Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Gaby_book : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Le clan des MacGregor, Tome 1 : La fierté des MacGregor Le clan des MacGregor, Tome 1 : La fierté des MacGregor
Nora Roberts   
Quoi de dire de plus que c'est du Nora Roberts, on aime ou on aime pas. C'est toujours agréable de lire une histoire d'amour même si l'histoire et la fin ne nous surprend pas... disons que c'est reposant. ;)

par jujube
Damnés, Tome 4 : Volupté Damnés, Tome 4 : Volupté
Lauren Kate   
http://wandering-world.skyrock.com/3101105383-Fallen-Tome-4-Rapture.html

OH. MY. GOD. Rapture restera longtemps ancré dans ma mémoire, c'est certain. Le final de la saga Fallen est juste explosif, intense, dévastateur. Je ressors de ma lecture avec plein d'étoiles dans les yeux, l'estomac brûlant, les muscles tendus et les mains moites. Quel roman !!! Je ne sais pas si le fait que terminer Rapture marque également le point final à ma toute première saga lue en VO ( sérieusement ? Ça fait déjà deux ans que j'ai commencé Fallen ? J'ai vraiment du mal à y croire ) décuple mes émotions, mais j'ai vraiment l'impression qu'une page se tourne. Lauren Kate a su conclure avec brio et magnificence sa fabuleuse saga. C'est donc les larmes aux yeux et l'esprit encore embué de fascination par les splendides personnages que je viens de quitter que je vous écris cette chronique.
Rapture reprend exactement là où Passion nous a laissé. Lucifer a à nouveau déclencher la Chute des anges, Luce tente toujours d'en apprendre plus sur ses anciennes vies, et elle et Daniel sont encore plus déterminés à briser la malédiction qui empêche leur amour de s'épanouir complètement. On sent bien que dans ce dernier opus, tout s'accélère. La tension va crescendo, de la première à la dernière ligne. Lucinda, Daniel, et tous les anges qui les accompagnent ont désormais neuf jours, neuf tout petits jours, pour situer le lieu de la Chute, stopper le plan diabolique de Lucifer, et empêcher ce dernier d'effacer le passé à jamais. Pour cela, Cam, Arriane, Annabelle, Gabbe, Molly, Luce et Daniel vont devoir réunir trois reliques qui vont leur permettre de localiser le lieu précis où Lucifer viendra s'échouer sur la Terre avant d'annihiler l'Histoire.
Débute alors une folle aventure teintée d'action, de batailles et de sacrifices. J'ai adooooooooré cette partie de l'intrigue. On ne s'arrête jamais. Le rythme est haletant, inquiétant, et il nous coupe le souffle. Mon coeur a loupé des milliers de battements. Le temps s'égraine extrêmement rapidement, et il est impossible de perdre la moindre seconde. On s'inquiète, on se ronge les ongles, on transpire, on sent un nœud se créer dans notre estomac, nos doigts collent, notre respiration devient saccadée. Bref, Rapture nous plonge réellement en transe, et on en ressort vidés et émerveillés.
Nous rencontrons, une fois de plus, une myriade de protagonistes importants dans ce quatrième tome. Je pense surtout à Phil, Vincent, ou encore à l'attachante et adorable Dee. Malheureusement, d'importants sacrifices vont devoir être exécutés. Lauren Kate ne nous épargne pas. Il y a des morts, et ce sont aussi bien des méchants que des gentils. Mon coeur a saigné à plusieurs reprises face à toutes les pertes que nous impose l'auteure. Quelle torture ! On sent bien que la Fin est proche, que l'Apocalypse est sur le point d'éclater, et qu'il faut désormais être prêt à tout pour sauver le passé, le présent et le futur.
Rapture est également une véritable ode à l'amour. Daniel et Luce sont juste... Époustouflants. Leur romance est transcendante. Elle nous bouleverse et nous émeut au plus haut point. J'ai souvent souri bêtement devant leurs gestes tendres, leurs baisers éblouissants et leur passion ensorcelante. Puisque tout se joue maintenant, leur histoire nous touche encore plus profondément. Ils pourraient tout perdre. Nous pourrions les perdre. Tout cela fait que nous vivons, avec eux, chaque instant comme le dernier. Tout est électrique, tendu, et, pourtant, entre le chaos et la douleur, Daniel et Luce parviennent à briller grâce à leur lien unique et captivant. J'ai fondu à chaque moment volé qu'ils pouvaient se procurer. Je crois vraiment que leur histoire d'amour est une des plus belles que j'ai jamais lu, et qu'elle le restera encore très longtemps.
Grâce à cet opus, le rôle de Luce et l'histoire de chacune de ses existences, ainsi que sa toute première rencontre avec Daniel, nous sont expliqués. Seigneur !!! Je n'avais absolument rien vu venir ! L'évolution de Lucinda depuis Fallen est juste surprenante et saisissante. Elle a tellement changé, tout en restant, au fond, complètement elle-même. Des vérités sur son passé éclatent sans cesse durant notre lecture et, comme elle, on se perd entre choc et fascination lorsqu'on les apprend. Non mais madame Kate, vous êtes vraiment un génie. Quand j'y pense, tout est juste extrêmement logique. Qui est réellement Lucinda ? Je vais vous laisser l'immense plaisir de le découvrir car ce personnage est un des plus beaux jamais créé dans la littérature Young Adult. Elle me manque déjà atrocement, et je ne sais vraiment pas comment je vais supporter de plus jamais suivre son histoire.
Le style de Lauren Kate est toujours aussi poignant. Descriptions enchanteresses, atmosphère exaltante et lieux envoûtants, tout est fait pour qu'on visualise complètement chaque scène. J'ai adoré voler au-dessus des nuages aux côtés de Luce et Daniel, contempler le monde en pouvant caresser la lune, sentir les gouttes de pluie sur mon visage alors qu'elles étaient à des milliers de kilomètre de la surface du monde. Bref, on plonge corps et âme dans l'histoire. On se laisse totalement happer par les mots magnifiquement choisis de Lauren Kate, et c'est juste terriblement passionnant. Quel pied !
Nous nous perdons donc dans les vagues d'un tsunami enchanteur, caressant sans cesse des centaines d'émotions. Peur, panique, tristesse, joie et espoir s'unissent une ultime fois pour nous briser, nous consumer, nous détruire et nous dévaster. On parvient à la conclusion de l'histoire sans réellement s'en rendre-compte, toujours perdus entre rêve et réalité.
Maintenant que je connais le fin mot des aventures de Luce et Daniel, je dois bien avouer que deux sentiments se mêlent en moi : la frustration et le bonheur. Je ressors un poil frustré de ma lecture car j'ai eu la légère impression que tout ce qu'a vécu la myriade de personnages n'a pas servi à grand chose... Enfin "pas servi", non, mais quand on réalise ce qui les attend, je me dis que l'auteure aurait pu nous réserver une autre fin. Attention, je précise tout de même que celle-ci est fabuleuse, bien que je sais d'avance qu'elle ne plaira pas à tout le monde. Je ne trouve pas les mots exacts pour décrire cette sensation douce-amère, en fait... Je pense juste que j'avais imaginé autre chose et que, comme cela ne s'est pas réalisé, j'ai eu l'impression de ne pas avoir eu ce que je voulais. C'est plus cela, en fait. Mais vous découvrirez tout ça par vous même !
Et, évidemment, je me sens tellement soulagé pour Luce et Daniel que mon bonheur doit transparaître sur mon visage. Ces deux-là, ainsi que tous leurs alliés, me manquent déjà terriblement. Depuis que je les ai quitté, je ne peux pas m'empêcher de les chercher entre les nuages, Daniel portant Luce contre lui et formant un rai de lumière si pure que je ne pourrais pas les louper. Si vous me lisez, sachez que je vous attend, mes anges. Vous resterez définitivement deux personnages ultra attachants et adorables, que j'aimerai beaucoup suivre à nouveau. C'est quand vous voulez !
Rapture est donc, à mes yeux, une conclusion parfaite à la saga Fallen. Malgré ma minuscule frustration face à un évènement ayant lieu dans les dernières pages, le roman ne perd aucunement son charme. On ressort rêveurs et fortement émus de notre lecture, et c'est tout ce qui compte. Lauren Kate a su créer un univers complet et magnifique, doté de protagonistes qui le sont tout autant. Ce monde angélique va terriblement me manquer, tout comme Luce et Daniel, mes amants déchus préférés jusqu'ici. Luce a réellement muri, et son histoire d'amour avec Daniel est véritablement exceptionnelle. L'auteure nous ramène aux sources de chaque ressenti, de chaque sentiment. Les émotions comme l'amour le plus pur et la haine la plus intense sont toutes décrites à la perfection. Un roman passionnant qui conclut superbement une saga envoûtante et attachante, à laquelle je penserai encore très, très, longtemps.

par Jordan
Sexy coach Sexy coach
Maude Okyo   
Ma grande déception est arrivée à la fin de l'histoire... quand j'ai découvert qu'il y avait une suite et que l'auteur s'arrête sur une fin non résolue. J'ai horreur de ça !
Sinon, j'ai passé un bon moment avec une Mila un peu déjantée sur les bords. Elle aborde la vie avec humour et dérision et c'est très plaisant. Gros clin d’œil à la littérature du genre puisque qu'on aborde l'adaptation cinématographique de "Soie et Fleuret", un livre complètement inventé mais on le regrette presque tellement ce livre fictif est souvent décrit :-)
C'est court (150 pages), l'histoire défile sans qu'on ait le temps de s'ennuyer et les personnages apportent leur lot de situations croustillantes.

par Tanith
Pretty Wife Pretty Wife
Cécile Chomin   
Un petit roman très sympa. L'héroïne est attachante et même, si on se doute de la fin, c'est vraiment bien écrit.

par boutlet
Accusée par erreur Accusée par erreur
Marilyn Pappano   
livre rapide à lire pas mauvais mais pas transcendant non plus. Ce laisse lire mais ne me marquera pas dans le temps
Le plus beau des Noëls Le plus beau des Noëls
Karina Bliss   
Petite histoire très légère. Ce n'est pas terrible mais ça remplit très bien son office de divertissement pendant une heure.

Le tout est assez cliché bien sûr, tant du point de vue de la partie Noël que de celui de l'histoire d'amour. Mais bon, dans ce genre de bouquin, on ne s'attend pas à être surpris ni d'originalité, donc ça ne m'a pas dérangé.

Les personnages sont sympathiques, même si j'ai trouvé Mike un peu trop ours mal léché quand même.
Leurs sentiments débarquent un peu de nulle part et abruptement, étant donné qu'ils n'avaient pas vraiment beaucoup de contacts et ce depuis des mois qu'ils habitent côte à côte.

A lire pour passer le temps !

par Vitany
Hypnose Hypnose
Peter James   
Charley et Tom forment un couple de quadras sans enfant qui rêve de s'installer dans la campagne anglaise pour relancer une vie sentimentale routinière et, qui sait, enfin parvenir à avoir un enfant. Quand Charley découvre Elmwood Mill, un charmant moulin du XVème précédemment occupé par une grande couturière solitaire, elle a l'impression d'avoir toujours connu cet endroit et même d'y avoir vécu autrefois. Et lorsqu'elle y emménage avec son mari, son chien et son poisson rouge, l'impression tourne à la certitude au fur et à mesure de réminiscences, de rencontres et autres coïncidences troublantes. Elle tente alors de pratiquer une régression mentale sous la houlette d'une sorte d'hypnotiseur qui parvient à lui faire revivre des pans oubliés de son passé puis de vies antérieures à sa naissance. Loin de la rassurer, ces séances vont l'entraîner de plus en plus profond dans l'horreur et le drame.
« Hypnose » se présente comme un thriller plus psychologique que policier qui explore les méandres de l'inconscient du personnage principal à la lumière ou plutôt dans les ténèbres du paranormal, de l'ésotérisme, de la démence et de la parapsychologie. L'intrigue menée sans grand rythme démarre sur le thème de la maison hantée (plutôt soft, rien à voir avec les monstruosités d'Amityville...) puis se développe sur celui de la régression mentale, des vies antérieures avant de monter en puissance et d'accélérer enfin (aux alentours de la 300ème page seulement) pour laisser entrevoir le « pot aux roses », le « pourquoi du comment », l'abomination de la désolation qu'il est hors de question de dévoiler pour le pas faire perdre tout intérêt à d'éventuels lecteurs. On s'attache assez facilement au personnage de la pauvre héroïne sur qui s'accumulent tant de malheurs et de déboires et nettement moins à celui de Tom, stéréotype de la lâcheté et de l'égoïsme masculin qui disparaît très vite pour réapparaître un peu artificiellement à la fin, pas plus qu'aux personnages secondaires, tous un peu caricaturaux. L'histoire, au bout du compte assez peu originale, est bien menée, quoiqu'un peu trop lentement à mon goût personnel. Le style est fluide et agréable à lire. L'ennui, c'est qu'une fois le livre refermé, on a l'impression de ne pas avoir appris grand chose et d'avoir passé pas mal de temps à se divertir à la lecture d'un ouvrage calibré, formaté, efficace mais sans génie ni signe particulier. De là à assurer que « Peter James a trouvé son créneau, quelque part entre Stephen King et Michael Crichton », comme indiqué en quatrième de couverture, il y a un pas et même un gouffre que le lecteur ne saurait franchir. Nul doute que le « créneau » en question n'est que commercial et se situe quelque part, mais quelque part bien en dessous des deux grands romanciers en question !
Horsemen, tome 1 : Le pouvoir du vampire Horsemen, tome 1 : Le pouvoir du vampire
Sharon Ashwood   
Ce livre est une petite perle.

Au vu du titre et du résumé, je pensais lire une histoire « classique » de vampire. J’ai été agréablement surprise en découvrant que l’auteur a créé une véritable histoire. Il y a du fond. C’est très bien construit.

Personnellement, j’aime beaucoup le personnage de Jack – même si c’est le grand absent du livre.

Les personnages principaux sont attachants. J’aime beaucoup la meilleure amie de Chloé. Le passage avec le loup était drôle. Ça m’a fait beaucoup rire qu’il se mêle ensuite du mariage et qu’il se mette à la cuisine !

Je hais prodigieusement Carter ! Ce n’est pas possible de rejeter ses propres fautes sur les autres à ce point !


par lara4
La famille Quinn, tome 27 : Jusqu'au 7ème ciel La famille Quinn, tome 27 : Jusqu'au 7ème ciel
Kate Hoffmann   
Une histoire que je n'ai pas trouvée franchement intéressante et même ennuyeuse (j'ai lu la fin en travers tellement je m'ennuyais)...

Par contre, la romance était traitée de façon agréable, tout en douceur, respect et consentement mutuel.

Je n'ai juste pas accroché, je ne sais pas pourquoi...

par Vitany
Disney - Les Chefs-d'Oeuvre Disney - Les Chefs-d'Oeuvre
Thomas Rowe    Rudyard Kipling    Félix Salten   
Redécouvrez la magie de Disney grâce à ce superbe recueil d'histoires !

De merveilleuses illustrations vous permettront de partager en famille et de revivre avec émotion les plus beaux chefs-d’œuvre de votre enfance : Le Livre de de la Jungle, Bambi, Blanche-Neige, Peter Pan, Alice au Pays des Merveilles, Pinocchio, Les 101 Dalmatiens, Le Roi Lion, Aladdin et Les Aristochats.

par Gaby_book