Livres
565 300
Membres
618 410

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par piki15 2021-08-01T10:13:22+02:00

Je voudrais être lobotomisée ! Que Hermione Granger me jette un sortilège d'amnésie ou que Will Smith m'efface la mémoire avec son Neuralyzer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par piki15 2021-08-01T02:19:52+02:00

Son baiser est doux, sexy et ... calme. Et il vole une partie de mon âme...

Afficher en entier
Extrait ajouté par piki15 2021-07-31T19:47:19+02:00

Le roi a dépassé la trentaine, mais, bordel ! Il est sexy à en tremper toutes les petites culottes du royaume.

Afficher en entier
Extrait ajouté par piki15 2021-07-31T19:46:06+02:00

S'il croit que je vais avoir un complexe d'infériorité, il se met le doigt dans l'oeil ! Je suis fière de ce que je suis et tant pis si ça déplaît à Sa Majesté de Karanie. Des petits doigts d'honneur défilent dans ma tête en direction de ce roi imbu de sa personne.

Afficher en entier
Extrait ajouté par piki15 2021-07-31T19:38:42+02:00

De près, il est le plus bel homme de la terre, un spécimen mille fois mieux que tous ceux qui circulent sur les réseaux sociaux...

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marine_Bookine 2021-07-19T14:32:41+02:00

Pourquoi suis-je aussi tendue ? En temps normal, je suis à l’aise partout, avec tout le monde. Mais le roi me déstabilise complètement. Il faut dire que son statut de monarque a de quoi impressionner, pas par son titre, en ce qui me concerne, mais par la façon dont il le porte : comme une armure à travers laquelle se dégage une aura fascinante de puissance et d’autorité.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2021-06-17T18:05:01+02:00

Chapitre 2 :

Elsie

«… Il se raidit à mon entrée, me détaillant avec désapprobation.

Oups, j’aurais peut-être dû me changer. Tant pis, c’est trop tard maintenant.

– Qu’est-ce que je fais ici ? lui demandé-je, ne pouvant retenir mon ton revêche.

Son soupir exaspéré s’entend à travers toute la pièce ; à mon avis, mes lacunes en protocole karanien sont la cause de son agacement. Ne sachant que faire, je reste plantée à la porte.

– Vous ne connaissez pas les bonnes manières, mademoiselle MacNee. Peut-être parce que vous êtes boursière ? me lance-t-il.

Sous l’insulte puant le snobisme, je redresse les épaules. Il est peut-être roi mais je ne l’autorise pas à me rabaisser !

– Pour qui vous prenez-vous ? Mes parents m’ont bien élevée ! J’ai mérité cette bourse ! m’exclamé-je hors de moi en marchant vers lui, les poings fermés au bout de mes bras tendus.

Il recule de plusieurs pas comme s’il craignait que j’envahisse son espace vital. Ses pectoraux roulent sous sa chemise sous l’effet de sa respiration devenue lourde. Il tente de maîtriser son ressentiment devant mon manque de bienséance malgré l’absence d’émotion apparente sur son visage ; je le lis dans ses yeux en mouvement.

– Je sais. Vous avez obtenu les meilleurs scores dans toutes les matières.

Je bosse dur pour ça !

– Comment le savez-vous ? lui demandé-je, encore plus sur mes gardes.

– Aussi piquante que les chardons, murmure-t-il pour lui-même.

Il n’a encore rien vu s’il continue ainsi ! ...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2021-06-17T18:04:36+02:00

Chapitre 2 :

Elsie

«… Sa présence suffocante alourdit l’air autour de moi, je dois prendre une grande aspiration avant de détourner mes yeux des siens, qui seraient capables de vous clouer d’un seul coup sur une croix. Il n’est pas dupe de mon envie d’être ici, ses mâchoires carrées se contractent sous l’effet de ma réponse laconique qui pue l’ennui.

Bordel, je viens de contrarier le roi de Karanie.

– En fin de compte, je vais déjeuner avec vous, déclare-t-il.

– Super ! s’exclame son frère cadet, ravi, qui ordonne aussitôt de rajouter un couvert en bout de table.

Merde, non ! Il vient de me couper l’appétit avec son regard sur moi qui en dit long sur son mécontentement.

Pourquoi suis-je aussi tendue ? En temps normal, je suis à l’aise partout, avec tout le monde. Mais le roi me déstabilise complètement. Il faut dire que son statut de monarque a de quoi impressionner, pas par son titre, en ce qui me concerne, mais par la façon dont il le porte : comme une armure à travers laquelle se dégage une aura fascinante de puissance et d’autorité...»

Afficher en entier
Extrait ajouté par MarinaRose 2021-06-16T15:06:23+02:00

Elle reprend lentement sa respiration puis se tourne vers moi. Elle pose ses mains sur mes joues, je sais qu’elle ne voit pas puisque aucune lumière ne pénètre dans le bunker, pourtant j’ai l’impression qu’elle me regarde comme en plein jour, droit dans les yeux. Elle approche son visage et m’embrasse. Ce baiser est étrange, elle ne s’impose pas, elle ne veut pas non plus que je le fasse. Nos langues dansent un ballet lancinant et voluptueux. Elsie glisse ses mains dans mon cou et me masse doucement la nuque de ses pouces, m’envoyant un nouveau courant électrique dans le corps. Je n’ai jamais expérimenté ce genre de baiser, presque tendre.

Puis tout s’arrête net.

– Elsie ?

Les bras appuyés sur le mur de chaque côté de sa tête, j’ai parlé tout bas. Ce n’est pourtant pas la peine, le couloir est aussi insonorisé. Elle remue, je crois qu’elle arrange son soutien-gorge, puis elle se baisse et remet son short.

– Elsie ? Parle-moi.

Je m’inquiète maintenant. Ai-je commis une erreur de jugement ? Je n’ai jamais forcé une femme de ma vie, c’est contre mes principes bien que je connaisse beaucoup d’hommes de pouvoir qui ne se gênent pas. La nausée me prend soudain à la gorge quand je m’imagine être un de ces pervers qui pullulent, je suis bien placé pour le savoir.

Elsie pose légèrement ses lèvres sur le coin de ma bouche, ce qui me rassure quelque peu :

– Merci, c’était génial, Sir. Mais je dois rejoindre Milly pour me préparer

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode