Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Genevieve-1-2 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Comme une respiration... Comme une respiration...
Jean Teulé   
Après Heloise Ouille !, ce livre sonne plus que jamais comme une respiration pour moi qui ai lu une grande partie de la bibliographie de cet auteur.
Il met sa très belle plume au service de plusieurs petites nouvelles aux finalités positives. C'est une œuvre réconfortante, une ode à la vie.
Matilda Matilda
Roald Dahl   
Matilda s'avère être un ouvrage intéressant, à divers égards. Il s'adresse surtout aux enfants, mais peut tout à fait être lu par des adultes. Humoristique et originale, il dépasse la barrière de l'âge et offre nombre de surprises.


par Marion563
La Traversée La Traversée
Philippe Labro   
J'ai été un peu déçue par la fin. J'ai bien aimé le début et les sensations décrites durant le plus fort de la crise, mais le final m'a un peu laissé sur ma faim, même si je pense qu'il n'est pas évident de traduire les émotions de gratitude et de plaisir à revivre sans tomber dans une relative mièvrerie... Dans le genre, j'avais mieux aimé la BD "Quand vous croyez que j'étais mort".
Tara Duncan, Tome 11 : La Guerre des planètes Tara Duncan, Tome 11 : La Guerre des planètes
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je suis la seule à avoir des envies de meurtre quand je finis un Tara ? Parce que là, j'ai faillis avoir un arrêt cardiaque ! Mais il est génial, quoi que un peu différent des dix premiers. Et un certain demi-elfe m'agace beaucoup. Le seul truc qui m'a embêté, c'est que Moineau, Fabrice et Fafnir, n'apparaissent qu'à la moitié du bouquin. Je trouve ça dommage, parce que Tara est différente sans eux. Un tome quand même géant malgré les quelques fautes de frappes et hâte que le 12 sorte... l'année prochaine...


par BigPanda
Les Hauts de Hurlevent, tome 1 (Bd) Les Hauts de Hurlevent, tome 1 (Bd)
Emily Brontë    Yann    Edith   
J'ai bien apprécié cette BD que j'ai lu avant de lire le livre, c'est plus compréhensible pour les jeunes lecteurs que le roman avec ses mots des fois assez compliqués...Bien sur, il y a une suite ! Je m'en vais créer la page ;)
Les Contes du chat perché Les Contes du chat perché
Marcel Aymé   
Je relis régulièrement "les contes du chat perché". J'y prends toujours un grand plaisir.
C'est un livre, je crois, auprès duquel, l'âge venant, on aime à venir se rassurer.
Périodiquement, je me replonge dans l’œuvre de Marcel Aymé.
J'ai naturellement une prédilection pour son théâtre dont certaines pièces, mais pas toutes, sont de véritables chefs-d’œuvre.
Ma préférée est sans conteste : "Lucienne et le boucher".
Parfois je vais piocher, "du côté de chez Marianne", quelques unes de ses si fines et si plaisantes chroniques.
Le fleuron de ma bibliothèque est un recueil de nouvelles intitulé "en arrière".
Il a été dédicacé, en 1950, à Émile Juvin, avec un cordial souvenir de Marcel Aymé.
Lorsque l'envie me prend de me replonger dans un de ses romans, je me fais violence pour ne pas choisir, une fois de plus, "la table aux crevés", "Gustalin" ou "Uranus".
Il m'a fallu un jour, pour accéder à ce fameux texte maudit , "les jumeaux du diable", casser ma tirelire et acheter un de ces précieux volumes de la "Pleïade".
Mais que l'on se plonge le plus profondément dans l’œuvre de Marcel Aymé, qu'on la parcourt dans tous les sens, de toutes les manières, on part forcément des contes pour inéluctablement y revenir.
J'ai longtemps trouvé ça injuste et réducteur.
Comme j'avais tort.
"Les contes du chat perché" est un de ces livre rares qui accompagne une vie entière.
Il a été mille et mille fois disséqué, découpé, exposé, expliqué et défini.
Là-haut, la clope au bec et le sourire aux lèvres, Marcel Aymé ne dit rien.
"On n'a pas le droit de décourager les bonnes volontés !"
Peut-être que, fait de ressenti, il s'interprète d'autant de façons différentes qu'il peut se lire.
Ce bestiaire fantaisiste, présenté par Marinette, la plus blonde et par Delphine, qui a les plus grands yeux, m’appartient.
J'en jurerai.
Il a surgi de la ferme de Tante Nini, à Flottemanville au pont-Cochon.
Même l'éléphant, puisqu'il n'est que la petite poule blanche qui s'est transformée, même la panthère puisqu'elle est une amie, ramenée de voyage, par le canard.
Instinctivement on aime "les contes du chat perché"....


par Giles
La Symphonie pastorale La Symphonie pastorale
André Gide   
A quoi bon vouloir améliorer la vie d'autrui si on n’en mesure pas toutes les conséquences ?
Un pasteur appelé auprès d’une mourante, va découvrir dans un coin, une pauvre créature recroquevillée sur elle-même… Cette jeune personne qui n’a plus aucune famille au monde, aveugle de surcroît, il n’aura pas le cœur de l’abandonner ! C'est avec une certaine réticence que sa femme l’accueille chez eux. Le pasteur décide alors de la sortir de sa torpeur et de l'ouvrir vers le monde qui semble lui être complètement inconnu jusque là. Son éducation commence doucement sans progrès fulgurants. Sur les conseils d'un ami, il va lui apprendre très progressivement à toucher des feuilles de papier où il y a une forme d'écriture en relief...
Plus tard en recouvrant la vue, c’est tout son univers qui s'écroule; au lieu de s'éclairer son avenir s'assombrit au point de vouloir mourir…
Un roman magnifique, fort, très fort. Compassion, tendresse, amour. Tant de sentiments différents s’affrontent et se côtoient, qu’il est parfois difficile de pouvoir faire la part des choses.
La Case de l'oncle Tom La Case de l'oncle Tom
Harriet Beecher-Stowe   
Ce roman n'est pas seulement un roman, mais il était, au dix-neuvième siècle, rempli d'une grande force critique contre une certaine politique et un certain christianisme défendus à cette époque. Quand nous avons l'impression que l'auteur nous partage au sein de son récit ses vues morales (dixit popcornyoshi plus bas), il s'agit surtout d'une "initiation" pour ceux qui ignorent la réalité de l'esclavage (même s'il y a parfois redondance de l'auteur, surtout dans la conclusion-qui ressemble davantage à une postface-que l'on pourrait aisément sauter), ou pour faire réaliser qu'il est possible de choisir une autre voie que celle-ci (cette voie est chrétienne pour l'auteur : mais voyez comme lors de grandes crises telles que le nazisme, le christianisme a joué un grand rôle pour critiquer très tôt ces réalités "trop humaines"). De plus, les différents personnages, du côté des esclaves comme ceux des "maîtres", apportent autant de portraits de la réalité esclavagiste de l'époque, et qui, comme le soulignent l'écrivain, étaient tous véridiques.
Je range ce roman parmi des "classiques" tels que "Si c'est un homme" de Primo Levi. Des romans qui parlent de notre histoire et de notre humanité, tout simplement !

par Dunandan
Anges et démons Anges et démons
Dan Brown   
L'histoire en elle-même était très intéressante au premier abord: le vol de l'anti-matière, transformée dès lors en bombe à retardement!

J'ai adoré ce roman. Dan Brown manie avec brio tous les éléments qui propulsent un roman au titre de best seller: un récit captivant, un suspense insoutenable, des protagonistes attachants... Une fois le livre ouvert, il est impossible de s'en détacher.

De plus, ce roman n'est pas seulement un livre à lire pour le plaisir, car il est très instructif. Qui connaissait d'une manière si profonde les Illuminati, ainsi que le mode de fonctionnement complet autour du Pape et du Cardinal?

Je ne noterai qu'un seul et unique point négatif: [spoiler]la chute de Langdon depuis l'hélico avant l'explosion, à la fin du roman.[/spoiler] Une action tellement improbable, que l'on ne peut s'empêcher de douter de tous les éléments égrenés au fil du livre par l'auteur...

Excepté ceci, ce roman est à lire, pour tous les fans de policier et de thriller. Ce fut mon premier Dan Brown, et je dois dire que je n'ai plus qu'une envie: lire ses autres livres!

par Ophie
Le Rouge et le Noir Le Rouge et le Noir
Stendhal   
Cet ouvrage de Stendhal a fait peur à bien des lycéens.
Pour ma part, ce livre fut comme un défi.
L'histoire est riche en rebondissements et en intrigues, mais il faut le lire rapidement pour ne pas se lasser.
Ce livre reste une de mes plus belles expériences de lecture et certainement un des ouvrages qui m'a poussé à ne pas négliger la littérature classique .


par Gambit