Livres
466 881
Membres
431 459

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Galénor, Tome 1 : Le Livre des Portes



Description ajoutée par AudreyVerreault 2016-07-01T02:37:54+02:00

Résumé

Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths – des êtres hybrides mi-humains, mi-démons comme des muses, des vampires, des chimères… la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d’inferniths terrorise Galénor depuis des décennies – meurtres, maisons incendiées et disparations s’enchaînent… JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu’elle est une géminie, sorte de magicienne qu’elle croyait pourtant disparue… Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres…

Amitié, amour, trahisons, surprises et dangers mortels l’attendent, dans un monde où il est parfois difficile de différencier le vrai du faux et où de vieilles craintes et superstitions se sont installées…

Le livre des Portes est le premier tome des aventures de JudyAnn à travers Galénor.

Afficher en entier

Classement en biblio - 49 lecteurs

Extrait

Chapitre 1

ASSASSINAT À GODWYNN

La nuit était tombée depuis peu. La flamme de la lanterne projetait des ombres dansantes sur les murs de l’auberge. Un groupe de voyageurs jouaient aux cartes à une table près de l’âtre de la cheminée où un feu crépitait. Les seuls clients que JudyAnn avait eus de toute la soirée. D’après leur accent, ils venaient de Galara, un village au sud de la mer d’Ankara. JudyAnn et son amie Ingrid observaient un vieux livre d’histoire décrépit que leur avait prêté Caradin, le guérisseur de leur village. Elles s’étaient arrêtées sur une illustration de la légendaire cité d’Anastasia. Le dessin à l’encre noir ne rendait évidemment pas justice à la splendeur de l’ancienne capitale. Ses fins détails et l’immense château digne des histoires de Nymar, le conteur de leur village, faisaient cependant rêver les deux jeunes femmes. JudyAnn s’imaginait ce qu’aurait pu être sa vie si Galénor avait été un endroit plus sûr. Elle aurait pu visiter Anatasia et la vallée des champs Chantants, se baigner dans la mer des Songes, courir sur les plaines de Vigrid… JudyAnn se tourna vers Ingrid.

– T’as jamais eu envie de partir d’ici ?

– Pour aller où ?

– J’en sais rien. (JudyAnn haussa les épaules.)

Depuis la bataille des plaines de Faradonia, quelques originaux exceptés, personne ne sortait d’Aldorham, encore bien moins des terres du Tarzar. Depuis la chute du pont Sans Fin, des hordes de mages noirs patrouillaient dans les territoires du sud. On racontait qu’ils détruisaient tout sur leur passage et que personne ne leur survivait. Le peuple d’Aldorham vivait donc depuis plusieurs années cloîtré derrière ses remparts. N’ayant pratiquement aucun contact avec l’extérieur, ses habitants pratiquaient d’anciennes coutumes perçues comme complètement dépassées ailleurs à travers Galénor. Les non-magiciens étaient ainsi tenus de vouvoyer les magiciens et les femmes ne devaient entre autres pas boire d’alcool ni porter des robes trop courtes ou trop voyantes. Les vieilles peurs et superstitions avaient aussi du mal à disparaître. On racontait entre autres que le fait de ne pas s’incliner devant un magicien comme le voulait la tradition pouvait porter malheur… JudyAnn sortit un bocal de baies de Mistrad et le présenta près de la cage de Drago, un phénix d’un rouge saisissant au long bec protubérant. Il s’envola dans un battement d’ailes sonore et attrapa au vol les petits fruits rouges qu’elle lui lança. Il se posa ensuite sur le comptoir et enfouit sa tête dans sa paume en émettant une sorte de roucoulement. Des coups secs retentirent alors et la porte de l’auberge s’ouvrit dans un grincement. Drago poussa un petit cri strident et se nicha sur l’épaule de JudyAnn, la tête recourbée dans son cou. Un homme entra dans l’établissement. Sa capuche dissimulait son visage dans l’ombre. Il s’approcha du comptoir derrière lequel se tenaient JudyAnn et son amie.

– Vous avez une chambre pour la nuit ? demanda-t-il.

– Bien sûr, ça fera cent costilles. (JudyAnn passa une main sur le fin plumage de Drago pour le calmer.)

L’étranger lui tendit l’argent, releva un peu sa capuche et posa un regard perçant sur l’oiseau.

– Les phénix sont très rares, dit-il. Vous pourriez en tirer une bonne somme… Je vous en offre huit-cents costilles.

– Il n’est pas à vendre, déclara JudyAnn.

...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Fin bâclée quel dommage. Livre excellent à part ça

Afficher en entier
Lu aussi

Un livre plutôt sympathique à lire. L'univers créé est très complet et très intéressant. Le seul hic c'est que certains passage sont un peu long alors que d'autres auraient pu être plus étoffés (surtout la bataille vers la fin du livre)

Afficher en entier
Bronze

Sincèrement, la couverture de ce livre est magnifique ! Elle promet fort en magie et j'adore qu'il y ait un animal (le phénix ici). De plus, j'espérais le lire depuis au moins un an après avoir lu le résumé intrigant. Étant une grande admiratrice du genre fantastique, je me disais que Galénor : Le livre des Portes me plairait grandement.

Les points forts

Dès le début, j'ai été frappée par la créativité des noms de lieux, monuments et autres tels que le pont Sans Fin et les Frontières du Couchant. Ils sont merveilleux et nous font rêver, tout simplement ! De plus, on est instantanément dans le monde de Galénor ! Celui-ci est bien amené et l'on comprend sans peine la situation, les personnages et le monde. On s'y croit vraiment. Le monde est habilement construit ainsi que les pensées et les cultures. J'adore les expressions comme "c'est long en dragon", haha ! Cela va sonner bizarre, mais le racisme envers les vampires, sphinx et autres créatures magiques m'a beaucoup plu. Pourquoi ? Eh bien, il est tout à fait réaliste bien que fondamentalement terrible.

J'aime aussi beaucoup les descriptions des environnements comme les asphodèles qui se sont répandues à Galénor. C'est joli et on s'imagine bien le lieu. Ces descriptions ne sont pas superflues ni trop longues. Elles sont bonnes ! Sans oublier les couleurs qui décrivent l'environnement, telles que les montagnes turquoise et le feuillage violacé ! Quelles merveilles à imaginer ! Inspirant et coloré. Un autre fait notable est l'excellente imagerie de transition de JudyAnn de Aldorham à Galénor. JudyAnn vit sobrement dans un petit village très strict et simple de style traditionnellement médiéval (ou du moins rustique) ou il y a peu de liberté et de couleurs. Puis, elle se rend à Godwyn ou presque tout est le contraire (c'est une ville avec de récentes technologies, colorée et plus libre).

Par ailleurs, les dialogues sont époustouflants : ils coulent si bien, je jurerais que les personnages sont assis devant moi ! En ce qui concerne l'écriture elle-même, je trouve que le vocabulaire est joli et l'on peut même y apprendre quelques mots. Elle convient donc à l'histoire et au public cible. L'écriture n'entrave en rien la lecture et est sans flafla. En outre, le rythme des conversations et le changement de locuteur est hallucinant et excellent. C'est à s'y méprendre quant à son réalisme.

D'ailleurs, le rythme de l'histoire lui-même est bon. Il suit une belle courbe de surprises et de moments d'action mélangés à des pauses bien méritées. Un truc que j'ai particulièrement adoré : la surprise d'un monde ou on croit que le seul style est rustique, voire médiéval, mais qu'il y a en fait des électroménagers, des téléviseurs et autres appareils dans d'autres villes ! Je ne m'y attendais pas du tout et, sérieusement, c'était génial. Très différent de la plupart des livres fantastiques que j'ai lus.

Un dernier point : l'animal chéri de JudyAnn, Dragon le Phénix ! J'ai aimé leur relation. Il est rare d'avoir un animal de compagnie si présent dans les histoires. Vraiment, bravo !

Les points faibles

Malgré ses excellents points forts, il y a d'aussi importants points faibles. Par exemple, l'auteure utilise beaucoup trop de points de suspension, c'en est énervant ! Qui plus est, il y a aussi trop d'explications inutiles quant aux sentiments et réactions des personnages. Ce serait bien mieux de nous montrer ces sentiments et leur évolution par des actions ou pensées au lieu de nous dire "JudyAnn était triste", etc.

Par ailleurs, la magie de JudyAnn n'a aucune préparation. Je comprends que la magie, s'ils en ont, ne se déclare pas avant leur 19e anniversaire, mais c'est quand même vraiment trop soudain. Et en plus, elle est l'élue (ou du moins un personnage extrêmement puissant et important). Il me semble qu'il aurait fallu un peu d'événements en lien avec la magie auparavant pour rendre ce changement crédible... Bien sûr, nous savons qu'elle est adoptée et qu'elle est certaine de ne pas être magicienne. Mais en même temps, il n'y a rien, vraiment rien, qui rend ses puissants pouvoirs crédibles.

Selon moi, la fin est... bof. Tout finit extrêmement bien. Trop bien, à mon avis. M'enfin, la lecture de l'intrigue elle-même est assez prévisible, des clichés bien présents. Comme je dis, la fin est très typique des contes de fées et autres fantastiques. Ça tire même les cheveux afin que tout finisse trop bien. Ça m'a déplu sans bon sang. Plus de réalisme et un peu de drame (juste un !) auraient été fortement appréciés. Là, on voit bien que l'auteur a forcé la mise et ça nous sort de l'histoire. C'est dommage.

En conclusion

Malgré ses excellents points forts qui m'ont fait rêver, les points faibles sont trop importants. Je donne donc à Galénor : Le livre des Portes une note de 3.5 étoiles. Je lui aurais volontiers donné plus sans cette fin, car l'imagination qui y est déployée est magnifique ! J'adore le monde de Galénor qu'Audrey Verreault a créé.

Je le recommande pour ceux qui veulent être émerveillés par la beauté des mondes imaginaires et ceux qui ne sont pas dérangé par des fins de ce genre. Les descriptions et les dialogues sont à couper le souffle. Pour ma part, je vais lire le deuxième et voir si je continuerai la série ou non, car j'ai quand même apprécié l'aventure.

Afficher en entier

Eh bien, mon seul regret c’est de ne pas avoir lu ce livre avant! J’ai changé de téléphone et complètement oublié de télécharger l’application kindle et du coup, que j’y avais des livres non lus.

L’auteur nous lance dans une aventure rocambolesque dans un monde qu’elle a imaginé. L’histoire est excellente et très bien exploitée et nous fait découvrir un monde avec une touche d’obscurité. Il y a de l’action et beaucoup de mystère ce qui nous fait tourner les pages. Soit dit en passant, les descriptions sont tout à fait magnifiques, autant les lieux que les personnages sont bien détaillés sans trop en faire. Il ne faut pas trop stresser avec le nom des endroits, des différentes créatures et leurs descriptions, les plus importantes reviennent rapidement (le début du livre peut sembler contenir trop d’informations dans ce sens), mais dès que l’aventure de JudyAnn, l’héroïne de l’histoire, débute vraiment on oublie vite tout ça pour vivre pleinement cette aventure.

J’aurais aimé en connaitre un peu plus sur les 3 amis de JudyAnn, mais qui sait ce que le tome 2 nous réservera? Je ne vous raconte pas l’histoire, à vous de la lire, mais si vous aimez Harry Potter, vous serez servis!

Afficher en entier
Or

Très bon livre. Un mélange de twilligt, harry potter, les seigneurs des anneaux,... Fin vraiment pas mal comme histoire. j'ai beaucoup aimé.

Afficher en entier
Or

Une très bonne lecture, même si quelques points pêches un peu.

Afficher en entier
Bronze

Une lecture sympathique mais qu’il ne m’a pas transcendée.

L’histoire est sympa , prometteuse et un univers bien construit mais plusieurs détails m’ont chagrinés.

Premièrement nous ne sortons pas des clichés habituels : une héroïne qui n’en se doute de rien sur son passé et qui se révèle être un rêve extraordinaire, l’histoire d’amour au premier regard, le méchant qu’il veut dominer le monde bref rien de neuf sous le soleil.

Deuxièmement: une histoire prometteuse mais qui parfois évolue trop vite et mériterait plus d’explications. On comprend le lien des geminis mais j’aurais aimé en’ savoir plus su leurs origines, les pourquoi ils vont sauver le monde etc... cette histoire d’illusion d’optique tombe comme un cheveux sur la soupe, présage et puis plus rien , dommage.

J’ai bien aimé par contre l’univers créer, les paysages et la vie dans ce monde fantastiques en lien avec plusieurs univers.

Par contre je sais pas vous mais la fin m’a surprise. Pas dans le sens je m’y attendais pas mais plutôt dans le sens : euh pourquoi ça s’en temine d’un coup comme ça avec le mot FIN qui tombe presque en plein milieu d’une explication sur l’histoire et sa suite. Bref je l’ai trouvé mal placée.

J’attend la suite car j’aimerais connaître quand même l’avenir des personnages mais je me précipiterais pas dessus non plus.

Afficher en entier
Bronze

Un livre sympa plein de potentiel mais qui possède quelques défauts.

J’ai trouvé l'histoire vraiment originale avec un univers détonant. Les personnages sont plutôt attachants. Mais un problème que j’ai rencontré se retrouve dans la plume de l’autrice. Je m’explique, j’ai trouvé que parfois l’histoire allait trop vite et on ne comprenait pas comment on en était arrivé là. Le récit aurait sûrement mérité plus d’explications et de détails. Mais j’ai tout de même passé un bon moment avec ce livre.

Afficher en entier
Bronze

Ma chronique : http://freelfe.blogspot.fr/2018/04/galenor-tome-1-le-livre-des-portes.html

Le livre des portes est le premier tome de la série de fantasy Galénor d’Audrey Verreault. Ce premier tome coûte 11,04€ (selon Amazon) pour 358 pages.

C’est le résumé et la magnifique couverture qui m’ont attiré vers ce livre. L’objet est en effet très beau, les pages sont très aérées.

J’ai été captivée dès les premières pages par le style de l’écriture et l’univers proposé. J’étais très curieuse et j’ai été surprise par un bon nombre d’élément du livre.

L’univers proposé par l’autrice est très riche et bien construit. Cependant, et c’est ma critique en général du livre, je ne l’ai pas trouvé assez approfondit. Beaucoup d’éléments sont passés trop rapidement et peu développés alors qu’il y aurait tellement à creuser encore !

Les personnages sont intéressants bien que parfois agaçants. Mais c’est le côté un peu adolescent des personnages qui m’a agacé, comme souvent. La romance ne m’a pas plus emballé que ça mais ça rend le livre attrayant malgré tout. De fait, j’ai apprécié l’héroïne mais j’ai encore plus apprécié Vincent (qui n’a pas un prénom qui lui va ^^).

L’univers est dense, mais pas assez développé. L’action est intéressante mais là encore, ça va trop vite. De fait, ma critique en général de ce livre est qu’il reste un potentiel qui n’est pas développé. Des éléments de l’univers, des intrigues… J’ai eu l’impression que l’autrice ne se donnait pas le temps, qu’elle allait trop vite, alors que son histoire et son univers sont vraiment intéressants, intrigants, captivants. A mon sens, c’est le petit bémol de ce livre : il pourrait être bien meilleur avec une centaine de page en plus, en faisant attention à ne pas tomber dans la longueur.

Malgré cela, j’ai vraiment été emballée par cette histoire et par cet univers. Le livre est bien écrit, même si la présentation me questionne (moi et les présentations de livres, décidemment ^^) avec des coupures qui m’ont parfois surprise.

J’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre que je recommande à un public Young Adult, pour une lecture agréable et un univers de fantasy très sympathique.

Je remercie l’auteur pour sa confiance et l’envoie de son agréable roman.

Afficher en entier

Activité récente

Eve-40 l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-08T03:50:12+02:00

Les chiffres

Lecteurs 49
Commentaires 32
Extraits 2
Evaluations 26
Note globale 7.46 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode