Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de GamesOfBooks : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
L'Homme idéal, Tome 1 : Mystery Man L'Homme idéal, Tome 1 : Mystery Man
Kristen Ashley   
Selon mes goûts difficile de considérer que Hawk est "l'homme idéal"... Gwen lui reproche sa manière de se comporter, notamment pendant 18 mois il ne lui dit pas son nom, son numéro, se contente de passer pendant la nuit pour le sexe et voit d'autres femmes ! Après cela, elle lui pardonne parce qu'il est beau et doué au lit ?! J'ai du mal à trouver cela acceptable/crédible.
Donc zéro pour la romance, pour moi ; en revanche les personnages secondaires sont hilarants (les meilleures copines) et l'univers plein de péripéties comme dans la série des Rock Chicks.

par IsaR
Organigramme Organigramme
Jacques Pons   
Dévoré en un peu moins de deux jours, « Organigramme » est et restera définitivement l’un de mes coups de cœur de l’année 2018.

Comme tout le monde le sait, l’univers de la mode était un milieu de faux-semblants où on est plus souvent entouré d’ennemis que d’amis. Jacques Pons, l’auteur de ce livre qui y travaille à côté de son activité d’écrivain, vous en offre une vision encore plus piquante où beaucoup vendraient père et mère pour tenter d’y réussir. Aborder le milieu de la mode dans un thriller est déjà une belle originalité car souvent, on est à des années-lumière de cet environnement ; et voilà déjà un point positif. Surtout quand c’est fait avec autant de talents !

Louis Laigneau est une maison de haute-couture dont la direction et les cadres supérieurs s’imaginent maîtres du monde. On y découvre chacun des personnages, leurs failles mais surtout leurs ambitions démesurées. Après un week-end de « team-building » à l’étranger, les morts vont commencer à s’accumuler et c’est tout l’organigramme de la société qui s’en trouve menacé.

Le bandeau entourant le livre indiquait qu’il s’agit du coup de cœur RTL 2018 et c'st amplement mérité. J’ai vraiment tout adoré dans ce bouquin : des personnages finement décrits qu'on adore détester, du suspens à chaque page qui nous empêche de déposer le livre pour faire autre chose que de le continuer, des voltefaces inattendus et surtout, un final.... G-R-A-N-D-I-O-S-E comme je les aime mais qui reste si rare au regard du nombre de livres que je lis par an. J’ai vraiment vécu ce livre comme un film ou une série tant il pourrait devenir le scénario d’une prochaine production cinématographique. J’avais l’impression d’évoluer aux côtés des salariés de Louis Laigneau et d’en vivre la trame.

L’idée d’insérer le fameux organigramme au début du livre est une super idée de la part de l’auteur pour que nous pauvres lecteurs, nous nous y retrouvions plus facilement que ce soit parmi les noms ou parmi les fonctions. Attention, n’ayez pas crainte pour autant, les personnages ne sont pas des centaines et l’auteur lui-même n’hésite pas à refaire des rappels au fil de l’histoire.

J’ai vainement tenté de trouver quelque chose que je n’aimais pas dans ce livre et cela a été peine perdue. Ah si, tout compte fait j’ai un problème: le fait de devoir le terminer et de se dire : « pourquoi est-ce l’unique livre de cet auteur ? ». Si ce livre est un premier roman mais que seront ses prochains écrits ? C’est tellement maîtrisé que c’est déjà plus que prometteur et je suivrai attentivement ses prochaines (je l’espère de tout cœur) publications.

Je tiens à remercier vivement les éditions Hugo Thriller pour leur confiance (et en particulier, Célia ;). Définitivement, cette maison d’édition reste une de mes préférées au regard de leur catalogue si riche à chaque fois de belles découvertes. Et encore un tout grand merci à l’auteur, Jacques Pons, pour la délicate attention de la dédicace ;)

Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/01/organigramme-de-jacques-pons-thriller.html

par Julie-176
Kingdom, Tome 1 : King Kingdom, Tome 1 : King
T. M. Frazier   
Mais?? Je n’ai pas les mots pour décrire KING de manière délicate... Car ce n’est pas un livre délicat c’est vulgaire, sans queue ni tête, un « bad boy » avec des aspects douceureux pour faire passer les tueries, et les insultes. Qui justifie qu’une héroïne sans personnalité tombe amoureuse de lui. Le premier chapitre commence alors que KING a douze ans et déjà le roman n’a aucun sens, même dans des quartiers très pauvres et avec une mère comme la sienne, même en ayant grandi plus vite que la moyenne et en étant devenu mature à son insu, à douze ans personne ne s’exprime comme ça. Du sexe, des insultes, des révélations absurdes encore du sexe et des insultes c’est ce qui constitue le roman page après page. La seule chose qui m’a fait tenir jusqu’à la fin (et encore j’ai du lire en diagonale parce que honnêtement s’attacher à des personnages sans profondeurs comme cela c’est difficile) c’est l’histoire de Doe, là protagoniste principale, j’avais envie de comprendre qui elle était et pourquoi elle avait atterri là, mais même ça, c’est décevant. En ce qui concerne la fin, oui, bon petit sursaut pour ceux qui n’ont pas détesté vous aurez envie d’avoir le tome deux directement dans les mains, pour moi personnellement c’est la fin de KING.

par summeraws
The Vincent Boys, Tome 2 : Une fille cache l'autre The Vincent Boys, Tome 2 : Une fille cache l'autre
Abbi Glines   
Alors que dire de ce livre pour commencer l'auteur a une manière d'écrire qui rend l'histoire assez poignante et donne envie de pleurer ensuite l'histoire en elle même est super bien construite et se lit très facilement . Tout aurait pu faire de ce livre une merveille si 3/4 des personnages n'étaient pas aussi horribles
Je suppose que le premier tome parlait de l'histoire entre Beau et Ashton mais de ce que j'ai pu voir sur ces 2 la je peux dire sans hésitation que je ne le lirai pas car j'éprouve une forte antipathie pour eux . Dans ce deuxième tome ils m'ont paru très froids, égoïstes et sans coeur face à la peine bien justifiée de Sawyer . C'est normal d'éprouver de la rancoeur quand on se fait piquer sa copine par son propre frère !!!! Pour moi Beau est un sale type arrogant et cruel et Ashton ressemblait à une garce. Le pire c'est que personne ne prend parti pour Sawyer tout le monde voulait qu'il tourne la page pour que les deux autres ordures puissent profiter de leur bonheur et je trouve que c'est degueulasse d'exiger ça .
J'avais pris parti pour Sawyer en voyant le comportement qu'avait eu son frère et son ex envers lui mais la manière dont il traitait Lana m'a vite fait changé d'avis c'est pas parce qu' il souffre qu'il devait se servir d'elle comme il l'a fait durant la moitié du livre . Il est devenu aussi idiot que son frère ce qui est dommage

Par contre j'ai adoré le personnage de Lana .C'est une femme forte gentille qui a eu la malchance d'avoir un père aussi nul , une mère stressante ,une cousine péripatéticienne et d'avoir croisé le chemin de 2 mecs machos et sans pitié
Ce livre m'a boulversé car Lana m'a fait beaucoup de peine dans sa quête de l'amour et bien que Sawyer soit devenu comme son frère ça m'a aussi peiné qu'il soit aussi mal jugé des autres alors qu'ils sont pas mieux . La seule qui peut juger c'est Lana les "2 autres " devraient juste se taire et essayer d'avoir un coeur pour culpabiliser un peu même si ça se termine bien à la fin
Une histoire très prenante mais beaucoup trop de personnages qui n'étaient pas attachants à mon goût

par ingaelisa
Marked Men, tome 6 : Asa Marked Men, tome 6 : Asa
Jay Crownover   

Une histoire sympathique pour clôturer la série.

Enfin presque puisqu'il y a trois spin-off à ma connaissance à propos de ZEb et Sayer, Orlando et Dom et Avett et Quaid dans la série Saints of Denver...

On devrait donc avoir des flashs du devenir de nos 12 personnages de Marked Men...

par LJ51
Off-Campus, Tome 2 : The Mistake Off-Campus, Tome 2 : The Mistake
Elle Kennedy   
Un coup de cœur pour le premier tome, qui m'avait donné envie de lire le second. Et franchement, j'ai passé un merveilleux moment en compagnie de Grace et John.

L'histoire est celle de Grace et John. Ces derniers se rencontrent par hasard, alors qu'ils ont riens en commun. Lui est une star de l'équipe de hockey et peut avoir toutes les filles qu'il veut, alors qu'elle est une étudiante parfaite de première année. Ils entament une relations, mais Grace s'éloigne de lui, car John se comporte comme un "salaud"... Il va galérer à la reconquérir, car elle souhaite se venger du fait qu'il l'a fait souffrir...

Je dois dire que je suis rentrée très rapidement dans l'histoire, mais qu'au milieu, je me suis un peu ennuyée. En effet, l'auteur a choisi de décrire le ressenti de Grace et John pendant leur "séparation" et c'est très long à mon avis. Malgré ce petit dérangement, j'ai été accro à l'histoire, car je voulais savoir comment aller se passer la fin de leur histoire, comment ils allaient réussir à construire quelque chose. Surtout que j'ai trouvé que les événements ne sont pas devinable à mon goût.

La fin est juste époustouflante. On sait depuis un moment pour le couple, mais quelque chose va changer leur vie et je trouve cela juste magnifique. Je suis tellement heureuse pour Grace et John.

Grace est une jeune fille de première année, qui n'aime pas beaucoup sortir, elle préfère travailler. Mais depuis son enfance, elle est amie avec une fille extravertie qui aime beaucoup sortir. Elle l'accompagne parfois, même si elle parait effacée dans leur amitié, mais elle va s'en rendre compte quand elle va quitter John. D'ailleurs, la première fois qu'elle le voit, elle pense qu'elle n'est pas faite pour lui, même s'il l'attire irrésistiblement... Malgré tout, elle change radicalement et ne compte pas en rester là quand John la fait souffrir... Elle va se venger, ce qui est vraiment à mourir de rire, car on voit qu'elle veut retourner avec lui. Bref, j'ai vraiment rigolé avec ce personnage, même si des fois, j'avais pitié d'elle vu qu'elle n'a pas vraiment confiance en elle... Un personnage féminin très différent d'Hannah, mais que j'ai beaucoup apprécié, surtout qu'elle m'a fait beaucoup rire.

John est une star de l'équipe de hockey. Depuis qu'il est à l'université, il profite de toutes les filles qui lui passent sous la main. Mais quand il rencontre Grace, il ne peut plus la sortie de sa tête. Mais il ne sait pas trop comment s'y prendre avec elle et ne reconnait pas tout de suite son attachement pour cette fille, car il n'a pas jamais ressenti cela pour une femme. Parfois, il m'a agacé, mais sinon, il sait être un véritable gentleman avec Grace. Il est mignon et très attentionné comme jamais. Bref, j'ai vraiment adoré ce personnage pour cela, mais aussi pour son enfance pas facile avec les problèmes de son père et l'accident de sa mère. Il me fait un peu pitié, même s'il cache à tout le monde ce qu'il vit... Un personnage de John que je ne suis pas prête d'oublier.

Le style d'écriture est comme dans le premier tome descriptif comme j'aime. Mais je déplore, comme je les dis plus haut, quelques longueurs. Malgré tout, j'aime beaucoup la plume de l'auteur et je lirais surement d'autres romans d'Elle Kennedy.

En général, une belle histoire avec des personnages très différents l'un de l'autre, qui m'ont vraiment fait passer un bon moment, malgré quelques longueurs.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2016/09/off-campus-tome-2-mistake-delle-kennedy.html
Caraval, Tome 1 : Caraval Caraval, Tome 1 : Caraval
Stephanie Garber   
Caraval est un livre qui a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux et son résumé très mystérieux m'a tout de suite attiré, j'ai donc été vraiment heureuse de pouvoir le recevoir grâce à Booknode que je remercie. La magie n'a pourtant pas opéré sur moi et je trouve que le bruit qu'on a fait pour ce roman n'est pas vraiment justifié.

Scarlett espère assister au spectacle de Caraval avec sa soeur depuis des années. Mais alors qu'elle perdait espoir et qu'un avenir plus radieux s'offrait à elle grâce à un mariage arrangé qui pourrait les mettre à l'abri de leur père violent, Scarlett reçoit enfin une réponse du maître du jeu de Caraval. Ils sont invités, sa soeur, son fiancé et elle, à assister au prochain spectacle. Alors que Scarlett se décide à refuser l'invitation -son mariage étant devenu plus important pour elle-, la jeune femme se retrouve malgré elle sur l'île des Songes où va se dérouler le prochain Caraval. Sa sœur a disparu et elle est obligée de jouer au jeu pour la retrouver. Car Caraval n'est pas vraiment un spectacle : complots, doutes, appât du gain, Scarlett va vivre une aventure loin d'être magique.

J'ai eu beaucoup de mal avec le début du livre. Entre Scarlett qui est un peu niaise et plutôt peureuse, sa soeur qui elle est dévergondée et égoïste, et Julian, un jeune marin qui n'y est pas pour rien à leur arrivée sur l'île, qui est un vrai pervers, je sentais que ma lecture allait être éprouvante. Et même si les personnages finissent par évoluer et devenir moins agaçants (quoi que, Julian m'a vraiment exaspéré jusqu'au bout à tout le temps se tromper sur le nom de l'héroïne), c'est ensuite l'histoire et l'univers qui m'ont posé problème.

J'ai vraiment été déçue par le spectacle. La magie n'est pas beaucoup présente, d'autant plus que, comme Scarlett, on se met beaucoup à douter de l'authenticité de ce qui nous est présenté. J'ai bien aimé l'inspiration vénitienne de son univers, mais j'aurais aimé que l'auteure s'attache plus à nous décrire Caraval et s'attarde moins sur les pensées et les questions de Scarlett. Je n'ai pas été immergée.

Le style de l'auteure, en général, m'a lui aussi posé problème. Je l'ai trouvé froid et il n'a pas réussi à m'émouvoir. Des personnages importants meurent et je n'ai absolument rien ressenti. J'ai pourtant beaucoup aimé les nombreuses comparaisons, l'auteure associe très souvent les émotions à une couleur, un aspect vraiment original et unique de son style.

L'histoire va elle aussi un peu dans tous les sens et j'ai trouvé que certaines scènes manquaient de cohérence. [spoiler]La potion qui a l'odeur de son père par exemple, son effet est complètement ridicule, surtout qu'elle la lance sur son fiancé...[/spoiler] L'histoire d'amour m'a fait ni chaud ni froid car tout est beaucoup trop confus. L'auteure essaye aussi de jouer sur l'aspect psychologique et angoissant du jeu, mais j'ai trouvé qu'elle n'allait pas jusqu'au bout. La fin lève le voile sur beaucoup de mystères, mais je l'ai trouvée un peu facile avec tous ces personnages qui ressuscitent...

Ainsi, j'ai malheureusement trouvé que Caraval était un livre vraiment trop brouillon. Son histoire est floue, ses personnages agaçants et son univers empreint de magie n'est pas assez bien décrit pour vraiment transporter le lecteur. Je ne pense pas lire la suite.
http://bookshowl.blogspot.fr/2017/02/caraval-tome-1-stephanie-garber.html
Wait for You, Tome 2 : Jeu d'innocence Wait for You, Tome 2 : Jeu d'innocence
Jennifer L. Armentrout   
Le premier tome, que j'avais adoré, était sur Avery et Cam. Ce deuxième tome est centré sur Tess, la soeur de Cam, et Jase, le meilleur ami de Cam.
Suite à une grave blessure qui l'empêche de vivre son rêve, entrer dans une école de danse, Tess est contrainte de suivre des études "classiques". Elle rejoint donc l'école où sont déjà Cam et Avery et un certain Jase, meilleur ami de son frère et son amour d'enfance secret. Après avoir échangé un baiser passionné une année plus tôt, Tess et Jase ne s'étaient plus revus. Les sentiments vont très vite remonter à la surface et une idylle va naître entre ces deux personnages. Le tout nouveau couple devra faire face à plusieurs obstacles qui mettront à mal leurs sentiments naissants.
J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome, qui est pour moi aussi bon que le premier.
Tess m'a beaucoup plu. Elle est forte, sait ce qu'elle veut et ne veut pas. Elle a su tirer bénéfice de ce qu'elle a vécu par le passé et s'en servir comme une force pour aller de l'avant.
Jase est également un personnage intéressant. Il est beau, avec des yeux gris qui vous transpercent, un sourire tantôt moqueur, tantôt sincère, un côté mystérieux qui nous plait tant chez nos chers personnages masculins! Il aime sa famille, ses parents et son petit frère Jack, et ferait tout pour eux, spécialement Jack! Bref il m'a fait fondre!
Jamais déçue par cette auteure qui me fait à chaque fois fondre pour ses histoires. J'attends le tome 3 avec impatience.
Nuit après nuit, Tome 2 : Après cette nuit Nuit après nuit, Tome 2 : Après cette nuit
Lauren Blakely   
L'avis d'Esméralda :

J’ai frôlé le coup de cœur avec le premier tome, mais le second ne m’a pas tout autant enthousiasmée !

Clay et Julia, à eux deux, leur attirance est torride, sensuelle et passionnée. Mais la vie et les secrets ne font pas bon ménage et amène inexorablement à une séparation déchirante et désastreuse. Le manque de l’un devient insupportable. Les nuits endiablées leur manque. Les caresses, les sensations, leurs respirations, leurs regards, leurs espoirs. Mais quand la reconquête est en marche tout devient possible.

Le second tome se veut beaucoup plus lent que le premier. On n’est pas dans l’explosion due à la découverte des premiers émois. Ici Clay et Julia apprennent à ce connaitre, échangeant de longues heures par téléphone. Bien évidemment quelques scènes épicées viennent endiablées cette relation longue distance. Ils se découvrent et amorcent une relation où la confiance se fait une place de plus en plus importante. C’est lors du mariage de Mckenna, la sœur de Julia, où les retrouvailles font permettre de faire table rase du passé (Julia va avouer ses tourments) et ainsi ,débuter une histoire sérieuse.

Clay est toujours aussi fougueux et dans sa débâcle de ses sentiments, il fera une erreur qui remettra tout en cause. Julia est toujours aussi déterminée et tient toujours autant à son indépendance, peut-être qu’elle devrait lâcher prise par moment, ça lui éviterait une prise de tête carabinée.

Les traits de caractère des personnages sont approfondis, le lecteur les découvre davantage. Le scénario est dans la continuité du premier volet : Julia est toujours au prise d’un mafieux. Ses exigences sont de plus en plus pesantes et oppressantes. Elle ne sait pas si elle va pouvoir sans sortir ! La relation de Clay et de Julia prend un nouveau sens !

Cette romance à tout pour plaire ! Tout y est palpitant, des scènes romanesques à couper le souffle, leur amour est si débordant qu’il fait palpiter notre cœur ! Les scènes de sexe ne tombent pas dans la lubricité ou le vulgaire, mais ont tout de même le mérite de mettre les papillons dans le ventre.

Je me suis posée toute la journée la question : mais qu’est ce qui a pu me déranger pendant cette lecture ? Peut-être que ce n’était pas le bon moment pour aborder cette lecture ? Quelques passages dans la traduction m’ont refroidi, amenant à caser mon rythme de croisière ! J’ai quand même trouvé que certains passages auraient pu être mieux développer et amener davantage de rebondissements. Parfois je suis exigeante dans mes lectures, mais voilà ce second tome a un sacré potentiel qui malheureusement ne m’a pas convaincue ! J’espère que le troisième tome, fraichement sorti aujourd’hui, relèvera mon niveau d’appréciation.
Jamais deux sans toi Jamais deux sans toi
Jojo Moyes   
Encore une pépite de Jojo Moyes. Cette auteure a un talent particulier pour nous faire rentrer dans les pensées de ses personnages, les rendre attachants. Nous partageons leurs émotions, leurs joies, leurs problèmes, ... surement parce que les personnages sont souvent les gens comme vous et moi.
Bref, un livre a ne pas manquer pour passer un bon moment.

par Ninie07