Livres
475 910
Membres
454 347

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Frères d'armes, tome 1 : Noces secrètes



Description ajoutée par Selene 2011-04-20T19:19:37+02:00

Résumé

Ecosse, 1235. S'enfuir avec le ténébreux Adair Mac Taran ? Marianne Beauxville ne peut s'y résoudre. Certes, cette solution lui permettrait d'échapper au mariage que son frère, seigneur normand, veut lui imposer. Mais Adair est-il vraiment un homme de confiance comme il le prétend ? Après tout, malgré son charme indéniable, il est écossais et donc un ennemi potentiel. Plus grave encore, ce barbare n'a pas hésité à lui voler un baiser scandaleux, au mépris des convenances. Autant de raisons qui poussent Marianne, prudente, à refuser son aide. Un refus dont Adair n'a manifestement pas tenu compte puisqu'il surgit dans sa chambre, la veille des noces, pour l'enlever...

Afficher en entier

Classement en biblio - 101 lecteurs

Extrait

Ecosse, 1235

Marianne était au purgatoire.

Du moins en avait-elle l'impression tandis qu'elle contemplait le paysage trempé depuis une croisée arrondie de la forteresse de son frère.

Naturellement, il pleuvait de nouveau, la forte averse cachant tel un voile les sommets escarpés qui entouraient Beauxville. Elle transformait la cour intérieure en un immonde mélange de boue et de flaques et mouillait les échafaudages dressés autour des murailles à moitié érigées du château.

Il avait plu chaque jour depuis qu'elle était arrivée dans ce pays sauvage, aux confins du monde civilisé.

Si elle était en Normandie, en cet instant, le soleil brillerait et les feuilles des arbres seraient d'un vert vif. Elle s'abriterait du soleil à l'ombre de leurs branches, chuchotant avec un groupe de jouvencelles de son âge, s'efforçant de réprimer son rire tandis que les laboureurs passeraient le long des murs du couvent pour rentrer chez eux après une journée de travail aux champs. Les jeunes gens chanteraient leurs chansons grivoises, sachant très bien que derrière les murs blancs des jeunes filles les écoutaient. Les nonnes courraient de tous côtés, pépiant comme une troupe d'oiseaux effrayés, réprimandant les pensionnaires dont elles avaient la charge et essayant de les faire rentrer.

Si elle avait été en Normandie, elle aurait eu chaud. Ici, même vêtue d'une chemise de toile, d'une cotte de drap indigo et d'un bliaut rouge clair gansé d'or, avec un châle de laine vert vif drapé sur ses épaules, elle avait froid.

Si elle était en Normandie, elle se sentirait bien et heureuse, pas solitaire, transie et complètement, absolument, misérable.

Elle aurait dû poser plus de questions à son frère quand il était arrivé au couvent pour lui annoncer qu'il la ramenait dans son fief. De fait, elle avait été trop contente sur le moment d'être libérée des contraintes de l'établissement religieux, trop fière du noble seigneur qui venait la chercher et trop impressionnée par sa prestance et sa carrure pour l'interroger. Même la Révérende Mère avait paru intimidée par Nicholas, alors que Marianne avait cru jusque-là que le pape lui-même ne pourrait l'intimider.

Mais si la Mère supérieure avait su que Nicholas allait l'amener ici, dans ce fatras de maçonnerie inachevée, où elle vivrait parmi des sauvages aux cheveux longs et aux jambes nues, elle aurait sûrement déclaré que l'Ecosse était le dernier endroit sur terre convenant à une jeune fille normande éduquée et de noble naissance. Elle aurait suggéré à Nicholas d'autoriser Marianne à rester dans le couvent qui avait été son foyer durant les douze dernières années, jusqu'à ce qu'on puisse lui trouver un époux convenable.

La porte de sa chambre s'ouvrit brusquement.

Surprise, elle se détourna de la fenêtre pour voir son frère, récemment nommé seigneur de Beauxville, entrer dans la pièce. Comme toujours, Nicholas était simplement vêtu de drap noir sans une broderie à ses poignets ou à son col. Son seul ornement était la boucle en bronze de son baudrier. Ses bottes élimées étaient crottées de boue, ses cheveux humides, et son expression taciturne n'indiquait pas pourquoi il avait décidé de venir la trouver ici, où il s'aventurait rarement.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

J'ai adoré Adair mais alors Marianne j'ai eu beaucoup de mal . Elle et arrogante , hautaine.... Pfff . À part elle qui m'a déranger j'ai bien aimé l'histoire Adair et vraiment attachant

Afficher en entier
Or

Le livre est bien écrit, pour être précise je l'ai lu en 5 jours. En général, l'histoire tient bien la route, elle est fluide. Les personnages Adair et Marianne sont attanchant, ainsi que Seamus. Je suis resté sur ma faim, quant à la fin de l'histoire mais même dans ces circonstances, je le recommande.

Afficher en entier
Bronze

Ténébreux Adair Mac Taran ? Je dirais plutôt qu’il est impulsif et qu’il a tendance à réfléchir à ses actes après avoir agi. Ce n’est donc que quand il a forcé Marianne Beauxville à le suivre dans son domaine qu’il se dit qu’il est peut-être allé trop loin. Mais il est trop tard, il doit l’épouser. Seulement l’arrivée d’une jeune Normande dans ce clan écossais qui, plus est, une Normande hautaine ne plaît pas à tout le monde. Et l’air bruisse bientôt de complots. L’intrigue en elle-même n’est pas dénuée d’intérêts mais ce que je n’ai pas aimé c’est le couple formé par Marianne et Adair. J’ai trouvé qu’elle était bien autoritaire cette demoiselle qui impose son point de vue à tout bout de champ à son mari. Pire, dans la dernière partie du roman, elle prend le dessus sur lui. Mais on rêve, un écossais qui se fait voler la vedette par sa femme ! Je n’ai pas trouvé ça crédible, désolée !

Afficher en entier
Bronze

Histoire bien écrite et intéressante.

(On sent que l'auteur maîtrise le contexte historique.)

On se laisse facilement entraîner par le récit.

Cependant, j'ai eu du mal avec l’héroïne...

Elle m'a tapé sur les nerfs pendant plus de la moitié du livre.

La fin est plutôt vite expédiée.

Toutefois, ça reste une histoire agréable à lire.

Afficher en entier
Argent

Une histoire plutôt agréable dans l'ensemble, bien que la fin soit précipitée. Et il aura fallu attendre la moitié du livre pour éprouver de la sympathie pour l'héroïne, plutôt agaçante au début de l'histoire.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai apprécié l'histoire mais sans avoir... "ce petit grain de folie" donc sans plus. J'ai lu mieux.

Histoire bien écrite, bien raconté. On se laisse prendre par le récit. C'est agréable à lire.

Bien que je l'ai mis dans "lu aussi", j'ai tout de même apprécié le lire.

Afficher en entier
Bronze

Une histoire très agréable à lire et pleine de rebondissement.

Afficher en entier
Bronze

Très belle histoire, mais je l'ai trouver ennuyeux par moment !!! On s'accroche au personnage, on vit les émotions comme vers la fin du livre quand on apprend les trahisons, la mort de certain proche. Spoiler(cliquez pour révéler)Je suis touchée par cette acte quand la domestique de marianne préfère s'en aller avec le frère d'ADAIR. c'est choux et mignon LOL j'abus je sais..... Mais à lire ;D

Afficher en entier
Bronze

Le scénario est différent à ce que je m'attendais en lisant le résumé et c'est une agréable surprise!!

Afficher en entier
Or

j'ai trouvé cette histoire très belle et agréable à lire!

Afficher en entier

Dates de sortie

Frères d'armes, tome 1 : Noces secrètes

  • France : 2017-07-01 - Poche (Français)
  • USA : 2004-08-01 - Poche (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Brothers-in-Arms book 1 tBride of Lochbarr - Anglais
  • Bride of Lochbarr (Brothers-in-Arms #1) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

Lecteurs 101
Commentaires 13
Extraits 1
Evaluations 31
Note globale 7.58 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode