Livres
495 439
Membres
494 468

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Mensonges 2020-04-05T17:05:48+02:00
Argent

Alors j’en attendais beaucoup de ce Gatsby, notamment parce que j'en avais entendu parler en cours. Le gros problème, c’est que l’histoire, je la connaissais déjà et je savais déjà comment tout cela finissait. Et je crois que ça a beaucoup floué ma perception du livre.

The point positif, c’est l’écriture, je ne sais pas trop quoi, il y a quelque chose de spécial dans la narration, un soupçon d’indifférence qui rend le tout vraiment vivant. Après, l’ayant lu en anglais, le langage comporte des phrases complexes, et n’est pas forcément accessible à tout francophone, je dirais. Il y a aussi beaucoup de points de culture, de trucs qui font spécialement référence à l’époque, et ça aussi j’ai beaucoup aimé, parce qu’on se sent dedans, même s’il faut faire appel à Google parfois pour savoir de quoi qu’est-ce qu’ils parlent. J’aime beaucoup aussi les personnages, leur caractère, très vivants et riches (au sens propre comme au figuré), et leur dimension un peu tragique. Il y a une très grande mélancolie en filigrane, tout comme une certaine ironie qui font de ce roman un roman unique. Malheureusement, connaissant déjà tout de ce qui allait se passer, je n’ai pas vraiment pu me plonger réellement dans la lecture, et être absorbée, me demandant à tout moment si tel ou tel truc allait se passer. Peut-être qu’il y a aussi tellement de richesses dans le texte qu’elles ne sont pas percevables à la première lecture, alors si j’ai le temps, je le relirai. En tout cas, je pense que si on est intrigué par ce livre, il faut le lire.

Afficher en entier
Argent

Je n'arrive toujours pas à réaliser que ce livre ne fait qu'une centaine de pages, tellement l'histoire est bien ficelée et est parvenue à me faire réfléchir. J'ai beau avoir vu le film avec Leonardo Dicaprio il y a quelques années, je me suis aperçu que je ne me souvenais de presque rien, et je n'avais certainement pas saisi la portée de ce livre.

J'ai beaucoup aimé Gatsby, qui ressort comme un personnage omniprésent et pourtant effacé, c'est très étrange. Le pauvre, malgré son obsession effrayante pour Daisy, j'en retiens surtout sa grande naïveté. La fin m'a fait mal au coeur.

Par contre, Daisy obtient la palme du personnage le plus détestable de l'année.

Je suis vraiment admirative devant la capacité de Fiztgerald à écrire des personnages aussi marquants en moins de 200 pages... chapeau.

Mention honorable pour les petites notes d'humour / sarcasme laissées l'air de rien... j'adore !

Afficher en entier
En train de lire

J’aime bien l’univers de Gatsby le magnifique, les personnages et l’histoire sont différents de ce qu’on a l’habitude de voir, mais... sans plus. Ce livre ne m’a rejoint autant que je l’espérais.

Afficher en entier

Une bonne histoire avec des personnages aussi attachants que détestables. Fitzgerald a su capter mon attention sur une bonne distance avant de me laisser, dévastée, par sa finale. Nick est une personnage secondaire malgré le fait que ce soit lui qui raconte l’histoire de son voisin, Gatsby, il n’est ni attachant, ni détestable. Le genre de personnage dont on aperçoit à peine la présence malgré son omniprésence. L’auteur montre une société bourgeoise dans laquelle personne n’aurait envie de se plonger si on pouvait entrevoir, ne serait-ce que l’espace d’une seconde, la fin tragique qu’il prévoit pour ses personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MelianeR 2020-02-22T09:21:39+01:00
Or

Livre "culte" de la littérature américaine ! Mais qui est donc ce Gatsby dont tout le monde parle ? Dans ce New York des années folles, la vie n'est que fête et divertissement pour les nantis et Jay Gatsby n'est pas en reste pour ce qui est d'organiser des soirées somptueuses dans sa maison démesurée.

Un chef d’œuvre pointant du doigts les excès de la société de l'époque (ou signalant simplement les pratiques courantes en ces temps-là) et ouvre à la réflexion. Je l'avais déjà lu il y a longtemps : mais j'ai pu apprécié par rapport aux films (surtout le dernier trop spectaculaire) la légèreté de l'écriture, description de ce monde parallèle, bien loin de la misère ambiante, et également parallèle avec notre époque : cette planète lointaine des gens sans problème financier, ou qui en ont des gros !, et qui ignore totalement qu'alentour la vie n'est pas un long fleuve tranquille

Afficher en entier
Diamant

Gatsby fait partie de ces romans que j'ai commencé il y a des années, incapable de l'apprécier, et laissé de côté, certaine d'y revenir plus tard.

Et quand, au bout de quelques années, je m'y suis replongée, je l'ai adoré.

Gatsby est entré dans mon Panthéon personnel de personnages que je voudrais rencontrer plus que tout.

L'histoire est racontée, rétrospectivement et des années plus tard, par Nick Carraway, dont Gatsby était le voisin. Il nous décrit la folie de ces années précédant le crash de 1929, cette course à la richesse, et l'opposition entre les "nouveaux riches" et les vieilles familles, entre ces fêtes aux dépenses insensées, et les soirées plus restreintes mais tout aussi décadentes.

Sur cette toile de fond grotesque - d'autant plus que nous savons parfaitement comment cela va se finir - Fitzgerald développe alors peu à peu ses personnages, tissant délicatement les traits de leurs caractères.

Nick est présenté rapidement. C'est le personnage que j'ai "le moins aimé", dans le sens où c'est celui qui a le moins éveillé d'émotions chez moi. Il se développe à travers son récit. Spoiler(cliquez pour révéler)En effet, il est avant tout décrit et caractérisé par son amour pour Gatsby, par sa fascination envers cet homme multiple, qu'il admire de tout son être.

Gatsby, quant à lui, se dévoile tout au long du roman, constamment nouveau. Mais ce n'est que dans les dernières pages qu'on comprend réellement qui il est. Il est très clairement le personnage le plus fascinant, le plus attachant de ce roman - en tout cas pour moi. C'est un rêveur, complètement détaché de la réalité des choses. Il refuse de faire face à ce qui lui fait peur ou le blesse. Il préfère s'accrocher à ses rêves, pour lesquels il a tout sacrifié. S'il parait fort et stable, il suffit en réalité d'un rien pour le faire basculer, et il est fragile. on apprend lentement à discerner ses faiblesses - celles qu'il n'admettra jamais. Il est aveugle à ce qui ne correspond pas à ses rêves. C'est un personnage noble, caché derrière les masques et rôles qu'il s'est construit. Mon grand coup de cœur de ce roman - ce qui est bien entendu le but de Fitzgerald.

Et Daisy. Je l'ai détestée et je l'ai adorée. Je l'ai enviée, plainte, haïe, maudite. Je l'ai blâmée, surtout. Elle n'est pas heureuse. Elle est enfermée dans sa vie, parfaitement consciente que son mari la trompe, mais incapable de faire quoi que ce soit. C'est une femme ; elle n'a aucun pouvoirs. Spoiler(cliquez pour révéler)Mais la vérité est également celle-ci: elle ne veut pas agir. Elle préfère rester dans son malheur, celui qu'elle connait bien, plutôt que de risquer la fortune de son mari pour le bonheur. Elle a peur de tout perdre, et elle ne sacrifierai son train de vie pour rien au monde.

Même le bonheur.

A travers ce roman, Fitzgerald critique, parfois avec tendresse, ces caricatures, ces filles stupides et ces femmes intelligentes, ces hommes qui ne savent renoncer à leurs rêves et ceux qui n'en ont aucun. Il les admire et les ridiculise, il les aime autant qu'il les déteste. Il les plaint et les envie. Il nous décrit avec brio cette société à laquelle il appartient, où il rêve de s'intégrer sans pourtant le vouloir vraiment.

Une plume de maître pour un roman unique et envoutant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LNAEDS 2020-02-16T19:56:37+01:00
Argent

J’ai réalisé que j’ai aimé ce livre 20 pages avant la fin

Au début de la lecture j’ai été surprise, au premier abord je pensais que le livre aurait été écrit du point de vue de Gatsby mais bon passons..

le livre est assez lent, et on se demande si chaque passage est réellement nécessaire, en réalité ils le sont et permettent la cohérence et le bon déroulement de l’histoire.

Néanmoins, il faut bien 60 pages pour que le narrateur et Gatsby se rencontrent et bien plus pour que justement Daisy et Gatsby ne se rencontrent. Je commençais à me demander si l’histoire n’était pas passée à côté de ce qu’elle aurait dû être...

Les personnage ne sont pas attachants car pas vraiment approfondis. A part peut être Gatsby dont on connait d’abord un passé aux multiples versions jusqu’à en obtenir la bonne. Daisy est superficielle et fragile, et assez décevante.

Au final il y a énormément de monde dans ce récit pour très peu de personnages Spoiler(cliquez pour révéler)ce qui est aussi paradoxal que l’absence de proche a l’enterrement .

Honnêtement, jusqu’à la page 150 je me disais que ce serait une lecture classique que je me devais de lire et qui au final m’aura seulement permis de passer le temps.

Erreur !

Spoiler(cliquez pour révéler)A partir du meurtre de Gatsby, une émotion que je ne soupçonnait pas est apparue, malgré moi j’ai apprécié ce personnage mystérieux et fou amoureux prêt à tout pour attirer l’attention de Daisy.

Spoiler(cliquez pour révéler)Au moment d’organiser les obsèques, on se sent aussi démuni que notre narrateur, car même si Gatsby invitait (ou justement pas) des centaines de personnes, il est plus seul que jamais car il ne compte réellement pour personnes. Il aura évoluer jusqu’au bout dans une sphère superficielle et intéressée.

Cette lecture m’aura permis de découvrir le style d’écriture extraordinaire de l’auteur qui réalise des descriptions riches et narre l’histoire de manière parfaite. Un livre qui aurait pu être absolument fade s’est révélé être une référence.

Je recommande

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2020-01-23T09:29:52+01:00
Bronze

Une lecture agréable. J'avais vu le film il y a plusieurs années, il m'en restait un souvenir flou, j'ai donc voulu lire le livre. J'avais de Gatsby l'image d'un homme mystérieux, fort, et fou amoureux. Amoureux il l'est effectivement, par contre j'ai découvert qu'il était aussi fragile, bien seul et plutôt aveugle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emmaelys 2020-01-13T16:28:23+01:00
Argent

Ce style de livre est vraiment nouveau pour moi. Le narrateur, Nick Carraway raconte comment, le temps d’un été caniculaire, Jay Gatsby est entré dans sa vie.

Tout d’abord, le style est très particulier. Il y a beaucoup de descriptions et les dialogues sont constitués de répliques courtes, presque tranchantes. Chaque anecdote ressemble à une scène de théâtre, surjouée, et donne un sentiment de huis-clos.

Les personnages ne sont pas forcément attachants mais je n’ai pas l’impression que c’est grave. C’est une pan de vie qui est relaté, rien de plus. Cependant, je leur ai trouvé un point commun a chacun: un certain snobisme. En effet, ils viennent majoritairement de la haute société et ont parfois des réactions vraiment dérangeantes.

Si Nick peut paraître lui aussi un peu hautain au début, il fait preuve tout de même de morale et il semble assez lucide quant à son entourage. Sa cousine Daisy est à l’opposé de lui. Riche et superficielle, elle apparaît tout au long de l’histoire comme fragile, avec le coeur et les sentiments versatiles. Par cette frivolité, elle m’a fait parfois penser à Scarlett O’Hara mais sans l’opiniâtreté ni la combativité.

Son mari est carrément odieux. Méprisant, raciste, il n’hésite pas à tromper sa femme. Il aime être obéis et il manipule aisément les gens. A tel point que ses manipulations vont conduire à la catastrophe que l’on peut percevoir sans vraiment la nommer dès le début.

Enfin, il a Gatsby le magnifique. Roi des festivités estivales, mystérieux, tout le temps entouré, il est pourtant seul. Car seule Daisy l’intéresse. Il ne veut qu’elle et le moindre de ses actes n’est commis que dans le but de raviver leur amour perdu.

Fitzgrald nous offre ici une vision cynique et cruelle de cette jeunesse riche des années folles. La prohibition et les privations ne semblent pas les affecter. Seuls l’argent et le plaisir les intéressent. Ils sont ensemble, toujours en groupe, plein de vie et de joie mais tout n’est que façade et illusion.

A aucun moment je n’ai pu m’attacher aux personnages mais j’ai eu de la sympathie pour certains. Cependant, je reconnais la qualité d’écriture et j’ai été happée, j’ai vraiment dévoré ce livre. Le style est particulier sans être lourd et, malgré le vocabulaire soutenu, cela à été plaisant à lire. Cela à juste pris un chemin que je n’attendais pas.

Afficher en entier
Pas apprécié

Gatsby le magnifique est un classique de la littérature américaine, c'est sur cet avis que j'ai décidé de commencer à le lire. Malheureusement,je ressors déçue. Je n'ai même pas réussi à aller jusqu'au bout du livre. J'ai trouvé l'histoire plate, ennuyante. Peut-être que le film l'est moins vu l'engouement qu'il a suscité.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode