Au final, c'est une nouvelle bien agréable, bien construite et bourrée d'émotion qui a l'avantage de pouvoir faire rapidement connaître le style de Mayday à ceux qui n'auraient encore jamais lu cet auteur et qui hésiteraient à tenter l'aventure.

par SullyHolt
Alberta Road, tome 1 : Le jour où tu es revenu Alberta Road, tome 1 : Le jour où tu es revenu
Mychele S.   
Becca est une cow-girl dans l’âme . Elle ne connait que la vie dans son ranch . Et elle n’en changerait pas pour tout l’or du monde . Pourtant le jour où son petit ami a décidé de quitter le Ranch pour d’autres horizons et vivre de sa passion qu’est le Rodéo, elle n’a pas hésité une seconde . Sa vie au Ranch, n’a pas fait le poids devant l’amour de sa vie.

Mais un matin au réveil, Becca découvre la disparition de Will . Une disparition qu’elle a vécue comme une trahison .

Des années plus tard, Will est de retour . Et avec lui, toutes les souffrances enfouies en elle. Becca n’en démorde pas et a décidé de lui rendre la monnaie de sa pièce au centuple. La rage au cœur, et la rancune tenace, elle va lui faire payer toutes ces années d’absence .

Will, essaiera de comprendre la colère de celle qui a toujours régné sur son cœur . Hélas, Becca est têtue et ne lâchera pas le morceau . Hors de question qu’elle lui avoue son secret et ce sentiment de culpabilité qui déchire ses entrailles . Malgré son besoin de mettre du baume sur les épreuves qu’elle a vécues . Son besoin de ses bras forts, musclés et réconfortants . Son envie de respirer son odeur qui lui manque . Son envie de retomber encore amoureuse . Le désir de regarder vers l’avenir ensemble . Mais elle ne peut plus se laisser aller à de tels sentiments sans passer par la case aveu .

Will devrait de chercher les indices de la cause de cette amertume qui fait barrage à toutes tentatives de réconciliation .

Becca, accordera t-elle une deuxième chance à l’homme qu’elle aime et déteste en même temps ? Will, réussira t-il à reconquérir le cœur de sa dulcinée ? Lui pardonnera t-il de lui avoir cacher un bout de lui ? Se donneront -ils la chance d’un happy end ?

Le jour où tu es revenu est une romance riche en douceur malgré la vie rude des ranchers . Une bouffée d’air au milieu de cette nouvelle tendance de New Romance ou New adulte où le sexe et le passé sombre et trouble des protagonistes pré – dominent .

Une romance au milieu d’un décor que j’affectionne beaucoup . Balades dans de vastes plaines, des cow-boys sexy, et une intrigue émouvante .

Une romance sans aucune mièvrerie qui va vous embarquer immédiatement pour Alberta Road comme si vous y étiez . Rudesse de la vie, du climat et douceur de l’amour feront bon ménage .

La plume de l’auteur est un régal . Les mots sont simples et sans prétention . Mais ils sonnaient justes, sincères et pleins de sensibilité . Les protagonistes sont très attachants qu’on ne peut s’empêcher de s’y attacher ou carrément les adopter . Les dialogues piquants et addictifs. Bref, à aucun moment, je ne me suis ennuyée .

Merci à Mychele S. pour cette belle et exquise chevauchée qui m’a fait tout doucement chavirer !

Je vous invite à la consommer et sans modération .

Mya
Alberta Road, tome 2 : Le jour où tu es arrivé Alberta Road, tome 2 : Le jour où tu es arrivé
Mychele S.   
Coup de coeur !

https://sevaderparlalecture.blogspot.ca/2018/02/le-jour-ou-tu-es-arrive-mychele-s.html

Bon mardi à tous !

Il est maintenant temps pour moi de vous faire la chronique d'un roman dont je m'étais donné pour défi de le terminer hier. Je suis donc contente de vous dire que c'est un défi réussi ! Mais même si j'aurais voulu faire autrement, j'en aurais été tout simplement incapable. Pourquoi ? La réponse est vraiment toute simple puisque je n'arrivais pas à détacher mes yeux des des pages de ce fabuleux roman. Je crois même que j'ai le droit de vous avouer que j'ai eu un gros coup de coeur pour ce deuxième tome, chose qui m'arrive rarement quand je lis la suite d'un roman que j'avais beaucoup apprécié. Habituellement, soit je l'aime autant ou un peu moins, mais dans le cas présent, j'ai encore plus aimé ce deuxième opus. C'est encore plus surprenant à dire lorsqu'on prend aussi en compte les attentes que j'avais par rapport à ce roman et laissez-moi vous dire qu'elles étaient très grandes. Lorsque j'ai fini Alberta Road 1 en septembre dernier, l'auteure, Mychele S., a créé un véritable monstre avec moi. J'en ris encore en y pensant, mais vous ne pouvez pas savoir le nombre de fois où j'ai pu achaler Mychele pour qu'elle me donne la suite de son roman. Je ne pouvais pas attendre, ça me le prenait tout de suite, mais comme il n'était pas encore terminé, il n'en était bien entendu pas question. Alors, quand Mychele S. m'a écrit au début du mois de février ne m'envoyant la version finale d'Alberta Road 2, je savais tout de suite que je chamboulerais mon planning de lecture de ce mois-ci afin de lui faire une petite place. Et je n'ai pas manqué de le faire dès que j'ai eu terminé le roman que je lisais au moment de sa réception. Dès les premières pages du roman, je me suis prise d'amour pour les deux personnages principaux Cole et Abby. J'ai su me retrouver dans chacun de ses personnages et je ne les ai que plus apprécié. Un autre gros plus a été le double point de vue tout au long du roman, ce qui m'a permis de bien comprendre chacun des personnages. De plus, l'auteure a su joué avec mes émotions comme si j'étais une marionnette attachée au bout de ses doigts. Je suis passée d'une émotion à l'autre sans m'en rendre compte : j'ai ris, j'ai pleuré et j'ai été en colère comme je n'aurais pas pensé pouvoir l'être dans un roman. L'auteure a su traité de sujets vraiment difficiles avec beaucoup de brio et surtout, elle a su inclure des éléments de son histoire personnelle qui m'ont littéralement brisé le coeur. J'ai dévoré cette histoire et maintenant, je dois porter le deuil de ce roman surtout que j'ai appris que le troisième tome ne sortirait pas avant novembre... Le temps sera long d'ici là !

Afin de bien vous faire mon opinion, je dois, bien entendu, vous faire un résumé comme à mon habitude bien que je ferai attention à ne pas trop vous en dire comme je trouve le résumé du roman déjà parfait. Nous retrouvons donc Cole au moment où celui-ci a quitté le ranch des Parker afin de se rapproché du physiothérapeute de Josh qui s'était blessé au bras. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il arrive au Heaven's et qu'il se retrouve face à face avec Abbygael Hamilton, la jeune femme qui l'avait envouté lors de son séjour chez les Parker. Il se promet alors que la jeune femme retombera dans ses filets et que tous les moyens seront bons pour y arriver. De son côté, Abby voit l'arrivée de Cole comme une menace envers sa carapace. Elle n'a jamais laissé une relation aller assez loin pour permettre à l'autre de découvrir qui se cachait vraiment derrière son masque. Alors que nos deux personnages doivent apprendre à vivre l'un avec l'autre en établissant des règles pour leur propre sécurité, des problèmes commencent à arriver sur le ranch. Quand ce n'est pas Megan, la cousine d'Abby qui vient mettre la bisbille, des cheveux tombent mystérieusement malades. Est-ce que Cole et Abby arriveront à passer par-dessus tous les obstacles que la vie semblent mettre sur leur route ? Une chose est sûre, cette route sera remplie d'embuches.

En ce qui a trait aux personnages, comme j'ai dis un peu plus haut, je suis vraiment tombée en amour avec Cole et Abby. Je vais commencer par Abby afin de garder le plat de résistance, Cole, pour la fin ! Lors de ma lecture du premier tome, j'avais bien aimé l'image de liberté qu'Abby m'avait donné d'elle-même. Alors quand j'ai commencé ma lecture de ce deuxième opus, j'ai vraiment été surprise de découvrir que cette image de liberté n'était en fait qu'une image. Abby n'a pas eu une vie facile et très tôt, elle a dû se construire une carapace afin de réussir à avancer à travers les obstacles. Sa mère semble toujours la mettre en compétition avec sa cousine Megan et peu importe ce qu'Abby peut faire, ce n'est jamais assez et elle n'a jamais raison. Tout ceci a contribué à faire d'Abby, une jeune femme désabusée par la vie et surtout qui ne laisse pas personne s'approcher assez près pour voir qui elle est vraiment. L'arrivée de Cole au Heaven's mettra sa vie sans dessus dessous et nous découvrirons une Abby beaucoup plus fragile que ce qu'on aurait pu croire. Pour ce qui est de Cole, je dois dire que là, j'ai eu un gros coup de coeur. Dans le premier tome, son personnage ne m'avait pas vraiment impressionner, mais là, je ne peux que vous dire une chose ! Je veux un Cole à la maison, j'en ai vraiment besoin, sérieusement ! J'ai découvert un personnage beaucoup plus profond que je ne l'aurais cru de prime abord et surtout bien loin de l'image du beau bad boy qui se moque des autres. Il tient à aider les personnes autour de lui peu importe les conséquences que ça pourra avoir sur lui. Bien entendu, il est beau, du moins dans ma tête, mais il est tellement plus que ça que c'est avec beaucoup de regret que je l'ai laissé derrière moi lorsque j'ai tourné la dernière page du roman.

En conclusion, à mon avis, ce deuxième tome a été une pure réussite. Avec les attentes que j'avais envers ce deuxième opus, je ne savais pas trop à quoi m'attendre et surtout j'avais un peu peur de moins l'aimer. Mychele S. a su dépasser mes attentes et me donner un roman que j'ai aimé de la première à la dernière page. Maintenant, laissez-moi vous dire que mes attentes envers le tome seront encore plus hautes. Cette auteure a créé un véritable monstre le jour où elle m'a fait découvrir ses écrits. J'ai vraiment hâte au mois de novembre afin de pouvoir lire cette suite que j'attendrai avec beaucoup d'impatience. D'ici là, je ne peux que vous conseiller de vous procurer Alberta Road 2 dès sa sortie le 19 mars prochain !

Sur ce, bonne lecture à tous !

Merci à Mychele S. pour la lecture de son roman !
Le Capitaine et l'insoumise Le Capitaine et l'insoumise
Penny Watson Webb   
L'histoire en elle-même est assez classique dans sa construction : un homme et une femme que tout oppose s'affrontent, se séduisent, apprennent à composer entre raison et sentiments.

Le cadre est posé en quelques paragraphes qui nous situent dans un contexte historique, une région lointaine et qui nous apparaît comme exotique, et une mentalité. Pas de longues explications ennuyeuses, pas de cours d'Histoire. L'écriture est fluide, non dénuée d'humour ou de malice, ce qui fait que l'histoire se déroule sans qu'on y prête attention.

Si le roman tourne autour de Maureen, dite Fox, et Roy Saddler, j'ai apprécié les personnages secondaires bien présents : Connor, Isabelle, Piers, John... dès le début, Penny Watson Webb nous présente les différents personnages, avant de lancer les hostilités. On peut alors comprendre que si la romance sera bien sûr bien présente, d'autres enjeux formeront l'arrière-plan. Autre chose appréciable : si les femmes sont effectivement contraintes de suivre les conventions de leur époque, elles ne sont pas faibles ou effacées pour autant, elles ont un vrai rôle à jouer et une certaine influence sur ces messieurs. Juste ce qu'il faut pour que la femme moderne que je suis se réjouisse sans tomber dans des comportements totalement anachroniques, même si notre héroïne a droit à quelques écarts, bien sûr.



Maureen et Connor ont vu leurs parents se faire assassiner sur ordre de l'associé de leur père, Sandoval. Ils se sont fait passer pour morts, le temps d'être prêts à se venger de celui qui s'est approprié leur héritage suite à sa traîtrise. Pour Connor, la piraterie n'est pas un mode de vie, son équipage a été choisi avec soin, et il ne s'attaque qu'aux bateaux de la compagnie de Sandoval, afin de le harceler sans répit. C'est à contre coeur qu'il accepte d'utiliser sa jeune sœur au tempérament de feu pour s'infiltrer dans la demeure de l'ennemi et mettre la main sur les documents compromettants qui leur permettront de le confondre, enfin. Tout se serait sans doute passé pour le mieux si Fox n'avait pas été surprise par Roy Saddler, envoyé par le gouverneur prendre ses fonctions dans la région pour mettre fin aux piratages qui menacent le commerce. Dès lors, Roy ne va plus lâcher sa proie, traquant Connor et Maureen jusqu'à ce qu'il parvienne à mettre la main sur la jeune fille, espérant à la fois exercer une pression insupportable sur le pirate et faire avouer à sa prisonnière tout ce qu'elle sait.

Disons-le, Roy Saddler est difficile à cerner parfois. Il peut être charmant, véritable gentleman, protecteur envers sa jeune sœur Isabelle, mais très tolérant envers elle. Et à côté de ça, c'est un officier rigide, sévère, rancunier, colérique et qui peut se montrer franchement odieux. On comprend que Fox ne sache plus sur quel pied danser avec lui ! J'ai eu plus d'une fois envie de lui coller des baffes !

Fox est une héroïne attachante et parfois légèrement agaçante : loyale, impulsive, futée, têtue, elle se montre parfois immature et irréfléchie, ce qui la mène dans des situations dramatiques. Pourtant, elle est capable de se remettre en question, et si elle est orgueilleuse, elle sait aussi se montrer humble. Si elle accepte certaines choses avec une facilité déconcertante (voir son quotidien sur le navire de Roy), elle n'hésite pas à tenir tête à tous ces hommes qui voudraient la mettre sous cloche et la tenir à l'écart. Très gamine parfois, très mature à d'autres moments, on sent qu'elle est jeune, qu'elle a vécu une partie de son existence relativement protégée, et qu'en même temps se dessine la femme de caractère qui a connu des épreuves par le passé. J'aime aussi la gentillesse et la compassion dont elle fait preuve vis à vis des faibles (même quand le faible en question est un certain capitaine qui vient de se faire assommer !).


Si l'histoire est plutôt classique dans son déroulement, c'est très agréable à lire et on a quelques surprises et rebondissements qui font que l'on ne s'ennuie jamais. Le couple fonctionne bien, les scènes sensuelles sont belles sans vulgarité, et on alterne romance, émotion, vie quotidienne et action avec fluidité. Je ne tarderai donc pas à me plonger dans d'autres romans de l'auteur !
La châtelaine et le Viking La châtelaine et le Viking
Penny Watson Webb   
Comment dire... C'est la première fois que je lis difficilement un Harlequin historique et sans plaisir… Cette "romance" (je n'ai même pas envie de lui donner ce qualificatif) était juste HORRIBLE ! O__O

L'héroine, pourtant prometteuse au début, très bon archer, prête à se battre et à défendre ses gens et son château, devient beaucoup trop vite "tout sucre tout miel".

Wulfric, quant a lui, a une attitude que j'ai trouvé odieuse tout du long et je l'ai même trouvé sadique !

En définitive, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages et certains passages m'ont même très très fortement choqués et dérangés :

[spoiler]- Wulfric qui frappe Aigline en "réponse" à sa gifle, mais tellement fort qu'il lui ouvre la lèvre (gifle que cette dernière lui avait donné parce qu'il l'avait embrassé de force à la base…)

- le viol (très brutal) d'Aigline lors de sa nuit de noces (sans compter qu'il l'a épousé de force à la base en plus)

- le fait de la forcer tous les soirs pendant plusieurs semaines afin qu'elle "s'y fasse" (bien entendu, le fait qu'elle soit violée de multiples fois n'a AUCUN impact psychologique sur elle… mais oui bien sûr ! Comme si les femmes, à cette époque, ne voyaient aucun problème à être violées !)

- le comportement de l'évêque, qui dit à Wulfric que si Aigline n'éprouve pas de plaisir, c'est qu'elle culpabilise (sic !)

- Aigline qui fait un virage à 180 degrés dès qu'elle a parlé avec l'évêque

- Wulfric qui refuse de respecter le choix de sa femme de subir le fouet plutôt que de se faire couper les cheveux (horrible déshonneur pour elle)... il lui donne effectivement le fouet jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse (au bout de 6 coups et non 10) mais... lui coupe quand même les cheveux pour "faire bonne mesure" comme il le dit lui-même ![/spoiler]

Alors juste pour info, une simple recherche Google permet déjà d'apprendre que le viol était un des crimes les plus graves dans les sociétés vikings, y compris le viol entre époux. De plus, les femmes avaient une place privilégiée et très évoluée pour l'époque, elles pouvaient demander le divorce, posséder des biens, être libres et j'en passe… Donc en plus, niveau réalité historique, on est assez loin de la part de l'autrice !

J'ai trouvé également que Penny Watson Webb était "tordue" dans sa façon d'écrire les choses. Chaque fois qu'Aigline s'en ramasse plein la figure (souvent !), que ce soit dans les pensées de l'héroine ou dans les faits, c'est tourné de façon à ce qu'en fait, ce soit sa faute et qu'elle l'avait mérité... j'ai trouvé ça extrêmement dérangeant (syndrome de la femme battue, culpabilisation de la victime, culture du viol, touça touça…)
Je rappelle également que l'autrice vient de notre époque et écrit pour un public de notre époque, donc l'excuse du "c'était comme ça autrefois" (alors que ce n'est pas du tout vrai, tous les mariages n'étaient pas forcés et tous les hommes ne violaient ou maltraitaient pas des femmes => les seconds de Wulfric ne le font pas par exemple), ça ne passe pas pour moi !

En bref, je n'ai absolument pas compris comment Aigline avait pu tomber amoureuse de Wulfric alors qu'il ne fait vraiment rien envers elle qui mériterait son amour…
Cette histoire n'était absolument pas romantique, elle était juste horrible et j'ai plains la pauvre Aigline du début à la fin !

par Vitany
Hélène de poitiers Hélène de poitiers
Georges Touchard-Lafosse   
Puis elle baissa son voile, et conduisit Girard près de la porte.
"A demain, lui dit le chevalier, avec feu, à demain et à toujours."
A ces mots, s'emparant d'une de ses mains il la couvrit de baiser, malgré les efforts d'Hélène qui lui disait:
"Dieu puissant! Prenez donc garde seigneur;je suis une lépreuse."
La Ronde des saisons, Tome 0.5 : Les Blessures du passé La Ronde des saisons, Tome 0.5 : Les Blessures du passé
Lisa Kleypas   
Gros coup de coeur ce livre <3
Un bon Lisa Kleypas, vraiment cette femme !
L'histoire d'amour est trop jolie, entre une Lady et un palefrenier.. Leur amour est tellement fort.

par Katou
La Ronde des saisons, Tome 2 : Parfum d'automne La Ronde des saisons, Tome 2 : Parfum d'automne
Lisa Kleypas   
Je me suis régalée avec ce tome !
Décidément, Lisa Kleypas a un don pour nous faire voyager !

Le couple formé par Marcus (le pseudo glaçon) et l'incendière Lilian est SA-VOU-REUX !!
Ce roman est criblé d'humour, de propos détonnant et de scènes positivement décapantes. Par ailleurs, l'intrigue est menée tambour battant et l'on plonge dans l'aventure dès les premières pages.
On retrouve avec plaisir les 3 amies de Lilian dont le sort continue de prendre forme.
Les dernières lignes nous mettent l'eau à la bouche quant au tome suivant... que j'attaque de suite !


par Christy
La Ronde des saisons, Tome 3 : Un diable en hiver La Ronde des saisons, Tome 3 : Un diable en hiver
Lisa Kleypas   
J'ai complètement plongé dans ce récit que j'ai dévoré en une seule journée. Ce troisième tome met en avant la fragile et timide Evangeline et le dévergondé Lord Saint Vincent...
Deux personnalités qui n'auraient jamais dû être associées, et pourtant !
J'ai trouvé ce couple passionnant, les décisions de notre rouquine vraiment épatantes et les réactions de Sébastian hautement romantique même s'il en est défendu corps et âme.
Il y a eu des situations amusantes, tendres, burlesques et aussi de nombreuses scènes d'une sensualité à donner le chaud aux joues !

Bravo à Lisa Kleypas pour ce roman haut en couleurs, le meilleur de la série pour moi jusque là. Je lis le dernier dès maintenant !

par Christy
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3