Livres
374 925
Comms
1 301 686
Membres
256 007

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gideon's Cove, Tome 2 : Tout sauf le grand amour

74 notes | 56 commentaires | 2 extraits


Description ajoutée par Teodubois 2012-11-30T11:07:33+01:00

Résumé

Ce que cherche Lucy Lang à l’aube de ses trente ans ? Un homme sympa et honnête. Un homme qui s’occuperait du jardin, des barbecues, et qui jouerait au foot avec les enfants. Et surtout, surtout, un homme qui ne déclencherait en elle aucun émoi amoureux, aucune grande passion. Car Lucy refuse l’idée de souffrir de nouveau, comme elle a souffert cinq ans plus tôt en perdant son mari. Alors, même si le passé se rappelle encore à elle, aujourd’hui, elle le sent : elle a atteint les limites d’une vie exclusivement consacrée à son chat, Fat Mikey, le plus intelligent et le plus capricieux des félins, et à son travail qu’elle adore, dans la petite pâtisserie familiale de Rhode Island. Oui, il est temps, après cinq ans, de tourner la page, et de se lancer dans une nouvelle vie. Première étape : prévenir Ethan Mirabelli, son amant sexy mais inépousable, qu’il est temps de revenir à une relation strictement amicale. Deuxième étape : se lancer dans la quête de son futur mari, celui qui sera tout pour elle. Tout, sauf le grand amour.

Afficher en entier

Classement en biblio - 379 lecteurs

Or
128 lecteurs
PAL
185 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bamby114 2013-04-27T23:09:31+02:00

Aux environs de 21 heures, je mène une partie de Scrabble endiablée sur mon ordinateur, les genoux lestés de huit kilos d’un spécimen ronronnant - mon chat, Fat Mikey - lorsqu’on frappe à ma porte. Je sais qui c’est.

- Vas-y, entre!

- Coucou, Lucy! Lance Ethan en ouvrant la porte.

Il est rare que je prenne la peine de fermer à clé : l’immeuble est équipé d’un code de sécurité dans le hall, et le taux de criminalité, à Mackerly, est proche de zéro.

- Salut, Eth. Ca va?

Je m’arrache à mon ordinateur à regret. Je m’apprêtais à poser « zénith », mot qui aurait pulvérisé Maven, mon ennemi juré, mais les humains ont priorité sur les adversaires informatiques. Du moins, il devrait en être ainsi. Discrètement, je pose le mot avant de refermer l‘écran de mon portable. Et toc, Mavent ! Prends ça dans les gencives!

- Tout va très bien oui.

Ethan va ouvrir le réfrigérateur Ces cinq dernières années, il a passé tellement de temps dans mon appartement qu’il y vaque comme chez lui.

- Je peux prendre un de ces trucs-là?

- Bien sûr. Je les ai faits à ton intention.

Un peu plus tôt dans la soirée, je me suis livrée, comme souvent, à l’une de mes activités préférées : l’invention d’un succulent dessert. A l’intérieur du réfrigérateur se trouvent six ramequins de mousse mangue-ananas nappée d’un glaçage à la framboise. Ce soir, j’ai besoin de m’attirer les bonnes grâces d’Ethan et, d’après mes calculs, il devrait en engloutir au moins trois.

- Tu en veux un?

A sa voix, je comprends qu’il à déjà la bouche pleine.

- Non, merci. Ils sont tous pour toi.

Je ne mange jamais mes propres desserts. Une habitude qui dure depuis des années.

- Un vrai régal ! dit-il en revenant dans le séjour.

- Ravie que ça te plaise.

Je n’ose pas croiser son regard.

- Au fait, merci de m’avoir envoyé ces photos de Nick, dit-il, en raclant le fond du ramequin déjà vide.

- Oh! De rien. Il est vraiment mignon.

Ethan et moi échangeons un long regard extasié, unis par notre mutuelle adoration pour son fils. Mercredi dernier, sa classe de maternelle a monté un spectacle autour du cycle de vie du papillon. Nicky interprétait le rôle d’une graine de laiteron. J’ai l’habitude de le prendre en photo et d’envoyer les fichiers à Ethan lorsqu’il est en déplacement, vu que Parker, la mère de Nick, oublie systématiquement de se munir de son appareil

Frémissant intérieurement, je me jette à l’eau :

- Hum… écoute, Ethan… il faut qu’on parle.

- Pas de souci. Laisse-moi juste aller chercher une autre de ces merveilles. Un régal, vraiment!

Il repart dans la cuisine et j’entends la porte du réfrigérateur s’ouvrir de nouveau.

- En fait, il se trouve que, moi aussi, j’ai quelque chose à te dire.

Il revient dans le séjour.

- Mais, je t’en prie, les dames d’abord.

Assis dans le fauteuil, il me sourit.

Ethan ne ressemble pas du tout à son frère, ce qui est à la fois un réconfort et une souffrance. Contrairement à Jimmy, Ehtan est assez…ordinaire. Mignon, mais dans le genre passe-partout. Yeux marron clair, cheveux bruns quelque peu indisciplinés, taille moyenne, poids moyen. Le modèle standard, en quelque sorte. Il porte une petite barbe bien entretenue, du genre qu’arborent les joueurs de basket - une barbe de trois jours, en fait, qui lui donne un côté inquiet non dénué de charme, mais ça reste…Eh bien, ça reste Ethan, quoi. Par certains aspects, il ressemble à un elfe - pas à ceux du pôle Nord à la voix suraïguë, non…plutôt aux elfes de Tolkein, avec leurs sourcils espiègles et leur sourire malicieux.

Il me considère patiemment. Je déglutis une fois. Deux fois. C’est un tic nerveux, chez moi. Fat Mikey saute sur les genoux d’Ethan et lui donne des coups de tête jusqu’à ce que celui-ci accepte de le gratter sous le menton. C’est Ethan qui l’a sauvé de la fourrière, il y a de cela quelques années, au prétexte que personne ne voudrait jamas d’un animal aussi moche, et il me l’a donné. Fat Mikey, qui n’a jamais oublié l’homme qui l’a tiré de sa prison, gratifie présentement son sauveur d’un ronronnement éraillé.

Je m’éclaircis la voix :

- Bon écoute, Ethan. Depuis la mort de Jimmy, tu as été vraiment…Comment dire? Formidable. Un ami inestimable.

C’est la vérité. Je n’ai pas de mots pour lui exprimer ma gratitude.

Sa bouche se relève d’un côté.

- Ma foi, tu n’as pas été mal non plus.

Je me force à sourire.

- Tout à fait. Hum…et c’est justement là où je voulais en venir, Ethan. Tu sais, bien sûr, que Corinne a eu un bébé. Et ça m’a fait penser que, eh bien…que…

Je me racle la gorge.

- Que j’aimerais bien en avoir un, moi aussi.

Argh! Ce n’est pas du tout comme ça que je voulais le formuler.

Il hausse le sourcil droit.

- Tiens donc.

- Oui. J’ai toujours voulu avoir des enfants. Bref, tu vois…Et donc, euh…

Qu’est-ce qui me rend aussi nerveuse ? Enfin, quoi, c’est Et Han Il comprendra.

- Et donc je me sens prête à…à rencontrer un autre homme.

Je veux me remarier. Fonder une famille.

Ethan se penche en avant, obligeant Fat Mikey à quitter ses genoux d’un bond.

- Je vois, dit-il.

Je fixe le sol pendant une seconde.

- Bon.

Osant à peine couler un regard vers lui, je conclus :

- En conséquence, il serait préférable que nous cessions de coucher ensemble.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par alinounete 2017-06-25T15:51:08+02:00
Or

Encore une fois je me suis régalée avec ce Kristan Higgins! De livre en livre, elle devient pour moi une auteure incontournable! Un petit coup de mou, une envie de sourire.. Ses livres sont le remède assuré pour se sentir bien!

Le style d'écriture est parfait comme dans ses précédents romans que j'ai pu lire, les personnages sont touchants, émouvants, on rit, on pleure, on vit au même rythme qu'eux et on regrette de devoir les quitter aussi vite au bout de nos 480 pages que l'on voit défilé à vitesse grand v.

J'ai hâte de pouvoir me plonger dans un autre roman, même si je laisse un peu de temps histoire de ne pas être à court avant ses prochaines sorties!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodu17 2017-01-13T09:37:07+01:00
Diamant

Du Kristan Higgins pur ! J'ai adoré encore une fois. Le style d'écriture est tout simplement parfait, avec des émotions, des notes d'humour, un langage à la fois simple mais élaboré tout de même. C'est franchement toujours un plaisir de découvrir les personnages, leurs familles, l'ambiance dans laquelle ils s'insèrent. Dans ce livre, il y a un petit plus... le côté "deuil" et "culpabilité fraternel" amène vraiment quelque chose à l'histoire de différent. Enfin bref, encore une pépite ! Il faut absolument que je me trouve TOUS ses livres :D

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Daliana 2016-12-04T15:28:02+01:00
Argent

Du rire aux larmes, ce livre m'a fait passer par tous les stades.

Beau, léger et bien écrit; il nous transporte dans l'histoire de Lucy.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oryana35 2016-08-12T15:52:43+02:00
Lu aussi

J'ai lu ce livre, il y a un bout de temps. Bien que ce soit mon premier roman de Kristan Higgins j'ai trouver l'histoire sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arthemiss 2016-07-01T11:58:38+02:00
Or

Etant une habituée de Kristan Higgins c'est son premier livre où j'ai eu plus de difficulté à rentrer dans l'histoire mais au final je ne suis pas déçue.

On retrouve tous les éléments qui font que ses livres ont du succès: humour, personnages au top....

J'ai été bien plus touchée par ce livre que les autres, j'ai moins rigolée et plus pleurée ! L'écriture nous fait vivre l'histoire a fond et la tragédie qui se poursuit dans le livre apporte le côté dramatique.

Mon personnage préféré est sans conteste Ethan. Parfait sous tous les angles ! Petit bémole pour les Veuves Noires difficiles à supporter par instant (au passage je veux pas de la malédiction familiale :( )

La fin est très bien, j'aime beaucoup les épilogues qui montrent la "suite" et les personnages heureux qui remontent la pentes celui-ci était très bien !

Un livre tout en détails, sentiments et réflexion ! Du pur K.H

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bninou 2016-06-14T10:49:47+02:00
Diamant

En démarrant ce livre, je n'étais pas convaincue par la description proposée en quatrième de couverture... Et bien, je ne regrette pas du tout de m'être laissée tenter.

J'ai pleuré, j'ai éclaté de rire, je me suis énervée... Bref, j'ai été porté par l'histoire. Et c'est très rare que les émotions des personnages m'impactent autant mais pour le coup, c'était magique.

Ethan est un personnage absolument parfait (irréaliste du coup hein :) ), si ce n'est qu'il est peut-être trop patient...

Lucy est très attachante mais nous rend souvent dingues.

A celles qui démarrent cette lecture, je vous conseille sincèrement d'aller jusqu'au bout. Si vous aimez le style de Kristan Higgins, vous devriez aimer celui-ci. Son talent s'y exprime de manière éblouissante et très marquante.

Enfin à celles qui pensent, en raison du résumé, que ce livre ne sera pas original ou profond, détrompez vous ! Il est tout ça et bien plus encore. Ce serait dommage de rater cette lecture en raison de son résumé.

Enfin, je précise tout de même que ce n'est que mon opinion et que ça n'engage que moi, donc ne partez pas non plus sur cette lecture en espérant y trouver un roman parfait. Les petites imperfections m'ont tout autant plus que le reste ;)

Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par celia23 2016-05-22T19:38:17+02:00
Lu aussi

Une vrai déception ! J'avais beaucoup aimé le premier tome mais là, le personnage de Lucy, je n'ai vraiment pas réussi à l’apprécier. Elle pleure toute les 5 pages, bien sûr on peut dire que c'est normal elle est en deuil ! Seulement, je trouve que c'est mal traité, ça ne prend pas.

L'histoire d'amour n'est pas non plus très prenante car c'est 15 fois je t'aime moi non plus, ça n’avance pas ... Et puis sincèrement

Spoiler(cliquez pour révéler)
le petit frère de son mari??? C'est quand même un peu bizarre

Heureusement que nous avant les veuves noires. Elles sauvent le roman. Elles sont vraiment extrêmement drôle !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SerialBookineuse 2016-04-08T15:53:12+02:00
Argent

Lucy a du mal à se remettre de la mort de son mari survenue quelques mois à peine après leur mariage. Elle idéalise l’image de Jimmy et lorsqu’elle décide enfin de se remettre en couple (principalement pour fonder une famille), cette dernière ne peut s’empêcher de comparer tous les hommes dont elle fera la connaissance avec son défunt mari.

Viens s’ajouter à cela que les femmes de sa famille semblent perdre leurs maris assez jeunes dont sa mère et ses deux tantes qu’on surnomme « les veuves noires » (petit jeu de mot car il se trouve que leur nom de famille est Black) ce qui laisse croire à Lucy que sa famille est maudite et elle se met en tête que la première condition que son futur mari doit respecter, c’est d’avoir un faible risque de mortalité.

Ça reste une lecture très légère avec quelques passages amusants vu que cette chère Lucy a le don de se mettre dans des situations embarrassantes. Après, l’histoire est banale et assez prévisible mais c’est aussi un genre que j’apprécie de lire de temps en temps pour souffler après un thriller ou un livre plus profond émotionnellement.

En bref, un livre idéal pour passer le temps sans se prendre la tête https://serialbookineuse.wordpress.com/2016/02/29/tout-sauf-le-grand-amour-kristan-higgins/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo2a 2016-03-26T23:05:37+01:00
Or

Je viens de terminer ce livre ! J'ai acheté quelques livres de Kristan Higgins et je dois dire que pour l'instant j'ai adoré !

Très belle histoire d'amour entre une femme qui cherche à se reconstruire après la mort de son époux et un homme en tout point charmant

Spoiler(cliquez pour révéler)
déjà amoureux d'elle depuis longtemps
.

J'aime vraiment ce genre d'histoire : romance, humour ...

Le TOP ! Je recommande ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BunnyEm 2016-01-17T19:12:16+01:00
Argent

http://bunnyem.blogspot.ca/2013/06/tout-sauf-le-grand-amour.html

Après avoir écouté beaucoup de blogueurs tels que Benji, Chloé, Moody, Jess et Galleane pour ne citer qu'eux, faire de telles éloges sur les romans de Kristan Higgins, il me tardait de découvrir cette auteure par moi-même et de me forger ma propre opinion. Je n'ai pas voulu commencer par le roman qui semble être le préféré de tous, à savoir L'Amour et tout ce qui va avec et mon choix s'est donc porté sur celui-ci.

Nous suivons l'histoire de Lucy Lang, jeune veuve presque trentenaire qui semble s'être enfermée dans son statut depuis maintenant plus de cinq ans. Si elle souffre encore énormément aujourd'hui, Lucy savait pourtant à quoi s'attendre, il semblerait en effet qu'une malédiction s'abat sur les maris de la famille : son père, ses oncles, il ne reste aucun mari encore vivant, juste les Veuves noires comme on les appelle. Toutefois, sa soeur Corinne semble tenter de briser le sort, son mari est toujours là et elle vient de mettre au monde leur enfant. En assistant à l'accouchement, Lucy se rend compte que même si elle peut se faire à son statut de veuve, elle ne veut pas renoncer au bonheur d'être mère. Elle décide donc de partir en quête du parfait mari pour elle : il ne doit pas être trop beau ni trop charmant afin que l'amour ne naisse jamais entre eux doit exercer un métier sans risque.

Tout d'abord un mot sur l'auteure : Kristan Higgins possède un talent incroyable. Une plume superbe, simple, elle parvient à jongler avec les émotions du lecteur et au fil de ce roman j'ai ri aux éclats et pleuré tout en passant par d'autres palettes au gré de ses envies. Mais sa force principale réside dans ses personnages. C'est absolument incroyable comme il est facile de se les imaginer, chacun a sa propre personnalité, ses émotions et Kristan Higgins retranscrit tout ça à la perfection. Les personnages de ce roman sont tous plus attachants les uns que les autres, que ce soient les personnages principaux, en particulier Ethan, les Veuves noires, Parker, Corinne mais aussi les personnages secondaires; j'ai notamment adoré Grinelda la gitane et le pauvre monsieur qui vient acheter ses pâtisseries juste pour le plaisir de passer du temps avec du monde.

Ce roman n'a pas été un coup de coeur à cause du personnage de Lucy. Très attachante dans la première moitié du roman, elle a fini par me gonfler. Le sujet de la mort, du veuvage et les questions existentielles sur comment reprendre sa vie après un tel drame sont certes très sérieux et douloureux mais sont tellement présents dans le personnage de Lucy que j'ai vraiment trouvé ça fatiguant à la longue. En fait, je pense qu'on aurait pu couper un bon 50-75 pages du roman qui tournait un peu en rond pendant un moment et ça aurait été parfait. Ce n'est que mon avis bien sûr.

En résumé, pas un coup de coeur pour ce roman mais un pour Kristan Higgins, une auteure qui se doit d'être lue par tous les amateurs de bonne romance. Elle a su jouer avec brio avec toute la palette d'émotions que l'on attend de ce genre de livre et je ris encore en repensant à certaines scènes du livre que je n'oublierai pas. Je lirai avec grand plaisir ses deux autres romans.

Afficher en entier

Dates de sortie

  • France : 2013-02-01 (Français)
  • France : 2014-06-02 - Poche (Français)

Activité récente

Milie60 l'ajoute dans sa biblio or
2017-03-05T14:28:37+01:00
Car29 l'ajoute dans sa biblio or
2017-02-25T01:38:17+01:00

Les chiffres

Lecteurs 379
Commentaires 56
Extraits 2
Evaluations 74
Note globale 7.38 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode