Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de gdmd : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Odyssée, Tome 1 : 2001 - L'Odyssée de l'Espace Odyssée, Tome 1 : 2001 - L'Odyssée de l'Espace
Arthur Charles Clarke   
2001 L'Odyssée de l'Espace est un livre culte au même titre que le film, qui tous deux se complètent. Pour ma part, j'ai préféré lire le livre avant de découvrir le film. J'étais captivée du début à la fin, j'étais comme attirée par cette intrigue autour du monolithe et sur cette question qu'on a dû tous se poser : "La vie existe t-elle ailleurs dans cette infinité de l'Univers ?".

Cette histoire est bien menée, et possède une part de réalité. En effet, quand on sait qu'à l'époque où est écrite cette histoire, les astronautes d'Apollo se préparaient pour leur Odyssée de l'espace, cela la rend d'autant plus crédible et actuelle. D'après Arthur C. Clarke, ces astronautes "avaient déjà vu le film quand ils sont partis pour la Lune". Cette anecdote place le roman dans la catégorie d'anticipation, ainsi qu'avec les thèmes abordés tels que l'intelligence artificielle et l'évolution de l'humanité.

Un petit bémol cependant : le livre et le film ont été écrit simultanément ; je trouve cela dommage que l'histoire se dissocie quelque peu dans les deux supports, surtout que l'Odyssée deux fait suite au film et non au livre.

Néanmoins, je pense que ce livre, (ainsi que le film), est un chef-d'oeuvre de la science fiction et se doit d'être lu.

par Blew
Carrie Carrie
Stephen King   
mon deuxième king lu après christine...encore un choc ! cette ado souffre douleur de ces camarades et de sa mère,son don qui est aussi une malédiction,pour ceux qui on vécu les années lycée galères on s'identitfie forçément
,dire qu'il ne voulais pas le publier !! heureusement que sa femme l'à convaincu du contraire !!
Nous les menteurs Nous les menteurs
E. Lockhart   
Quelle lecture ! J'ai lu ce livre en une fois et je suis restée un bon moment assise sur mon lit sans savoir quoi faire une fois terminé. Malheureusement pour avoir récemment vu un film assez similaire, j'avais très vite deviné la fin mais j'ai continué ma lecture en priant pour me tromper.
C'est vraiment une lecture facile et addictive qui m'a entraîné et passionné tout du long. Je ne pensais pas m'être autant attaché aux "menteurs" mais les émotions qui me sont tombés dessus à la fin m'ont fait prendre conscience de la sympathie qu'ils ont fini par m'inspirer.
Il y a tellement à dire sur ce livre, je pourrais en parler pendant des heures mais évitons les spoliés.
Disons simplement que ce livre vaut le détour et que si vous avez envie d'une bonne lecture vous devriez choisir celui ci. Bonne lecture !

par Nemesris
Séquestrée Séquestrée
Chevy Stevens   
Séquestré est mon premier roman de Chevy Stevens et je dois dire que c'est une vraie petite perle ! J'ai eu un énorme coup de cœur pour ce bouquin.
Dés les premières pages j'ai été prise dans l'histoire. Le choix narratif est excellent et le langage ainsi que le caractère du personnage ( qui est très attachante au passage ), ne font que renforcer la bonne décision prise par l'auteur. En effet, la narration à la première du singulier nous permet de mieux ressentir les émotions d'Annie. On suit son histoire à travers les séances qu'elle a suivit chez son psy ( dont l'identité reste mystérieuse tout au long de l'histoire ) et décrit détails par détails ce qu'il lui est arrivé, ce qu'elle a ressentit.
Ce livre est ultra réaliste et très dramatique. Je n'ai eu cesse de soupçonner tout le monde au fur et à mesure. [spoiler]Et je n'aurais jamais cru que la personne derrière tout ça était sa mère... Ces justifications m'ont donner envie de la gifler, de l'étrangler, de l'égorger ! [/spoiler]
Le gros point fort dans ce livre ce joue vraiment dans les sentiments. Nous comprenons la douleur d'Annie mais aussi ceux des autres personnes. Sa mésaventure l'a non seulement détruit de l'intérieur mais nous découvrons aussi que ses proches et même ceux qui l'entoure ont aussi été affecté par l’événement. Nous ressentons donc les sentiments de tous.
Un autre point fort du livre. C'est évidemment la fin. Wholala quelle fin surprenante ! Je ne m'étais même pas rendu compte que je tournais la dernière page du livre... C'était inattendu et assez touchant : [spoiler]L'identité de son bébé qui été restée secrète jusqu'à la fin est dévoilée à la dernière ligne ! "Espérance" telle est son prénom. C'est en plus significatif ! [/spoiler]

Séquestrée est un énorme coup de cœur pour moi. J'ai ressentit de la pitié [spoiler]Non envers Annie mais envers sa mère et non parce que j'avais de la peine pour elle mais plutôt parce qu'elle était tombé bien bas pour faire ce genre de choses...[/spoiler], de la compassion, de l'empathie, de la colère et de la haine. Pour tout fan de polar psychologique, je le recommande vivement.


L'Amie prodigieuse, Tome 1 L'Amie prodigieuse, Tome 1
Elena Ferrante   
"L'amie prodigieuse" est la plus belle histoire d'amitié que je n'ai jamais lue.
Avec pour toile un quartier pauvre de Naples à la fin des années 50, nous suivons deux filles, deux enfants, deux adolescentes: Elena et Lila. L'une intelligente, l'autre surdouée. Elena fascinée par son amie, Lila qui cherche une échappatoire à sa vie de misère. Elles mènent une vie difficile, violente, dans une Italie en pleine mutation. Mais pourtant, un lien puissant les unit et malgré tout, parvient à subsister dans les temps les plus sombres.
C'est une histoire d'amitié, mais aussi une histoire de vie. Elena et Lila poursuivent leur vie, traversent leur adolescence, non sans souffrance. Elles s'éloignent, se quittent, se retrouvent, mais jamais pour longtemps. Peu à peu, un gouffre social se creuse: Elena continue ses études et s'affranchit de son amie, Lila perd tous espoirs de quitter sa vie napolitaine.
Menée par une plume juste et discrète, cette fantastique histoire nous fait rêver d'une amitié aussi vraie que celle d'Elena et Lila. Et quand à la fin du livre, ce rêve prend brutalement fin, on reste figé sur la dernière page, la dernière phrase. On a du mal à le quitter, à abandonner ce roman...
Le meilleur cadeau que vous puissiez offrir à votre plus proche ami.

par Pompon
Le Maître des illusions Le Maître des illusions
Donna Tartt   
J'ai lu ce livre il y a plus de 10 ans, et l'histoire me reste en tête.. un livre audacieux, tordu par moments. Des étudiants qui vous font froid dans le dos, un professeur intriguant, une histoire bien construite.. je ne me rappelle plus des détails, mais l'atmosphère sombre et l'intrigue drôlement bien ficelée restent d'excellents souvenirs. Je le recommande vivement..
Dracula Dracula
Bram Stoker   
En fait, le mythe du vampire a beaucoup évolué. Dracula est peut-être ce qu'on en a fait de plus proche par rapport aux superstitions et aux croyances anciennes. Mais bien entendu, Bram Stocker n'en a pas utilisé tous les éléments sinon Dracula aurait été encore plus laid et se serait baladé en linceuil ;) En fait, je me demande si ce n'est pas le personnage vampirique le plus étoffé en littérature classique.

par Angie
La Griffe du chien La Griffe du chien
Don Winslow   
Je ne sais pas vraiment si j’ai aimé ce livre fait de sang. Cette lecture est terrifiante, souvent insoutenable ! Pourtant, j’ai été fasciné par ce naufrage au sein des narcotrafiquants et de la lutte que mène officiellement les États-Unis contre eux. J’écris officiellement parce qu’officieusement, on découvre le dessous des cartes : la guerre contre l’idéologie communiste et autres révolutionnaires prolétaires en Amérique centrale et du Sud.
« TTS. Toujours tout seul ». Ainsi est la vie d’Art Keller, agent américain de la Drug Enforcement Agency durant ses 25 années de croisade contre la drogues et son obsession de vengeance. En 1977 après une opération d’éradication de champs de pavot au Mexique débute cette guerre des mafia et des services (CIA,DEA, NSA, …). C’est alors une inexorable descente, un stupéfiant jeux de dupes, emportant une larges palettes de personnages dans des turbulences que mon esprit refuse d’imaginer ! Clichés ou réalité, ils sont tous impliqués dans ce trafic : les juntes militaires sud-américaines et des mercenaires, d’anciens militaires US et des polices corrompues, des petits voyous Italiens, Irlandais et des escort-girl de luxe… Toutes ses femmes et ses hommes sont broyés par cette ultra violence et par les engrenages iniques du trafic de drogues soutenu par des intérêts diplomatiques, géopolitiques, économique, jusqu’aux luttes intestines de l’église catholique avec l’Opus dei très influent en Amérique....
La cruauté de cette guerre inachevée, perdue d’avance est d’une effrayante véracité et pourrait passer pour un documentaire historique tant l’auteur fait évoluer ses personnages en plein cœur de situations plus que plausibles et sait étayer son récit de faits et d’enjeux réels comme le tremblement de terre de 1985 au Mexique et la création en 1994 de l’ALENA, ce traiter de libre échange entre le Mexique et les États-Unis.
Au bout du compte, cette histoire devient particulièrement dérangeante… Trop de tortures, d’armes, de trahisons, de corruptions, de meurtres sans distinction de sexe et d’âge… Tous les coups sont permis, les plus vils, les plus abjects, les plus sanglants. Il n’y a plus de loi sauf celle du plus fort, de l’argent et du droit de tuer. Si l’enfer existe sur terre, il se trouve bien ici dans les arcanes du bien et du mal de cette lutte contre la drogue où toutes les frontières (morales, sociologiques, politiques et idéologiques) se confondent et dépendent les unes des autres pour tenter se justifier.
Par contre, je ne sais pas si ce roman est « bien écrit » en langue anglaise mais j’ai trouvé la traduction assez mauvaise, avec de trop nombreuses coquilles de français !
En conclusion, je suis ressorti de cette lecture très secoué ; je dirais même plus dégoûté, ébranlé. Je n’avais déjà pas une vision bien idyllique de l’impérialisme que cherche à imposer au monde les États-Unis ; après cette lecture mon opinion sur cette nation s’assombrit un peu plus !


par RMarMat
Louis XIV : le Roi Soleil Louis XIV : le Roi Soleil
Max Gallo   
Depuis toujours Louis XIV et son époque me passionnent, je ne pouvais pas passer à côté de cette petite série, magnifique et grandiose.

Max Gallo est un auteur dont la plume me ravie depuis que je le connais. Et une fois de plus, cette lecture fut fabuleuse. La série Louis XIV est une biographie romancée et, j'en ai encore appris beaucoup sur ce fabuleux roi, aussi rayonnant qu'est le soleil (on comprend le pourquoi de ce surnom).
La lecture de ces deux tomes fut fluide et passionnante. Chaque pages se tournaient sans effort, je voulais constamment continuer de lire, au point d'en oublier le monde extérieur. J'étais vraiment à la cour du Roi-Soleil, à ses côtés... je vivais vraiment ce texte, cette histoire.
On en apprend davantage sur le personnage qu'était Louis XIV, sur la monarchie, sur la société de l'époque... Max Gallo retranscrit parfaitement l'esprit de l'époque. Ce n'est pas une biographie parmi tant d'autres. Ce diptyque est tout simplement incroyablement riche et bien écrit. On fait le tour du règne du Roi-Soleil, allant en profondeur, poussant des portes dérobées, écoutant au passage ce qui n'a jamais été entendu.

Si le premier tome nous fait découvrir la personnalité de Louis XIV, avec son goût des arts, de la culture, son amour du beau, du brillant, ses diverses conquêtes et ses appétits divers et variés, le second tome lui, et davantage consacré au politique, aux guerres et aux douleurs qu'il endure tout au long de son règne.
Louis XIV était grand et l'on ressent bien, dans ces deux livres toute la splendeur qu'il dégageais et qui reste encore aujourd'hui, tant de temps après. Je me suis vraiment sentie proche de ce roi, qui a marqué durablement les esprits, du monde entier. J'étais déjà très attachée à ce roi mais là, avec cette lecture c'est devenu une passion car l'on découvre un roi attachant, splendide et extrêmement humain. Oui certes, comme dans tout règne il n'y eu pas que du bon, que de bonne décision, mais c'est justement ça être humain : avoir des faiblesses mais s'en relever.

En tous cas, je peux vous assurez que ce diptyque est essentiel à qui veut lire un ouvrage sur Louis XIV. Max Gallo prouve une fois encore que c'est un grand historien, un grand auteur. A lire sans hésiter !

par Malorie
Louis XIV : L'hiver du grand roi Louis XIV : L'hiver du grand roi
Max Gallo   
Seconde partie de la vie de Louis XIV, Max Gallo rend le récit si réel, que le lecteur a le sentiment de réellement partager la vie de ce monarque incroyable. Le lecteur devient acteur de l'histoire.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4