Livres
472 997
Membres
446 329

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gael



Description ajoutée par adeleh 2019-09-21T19:50:14+02:00

Résumé

Romain, infirmier psychiatrique dans la région d'Annecy, a aimé Gaël à la seconde où il l'a connu.

C'était un amour sans espoir, du moins le croyait-il : Gaël était hétéro, marié, bien plus jeune que lui et surtout, c'était le fils de son meilleur ami, Thibault. Pendant des années, Romain a masqué ses sentiments, jusqu'à ce qu'un jour, ce dont il n'avait jamais osé rêver se produise : Gaël s'est installé chez lui, avec ses deux enfants.

Rigide, intransigeant, Thibault n'a pas pardonné, et a aussitôt coupé les ponts.

Lorsque, quelque temps plus tard, le même Thibault, qui est journaliste, est mandaté pour effectuer un reportage en immersion dans un Centre de soins pour toxicomanes, l'infirmier qui l'accueille n'est autre que Romain...

"Gaël" est une sublime histoire d'amour, une ode lumineuse à la tolérance dont les personnages vous toucheront en plein coeur, et vous marqueront à jamais.

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par adeleh 2019-09-21T19:55:09+02:00

Un jour, tu partiras.

Tu me quitteras, tu m’abandonneras du jour au lendemain, sans aucun signe avant-coureur, sans m’avoir du tout prévenu, sans le minimum de préparation et d’humanité qu’on accorde, d’ordinaire, aux condamnés qu’on va exécuter, pour qu’ils aient le temps de se faire à l’idée.

En hiver, ou peut-être à l’automne, quand les jours raccourcissent et que les feuilles des arbres tournent, teintant la forêt d’un manteau fauve dont elle se dépouillera bientôt. Il y aura, au matin, les fumerolles de brouillard qui recouvrent la terre, la rosée de la nuit perlant sur les brins d’herbe et le givre, aux fenêtres qui laissent passer le froid.

Le froid. C’est lui qui m’éveillera, ce jour-là. J’ouvrirai les yeux, tiré du sommeil par l’instinct d’inéluctable, la certitude impuissante qu’en te regardant dormir aujourd’hui, j’éprouve déjà. Comme aujourd’hui, elle me déchirera la poitrine, comme aujourd’hui je me mordrai les lèvres pour ne pas hurler mon désespoir.

Froide, ta place dans le lit, simple creux dans le matelas que je n’effleurerai qu’à peine, de peur de faire disparaître le seul stigmate de nos extases anciennes. Froide, la maison vide, le poêle, que chaque nuit tu te chargeais d’alimenter au gré de tes insomnies, éteint depuis des heures sans doute, depuis que dans la nuit tu seras parti.

De tes affaires, tu n’emporteras rien. Nul vêtement sinon ceux que tu portais, ni livre, ni objet, ni photo, tu me laisseras à adorer des souvenirs morts, et qui pour toi n’auront jamais compté.

Nu, le froid, toujours, glaçant ma peau et hérissant les poils sur mes bras, j’errerai de pièce en pièce, luttant encore, espérant malgré l’évidence, priant bien que je ne croie plus en Dieu depuis si longtemps, pour qu’Il m’accorde un jour de plus, une heure, une seconde, pour que le miracle s’accomplisse et que tu sois encore là.

Mais Dieu n’existe pas, et tu seras parti.

Tu auras fui, avant l’aube, emmenant tes enfants avec toi, ne me laissant pas même un mot d’adieu.

C’est inéluctable. Je le sais. Je l’ai toujours su.

Que j’allais aimer.

Que j’allais souffrir.

Je te regarde dormir, paisible, tes paupières tressautant légèrement en ponctuation d’un rêve qui doit être doux, puisqu’il te fait sourire. Incapable de me retenir, je me penche et j’embrasse tes lèvres, caresse imperceptible, mais tu ne te réveilles pas, remuant juste la tête, un peu, puis murmurant quelques mots indistincts.

Je te regarde, gravant chacun des traits de ton visage aimé dans ma mémoire de peur qu’il ne s’efface, quand je t’aurai perdu.

Un jour, tu partiras, et alors il ne me restera plus qu’à mourir.

Il n’y aura pas d’après.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Cissou33 2019-09-26T10:23:13+02:00
Bronze

Mon dieu quelle lecture !

Je suis passée par toutes les émotions :

- déroutée au début par les deux points de vue narratifs : * celui de Romain qui est amoureux de Gaël depuis longtemps et * celui de Thibault, le père de Gaël et ancien meilleur ami de Romain. Déroutant pour plusieurs raisons : celle d'avoir le point de vue de Thibault et non de Gaël ; celle d'être dans le flou sur les sentiments de Gaël tout du long ; et cette façon qu'a Romain et Thibault à s'adresser à Gaël "tu" tout au long du roman ; déroutée car l'histoire commence alors que la relation entre Gaël et Romain est entamée depuis deux ans, que la narration et les souvenirs oscillent entre présent et passé sans jamais avoir de repères chronologiques clairs et cette impression du coup d'être ballotée dans l'histoire, de chercher à résoudre un puzzle qui s'étale devant nous.

- émue par la ses sentiments de Romain si profonds : son amour pour Gaël et celui inattendu pour ses enfants ; son désespoir devant la coquille vide que peut parfois être Gaël ; sa peur de le perdre ; sa solitude alors même qu'il est entouré par trois êtres qu'il aime plus que tout.

- en colère par Thibault pour son intolérance, sa lâcheté, son absence.

- révulsée par la famille de Gaël, par son ex-femme Sandra, cette horrible folle.

- éblouie par l'amour que l'on ressent dans tous ces silences

Spoiler(cliquez pour révéler)- dévastée par cette fin que l'on attendait sans la vouloir même si je n'avais pas vu venir cette horrible injustice ; et par cette scène de fin, tellement emplie d'amour, de solitude, de chagrin.

Je ne ressors pas indemne de cette lecture et même s'il a fallu que je m'accroche parfois au début car je ne comprenais pas tout le sens du puzzle, je suis heureuse d'avoir persévéré, d'avoir cru en Romain et Gaël et d'avoir espéré avec eux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par schaeffer 2019-09-24T13:47:32+02:00
Or

j'ai beaucoup aimé le fil de l'histoire même si l'auteur a une façon bien a elle de tournée son récit c'est un livre ou le pardon est de mise mais aussi l’acceptation de soit mais ce n'ai absolument pas un récit érotique , loin de la,

pas une seule scène de sex juste quelque baiser mais pas besoin de sa pour ressortir tout l'amour de ce livre bonne lecture

Afficher en entier

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 2
Commentaires 2
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode