Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de geangel : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Si tu oses me quitter Si tu oses me quitter
Johanna Lindsey   
Une horreur !!! J'ai détester l'héroïne du début à la fin, d'ailleurs la seule raison pour laquelle j'ai classer ce livre dans "lu aussi" plutôt que dans "pas apprécier" n'es dut qu'as l'histoire en elle-même.
[spoiler]Alexandra fait passer Dimitri pour un abruti sans aucune fierté. L'histoire de ce montrer la plus indésirable possible sa va 5 minutes mais tout le bouquin c'est vraiment trop.
Mais pire que tout le changement miraculeux qu'y n'intervient qu'a limite 2 pages de la fin, c'est au-delà du ridicule et de l'insultant pour le lecteur selon moi.
Je reconnaît que de son côté Dimitri fait pas trop d'effort mais il ne va pas aussi loin qu'Alexandra. J'ai vraiment pas aimer son attitude, on dirait une gamine capricieuse qui tape du pied et qui ce venge sur tout le monde parce qu'elle a pas ce qu'elle veut.[/spoiler]
En définitive, c'est l'un des pires livres de Johanna Lindsey. Malheureusement pour moi une fois que j'ai commencer un livre je doit le finir (c'est plus fort que moi). Sinon je crois que je l'aurais laisser tomber dés les 100 premières pages.

par Koukai77
Terres d'Ecosse, Tome 1: Prisonnière de ton coeur Terres d'Ecosse, Tome 1: Prisonnière de ton coeur
Mary Wine   
Voici donc le premier tome d'une romance écossaise, très classique dans sa construction, assez plaisante à lire mais pas aussi prenante que laisse présager la série de Monica McCarthy " le Clan Campbell" que j'ai lu précédemment. Cette histoire remplit son rôle : nous faire voyager à travers la lande Écossaise, au milieu des conflits entre les clans avec comme gramme très convenue une histoire d'amour entre deux ennemis.

L'histoire se déroule au quinzième siècle, notre héroïne Shannon fille du Laird du clan McBoyd est enlevée alors qu'elle partait rejoindre son futur mari un cousin du Comte d' Atoll (lui même prétendant au trône d'Ecosse)à qui son père l'a donné, phénomène très courant à cette époque, pour seller une alliance entre les deux clans. Son ravisseur : Torin McLeren fier highlander d'un clan ennemi que le père de notre héroïne vient d'attaquer.

Si le contexte historique est bien rendu avec une étude approfondie de la situation politique concernant la succession du roi Jacques d’Ecosse, des descriptions détaillées de la vie simple et rudimentaire des Ecossais de ce siècle, les mœurs et coutumes de la noblesse, les intrigues politiques, la position négligeable des femmes de cette époque, la romance est un peu fade, la passion est au rendez vous avec de superbes scènes sensuelles (d’ailleurs elles remplissent les ¾ du livre) mais très tardivement dans le récit ce qui amène une lenteur et un certain ennui dans la lecture. Il manque ce souffle épique, ses répliques pleines d'ardeur et piquante que j'ai eu l'habitude de trouver dans ce style de romance, et du en grande partie à la confrontation entre une héroïne au caractère bien trempé et un highlander viril, fougueux et emporté.

Dans cette histoire rien de tout cela; les deux protagonistes sont sympathiques mais l'analyse et la transcription de leurs caractères un peu faible. Hannon est une jeune femme qui va affirmer sa personnalité au fur et à mesure de son emprisonnement, elle s'est endurcie suite à l'éducation rigoureuse de son père qui faisait peu de cas d'elle, simple enjeu politique, elle ne s'en laisse pas compter mais pour une vierge elle se laisse séduire très vite et passera son temps plus souvent avec les jupes relevées qu’autre chose. Torin est le chef d'un clan profondément blessé par les attaques qui ont décimé les membres de sa famille, il reste pondéré dans ses réactions et c'est la le problème pour moi, il est trop lisse, trop modéré.

Ce fut une lecture agréable mais sans plus, il manque du dynamisme, de l'action le second tome sera surement plus attrayant surtout si le héros est Connor l'ami de Torin qui semble beaucoup plus complexe.


par samba
Si tu m'abandonnes Si tu m'abandonnes
Nora Roberts   
Un livre rempli de suspense l histoire est vraiment bien tourné Nora roberts a fait de ses livres un chef d oeuvre.Il y a de l intrigue dans tout les sens du terme.De la première page a la dernière un pur festin.Je conseille vivement de le lire.

par caline
Jeunes filles en fleurs, Tome 1 : Et il l'embrassa... Jeunes filles en fleurs, Tome 1 : Et il l'embrassa...
Laura Lee Guhrke   
Il y a presque une année de cela ma curiosité m'avait poussé à tenter un autre genre de lecture souvent critiqué à tord par des détracteurs qui, souvent bourré de préjugés condamnaient cette catégorie sans même l'avoir essayé. La romance historique a donc essuyé beaucoup de critiques depuis son arrivée en France souvent faute à des choix éditoriaux douteux pourvus de titres parfois trop sirupeux. Heureusement, comme dans tous genres parsemant nos envies de lectures, plusieurs mauvaises pioches ne devra blâmer en rien cet ordre et, médiocrité de rimera nullement avec généralité.
Après m'être lancée dans la lecture de Romance historique se déroulant pendant la période de la Régence, j'ai décidé de tenter une autre époque, en l'occurrence l'époque Victorienne.



Emmaline Dove, secrétaire dévouée et efficace travaille depuis 5 ans dans la maison d'édition de Harrison Marlow. Cette jeune femme de 30 ans catégorisée comme "vieille fille" caresse le doux rêve de pouvoir faire publier ses manuels de bienséance. Lors d'une énième tentative de faire publier ses écris Emma essuiera un nouveau refus de son patron, ce dernier n'ayant pas eu le temps de lire le manuel feindra de l'avoir lu et le refusera prétextant que ce titre ne sera pas rentable car pas moderne. C'est lors d'une discussion avec Lord Marlow que Miss Dove se rendra compte qu'elle a été floué depuis 5 ans et qu'Harrison n'a en fait jamais daigné lire ses manuels. Cette jeune femme dans un élan de rébellion de rage et de frustration décidera de démissionner sans préavis et de proposer ses écris au rival principal des éditions Marlow, "La Gazette sociale". Emma, à sa grande surprise et surtout, à son grand soulagement sera immédiatement engagée afin d'écrire une petite chronique hebdomadaire sur les règles de bienséances. C'était bien sure sans compter sur Lord Harrison Marlow qui tentera par tous les moyens de récupérer sa parfaite secrétaire et, par un concours de circonstance rachètera "La gazette sociale" ce qui amènera Emma, à son grand désarroi à devenir l'associée d'Harrison.



Cette lecture a été pour moi totalement transportante. On nage dans une époque passionnante et changeante ou certains aristocrates qui par le passé n'avaient que leur domaines à gérer et laissaient leur titre et fortune faire le reste sont ici mu par le désir de travailler. Concernant la condition féminine un changement s'est également opéré. Les femmes ne sont à présent plus obligée de dépendre des hommes et surtout d'un bon mariage pour subvenir à leur besoin, certes les mariages afin d'obtenir un statut, une reconnaissance et une identité dans la société perdurent mais une minorité émergente commence à présent à acquérir leur indépendance par le travail et dans le travail.
Les deux dignes représentants de cette époque seront Harrison Marlow et Emmaline Dove, et quelles personnages divinement croqués par Laura Lee Ghurke. Un duo marqué par des personnalités pétillantes, drôles, fraiches et pleines d'esprits, sans aucuns doute marquantes et enivrants.

Commençons par Lord Marlow. Homme de 36ans à la tête de la maison d'édition Marlow. Habile homme d'affaire et affichant ouvertement sa passion pour son travail, cet homme résolument moderne déteste par dessus tout cette société hypocrite inculquant des règles de bienséance plus qu'obsolètes et jugeant à tord et travers son prochain n'aura de cesse de prôner haut et fort son désir de ne jamais se remarier. Cette personnalité assez joviale, taquine et libertine nous fera découvrir derrière ce masque un côté assez torturé de part un passé emprunt de déceptions, de douleurs et de culpabilité envers sa famille qu'il aime plus que tout et qui, malgré lui, a souffert de ses décisions ayant jeté l’opprobre sur son nom et celui de sa famille. Homme extrêmement drôle, attachant et plein d'assurance dont on prendra plaisir à suivre sa relation naissante avec sa totale opposée, Miss Dove.


