Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de FuFu21 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Hunger Games : La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur Hunger Games : La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur
Suzanne Collins   
Que dire de ce tome... J'ai aimé retrouver l'univers d'Hunger Games et en apprendre plus sur les premiers jeux. On découvre, à travers ce tome, que les premiers Hunger Games n'ont rien à voir avec ceux vécus par Katniss! [spoiler]Les tributs sont, certes, transporté dans un train mais, au contraire du traitement "privilégié" des tributs lors des Hunger Games auquel participe Katniss, les tributs des toutes premières éditions sont traités comme du bétail. Transporté par des trains de marchandises, dans le noir, sans rien manger ni boire, pour au final atterrir dans la cage d'un ancien zoo où ils sont observés de tous comme s'ils étaient des phénomènes de foire. Un traitement bien différent des Hunger Games qu'on connaît![/spoiler] J'ai également aimé en apprendre plus sur Snow, qui est tout juste âgé de dix huit ans dans ce tome et qui nous semble loin du Snow qu'on connaît malgré que son désir de pouvoir soit déjà bien présente. On en apprend plus sur sa famille également et sur sa vie en général. J'ai également apprécié les quelques références qu'on peut retrouver des premiers tomes. [spoiler]Comme les chansons chantées par Katniss qui, ici, on le découvre, sont composées et chanté par Lucy Gray ou encore l'expression "ce n'est pas fini tant que le geai moqueur n'a pas chanté" ce qui, à mes yeux, fait bel et bien référence aux précédents tomes et au rôle de geai moqueur que Katniss interprète.[/spoiler] Dans ce tome, on rencontre un Snow qui semble plus "humain" que dans les précédents tomes et qu'on voit évoluer petit à petit. J'ai bien aimé le personnage de Lucy Gray, fort caractère, qui ne se laisse pas faire. Une héroïne comme je les aime! En résumé, ce tome est agréable à lire malgré quelques longueurs vers le début selon moi. Il nous permet d'en apprendre plus sur Snow et sur les premiers Hunger Games, très différents de ceux qu'on a pu vivre avec Katniss. On se rend compte qu'au tout début, ils n'étaient pas réellement considéré par un spectacle, que ce soit par la population du Capitol ou par les districts et qu'aucune loi les obligeait à regarder. Tout comme l'arène, au contraire de ce qu'on savait grâce à Katniss, n'était au début qu'un simple lieu abandonné reconvertit en arène et non une arène spécialement crée pour les Hunger Games. En somme, je trouve ce tome plutôt bon bien que je garde une préférence pour les trois premiers.

par Kayane
Complot mondial contre la santé Complot mondial contre la santé
Claire Séverac   
On a retenu les sommes colossales dépensées pour sauver le système bancaire. Elles sont dérisoires à côté du pactole que se partagent les 4 grands cartels mondiaux : chimie, biotechnologie, agro-alimentaire et médico-pharmaceutique. Les consortiums de l'agro-alimentaire ont réussi à faire disparaître toute l'agriculture vivrière, tout l'artisanat des métiers de bouches, toutes les particularités gastronomiques régionales, tout ce que les consommateurs pouvaient mettre dans leurs assiettes sans passer à leur caisse, avec la complicité des cartels de la distribution.

Comment l'énorme comédie des normes alimentaires a-t-elle transformé notre nourriture en poison ? A qui sert réellement le codex Alimentarius ? Et pour qui tourne réellement l'OMC ? Depuis des décennies les grands groupes pharmaceutiques sont les financiers des plus grandes écoles et des formations de médecins, ils occupent en sous-mains les commissions sanitaires des pays et des instances internationales, ils sont partout, mais on ne les voit nulle part, comment opèrent-ils ?
Comment étouffent-ils les scandales sanitaires ? De la naissance à la mort, chaque individu est une mine d'or pour eux, les pandémies des périodes fastueuses ! Et la "vraie-fausse" pandémie de grippe A en est un exemple de plus.

Pour comprendre les interconnections de ces systèmes mafieux il fallait dresser leurs portraits et pratiques dans un même ouvrage. C'est désormais chose faite : après des mois d'enquête, Claire Séverac nous démontre, dans ce réquisitoire implacable, pourquoi et comment notre santé est en danger.

par kerila
Chroniques du Mondialisme Chroniques du Mondialisme
Pierre Hillard   
« Croire à l'histoire officielle, c'est croire des criminels sur parole » Simone Weil. Depuis plus de quinze ans, Pierre Hillard étudie l'idéologie mondialiste, il en a identifié les origines, les acteurs et les objectifs. Fort de cette expertise unique, il « décode » l'actualité dans une série de chroniques où la grille d'analyse qu'il a forgée permet de démontrer la progression implacable, dans les faits et au quotidien, du projet mondialiste. Auparavant dans un long avant-propos, il aura, en s'appuyant sur la tradition de l'église catholique, exprimé sa conviction profonde quant à la nature du combat qu'il nous invite à livrer. Oui, ce sont bien les « puissances des ténèbres » qui sont à l'oeuvre et que l'humanité tout entière devra affronter en s'appuyant sur une foi retrouvée.
La marche irrésistible du nouvel ordre mondial La marche irrésistible du nouvel ordre mondial
Pierre Hillard   
"Toutes les époques ont leur idéologie. En ce début du XXIe siècle, le seul débris qui surnage après un siècle chaotique et tragique, c'est le mondialisme. Dans l'esprit de ses promoteurs, bien au-delà d'une coopération mondiale nécessaire et légitime, il s'agit d'abattre toutes les cloisons, et d'abord nationales, afin d'aboutir d'emblée à ce fameux village global décrit par le sociologue canadien Herbert Marshall Mcluhan. Comme le dit Guy Sorman : Le monde est ma tribu. Le but est de créer de grands blocs géoéconomiques standardisés européens, nord-américains, sud-américains, asiatiques, etc., au sein desquels les nations seront broyées et dont la réunion constituera l'armature d'une gouvernante mondiale. Comme le rappelle Jacques Attali dans son ouvrage Dictionnaire du XXe siècle : Après la mise en place d'institutions continentales européennes, apparaîtra peut-être l'urgente nécessité d'un gouvernement mondial. Ainsi, ces blocs corsetés par la même idéologie et dont les populations auront été au préalable alignées dans leur structure mentale sur les critères édictés au sommet, accoucheront d'une humanité unie, interchangeable et nomade. Cependant, l'aboutissement de ces ambitions longtemps prophétisées devra passer par des étapes bouleversant les structures politico-économiques des sociétés, qui ne seront pas sans conséquences militaires. Dans ces événements, la vie humaine comptera peu. D'ores et déjà, avec la mort probable de la Belgique, les réveils régionalistes en Espagne et en Italie, l'Europe de Bruxelles qui a programmé depuis longtemps la mise sous tutelle, sinon la destruction des nations, risque d'être exaucée dans ses entreprises au-delà de ses espérances. De leur côté, à travers le sanglant bourbier irakien, les Etats-Unis préparent activement la recomposition du Moyen-Orient... La tour de Babel tiendra-t-elle ?"

par Gollum
L'Attaque des Titans, Tome 3 L'Attaque des Titans, Tome 3
Hajime Isayama   
L'histoire se complexifie au fur et à mesure, j'adore ! Ce manga est à la hauteur de mes espérances quand j'ai commencé à m'y intéresser avec les bruits qui couraient.
Les personnages ont une réelle profondeur, l'intrigue est menée avec brio, et le grand plus : l'originalité. Les personnages sont confrontés à une menace bien réelle et franchement effrayante, on se sent mal à l'aise nous même face à ces Titans, et même les protagonistes ne sont pas à l'abri, ce qui met à mal le côté tout puissant et intouchable des personnages dans certains shônen.
Du grand art ! Un petit coup de coeur, en ce qui me concerne !
L'Attaque des Titans, Tome 4 L'Attaque des Titans, Tome 4
Hajime Isayama   
Dans ce tome nous est présenté l’entraînement acharné et difficile qui est enseigné aux nouvelles recrues pour les rendre le plus conforme aux exigences des instructeurs et afin qu'ils puissent choisir leur dernière affectation.
De ce fait on découvre à chacun des personnages leurs points faibles et forts, les liens qui les unissent aux autres et leurs idéologies.
J'apprécie de plus en plus Jean au fil des tomes ainsi que Armin. Eren est un personnage intéressant et le mystère plane autour de lui, à savoir pourquoi il a réussi à vivre malgré le fait d'avoir été avalé par un Titan et surtout comment est-ce possible qu'à son tour il puisse se transformer en géant ayant des capacités intellectuelles que les Titans n'ont pas, même si Eren ne contrôle pas encore complètement ce colosse qui sommeille en lui. Plus on avance dans la série, plus l'intrigue s'étire et nous laisse songeur quant à la nature exacte et surtout la provenance de ces monstres dévoreurs de chair humaine.

par Amnesia-x
L'Attaque des Titans, Tome 5 L'Attaque des Titans, Tome 5
Hajime Isayama   
Ce cinquième tome fait définitivement partie de mes préférés, pour l'instant. Dès le début, nous avons droit à de l'action et à une révélation surprenante au sujet des Titans, et malgré le fait qu'un chapitre se consacre au jugement d'Eren, qui peut paraître moins intéressant de part son aspect politique, il permet tout de même d'en apprendre davantage sur les conflits internes qui opposent les marchands, les religieux et le bataillon d'exploration. De plus, après ce passage, on fait la rencontre d'un nouveau personnage assez atypique, Hansi, qui mène des recherches sur les Titans, et qui s'est en quelque sorte prise d'affection pour ces monstres assoiffés de chair humaine. Même s'il est assez difficile de se mettre à sa place et de comprendre comment elle peut ne pas être emplie de haine et de dégoût pour ces horribles créatures, il n'empêche que ce chapitre était vraiment captivant, et il me tarde que Hansi puisse faire une découverte capitale sur les futurs Titans qu'ils parviendront à capturer.
En parlant de nouveau personnage, je ne peux évidemment pas écrire ce commentaire sans parler du caporal Livaï. En ayant déjà entendu beaucoup parler, il me tardait de le rencontrer, et si jusqu'à présent, nous ne l'avions vu que très rarement et seulement pour de très courtes apparitions, dans ce tome, il devient vraiment important et je dois avouer que, comme bon nombre de lectrices, je l'ai apprécié dès son arrivée dans la série. Généralement, je n'aime pas trop les nouveaux personnages qui font leur entrée un peu plus tard que les autres, mais ici ça n'a pas du tout été le cas. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j'ai immédiatement trouvé de l'intérêt à Livaï, probablement parce que, pour l'instant, il reste très mystérieux et difficile à cerner. Ce qui est sûr, c'est qu'il me tarde de le voir évoluer aux côtés d'Eren, de Mikasa et d'Armin, et de pouvoir être témoin de ses aptitudes au combat apparemment spectaculaires.
Après cela, nous assistons au discours du major Erwin Smith, assez dur mais très réaliste, qui est destiné à encourager les recrues de la 104ème brigade d'entraînement à rejoindre le bataillon d'exploration. Au final, peu de personnes ont le courage de choisir cette voie très risquée, et je peux parfaitement le comprendre car personnellement, j'aurais certainement choisi les Brigades spéciales par facilité, comme Annie. Enfin, plusieurs personnages se décident tout de même à mettre leur vie en péril pour tenter de reprendre leurs droits sur les Titans, et je suis contente que la plupart des protagonistes aient choisi cette affectation.
En tout cas, l'action ne tarde pas à arriver, puisqu'un mois plus tard, le bataillon d'exploration part en mission, et malgré toute leur organisation, l'expédition ne tarde pas à prendre une tournure complètement imprévisible et dangereuse. La fin suscite un bon nombre de questions, et je crois que je ne vais pas pouvoir résister longtemps avant de lire la suite afin d'obtenir enfin quelques réponses ! [spoiler]En tout cas, je me demande vraiment qui est cette femme titan, s'il s'agit véritablement d'une humaine capable de se transformer comme Eren (c'est la première hypothèse qui m'ait venu à l'esprit et comme Armin y a pensé aussi, je suppose que c'est le cas), et ce qui m'intrigue le plus, c'est la raison qui la pousse à s'allier aux autres titans, à en diriger certains, et à attaquer les humains si elle en est elle-même une... [/spoiler]

