Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de gismo57 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Kate Daniels, Tome 4 : Blessure magique Kate Daniels, Tome 4 : Blessure magique
Ilona Andrews   
Bon je capitule, je suis à fond dedans, ce tome est juste génial. Les personnages sont de plus en plus intéressants et le fil l'histoire se tient, on ne décroche pas, on en veux plus. Et c'est partie pour la suite

par gismo57
Guerre et Paix Guerre et Paix
Léon Tolstoï   
Guerre et Paix est, plus qu'un roman, une description puissante et profonde d'une société, d'une époque, d'une poignée de personnages qui s'inscrivent dans l'histoire sanglante de la Russie du XIXème siècle. Entre les pages de ce roman s'entremêlent la vie, la mort, qui se confondent et s'entrelacent, le parcours inextricablement croisé de Sonia, Pierre Bézoukhov, André Bolkonsky, Nicolas Rostov... Portés ou entraînés par l'histoire, par la vie, par quelque chose de sublime ou de terrible, ils sont odieux, vils, superbes, héroïques, doux, bons, haineux, fanatiques, toujours humains. Peut-être difficile à attaquer, mais un régal !!!

par Seccotine
Journal Journal
Anne Frank   
C'est un livre boulversant et poignardant. Certains passages sont horriblement tristes. Mais il retranscrit bien l'ambiance et la situation de l'époque. Ce n'est pas le genre de livre qu'on lit pour se distraire mais pour apprendre, s'instruire. Je dois avouer qu'à la fin de l'histoire j'ai bien pleuré.

par myra44
La Couleur des sentiments La Couleur des sentiments
Kathryn Stockett   
Un superbe roman très touchant qui nous dépeint avec un certain réalisme les conditions des personnes noirs en Amérique durant les années 60 . Vraiment une très belle histoire entre Trois femmes qui se dressent contre les lois raciales au péril de leur vie . j'ai beaucoup aimé ce romant que j'ai trouvé émouvant . Je le conseille vivement !

par Ocasam
Elle s'appelait Sarah Elle s'appelait Sarah
Tatiana De Rosnay   
J'ai reçu ce livre hier soir, et je l'ai dévoré dans la foulée... Il sonne terriblement juste, sans trop en faire, juste la vérité...
J'ai pleuré.
J'ai vu qu'il avait été adapté au cinéma, il faut que je le vois.


par ashaelle
La Dernière Chanson La Dernière Chanson
Nicholas Sparks   
La Dernière Chanson est un livre, qui, après l'avoir finit, vous marque à jamais.

Cette histoire fait réfléchir qu'en fin de compte, on ne s'interesse qu'au choses futiles alors qu'on laisser passer le temps sans vraiment profiter de ceux que l'on aime, et des choses plus importantes, essentielles pour nous.

L'auteur nous fais vivre toutes sortes d'émotion à travers les yeux de Ronnie, qui découvre peu à peu que la vie n'est pas parfaite, faite d'obstacles et d'épreuves difficiles à surmonter pour arriver au bonheur.

L'héroïne prend alors concience de la fragilité du monde et de l'instant présent, qu'il faut profiter au maximun de ce qu'on a, car le bonheur peut nous échapper si facilement...

L'émotion est tellement intense, l'histoire si réaliste et sublime... J'ai adoré ce livre.

J'ai versé quelques larmes, comme pour le film, lors de la révélation. C'est comme si un monde s'écroulait et qu'on tente tout pour le retenir.


Bref, une superbe découverte, à lire! :)

par Marie.
Battle Royale Battle Royale
Kōshun Takami   
Je te trouve un peu dur quand même Battle Royale est un roman qui je crois à été écrit pour captiver le lecteur si l'auteur c'était attardé sur les sentiment des 42 élèves, si tous avaient été décris traumatisé et que chaque page racontaient la peur qu'il ressentaient à chaque secondes le roman aurai certes été plus réaliste mais bien moins attrayant il aurai d'ailleurs perdu tout son intêret!
Je crois qu'il faut lire ce livre en s'imissant dans "l'arène" et en vivant le suspense et l'angoisse que nos héros se fasse piéger et tuer par un de leurs camarades à chaque instant.
Ce n'est effectivement pas un roman que l'on li pour son écriture poétique et douce mais en même temps ça ferai quand même bizarre que l'auteur décrive un jeu barbare d'une autre manière que celle qu'il a employé dans B.R.
Ce n'est que mon avis et personnellement je n'ai pas été capable de me décrocher de Battle Royale tellement l'angoisse des héros m'emplissait.
Moi, je le conseil à tout les amateur d'histoire sanglante et de suspense.

par Edenz
À tout jamais À tout jamais
Nicholas Sparks   
Dieu que j'ai pu pleurer en lisant ce livre ... magnifique !!! c'est le seule mot qui me vient.
Bilbo le Hobbit Bilbo le Hobbit
John Ronald Reuel Tolkien   
Je ne sais plus combien de fois j'ai lu ce livre, plus de 10 fois.
En attendant je le conseille fortement, notamment aux personnes qui désirent se lancer dans la lecture du Seigneur des anneaux. Pour moi il est indispensable de lire le Hobbit avant, vu que c'est l'histoire de la première rencontre de Bilbo avec Gandalf, Gollum, les Elfes, les Nains, des objets comme l'anneau mais aussi l'origine de Dard, de la cotte de Mithril de Bilbo (devenu Bilbon dans la traduction du seigneur des anneaux).
C'est le début de l'oeuvre Maîtresse de la Fantasy, inégalée à ce jour! C'est le premier pas à faire dans la Terre du milieu, surtout pour une partie du lectorat d'aujourd'hui qui a souvent des difficultés avec les descriptions et la narration du Seigneur, en lisant le Hobbit , le reste passera tout seul...
Je vous écris du Vél'd'Hiv Je vous écris du Vél'd'Hiv
Karen Taieb   
Un livre pour garder une notion de réel à cet évènement.

Que ce soit dans la préface de Tatiana de Rosnay, dans les lettres, dans les photos et dans les témoignages, on perçoit cette volonté implacable de montrer que cet évènement a existé, que c’était réel. Car enfin de compte, le Vél d’Hiv’ commence à s’effacer pour nous. Il n’y a pas de grands témoignages, de grandes manifestations. Et je pense que l’on a quelque part envie d’oublier de ce que l’on a fait là-bas. Mais il ne faut pas. Il faut porter cette blessure en nous. Pour tirer des leçons du passé mais aussi s’amender tant que l’on peut.

Aussi me voilà plongée dans les lettres qui paraissent tellement banales mais en même tellement emplies de préoccupations quotidiennes : trouver de la nourriture, prendre des nouvelles, régler les affaires courantes, s’occuper des enfants et de la famille. Il n’y a aucune déclaration politique, aucune révolte. Ces gens du Vél d’Hiv’ étaient pris entre l’espoir de s’en sortir vivant et la résignation totale devant tant de cruauté. Leur seule préoccupation était pour les petits, mais aussi pour les voisins envers qui ils auraient pu avoir un mot méchant. La disposition des lettres est telle dans ce livre que l’on ne perçoit pas de suite que c’est grave. C’est juste une arrestation. Mais au fil des pages, quand on voit qui ne revient pas, ce qui se passe dans le vélodrome, les photos conservées, on se rend compte de toute l’horreur de l’évènement, le point culminant étant le témoignage du pompier et de l’infirmière. A chaque fois que l’on tente inconsciemment de s’échapper de cette horreur, le livre nous donne une référence réelle qui nous remet directement les pieds sur Terre.

Un livre de héros quotidiens

Il n’y a que dans l’horreur que la race humaine montre sa noblesse. Je le dis assez souvent, il est vrai. Et ce recueil de lettres et de récit le montre. Tant par l’aide accordée dès qu’ils le peuvent par le personnel qui doit s’occuper des réfugiés. Tant par le fait que ces hommes et ces femmes, très tôt, pensent de suite aux plus faibles et non à eux-mêmes. Ils sont nos héros fantômes qui donnent ce sentiment qu’ils sont maintenant en paix. Et surtout qu’ils ont fait ce qu’ils pouvaient.

Ce recueil est juste magnifique de par son contenu. Il y aurait tellement de choses à dire que les mots ne me viennent malheureusement pas. Mais si j’ai un conseil à vous dire, prenez-vous une soirée pour le lire. Vous ne rêverez pas, vous ne serez pas euphorique, vous aurez fait un devoir de mémoire car à travers vos yeux, ils seront de nouveau en vie, et je dirai même en paix.

http://labibliodekoko.blogspot.fr/2012/10/je-vous-ecris-du-vel-dhiv-les-lettres.html

par Kore
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3