Livres
515 525
Membres
529 182

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gardiens des cités perdues, Tome 8 : Héritages



Description ajoutée par teamKeefe 2019-05-12T15:19:23+02:00

Résumé

Sophie Foster veut des réponses. Mais après toute une vie de mensonges, la vérité est parfois la découverte la plus dangereuse. Même le plus petit secret comporte de nouvelles responsabilités terrifiantes.

Et Sophie n’est pas la seule à avoir des points blancs dans son passé ou des mystères qui entourent sa famille. Elle et ses amis font partie de quelque chose de beaucoup plus grand qu'ils ne l'imaginaient - et leurs rôles ont déjà été choisis pour eux.

Chaque indice les entraîne plus profondément dans le complot. Chaque souvenir les oblige à tout remettre en question, surtout les uns des autres. Et plus ils se battent, plus les lignes entre l’ami et l’ennemi s’estompent.

Afficher en entier

Classement en biblio - 701 lecteurs

Extrait

Vous voyez pourquoi je ne voulais pas en parler ? demanda Keefe. C'est comme, juste au moment où tu penses que ça ne peut pas être pire, c'est vrai !

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

http://lislysworld.fr/gardiens-des-cites-perdues-tome-8-heritages/

Merci aux éditions Lumen pour l’envoi de ce roman.

J’ai adoré, comme d’habitude. Il y a des passages que j’ai surkiffé, d’autres qui m’ont faite rire et même quelques-uns qui m’ont fait pleurer.

En tout cas c’est encore une fois un retour très positif pour cet avant-dernier tome !

« Sophie Foster ne peut pas être assortie »

Les derniers mots du tome 7 ont bien évidemment une incidence non négligeable sur ce huitième volume.

Sophie ne peut bien sûr pas être assortie car le bureau ne connaît pas l’identité de ses géniteurs, noms qu’elle tente d’obtenir auprès de Forkle. Spoiler(cliquez pour révéler)Qui refuse (en même temps le contraire aurait été surprenant). Et comme elle est têtue, Sophie décide finalement de se lancer seule à leur recherche. Elle est rapidement aidée par ses amis, bien que leurs plans soient parfois tirés par les cheveux.

Cette partie de l’histoire est importante et bien travaillée, j’avoue que j’avais moi aussi pensé à Spoiler(cliquez pour révéler)Bronte mais certainement pas à Spoiler(cliquez pour révéler)Oralie ! Je n’en revenais pas, et c’est surement la découverte qui m’aura le plus marquée dans ce tome (si ce n’est dans la saga entière !). Spoiler(cliquez pour révéler)Maintenant j’ai tout particulièrement hâte de connaître l’identité du père biologique de Sophie, je sens qu’on aura la réponse quand bien même notre héroïne est décidée à cesser de chercher.

L’héritage Scencen

ENFIN ! Au bout de plusieurs tomes, on découvre enfin la signification de ce fameux héritage Scencen dont la mère de Keefe lui rabat les oreilles. Spoiler(cliquez pour révéler)D’un côté, cela confirme que Keefe est bien une sorte de Némesis de Sophie. Et d’un autre cela continue à les rapprocher. Je m’étais attendu à quelque chose de plus tordu ou spectaculaire, mais il s’avère que les conséquences non négligeables du traitement à l’hydrombre et à la luménite subies par Keefe ne sont pas encore connues…

Une belle promotion

ENFIN (bis) ! Le conseil s’est décidé à Spoiler(cliquez pour révéler)donner des libertés à Sophie et ses amis et c’est pour le mieux. L’ajout de Stina à la petite bande est à mes yeux très positif, même si j’ai trouvé le comportement des autres très puéril à cette annonce. On aurait pu croire que ce qui s’était passé des années avant à Foxfire aurait perdu de l’importance au vu des enjeux plus actuels, mais il semblerait que tous soient plutôt rancuniers.

En tout cas j’ai aimé en apprendre plus sur le conseil et ses fonctions, et cela permet enfin de se rapprocher de ses membres. On comprend aussi mieux l’importance du décorum et les motivations des conseillers dans leurs précédentes décisions, et l’autorité n’est enfin plus perçue comme ennemie.

Team Foster Keefe forever

Par définition, une chronique littéraire est subjective. Mais ici votre point de vue sur les événements dépendra sans aucun doute de votre ship favori, Fitz ou Keefe. Je crois que le titre annonce clairement ma préférence Spoiler(cliquez pour révéler)et je suis au regret d’annoncer aux Fitzphie que ce tome-là risque de les décevoir.

Il se trouve que la relation de Sophie avec Fitz se complique et bat de l’aile, à cause de cette histoire d’assortiment impossible. Ajoutez à cela quelques quiproquos, une bonne dose de fierté et vous comprendrez que le résultat n’est pas très heureux. Et auprès de qui Foster se réfugie à chaque fois ? Bingo, auprès de Lord Bellecoiffe. On a donc beaucoup de moments justes tous les deux, accompagnés de la très gênante et hilarante princesse Ro.

J’adore l’ogresse qui n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat et à déclencher des situations qui mettent les deux héros mal à l’aise ! Fous rires garantis en sa présence ! D’autant que Sophie n’arrête toujours pas de se voiler la face quant à ses sentiments pour l’empathe…

Keefe fait figure du prince charmant, toujours là pour Sophie sans jamais rien demander en échange, présent pour détendre l’atmosphère et soulager son amie du poids qui repose sur ses épaules. Et ceux alors que d’autres (*tousse* Fitz *tousse*) se comportent en égoïstes finis…

La fin (8ème et dernière édition)

Comme toujours, j’ai râlé. Shannon Messenger nous laisse une nouvelle fois avec une fin qui appelle à une suite immédiate, et qui cette fois m’a brisé le cœur. J’ai vraiment hâte de connaître la suite de l’histoire mais d’un autre côté j’ai une petite appréhension à l’idée que cette belle aventure se terminera dans le neuvième et dernier tome.

En tout cas pour son dernier cliffanger, Gardiens des cités perdues ne nous ménage pas et l’attente va être très longue jusqu’à avoir le fin mot de l’histoire !

En conclusion

Un huitième tome au niveau des précédents, aussi génial et entraînant que Shannon Messenger sait le faire. Et si l’intrigue traîne parfois un peu en longueur, les révélations incroyables et certaines scènes à mourir de rire rendent tout de même Héritages absolument addictif. Gardiens des cités perdues est définitivement une saga à lire !

Afficher en entier
Diamant

Grandiose, magnifique, puissant, délirant... et infiniment frustrant !!

Ce huitième tome de Gardiens des Cités Perdues est tout ceci à la fois.

Il marque vraiment un changement d'état d'esprit des personnages. Dans le précédent, les héros commençaient à se rendre compte que les choses devaient changer et, que sans un minimum de violence , ils n'arriveraient pas à vaincre. Là, ils l'ont assimilé. Ils savent qu'ils n'ont plus le choix, qu'ils ne peuvent plus reculer. Ils ont tous énormément mûri et grandi depuis les premiers volumes.

Passons aux personnages. Ils ont tous évolué, je me répète. Mais pas qu'en bien. Si Sophie a gagné en maturité, ce n'est pas le cas de tout le monde. Spoiler(cliquez pour révéler)Fitz, par exemple, devient ronchon, jaloux, possessif et colérique. Moi qui croyais dur comme fer à la victoire de la team Sophitz... Je suis bien déçue.

Heureusement, il y a aussi de bonnes nouvelles. Dex, Biana, Wylie, Maruca, et Marella ont ENFIN un rôle plus important. Dans le tome 7, ils avaient un peu été mis de côté.

Spoiler(cliquez pour révéler)Et, quel revirement ! J'en viens à penser que Stina n'est peut-être pas une sale fouine ! Elle est peut-être plus sympa que prévu...

Pour Keefe et Ro, rien à dire. Ils sont toujours aussi hilarants. Je dirais juste qu'il y a un peu moins de scènes de pari farfelus et délirants entre eux. Dommage !

Enfin, les révélations.

J'avoue que la fin me laisse sur ma faim (mauvais jeu de mots). Spoiler(cliquez pour révéler)Quel est le nouveau pouvoir de Keefe ? Qui est le père de Sophie ? Keefe avouera-t-il ses sentiments à Sophie ? Oralie révélera-t-elle au public sa filiation avec Sophie ? (Cela m'a vraiment choquée !)

Tant de questions ! Enfin bon, tant pis ! Plus qu'un an à attendre ! ^^

Et vive la team FosterKeefe ! (Oui, j'ai changé de team au passage !)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Savoir que je ne peux pas immédiatement lire la suite est très très très frustrant mais passons outre, on est fort !

Durant ce tome, et pour pas changer, j'ai eu l'impression que tous ces héros/régents brigadiers (d'ailleurs lol) pédalent dans la semoule très très souvent. Les "adultes" les laissent faire et leur donne des responsabilités pour ensuite mieux leur démontrer qu'ils ne sont pas très compétents. D'ailleurs Sophie n'a pas une minute à elle, c'est abusé, toujours un truc sur le feu et encore on lui fait la morale quand elle a le malheur de "négliger" quelque chose, j'ai failli vriller avec Bronte et Mr Forkle. Ne parlons même pas de Fitz qui devient un véritable boulet, mais vraiment, s'il venait à disparaître je ne verserai aucune larme.

On en sait un peu plus sur cet "héritage" et comme d'hab : bim bam boom de l'action, des révélations, des escapades, des remarques pourries de Ro et Keefe, des nouveaux personnages! C'est toujours aussi plaisant de lire les GDCP !

Sinon quelqu'un sait quand le tome 9 sort ?

Afficher en entier
Argent

Shannon Messenger est vraiment une arnaqueuse! 800 pages pour dire:Spoiler(cliquez pour révéler)la mère de Sophie est Oralie et que l'histoire n'avance plus.

Vraiment, comparé aux premiers tomes on n'avance pas... Fitz reste toujours un vraie salaud et Keefe un imbécile heureux. Malgré tout ça, c'est un livre a l'écriture très agréable et un univers superbe. Ro est mon perso préféré.

Afficher en entier
Diamant

Je ne c’es pas si c’es pars que je me lasse de la série ou pars que je trouve que l’auteur a du mal à se réinventer. Mais j’ai l’impression que tout les tome de cette série se ressemble de plus en plus le cliff anger toujour a la fin du livre la romance qui pars en vrie a chaque tome l’héroïne qui hésite toujour le plan qui ne marche jamais au grand jamais, es que j’ai aimer le livre pour autant oui bien sûr sinon j’aurais déjà arrêter de lire mais je trouver que l’auteur devrais s’améliorer 8 tome c’es déjà long à lire alors qu’elle apprenne à se renouveler l’humour et très bon mais les tome se resemble tous 400 page de blabla inutile ou presque et les 100 dernier pour le combat. C’es grisant et frustrant cette saga et génial mais becoup trop répétitif.

Afficher en entier
Diamant

Ce tome est tout aussi bien que les précédents, toujours aussi addictif. Sophie et ses amis ont toujours autant de problèmes qu'ils doivent résoudre, j'ai hâte de lire le prochain livre et le dernier si j'ai bien compris !

Afficher en entier
Bronze

Je ne sais pas si c'est parce que ça fait longtemps que je n'ai pas replongé dans la série , mais j'ai trouvé ce tome moins bien que les précédents. Il était beaucoup accès sur les lumières et la place dans le monde , sans but bien précis et avec moins d'actions , sauf a la fin où on a pas mal de révélations/actions comme j'aime. On y trouve tout de même pas mal de "révélations" Spoiler(cliquez pour révéler)la mère d'Ophélie et on comprend mieux certaines décisions précédentes ainsi que leur monde . Spoiler(cliquez pour révéler)je pense d'ailleurs que le nouveau pouvoir de keefe sera un nouveau pouvoir ou un pouvoir oublié J'ai vraiment hâte que le tome 8.5 sorte , car s'arrêter a chaque fois sur des moments de révélations et/ou de danger a chaque fin de tome joue avec ma patience/frustration . En bref , j'ai été un peu déçue par le début mais la fin ravive la flamme , et j'attends la suite avec impatiente !

Afficher en entier
Diamant

LE BEST DES BEST

Afficher en entier
Diamant

Livre superbe, magnifique, j’ai beaucoup apprécié ma lecture.

Afficher en entier
Argent

C'est un bon livre. J'ai beaucoup aimé les tomes précédents, mais celui-là m'a un peu déçue. Il y a moins d'action et plus d'émotions. Les héros ont surtout des problèmes amoureux ou familiaux. J'avoue avoir eu un peu de mal à le finir. Mais cela n'empêche pas d'avoir le plaisir de retrouver les personnages après un an d'attente !

Afficher en entier
Diamant

Alors la j'ai été bouleversée Spoiler(cliquez pour révéler)surtout pour Keefel e pauvre lui qui était redevenu jovial et drole quil tombe dans le coma comme ca . Et PAR PITIÉ SHANNON MESSENGERIL Y A 2 CHOSES QUI ME TRACASSENT. QU'EST-CE QUE C'EST L'INCIDENTDU GRAND GULON et surtout cest quoi le new power de Keefe. La Revelatiooooon pourSpoiler(cliquez pour révéler)la mere de Sophie : ORALIE . Sinon tome geniaaaaaal. CEST LA MEILLEURE SERIE DU MONDE

Afficher en entier
Pas apprécié

Commençons par une comparaison simple avec l’oeuvre de J.K. Rowling, la saga Harry Potter. L’auteure britannique est toujours parvenue à rester sur sa ligne d’un roman correspondant à une année pour un total de sept ouvrages. Elle avait ce souhait de proposer une intrigue dense et condensée alors qu’elle aurait très bien pu nous en proposer une dizaine de plus sans que personne n’y trouve rien à redire.

Shannon Messenger, qui semblait bien partie pour suivre cette « logique », s’est plutôt orientée vers l’appât du gain en proposant un huitième roman (comme les 4 ou 5 précédents) qui n’a qu’un seul objectif !!! « Ne rien dévoiler avant de pouvoir proposer un neuvième livre, puis un dixième, pourquoi pas un onzième… » Comment peut-on voguer sur un succès littéraire au point de proposer un aussi mauvais livre au détriment des lecteurs, mais surtout des personnages.

Héritage. C’est un terme qui reviendra un bon millier de fois où le lecteur est placé dans l’inconfortable position du chien que l’on fait languir avec un biscuit sans jamais lui donner. L’auteure essaie, sans le moindre succès, à prolonger l’instant des révélations.

Qui sont les parents biologiques de Sophie ? Nous savons déjà tous qui est sa mère depuis le précédent ouvrage. La confirmation viendra après 10-15 pages dans ce huitième opus. Quel est donc cet intérêt de nous faire miroiter jusqu’à la révélation qui intervient après 600 pages ???

Qui finira ses jours avec Sophie ? La réponse est évidente depuis le premier roman : Keefe !!! Shannon Messenger, dans Héritages tente de proposer une intrigue amoureuse assez mal écrite. On comprend alors, instantanément, que l’auteure va, enfin, trouver la solution pour écarter Fitz dans la « quête du Graal ». Plus de 600 pages également à tourner autour du pot ! Et ce qu’il y a dedans laisse à désirer.

On pourrait accorder le bénéfice du doute à l’auteure qui pourrait avoir été happée par une sorte de grâce divine où elle est dans l’incapacité d’apporter des précisions inutiles à tout bout de champ. Et pourtant, Shannon Messenger est parfaitement conscience que son texte est long, trop descriptif et tout simplement chiant. Keefe, Dex, Bo… A plusieurs reprises, les personnages le clament bien fort « Arrêtez de nous emmerder avec vos héritages ! »

Ce huitième roman n’apporte pas grand chose à l’intrigue principale. Les questions que l’on se posent depuis le premier livre n’ont toujours trouvés aucune réponse digne de ce nom. On comprend alors que Tara Duncan ne sera plus seule au monde dans la catégorie « saga littéraire qui aurait pu être écrite en 3 livres et qui le sera en 12 tomes ». Alors que le terme « chronologie » semble être important dans le monde elfique imaginé par l’auteure, il perd tout son sens dans ses romans.

Il est quasiment impossible de savoir quel est l’âge des personnages. Combien de temps s’est-il écoulé entre le premier et le huitième livre ? Comment est-il possible de passer 500 pages pour décrire 8 mois de convalescence (roman 7) alors qu’il en faut 600 pour trois petites journées intenses dans le livre suivant ?

Dans ses remerciements, Shannon Messenger avoue s’être précipitée dans l’écriture de son roman et s’en félicite. Elle n’hésite pas, non plus, à clamer haut et forts : »Mes lecteurs doivent tous m’en vouloir parce que je propose des fins sadiques. Promis, je vais écrire très vite les prochaines aventures. » Est-ce si compliqué à comprendre que le succès d’une saga repose, également (et essentiellement), sur le temps s’écoulant entre la publication des différents livres ?

Afficher en entier

Dates de sortie

Gardiens des cités perdues, Tome 8 : Héritages

  • France : 2019-11-14 (Français)
  • Canada : 2019-11-05 (English)
  • USA : 2019-11-05 (English)

Activité récente

Emi-mz le place en liste or
2020-08-04T20:07:10+02:00
Simgood l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-16T22:24:17+02:00

Titres alternatifs

  • Gardiens des Cités Perdues, Tome 8 : Héritage - Français
  • Legacy (Keeper of the Lost Cities #8) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 701
Commentaires 88
Extraits 50
Evaluations 262
Note globale 9.17 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode