Livres
477 997
Membres
459 201

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Vous voyez pourquoi je ne voulais pas en parler ? demanda Keefe. C'est comme, juste au moment où tu penses que ça ne peut pas être pire, c'est vrai !

Afficher en entier

— JE REGRETTE… CE N’ÉTAIT PAS MON INTENTION. JE DEVAIS DONNER LE CHANGE, AFIN DE TROMPER GETHEN LORSQU’IL CONSULTERA MES SOUVENIRS… ET J’AVAIS BESOIN DE TEMPS POUR RASSEMBLER L’HYDROMBRE QUI ME SERT À COUVRIR CES PENSÉES AFIN QU’IL NE PUISSE PAS ENTENDRE CE QUE JE SUIS ENTRAIN DE TE DIRE. ÇA NE L’EMPÊCHERA SANS DOUTE PAS DE VOIR QUE JE T’AI TRANSMIS DES INFORMATIONS, DU COUP, JE NE PEUX PAS T’EN RÉVÉLER BEAUCOUP… ET TU NE DOIS PLUS JAMAIS ME CONTACTER PAR CE BIAIS.C’EST BEAUCOUP TROP DANGEREUX POUR TOUT LE MONDE. MAIS… JE GÈRE, FAIS-MOI CONFIANCE. J’AI LA SITUATION EN MAIN… DU MOINS SI TU VEUX BIEN M’ACCORDER UNE FAVEUR :MAINTIENS KEEFE À L’ÉCART, LE TEMPS QUE JE REVIENNE. SI TU N’ARRIVES PAS À LE CONVAINCRE, INVENTE UNE MISSION POUR L’OCCUPER, OU ENFERME-LE QUELQUE PART S’IL LE FAUT, ÇA M’EST ÉGAL. MAIS, PAR PITIÉ, NE LE LAISSE PAS APPROCHER DES INVISIBLE... ET SURTOUT PAS DE MOI.

—Pourquoi? s’étonna Sophie

Son pouls martelait tout à la fois ses tempes et sa poitrine, de sorte qu’elle luttait pour déchiffrait les pensées de son ami.

Elle parvint malgré tout à saisir une dernière phrase au milieu du chaos :

—PARCE QUE SA MÈRE M’A ORDONNÉ DE LE TUÉ

(Tam/Sophie)

Afficher en entier

Avant que Sophie puisse changer d'avis, elle se laissa tomber sur son énorme lit à baldaquin et regarda les étoiles de cristal qui pendaient de son plafond, les regardant étinceler au grand soleil de l'après-midi alors qu'elle rassemblait sa force mentale. La chaleur de son esprit remuait dans son esprit, fredonnant de plus en plus fort. Et quand elle pouvait le sentir bourdonner le dos de ses yeux, elle le repoussa hors de sa tête, accompagnée de l'appel le plus fort possible.

- Tam, tu m'entends ? C'est Sophie !

Afficher en entier

Le monde n'est pas sans danger pour les alicornes scintillants.

Afficher en entier

Si les adultes peuvent se targuer de posséder sagesse et expérience, la jeunesse, elle, brûle d'audace, de courage et de la volonté de se battre pour ses idéaux.

M. Forkle, page 30/31.

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)" Pour votre gouverne, mademoiselle Foster, et puisque nous sommes entre nous -enfin, sans compter vos deux gardes du corps... Je ne suis pas votre père biologique, et je n'ai jamais désiré prendre part à une telle expérience. Mais sachez que si vous étiez ma fille, je serais très fier de vous. "

Conseiller Bronte

Afficher en entier

Une nuit, il est sorti de son lit, encore endormi, pour faire une petite danse chaloupée et chanter son amour des épingles de papotin. Une autre fois, il a décrété être un bébé alicorne, avant de se mettre à galoper à quatre pattes à travers la maison, le tout en hennissant à tue-tête.

Le meilleur spectacle que j'ai jamais vu!

Afficher en entier

On ne peut pas continuer comme ça.

Cette pensée tournait en boucle dans l'esprit de Sophie.

Afficher en entier

Sophie et Keefe page 231

Keefe allait se contenter d'une nouvelle tape rassurante sur l'épaule quand il l'a vit jeter l'objet inutile de côté pour se fourrer le visage dans les mais. "Oh, et puis zut", grommela-t-il avant de la prendre dans ses bras. Elle se laissa étreindre. Ce n'est qu'au contact de la tunique humide de son ami qu'elle se rendit compte qu'elle pleurait.

Afficher en entier

" - J'ai tenté de te prévenir, dit-il d'une voix rauque, presque brisée.

- Je sais, répondit l'empathe. Et j'ai tenté de t'écouter.

- Je sais, murmura le ténébreux, comme en écho. Et pourtant, noys y voilà. "

Tam & Keefe

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode