Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de gabriellemalfoy : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Le Voile et la Vertu Le Voile et la Vertu
Julie Garwood   
Des 4 tomes de la série "Crown's Spies" celui-là est une vrai déception.
L'histoire de départ est bonne mais les personnages sont totalement insipides et creux.
Colin est un personnage horrible, il est blessant, égoïste et commande sans arrêt Alexandra sans lui demander ce qu'elle désire. Il est beau, très beau, heureusement car il semblerait que ce garçon n'ait que ça pour lui...
Alexandra est... "nunuche" oui se terme lui convient bien je trouve. Elle est très douée pour les affaires mais se laisse totalement dominer par Colin et en devient ridicule. [spoiler][/spoiler] Lorsque Colin dit à sa famille qu'ils ont dormi ensemble, elle n'explique pas que c'est uniquement car elle l'a veillé lors de sa maladie. Elle passe pour une fille "légère" mais non elle ne dit rien, je ne sais pas mais moi je pense que j'aurais crié au scandale et réussi à expliquer qu'il mentait. Mais elle non, elle se laisse totalement dominer par ce type... [spoiler][/spoiler]
Les sentiments alors là on ne voit rien du tout. Les personnages presque d'un coup se rendent compte de leurs sentiments. On ne les voit pas venir alors pour moi difficile d'être transportée par cette histoire d'amour. Même les scènes d'amour ne sont pas top, je n'ai pas ressenti la passion.

par Tiaa-Noda
Highland's Lairds, Tome 3 : La musique des sombres passions Highland's Lairds, Tome 3 : La musique des sombres passions
Julie Garwood   
L'histoire (hors prologue) débute 2 ans environ après la fin du tome 2, (le maître chanteur).

Gabrielle héritière et Princesse du royaume de saint-Biel ( désormais aux mains du roi d'Angleterre), est une demoiselle extrêmement belle et convoitée. Suite à la décision de son Roi, elle prend la direction des Highlands pour prendre époux, le Laird Monroe. Mais tant de convoitise tant du côté Anglais que des Highlands, va tout perturber.

Rentrons dans le vif du sujet, nous sommes très nombreuses à avoir attendu ce tome. La musique des sombres secrets clôturant la série highlands laird's bien que je vous avoue, certaines situations dans le tome pourraient laisser supposer une suite avec Liam MacHugh.

MacHugh, le nom vous dit quelque choses en effet nous avions fait la connaissant du laird Colm très succinctement vers la fin du tome 2 au moment où Brodick allait sauver sa femme.

Je vais être totalement honnête avec vous, je suis déçu par ce tome, même s'il a une identité propre et les personnages sont "charismatiques", l'auteure nous offre un remake du tome 2 : Légende..... Anglaise .....Trahison....

Sans pour autant approfondir l'histoire, celle-ci m'a tenue en haleine, en effet, mais beaucoup d’éléments ont perturbé ma lecture et surtout même si Julie Garwood nous parle des lairds Maitland, Buchanan, Ramsey, il m'a manqué une vrai fin, digne de ses plus grandes histoires.

Vous l'aurez compris, je suis mitigée. L'histoire débute sur une légende celle de Saint-Biel, un royaume qui a attisé les convoitises pendant des années. Gabrielle est la princesse de ce royaume héritière par le sang de sa mère, elle garde en mémoire depuis sa plus tendre enfance, les contes qui lui sont racontés et qu'elle devra perpétuer avec les futures générations filles uniquement.
Gabrielle est une anglaise d'adoption suite à la prise de pouvoir du roi sur Saint-Biel, elle a un caractère fort, elle s'est se battre, nous l'avons remarqué grâce à son exploit au tir à l'arc, mais voilà le premier hic. En effet tout le long du récit, la jeune héroïne est décrite comme très combative, vous allez rire sur beaucoup de joutes verbales très cocasses, cependant l'auteure n'a pas développé la caractéristique du combat à l'arc et des capacités de la demoiselle. En effet, elle qui se rebiffe, laisse le doute sur son habileté. J'ai eu beaucoup de mal à la comprendre.

Sa phrase de prédilection : Si vous le dites ......

