Livres
580 016
Membres
644 837

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Bronze

J'aime toujours autant cette auteur

Un peu moins accroché avec les Fucking Girls mais ça reste une jolie lecture

Afficher en entier
Lu aussi

Bonne lecture j'aime beaucoup cette univers les personnages sont très bien travaillés

Afficher en entier
Or

Toujours un plaisir cette série "Fucking" qu'elle soit MM, FF ou MMF. C'est toujours bien écrit et la pédagogie reste très présente. Les scènes sont sensuelles, sans être vulgaires. L'auteure continue d'interroger la place de chacun dans la société et titille l'ouverture d'esprit du lecteur. C'est rempli de bienveillance et de tolérance.

Par contre, je commence à relever quelques petites incohérences, sans gène pour la lecture.

Afficher en entier
Argent

Je dois admettre que je suis quelque peu dubitative pour une fois... J'avais tellement hâte de lire ce tome que j'ai été perturbé, je ne sais pas trop si je suis déçue ou juste en mode "ce n'est pas pour moi", je pense avoir un véritable problème avec la MF surement... (pourtant j'en déjà lu que j'avais adoré ;-;) :(

J'avais hâte de le lire, mais il est vrai qu’après avoir lu le tome 1, j'ai trainé avant de le lire, car l'ambiance "fucking girls" me touchait moins que celle de fucking boys et bien sûr cette ambiance est présente dans ce tome...

Alors d'abord avant tout, il faut savoir que j'ai adoré toutes les scènes what's sex, cette partie éducative, vraiment j'adore tellement les romans de l'auteur pour à chaque fois nous apprendre quelque chose dans ses livres, découvrir une réalité si étonnante et comprendre que c'est notre vie quotidienne, juste c'est toujours un véritable plaisir.

Le personnage d'Alek était si compliqué et poignant, je dois avouer que je déteste les "non-dits", mais dans le cas d'Alek, au début, je ne pouvais que l'accepter, le comprendre et souffrir avec lui. C'était douloureux. Même si bon... ça m'a fait l'effet d'être un peu cliché, un Russe c'est forcément la bratva... Son couple avec Scott est juste, terriblement magnifique à regarder et je ne pouvais que rejoindre Liv sur ce point, on peut succomber rien qu'en les regardant, ils sont juste parfaits et en symbiose totale... Vraiment, c'était un terrible plaisir à les voir ensemble, à voir leur couple, à voir les deux personnages et... mon problème vient de Liv...

Finalement, j'ai trouvé qu'on en apprenait tellement peu sur Liv. Je n'arrive pas à m'accrocher à elle, car je ne comprends pas "son mode de fonctionnement" et... je dois dire que je trouve qu'elle m'a fait l'effet d'un cheveu sur la soupe. Faire un threesome est hyper mega compliqué et l'auteur l'a tenté, mais à mon goût... eh bien je n'ai pas pu l'apprécier.

Pour moi, il y a surement une accumulation de "trop"... Si l'intrigue avait tourné uniquement sur le problème bratva de Scott et Alek ça aurait été parfait, je pense. D'ailleurs finalement ce problème est éliminé à une vitesse et d'une facilité déconcertante... Spoiler(cliquez pour révéler)à la limite il aurait mieux fait de tuer son propre père pour régler le problème, il aurait eu moins de risque, car pour moi, la bratva peut toujours revenir sur sa parole et venir foutre le bordel, mais bon...

Mais il y a "trop", avec le "double secret" d'Alek entre la bratva et ses sentiments qui, comme je Liv n'est pas assez développé, entre en jeu plus... on découvre une double vie pour Liv, plus un autre secret pour elle qu'on ne développe pas plus que ça non plus... ça fait "trop" de sujet avec peu de développement.

Spoiler(cliquez pour révéler)La bratva n'a pas de solution assez logique et développée, la maladie de Liv est juste donnée comme ça sans vraiment en parler pour expliquer comment vivre avec, le côté polyamour n'est pas "expliqué" on ne sait pas vraiment à quel moment chacun est tombés amoureux des autres, bien évidement Liv est la fille cachée d'un mafieux irlandais qu'on ne voit pas qui est éliminée d'une facilité déconcertante pour un boss, mais bon...

Je suis presque en train de me dire que le livre aurait pu mieux tourner sans Liv, j'ai envie de pleurer en disant ça, car je voulais ce polyamour, je voulais cette histoire qui semblait magnifique, mais Liv n'est pas assez développé, je n'ai pas pu m'accrocher à elle (et ce n'est pas la partie MF, j'avais pu m'accrocher aux personnages de Reyes sans problème) et elle tombe d'un coup au milieu de l'amour de Alek et Scott qui (je n'ai toujours pas compris quand) sont déjà amoureux aussi... j'ai presque souhaité casser le trio ;-;

Scott est celui qui m'a fait tenir, car il est le personnage qui faisait la compréhension, je suppose. J'ai pu comprendre ses interrogations, comprendre son sentiment d'impuissance et sa souffrance par rapport à son propre traumatisme et... dieu que ce personnage a une grande tolérance, car sa vie avec tous ces problèmes semble vraiment irréelle ! Et c'est surement mon gros problème... J'adore fucking boys, car même si ce sont des sujets douloureux, des sujets tabous, et que la boite semble vraiment être un aimant à tragédie... ça nous touche, car c'est la réalité, c'est écrire de telle sorte qu'on a l'impression que c'est en train de nous à arriver ou que ça arrive à notre proche, on n'a pas cette sensation de se dire "non, mais c'est pas possible, c'est vraiment de la fiction".

Pourtant, la bratva existe, il doit y avoir des gens comme Alek ou Liv ou Scott... mais cette "atmosphère FG" est que je n'ai pas l'impression que c'est la réalité... surtout dans ce tome, le premier avait réussi à plus me raccrocher à la réalité qu'ici.

C'est pourquoi je pense qu'il y avait un effet de "trop" ici qui m'a empêché de relier ça à sa réalité et vraiment, j'ai fermé le livre en me disant que ça aurait été mieux sans Liv' ça faisait des problèmes en moins... peut-être aurait-il fallu se concentrer sur la bratva et le polyamour ? Ou le problème de Liv et ses sentiments ? Ou juste la bratva est oubliée le polyamour... je ne sais pas, mais moins de sujets m'aurait plus accroché :'(

Avec ce tome, je n'ai pas vraiment envie de continuer les FG... mais l'histoire de Walker m’intéresse énormément, je veux vraiment savoir ce qu'à ce personnage et comment Em va le sortir de son trou, alors, je pense, j'irai au moins lire son tome en espérant que ça passera mieux.

Après, je ne vais pas descendre la série, je pense juste qu'elle n'est pas pour moi. J'ai pu lire le tome du début à la fin, le suspense, l'action, tout était bien dosé et j'ai accroché, je voulais savoir ce qui allait se passer, je voulais le fin mot de l'histoire. Le style de l'auteur est toujours merveilleux, entrainant et on finit toujours par lire jusqu'au bout, nous en sortons apaiser... en pls xD ? Ou bien un peu dubitative. Chacun ses goûts, ce tome pourra plaire à beaucoup, d'ailleurs je n'ai pas déteste, j'aime beaucoup la série, j'adore le sujet polyamour, j'aime beaucoup le couple Alek & Scott, les scènes du trio aussi, mais... ça manquait de développement... peut-être que j'avais tellement d'attente et d'envie d'être émerveillée d'une façon inconnue, je ne sais pas... ça m'a perturbé, je pense. Peut-être que mon aversion pour la MF a joué aussi, mais l'auteur m'avait convaincu en force avec les Blood of silence ;-; (moi qui lis peu de MF j'ai dévoré la série en 9 jours !!!), je voulais un nouveau coup de cœur...

À chacun de le lire et de se faire son avis ! :)

Afficher en entier
Or

Un deuxième tome dans la veine du premier et peut-être même un peu trop car les schémas narratifs sont un peu trop semblables. Je ne reviendrais pas sur les défauts que j'avais pointés lors du premier tome qui sont toujours présents ici.

Malgré tout, j'ai pris plaisir à cette lecture, même s'il y a trop d'invraisemblances et que Alek aurait pu être un peu plus "méchant". Car pour un tueur, il est plutôt sympa. Là encore, la Bratva est plus un prétexte à un peu de rebondissements qu'un vrai élément de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé la tolérance prônée par l'auteur, sa volonté de respecter les différences en matière d'amour et de sexualité. Un vrai parangon de tolérance et ça fait du bien.

J'espère que le prochain tome sera consacré à Emerson et Walker, deux personnages dont j'ai hâte de connaître les aventures.

Afficher en entier
Argent

Je viens de relire ce tome avec beaucoup de plaisir. J’adore ces 3 personnages et l’univers dans lequel se déroule l’histoire. Hâte de lire la suite.

Afficher en entier
Diamant

J'attendais ce tome avec impatience. Le trio m'avait beaucoup intriguée dans le tome 2.5 de Fucking Love et je n'ai pas été déçue. Leur histoire est belle, douloureuse et pleine de surprises, aussi bonnes que mauvaises. Amélie n'est, encore une fois, pas tendre avec ses personnages mais ça les rend encore plus attachants quand on sait ce qu'ils ont vécu. Gros coup de coeur pour Alek même si j'ai aimé les deux autres tout autant. J'ai hâte de lire le tome 3 sur mon cowboy préféré qui m'intrigue de plus en plus (surtout après les quelques révélations sur son passé dans ce tome).

Afficher en entier
Or

Avec ce second tome de Fucking Girls, je me suis attaquée à genre auquel je ne suis absolument pas habitué : le threesome (terme anglais qui désigne une forme de sexualité de groupe faisant intervenir trois partenaires). Autant dire que c’était la grande aventure pour moi. Est-ce que j’étais inquiète de ne pas aimer ? Pas le moins du monde, même si j’avoue que j’aurais peut-être pas tenté avec n’importe quel auteur.

Ce roman est très dans l’air du temps. Nous sommes à une époque où chacun aspire à une totale liberté, mais où la discrimination subsiste. Ce second tome m’a particulièrement touché par sa thématique et j’ai trouvé ça beau. Oui, je me suis posée des tas de questions et je ne pense pas que je serais capable de vivre ce genre de relations parce qu’honnêtement, je suis beaucoup trop jalouse. Mais oui, c’est un roman qui nous fait réfléchir et c’est ce que j’aime particulier chez Amélie. Mais bref, nous ne sommes pas là pour parler de moi.

Tout d’abord, au fil de la lecture, j’ai découvert l’univers du porno arty, mais également le spectre LGBTQ+ ou en tout cas une grande partie. Je remercie d’ailleurs Scott et Livvy pour cette merveilleuse leçon sur les dénominations, leur définition et drapeau.

Tout commence six mois après le début d’un partenariat entre Scott et Alek (mariés) et Livvy. La jeune femme a intégré leur couple pour former un trio des plus détonants. Chacun y a sa place et apporte son petit truc à lui. J’avais peur de privilégier un des couples au sein du trio et finalement non. On s’attache à chacun de ses personnages et une espèce de huis clos voit le jour lorsque la fausse téléréalité démarre.

Une lecture plus que surprenante, un essai que je ne regrette pas et un réel plaisir, comme toujours, de lire la plume d’Amélie. Déjà hâte de découvrir les prochains romans à paraître.

https://newreadingsetcoco.wordpress.com/2020/01/16/fucking-girls-tome-2/

Afficher en entier
Or

J'attendais avec impatience ce tome 2 !! Ce livre m'a plu avec une intrigue à trois personnes. Souvent dans ce genre de roman, l'histoire est bâclée les scènes de sexe trop présentes. C'est sincèrement que je recommande ce livre !! J'espère qu'il y aura une suite dans ce genre avec ces personnages là.. L'auteure s’est amusée à nous faire monter dans les montagnes russes et alterne les révélations glaçantes et les scènes de sexe torride ! Hot hot hot! Me voila déjà en train de poster un commentaire... Histoire touchante, amour véritable entre trois personnes complexes. Intéressant et excitant.

Afficher en entier
Diamant

J'ai tout simplement adoré ce deuxième tome !

Je me suis attachée aux personnages qui sont vraiment bien construits et creusés; avec des histoires vraiment touchantes !

L'intrigue est bien menée, construite, prenante et addictive ! On ne s'ennuie pas car le roman est très rythmé !

Je vous le recommande, c'est une pépite !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode