Livres
528 374
Membres
548 380

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Gibsonman : Mes envies

Women Murder Club, Tome 7 : Le 7e Ciel Women Murder Club, Tome 7 : Le 7e Ciel
James Patterson   
Que dire ... encore une fois !!!....<3
Le Grand Jeu Le Grand Jeu
Molly Bloom   
Magnifique, inspirant... Jamais une autobiographie ne m'a autant émoustillé comme cela. Je l'ai lu en anglais et franchement, j'ai adoré du début jusqu'à la fin. Ce n'est pas tant l'histoire en elle-même de cette femme qui m'a le plus fasciné, même si on ne peut que l'être face à ce qui lui arrive, mais plutôt les leçons de vie qu'elle apporte.

J'adore Molly Bloom. J'adore son histoire. Cette fille qui ne connaissait absolument rien au poker et à la cruauté du monde du business est parvenu à se hisser tout en haut de l'échelle et créer un empire. Son ascension est aussi fascinante et incroyable que son parcours. J'ai aimé que l'histoire ne tourne pas tant autour des célébrités qu'elle a rencontré (j'avais peur que ce soit un livre de ragot) mais plus sur l'aspect "ascension" de son empire. Cette femme en a vraiment bavé mais en dépit de tout cela, elle a su se relever à chaque fois. Tout le travail qu'elle a dû effectuer pour en arriver là, tous les sacrifices qu'elle a dû faire pour y arriver... Waouh !

Je ne m'attendais pas du tout à tomber amoureuse de cette autobiographie, et pourtant c'est le cas. Ce livre est si inspirant... J'en ai vraiment pris une claque !

par Anaelmde
Code 93 Code 93
Olivier Norek   
J’étais très emballée par cette lecture, à voir les avis à droite à gauche, je me suis dis « ok, je dois le lire! »

« Ca fait tâche sur le département d’avoir un taré qui s’amuse à torturer sa victime et accessoirement se foutre de notre gueule. C’est pas Hollywood, ici, c’est la Seine-Saint-Denis. »

Bon je ne sais pas si c’est le mois de mai qui me fait ça, mais je n’ai encore pas été embarquée ! Je pense que je vais me lire un genre totalement différent histoire de rebondir ! car c’est ma deuxième plus au moins déception du mois de mai !!!

Je m’explique ! Ce n’est pas que je n’ai pas aimé, mais en tout cas je n’ai pas sauté au plafond !

Ok c’est une écriture simple, directe, chouette un polar à la française réaliste puisque Olivier Norek est dans la partie, flic du 93 donc me suis attendu à du lourd…

« – On va rejoindre deux équipes des compagnies d’intervention pour passer la cité au Kärcher.
– Attention, tu parles aussi mal qu’un président.
– Casse-toi, pauvre con. »

Bon le début est vraiment bien parti, Bébé a perdu un truc vachement trop important…. Yes y a du lourd…. les meurtres se succèdent ainsi que les bizarreries ! et puis plouf, tout est retombée comme un soufflé … pour moi …. le livre retombe dans la seconde partie, on a vite le dénouement de l’intrigue, même si j’ai senti le truc arriver… (peut être que cela a gâché mon plaisir….), le rythme est agréable, mais la fin arrive trop rapidement, quelques chapitres flash back qui cassent le rythme plaisant du début de la lecture en tuant tout suspens.

» – T’aimes pas trop la mort, toi. Pour un flic…
– A vrai dire, je m’en fous, c’est les pauvres gens qui restent derrière qui m’inquiètent. »

La chose que j’ai en fin de compte le plus appréciée, c’est le point de vu de cet homme de terrain sur la place de la Seine Saint-Denis, avec l’arrivée du Grand Paris… J’ai trouvé l’avis de l’auteur très plausible, sur la vision que certains hommes politiques ont de ce département qui semble être un département poubelle.

Quand on habite en Seine Saint-Denis on est forcément différent, forcément pointé du doigt, on parle de dénis de faciès mais cela s’applique très bien au lieu de résidence! les gens se sentent piégés dans un département bidonville, alors qu’il y a sûrement des bons côtés à y vivre….

« C’est de cette manière que l’on respecte le 93 et ses citoyens : au point de leur foutre sous le nez des montagnes de poubelles. Une idée que l’on devrait proposer à la capitale, en intra-muros. Juste pour voir la réaction des parisiens. A moins que les pauvres et les immigrés n’aient un sens de l’odorat moins développé… »

Dans ce livre, on se dit que l’auteur va se perfectionner et j’ai plaisir à me dire que je vais lire la suite avec plaisir.

Donc un avis mitigé mais avec de bons points positifs malgré tout.

« Dans le XVIè, quand on gueule « police » tout le monde se paralyse, même ceux qui ne sont pas concernés. Quand on annonce « police » dans le 93, les racailles entendent « pool » et sortent les fusils. »
Profil Profil
Jay Asher    Carolyn Mackler   
J'aurais tellement aimé qu'il est un épilogue 15 ans plus tard pour voir si Emma et Josh sont toujours ensemble. Mais appart ça, j'ai adoré ce livre ! Toujours pas déçu de Jay Asher :)

par louness
La Série Ty et Zane, Tome 1 : Traque à New York La Série Ty et Zane, Tome 1 : Traque à New York
Abigail Roux    Madeleine Urban   
Ce premier tome d'une série écrite par deux auteures est un vrai plaisir qui est en grande partie réussit grâce au duo explosif de héros créé par Abigail Roux et Madeleine Urban.

Le choix des personnages est un pur cliché avec l’ex-militaire et l’agent du FBI qui travaille dans le même service depuis des années, mais c’est un couple qui fonctionne toujours surtout si vous y ajoutez de l’humour et des répliques savoureuses, de l’action et des scènes sulfureuses entre deux hommes sexy. Ty Grady et Zane Garett sont aux antipodes l’un de l’autre tant par leur caractère que leur façon de travailler, ce sont deux personnages très différents et le charme de l’histoire réside beaucoup dans cet antagonisme qui va de déclencher à peine leur première rencontre car aucun des deux n’est vraiment enthousiastes par ce partenariat forcé.

L’ex-militaire Ty est le vrai mauvais garçon un peu aigri car il a quitté l'armée suite à des erreurs de son équipe, il en a gardé une amertume qui rejaillit sur son caractère le rendant franchement invivable et antipathique au possible comme en plus il est réfractaire à toute autorité, il agit comme un électron libre au grand dam de ses supérieurs. Le bon flic ou plutôt agent c’est Zane qui semble parfait mais qui n'est pas aussi lisse qu'il le parait. Il a perdu sa femme cinq années auparavant et pour surmonter son chagrin a plongé dans la drogue et l'alcool, il a réussit à remonter la pente et est revenu au top niveau et il n'a pas besoin d'un partenaire exécrable qui risque de mettre en danger sa position.

Cependant lorsque leur enquête prend un tour plus dangereux et qu'ils sont à leur tour visé par le tueur en série qu'ils recherchent, ils vont se serrer les coudes et travailler côté à côte. C'est lors d'une planque dans une chambre d'hôtel que tout va basculer et que les deux hommes vont se rendre compte derrière l'animosité se cachait une attraction sexuelle inattendue et peu à peu des sentiments plus profonds vont apparaître sous la surface.

Je reconnais qu'une très grande part de cette histoire ce sont les deux personnages principaux qui sont très réussis et la tension sexuelle qui règne entre eux. L'alchimie entre Ty et Garett est explosive, les dialogues plein d'humour (un peu lourds et simplistes parfois il est vrai), le ton est vif et leurs parties de jambes en l'air sont torrides donc cela ajoute du piment et de l'intérêt. Quant à l’intrigue, elle est peu complexe et remplie d'invraisemblances mais le méchant est retors et vicieux, vous avez de l'action avec des courses poursuites qui vont à cent à l'heure et des personnages secondaires qui relèvent la faiblesse de l'intrigue.

C'est une lecture très agréable avec des héros sympathiques et très sexy donc ce tome est une mise en bouche à consommer sans aucun remord. Un excellent point positif d'autre part c'est l'effort qui a été fait par l'éditeur pour nous offrir une belle traduction et un texte propre sans ses imperfections que nous avons trop souvent l'habitude de rencontrer.

par samba
Women Murder Club, Tome 16 : La 16e séduction Women Murder Club, Tome 16 : La 16e séduction
James Patterson   
Un tome bien écrit avec un procès bien construit et avec plus d'émotion que les précédents. Un méchant qui est plus malin que nos héroïnes réunies et avec une fin mérité.

par tekyla
Women Murder Club, Tome 15 : 15e Affaire Women Murder Club, Tome 15 : 15e Affaire
James Patterson   
Une nouvelle enquête bien construite avec plusieurs rebondissement. Je regrette que le fait que [spoiler]Joe est disparut n'influence pas plus Lindsay en dehors des doutes.[/spoiler]

par tekyla
Women Murder Club, Tome 14 : 14e Péché Mortel Women Murder Club, Tome 14 : 14e Péché Mortel
James Patterson   
Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre de la série des Women murder club, et j’ai retrouvé la fluidité de l’écriture, pas de temps mort, de l’action, un page turner efficace, Des enquêtes qui s’entremêlent. Je relève qu’un seul petit bémol l’absence de Claire l’une des 4 protagonistes de cette série. Un polar que je recommande….

par Caesus
Women Murder Club, Tome 13 : 13e malédiction Women Murder Club, Tome 13 : 13e malédiction
James Patterson    Maxine Paetro   
J'aime toujours lire les enquêtes du Women Murder Club, même si je dois l'avouer, ces romans sont assez convenus.
Certaines choses se devinent plutôt vite et la fin est souvent la même, cela manque un peu de coup d'éclat. Cela reste une lecture rapide grâce aux chapitres extra courts et détente, parfaite comme transition entre deux romans plus longs.

Dans ce 13 ème roman, le résumé du livre est un peu trompeur car on a l'impression que l'intrigue concerne uniquement Mackie Morales que l'on a déjà croisé par le passé mais ce n'est pas vraiment le cas.
L'enquête en cours concerne plutôt des bombes qui explosent à l'intérieur de l'estomac des victimes, c'est assez original mais l'enquête est traitée de façon trop superficielle.

Au final, bien que j'ai apprécié retrouver les personnages, j'ai trouvé que les auteurs ont voulu mettre trop de choses dans ce roman et donc que les enquêtes sont un peu résolues à la va-vite.

par M-a_n_o-n
Women Murder Club, Tome 12 : 12 Coups pour rien Women Murder Club, Tome 12 : 12 Coups pour rien
James Patterson    Maxine Paetro   
Lindsay, Yuki, Claire et Cindy, respectivement sergent de police, avocate/assistante du procureur, légiste et journaliste, se retrouvent pour une nouvelle enquête. Un quatuor de dames, des amies associées contre le crime.

Nous suivons donc le parcours et l'investissement de chacune d'entre elles, individuellement ou collectivement, professionnellement et personnellement. Lindsay vient tout juste d'accoucher mais son patron l'incite fortement à reprendre le travail car des meurtres se multiplient. Yuki est sur le point de faire condamner un homme pour double meurtre. Claire se voit bien embêtée car un fait étrange se produit à la morgue et Cindy tente de glaner des informations.

Les chapitres sont courts, la mise en page aérée, les investigations actives et compliquées au point que même l'avocate finira par être déroutée, les rebondissements entretiennent le suspense, des coups de théâtre apportent du piquant à l'enquête, des événements inattendus et des réactions imprévues lors du procès relancent l'action.
Le personnage de Perry Judd, professeur de littérature anglaise, apportera une note originale à l'histoire : ses informations s'avérant tellement détaillées qu'elles inciteront les enquêteurs à se méfier, douter, se poser quelques questions quant à cet homme qu'ils trouvent franchement bizarre.

Il ne s'agit donc pas d'une seule enquête mais de plusieurs, en cela rien de problématique, mais j'ai trouvé qu'il y avait un nombre impressionnant de personnages, beaucoup trop. J'ai rarement vu autant de noms et prénoms de collaborateurs, remplaçants, assistants, intérimaires, policiers, gardiens, personnes appelées à témoigner, amis, conjoints etc. etc. trop de personnages secondaires dont certains sont un peu inutiles et ne facilitent pas la lecture. Mais l'histoire reste agréable à découvrir, la fin relance le suspense.

par SuperNova
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode