Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Freyre : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
The True Reign, Tome 1: The Key The True Reign, Tome 1: The Key
Jennifer Anne Davis   
Within these pages lie kingdoms with castles and princes who fall in love with fair maidens, but make no mistake−this is no fairytale.

His father's kingdom is on the brink of upheaval and at the center of it all is an ordinary girl who could be the key to its undoing. When faced with the ultimate choice, will he choose the girl he's falling in love with or the kingdom he has sworn to protect?

An ordinary girl with an extraordinary past... All she wants is to be free. What she doesn't realize is that freedom comes with a price she can't afford to pay. She's forced to accept the proposal of a prince she despises, even though her heart belongs to someone else... his brother.

Seventeen-year-old Rema lives in a brutal kingdom where travel between regions is forbidden, people are starving, and looking at someone the wrong way can mean death. Nineteen-year-old Darmik is the king’s son and Commander of the King’s Army. He spends his days roving the island, doing his father’s bidding and trying to maintain control over the people.

When a chance encounter throws Rema and Darmik together, they share an instantaneous connection, but any sort of relationship between them is strictly forbidden. Darmik’s brother, the Crown Prince, notices Darmik’s interest in Rema and, in a calculated, political move, blackmails her. Faced with an impossible choice, Rema is forced to sacrifice her heart in order to save her family.

As Rema is taken to the palace with the Crown Prince, Darmik confronts the growing rumor that a legitimate blood heir to the throne exists and is trying to overthrow Darmik’s family. In Darmik’s quest to hunt down and kill the threat, he discovers that nothing is as it seems. Locked in the king’s castle, Rema finds herself a key player in a massive power struggle. When Darmik shows up, she’s not sure if she can trust him. The line between friends, enemies, and loyalty becomes blurred. As truths are unlocked, Rema understands that she just might be the key to finding the rightful heir and restoring peace to the kingdom… if she can manage to stay alive long enough.
Les Chroniques de Ren, Tome 1 : Prisonnier Les Chroniques de Ren, Tome 1 : Prisonnier
Faith Kean   
Les chroniques de Ren.. Que dire de ce livre? C'est tout simplement un chef d’œuvre à mes yeux. L'auteure nous plonge dans un monde totalement de son fait, un monde possédant pas moins de sept lunes, représentant chacune d'elle un dieu, un monde ou la pitié n'a pas forcément sa place. Un monde ou les humain servent ni plus ni moins que de garde mangé.
On y découvre alors Ren. Un garçon au caractère vif qui malheureusement pour lui (?) vas se faire enlever par un vampire d'Infejin, dans le but d'en faire un esclave. Mais voilà, petit bémol, il est interdit de vendre les humains.. Si ces derniers sont encore mineurs aux yeux du peuple de Ferin. Aussi, au cours d'un chasse à l'homme dans le but de divertir les nobles, Ren perd et se retrouve sous la protection du Prince du Royaume de Ferin: Ryhaïgarhad.

S'en suivra alors le début d'une aventure sans fin pour le jeune humain, qui décidément, ne laisse pas indifférent un certain prince sadique et moqueur.

Peur, haine, amour, trahison, aventure, morts sont au rendez-vous. Un rendez-vous qui feras chavirez vos cœurs..

Je recommande vivement ce livre et ai hâte de voir les tomes suivants en papier enfin!

par Juishi
Ensemble, Tome 1 Ensemble, Tome 1
Sissie Roy   
Bon je n'ai vraiment pas pour habitude d'écrire un commentaire au sujet de livres que je n'ai pas appréciés pour la simple et bonne raison que je n'aime pas la négativité que cela implique, les goûts et les couleurs ne se discute (logiquement) pas. Mais cette fois.. aie aie aie.
J'ai encore un peu de mal à réaliser ce que j'ai lu.
Sans directement critiquer l'histoire, je trouve qu'il y a un soucis avec l'écriture même. Défaut de l'auteur ou du traducteur ? Allez savoir, cependant trop de petits écarts sont laissés ci et la et la lecture devient insoutenable ! Sérieusement les "voilà" transformer en " Vlà" à d'innombrable reprises comme si c'était un mot tout à fait acceptable me donnaient envie de fermer le bouquin mais après avoir également dû subir les incommensurables " la tête À brian" " c'est le téléphone a Abby " .... j'en pleurs encore... c'est tout simplement pas possible.
L'histoire demarre pourtant bien, même si niveau originalité on a vu mieux, la fille trompée par son fiancé et sa meilleure amie, qui donc s'évade à l'autre bout du pays.. oui c'est un peu revu mais toujours acceptable. Mais de trop nombreux points sont surjoués,bâclés voir même incroyable.
[spoiler] Sincèrement madame l'écrivain, aucune fille au monde n'avouerait s'être fait violée dans une cage d'escalier à l'âge de 15ans, à un type qu'elle connaît depuis le matin même et qui dans se court lapse de temps (de 12h !!? ) n'a fait que la critiquer, l'insulter ou la rabaisser plus bas que terre.. c'est juste ... irréaliste surtout au vu de la réactions des deux personnages, la gamine ( elle a 21 ans mais on les cherche très souvent dans ce livre) n'a même pas l'air émue par ce qu'elle avoue, et lui c'est limite s'il ne lui sort pas un :" Oups, c'est dommage" bref.. cette scène m'a fait arrêter la lecture pendant 4j [/spoiler]

Enfin, outre ce passage clairement irréaliste, de trop nombreux actes, paroles, sont laissés de cotés comme ci la protagoniste n'avait que 10 ans alors qu'elle en a 21.. elle quitte sa vie car son fiancé l'a trompée ( 3 fois déjà !!! Alors cette fois c'est trop vous comprenez ?!!) mais elle pardonne à Brian de l'avoir trompée ( déjà 2 fois quand j'ai arrêté ma lecture donc je n'ose imaginer la suite ) sous prétexte qu'ils étaient en froid.. oui bon. Le pire reste à venir quand il l'a trompe parce qu'il ne veut pas de l'enfant qu'elle attent, qu'elle fait une fausse couche ( elle pleur une nuit comprenez la ) mais qu'elle lui pardonne quand même par ce que bien sûr il est beau comme un dieu.

Bref.. je n'ai bien sûr pas finis ce livre, et ne compte décidément pas le finir un jour. Je respecte bien sûr toutes personnes ayant réussi à apprécier ce livre ..

Bonne lecture.
La Maison biscornue La Maison biscornue
Agatha Christie   
Un des romans policiers "choc" d'Agatha Christie, où on ne retrouve ni Hercule Poirot, ni Miss Marple. Ce n'est pas mon préféré, et pourtant c'est celui que j'ai le plus relu, parce qu'il m'a vraiment marquée. Cela se passe évidemment dans une famille tordue au possible (qui vit dans la maison biscornue, sans surprise) et l'atmosphère y est étouffante, pesante. Et le dénouement est l'un des meilleurs de la Reine du Crime.
Un très bon roman, vraiment, mais pas celui que je recommanderai pour qui veut découvrir Agatha Christie.
Les Rumeurs d'Issar, Tome 1 : Le Talisman perdu Les Rumeurs d'Issar, Tome 1 : Le Talisman perdu
Marie Caillet   
https://aliceneverland.com/2017/07/10/les-rumeurs-dissar-tome-1-le-talisman-perdu-marie-caillet/

Je suis une gaga de fantasy young-adult. Chaque nouvelle parution est l’occasion, pour moi, de me plonger dans un monde imaginaire inédit né de la simple imagination de l’auteur, et j’en suis admirative à chaque fois. Il va donc s’en dire qu’il m’était impossible de passer à côté de cette nouvelle série.

J’y ai découvert un univers surprenant comme je les aime tant : original, addictif, et baignant dans une mythologie qui lui est propre. Ici, la magie est un fait, elle habite tous les Hommes. Mais, pour chaque signe du zodiaque, elle en choisit un : un être lié à son signe et à son animal totem, habité d’une mission particulière. Edjan fait parti de ces « Elus ». Mais, pour lui, cela s’apparente plutôt à une malédiction. Depuis qu’il a reçu son Talisman, il laisse ses pouvoirs végéter. Jusqu’au jour où sa destinée va se rappeler à lui…

J’adore me plonger dans un nouvel univers. Il faut prendre ses marques, le dompter pour mieux réussir à l’appréhender. Et, dans ce premier tome, Marie Caillet nous donne toutes les cartes pour réussir à en comprendre les tenants aboutis sans aucun souci. Présentation des signes, carte, interludes sous forme de Rumeurs… L’auteur enrichit son univers de telle façon à ce que le lecteur ne soit pas perdu. On découvre donc tout un monde fascinant et exotique, inspiré des mondes orientaux, qui nous transporte de la première à la dernière page.

Edjan fait parti de ce genre de héros comme on en retrouve assez peu. A vrai dire, l’aventure, ce n’est pas son truc. Alors, quand son animal totem apparait lors de la Cérémonie du Talisman, il va faire l’exact opposé de ce que l’on attendrait de lui : se taire et se cacher. C’est en tant que réparateur de tapis volants qu’on le découvre, et on se rend vite compte qu’il fait en sorte à ne jamais trop se démarquer. Bref, alors qu’il devrait être adulé, il passe son temps à se prendre la tête avec son animal. Mais c’est également cette attitude qui le rend attachant, et j’avais vraiment envie de voir jusqu’où cette histoire allait le pousser à se révéler.

L’intrigue est également assez riche. Entre jeux de pouvoirs, politique, et magie ancienne, de multiples aventures attendent notre héros. Le rythme est intense, il se passe sans cesse quelque chose, et je ne me suis ennuyée à aucun moment. En somme, un premier tome plus que prometteur. J’ai adoré l’univers de Marie Caillet et j’ai hâte de voir jusqu’à quel point elle va le développer dans les prochains tomes.

par Kesciana
Scorpi, tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres Scorpi, tome 1 : Ceux qui marchent dans les ombres
Roxane Dambre   
Une histoire originale et sympathique à lire.

La plume de l'auteure est agréable, c'est frais, léger et rempli d'humour. Le scénario ne manque pas de piment, ni de situations cocasses. Je souligne le fait que
Roxane Dambre est française, et oui malheureusement c'est de plus en plus rare face aux nombre de romanciers anglophones de pouvoir s'imposer sur le marché du livre. Elle nous amène dans un univers littéraire vraiment agréable avec un style personnel qui se démarque vraiment.

Je trouve intéressant d'avoir des tueurs à gages comme protagonistes car nous avons un côté vraiment décalé, contrastant avec le personnage de Charlotte, une humaine assez fragile en apparence et qui voit son quotidien bouleversé du jour au lendemain.

Les personnages sont attachants et hauts en couleurs. Le roman se lit rapidement reste sans prise de tête, et divertissant. J'ai passé un agréable moment de lecture avec de l'humour, de l'action, et certains passages qui pour moi vont devenir culte. J' aimerais vraiment tomber plus souvent sur ce type de récit.

Le côté créatures surnaturelles apporte un plus et une diversité de personnages et au vu du résumé du tome 2, ces êtres promettent de nous offrir des surprises... et des scènes hilarantes.

En plus d'être divertissant le livre dénonce aussi des problèmes de société comme le harcèlement au travail, le fonctionnement de la justice, etc. L'auteure fait réfléchir son lectorat sur des sujets sensibles et peu abordé dans la littérature. Derrière la légèreté apparente il y a vraiment un fond.

En conclusion : je ne m'attendais pas à trouver un titre de cette qualité, il rejoint ma liste de diamant sans problème. Une excellente découverte pour ma part, ce livre est une petite pépites et se détache des sagas commerciales. Je compte lire la suite.
La Constance de l'étoile polaire La Constance de l'étoile polaire
Diana Peterfreund   
Encore une bonne surprise de la part de MxM Bookmark. La constance de l'étoile polaire est en fait une histoire inspirée de Persuasion de Jane Austen, que je ne connaissais pas du tout mais étonnamment, j'ai bien envie de le lire grâce à ce bouquin. 

Je me suis d'abord sentie un peu perdue à cause de l'univers et de tous les noms pour désigner de nouvelles "castes" parmi les hommes suite à une série d'expériences qui a mal tourné. Mais après quelques chapitres, j'ai commencé à saisir toute la terminologie et j'ai enfin pu me plonger complètement dans l'histoire. Je pense devoir vous expliquer toute cette terminologie pour que vous compreniez ma chronique. Il existe trois "castes", les altérés, les post et les luddites. Les luddites sont devenus la caste aristocratique, leurs ancêtres ont décidés de ne pas prendre part aux expériences effectuées par d'autres pour égaler les dieux. Ils ont pris sous leur aile les altérés. Les altérés sont issus de ces expériences, ils ne parlent que par monosyllabes et sont traités comme la main d'oeuvre pas chère et facilement remplaçable. Enfin, les post sont les enfants d'altérés (ou d'altéré avec un luddite) qui ne souffrent pas des conséquences de cette expérience. Ils ont toutes leurs capacités intellectuelles. 

Elliot North est une jeune femme avec beaucoup de responsabilités sur ses épaules. Son père, le Baron North, ne veut pas prendre la peine de l'aider elle et les altérés alors qu'ils s'efforcent de nourrir toute l'île. Elliot ne baisse pas les bras même quand ses efforts sont anéantis une fois de plus par son père et sa soeur. Pour pallier cette destruction, elle décide de louer le chantier naval de sa famille pour y accueillir le légendaire équipage de Cloud feet.

C'est là que la constance de l'étoile polaire s'imprègne de Persuasion car l'un des membres est Malakai Wentworth, son ami d'enfance, un post qui lui avait proposé plusieurs années auparavant de s'enfuir avec lui. Kai est devenu un jeune homme amer du choix d'Elliot, il ne veut pas lui adresser la parole alors que ses sentiments pour elle sont évidents ! J'ai beaucoup aimé les courriers échangés entre eux au débuts des chapitres, ce sont les témoins de leur amitié naissante mais aussi de leur amour innocent. Leur romance se caractérise par une opposition entre deux personnalités qui ne peuvent pas s'empêcher de s'aimer, ça crée des frictions, des étincelles et des disputes !

Outre la romance, la réflexion sur le devenir d'êtres plus diminués mentalement que d'autres est vachement bien traitée. Elliot pense plus aux autres qu'à elle-même et est prête à affronter la colère de son père pour les protéger. Mais dans les faits, Elliot est aussi prête à obéir à n'importe quel ordre de son père, tant que les altérés et les post placés sous sa protection sont sains et saufs. Elliot est un personnage que j'ai vraiment beaucoup aimé, à cause de son intelligence mais aussi de sa volonté à faire les choses bien. J'ai un peu moins aimé Malakai pour des raisons évidentes (qu'est-ce qu'il était froid celui-là !) et j'ai détesté la soeur et le père d'Elliot qui sont tous deux infâmes avec les altérés.

J'ai trouvé l'univers particulièrement bien fait et original. Nous ne quittons jamais l'île d'Elliot mais tout se passe sur cette île, donc même si Elliot elle aussi aimerait en savoir plus sur le monde extérieur, on sait qu'à cause des expériences, il ne reste pas grand chose de ce monde. La plume de l'auteure est totalement captivante, et j'ai été surprise par sa beauté. En fait, j'ai vraiment eu l'impression de lire un livre qui aurait pu être écrit par Jane Austen elle-même (bon ok, c'est un énorme compliment mais quand on sait que l'auteure s'est inspirée de Jane Austen, il fallait forcément que le style d'écriture ressemble aussi à celui de Jane Austen).

En bref, une très très bonne surprise que j'ai dévoré de la première à la dernière page. MxM Bookmark fait un très bon choix dans ses publications.

par MissEcho
Forever you, tome 1 Forever you, tome 1
Rose M. Becker   
[JENNI] : https://wp.me/p6618l-doh

Un coup de cœur livresque !

Comme le dit si bien Rose M. Becker ce livre parlera à chaque femme ! Tout simplement parce que on se sent proche des personnages de ce roman, mais aussi parce qu’elle parvient avec brio à nous replonger en enfance durant nos années lycée où commérages et faux-semblants vont bon train !

J’admire la qualité et la finesse de la plume de cette auteure, parce qu’à coup sûr elle nous fait vivre un véritable tremplin émotionnel… Avec ‘Forever you’ – Saison 1, on assiste à la naissance d’une relation charnelle, abrupte, délicieuse, dans un contexte dévastateur dramatique et dangereux…



Le résumé apporte déjà toutes les informations nécessaires pour présenter l’histoire et les personnages : « Je suis une menteuse. Et je suis en danger. Non, en fait, nous le sommes tous… » L’intrigue est mystérieuse est on adore parce que plus on avance dans le récit plus on cherche à cerner les personnages pour être dans leur tête afin d’avoir leurs ressentis sur la situation actuelle à laquelle ils sont tous confrontés.

J’ai adoré le travail effectué autour du personnage de Noam. Sa personnalité est indéchiffrable ! Il offre un visage hermétique, au point qu’il est impossible de savoir ce qu’il pense ou ressent. Il discerne seulement un rictus de rage au coin des lèvres et semble en permanence sur le point d’imploser. Très intelligent, il est le meilleur dans toutes les matières sans avoir à cravacher. Il adopte une attitude rebelle en arrivant à chaque fois les mains dans les poches, se montre insolent avec les professeurs, est inaccessible face aux autres élèves et il est inutile de préciser que toutes les filles sont folles de lui…. Enfin toutes, sauf Grace… Du moins c’est ce qu’elle cherche à se convaincre, parce qu’il suffit d’un simple échange de regard entre eux pour que le temps s’arrête et pour qu’elle soit transpercée ! Il lui transmet son indignation, sa révolte, sa douleur… Elle voudrait l’aider et même lui sourire, mais ce garçon l’inquiète et l’effraie autant qu’il l’attire finalement…

Le personnage de Grace est énigmatique parce qu’elle surjoue un rôle dans son quotidien d’étudiante en mettant un masque pour se fondre parmi les riches héritiers du bahut. Elle s’affirme avec aplomb pour se transformer en l’un d’eux, en leur faisant croire qu’elle fait partie du sérail, pour être intégrée dans leurs rangs… sans qu’on la discerne véritablement, quitte à se renier elle-même. Pourtant alors qu’on déteste ce côté superficiel d’elle, l’auteure prend soin de révéler une autre facette de l’héroïne, la rendant plus attachante et touchante. Elle n’a pas un mauvais fond, bien au contraire et c’est justement son amour entier pour ses proches et sa détermination à travailler comme une forcenée qui la rendent étonnante et admirable. Mais dommage qu’elle se sente obligée d’en faire des tonnes pour rentrer dans le moule et être appréciée… Seul Noam parvient à lire en elle avec une facilité déconcertante. Finalement, tous deux sont bien plus similaires qu’ils ne semblent le croire…



J’ai plus qu’adoré ma lecture !

Nous avons donc de nombreux secrets/mensonges, une soudaine disparition, beaucoup de mystères et d’interrogations puisque Rose M. Becker nous entraîne dans un véritable remue-ménage à n’en plus finir au point que ça devient sombre, inquiétant, voire même malsain. Il y’a des ragots croustillants pour tous les goûts ! Il est clair que la curiosité l’emporte, et on ne peut qu’apprécier la fluidité de la plume de l’auteure et son espièglerie pour nous offrir des moments culottés, taquins et très plaisants !

Replié derrière des barricades et couvert d’une armure hérissée de piquants, destinée à décourager tous ceux qui voudraient s’approcher de lui, Noam m’aura par-dessus tout profondément touchée et affectée. On ressent sa peine et on partage sa souffrance ainsi que son inquiétude. Comment aller de l’avant lorsque l’on se retrouve dans une telle impasse ? C’est justement sur cela que l’auteure va mettre le doigt pour en faire une leçon de vie, sur la nécessité de rebondir et d’aller de l’avant malgré les épreuves de la vie. En prenant de la hauteur pour analyser et comprendre la situation on s’aperçoit qu’il y’a du soutien, beaucoup d’empathie, mais aussi la patience et la détermination de relever les manches et de se battre pour se relever de chaque épreuve.

Cette auteure est incroyable parce que dans chacun de ses tomes je suis happée par l’histoire qu’elle nous livre en m’y accrochant comme à une bouée de sauvetage tellement le suspense vous tient en haleine. Ici, non seulement on est plongé dans une ambiance à la « Pretty Little Liars » et à la « Gossip Girl » (Je suis fan de ces séries américaines et pour celles qui connaissent, je suis convaincue que vous ferez le lien ^^), mais c’est surtout le fait d’avancer dans ce véritable remue-ménage à la recherche des moindres indices qu’on dévore chaque chapitre pour en savoir un peu plus à chaque fois !

Je n’ai qu’une envie : poursuivre cette histoire au plus vite ! Cette première saison est pour ma part un roman totalement addictif que l’on apprécie à sa juste valeur !
Les Âmes croisées Les Âmes croisées
Pierre Bottero   
Un livre beau, beau à en pleurer.
Une héroïne, Nawel, qui est loin d'être parfaite, qui frôle même parfois le détestable. Celle à qui nous, lecteurs, ressemblons le plus.
Des amis formidables toujours prêts à l'épauler.
Des guerriers fabuleux et mystérieux.
Une quête d'elle-même, des morts, des pleurs, des regrets.
Et enfin l'apaisement.
Qui se termine sur une question, question à qui chacun est libre de répondre comme il veut... Car, comme à toutes les questions, il y a deux réponses : celle du savant et celle du poète...
Soyez prêts à vous regarder en face, à vous remettre en question, à pleurer, à sourire, à rire, à réfléchir.
Et lancez-vous.

par Vavi
Ray Shepard, tome 1 : Amnésie Ray Shepard, tome 1 : Amnésie
Morgane Rugraff   
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2018/01/09/ray-shepard-tome-1-amnesie-morgane-rugraff/

Pour ce premier tome, j’ai d’abord accroché sur la couverture. C’est d’ailleurs le seul roman que j’ai acheté à Mon’s Livre tellement je la trouvait magnifique.

La deuxième chose, c’est le résumé. Il ne fait que deux ligne. Et cette phrase d’accroche sur la couverture. De quoi entourer ce roman de mystère avant même l’avoir ouvert.

Quand ma dernière lecture a été terminée, je me suis donc plongée avec empressement dans l’univers de Ray Shepard. Et quel régal ! J’ai littéralement été emportée, autant par les personnages, que le monde créé par Morgane. Dès les premiers chapitres, ce roman s’est classé dans mes coups de coeur. Et cela s’est confirmé tout au long de l’histoire. Pourquoi ?

Et bien d’abord, j’adore l’idée de scinder l’âme des protagonistes en deux. Une première partie qui se trouve dans le corps humain, et une seconde qui se matérialise sous forme de spectre animal, représentant l’âme humaine. Deux moitié qui ne font donc qu’une. Le spectre de Ray, est un tigre blanc qui est superbement illustré sur la couverture. Raison pour laquelle j’aime tant celle-ci, le tigre est un de mes animaux préférés. Les félins sont en grande partie présents dans ces spectres, mais il y a également d’autres espèces tel que le buffle ou l’aigle royal. Pour ce dernier, je me suis imaginée à la place du personnage, avec un spectre « aigle » blanc gigantesque voler au-dessus de moi. C’est un animal que j’admire énormément et j’ai adoré les scènes ou il apparaissait.

Je suis donc Ray, son tigre, et son équipe, les UCB, dans la préparation d’un tournoi de duels. Tout au long de l’histoire, il y a des duels très bien décrits, mais ceux-ci sont en arrière plan, tout en restant très importants. Morgane s’est surtout attardée sur Ray en lui-même, avec son passé flou, vu qu’il est amnésique, sa force de caractère, son charisme,… Ray est un personnage torturé psychologiquement, très dur envers lui-même et par la même occasion envers ses amis. Un personnage très complexe, que Morgane a su me présenter dans ce roman avec brio. Un grand mystère entoure ce protagoniste durant une grande partie de l’histoire, ce qui m’a laissé dans le flou total sur beaucoup de point. Heureusement, la fin de l’histoire m’a apporté son lot de réponses.

Pour ce qui est des autres personnages, j’ai eu un coup de coeur pour Mariah, une des amies de Ray. Je n’ai par contre pas du tout apprécié ce que Morgane lui a fait ! Kaily m’exaspérait au début, à ne pas savoir ce qu’elle voulait, à rester dans l’ombre de son frère, mais c’est le personnage qui évolue le plus et pas comme je le pensais.

Pour ce qui est du méchant de l’histoire, j’avais beau ne pas savoir de qui il s’agissait durant toute une partie du roman, l’identité de celui-ci devenait assez vite évidente au fil de la lecture.

La ou Morgane laisse planer le doute et le mystère, c’est pour les deux sociétés secrètes sur lesquelles elle parle sans vraiment en dire beaucoup. Elles m’intriguent et je me pose énormément de questions à leurs sujets.

Je me suis donc retrouvée immergée dans un univers fascinant, très bien décrit et scrupuleusement construit. Une bonne intrigue, du suspens ou il en faut ainsi que des rebondissements tout au long de l’histoire. Du mystère et des zones d’ombres qui persistent même à la fin du roman. La plume fluide, efficace et percutante de Morgane m’ont fait lire ce roman sur à peine quelques jours, sans que je ne m’ennuie une seconde, et sans que je puisse décrocher de ma lecture. J’attends avec impatience de pouvoir m’offrir le second tome !