Livres
387 732
Comms
1 359 745
Membres
275 976

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Sophie secoua la tête à Keefe.

"Tu es sans espoir, tu sais cela?"

"Pas tant que je t’ai. Répare-moi Foster. Tu es mon seul espoir."

- Sophie Foster et Keefe Sencen

Keeper of the Lost Cities, Everblaze.

Afficher en entier

Fitz arrêta son ami avant qu'il ait pu bondir à la gorge du rebelle.

-Il n'en vaut par la peine.

-Du tout... C'est toi qui n'en vaut pas la peine, répliqua Gethen. Je serai libre avant la fin de la nuit. Nous disposons d'une armée d'ogres. Croyez-vous...

Il fut interrompu par un bruit d'os brisés. Sa tête avait été projetée en arrière avec une telle violence qu'il perdit connaissance, le visage en sang.

-Désolée, marmonna Sophie, abasourdie, les yeux baissés sur son poing.

Elle retira ses doigts endoloris et vérifia que ses articulations étaient intactes..

-Vous avez vu ça ? Rassurez-moi ! demanda Keefe avant de se tourner vers la jeune fille. Je suis un peu en état de choc depuis tout à l'heure, alors... je n'ai pas René, quand même ? Foster lui a bien cassé la figure d'un seul coup de poing ?

Fitz et Biana hochèrent la tête.

Afficher en entier

- Le Cygne Noir sait qui je suis, Keefe. Pas qui j'étais, ni qui je crois être. Qui je suis vraiment.

Le jeune homme s'approcha si près d'elle qu'elle aperçut son reflet dans les glaces.

- Bon, nous savons tous les deux que je ne suis pas doué pour le sérieux et la compassion, donc pardonne-moi si je n'y vais pas par quatre chemins... Quand vas-tu te rendre compte qu'ils ne peuvent te dicter qui tu es ? Peut-être peuvent-ils te raconter quelques anecdotes sur ton passé et ta famille... et je comprends que tu t'en effraies. Mais s'ils te disent que ta mère est la plus ouverte et la plus décontractée qu'ils aient jamais rencontrée, vas-tu tout à coup devenir moins têtue ou moins secrète ?

- J'en doute, convint Sophie.

- Et s'ils affirment que ton père était encore plus farceur que moi... ce qui, entre nous, est impossible. Enfin, admettons. Vas-tu soudainement te mettre à sécher les cours pour jouer des tours à Dame Alina, ou au Magnat Leto, ou à je ne sais quel futur principal ?

- Non plus

- Bien. Notre famille ne détermine pas notre personnalité. C'est nous qui en décidons. Crois-moi, mes parents s'arrachent assez les cheveux à mon sujet. Et parfois, c'est la seule chose qui m'aide à tenir jusqu'à la fin de la journée.

Afficher en entier

- Tes parents n'ont pas fait trop d'histoires pour te laisser sortir ? demanda-t-elle afin de briser le silence inquiétant.

- Un peu, si, admit le jeune homme. Mon père a décidé que notre amitié pourrait détruire la réputation des Sencen... ce qui n'est pas pour me déplaire, d'ailleurs. De cette façon, non seulement je passe du temps avec toi, mais en plus j'agace mon père. D'une pierre de coups !

Il taquina Sophie du coude pour lui arracher un sourire.

Afficher en entier

"Mais. . . Je sais que votre cœur était à la bonne place, même si votre cerveau était clairement parti en vacances pour l'après-midi ".

- Sophie Foster

Keeper of the Lost Cities, Everblaze.

Afficher en entier

"Parce que notre famille ne décide pas qui nous sommes. Nous décidons qui nous sommes ".

- Keefe Sencen

Keeper of the Lost Cities, Everblaze.

Afficher en entier

Elle les attira contre elle. Elle tenais a faire une belle déclaration.

-Je t'aime,maman,chuchota-t-elle . Je t'aime,papa

-Nous t'aimons aussi, lui repondirent-ils dans un concert de sanglotes.

p503

Afficher en entier

-Alors c'est ça la fameuse bague dont tout le monde parle ?

Elle tourna l'anneau d'argent lisse sur son doigt. Dex lui en voudrait-il si elle oubliait de le porter le lendemain ?

-Tu es déjà au courant ?

-Comme environ la moitié de l'école. Je ne suis pas fâché qu'on ne parle plus de ma famille !

Elle baissa les yeux.

-Je suis désolé.

-Ne le sois pas... Tu penses vraiment que ça m'atteint ?

-Ce n'est pas le cas ?

Depuis toujours, Fitz apparaissait comme le petit génie issu d'une famille d’exception, alors s'entendre dire qu'il occupait la "table des minables", c'était tomber bien bas.

-Tu oublies que je n'ai jamais été normal, Sophie. Rappelle toi: je manquais sans cesse les cours pour partir à ta recherche avec mon père lors de ses missions secrètes. Toutes sortes de rumeurs couraient à mon sujet. D'après ma préféré, je souffrais d'une effroyable maladie intestinale qui me forçait à rester à la maison pour me soulager. Mon petit doigt me dit qu'elle venait de Keefe, celle-là.

-En effet, c'est tout à fait son genre.

-N'est-ce pas ? Mais c'est ce qui nous a rapproché. Lui, c'était l'excentrique qui avait sauté une classe, tandis que j'étais le type qui disparaissait sans cesse. Personne ne voulait trainer avec nous.

Afficher en entier

"Est-ce que c'est douloureux ?" demanda Fitz après un instant de silence.

"Oui", répondit Keefe avant que Sophie n'ait eu le temps de mentir. "Je le sens d'ici. Pour être honnête, Sophie... j'aime bien Dex, mais j'ai surtout envie de lui mettre un coup de pied là où je pense.

"Moi aussi", approuva Fitz.

"Et moi donc !" renchérit Sandor, posté à l'entrée de la pièce.

- Fitz et Biana Vacker, Keefe Sencen, Sophie Foster, et Sandor

Gardiens des Cités Perdues, Le Grand Brasier

Afficher en entier

Keefe sourit de toutes ses dents.

- Mignonne et maligne ! Pas étonnant que Dex t'ait passé la bague au doigt !

- C'est ... Je ... (Elle se cacha derrière ses cheveux.) Tu es prêt ?

- J'y vais en premier, décréta Sandor.

Afficher en entier