Livres
411 320
Membres
320 283

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Mana-no-Sekai 2018-04-03T11:18:07+02:00
Bronze

Une bonne lecture ! ^^

J'ai beaucoup aimé le vocabulaire très marin, et le sujet même de l'histoire, qui pour moi répond bien à une dystopie envisageable (la montée des eaux est actuellement un vrai problème).

Les personnages sont attachants et surtout riches, dans le sens où ils ne sont ni tout noirs, ni tout blancs, et qu'ils évoluent au cours du romans. L'intrigue est intéressante, mais par peur de spoiler, je vais me contenter de dire que j'ai hâte de lire le second tome.

Le gros point fort reste pour moi l'univers. J'ai tout de suite été emporté sur les eaux, grâce aux descriptions très immersives des auteurs.

SI je devais noter quelques petites points négatifs ce serait la présence féminine très faible et relayée au second plan malgré des tentative pour la mettre en avant et le récit qui tourne un peu en rond à certains moments.

Bref, à lire et vivement la suite ! ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2018-03-20T08:57:54+01:00
Argent

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/ !

---------------------------------------------

--- Dans un monde bientôt sous les eaux… ---

Avant même le jour de sa sortie, Gary Cook me faisait déjà envie. J’ai cependant résisté plusieurs mois avant de l’acheter, attendant de voir émerger les avis, pas toujours positifs, de la blogosphère. Et puis, n’y tenant plus, je me suis lancée ! Est-ce que je le regrette ? Pas du tout !

À mes yeux, cette dystopie est différente de toutes celles qui existent déjà. Certes, notre monde est en train de s’écrouler, mais ce n’est pas à cause d’un virus, de zombies ou d’une intelligence artificielle. Non, c’est simplement la nature qui reprend – lentement, mais sûrement – ses droits avec la montée des eaux.

Bref, avant même d’ouvrir ce premier volet, le contexte m’avait déjà séduite. Un bon point pour Gary Cook, non ?

--- Parlons peu, parlons bien : qu’ai-je pensé de l’histoire ? ---

Adeptes des intrigues complexes et fouillées, passez votre chemin ! En effet, ce livre est classé au rayon jeunesse, donc sa priorité n’est pas de vous expliquer les conditions qui ont mené à cette catastrophe naturelle. Il n’y a aucun éclaircissement scientifique – d’ailleurs Gary se fiche totalement de savoir pourquoi son monde est sur le point de s’effondrer, ni comment les gens vivaient auparavant. Ses préoccupations sont tout bonnement celles d’un adolescent de 15 ans.

Toutefois, cela n’est pas un défaut à mes yeux. Quand je me lance dans une lecture jeunesse, je sais d’avance que le scénario sera plus « léger ». Mais attention, cela ne signifie pas pour autant qu’il doit être stéréotypé et invraisemblable. Heureusement, ce n’est pas le cas dans Le pont des Oubliés. Et contrairement à d’autres lecteurs, je ne lui ai pas trouvé de longueurs excessives. C’est peut-être parce que je suis habituée aux démarrages plutôt lents, courants en fantasy adulte car il est important de poser les bases de l’univers avant d’entrer complètement dans le vif du sujet.

En outre, la plume – résultat d’un travail à quatre mains – est très visuelle, ce qui m’a permis d’imaginer chaque détail sans difficulté.

--- Quelques petites faiblesses se cachent dans l’intrigue ---

Bon, clairement, elles sont minimes, mais comme je suis une éternelle insatisfaite doublée d’une râleuse, je tenais quand même à vous en faire part. Seul problème : je ne peux pas vous dire quels raccourcis ont empruntés Romain Quirot et Antoine Jaunin au risque de vous spoiler, car ce sont des éléments-clefs de l’histoire. Mais rassurez-vous : on est loin des facilités dont usent certains auteurs pour faire progresser leurs personnages !

Toutefois, je l’admets, quelques rebondissements supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout que la course fantôme annoncée dans le synopsis ne survient que très tard, passé la moitié du livre !

--- Gary « Cookie » (j’adore !) ---

Beaucoup ont déploré sa couardise, au début. Personnellement, ça m’a fait du bien d’avoir, pour une fois, un héros crédible. Avouez, la plupart du temps, les protagonistes centraux sont tous beaux, forts et téméraires au point de surmonter les épreuves qu’il rencontre en un tour de main.

Non, Gary n’est pas comme ça, et merci bien ! Il est au contraire terrifié à l’idée de se battre, de décevoir son père et ses amis, de prendre des décisions qui changeront radicalement son existence. Et qui ne se comporte pas comme ça dans la vraie vie ? Malgré cela, il grandit, apprend de ses erreurs et finit par oser certaines choses. J’ai donc trouvé son évolution cohérente et satisfaisante à bien des égards.

Quant aux autres personnages, ils m’ont tous plu dans l’ensemble, notamment Elliott et Dean, mais aucun ne s’est vraiment démarqué pour l’instant. J’espère m’attacher davantage à certains d’entre eux dans le prochain volet, car j’ai ressenti un manque de ce côté ; seul Gary a su m’attendrir, et heureusement en un sens !

--- Je vous donne rendez-vous en juin… ---

…pour dévorer le tome 2 ! J’ai un peu peur de ce qu’il me réserve, vu la fin du premier qui prenait une direction, non pas inattendue, mais loin des territoires que l’on connaît. Je n’en dirai pas plus pour ceux qui n’ont pas encore lu Le pont des Oubliés, mais j’ai hâte de connaître la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bene_2026 2018-03-18T11:42:25+01:00
Argent

Un livre bien qui, au début, est un peu long pour nous expliquer les choses (à mon goûts). Sinon la fin est surprenante et me donne envie de lire vite le tome 2.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elyza 2018-03-02T12:48:08+01:00

Après deux excellentes lectures qui m'ont été envoyées par les éditions Nathan (dont un coup de cœur pour le livre Les Puissants), j'espérais pouvoir poursuivre sur cette bonne lancée avec en lisant: Gary Cook. Hélas, ma lecture s'est révélée un peu moins folichonne que les précédentes. Pourtant, grâce à un magnifique trailer réalisé par les deux auteurs (l'un d'eux est réalisateur et scénariste) c'était vraiment au départ ce livre qui me tentait le plus. Je vous laisse d'ailleurs admirer la magnifique bande-annonce qui illustre très bien le résumé de cette histoire tout en nous mettant l'eau à la bouche :

La Terre est en train d'être submergée par les eaux. Dans cet univers apocalyptique, la seule chance de survivre est d'obtenir l'une des rares places à bord d'une navette spatiale pour quitter cette planète en voie de disparition. Les places à bord de la navette sont difficilement accessibles mais l'une d'elle est mise en jeu pour les habitants du pont des oubliés. Il suffit pour la remporter, de gagner une course de bateau. Gary et ses amis d'enfance vont bien entendu se lancer dans la compétition.

Gary n'est pas un héros conventionnel. Timide, peureux et sans trop de caractère, il est bien éloigné des personnages principaux que j'aime habituellement suivre. Je n'ai malheureusement pas réussi à m'attacher à lui à cause de son trop grand manque de charisme bien que je lui reconnaisse volontiers un caractère franc et loyal. C'est toujours assez dur pour moi de m'investir dans un roman lorsque je ne me sens pas impliquée par ce qui arrive au personnage principal et malheureusement c'est ce qui s'est passé ici.

J'ai trouvé très intéressant l'univers créé par notre duo d'auteurs. Il est très visuel et je me suis représenté à merveille l'environnement dans lequel évoluent Gary et ses amis Max et Elliott, dont les journées sont ponctuées à patrouiller en mer à bord de leur bateau afin de trouver de quoi se nourrir. L'atmosphère du récit m'a toutefois parut assez pesante et tristounette. On est face à un monde qui se meurt et dans lequel la plupart des survivants ne font qu'attendre leur fin annoncée. Il y a davantage de gens qui semblent avoir baissé les bras que de personnes déterminées à prendre les rênes de leur destin.

C'est finalement l'intrigue qui a achevé de me décevoir. J'ai bien compris qu'il s'agissait du premier tome d'une trilogie et je comprends tout à fait le principe de ne pas trop en dévoiler afin d'en garder sous le coude pour la suite mais ce premier tome ne m'a semblé rien de moins qu'une très longue introduction dans laquelle il ne se passe finalement pas grand chose à se mettre sous la dent. Lisant une dizaine de livres par mois, il m'en faut un peu plus qu'une course de bateau un peu houleuse et un concours de plongée pour me sentir intéressée.

En résumé, je n'ai été que moyennement convaincue par cette lecture pourtant pleine de promesses. J'ai trouvé ce premier tome assez lent et monotone et mon intérêt a malheureusement décrut tout au long de l'histoire, ne me donnant pas spécialement envie de découvrir la suite. Nul doute en tout cas que les éditions Nathan me réserveront d'autres belles surprises.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par clovescentbook 2018-01-12T16:51:59+01:00
Or

Après la mise en place de cet univers riche et envoutant, nous avons ici une dystopie tout à fait singulière. Inédite de part son thème principal, c'est à dire un monde submergé par l'eau, elle l'est également par ses personnages au courage exceptionnel et son action envoutante. J'ai beaucoup aimé le style d'écriture de cet ouvrage, nous sentons le gros travail fait pour imaginer ce monde, cette intrigue et tout mettre en place. Maintenant encore, je me demande comment est-ce que j'ai fais pour ne pas le lire plus tôt. Les auteurs nous dépeignent un futur qui, bizarrement, pourrait être celui de notre chère planète. Cette dernière reprend ses droits alors que les hommes sont toujours fidèles à eux-mêmes: avides d'inégalité et de pouvoirs.

J'ai énormément aimé ce premier tome. Nous évoluons au gré de l'aventure dans laquelle se lancent nos personnages: la victoire de la course fantôme. Ils sont jeunes, et pourtant pas inexpérimentés. Nous avons ici des personnages aux caractères bien trempés, et tous différents. Ils ont chacun leur histoire, chacun leur passé et désir tous une chose différente pour leur avenir. Nous apprenons, tout comme Gary, à ne pas juger trop vite les autres et leurs motivations: qu'il y a toujours quelque chose de plus grand que ce que nous voyons au premiers abords. Les différents points de vue nous permettent de nous rendre compte que chacun, de son côté, mène sa propre bataille.

Gary est un personnage tout à fait saisissant, cassant les codes et clichés du personnage de roman d'action. Il n'est, au départ, pas très courageux. Un peu bouboule et certainement pas le plus grand et imposant de ses amis, fait pourtant preuve de beaucoup d'ingéniosité quand il s'agit de sa survie et de celle de ceux qu'il aime. J'ai été surprise dans la certaine beauté de ce personnage, singulier et très attachant. J'ai eu un peu mal au cœur de devoir le quitter à la fin de ce roman mais je suis ravie de connaître la date de sortie du second tome: le 05 Avril. Je vous donne d'ailleurs, à la fin de cet article, la couverture de ce dernier (vous m'aimez, hein ?). La fin n'est pas un cliffhanger mais ouvre vraiment sur le second tome, ce qui amplifie mon envie de l'avoir rapidement entre mes mains.

Un roman a mettre entre les mains de tous. L'histoire est universelle et extrêmement bien menée par des mains de maîtres. Gary Cook est pour sûr une saga au fort potentiel, qui me tarde de continuer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LivreSansFin 2017-12-27T23:53:57+01:00
Or

Ce roman comporte de nombreux rebondissements inattendus qui rendent la lecture dynamique ! Les personnages nous permettent de nous plonger dans la fiction, on s'y attachent très facilement.

Et puis la fin donne envie de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par clovescentbook 2017-12-22T17:15:29+01:00
Or

WOUHOU.

Je viens de faire un voyage en dessous de l'eau, sans même boire la tasse !

Cette lecture était incroyable, pleine d'éléments dystopiques singuliers et de rebondissements. C'est un condensé d'action, d'amitié et d'aventure.

Les auteurs nous offrent un univers unique, complet et plein d'imagination. Le tout forme une dystopie atypique et très entrainante.

Je ne peux que recommander ce roman, la suite sort au printemps en plus !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AmandineMPL 2017-12-13T16:06:27+01:00
Or

Dans un monde recouvert par l'eau et dont seul les plus riches peuvent fuir à bord de navettes spatiales gigantesques, les Deucalion, ne reste alors que le Pont des Oubliés et ses habitants. Derniers rescapés qui survivent grâce à la pêche, une activité périlleuse qui peut se révéler mortelle dans les eaux peuplées de prédateurs.

C'est ici que vit/survit Gary notre héros avec son père et ses amis.

Et pour la première fois, l'équipage qui gagnera la redoutable course fantôme remportera dans la foulée son billet pour la prochaine navette. C'est ainsi que l'on découvre Gary , un jeune adolescent extrêmement touchant, attendrissant et terriblement attachant, ainsi que ses deux comparses dans cette aventure, qu'ils espèrent tous aboutir vers une vie meilleure.

J'ai beaucoup apprécié ce premier volume. On est rapidement happé dans l'univers crée par les auteurs même si j'aurais aimé en savoir plus tout de suite. Les personnages sont très agréables à suivre et l'attachement, avec notre héros Gary, se fait très naturellement. Le suspense et les rebondissements sont au rendez-vous et il est difficile de reposer son livre avant la fin. J'ai hâte de découvrir la suite et tout ce que les auteurs ont à nous offrir.

http://mespetiteslectures.eklablog.com/gary-cook-romain-quirot-et-antoine-jaunin-a132710096

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saturna 2017-12-07T16:27:59+01:00

J'ai vraiment adoré ce livre !

Enfin une dystopie (française de surcroît) originale et poétique. L'univers marin de Gary Cook est sublime. C'est un roman extrêmement visuel, je n'ai eu aucun mal à imaginer ce monde recouvert par les eaux. Cet ouvrage a été écrit par des réalisateurs et ça se voit; pendant ma lecture, c'est un vrai film qui défilait sous mes yeux tant l'univers était bien présenté.

Les personnages sont également très attachants. Gary est le type même de l'anti-héros. Certes sa couardise m'a agacée parfois mais en même temps, je trouve son comportement assez réaliste. Je préfère ce genre de personnages imparfaits plutôt que les protagonistes super forts qui n'ont jamais peur de rien. Les personnages secondaires sont aussi très bien traités. Gros coup de cœur pour Eliott et Dean, mes petits chouchous.

Comme tous les romans, "Garry Cook" a quand même quelques petits défauts. Bien que fluide, l'écriture est parfois un peu répétitive (les mêmes termes ou expressions reviennent souvent) mais pour un premier roman, c'est quand même très bien !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Madamerrance 2017-11-13T11:43:29+01:00
Bronze

Une bonne lecture, très sympathique qui change. C'est le genre de dystopie qu'on voit rarement. J'ai eu beaucoup de mal avec Gary, par contre. Très anti-héros, il représente malgré tout ce que je n'apprécie pas dans un personnage. J'ai beaucoup plus préféré Dean.

L'univers est, par contre, extraordinaire. L'histoire se lit rapidement, c'est addictif et prenant et j'ai VRAIMENT hâte de lire la suite ! Je recommande pour les fans de dystopie qui pensent avoir fait le tour. Celle-ci est particulièrement réussie.

Afficher en entier