Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Freelfe

Extraits de livres par Freelfe

Commentaires de livres appréciés par Freelfe

Extraits de livres appréciés par Freelfe

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/05/the-vanishing-girl-tome-1-de-laura.html

The Vanishing Girl est le premier tome de la série éponyme de Laura Thalassa. Publié aux Editions Michel Lafon, ce roman de 360 pages coûte 15,95€.

Nous voici plongé dans un univers fantastique qui semble proche de nous. Suite à des manipulations génétiques (merci le gouvernement), Ember est dotée d’un don ou d’une malédiction : elle disparait 10 minutes au moment où elle s’endort. Alors qu’elle mène une vie « ordinaire » malgré tout, la voici qui se retrouve embarquée par le gouvernement. J’ai adoré ce personnage : sa répartie, son humour, son caractère bien trempé mais aussi sa détermination et ses émotions. Je me suis immédiatement attachée à elle.
Le second personnage principal est Caden, le beau et mystérieux Caden. Que penser de lui ? Est-il franc ? En tout cas, le duo qu’il forme avec Ember est génial ! Lui aussi est doté d’un sacré sens de la répartie et d’un sacré caractère. J’ai adoré découvrir ce personnage, ses faiblesses, qui il est derrière cette carapace de gros dur. Un vrai coup de cœur pour Caden ! Et un vrai coup de cœur pour ce duo ! Et un vrai coup de cœur pour le bouquin tout cours !

Dès les premières pages, j’ai été happée par le bouquin. Les pages sont très aérées et se tournent très rapidement. L’histoire commence sur les chapeaux de roue et le rythme du bouquin fait qu’on a beaucoup de mal à en décrocher. Nous découvrons les diverses machinations au fur et à mesure, sans vraiment savoir qui sont les gentils des méchants. Le duo Ember-Caden rend l’histoire d’autant plus attrayante que ces personnages sont vraiment bien construits.
Les situations s’enchaînent et le livre s’achève sur un beau cliffhanger. Beaucoup trop vite ! Il faut attendre le second tome désormais.

Conclusion

Vous l’aurez compris, j’ai littéralement dévoré ce livre. Je n’ai vraiment aucun reproche à lui faire : l’histoire est captivante et bien rythmée, l’univers proposé est intrigant et remplis de suspens, les personnages sont attachants et adorables. Que demandez de plus sinon la suite ?
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 08-05
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/05/les-legendes-de-lazee-tome-1-le.html

Le jongleur des lunes est le premier tome de la série Les légendes de l’Azée d’Ornella O., publié à compte auteur. Ce joli pavé de 517 pages coûte 18€. Les pages y sont cependant assez aérées mais je ne vous mentirais pas : il y a pas mal de lecture !

J’ai tout d’abord été attirée par l’ambiance qui se dégage de la quatrième de couverture. Et cette ambiance, je l’ai retrouvé tout le long du livre : une ambiance de poésie et de conte, que j’adore ! A cela, ce roman a totalement répondu à mes attentes ! Je l’ai trouvé très bien écrit, avec beaucoup de passage narratif. J’y ai trouvé quelques longueurs parfois, mais cela reste très personnel.

Je ne pourrais trop l’expliquer, mais j’ai mis un peu de temps à entrer dans l’histoire. Le personnage de Léo est un personnage auquel j’ai eu du mal à m’attacher, sans vraiment pouvoir l’expliquer. Et je me demande si je ne suis pas passée à côté de ma lecture. Peut-être n’ai-je pas lu ce livre au bon moment ?
Les personnages sont très bien construits et l’auteur parvient très bien à retranscrire leur sentiment. L’univers est très riche et bien construit. Le mot final est légèrement prévisible mais cela ne m’a pas pour autant déranger.

De fait, j’ai trouvé ce roman vraiment bien écrit et vraiment bien construit. J’ai passé un agréable moment lecture. Ce livre nous fait voyager et nous emporte loin de notre quotidien.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-05
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/05/shades-of-magic-tome-1-shades-of-magic.html

Shades of Magic est le premier tome d’une trilogie publiée chez les Editions Lumen et écrite par V.E. Schwab. Cette belle petite brique de 500 pages coûte 15,00€.

Pour commencer, je ferais remarquer la qualité de l’objet livre. Les chapitres sont très joliment illustrés, les pages sont épaisses et aérés. La couverture est magnifique ! Au départ, c’est vraiment ce qui m’a attiré vers ce livre : la qualité de l’édition proposée, de l’objet.

Ensuite, vient l’univers de l’auteur. Nous sommes dans un roman de fantasy médiéval, avec un personnage central, Kell qui a la capacité rare de voyager au travers des mondes. Le personnage de Kell est assez froid je trouve, torturé, fidèle et courageux. C’est un personnage mystérieux, auquel on s’attache rapidement.
Le second personnage important du livre est Lila. Elle, c’est vraiment un personnage de caractère ! C’est une battante, avec un sacré caractère, tenace, forte et courageuse, un peu casse-pied aussi. Et sous cet aspect, on y décèle une certaine fragilité qui la rend vraiment attachante.

L’univers proposé est intéressant, intrigant. L’auteur sait le rendre accessible : il aurait largement pu le compliquer davantage ! Ce qui fait qu’on comprend très rapidement comment ça fonctionne. L’auteur l’amène vraiment bien et nous nous y intégrons sans difficulté.
J’ai trouvé le début du livre un peu longuet cependant. Je me demandais bien où est-ce que l’auteur allait nous emmener. Je trouve d’ailleurs que c’est un premier tome très introductif. Sans m’ennuyer, j’ai quand même trouvé que ça trainait à démarrer. Heureusement que j’étais attachée aux personnages et intriguée mine de rien.

Paradoxalement, je trouve que ce livre peut se suffire à lui-même. L’aventure se clôt bien et pourrait s’achever là même s’il reste énormément de matière à fournir et que je lirais la suite dans hésiter.

En conclusion :

Un premier tome très introductif, avec des personnages attachants et bien travaillés, une bonne plume et un univers captivant et intrigant, qui mérite d’être davantage développé. Sans être un coup de cœur, j’ai vraiment apprécié cette lecture et je la recommande aux lecteurs de l’imaginaire. L’objet livre est sublime et ça se lit très vite malgré le nombre de page !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/05/le-lilas-ne-refleurit-quapres-un-hiver.html

Le Lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux est paru aux Editions LEDUC.S, collection Charleston. Son prix est de 22,50 euros. La couverture est attirante et reflète le contenu du livre qui nous parle de trois femmes. La taille d’écriture est très agréable pour le lecteur. C’est un livre de bonne qualité.


L’histoire se déroule pendant la seconde guerre mondiale et durant les années qui suivent. Trois femmes issues d’horizons différents sont mises en scène. Trois femmes qui vont devoir survivre à cette guerre malgré sa cruauté et les souffrances endurées.

Caroline vit à New York et est issue d’un milieu bourgeois. Durant cette guerre sont objectif va être de venir en aide aux orphelins français. Puis après 1945, elle va prendre en charge les femmes revenues des camps de concentration. C’est une femme de cœur qui se bat pour aider les autres.
Au début de la guerre, Kasia est une jeune adolescente polonaise. Avec son caractère bien trempé et malgré les souffrances qu’elle va endurer, elle ne baissera jamais les bras.
Herta est un jeune médecin allemand. Son premier poste va être dans un camp de concentration réservé aux femmes. Déstabilisée au début par ce qu’on lui demande de faire, elle va très vite s’adapter. Elle est prête à tout pour montrer aux hommes qu’une femme peut être un aussi bon médecin qu’un homme.

Dans son roman, Martha Hall Kelly met en scène ces trois personnages. Chapitre après chapitre, elle nous fait vivre la guerre aux travers de leurs yeux. Elle aborde les sujets de la résistance, des camps de concentration, des expérimentations faites par les nazis sur les prisonnières. Elle n’oublie pas de parler de la générosité et du courage de certains mais aussi de la lâcheté d’autres. Elle nous parle aussi de l’après-guerre et des conséquences dramatiques pour ceux qui y ont survécu.

Je recommande fortement ce roman pour les sujets qui y sont traités et la qualité d’écriture de Martha Hall Kelly. Bravo pour ce premier roman.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 22-04
http://freelfe.blogspot.fr/2018/04/lucile-rhodes-tome-1-la-grande-porte-de.html

Lucile Rhodes est une trilogie de Jean-Claude Mouëza, publié aux Editions Oliane. Le premier tome, La grande porte de verre, est un roman coûtant 9,99€ en version Kindle et de 16,77€ en version poche pour 550 pages. Une bonne petite brique avec pas mal de lecture mais qui se lit assez rapidement malgré tout. Les pages sont aérées et la police de caractère assez grande pour un format poche.

Notre héroïne s’appelle Lucile, jeune fille issue des quartiers riches, qui va voir sa vie basculer du jour au lendemain. C’est une jeune fille de caractère, courageuse.

J’ai passé un très agréable moment en compagnie de ce livre que j’ai trainé pas mal de temps. J’ai beaucoup apprécié l’histoire, le rythme de celle-ci, les personnages, l’univers proposé et l’avancé de tout cela. Cependant, maintenant que ce livre est refermé depuis quelques jours, quelques éléments me dérangent un peu. L’impression d’un certain flou reste. Est-ce parce que j’ai mis du temps à le lire ? Peut-être bien. Mais j’ai trouvé certains éléments très improbables, notamment concernant le personnage très difficile à saisir de Frédérick (quel beau prénom =D) ou le personnage encore plus mystérieux de Jewel. Dans l’après-coup, c’est ce qui me reste : l’impression d’un fouillis et le fait de ne pas trop savoir à quoi tout cela a rimé… Mais comme je le dis, peut-être est-ce parce que j’ai étalé ma lecture sur plusieurs semaines… Ou parce qu’il s’agit d’un premier tome et que cela s’éclaircit par la suite ?

Ne vous méprenez pas cependant : malgré cette petite note négative ci-dessus, je ne retiens pas que ça du livre. J’ai vraiment apprécié ce livre, que j’ai plutôt lu comme un one-shot. Je trouve que ce livre se suffit largement à lui-même : pas de cliffhanger final, certes peut-être quelques questions sans réponse mais une conclusion qui me satisfait. Après, cela ne m’empêchera pas de lire la suite si j’en ai l’occasion.

En conclusion

Un livre de fantasy que j’ai beaucoup apprécié, bien écrit et avec une histoire qui avance bien. Les personnages sont bien construits, tout comme l’univers dans lequel nous entrons facilement. J’ai beaucoup apprécié cette lecture que je recommande aux amateurs d’imaginaire notamment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/04/galenor-tome-1-le-livre-des-portes.html

Le livre des portes est le premier tome de la série de fantasy Galénor d’Audrey Verreault. Ce premier tome coûte 11,04€ (selon Amazon) pour 358 pages.

C’est le résumé et la magnifique couverture qui m’ont attiré vers ce livre. L’objet est en effet très beau, les pages sont très aérées.
J’ai été captivée dès les premières pages par le style de l’écriture et l’univers proposé. J’étais très curieuse et j’ai été surprise par un bon nombre d’élément du livre.
L’univers proposé par l’autrice est très riche et bien construit. Cependant, et c’est ma critique en général du livre, je ne l’ai pas trouvé assez approfondit. Beaucoup d’éléments sont passés trop rapidement et peu développés alors qu’il y aurait tellement à creuser encore !

Les personnages sont intéressants bien que parfois agaçants. Mais c’est le côté un peu adolescent des personnages qui m’a agacé, comme souvent. La romance ne m’a pas plus emballé que ça mais ça rend le livre attrayant malgré tout. De fait, j’ai apprécié l’héroïne mais j’ai encore plus apprécié Vincent (qui n’a pas un prénom qui lui va ^^).

L’univers est dense, mais pas assez développé. L’action est intéressante mais là encore, ça va trop vite. De fait, ma critique en général de ce livre est qu’il reste un potentiel qui n’est pas développé. Des éléments de l’univers, des intrigues… J’ai eu l’impression que l’autrice ne se donnait pas le temps, qu’elle allait trop vite, alors que son histoire et son univers sont vraiment intéressants, intrigants, captivants. A mon sens, c’est le petit bémol de ce livre : il pourrait être bien meilleur avec une centaine de page en plus, en faisant attention à ne pas tomber dans la longueur.

Malgré cela, j’ai vraiment été emballée par cette histoire et par cet univers. Le livre est bien écrit, même si la présentation me questionne (moi et les présentations de livres, décidemment ^^) avec des coupures qui m’ont parfois surprise.

J’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre que je recommande à un public Young Adult, pour une lecture agréable et un univers de fantasy très sympathique.

Je remercie l’auteur pour sa confiance et l’envoie de son agréable roman.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 02-04
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/04/willow-hall-de-cecile-guillot-et-mina-m.html

Willow Hall est un Artbook publié par les Editions du Chat noir, écrit par Cécile Guillot et illustré par Mina M. Il coûte 19,90€ pour 48 pages (il était à -50% pendant les soldes sur le site de la maison d’Edition, n’hésitez pas à aller y faire un tour !)

Un livre qui m’a immédiatement attiré par sa magnifique couverture. J’ai longtemps hésité avant de craquer et je ne regrette pas. La couverture est magnifique mais les dessins à l’intérieur le sont encore plus ! C’est un délice pour les yeux !

Willow Hall raconte un conte baroque, où se mêle psychologie et magie. L’histoire de Cécile Guillot est captivante, bien que trop courte. C’est un conte raconté sous la forme épistolaire, avec une jeune femme qui envoie des lettres à son aimé. De fait, nous n’avons qu’un point de vue mais cela ne nous empêche pas de nous intégrer à l’histoire.

Le seul défaut de ce livre serait qu’il est trop court ! J’aurais tellement voulu poursuivre ! Ce fut un magnifique coup de cœur que je vous recommande chaudement !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/03/dis-ten-souviendras-tu-de-janine.html

Ce roman est paru aux Editions PLON. Son prix est de 18,90 euros. La couverture est très belle (superbes fleurs de lys, symbole de la pureté) et invite à la lecture. La taille d’écriture est très agréable pour le lecteur et le style d’écriture de Janine BOISSARD très fluide. C’est un roman de bonne qualité.


Aude a 23 ans. Un matin elle se retrouve à l’hôpital après avoir subi une agression et apprend que l’on n’a aucune nouvelle de son mari. Sa mémoire a en partie disparue. Avec l’aide d’un psychiatre elle va tenter de se souvenir. Mais en a-t-elle vraiment envie ?
Aude est une jeune femme de 23 ans. Mariée depuis 2 ans. Suite à son agression, elle souffre d’amnésie post-traumatique. Quelques flashs lui reviennent. Elle va tout faire pour se souvenir. Elle veut connaître la vérité sur ce qui lui est arrivé. C’est un personnage auquel on s’attache.
D’autres personnages jalonnent ce roman. Tous ont à cœur d’aider Aude. Sa famille, sa belle-famille, son amie Mathilde, son psychiatre… Janine BOISSARD a su faire passer énormément de sentiments par leur biais.

Dis, t’en souviendras-tu ? est un roman qui traite de différents sujets. De l’amnésie post-traumatique dont sont atteintes certaines personnes après un fort choc psychologique et du parcours qu’elles doivent suivre pour retrouver leurs souvenirs. De l’amour inconditionnel d’un enfant pour sa mère. Amour qui peut se transformer en obsession et devenir malsain et briser une vie. Des secrets de famille qui finissent par être dévoilés. Du refus d’ouvrir les yeux de peur des qu’en dira-t-on. Des regrets ….. Mais aussi de l’amour avec un grand A.

Ce roman se lit rapidement, d’autant plus que, quand on le commence on n’a plus envie de le poser. Très belle lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-03
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/03/le-secret-du-loup-de-florian-pige-et.html

Le Secret du loup est une belle petite histoire sur la discrimination et l’amitié. Une histoire très jolie et attendrissante, qui saura plaire aux plus jeunes comme aux plus âgés !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/03/le-siecle-phenix-tome-1-lodyssee-des.html


L’odyssée des sœurs fantômes est le premier tome de la trilogie de Thomas Henninot : Le siècle phénix, publiée par les Editions Librinova. Ce premier tome est un thriller dystopique de presque 500 pages, coûtant 18,90€ en format papier et 2,99€ en format ebook. Un bouquin à la couverture sans rapport avec l’histoire, avec des pages bien remplies et une histoire bien menée. La présentation du livre, la logique des paragraphes, m’a cependant laissé sceptique.

Nous suivons par alternance plusieurs personnages. En personnages principaux, nous avons notamment La Louve, personnage avec lequel j’ai été immédiatement attachée. Une jeune femme qui vient de perdre sa sœur. Traumatisée, orpheline et désespérée, des idées de vengeances en tête, ce personnage est complexe mais attachant. La Louve est dotée d’un sacré caractère mais aussi d’un grand cœur.
Il y a ensuite le personnage de Juliette, auquel j’ai eu plus de mal à m’attacher. Je l’ai trouvé un peu niaise sur les bords. Malgré tout, elle reste un personnage intelligent, courageux et attachant.
Quant au dernier personnage principal, du moins selon moi, il s’agit de Paul Verrier, un soldat qui va tout faire pour essayer de retrouver Juliette. Je me suis rapidement attachée à ce père de famille même si c’est un personnage qui peut être agaçant parfois.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste : nous en suivons quelques-uns durant le livre.

J’ai trouvé le début un peu long à démarrer, un peu incertain dans l’écriture aussi, notamment avec le personnage de Juliette, avec des dialogues creux et niais. Par contre, j’ai immédiatement été captivée par l’histoire de La Louve.
Il faut aussi faire attention au décalage des timelines, qui n’ai pas très bien indiqué mais qui explique l’impression d’incohérence que l’on peut avoir à un moment.

Une fois les premières pages passées, j’ai été captivé par l’histoire. Les dialogues de certains personnages restent un peu creux à mon sens (surtout ceux du côté adolescent) mais cela reste minime. On s’intéresse aux personnages, on se demande comment ils vont se rejoindre, s’ils vont se rejoindre. De plus, l’auteur n’est pas « gentil » : il n’hésite pas à se débarrasser de certains personnages que nous apprécions. Et ce jusqu’au bout !

L’univers dystopique proposé par l’auteur reste très en retrait dans l’histoire, ce qui donne à ce livre bien plus une connotation de thriller que de dystopie. Les éléments dystopiques sont cependant bien amenés et sans trop de détails, nous avons une idée assez précise de notre monde à cette époque.

Conclusion

Malgré un début un peu long, j’ai vraiment beaucoup apprécié ce thriller dystopique, bien mené, bien écrit, avec des personnages travaillés et des rebondissements jusqu’au bout. Ne vous laissez pas avoir par la couverture qui ne représente pas du tout le livre ! Un livre bien rempli niveau écriture, avec certes quelques longueurs mais qui nous captive et nous fait passer un bon moment lecture.

Je vous recommande donc ce thriller pour un agréable moment lecture !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/03/noublie-pas-mon-petit-soulier-de.html

N’oublie pas mon petit soulier est un thriller humoristique de Gabriel Katz, publié par les Editions Le Masque. Ce livre fait 285 pages et coûte 19,00€. Une seconde aventure avec Benjamin est d’ailleurs sortie en 2017, sous le nom : Quand tu descendras du ciel.

Grande lectrice des livres de fantasy de cet auteur que je trouve par ailleurs très sympathique et bon écrivain, j’ai cédé à l’achat compulsif pour ce livre : le nom de l’auteur, la belle couverture, et le titre se prêtait bien à la période. Sauf que voilà, j’aurais peut-être dû prendre en compte le résumé quand même…

De fait, je n’irais pas par quatre chemins : malgré une bonne écriture, une bonne dose d’humour et un livre bien mené, je n’ai pas du tout accroché. Le personnage de Benjamin m’a fait lever les yeux au ciel plus d’une dizaine de fois. Quant au personnage de Victoire, je n’ai pas pu l’encadrer (voilà qui est dit ^^). Et puis, je ne suis pas vraiment une grande lectrice de ce type de thriller. Je me suis donc rapidement ennuyée et j’ai finis par lâcher le livre. C’est dommage, mais c’est comme ça.

Je resterais donc du côté de l’imaginaire avec cet auteur, dont je vous invite à découvrir la superbe trilogie Le Puits des Mémoires ! Ce livre ne m’aura malheureusement pas convaincu mais il saura peut-être convaincre des lecteurs plus habitués à ce genre de livre =)
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/03/et-le-ciel-se-refuse-pleurer-de-gerard.html

Je tiens à remercier les Editions PRESSE DE LA CITE pour m’avoir fait parvenir le roman de Gérard GLATT, Et le ciel se refuse à pleurer…, dans le cadre d’une opération « Masse Critique » avec Babelio.

Et le ciel se refuse à pleurer… est paru aux Editions Presse de la Cité, Collection Terres de France. Son prix est de 20 euros. La couverture est très belle et nous invite au voyage. L’écriture de Gérard GLATT est très agréable à lire. C’est un livre de bonne qualité avec un bon format d’écriture.

L’histoire se déroule en Haute-Savoie, près du Mont-Blanc, pendant l’été 2016. Joseph Tronchet retrouve sa femme, Germaine, morte, visiblement écrasé par un sapin. Avec cette mort, beaucoup de souvenirs vont réapparaitre, beaucoup de questions restées sans réponses…

Joseph Tronchet est un fermier. C’est un homme simple, que la vie n’a pas forcément gâté. Il épouse très jeune Germaine dont il est follement amoureux.

Germaine Tronchet était une belle femme, infidèle à son mari, méprisante, méchante avec son entourage, vénéneuse.

Antoine est le fils de Joseph et de Germaine. Il a grandi sans l’amour de sa mère qui l’a détesté dès sa naissance. Pourquoi tant de haine ? Heureusement, Edmé, son frère de cœur à toujours été là pour le soutenir.

Dans son roman, Gérard GLATT met en scène une famille qui a toujours vécu dans le tourment.
Un homme follement amoureux de sa femme. Une femme vénéneuse qui n’a jamais aimé ni son mari, ni son fils. Un fils à qui une mère a refusé son amour. Gérard Glatt a su décrire avec beaucoup de précisions ses personnages, tant physiquement qu’émotionnellement. On a vraiment l’impression d’être avec eux tout au long du roman, de ressentir ce qui ressentent.

Beaucoup d’amour dans ce roman, mais aussi beaucoup de haine. Du suspens aussi et ceci jusqu’au dernier chapitre.

Je recommande ce roman pour les sujets qui y sont traités mais aussi pour les belles descriptions de la Haute-Savoie qui y sont faites
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/02/malenfer-tome-3-les-heritiers-de.html


Les héritiers est le troisième tome de la saga de fantasy jeunesse, Malenfer, de Cassandra O’Donnell. Publiée par les Editions Flammarion, ces romans parsemés d’illustrations, de plus ou moins 250 pages, sont en vente à 10,00€.

Ma lecture du premier et du second tome s’était révélées très agréables. Celle-ci l’a été tout autant. L’histoire avance bien, les péripéties s’enchaînent et les personnages secondaires sont attrayants. Il s’agit d’une petite aventure très jeunesse, qui ravira les plus jeunes mais plaira aussi au plus âgés !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/02/lenfant-qui-se-laissait-mourir-dothilie.html

L’enfant qui se laissait mourir d’Othilie Bailly est un drame paru aux Editions Le Livre de Poche et en vente pour 4,00€. Cette histoire raconte l’histoire d’une jeune adolescente anorexique qui découvre les tabous familiaux…

Je n’irais pas par quatre chemins : Je n’ai pas du tout apprécié ce livre ! Je ne suis pas du tout rentrée dans l’histoire. Je ne me suis pas attachée au personnage et le style d’écriture m’a rebuté. Je crois que le gros bémol de ce livre est bel et bien le style d’écriture. L’histoire n’est pas géniale non plus mais le roman aurait tout de même pu être plus agréable avec un autre style.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/01/la-passe-miroir-1-les-fiances-de-lhiver.html

Les fiancés de l’hiver est le premier tome de la saga de fantasy de quatre tomes de Christelle Dabos : La Passe-Miroir. Cette saga est publiée chez les Editions Gallimard Jeunesse et ce premier tome de 519 pages coûte 18,00€ en format broché et 8,65€ en format poche. Après de multitudes d’avis positifs, de recommandation et des rencontres avec l’auteur, je me suis enfin décidé à attaquer ce premier tome. Verdict ?

Tout d’abord, nous suivons l’histoire d’Ophélie, personnage maladroit, quelconque, assez effacé. C’est un plaisir de la voir s’ouvrir au fur et à mesure du livre, de voir son intelligence mais aussi sa force de caractère. Certes, elle reste maladroite mais ceci fait tout son charme !
Nous découvrons Ophélie alors qu’elle est contrainte et forcée de se marier à un individu qu’elle ne connait pas. Que penser de son fiancé ? Eh bien, je me le demande aussi… C’est un personnage très énigmatique. Je ne sais pas si je l’apprécie ou non. Je suis un peu ambivalente sur cette question. J’ai envie de l’apprécier mais… je n’en dirais pas plus ;)

L’univers de Christelle Dabos m’a immédiatement séduit ! L’arche d’Anima a l’air magique et j’ai trouvé dommage qu’on n’y reste pas plus longtemps. L’arche du Pôle a aussi son charme mais elle me plait moins je crois. Disons que tout y est froid et austère et emplit de complots, de manigances… A l’instar d’Ophélie, nous sommes incapables de nous faire un avis sur les différents personnages secondaires. Nous aimerions bien les apprécier mais tout étant fausseté et combines, c’est difficile de se faire un avis. Cependant, certains sortent du lot…

J’ai tout simplement dévoré ce premier tome. Un joli coup de cœur pour un univers captivant et pleins de surprises, une héroïne attachante, un couple intéressant et des personnages secondaires captivant. De fait, une fois commencé, je n’ai pas réussi à sortir de ce livre, y pensant même au travail ! Je me demande pourquoi j’ai tant fait traîner ce livre et j’hésite à enchaîner directement avec le second tome…

Vous l’aurez compris, un premier tome de fantasy que je vous recommande… froidement ;) Hâte de voir les futures péripéties d’Ophélie !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 21-01
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/01/laube-sera-grandiose-danne-laure-bondoux.html

J’ai mis un peu de temps à rentrer dans le livre, comme souvent avec les romans de cette autrice talentueuse pourtant. J’ai trouvé le roman un peu long à démarrer et pourtant, j’ai malgré tout été prise au jeu de l’histoire de Tatiana.
Ce n’est certes pas un roman plein d’action et d’aventure, mais un roman plutôt dramatique, contemporain, jeunesse. Malgré un début que j’ai trouvé un peu long, je ne me suis pas du tout ennuyée pendant cette lecture. J’ai trouvé l’histoire belle, sans longueur, avec un bon rythme. L’autrice sait où couper ses chapitres pour nous donner envie de poursuivre.
J’ai cependant quelques petits regrets : des questions restées sans réponse, mais aussi la fin, qui me laisse un goût d’inachevé, de fini trop tôt.

De fait, un beau roman qui m’a permis de passer un agréable moment lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-12-2017
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/12/si-loin-de-toi-de-tess-sharpe.html

Ce roman acheté sur un coup de tête m’a captivé dès les premières pages ! Impossible de le lâcher ! J’ai beaucoup apprécié l’alternance des chapitres, ce qui donne un bon rythme au récit. L’histoire est addictive, entraînante. La révélation finale est un joli coup de théâtre.

Je suis passée par beaucoup d’émotion en lisant ce livre, notamment la frustration. La frustration de voir que personne ne croit Sophie, un personnage auquel je me suis immédiatement attachée. Elle est courageuse et c’est une battante ! La tristesse aussi, de ne voir Mina que dans le passé avec cette envie de la voir revenir dans le présent.

Une belle histoire, addictive et captivante, que je vous recommande !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/12/wait-for-you-tome-2-jeu-dinnocence-de.html

Jeu d’innocence est le second tome de la saga Wait for you de Jennifer L. Armentrout. Publié par les Editions J’ai Lu en format semi-poche pour 13,90€, cette saga nous racontent de jolies romances. Le premier tome avait été un coup de cœur et c’est confiante que j’ai lu cette romance… pour déchanter.

Le premier tome m’avait vraiment emportée et j’avais adoré les personnages. Là, je ne me suis pas trop accrochée à Tess ou Jase. J’ai trouvé ça long au final, malgré des histoires parallèles bien plus intéressantes. Peut-être ai-je lu ce livre au mauvais moment ? Peut-être bien. En tout cas, malgré des qualités d’écritures indéniables et une histoire qui me paraît bien menée, je n’y ai pas trouvé mon compte. Dommage.
Avez vous apprécié ce commentaire ? -1
date : 27-12-2017
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/12/malo-au-royaume-des-ombres-tome-1-la.html

La petite marchande de rêve est le premier tome de la trilogie Malo aux royaumes des ombres de Maxence Fermine. Trilogie que j’ai découverte par le troisième tome (oups !) et que je continue dans l’ordre désormais. Le troisième tome m’avait bluffé et envoûté par la qualité du livre et de l’écriture, par la poésie proposé par l’auteur. C’est donc en toute confiance que j’ai débuté ce roman.

Ce premier tome n’a pas vraiment été à la hauteur de mes espérances. Il s’agit d’une petite aventure jeunesse, toute mignonne, dans un monde bien construit. J’ai apprécié les illustrations du roman et l’objet livre est vraiment magnifique.
L’histoire est sympathique et nous fait sourire mais je n’ai pas retrouvé la magie du troisième tome (quelle idée de commencer par le troisième tome aussi !). J’attendais beaucoup plus de ce livre et c’est en cela que je suis un peu déçue. Pour autant, ce roman a été une très bonne lecture, qui fait sourire. J’ai hâte de voir ce que donnera le second tome désormais !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/12/le-livre-de-saskia-tome-2-lepreuve-de.html

L’épreuve est le second tome de la trilogie Le livre de Saskia de Marie Pavlenko. Cette série est publiée par les Editions Scrinéo en grand format (16,90€) et par les Editions Le Livre de Poche en format poche (7,80€). Après un premier tome hyper addictif qui m’avait valu une nuit blanche, c’est longtemps après que j’ai débuté ce second tome, en toute confiance. Verdict ?

Pour commencer, nous retrouvons Saskia face à l’énigme de ses origines et de ses capacités. Dans ce second tome, nous découvrons la mythologie plus approfondie des Faucheurs, avec la découverte d’un personnage important mais je ne vous en dirais pas plus.

A l’instar du premier tome, ce second tome a été hyper addictif. Une fois commencée, dur de s’arrêter ! L’auteur sait arrêter les chapitres sur des cliffhangers qui nous obligent à poursuivre et à dévorer ce bouquin !

Au niveau des personnages, nous retrouvons les personnages du premier tome, fidèle à eux-mêmes. La relation entre Tod et Saskia m’a quelque-peu agacé. A la fois je comprends Saskia, à la fois ces histoires sont un peu agaçantes. De fait, j’ai trouvé le comportement de Saskia un peu comme ça pendant tout le roman : à la fois attachant et agaçant. On dira attachiant alors ;) On sent son manque de confiance et son besoin d’être rassurée constamment mais quand même…
J’ai adoré les nouveaux personnages secondaires. Mention spécial au Renifleur plus particulièrement, que j’espère retrouver dans le dernier tome.

Je n’ai pas été surprise par les révélations finales ou les retournements de situations. Je les ai même trouvées assez prévisibles. Pour autant, je n’ai pas non plus été déçue de les avoir devinées.

En tout cas, après ce coup de cœur, une chose est sûre : Vivement le tome 3 !

Conclusion

Si le premier tome était passé pas loin du coup de cœur, ce second tome en est un ! L’histoire est hyper addictive, captivante, bien menée, avec une mythologie intéressante, des personnages principaux et secondaires attachants. Rebondissements et cliffhanger sont au rendez-vous, plus ou moins prévisibles cependant. Une chose est sûre : Vivement le troisième tome, malheureusement le dernier…
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 22-12-2017
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/12/lheritiere-dowlon-de-patrick-s-vast.html

L’héritière d’Owlon est un one-shot de Patrick S. Vast, publié par les Editions du Riez, qui ont malheureusement dû mettre la clef sous la porte. Ce livre de 192 pages est cependant toujours disponible pour 17,90€.
Tout d’abord, je vous inciterais à bien regarder cette magnifique couverture. Mystérieuse, étrange…

Ensuite, je ne saurais que dire sur cette histoire. Particulière serait certainement le meilleur mot. Il s’agit d’un roman de fantastique mais un peu à l’ancienne. Le livre est écrit d’une manière agréable mais étrange. De fait, tout dans ce livre m’a surpris.
Malgré une bonne qualité d’écriture, j’ai trouvé le rythme de l’histoire lent, trop lent. La particularité de l’histoire et de l’écriture ne m’ont pas permis de rentrer dans ce roman.

De fait, je ressors de ce roman un peu déçue. Il a certes des qualités indéniables mais je ne suis pas rentrée dans l’histoire et j’ai eu l’impression que c’était très long… Dommage.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 17-12-2017
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/12/harmony-tome-1-et-2-de-mathieu-reynes.html

Dans le second tome, nous découvrons le passé d’Harmony, comment elle en est arrivée là, ce qu’elle fuit… J’ai tout simplement eu un gros coup de cœur pour ce second tome que j’ai trouvé captivant ! J’ai dévoré cette seconde BD !

J’attends avec impatience le troisième tome de ce cycle

Conclusion

Un début de premier cycle prometteur, captivant et intéressant. J’ai été complètement séduite par ces BD et je les recommande chaudement !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 17-12-2017
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/12/harmony-tome-1-et-2-de-mathieu-reynes.html

Harmony est un premier cycle de trois BD qui nous propose Mathieu Reynès. Chaque tome coûte 12€ pour 56 pages. Cette excellente série est publiée aux Editions Dupuis.

Nous y suivons principalement le personnage d’Harmony qui, dans le premier tome, se réveille dans un endroit qui lui est inconnu, amnésique. Ce premier tome pose les bases d’un univers prometteur et se lit très agréablement. J’ai beaucoup aimé les dessins, le personnage d’Harmony et l’avancée proposée.

Dans le second tome, nous découvrons le passé d’Harmony, comment elle en est arrivée là, ce qu’elle fuit… J’ai tout simplement eu un gros coup de cœur pour ce second tome que j’ai trouvé captivant ! J’ai dévoré cette seconde BD !

J’attends avec impatience le troisième tome de ce cycle

Conclusion

Un début de premier cycle prometteur, captivant et intéressant. J’ai été complètement séduite par ces BD et je les recommande chaudement !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-12-2017
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/12/cormoran-strike-tome-1-lappel-du-coucou.html

L’appel du coucou est le premier tome d’une série d’aventures du Détective Cormoran Strike. Un nouveau personnage, un nouveau style… On est loin de deviner que derrière le pseudonyme de Robert Galbraith se cache la talentueuse J.K. Rowling ! Mais bon, la mèche a fini par être vendue et comme beaucoup, j’ai acheté ce premier tome juste pour ça, moi qui ne lis pas de policier. De ce fait, j’ai mis pas mal de temps avant de me lancer. Verdict ?

L’écriture de J.K. Rowling est toujours aussi addictive. Certes, nous sommes loin de la magie d’Harry Potter, mais on y retrouve l’ambiance so british qu’elle avait glissé dans Une place à prendre. De fait, on est loin de tout ce qu’elle a pu faire du côté de l’ambiance mais l’écriture reste là-même : fluide, captivante. L’histoire est bien construite, avec des personnages complexes, et l’intrigue est bien menée. Devant le nombre de page et malgré tout un rythme assez lent, n’étant pas du tout habituée à ce style de bouquin et n’étant pas friande des livres policiers, j’ai eu peur de m’ennuyer. Eh bien non ! Et non, je ne dis pas ça car il s’agit de cette auteure. J’ai moi-même été étonnée de n’y trouver aucun passage long.

Les personnages sont hauts en couleurs et complexes. Cormoran Strike est un peu grincheux, un peu comme un vieil ours. Mais il a aussi très bon cœur et la vie ne l’a pas gâtée, loin de là ! De plus, il est d’une intelligence remarquable ! Ce qui est frustrant pour le lecteur, c’est que l’on n’a pas les pensées de Cormoran Strike. C’est-à-dire qu’on ne sait rien de ce qu’il pense. C’est comme si nous-même on découvrait les faits et qu’on menait l’enquête. S’il a rapidement une idée, il n’en laisse rien paraître de ce qu’il y a dedans. C’est frustrant, et ça rend le livre captivant malgré tout.

L’ambiance du livre est sombre. Et très british, ce que j’ai adoré. J’ai bien aimé le duo qu’il forme avec sa secrétaire et j’espère avoir l’occasion de le revoir !

Concernant l’intrigue en elle-même… Je ne peux la comparer à d’autres, ne lisant habituellement pas de policier. Mais j’ai bien aimé. La fin est surprenante mais ne m’a pas fait non plus l’effet d’un coup de théâtre.

De fait, si je vous ai tenté avec cette chronique, le livre est en vente en format poche aux Editions Le Livre de Poche à 8,30€. Le grand format des Editions Grasset n’est plus en vente il me semble.

En conclusion

Une intrigue et un livre qui a su me captiver. Une bonne écriture, une histoire aux personnages complexes bien menée et une série qui promet d’être sympathique. Je ne peux que vous recommander cette nouvelle série de J.K. Rowling pour une ambiance british et un livre assez lent en rythme et pourtant captivant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 22-11-2017
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/11/ray-shepard-tome-1-amnesie-de-morgane.html

Amnésie est le tome 1 de la trilogie de Ray Shepard de Morgane Rugraff, publié par les Editions Plume Blanche. Ce roman de 384 pages bien remplies coûte 19,99€. Malgré un petit défaut d’édition sur mon exemplaire, qui sera résolu à l’avenir par la maison d’Edition avec qui j’ai été un peu en contact, l’objet livre en lui-même est vraiment très beau : une très belle couverture, cependant assez fragile, des petites illustrations en début de chapitre et entre les paragraphes qui décorent les pages.

Avec cette histoire, nous sommes embarqués dans un univers complexe de fantasy. Complexe certes, mais amené très doucement, finement, ce qui laisse le temps au lecteur de se familiariser avec les éléments et de les intégrer. L’univers m’a paru très bien construit, plus complexe qu’il n’y paraît aux premiers abords, et très mystérieux. Au départ, certains éléments m’ont fait penser à la trilogie de Philip Pullman. Si l’autrice a peut-être trouvé sa source d’inspiration dans cet univers, elle en fait tout autre chose et nous propose un fluide, à la manière des Daemon, complètement différent de ces derniers.
Un univers mystérieux donc, que j’ai eu plaisir à découvrir et qui s’approfondira très certainement dans la suite qui sort début janvier 2018.

Venons-en aux personnages.
Le personnage principal se nomme Ray Shepard, comme on peut le deviner. Ray est un jeune homme très sombre, renfermé, traumatisé par quelque-chose dont il a tout oublié, meurtri sans savoir pourquoi. C’est aussi un personnage puissant, trop puissant, convoité malgré lui. Beaucoup de mystère l’entoure et c’est un personnage dont il est assez dur de s’attacher. A la fin de ma lecture, j’ai l’impression de peu le connaître et, tout en étant passionner par ses aventures, je ne suis pas sûre d’être vraiment attachée à ce sombre et ténébreux personnage dont je ne sens pas l’avenir tout rose…
Ray est entouré de multitudes de personnages secondaires, tel que Matt, un de mes chouchou. Bras droit de Ray, c’est un meilleur ami totalement dévoué à Ray, qui marche cependant sur des œufs avec ce dernier. Un personnage très attachant, pour lequel j’ai parfois eu un peu pitié.
Puis il y a Mariah, un personnage très mystérieux aussi, aussi insaisissable que Ray au final. J’ai eu un peu de mal à faire concorder son âge et sa personnalité tant elle paraît beaucoup plus âgée.
Il y a aussi Kaily, un personnage à l’opposé total de Ray et pourtant éperdument amoureuse de ce dernier. Douce, parfois naïve, voire idiote même, c’est un personnage attachant tout autant qu’agaçant de par ses réactions naïves et immatures. Mais j’apprécie beaucoup sa relation avec Ray ainsi que son évolution au cours du roman. Quant à Jack, le frère de Kaily, c’est un personnage très secondaire mais que j’aimerais revoir dans le prochain tome. La fin me donne envie de voir un peu plus qui est ce jeune homme quand il n’est pas en compétition avec Ray…

De fait, nous avons des personnages construits, attachants et complexes, travaillés. J’ai cependant eu un peu de mal à faire concorder les âges avec les personnages. En effet, je trouve qu’ils agissent et se comportent, excepté Kaily, comme des personnes beaucoup plus âgés.

L’histoire démarre assez lentement mais les mystères sont posés de base. Ne vous fiez pas au nombre de page : ce livre est dense au niveau écriture ! La police de caractère y est en effet petite et les pages sont bien remplies.

De fait, j’ai beaucoup apprécié ce premier tome. Même s’il n’a pas été un coup de cœur, j’ai trouvé qu’il posait les bases d’un univers et d’une histoire prometteurs et j’ai hâte de voir la suite. L’univers est assez sombre et je pense qu’il va continuer de s’assombrir par la suite. J’ai vraiment hâte de voir ce que va donner la suite en tout cas !

Un livre que j’ai donc plaisir à vous recommander chaudement, pour une belle lecture et un univers très plaisant à découvrir.

Je tiens à remercier babelio.com pour l’envoie de ce livre et aussi les EditionsPlume Blanche, qui ont pris le temps de discuter avec moi et de répondre à mes questions. J’ai vraiment hâte de découvrir d’autres livres de leur maison désormais !

Second tome en Janvier 2018
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2017/11/la-fille-dragon-tome-4-les-jumeaux-de.html

Les jumeaux de Kuma est le quatrième et avant-dernier tome de la série de fantasy jeunesse de Licia Troisi : La fille dragon, qui est présentée par les Editions PKJ et dont chaque tome est vendu pour 15,90€.

J’ai trouvé ce tome intéressant malgré des personnages parfois agaçants. J’adore notre héroïne, Sofia, et il ne faut pas oublier qu’elle a 14 ans et qu’elle est en plein émoi adolescent. Mais quand même : qu’est-ce qu’elle peut-être agaçante ! A mes yeux, c’est vraiment le gros bémol de la série : des personnes pouvant faire preuve d’une immaturité parfois…

Pour le reste, les évènements se déroulent, l’histoire avance bien. Je n’ai pas trouvé qu’il y avait de gros rebondissements dans ce livre. Pour autant, il reste captivant, malgré quelques résolutions un peu trop facile à mon goût. Je crois que je reproche un peu à ce roman d’être trop jeunesse, mais n’oublions pas qu’il est destiné à un lectorat plus jeune que les séries précédentes de l’auteur (Les cycles des mondes émergés, que je vous recommande !)

Malgré ces petits défauts, j’ai passé un excellent moment lecture en compagnie de Sofia, du professeur et du reste de la troupe. J’ai hâte de voir où tout ça va mener, comment ça va se terminer. L’auteure n’est pas une grande adepte des happy-ending dans les autres séries et nous avons tout à craindre que la fin de cette série n’en soit pas un non plus… Réponse dans le prochain bouquin !

Une série très sympathique pour une auteure géniale que je ne peux que vous recommander de découvrir !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0