Que dire d'Emmaline Dove, cette jeune femme étant catégorisé dans de ce qu'on appelle plus communément "une vieille fille" est passée d'après elle à côté du printemps de sa vie et s'est résignée à son sort. Cette secrétaire dévouée et totalement transparente se révèlera aux antipodes de ce que son patron imaginait de cette dernière. Emma démontrera derrière un visage guindée qu'elle est pourvue de beaucoup de caractère et de culot. Un côté à la fois effronté et innocent qui amènera des passages hilarants entre Emma et Harrison, elle agissant de manière simple et sans arrière-pensée face à un Harris totalement dépassé. Prodiguant des conseils dans ses chroniques, Emmaline se prouvera qu'elle peut réussir par elle même et prendra confiance en elle, mais est-ce vraiment ses conseils, ses idées et sa propre vision qu'elle couche dans ses articles ou une émanation fantomatique de son passé? Cette jeune chroniqueuse s'évertue depuis toujours à suivre à la lettre les règles de bienséances malgré certain débordements inconscients qui apparaitront de temps à autre. Bridée et étouffée dans cette société dont les mœurs et convenances hypocrites et castratrice, Emmaline tente de faire taire une partie d'elle qui dans cette époque serait considérée comme politiquement incorrecte, malgré tous ses efforts elle dévoilera une personnalité bien plus complexe que Harrison saura très vite éventer. Un caractère très attachant, malicieux curieux et drôle. Une jeune femme dont on découvrira les blessures remontant à son passé et l'ayant fait devenir ce qu'elle est aujourd'hui.


Le couple fut tout bonnement galvanisant à découvrir et à suivre. Deux mondes entrant en collision et qui m'a tenu en haleine du début à la fin. Une tension permanente entre ce tandem se voulant entrainante et passionnante. Un duo dont la vision de chacun étaient faussés par des préjugés respectifs au commencement mais dont le lien évoluera lentement mais surement, chacun apprendra à connaitre l'autre nous communiquant tout une subtile palette de sentiments. Un véritable jeu du chat et de la souris débutera entre eux à des degrés divers nous offrant des passages savoureusement drôles, tendres et sensuels. Harrison saura faire fondre la glace qui entravait l'épanouissement d'Emmaline et parviendra à raviver son caractère enflammé réprimé, cette dernière pensera les blessures qui empoisonnaient Harrison par le passé. Chacun évoluera au contact de l'autre sans qu'ils ne s'en rendent compte apportant son lot de scènes touchantes et cocasses à la fois. Une romance dont les personnalités et le traitement se sont révélés une totale réussite.
Dernier point à citer, les personnages secondaires. J'ai adoré la famille Marlow, le pauvre Harrison avait vraiment fort à faire dans ce monde pourvu que de femmes. Chaque petit déjeuner d'Harris avec un visage stoïque face à sa Grand-Mère, sa Mère et ses sœurs furent des moments mémorables et hilarants au possible.



Ce fut mon premier Laura Lee Ghurke et je pense, certainement pas le dernier. Sa plume malicieuse et amusante m'a totalement enchanté. Une histoire menée avec brio du prologue à l'épilogue. L'auteur a su créer des personnages réalistes et touchants et nous offrir un dénouement à la hauteur de mes espérances. Que demander de plus?

par Luna05
Don't tell, tome 2 : Elles étaient jeunes et belles Don't tell, tome 2 : Elles étaient jeunes et belles
Karen Rose   
Un très bon livre ! Décidément Karen Rose ne cesse de me surprendre. Toutefois, j'ai failli moins bien classer ce bouquin à cause des personnages secondaires. Mon dieu qu'il y en a trop et qu'ils sont exaspérants ! Entre les collègues et la belle famille de Jenna ainsi que la tante de Steven, j'ai envie de dire: Au secours ! Sérieusement, que ces personnages sont encombrants et agaçants ! La tante Helen qui se mêle de la vie privée de Steven, la "belle famille" de Jenna qui lui incite à poursuivre sa vie mais qui la critique dès qu'elle essaie de le faire... De plus ils sont constamment sur son dos.
Bref, mis à part ce (gros) point négatif, le livre est excellent. L'auteure comme toujours, arrive à nous surprendre. Une enquête très bien menée, une écriture irréprochable, une belle romance, du suspense jusqu'au bout. C'est du Karen Rose à l'état pur. Et je ne peux que conseiller ses livres à ceux qui souhaitent se lancer dans un Polar tout en ayant un peu d'humour ou de romance.
J'ai trouvé Steven très attachant. Je l'avais déjà beaucoup aimé quand on le croisait dans 'Le silence de la peur' et je suis satisfaite de son histoire. Ses fils sont également très sympathiques, notamment Nicky et Matt. On voit l'impact de l'enquête de 'Le silence de la peur' sur la vie de la famille Thatcher. En particulier Nicky et Steven. J'ai vraiment beaucoup aimé. Une lecture addictive. Dommage que pas mal de personnages m'aient profondément énervé.
Lieutenant Eve Dallas, Tomes 17 & 18 Lieutenant Eve Dallas, Tomes 17 & 18
Nora Roberts   
Tome 17:
Dans ce tome Eve se retrouve sur les traces d'un imitateur des plus grands serial killer de l'histoire. Les suspects sont tous plus antipathiques que les autres (sauf l'auteur) et semble avoir de sérieux problèmes avec les femmes et en particulier les femmes de poigne/représentant l'autorité et on pourrait presque les comprendre il est vrai que les femmes qui entraînent ses problèmes avec certains spécimen de la gent féminine sont antipathiques au possible.
Petits points:
-J'ai trouvé Eve assez seule sur cette enquête elle a évidemment toujours de l'aide des membres de la fine équipe mais je les ai trouvé plutôt absent/effacé.
-Connors n'est pas relié pour une fois, c'est rare.
-La mère de Eve est enfin évoqué, lorsqu'elle apparaît dans l'un de ses cauchemars.
-[spoiler]J'aurai aimé que Peabody rate son examen, je sais pas pourquoi, elle me gonfle.[/spoiler]
Tome 18:
Et Connors est à nouveau lié à l'enquête mais comme c'est quelqu'un proche de lui qui est en difficulté il est assez tendu, ajoutons à ça des découvertes qu'il fera qui relie Eve à l'enquête et qui éveil sa soif de vengeance et ses pulsions violentes et on se retrouve avec notre couple préférée en conflit en raison de leur divergence d'opinions sur la façon de réagir à ses nouvelles données. Ces révélations + l'éloignement avec Connors feront énormément de mal à Eve, mais c'est Eve, elle plie mais ne rompt pas. L'enquête en elle même est intéressante, des complots, de l'espionnage industrielle.
Et malheureusement Peabody qui se la pète avec son nouvel insigne (on lui accorde un tome mais pas plus). Je sais pas ce que j'ai contre elle et si ça a toujours était là ou si ça à commencé avec ce que je nommerai l'affaire Charles/McNab. En tout cas je la trouve assez immature, face à Eve elle fait pas le poids.
La Famille Vallerand, tome 1: L'épouse volée La Famille Vallerand, tome 1: L'épouse volée
Lisa Kleypas   
C'est un très bon A&P.
J'ai bien aimé que l'histoire se passe en Louisiane, c'est intéressant d'avoir un autre décor que l'Angleterre avec des us et coutumes qui changent.
Le scénario en lui même est très bon, et la plume de l'auteure est très agréable.
Lysette n'est une petite chose qui se laisse dicter sa conduite et montre dès le début son caractére. Elle n'a pas peur de Max et ose le défier, ça je dois avouer que ce fut très agréable pour moi.
Le personnage de Max est très abouti notamment dans ses attitudes, ses intentions et sa fidélité envers ceux qu'il aime.
Les jumeaux j'ai beaucoup aimé avec une telle différence de caractére malgré cette ressemblance physique.
J'ai hâte de lire le T2.

par Tiaa-Noda
Chasseuse de la nuit, Tome 3 : Froid comme une tombe Chasseuse de la nuit, Tome 3 : Froid comme une tombe
Jeaniene Frost   
C'est une bombe atomique......
Préparez vous à dévorer ce livre mots par mots, lignes par lignes, pages par pages. vous passerz par toutes les émotions:
humour, grâce aux caractères bien trempés de Bones et Cat.
émotions et larmes aux yeux pour certains passages.
Actions,intrigues et suspense à gogo.
Passions, "ah...Bones quand tu nous tiens..."
C'est vraiment ma saga préférée, ce tome est à la hauteur des deux premiers voir mieux.
Comme les autres fois il y a un extrait du prochain tome, et là, accrochez vous, il a l'air encore mieux que les premiers livres. Sortie prévue en janvier 2011.
OUF, pas trop à attendre............

par Adèle
Chasseuse de la nuit, Tome 6 : D'outre-tombe Chasseuse de la nuit, Tome 6 : D'outre-tombe
Jeaniene Frost   
La relation de Cat et Bones a beaucoup évolué depuis leur rencontre. Leur passion et amour mutuel est toujours aussi poignant, mais ils ont changé l'un envers l'autre, les problèmes qu'ils connaissaient à vouloir toujours se protéger impulsivement se règlent peu à peu. Cat est beaucoup plus réfléchie dans ce tome et prend systématiquement en compte l'avis de Bones, ce qui les rend tous deux plus unis que jamais.
L'action est toujours au rendez-vous, on ne s'ennuie pas une minute, de l'humour à revendre et des caractères bien affûtés, en résumé que du bonheur...

par maya18
Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort
Joanne Kathleen Rowling   
Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai pleuré dans ce roman mais à la fin je ne me séparais plus de ma boite de Kleenex ! L'histoire se finit en apothéose malgré un épilogue un peu décevant à mon goût (non pas décevant mais peut être un peu trop rapide ! on reste sur notre faim !) Bref un bon moment de lecture comme j'en ai rarement eu !

par Istehar