Colm, lui est un highlander respecté craint, puissant et légendaire. Dans le tome 2, il m'était apparu, comme une ombre, un homme que j'avais envie de découvrir. Dans sa propre histoire, il me laisse perplexe. En effet, lui qui est connu pour son devoir envers son clan, ne vouloir aucune dette, aucun châtiment ne sera mis de côté, par moments il donne l'impression d'avoir peur. En effet, il trouve face à lui une jeune femme qui lui tient tête, mais en même temps, je n'ai pas trouvé la combativité que j 'aurais aimé découvrir en lui. Il fuit. Heureusement que Brodick et Liam apportent du piquant, de pep's. Colm devenant l'homme devrait être à la fin : Sexy, brutal.

Vous l'aurez compris, l'histoire pour moi n'est pas assez approfondie.

Julie garwood nous offre un style littéraire très différent de ce qu'elle nous avait habitués. L'histoire se déroule entre narrations et points de vues très diversifiées. Tel un ménestrel qui commencerait la narration de sa légende, puis nous passons au point de vue de l’héroïne, d'highlander, d'anglais, diversifiant un peu trop l'histoire. Même si je vous avoue, que certains narrateurs, permettent de ne pas laisser un vide dans l'histoire, ceci est grandement appréciable, mais tous les points de vue ne sont pas utiles, n'apportant rien de plus, surtout apportant un manque considérable de joutes verbales entre nos deux héros : Colm et Gabrielle.

Pour conclure, vous passerez quand même un très bon moment de lecture avec Colm, nous retrouvons Brodick qui restera sans contexte mon chouchou de cette trilogie.
L'histoire que vous allez découvrir est riche, une demoiselle qui vous fera rire, un highlander têtu et borné, Liam piquant et séduisant. Mais si comme moi vous attendiez ce livre depuis plus de cinq ans, que vous connaissiez la plume de l'auteure au travers de ses écrits, autres que la trilogie : Un mari féroce ou la série lairds fiancées sur ordre du roi ou un ravisseur sans scrupules. Vous comprendrez ma déception.
j'en attendais peut-être trop, je l'imaginais tout simplement différemment.

Julie Garwood reste quand même maître des histoires des highlanders dans le top Five, des écrivains du style.

Par contre une question que je me pose pourquoi avoir mis une couverture avec une blonde, alors que Gabrielle a les cheveux de nuit ? Par moments je reste perplexe mais bon c'est comme ça.
http://jewelrybyaly.blogspot.fr/2015/11/chronique-aly-la-musique-des-sombres.html

par Jbyaly
Le Dernier des Clayborne Le Dernier des Clayborne
Julie Garwood   
Dernier tome de cette trilogie.
On retrouve Cole qui devient par la force des choses marshal. Il va aider Daniel Ryan à arrêter le gang de Blackwater. On découvre le passé difficile de Ryan dans ce tome et on ne peut que compatir avec lui.
Dans ce tome on rencontre 3 jeunes femmes très différentes, toutes les 3 avouent être la témoin du dernier braquage sanguinaire du gang mais une seule dit la vérité, laquelle?
Parmi ces 3 femmes bien entendu, Cole tombe amoureux d'une d'entre-elle et Ryan d'une autre, un peu facile non?
J'ai été assez déçue par cette trilogie, Julie Garwood m'avait enchantée avec "la splendeur de l'honneur", mais là honnêtement je me suis ennuyée, j'aurais dû me fier aux couvertures hideuses avant de me lancer dans cette trilogie...

par Skipere
Les Frères Clayborne Les Frères Clayborne
Julie Garwood   
Trois nouvelles qui nous offre les différentes histoires d'amour (sous forme de nouvelles) des trois frères Clayborne, excepté Cole qui aura le droit à son propre roman .

Je vais le dire tout de suite, comme ça après on en parle plus ;), ma deception réside dans ce format "nouvelle" !
J'aime les Clayborne, j'ai adoré le premier tome "Une lady en haillons" avec la charmante Mary Rose et Harrison et j'aurai réellement adoré que chacun des frères adoptif de la jeune demoiselle ait sa propre romance détaillée !
Les nouvelles ne sont pas mauvaises du tout, et en plus elles suivent un fil rouge (retrouver le marshall qui a subtiliser la montre en or que Mamma comptait offrir à Cole).
C'est distrayant et et surtout, on retrouve cette profonde loyauté et fraternité qui unit toute cette drôle de famille !
Mais tout se passe trop vite, les événement s’enchaînent et auraient bien mérité d'être plus détaillés pour qu'on ait moins cette impression de "surréaliste" !
Je suis persuadée que si chacun avait eu le droit à ses 360 pages de récit, ça n'aurait été que mieux ! Mais bon, on fait avec ce qu'on a, n'est-ce pas ? Et passé cette petite deception, n'en demeure pas moins que j'ai apprécié ces petits moments passés avec chacun des frères Clayborne, et surtout avec les demoiselles qui leurs sont destinées !

La première nouvelle concerne Travis: il va traverser "le pays" avec une jeune fille de l'Est qui croit trouver le bonheur dans l'Ouest auprès d'un parfait inconnu !
Les ennuis s’encharnent sur eux durant leur périple, je regrette que tout ces événements prennent le peu de place qu'il y a, au détriment des sentiments de nos héros, pas assez exploités ni mis en avant ! Leur relation, pour ne pas dire "amour" survient brusquement, de simples compagnons de voyages, ils en viennent à se disputer comme un vrai couple sur le désir qu'ils se portent l'un à l'autre alors qu'à aucun moment il n'a été abordé avant !
C'est regrettable et j'avoue qu'à la fin de cette première nouvelle, j'avais très peur de lire les deux suivantes !

La seconde concerne Douglas et là, je dois reconnaître que mon interêt a été piqué dès les premières pages !
Venu récupéré un étalon acheté quelques mois plus tôt, Douglas se retrouve confronté à une jeune veuve, en train d'accoucher seule et cernée par les bandits... Bien entendu, il est "le preux chevalier" et il se fait un devoir de rester aux cotés de la demoiselle en détresse pour plusieurs mois ...
J'ai vraiment adoré cette nouvelle, la protection sans contrepartie qu'offre Douglas dès les premières minutes à la demoiselle, tout se qu'il met en place pour elle et le bébé et tout ce qui se passe... J'en suis arrivée bien trop rapidement à la fin... C'était très émouvant, dans une ambiance de quasi huis-clos tendrement menée. J'ai savouré chaque page de cette (trop) courte nouvelle.

La troisième concerne Adam ... ah Adam ! Mon personnage favori du tome précédent, si humble, si posé, si réfléchi ... Tout ce qu'il n'est pas ici !
J'avoue avoir eu du mal à le reconnaître. La présence de Geneviève le trouble manifestement et le pousse à agir étrangement ! Après avoir découvert que son "ex-promise" avait manifestement des ennuis et qu'elle avait pris la fuite, il se lance à sa poursuite et tout d'eux partent alors dans une sorte de "road-trip" à travers le pays, découvrant "le monde et ses merveilles" ! C'est un brin trop merveilleux pour moi, leur conte de fée est entrecoupé de scènes d'actions qui heureusement donne un souffle d'air frais sur cette nouvelle somme toute assez commune. !

Ainsi, les trois frères Clayborne m'ont un tantinet déçu (surtout Adam, j'attendais tant de lui) mais je dois reconnaître que j'ai adoré les personnalités des héroïnes. Chacune foncièrement différente de l'autre, chacune en mauvaise posture et ayant besoin d'aide mais chacune indubitablement courageuse et fonceuse, caractérielle et s’efforçant de paraître douce alors qu'elles ont chacune une personnalité bien affirmée !

Je reste sur mon idée que parce tout à été trop survolé, je n'ai pas pu apprécié ces récits comme je l’espérais !
Je suis heureuse d'avoir lu cette suite parce que ça m'a permis d'avoir des nouvelles de Mary Rose et Harrison et je suis curieuse de lire le prochain et dernier tome de cette série consacré à Cole (le petit veinard, il a le droit à un roman complet rien que pour lui) !
C'est agréable de savoir ce qui s'est passé pour toute cette fratrie qui m'a enchanté lors du premier tome: je m'efforce donc de ne pas me focaliser sur ce tome légèrement décevant et je préfère voir la totalité de la saga dans son ensemble pour mieux apprécier la saga !
Une lady en haillons Une lady en haillons
Julie Garwood   
Quelle magnifique histoire d'amour mais surtout quelle magnifique histoire d'amitié et de fraternité entre les Clayborne.

Ce pacte qu'ils concluent autour de Mary Rose, leurs parcours à travers la Guerre de Sécession... Ces magnifiques lettres adressées à un personnage qui nous restera inconnue mais qu'on apprendra à aimer autant qu'eux l'aime !
J'adore tout cela !

Je vous l'accorde, coté crédibilité on repassera ... mais franchement, qu'est-ce que je m'en moque !
Je lis pour rêver, pour m'évader. Et trouver autant d'abnégation, d'amour et de courage dans ce roman m'a énormément plu ! Bien sûr que chacun des traits de nos Clayborne sont exagérés, ils sont si parfaits ! Si clichés aussi ! Mais c'est aussi ça qui fait tous le charme de ce roman !
(Vous l'avez donc compris, je déconseille ce roman à toutes celles qui ne sont pas capables de rêver et de s'enthousiasmer devant de belles déclarations dégoulinantes de tendresse et de bons sentiments, à toutes celles qui veulent s'ancrer dans la réalité avec des faits vraisemblables et réalistes... car il faut le reconnaître, il n'y a pas une once de plausibilité dans cet intrigue où 4 enfants-orphelins (dont un esclave noir en fuite) recueillent un bébé de quatre mois et décident de former une famille en partant vivre dans l'Ouest).

Comment ne pas s'émouvoir de constater que le "sage" (Adam) se lit d'amitié avec notre héros alors que le "teigneux" (Cole) ne cesse de le mettre à l'épreuve ?
Comment résister au charme de cette relation si particulière qui se forment entre ces quatre mâles alpha ultra protecteurs et l'inconnu qui séduit leur petite sœur avec une très grande (et fausse) maladresse ?
Comment ne pas fondre devant cette amour si pur qu'ils offrent à leur jeune sœur, devant autant de gentillesse et de générosité, autant de bonne volonté et de malice ?

Ambiance Far-West garantie pour cette comédie romantique entraînante, qui nous met du baume au cœur pour un très long moment !

Vous l'aurez compris, plus encore que le couple Harrison et Mary Rose, tellement attachants, je suis aussi envoûtée par les 4 frangins qui chacun à leur manière nous captivent et nous émeuvent !
4 cow boy protecteurs et ultra sexy, 4 personnalités différentes qui entoure notre héroïne d'un amour inaliénable.

Je sais que J'ai Lu Pour Elle va rééditer la suite de ce tome avec justement ces fameux frères en personnages principaux et vraiment, qu'est-ce que j'ai hâte de les retrouver ! Et de découvrir celles qui vont avoir l'honneur de partager leurs vies !

Je le dis sans honte, ce roman est désormais l'un de mes Julie Garwood préféré.
Il réunit tout ce que j'aime dans une roman: du romantisme entre deux personnages extrêmement attachants, de l'émotion aussi. Je n'aurai pas été contre un peu plus de passion, mais cela ne m'a pas manqué tant que ça tant les épreuves que les frères Clayborne font subir à Harrison sont cocasses et réellement amusantes ! Et cet esprit de camaraderie qui unit les 4 orphelins est touchant.
J'en oublierai presque de parler de nos amoureux ! L'évolution du personnage d'Harrison est sans aucun doute ce qui m'a le plus interpellée... et charmée ! C'est un homme d'honneur, un homme de pouvoir et un homme qui à la niaque !
La dernière partie du roman ne fera que confirmer cette impression, à mon plus grand bonheur !
Jamais je n'aurai pu imaginer une fin aussi parfaite, avec ce rebondissement qui redonne enfin au roman le rythme des premiers chapitres !

Installez-vous confortablement, et préparez-vous à séjourner dans un ranch étonnant et accueillant qui vous amusera, et surtout qui ne vous donnera pas envie de refermer ce roman, de quitter toute cette joyeuse fratrie si attendrissante !

En bref: C'est une très belle romance, avec des cow-boy sexy et pas commodes, un mystérieux inconnu charismatique et une belle et douce jeune femme qui sait se faire aimer !
Les Roses rouges du passé Les Roses rouges du passé
Julie Garwood   
Un livre très sympa, mais ça n'est pas mon préféré de l'auteure.

J'ai passé un bon moment de lecture, les personnages sont attachants, l'intrigue bien menée et il y a beaucoup d'humour.
Toutefois j'ai été un peu déçue par la fin trop vite expédiée à mon goût [spoiler]le père de Christina est une affaire réglée en un tournemain[/spoiler] et il en aura fallu du temps à Christina pour confier ses secrets à Lyon !

Mais cela n'a tout de même pas gâché mon plaisir, je lirai la suite de cette série, il me tarde d'arriver au T3 "Un Cadeau Empoisonné", apparemment et d'après les avis il est excellent !

par Attila9
Un ange diabolique Un ange diabolique
Julie Garwood   
Je suis assez déçu du livre pourtant j'aime beaucoup le style de Julie Garwood.
J'ai retrouvé sa plume dans certains passage cocasse mais il me manquait le petit quelque chose qui fait que l'histoire nous transporte vraiment.
A la fin le livre finit par tirer un peu trop en longueur et j'avoue avoir même survolé les 40 dernières pages pour connaitre le dénouement de cette histoire.
Malgré tout on passe quand même un bon moment et certains passages arrive à nous faire sourire de bon coeur!

par meliaa
Désir rebelle Désir rebelle
Julie Garwood   
Moyen : 1802, Caroline revient sur sa terre natale, l’Angleterre, avec sa cousine après avoir passé sa vie aux colonies. Sur le chemin les menant chez son père, elle porte secours à un homme et rencontre son ami Bradford. Depuis sa rencontre avec la jeune femme, Bradford ne pense qu’à la revoir mais ne sait pas qui elle l’est. Quand il la retrouve lors d’une soirée, il ne peut résister mais entre ces deux-là les étincelles jaillissent puisque Caroline n’est pas une femme ordinaire se laissant faire malgré l’attirance qu’elle éprouve pour lui... Ce livre est loin d’être le meilleur de Garwood, pourtant prometteur, il s’avère assez fade au final. Dommage.

par Folize
Un cadeau empoisonné Un cadeau empoisonné
Julie Garwood   
Je continue avec le plus grand plaisir les livres de Julie Garwood, et celui là est un petit de bijou !!! On ne cesse de rire à chaque chapitre. Pour commencer, le mariage de nos deux héros est des plus comiques, étant donné que les époux ont 4 et 14 ans... Quatorze années passent et Nathan enlève Sara, son épouse, afin de recevoir l'argent du contrat de mariage (il faut qu'ils aient un enfant). Mais sur le navire (et non bateau !!) de Nathan, Sara va faire bien des dégâts, tout comme elle en fera dans le cœur de Nathan... Un ex-pirate qui a le mal de mer et une jeune fille vivant dans ses illusions forment un couple pour le moins original, mais ils vont tellement bien ensemble ^^

par Rayathea
Prince charmant Prince charmant
Julie Garwood   
Une bonne histoire et qui a le mérite de sortir un peu des sentiers battus habituels des romans " aventures et passions ".
Tiffany part d'Ecosse pour se rendre au chevet de sa grand-mère mourante. A son arrivée, elle constate la foule rassemblé dans la demeure et les convives qui ont l'air d'assister à une soirée dans le monde plutôt qu'à une veillée funèbre.
Elle savait détester Londres et les manières de ces gens " bien né ", et ce qu'elle vit ne fit que le lui confirmer.
De son côté Lucas, arrivé depuis peu du Nouveau Monde, s'est vu contraint de payer l'héritier de son père afin d'obtenir la liberté de son plus jeune demi-frère. Un procédé qui l'a dégouté et écoeuré mais n'a fait que le conforter dans l'opinion qu'il avait de William, l'héritier.
La façon dont les chemins de Tiffany et Lucas vont se croiser est tout à fait singulière, il y a vraiment une histoire, autre que le rapprochement de ces deux là.
J'ignore si on le trouve encore à la vente mais ce fût un bon moment de lecture.

par ccmars