Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Gazou : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Le Jeu de l'ogre Le Jeu de l'ogre
Maureen Martineau   
Tingwick, 2008. Alors qu’elle s’apprête à intenter des poursuites contre l’homme qui lui a volé sa jeunesse, Marie-Paule Provost perd la vie dans un accident de voiture. Ses deux filles, Nickie et Alexandra, prennent le relais de sa quête. S’ensuivent une mort, une disparition, un drame familial, autant d’incidents criminels qui laissent peu d’indices sur le mince fil qui les relie. Judith Allison, nouvelle recrue du Service de police régional d’Arthabaska, a la conviction que le mobile de chaque crime est contenu dans celui qui l’a précédé. Un échafaudage qu’elle s’évertuera à démanteler, pièce par pièce. Une enquête policière que l’on suit d’heure en heure, durant vingt jours, à la fin de l’été le plus pluvieux que le Québec ait connu. Un traquenard où se dépêtrent des personnages en quête de vengeance, dans le quotidien rural du Centre-du-Québec. Dans Le jeu de l’Ogre, les bons et les méchants se confondent, comme la grandeur et la détresse, et la vérité de chacun donne souvent raison au crime.
L'Épouvanteur, Tome 16 : L'Héritage de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 16 : L'Héritage de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Alors j'ai plusieurs choses à dire sur ce tome : déjà, merci pour cette fin, il était temps !
En effet, rare sont les sagas qui durent 16 tomes sans avoir un essoufflement au niveau de l'histoire, et j'ai trouvé que c'était ce qui se passait avec les derniers tomes.
Néanmoins, on finit ce livre avec un petit pincement au cœur car on ne lira plus de nouvelles aventures de Tom avec qui j'ai grandi !
D'après les quelques commentaires que j'ai pu lire, je ne suis pas la seule à avoir un goût de précipitation dans la bouche. Les actions se sont enchaînées, à un rythme qui n'a pas faiblit mais je trouve que certaines méritaient plus de profondeur. C'est dommage.
Le gros point noir selon moi, c'est le personnage de Jenny. [spoiler]Elle manquait de développement dans les derniers livres, et n'a eu un rôle que secondaire. Alors, créer ce personnage pour au final la faire tuer... je m'interroge sur sa réelle utilité. [/spoiler]

En tout cas, j'ai beaucoup aimé cet univers !

par cachu50