Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Freyja : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Four Dead Queens Four Dead Queens
Astrid Scholte   
My new favourite fantasy young-adult fiction of all time.

“One big lie. Two forbidden romances. Three days to catch a killer. Four Dead Queens.”

I am not quite sure what I expected when I started to read “Four Dead Queens”. The resume was really intriguing, the cover was more than beautiful but I never read any of Astrid Scholte’s books before. Plus, I don’t really read that much in English, as I’m a French-speaking person. But I was intrigued, I wanted to test my English as well, so I just…started reading it, I guess. I’m not really sure I stopped before the book was finished, or maybe just to eat and drink (it was a really hot day…). So to summarize it, I loved it.

Everything was perfectly set up, from the beginning to the end. I love Keralie’s character because she’s the deepest character in the novel, with a challenging backstory and a really interesting hero arc. I did sympathize with her from the start, being this poor girl who decided to steal to live, with a very strong will, funny lines and quick actions and the final twist made me love her more, seeing her become this adorable young lady that finally accept her past and make peace with herself. She really is a terrific young lady and I truly do love the way she was written.

“Rule One: To protect the fertile land of Archia, the Queen must uphold the society’s humble but hardworking way of life.”

I think the Queens were really well build as well, even if they’re not actually the main character (Keralie is). I thought I was going to hate Iris at first, seeing her being bossy and unfriendly, but I grew to love her as I continue reading. She turned out to be my favourite Queen of all, standing up for what she believed in. Stessa was adorable and a “baby jewel bean” to me (don’t let her know I said that). I was really sad to hear about her backstory, being “forced” to become Queen this young is a burden no one should have to carry.

As for the two other Queens, I think the only one I didn’t really felt drawn to was Corra. But that’s only my opinion, I just never felt like she stand out compared to the others. She was sticking to what she was supposed to be and not once are her secrets discovered anyway… Marguerite was probably the second best, being Iris. I loved her “mother” role, being the eldest Queen and the way she cares about everyone. I really loved her too.

Then you have Varin, the only character who doesn’t have any chapter dedicated to him… And it didn’t help making him likable. I did enjoy his part in the book, but I would have loved to learn more about him and his thoughts. He was a really interesting character, with a lot of theory about him, what he truly is, what he can feel, not feel etc… And it feels kind of lost because he has no chapter with his point of view, unlike every other female characters of the book. That’s the only thing I actually disliked about my reading.

“Rule Eight: A Queen cannot waste time or emotion on love. She is forbidden to marry, for it is a distraction from her duties.”

In the end, I think “Four Dead Queens” is a fantastic (no pun intended there) thriller/medieval fantasy book, and not just for young-adult. Every twists and turns were shocking but it made sense. I truly believe that this book deserve your attention and even more than that, it deserve a movie about it. Or a TV show taking place in this world. That would actually be awesome. To me, this is the next “Game of Thrones” !

par Claire-18
Sorceleur, Tome 1 : Le Dernier Vœu Sorceleur, Tome 1 : Le Dernier Vœu
Andrzej Sapkowski   
Comme le jeux vidéo, le livre fonctionne sous formes de récits annexes mêlés à un récit principal. C'est plutôt original, je pense n'avoir jamais rien lu de tel.
Mais l'intérêt de ce bouquin s'arrête, pour moi, là. En effet, dans ce premier Tome le "but" de l'histoire n'est pas clairement identifié. J'ai eu du mal à comprendre pourquoi on me racontait tout ça au final... Ce sont, certes, des petites nouvelles mais qui ne m'ont pas semblées particulièrement rebondissantes voire même attrayante.
L'auteur écrit pourtant d'une jolie façon, un langage soutenu sans pour autant être lourd mais ça n'a pas suffit à me faire aimer ce livre.. Ce qui est dommage car je suis pourtant une grande fan des jeux vidéos...

par Freyja
Grey Grey
E.L. James   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/07/grey-de-el-james.html

On peut dire que depuis sa sortie VO, ce livre fait couler beaucoup d'encre. Avec des propos bien souvent virulents à son égard.
Pour ma part, il était hors de question que je passe à côté de récit, mauvaises critiques ou pas. Je ne suis pas, et je n'ai jamais été une fan de 50 nuances, mais cette trilogie a une place toute particulière dans mon cœur. Tout simplement car c'est le premier roman érotique que j'ai lu. Alors oui, depuis, j'en ai lu des biens meilleurs, j'ai même eu des coups de cœurs pour certains... mais... comme on dit, la première fois, ça marque ! Et puis c'est Christian Grey quoi !

Donc je partais dans cette lecture, enthousiaste oui, mais sans pour autant mettre la barre haute (par crainte d'être déçue). Et croyez le ou non, mais je ressors de ma lecture enchantée ! J'ai bien du mal à comprendre tout ce lynchage médiatique envers ce roman.
Alors oui, évidement, ce n'est pas une histoire originale et c'est du déjà vu... puisque c'est le tome 1 de 50 nuances de Grey mais cette fois-ci du point de vue de Christian Grey. Forcément, il y a beaucoup de copié/collé avec la version d'Ana, comme le contrat, les mails, les discussions...etc...
Oui, mais... Je ne sais pas vous, mais par exemple lors des échanges de mails, j'ai toujours rêvé de connaître les sentiments de Grey à ce moment, de voir ses réactions... de savoir ce qu'il le poussait à agir de telle ou telle façon... etc...
Je suis donc ravie et comblée de ce côté là.

Après, on reproche à E.L James d'avoir survolé le roman, de ne pas apporter d'éléments nouveaux. C'est vrai que de nombreuses questions restent encore sans réponse et peuvent frustrer le lecteur. Qu'il est toujours difficile de cerner C.G, et que son passé et ses relations avec ses soumises sont encore un mystère. Certes. Mais ce n'est que le tome 1... L'auteure ne va pas tout divulguer dans un premier tome, si ? Donc, moi, ça ne m'a pas gênée plus que ça. Oui, le personnage de Grey aura pu être plus approfondi... ça n'est pas le cas, mais je ne doute pas que le tome suivant saura nous satisfaire.(Car pour moi, il y aura obligatoirement une suite - même si, en vérité, je n'en ai aucune idée :p)

Personnellement, ayant toujours eu un gros problème avec Ana que je trouve nunuche au possible, ne plus être dans sa tête est un bonheur. Exit la déesse intérieure et bienvenue au Mr maniaque du contrôle.
Je ne peux pas dire avoir été surprise du personnage de Grey. Je le trouvais avant, trop autoritaire, avec de gros problèmes à gérer - comme son obsession pour la bouffe, le besoin de tout contrôler et sa tendance limite psychopathe (si, si il faut l'avouer, par moment Christian est limite dans ses actes et comportements) -, bref, Grey a toujours été complexe et torturé... loin d'être un prince charmant, et c'est toujours le cas ici. Mais c'est comme ça qu'on l'aime, non ?

Et puis, ce que j'apprécie dans ce récit justement, c'est que ce personnage énigmatique reste énigmatique. Le voile n'est pas encore levé et c'est tant mieux. Le mystère Grey reste entier. Même si on entrevoit tout de même sa part de fragilité et chose nouvelle (car je ne l'avais pas perçu comme ça avec Ana), [spoiler]c'est son manque d'assurance, C.G doute... souvent et sur beaucoup de choses. Voir cette facette, nous permet de comprendre plus "aisément" certaines de ses réactions.. [/spoiler]

Donc voilà sans écrire tout un roman à son sujet, j'ai beaucoup aimé ma lecture qui, je l'accorde, m'a plus semblé être une relecture. Mais pour moi, le tome de trop - s'il y a - c'est celui d'Ana :p

En bref ? Jugez par vous-même. Chacun à son propre ressenti, et pour ma part, le mien est très positif.

par toutoun