par Cassy33
L'Attaque des Titans, Tome 6 L'Attaque des Titans, Tome 6
Hajime Isayama   
Nous reprenons directement là où nous a laissé le tome 5 en total panique et déboussolée ! Non pas lui !! faites qu'il ne meure pas !! voilà en gros comment j'étais à la fin du volume 5 ^^' . Ce Titan femelle, enfin c'est ce qu'il me semble est horrible ! Elle est d'une cruauté sans nom vis à vis des humains qu'elle trucide avec acharnement et malveillance. C'est là que tu te dis que tu ne voudrais absolument pas faire partie du Bataillon d'exploration. Franchement je trouve de plus en plus courageux tous les personnages qui se portent volontaire pour se sacrifier afin que leurs coéquipiers réussissent leur mission ! Ce tome m'a tenu en haleine du début à la fin, il était hyper stressant. En tout cas c'est là qu'on ressent la confiance mutuelle que les recrues se portent et que c'est grâce à ce sentiment qu'ils arrivent à progresser et à garder espoir. La fin du tome est franchement horrible et à la fois oppressante. On a peur pour nos personnages préférés mais on ne peut pas ne rien éprouver pour ceux qu'on ne connaît pas car leur mort est abominable alors que leurs actes sont héroïques. Encore une fois la fin garde un suspense du tonnerre et encore une fois « Je veux savoir la suite !!! » cette série est addictive quant au mystère qui plane sur les Titans et sur l'atmosphère d’entraide et de survie entre les personnages.

par Amnesia-x
L'Attaque des Titans, Tome 7 L'Attaque des Titans, Tome 7
Hajime Isayama   
Ce tome est horrible et vraiment triste. J'étais dégoûtée après l'avoir terminé. Et le pire c'est qu'on ressort de cette émergence avec un sentiment que tout ce qui s'est passé n'a servi à rien, les protagonistes qui y ont laissé la vie, sont morts en vain... Quand on ferme ce tome, on a le même visage dépité que les personnages qui s'en sont sortis indemne. Mais alors pour moi qui au début avait des réticences en m'imaginant que cette saga tournerait autour d'une surenchère morbide de Titans « bouffant » de l'humain, j'apprécie le fait que même si c'est souvent le cas et de façon bien plus morbide qu'on pourrait le supposer, il y a les protagonistes, leur survie, leur espoir, leurs liens, la confiance qui les unis, le courage du sacrifice et tout ces sentiments sont tellement bien décrit qu'on ressent vraiment des émotions fortes à travers chaque tome.

par Amnesia-x
L'Attaque des Titans, Tome 8 L'Attaque des Titans, Tome 8
Hajime Isayama   
Aïe Aïe Aïe ! Dans ce tome, on découvre qui se « cache » dans le corps du titan féminin et ce n'est pas une révélation des plus agréables, comme on pouvait s'en doutait...
Maintenant, on peut juste se dire que nos personnages ne sont pas à l'abri qu'il y ait un autre traite parmi eux dans l'enceinte des murs. Suite à cette révélation, on découvre également un autre fait d'une importance capitale où un mystère des plus nébuleux plane dessus. Plus on avance dans la saga, plus il y a de points noirs embrumés autour des Titans, plus le mystère de leur provenance s'épaissit et nous rend addict' d'en découvrir davantage.
Il y a un perso que j'apprécie de plus en plus, c'est le chef d'escouade du Bataillon d'exploration, Hansi Zoe. Elle est dotée d'un morale d'acier, d'une détermination sans faille, a du cran et malgré le fait que les Titans soient des monstres qui se délectent de la chair humaine sans compassion, Hansi Zoe, bien qu'elle pratique des expériences sur les créatures, n'est pas inhumaine vis à vis d'eux.

par Amnesia-x