Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Geridwen : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
God hates us God hates us
Hank Moody   
Une expression bien connue qui ferait totalement passer mon impression sur le livre serait : "il ne casse pas trois pattes à un canard". C'est franchement un bon divertissement, je l'ai lu pendant mes pauses au boulot et ça me permettait de changer d'air, de faire une coupure. Le suspense n'est jamais haletant, l'histoire n'est pas bien profonde, mais ça se laisse agréablement lire!
Je n'ai pas réellement vu le lien avec Hank Moody si ce n'est qu'on a imaginé ce qu'il aurait pu écrire, donc à partir du moment où on ne s'attend pas à retrouver la série dans un livre, il n'y a pas de raison d'être confronté à une déception!
C'est sympa, ça se lit facilement, on se prend pas la tête et c'est parfois plaisant ce genre de livres!

par Bouboule
Je suis un chat Je suis un chat
Sōseki Natsume   
Les toutes premières pages de ce roman évoquent avec couleur la venue à la vie d'un jeune chat qui n'est visiblement pas si facile. Il finit par trouver son maître (Soseki ?) dont on suit le quotidien et l'entourage grâce au regard pas toujours complaisant du matou. Les parties de go, les réunions avec ses disciples, la vie de famille, les siestes "studieuses" du maître, quelques querelles... Ce sont des épisodes de vie de ces japonais du début du 20eme siècle. Les personnages de ce roman sont parfois loufoques et attachants.
Le chat ne manque pas de personnalité pour autant. Il adopte vite le statut social de son maître ce qui lui confère une sorte de snobisme. Doté d'un certain bon sens, il n'hésite pas à juger les autres (« Je sais depuis longtemps que mon maître est un égoïste à l'esprit étroit ») comme lui-même (« le fait que j'ai évolué jusqu'à me considérer comme un membre du monde des hommes indique où est mon avenir »).

par Elinaewen
Boris Godounov Boris Godounov
Alexandre Pouchkine   
J'ai bien apprécié ma lecture, cet auteur mérite vraiment le détour. cependant mon édition comportait également 4 nouvelles théâtrales que je n'ai pas apprécié.

par Ellia
Shirley Shirley
Charlotte Brontë   
j'ai trouvé cela vraiment très très longuet surtout quand l'auteur décide de nous décrire tous ses personnages par le menu, on en a parfois pour trois pages. Je n'ai jamais eu cette impression d'ennui dans Jane Eyre....

par snowgirl
Et soudain tout change Et soudain tout change
Gilles Legardinier   
Je crois que jamais je ne me suis autant identifiée à un personnage. Je suis Camille, Camille c'est moi, et un million d'autre ados. Camille et ses interrogations, sa vision des autres et des choses qui l'entoure. Lisez ce livre. Vraiment. Si vous avez lu Nos Étoiles Contraires, dites vous que ce livre est devenu mon UIA, et qu'il est possible qu'il devienne le votre. Cette histoire m'a bouleversée, et je pense que l'on ne peut pas en sortir indemne.

par joliemara
Île Île
Aldous Huxley   
Un essai touchant, à propos d'une société idéale menacée par le capitalisme et la soif de pouvoir des grandes puissances mondiales.

Ici, ne vous attendez pas à de l'action, des course-poursuites ou des combats épiques. Ce roman contemplatif relate la découverte d'une île idyllique par un homme tourmenté par son passé. C'est un récit touchant, d'une force incroyable, qui pose les bases d'une société saine et juste, capable de guérir les âmes les plus sombres et cupides. L'éducation, la religion, le gouvernement, tout y est idéalisé et optimisé. Chacun y trouve sa place, dans une harmonie générale. Cependant, même une telle utopie, possède une part sombre : disparition de la famille, consommation de drogues et désinformation, le lecteur est amené à se forger sa propre opinion, porté par une plume poétique mais efficace. Un bijou d'anticipation qui peut cependant devenir long, les dialogue sur s'etandant sur des dizaines de pages.

par GumBook
Le violoniste Le violoniste
Mechtild Borrmann   
Un roman décevant, car si l'histoire semblait être une bonne idée, il y a beaucoup de longueurs.

par Armide
Nageur de rivière Nageur de rivière
Jim Harrison   
Essayer d'enseigner la créativité est la principale arnaque de notre époque, avec la guerre en Irak et la chirurgie esthétique.(...)

S'il devait continuer de peindre, il lui faudrait renoncer à jouer à l'intellectuel encanaillé trimballant son lourd fardeau de sarcasmes.

Des bibendums avachis

Que se passe-t-il quand nous sentons et voyons l'éternité dans la banalité su présent?

Quand à lui, il nourrissait une spiritualité tout à fait excentrique, fondée sur l'ensemble de ses lectures en sciences de la vie et en astronomie où tout semblait trop monstrueusement imbriqué pour être accidentel que ce soit la vision des oiseaux et leur migration, ou la simple existence de 90 milliards de galaxies. On ne pouvait pas se contenter d'un cynisme facile en ce domaine, malgré le comportement ridicule des évangélistes et des mormons, ou l'histoire de l'Eglise catholique et son mépris de toute vie morale.
Ce désespoir, lié à notre caractère mortel est toujours ressenti à la mort d'un proche (...)

Il trouvait merveilleux que John Scott désirât l'aider à s'inscrire en fac, mais au fond de lui-même il redoutait cette aide ne vire au contrôle pur et simple.

Et pourquoi se laisser soi-même épingler avant qu'on ait appris à voler de ses propres ailes?
Globalia Globalia
Jean-Christophe Rufin   
Un joli roman futuriste.
J'ai eu ce livre à lire dans le cadre du bac. Un livre qui change de mes habitudes littéraires mais j'ai tout de même été aspirée par le concept d'une telle société. Une société où tout est contrôlée même les ennemis (si toutefois il y en a). Globalia sera-t-elle notre futur? En effet, nous faisons face à des humains qui ne vivent que pour consommer. A la recherche de liberté, Baïkal, le personnage principal, pourrait bien s'attirer l'attention de personnes puissantes. Et cet ainsi que l'histoire débute, avec un personnage qui en veut plus, toujours plus.
L'auteur a une plume limpide, j'ai vraiment apprécié le style d'écriture, avec des descriptions qui sont bien dosées.
Seul bémol: la fin. Je trouve qu'elle aurait pu être un peu plus travaillée.

Même si vous n'avez pas l'habitude de lire ce genre de livres, je vous conseille tout de même de le lire, après tout, il faut parfois explorer de nouvelles terre;)


par questy
Patience dans l'azur Patience dans l'azur
Hubert Reeves   
Hubert Reeves est un grand vulgarisateur. Ce qui est étonnant chez lui c'est la faculté qu'il a de vous faire comprendre l'incompréhensible. Merci Monsieur.