Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de gaelle608 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Game of Thrones, une métaphysique des meurtres Game of Thrones, une métaphysique des meurtres
Marianne Chaillan   
Une initiation à la philosophie sur fond de guerres et de dragons. Chaque famille ou personnage est associé à un philosophe ou une thèse. Au début des chapitres, des tests sont proposés pour déterminer votre appartenance à l'une ou l'autre des familles: Lannister et Stark côtoient Spinoza et Kant. L'auteure dévoile la philosophie derrière les actions des personnages de la série. Un livre très intéressant et ludique.
Harry Potter à l'école de la philosophie Harry Potter à l'école de la philosophie
Marianne Chaillan   
Évidemment, dès qu’on parle de Harry Potter, je suis intéressée, donc je n’allais pas passer à côté !

Dans ce texte, Marianne Chaillan étudie le rapport d’Harry Potter à la philosophie, en comparant la façon dont les personnages se comportent par rapport aux grandes écoles de philosophie et de pensées.

Ce petit livre est vraiment accessible, bien documenté et intéressant. C’est une façon amusante de s’intéresser à la philo grâce à un livre qu’on aime bien. Après, je ne peux m’empêcher de me demander si JK Rowling a réellement pensé à tout ça, ou si comme la plupart des gens de notre culture, elle a été baignée dans ces philosophies et modes de pensée, imprégnée et que cela a transpiré dans son œuvre ? Il serait intéressant de voir si sur une histoire similaire, un auteur chinois ou amérindien par exemple, aurait des personnages qui réagissent de la même manière.

Donc un texte intéressant, vite lu, accessible, mais comme toujours, difficile de savoir qu’elle est réellement la part consciente de l’auteur dans ces réflexions !

par heleniah
Animale, Tome 0 : Tambours dans la nuit Animale, Tome 0 : Tambours dans la nuit
Victor Dixen   
J’ai découvert Victor Dixen grâce aux fabuleux livres Jack Spark et comme beaucoup de monde, j’ai succombé au charme des mots. J’ai donc été surprise, excitée comme une puce à l’idée de savoir qu’il allait publier (enfin) un autre roman ! Et qu’elle surprise en plus, que le prélude soit disponible en Ebook et gratos ! Tout pour plaire… J’ai beaucoup apprécié ma lecture. Encore une fois l’écriture de l’auteur y est pour beaucoup. Mais je ne vois toujours pas quel est le rapport entre le prélude et son futur roman ANIMALE qui va paraitre en aout ? J’ai lu le résumé et quelques chapitres d’ANIMALE qui étaient disponibles tout les deux à la suite du prélude. Mais franchement je ne vois pas du tout le lien… C’est un gros point d’interrogation. Alors peut être que c’est juste un conte pour nous faire attendre et nous mettre l’eau à la bouche… Ou bien la suite des aventures de notre cher soldat ? Je ne sais pas. Mais en tout cas, ca me donne envie d’acheter le livre !

par Chrissy
La Purge La Purge
Arthur Nesnidal   
Dommage que la satire, très bien lancée et servie par un style tout à fait intéressant, finisse par se perdre en règlements de comptes personnels. L'idée de faire des khâgneux des personnages de roman du XIXe est plutôt bonne et amusante, pourtant. Restent une plume et un regard acérés et pertinents qui méritent qu'on suive ce tout jeune romancier.
Évasion Évasion
Benjamin Whitmer   
Si nous étions dans un Disney, nos évadés chanteraient : ♫ Libérés, délivrés ♪ On ne nous enfermera plus jamais ♪ Libéré, délivré ♫ C'est décidé, je m'en vais ♫ (1)

Les gardiens de prison chanteraient plus : ♫ Ça vaut pas la peine ♪ de niquer le système ♪ Pour aller faire l'évadé ♫ Dans la neige qui vient d' tomber ♪ Ça fait rire les méchants ♪ Ça dure jamais longtemps ♫ Ça fait pus rire personne ♪ Quand les gardiens t'assomment ♫ (2)

Mais vu que nous sommes dans un roman de Benjamin Whitmer, les gardiens vont plutôt chanter : ♫ On va vous matraquer, à éclater vos cervelles ♪ Vous buter ♪ À coup d'manivelles ♪ Vous retrouver, vous foutrez plus l'bordel ♪ On va vous buter tellement on est cruels ♪ (3)

Benjamin Whitmer n'a pas la réputation d'écrire des romans feel good, ni des récits avec des licornes, mais des romans noirs de chez noirs, quand bien même le récit se déroule sous la neige.

E, lisant ce livre, vous savez ou vous mettez les pieds. Ici, tout est brut de décoffrage et les prisonniers évadés ne sont pas les pires.

Véritable récit de chasse à l'homme, l'auteur nous expédie dans le trou du cul du Colorado, en 1968 et là-bas, tout est permis pour remettre les gens dans le droit chemin, surtout des évadés. Pas de sommation, on flingue à vue.

La force de ce récit ne tient pas que dans son scénario taillé au scalpel, mais aussi dans ses personnages qui sont de véritables paumés, des types qui n'ont jamais su aller plus loin que leur bled pourri et ceux qui ont réussi à le quitter un jour, ont dû revenir ensuite.

Une alternance de narrateurs (prisonniers, gardiens, journalistes) ajoute aussi du peps au récit car nous pourrons le suivre au travers de plusieurs regards tout en s'immisçant dans la psyché, dans la vie, les pensées, les secrets, les blessures, les liens, des différents protagonistes. Violent, parfois.

Oubliez le rêve américain, c'est une utopie qu'on vous a vendu et qu'on a avalé. Avec Whitmer, jamais tu n'avales des couleuvres car il te remet le pays de l'Oncle Sam au milieu du village et te dresse un portrait au vitriol, sans concessions, sans circonstances atténuantes. Accusé, levez-vous et vous n'aurez pas droit à un baveux.

L'auteur, après nous avoir enfoncé la tête dans une nuit noire (et obscure) sous la neige froide et immaculé, va la maculer d'hémoglobine, de violence, de coups de feu et maltraiter tous ses personnages et le lecteur aussi.

Évasion, c'est une histoire très simple, sans doute racontée des milliers de fois : le pouvoir de l'auteur est de nous la raconter encore une fois, à sa façon, avec ses mots taillé à la serpe.

Son histoire, elle est unique dans sa manière de vous attraper les tripes, dans sa manière de vous coller un pain dans la tronche et de vous laisser ensuite avec un sale goût dans la bouche.

Un roman noir de chez noir et il ne vous reste même plus l'espoir… C'est brut, c'est violent, c'est le portrait d'une ville sans foi ni loi et où ceux qui devraient la garder, ou du moins, la respecter, se torchent le cul avec.

Un roman noir qui mélange l'amour des mots avec la poudre des balles, la poésie avec la matraque. C'est sombre, ça flirte avec le glauque mais jamais il n'y sombre.

Magistral.

(1) Sur l'air bien connu et super exaspérant de "La reine des neiges" et si vous ne connaissez pas cette chanson, je vous envie cette chance ! Restez vierge…

(2) Sur l'air de "La complainte d'un phoque en Alaska" du groupe Beau Dommage ou de Robert Charlebois, au choix.

(3) Sur l'air de "On va s'aimer" de Gilbert Montagné.
21 leçons pour le XXIe siècle 21 leçons pour le XXIe siècle
Yuval Noah Harari   
Si je devais donner un conseil à propos de ce bouquin, ce serait de ne pas le lire à la suite, mais de piocher les chapitres au gré de vos envies. Harari raconte bien et il sait beaucoup de choses. "Sapiens" et "Homo Deus" ouvraient des des voies propices à la réflexion. Le souci de cet ouvrage-ci est compris dans le titre. Il s'agit de leçons, et même si ce n'est sans doute pas volontaire de sa part, l'auteur livre peut-être un peu trop les conclusions auxquels il voudrait nous voir aboutir. Je retiendrai quand même la leçon n°15 à propos de l'ignorance, qui mérite qu'on y fasse largement écho.

par Ukko-Ukko
Sapiens : Une brève histoire de l'humanité Sapiens : Une brève histoire de l'humanité
Yuval Noah Harari   
A lire avec un esprit critique en ne prenant pas tout pour argent comptant! Cet ouvrage ne se borne pas à exposer factuellement les dates majeures de l'histoire du monde, mais apporte un regard différent sur l'évolution et le développement. Harari nous rappelle l'insignifiance de l'Homo Sapiens à ses débuts et cherche à trouver les raisons qui l'ont poussé à conquérir le monde et à changer constamment de mode de vie. A travers les révolutions cognitive, agricole et scientifique, Harari cherche à comprendre comment et pourquoi nous sommes devenus ce que nous sommes, interdépendants, prisonniers d'une société de consommation, et ce que nous pourrions devenir. Vraiment intéressant ! quoique un peu trop didactique.

par BrigitteO
Permis de galérer Permis de galérer
Nina Belile   
Permis un jour, permis toujours ! Le tout est de l'obtenir. Conduite à adopter, virages à négocier, culs-de-sac à esquiver… Une jeune femme a bien malgré elle foncé dans le panneau et vous dévoile avec la plus grande malice son journal de bord. Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le permis : le vrai du faux, les frais de trop… Prenez place sur la banquette arrière et attachez votre ceinture, en voiture Simone !

par Lyia08
« La guerre des métaux rares : La face cachée de la transition énergétique et numérique » « La guerre des métaux rares : La face cachée de la transition énergétique et numérique »
Guillaume Pitron   
Un livre qui nécessite absolument qu'on prenne le temps de le lire tant il éclaire sur la politique géostratégique de la Chine, sur la transition écologique et sur l'état de notre monde. Parce qu'à supposer que même le quart de la moitié est avéré (ce dont je ne doute pas), nous sommes dans un sacré pétrin. Bien des scandales devraient éclater dans les années à venir sur les « promesses non-tenues de la transition verte » (ex. avec les voitures électriques dont le bilan carbone est supérieur aux voitures actuelles). Visionner le reportage diffusé sur France 5 vaut également le détour: "Le monde en face - Déchets électroniques, le grand détournement" (diffusé notamment le mardi 19 février 2019, et encore trouvable sur internet).

par Xapa
La magie du rangement illustrée La magie du rangement illustrée
Marie Kondo   
Voici un petit livre bien sympathique qui nous aide à faire tris quand trop d’objets s’entassent dans nos placards. On commence donc l’histoire avec Shiaki Suzuki, une femme de travail débordée qui se laisse complètement aller. Ce n’est que lorsque son voisin lui fait une réflexion qu’elle se rend compte de l’ampleur de la tâche à venir. Son appartement est complètement encombré, et elle ne sait pas du tout par quoi commencer pour tout ranger, c’est là qu’elle fait appel à Marie Kondo, une fée du logis.

En bref, c’est un petit livre pratique qui donne de bonnes explications comme la façon de plier son linge ou de trier ses livres ou encore ses papiers. Il n’y a bien sûr aucune obligation forcée de se séparer de ce qu’on aime véritablement, c’est justement pour faire ressortir ce qui nous tient à cœur et je pense d’ailleurs suivre aussi toutes les indications données afin de faire mon grand ménage de printemps, je vais avoir grandement besoin de ces astuces !

En bref, bien illustrée, les personnages sont amusants et ça donne envie faire un bon gros nettoyage à son tour ! Une très bonne découverte pour les gens qui comme moi ont du mal à jeter leurs affaires usées.


Read more at http://ma-boite-de-pandore.e-monsite.com/pages/chroniques/manga/la-magie-du-rangement.html#DRdC8uqcUDdUUpaB.99