Livres
524 652
Membres
543 032

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Glamorama



Description ajoutée par Isidara 2016-06-27T10:05:15+02:00

Résumé

L'ennemi numéro un des partisans du "politiquement correct" a encore frappé. Après avoir révélé, dans "American Psycho", la face obscure des "yuppies", Bret Easton Ellis noue ensemble la dictature de l'apparence et la brutalité aveugle du terrorisme dans "Glamorama".

De New York à Paris, le narrateur, Victor Ward, ne sait plus distinguer la réalité de sa mise en scène. Son oscillation entre le monde glacé du "star-système" et ses divers représentants, et le monde politique des intrigues et des complots l'entraîne dans une dérive (très) sanglante. Manipulé de toutes parts, Victor souffre. Son identité et sa santé mentale connaissent quelques dérèglements. Ses seuls repères restent les noms de marques et les personnages connus, et la prolifération de dialogues idiots ou absurdes, contaminés par les pubs télé, masque la profondeur de son malaise. Victime et coupable, Victor est à l'image de ce qu'il montre, ambigu et flou.

Roman de l'excès, "Glamorama" parachève avec brio le travail de sape des illusions entrepris par Bret Easton Ellis. --Hector Fricotin

Afficher en entier

Classement en biblio - 79 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par anonyme 2014-02-28T14:51:23+01:00

- Victor, sois sérieux, dit JD. Il possède quelque chose comme la moitié du Savoy.

- Invite celui qui possède l'autre moitié.

- Victor, les frères Weinstein l'adorent.

- Ce type est tellement dégueulasse qu'il pourrait travailler dans un magasin d'animaux domestiques pour manger de la merde de lapin gratos.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Aline-100 2020-02-24T14:34:02+01:00
Pas apprécié

Ce livre était très spécial, avec des points positifs, et des choses plus négatives, qui m'ont assez énervée.

Commençons par les points négatifs.

Tout le monde, dans ce roman, appelle les autres baby. Même les hommes entre eux s'appellent baby. Ce qui fait que ce mot, déjà très agaçant en lui-même, revient à peu près 55 fois par page (j'exagère à peine!). En particulier quand Victor voit Chloé, sa petite-amie, vu qu'il a alors tendance à l'appeler :"baby, baby, baby". Ce qui rend ce petit surnom encore plus agaçant!

Certains dialogues entre personnages sont aussi assez énervants. Dans les toutes premières pages du roman, par exemple, alors que Victor prépare l'ouverture de la fameuse boîte de nuit, un certain dialogue m'a donné envie de jeter le livre à travers la pièce. Victor explique à JD, un type qui l'aide à préparer la grande ouverture de la boîte, que ce qui est à la mode est dépassé et que ce qui est dépassé est à la mode. Comme JD ne comprend pas, il répète cette phrase à Victor, qui la répète à JD, qui la répète à Victor,...comme ça jusqu'à ce que la fameuse phrase apparaisse environ 15 fois sur la page. Comme tous les personnages fument des joints et qu'ils prennent tous des drogues dures, je suppose que leurs neurones ne sont plus tout à fait en état de comprendre une phrase énoncée une seule fois, et qu'il faut donc la répéter encore et encore pour qu'elle se fixe dans leur cerveau. En attendant, cela a tendance à énerver la lectrice ou le lecteur normal(e) dont les neurones se portent très bien, merci pour elle/lui !

Par contre, Glamorama a aussi un énorme point positif (encore heureux !): la réflexion sur la superficialité et l'apparence.

Dans ce roman, Bret Easton Ellis met en scène des personnages qui veulent être célèbres. Ils sont prêts à faire quasiment n'importe quoi pour le devenir. Ainsi, toujours au début de l'ouvrage, on apprend que Victor a passé trois fois le casting pour une émission de télé-réalité de MTV (et qu'il a échoué les trois fois...). Je n'ai rien contre les gens qui veulent participer à ce genre d'émission, mais je pense quand même qu'il faut vraiment être désespéré pour vouloir être filmé quasiment 24h/24.

On assiste donc à une ronde de personnages presque ridicules, qui se rendent encore plus ridicules dans l'espoir de devenir célèbre et adulé: c'est à qui écrira le scénario de l'année, à qui portera le mieux les robes des créateurs, à qui gagnera le plus d'argent en posant pour Playboy. Au final, on se rend compte que les objectifs de tous ces personnages sont particulièrement malsains et, surtout, totalement déconnectés de la réalité. Pas étonnant qu'ils se sentent très mal quand leurs rêves ne se réalisent pas...

Je pense que cette réflexion est très actuelle, et c'est pour cela que j'ai choisi Bret Easton Ellis comme futur classique du XXIe siècle. Cet écrivain est particulièrement en phase avec les névroses de notre société, avec cette envie de s'exhiber à tout instant et à tout propos, avec cette tendance à croire que le moindre geste que l'on fait dans une journée intéresse tout le monde. Pour donner un exemple, je connais plein de gens qui racontent leur vie sur Facebook et je n'ai jamais compris l'intérêt de communiquer le menu de son déjeuner à ses 3.250 amis. Franchement, qui s'en soucie ?

Victor et les autres semblent donc cristalliser les problèmes de notre époque, où chacun veut le quart d'heure de célébrité promis par Andy Warhol. Et si cela ne dure vraiment qu'un quart d'heure, ça fait très mal !

En Bref : Assez long et difficile à lire, Glamorama n'en est pas moins nécessaire, puisqu'il permet une réflexion intéressante et un certain recul par rapport à ce besoin maladif d'être vu. Si vous vous lancez dans l'aventure, prévoyez quand même un second livre à lire en même temps (ou plus: personnellement, j'ai fini trois livres pendant que je lisais Glamorama), histoire de souffler de temps en temps !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lyanna 2013-04-19T19:15:20+02:00
Pas apprécié

Sachant que je ne suis vraiment pas fan de l'auteur, je ne sais pas pourquoi j'ai essayé de lire ce livre. ça part dans tous les sens et moi j'ai laissé tomber.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Birginie 2013-03-16T12:39:43+01:00
Lu aussi

Un livre complétement psyché qui nous fait un peu tourner en bourrique du début à la fin.A aucun moment on a la possibilité de prendre des marques, des repères,de suivre une trame.On est sans arrêt en déroute entre ce qui est réèl et ce qui ne l'est pas. Aucune réponse n'est apportée parce qu'il n'y en a pas, le personnage de Victor Ward est une véritable coquille vide,sa vie est totalement dénuée de sens.On est plongé dans un univers de showbiz avide d'apparence et d'images.Même si j'ai parfois été fascinée par cet univers mondain cauchemardesque,le fait de douter de tout en permanence durant tout le bouquin fait que l'intérêt de l'intrigue s'essoufle , c'est dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melab 2012-11-28T21:36:19+01:00
Or

Pas celui que j'ai préféré de cet auteur, plus en longueur peut-être que les autres, avec un personnage principal plus "gentil" que dans Moins que Zero et American Psycho(oui, ok, on peut difficilement faire pire que lui!)... Enfin, il y a toujours ce style incroyable et on se laisse happer dans un monde...glacial!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Madame_Casse-Pieds 2012-07-10T16:44:23+02:00
Bronze

Je viens de finir Glamorama, après avoir abandonné au bout de 200 pages pendant à peu près 6 mois xD. J'ai vraiment trouvé ce livre fascinant, dans la mesure où Bret Easton Ellis nous plonge dans un univers totalement détaché de la vie normale, à la fois violent et vide de sens... Mais je dois avouer que, passé les 200 premières pages, on passe les 500 suivantes à ne rien comprendre avant que tout s'éclaire à la fin. Je suppose que c'est fait exprès -en tout cas c'est ce que j'ai apprécié-, et cet espèce d'incohérence est vraiment bien rendue. Le personnage de Victor est totalement satirique, narcissique à outrance... Je me demande ce qu'il se passe au bout, à quel point Spoiler(cliquez pour révéler)toute cette histoire de fugue en Europe et de terrorisme est vraie, et ce qui sort tout simplement de son imagination.

J'ai trouvé la dernière partie totalement haletante, à partir du moment où tout s'enchaîne, je n'ai pas réussi à décoller mes yeux du livre. C'est le troisième livre de Bret Easton Ellis que je lis après Moins que Zéro et Suite[s] Impériale[s], et au final, je trouve que tout ça se ressemble quand même pas mal, bien que j'ai préféré Moins que Zéro à Glamorama. Il me tarde d'attaquer American Psycho, je bave sur ce bouquin depuis des mois, mais je me suis promis de finir d'autres livres avant...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LightHane 2012-07-07T14:32:59+02:00
Diamant

Mon quatrième roman lu de Bret Easton Ellis après "Moins que Zéro", "Lunar Park" et "American Psycho"... Je ne sais pas si c'est moi qui commence à me lasser mais je l'ai trouvé moins bon que les précédents. Même si la plume de l'auteur reste d'aussi bonne qualité, je n'ai pas autant adhéré à l'histoire. J'ai néanmoins été étourdie par la façon que l'auteur a de nous traîner à la suite de son personnage, Victor Ward, mannequin infatigable, à travers une suite d'événements dont on ne sait plus s'ils font partie des films ou de la vie réelle. Ce livre nous emmène-t-il dans un délire paranoïaque, un scénario hollywoodien ou dans une vie cauchemardesque ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dibenet 2012-03-31T16:31:38+02:00
Bronze

Pendant les cinq cent trente premières pages il ne se passe rien – mais c’est normal, nous sommes en plein dans le néant de la société glamour – puis dans les deux cent cinquante dernières, ils se passe plein de choses, mais se passent-elles vraiment ? où est le vrai, où est le faux ? doit-ton attendre une réponse ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bloodymarie 2011-07-07T19:25:50+02:00
Pas apprécié

Trop c'est trop! Juste une liste vite rébarbative d'abus en tous genres!Au total on ne rentre pas dans l'histoire. Si l'objectif était de cibler les dérives de ce petit monde nombriliste obsédé par son image, ce n'est même pas réussi. On s'ennuie juste.

Afficher en entier

Date de sortie

Glamorama

  • France : 2000-03-21 - Poche (Français)

Activité récente

ViPe l'ajoute dans sa biblio or
2016-08-14T11:01:34+02:00

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

lecteurs 79
Commentaires 8
extraits 20
Evaluations 18
Note globale 5.89 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode