Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ge9201 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Sexy Bastard, Tome 2 : Insolent Sexy Bastard, Tome 2 : Insolent
Eve Jagger   
Mouais...
Autant j'avais trouvé le tome 1 divertissant et relativement sympathique, autant j'ai eu plus de mal avec celui-ci...

Les personnages ne m'ont pas semblés cohérents, entre Savannah qui est une carriériste et ne pense qu'à son boulot mais qui tout à coup se fait porter pâle pour... s'envoyer en l'air (!?!) et Cash qui est allergique à l'engagement et ne vit que des histoires libres d'une nuit mais qui devient direct accro à l'héroïne et se montre même jaloux alors qu'ils ne sortent même pas ensemble !

Par ailleurs, j'attendais de retrouver le Cash léger et fun du tome 1 et on se retrouve de nouveau avec un mec qui se transforme en dominateur une fois la porte de la chambre franchie ! Franchement, raz-le-bol des héros dominateurs experts en sexe !

Cela amène d'ailleurs une scène, à la fin du chapitre 10, qui m'a totalement dégoûtée : [spoiler]Cash veut que Savannah soit sienne, la marquer comme il dit... Donc il va lui éjaculer sur le ventre et les seins pour marquer son territoire (c'est ce qui est écrit) ! En dehors du fait que c'est le genre de trucs tout droit issu du porno et que je n'apprécie déjà pas tellement habituellement, là ça m'a juste donné l'impression que Savannah était un arbre et que Cash le chien qui lui pissait dessus pour marquer son territoire !
Juste BEURK quoi ![/spoiler]

Au final, je vais m'arrêter là pour cette série, je n'accroche pas.
Mais elle plaira sûrement à d'autres !

par Vitany
Les Daces, Tome 1 : Le Prince d'Ombre Les Daces, Tome 1 : Le Prince d'Ombre
Kresley Cole   
Un tome qui m'a laissé une impression mitigée et amère...
La saga des Ombres de la Nuit est un énorme coup de coeur pour moi. J'ai lu et relu chaque tome. Toutefois, le tome 12 s'est avéré très décevant à mes yeux. Je m'y étais ennuyée et je détestais le personnage de Thronos. C'était donc le tome que j'aimais le moins et que je ne comptais jamais relire. J'avais donc de gros espoirs pour ce 1er tome des Daces car je les adore durant leurs apparitions dans la série et j'espérais que Kresley Cole frapperait fort. Malheureusement j'ai eu le même sentiment qu'en lisant le tome 12 de la série...
L'écriture est toujours aussi magnifique et irréprochable. Comme d'habitude. Un gros merci à Kresley pour sa plume addictive et surtout félicitations à nos traducteurs qui se débrouillent à merveille sur cette saga.
L'originalité et la complexité du Mythos est également toujours intéressante. J'aime ce monde tout droit sorti de l'imagination de l'auteure.
Toutefois, j'ai eu un gros blocage avec l'héroïne Bettina. Bon dieu, c'est sans doute la pire femme de toute la saga ! C'est une nunuche agaçante et pas du tout intéressante ! Elle ne cesse de geindre et de se laisser marcher sur les pieds ! Une vraie gamine ! J'avais envie de lui hurler "Bouge-toi un peu ma cocotte et arrête de pleurnicher ou de rabrouer un homme fou de toi !". Parce-que oui cette demoiselle repousse Trehan alors qu'il est adorable avec elle. Mais elle continue de faire passer en premier son "béguin" pour un démon qui n'en a rien à foutre d'elle et qui couche avec toutes les nanas ! Sérieusement j'avais envie de lui mettre des claques à cette Bettina ! Elle est en partie Sorceri, et c'est une princesse mais franchement on ne dirait pas ! Quelle déception. Elle ne mérite pas un homme comme Trehan. Ok elle n'est immortelle que depuis peu mais c'était également le cas de Mariketa, et pourtant Mari n'était pas une petite chose complètement inutile. Bref, j'ai détesté ce personnage !
Son "meilleur ami et béguin" démon je l'ai détesté aussi. Un petit con qui ne pense qu'à sauter les femmes qui croisent son chemin. Je ne comprends absolument pas ce qu'elle lui trouve.
Trehan... Lui il est génial. Il fait tellement d'efforts pour elle. Il est très gentil et ne se comporte pas en brute. Intelligent et méthodique, mais également adorable et protecteur. Je le plains d'avoir une âme soeur aussi nulle que Bettina. Il méritait à mes yeux une femme un peu plus vive, excentrique et joyeuse.
L'idée du tournoi est intéressante. Cela change un peu mais au final je n'ai pas été très emportée par cette compétition. La faute à Bettina qui me gonflait surtout et au fait que je n'appréciais donc pas la romance et la tournure des choses. Il faut dire que je n'ai apprécié aucune décision de Bettina. Les seuls passages que j'ai réussi à vraiment aimer ce sont ceux où l'on se trouve en Dacie. On en apprend davantage sur tous ces cousins de la famille royale et vers la fin nous voyons brièvement Lothaire et Elizabeth =)
Voilà je n'ai donc pas adhéré à ce tome où j'ai ressenti un certain ennui, un énorme agacement envers plusieurs personnages et un certain essoufflement. J'ai été habituée à davantage de répliques mordantes et intéressantes dans la saga, et ici ce n'est pas le cas (comme dans le tome 12 en fait). Les espèces comme les Valkyries, Lycae et autres m'ont beaucoup manqué. Bref, je ne relirais pas ce livre et je croise les doigts pour que les futurs tomes me réconcilient avec la saga et me fassent de nouveau éprouver la même chose que les 11 premiers bouquins. J'attends surtout le tome sur Munro mais également celui de Nix.
Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience Wait for You, Tome 1 : Jeu de patience
Jennifer L. Armentrout   
Après avoir adoré les deux premiers tomes de sa série sur les Frères Gamble (Suite Nuptiale et Quiproquos et Paparazzis et Quiproquos) parue aux éditions Milady Romance, je n’avais qu’une hâte découvrir ce roman New Adult (oui, définitivement, le NA est le genre de ce début d’année)(avec plus ou moins de réussite pour certains à mon avis).

Et je n’ai absolument pas été déçue, et je l’ai même préféré à Beautiful Disaster. Oui certaines me diront que l’histoire reste quand même basique, que c’est du NA typique, mais moi j’ai complètement adoré. J’ai adoré l’écriture, l’humour, les références et surtout Cam ! [...]

La suite ici : http://lune-et-plume.fr/jeu-de-patience-de-jennifer-l-armentrout/

par Melwasul
Backstage, Tome 2 : Enlève-moi Backstage, Tome 2 : Enlève-moi
Tracy Wolff   
Un bon tome.
Le couple Quinn/Elise m'a bien fait rire avec ces petites vengeances personnelles.
Une lecture simple mais plaisante.
Le seul défaut et que comme dans le 1er tome, le passé difficile des personnages n'est pas assez exploité.

par Adèle
Backstage, Tome 1 : Déchaîne-moi Backstage, Tome 1 : Déchaîne-moi
Tracy Wolff   
Une romance comme on les aime, qui se lit vite avec des personnages sympas. L'écriture est fluide, il y a peu de rebondissement comme on pouvait s'y attendre mais ce n'est pas dérangeant. J'ai beaucoup aimé l'univers rock avec la tournée. Un livre recommandé si vous avez envie d'une romance mignonne sans prise de tête.

par marie-rz
L'Accord parfait L'Accord parfait
S. C. Rose   
J'ai adoré, c'est un vrai coup de coeur!!!!
Mais comme beaucoup de personnes la voix intérieure de Anna est sans intérêt et même par moment fatigante donc je survole
Sinon très, très belle histoire
Jeux dangereux, Tome 1 : Le Défi Jeux dangereux, Tome 1 : Le Défi
Emma Hart   
Une lecture franchement moyenne qui ressemble à d'innombrables autres bouquins de genre New Adult.
Pour commencer, il faut reconnaître que ce n'est pas de la grande littérature hein. Bourré de grossièretés, comme dans tous les livres de ce type. Les auteurs cherchent sans arrêt à faire passer les étudiants pour des fêtards qui couchent avec n'importe qui, boivent à longueur de temps et ne sont pas foutus de faire une longue phrase correcte sans gros mots. Bref, ça m'horripile. Ici, on ne déroge pas à la règle. De la vulgarité en veux-tu, en voilà. "Bite", "la baiser", "nichons", "putain" et j'en passe sont de rigueur. Tout ne tourne qu'autour des coucheries des uns et des autres.
Ensuite, on a le droit à tous les autres clichés habituels. Le beau gosse qui saute sur tout ce qui bouge se transforme au bout de 2 semaines en prince charmant fou amoureux qui sort des phrases mièvres et se montre aussi tendre qu'un fiancé. Je n'ai même jamais réussi à trouver quand et comment Maddie et Braden tombaient amoureux. C'est tellement... rapide et surréaliste. Ils ne se supportent pas et se moquent tous les deux de l'autre vu que c'est un défi. Et paf, après 2 brefs rendez-vous ridicules et quelques autres moments ensemble, ils s'aiment. Braden qui jurait que l'on ne pouvait pas trouver la femme de sa vie à 19 ans se met ensuite à y croire dur comme fer. Plutôt radical comme changement chez un homme qui accumule les conquêtes sans se souvenir de leurs prénoms.
Les amis se mêlent de tout ce qui ne les regarde pas et poussent les protagonistes dans ce défi que je trouve stupide. Et ce qui est encore plus débile, c'est que Maddie accepte d'y participer. Sur ce coup-là, je ne la comprends pas. Surtout que ça ne correspond pas à sa personnalité.
Et puis j'ai eu énormément de mal à m'habituer à l'écriture. Le temps employé est le présent mais avec inversion du sujet et du verbe, et je trouve que ça rend l'ensemble trop simple et bâclé. Ça m'a beaucoup perturbé. Je n'aime pas les phrases écrites ainsi : " — Je dirais qu’il y a de grandes chances, elle murmure en réponse." Et malheureusement, le livre en est truffé.
Bref, un livre très superficiel où la romance ne m'a absolument pas convaincue et où j'ai retrouvé tous les clichés que je ne supporte plus. Je ne lirais pas les autres tomes, surtout que le tome 2 est sur Aston et que lui aussi ne pense qu'avec ce qu'il a entre les jambes.
La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux La Confrérie de la dague noire, Tome 1 : L'Amant ténébreux
J.R. Ward   
Pour commencer, je tiens à prévenir que ce livre n’est pas à mettre dans les mains jeunes lecteurs à cause de ses scènes parfois digne d’un film érotique tellement l’auteur est capable de nous faire ressentir les émotions de ces personnages.
Je vais essayer de ne pas spoiler (je trouve ça désagréable quand je lis un avis qui me dévoile des choses importantes à découvrir pendant la lecture) mais j’ai tellement envie de partager ce que j’ai ressenti pendant cette lecture que j’ai peur d’en faire malgré moi, donc désolée par avance.
Commençons par le style d’écriture de l’auteure. Comme je le disais plus haut, elle sait très bien faire passer les émotions des personnages aux lecteurs ce qui nous permet vraiment de nous identifier aux personnages mais aussi de vivre avec eux leurs aventures. L’écriture est simple, fluide. On peut enchainer les chapitres les uns après les autres sans risque d’indigestion. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait qu’avant de commencer l’histoire, l’auteur nous fasse un petit lexique des termes employés par les vampires. Cette technique est beaucoup moins lourde que si elle avait défini les termes dans l’histoire lorsqu’ils sont utilisés.
Revenons-en à l’histoire en elle-même. J’ai apprécié le fait que l’auteur revisite d’une façon différente, de ces consœurs écrivains, le mythe du vampire. Tout d’abord, ils sont inconnus des humains et comptent bien le rester. Ensuite, ils se nourrissent de sang mais le sang humain n’est pas celui qu’ils préfèrent (pour savoir lequel c’est, il faudra lire le livre). Ils ont un seul ennemi mais c’est un ennemi de taille : les éradiqueurs. Pour finir, ils ont leur propre langue même s’ils parlent couramment la langue des humains (dommage, l’auteur nous transcrit rarement cette langue, à part deux ou trois termes, on ne sait pas à quoi ressemble cette langue. Du coup, cette spécialité parait peu utile).
Passons aux membres de la confrérie de la dague noire, ils sont aux nombres de sept. Kolher, le chef de cette confrérie et personnage principal de ce tome. Je dirais que J.R. Ward, le voit comme un amant ténébreux (vu le titre du tome), personnellement, j’ai du mal à l’imaginé ténébreux mais une chose est sure, je ne serais pas contre avoir un amant comme lui… Au cours de ce tome, on découvre son passé qui nous permet de mieux comprendre son comportement actuel. Les autres membres, nous les connaissons peu mais, j’ai déjà ma petite préférence pour Rhage, que j’ai hâte d’apprendre à découvrir dans les prochains tomes. Zadiste, Vizs, Tohrment, Fhurie sont prêt à tout, comme les deux premiers, pour protéger leur espèce des éradiqueurs. Et bien sur, il y a Audazs, le père de Beth. Tous sont souvent appelés par la première lettre de leur prénom (Audazs devient D, surement dû à un changement de nom lors de la traduction mais pas de la lettre). Enfin Beth et Butch, deux humains qui vont découvrir le monde caché des vampires. Contrairement, aux humains des précédentes saga bit-lit, ils ont du mal à accepter cette partie cachée du monde même si évidemment, au final, ils acceptent l’existence des vampires (un peu trop rapidement à mon goût, surtout pour Butch).
Je ne m’étais pas rendue compte mais j’ai déjà pas mal écrit sur ce livre. C’est la première fois que je m’éclate autant à écrire une chronique. J’espère ne pas vous en avoir trop dévoilé et surtout j’espère vous avoir donné envie de découvrir cette nouvelle saga. En tout cas, moi, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes…
Dernière chose, je ne serais pas contre une adaptation cinématographique...
Step Brother Step Brother
Penelope Ward   
Lorsque j'ai repéré ce bouquin, j'ai souhaité l'acheter sur-le-champ. Et j'ai bien fait de céder à mon caprice. J'ai adoré, une superbe découverte !
Ma lecture fut achevée en une soirée, impossible de m'arrêter. L'histoire ne laisse pas une seconde de répit. Le rythme est excellent, je suis restée scotchée du début à la fin.
La plume de l'auteure est agréable. Le vocabulaire est parfois légèrement cru, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais si vous cherchez une romance mielleuse vous serez déçu(e).
Tout oppose nos deux personnages : Greta est une jeune fille douce, généreuse, sérieuse, un brin naïve mais très forte. Quant à Elec, il apparaît provoquant, arrogant, mystérieux, bref un bad boy comme on les aime. Toutefois, l'attirance est immédiate.
Durant la première partie, les personnages se rencontrent, se cherchent, commencent à s'ouvrir l'un à l'autre, à se désirer. Certains passages sont très drôles dans ce jeu du chat et de la souris. Cependant, tout s'enchaîne un peu trop rapidement, cette partie méritait d'être approfondie. C'est pour moi le seul point négatif du roman.
La seconde partie est en revanche sacrément bien construite ! J'ai été prise aux tripes. On découvre également le point de vue d'Elec sur toute l'histoire. C'est très bien écrit, aucune longueur et sensations garanties.
La fin est aussi bien travaillée et complète à mon goût. Bref je suis conquise.
Un livre très addictif, je vous le recommande.

par NekoNara
La Confrérie des Ombres, Tome 2 : La Prophétie d'Asiès La Confrérie des Ombres, Tome 2 : La Prophétie d'Asiès
Belinda Bornsmith   
Après plus de deux ans, enfin cette suite tant attendue !
B. Bornsmith a comblé mes attentes avec ce nouvel opus dédié à Szon, ce guerrier charismatique et létal, qui m'a toujours fascinée au delà de tous les autres.
INTENSE, si un mot devait qualifier ce frère ce serait celui-ci, oui, intense sans aucun doute !
Le complexe de la Confrérie connait des heures sombres après la désertion de Ryala, les détracteurs d'Isathin dont certains, membres du Conseil, se montrent plus audacieux et téméraires, l'unité ne fait plus Loi.
Pensant tendre un piège à Ryala en prenant Lily en otage, Szon se retrouvera embarqué dans le combat le plus important de sa vie, celui qui le laissera dans l'ombre ou l'accompagnera dans la lumière.
La Prophétie d'Asiès est sur le point de se réaliser, faisant endosser à Ryala un devoir et des responsabilités si grandes pour une si jeune Dzellis.
J'ai gobé ce tome telle un boulimique, du coup j'entame ma seconde lecture pour le savourer et le déguster comme il le mérite.
Une merveilleuse suite et un troisième opus qui, je l'espère, ne nous fera pas trop attendre.

par ccmars
  • aller en page :
  • 1
  • 2