Livres
414 982
Membres
327 003

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par BunnyEm 2018-03-24T21:29:13+01:00
Diamant

https://bunnyem.blogspot.ca/2018/03/geekerella.html

Déjà un an que je n'avais pas lu de roman en VO... J'ai vraiment envie de lire en anglais pour différentes raisons mais je repousse souvent mes lectures de peur ne pas lire assez vite ou de ne pas comprendre tous les mots de l'histoire. A force de voir passer ce roman sur les chaînes anglophones, j'ai décidé de me laisser tenter et de renouer avec la VO.

-- Conte de fées des temps modernes --

Comme vous l'aurez compris avec le titre, nous sommes ici dans une réécriture du conte de Cendrillon mais dans un univers Geek. Nous suivons l'histoire de Elle, jeune fille de 17 ans, qui vit seule avec sa belle-mère et ses deux belles sœurs depuis la mort de son père, 7 ans auparavant. Elle passe la plupart de son temps à s'occuper des tâches ménagères et autres besognes dictées par sa belle-famille. Elle est une jeune fille timide, introvertie car toujours brimée. Elle n'a pas d'amis, de vie sociale mais a toutefois une passion : Starfield. Série emblématique de science-fiction datant de plusieurs années, Elle a grandi avec la série car son père était un fan absolu. Il a d'ailleurs créé la toute première convention pour rassembler les fans de la série : l'ExcelsiCon. Nous suivons en parallèle Darien Freeman. Acteur de seulement 18 ans et déjà d'une immense renommée grâce à une série pour adolescentes qui fait fureur. Darien se voit offrir le rôle du Prince Carmindor dans un film reboot de la série Starfield. Je préfère ne pas en dire plus pour ne rien vous "spoiler" de l'histoire. J'ai A-DO-RÉ ce roman ! Que ce soit l'aspect réécriture du conte de Cendrillon (absolument tous les éléments y sont : l'horrible belle-mère, la marraine, la robe, la citrouille, le bal, la chaussure...), les personnages, la plume de l'auteure, l'histoire en général, l'univers geek / fandom, tout était génial. Elle et Darien sont deux personnages incroyablement attachants, mignons qui nous touchent par leur histoire, leurs émotions, leurs problèmes. La romance entre les deux protagonistes était surprenante, tellement moderne, contemporaine, en adéquation avec le thème du fandom. Toutes les références à la série Starfield sont incroyablement bien intégrées à l'histoire et on se surprend à vouloir découvrir cette série complètement imaginaire. J'ai été énormément touchée pendant ma lecture, à de nombreuses reprises et je recommande cette lecture à 200%. Le niveau d'anglais est très accessible puisque c'est un contemporain mais sachez qu'il devrait sortir en français en mai prochain.

☆ ☆ ☆ ☆ ☆

En résumé, un gros coup de cœur pour ce roman qui est une petite pépite. Véritable conte de fées des temps modernes, il saura toucher tous les amateurs de romance et tous les geeks / fans que nous sommes tous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Callmeluh 2017-11-02T17:32:09+01:00
Or

Ma note: 4/5

Chronique disponible sur mon blog:

“Look to the stars. Aim. Ignite.”

Geekerella fait parti de ces livres dont je n’ai absolument pas entendu parlé jusque sa sortie. En revanche, depuis sa publication, je le vois partout: Bookstagram, Booktube, bloggo, etc… Et bien souvent les gens disent la même chose dessus: qu’il a été un coup de cœur, qu’il est génial et j’en passe. Alors forcément, ça intrigue et surtout ça donne envie de voir par soi-même. D’autant plus qu’en lisant le synopsis, on se rend rapidement compte que ce sera une lecture détente et sans prise de tête, juste ce qu’il me fallait !

Comme on le devine assez facilement grace au titre, Geekerella est une réécriture du compte de Cendrillon.

Danielle, que tout le monde (ou presque) appelle Elle, vit avec sa belle-famille depuis la mort de son père quelques années plus tôt. Grande fan de Starfield depuis toute petite, elle fait partie de ces gens sceptiques face à l’annonce du casting de Darien Freeman dans le rôle de Prince Carmindor.

Darien a toujours été un grand fan de Starfield. Bien qu’il ait été choisi pour interpréter le rôle de son héros, l’excitation a laissé place à une certaine forme d’angoisse. Entre les plus grands fans de Starfield qui ne le considèrent pas comme étant celui qu’il faut et ceux qui le suivent depuis son succès précédent mais ne voient en lui qu’une autre belle gueule, et ajouté à cela la pression que lui met son père/manager, il a du mal à trouver sa place dans tout ça.

L’histoire est raconté tour à tour par Elle et Darien dans des chapitres alternés. Si au début on se demande en quoi ils sont connectés, on a néanmoins la réponse très rapidement. Un concours de circonstances va les amener à discuter par messages, bien que Darien cache son identité à Elle durant la totalité de leur échange. C’est d’ailleurs dans ses moments-là que ce dernier se révèle réellement: une personne adorable, un geek et surtout quelqu’un qui a appris à cacher ses sentiments, autant parce qu’il est un acteur que par nécessité face à la pression incessante de son père.

Elle est, elle-aussi, un personnage intéressant. Elle tente tant bien que mal de tenir le coup face à sa belle-mère et les filles de cette dernière, qui la traitent comme une moins que rien et ne se privent pas de la rabaisser en permanence. Elle garde la tête haute en toute circonstance et ne se baisse jamais les bras. Je me suis beaucoup retrouvée en sa passion pour l’écriture, je me suis d’ailleurs pas mal retrouvée en elle tout court.

“Ever since I can remember, my fingers have itched to make things. To write. I have journals, finished fanfics, escaped again and again into the pages of someone else’s life.”

J’ai adoré le fait que les personnages secondaires jouent un rôle aussi important dans l’histoire, et qu’ils apportent eux aussi de la diversité. Sage, Calliope, même Chloe et la belle-mère, aucune d’elles ne fait juste parti du décor.

J’ai retrouvé les éléments de Cendrillon tout au long de ma lecture: la princesse (Elle), le prince (Darien), les méchantes belles-sœurs et la belle-mère, le ‘carrosse’ citrouille, le bal et même la marraine (plus ou moins) ! Et j’ai adoré ça ! J’avais peur que l’histoire fasse trop réécriture, car même si Cendrillon est la base de cette histoire, ce n’est pas ce que je recherchais: je voulais aussi quelque chose d’original, qui me fasse oublier le conte, et c’est ce que j’ai eu.

J’ai trouvé la plume d’Ashley Poston tout bonnement addictive. Une fois lancée dans le livre, impossible de m’arrêter; je l’ai d’ailleurs lu en deux soirées (un peu difficile de lire la journée quand on a cours…).

Maintenant, oui, j’ai adoré ma lecture, mais ce n’est pas pour autant un coup de cœur, et c’est là que j’ai été un peu déçue. Il y avait tellement de gens qui vantaient ce livre, qui disent l’avoir adoré et avoir même eu un coup de cœur, que je m’attendais à ce que ce soit pareil pour moi.

J’ai trouvé la fin un peu trop rapide et bâclée. Il y a des questions sans réponse, d’autres où l’auteure a choisi de prendre le côté facile de la chose, et franchement je m’attendais à plus. À tellement plus. L’histoire de base est assez clichée, mais ça ne me dérangeait pas, jusqu’à la fin qui a atteint des sommets, ce que je trouve dommage parce que c’était tellement bien parti pour devenir un coup de cœur (ou en tout cas pour que j’aime encore plus).

“I’m half of my father. Half of my hero. And I am half of my mother. Half soft sighs and half sharp edges. And if they can be Carmindor and Amara—then somewhere in my blood and bones I can be too. I’m the lost princess. I’m the villain of my story, and the hero. Part of my mom and part of my dad. I am a fact of the universe. The Possible and the Impossible.”

Il n’y vraiment que la fin qui m’a dérangé. Je me suis fait à l’idée que l’histoire soit assez clichée et déjà vue et revue, mais j’aurai aimé plus de réponses et moins de ‘raccourcis’. Je pense que c’est ce qui m’a le plus déçue.

Sinon j’ai adoré ma lecture, que je recommande à tous les fans de romance ou ceux en qu^te d’une lecture sympa et pas prise de tête.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par solisnotdead 2017-10-01T14:39:23+02:00
Or

As a huge fangirl, this book is kind of a bible. We follow the story of Elle and Darien and, god, it's the prettiest tale. Elle gets it - the fu*ked up life only 'saved' by a tv show. She is relatable not only in her love for said fandom but also in how much it has kept her going.

Darien ironically icarns the "girls are fake fan ://" stereotype. He is the guy no one believes to be a nerd. However, he is this awkward little funny guy who fangirls over his co-star. Damn, he literally sounds like a fictional version of Tom Holland. No kidding.

This book is dear to my heart for so many reasons. I think I fell in love when Elle expressed her fear of whitewashing. It felt like /they know about it/.

Then there's also a long list of beautiful references to Star Trek, Star Wars or even Destiel (yes, I died, it was beautiful).

If fandoms have changed your life in anyway, this is for you. A book that will make you cry, laugh, relate. A book for and about you.

~ Look to the stars. Aim. Ignite. ~

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimi066 2017-08-04T20:35:58+02:00
Argent

Étonnament geekerella etait au dela de mes attentes.

J'ai lu ce livre tres vite, n'ai pas tardé à me plonger dans l'histoire et surtout ai vraiment passé un bon moment de lecture.

On se retrouve donc avec un cinderella revisité tout mignon avec une inspiration fanfiction.

Elle (le personnage principal feminin) adore Starfield depuis que son pere le lui a introduit et un remake est sur le point d'etre tourné au cinema. Bien sur la star choisi ne lui plait pas trop....

Darien, le nouveau Carmindor essai quant à lui de rendre son personnage crédible pour ses fans.

C'est typique du conte de fée avec une touche de modernité très rafraichissante.

On suit les 2 personnages tour à tour et ils m'ont beaucoup plus. Ils sont attachants et on se projete facilement en eux.

On a aussi la marraine bonne fée Sage qui devient la meilleure amie d'Elle, on n'échappe pas aux belles soeurs et à la belle mere parce que c'est quand meme une reecriture de Cendrillon.

J'ai trouvé la plume trés légere et digne d'un contemporain sans prise de tete.

On a bien sur un coté Geek très présent. J'ai adoré le monde que l'auteur a crée. Starfield est un peu notre Star Wars et nos deux personnages sont des grands fans.

Chaqu'un de leurs échanges contient des reférences à Starfield et au fil de ma lecture (et meme maintenant) mon envie de regarder la serie à grandit. C'est bien dommage que ça n'existe pas vraiment.

En somme c'est une lecture legere, qui se lit très vite et parfaite pour l'été.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tris347 2017-05-21T23:17:43+02:00
Diamant

"Because in the end we're all just a bunch of weirdos standing in front of other weirdos, asking for their username"

Gekerella m'a fait comprendre qu'être une fangirl/boy est la définition inverse d'être seul(e). Certes, nous somme bizarre mais nous somme bizarre ensemble!

Cette histoire un parfait mélange : Geek / Fangirl-boy / conte de fée.

On retrouve tous les éléments importants de chaque partie :

Spoiler(cliquez pour révéler)Starfiel, l'obsession de Darien et Elle. Ce montre interstellaire qui fait rêver d'un univers parallèle.

En addition à tout ça, on a un monde "cinderellien" dans la vie d'Elle.

En bref, si vous être une fangirl/boy, un geek, ... ou juste quelqu'un qui apprécie une petite lecture de temps en temps. Je vous conseil fortement ce live !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ln_n 2017-05-09T19:39:00+02:00
Bronze

Lecture très sympa.

On retrouve tous les artifices de Cendrillon: la belle-mère, les stepsisters, la bonne fée (si si), le carrosse citrouille, le prince... TOUT !

Mais... dans un univers geek. Que demander de plus ?

La lecture est fluide et agréable, les personnages attachants.... J'ai aimé le fait qu'on ait les deux POV ainsi le prince ne fait plus seulement de la figuration.

Bref une agréable lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sheo 2017-04-30T20:39:17+02:00
Argent

«What were the odds of us being put on the same slab of rock in this huge universe?»

Si vous êtes un geek avec un faible pour les contes de fées, Geekerella n’attend plus que vous!

Geekerella est ce à quoi ressemblent les contes de fées en 2017. On va suivre Elle qui est une geek et fan absolue de la série Starfield et Darien qui a décroché le rôle du Prince Carmindor pour le reboot du fameux Starfield.

Déjà, sachez que j’ai bien apprécié ma lecture qui a été plutôt rapide et légère. J’étais d’humeur geek & romantique et Geekerella m’a apporté tout ce dont j’avais besoin.

Je vous dirais bien que c’était cliché. Mais n’est-ce pas la marque de fabrique des contes de fées, en général?

En tout cas, le côté geek et le côté conte de fées sont bien présents et s’accordent à merveille, ce qui est selon moi la preuve formelle que Geekerella a tenu toutes ses promesses.

Notre personnage féminin (Dani)Elle a été élevée par un papa geek qui lui a enseigné son amour de la série Starfield et qui était l’un des fondateurs de la convention ExcelsiCon où est organisé un concours cosplay et un bal masqué en l’honneur du nouveau Starfield. Elle (le prénom le plus chiant à caler dans une phrase) décide de participer à ce concours sans que sa belle-mère (aka Stepmonster) et ses demi-sœurs -Cal et Chloe- ne l’en empêchent.

Bien-sûr que serait une réécriture de Cendrillon sans notre fée marraine, un timing serré, une chaussure perdue, et un prince amoureux? Eh bien, ça ne serait pas Cendrillon et Ashley Poston ne l’a pas oublié! Dans le rôle de la fée marraine vous partirez à la rencontre de Sage, et je suis sûre que vous avez déjà deviné qui sera notre prince.

Ashley Poston a une plume agréable à lire; fluide et qui nous montre qu’on n’a pas besoin de faire des phrases entièrement composées de mots compliqués pour avoir un très bon récit.

Du côté des personnages, je les ai trouvés à la hauteur de mes attentes et attachants. Chacun remplit son rôle de personnage de conte de fées des temps modernes à la perfection. Je n’ai sincèrement pas grand-chose de plus à dire sur eux.

Sauf que… Sage est légèrement plus classe que notre vieille fée marraine. Et qu’elle ne se balade malheureusement pas avec une baguette magique.

Un conte de fées, geek ou non, sans romance ça n’a pas vraiment de sens. Et la romance dans Geekerella a beau être sans surprise, elle est tout-de-même vraiment agréable à suivre et elle n’est pas forcée. Alors, je crois pouvoir dire que je l’ai bien aimé. Si! Je sais, ça fait un moment que je me plains sur les romances et je ne suis jamais contente mais pour le coup, rien ne m’a vraiment dérangée. Après, je ne dirais pas non plus que notre prince et notre geekerella est mon nouvel OTP…

Et c’est sans surprise qu’ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. ←Wait, pas si vite. Pour l’instant, ils vivent juste heureux. Et non, ce n’est pas un spoiler! C’est pas comme si vous ne connaissiez pas les contes de fées. N’est-ce pas?

En conclusion, Geekerella vaut le détour si vous êtes à la recherche d’une lecture sans prise de tête qui vous rappellera pourquoi vous aviez envie de devenir une princesse quand vous étiez petites. Ou un prince, pour ce que ça change.

PS: le carrosse de Geekerella a bel et un bien un rapport avec une citrouille, trouvez lequel!

Afficher en entier