Livres
477 516
Membres
458 174

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Glen Landsbury, Tome 1 : Phoebus Mortel



Description ajoutée par Glinda 2015-06-10T18:49:55+02:00

Résumé

Spin-off de Drek Carter, centré sur le personnage de Glen, le barman du Bloody Horse.

4e de couverture :

L’amour adore s’amuser avec le destin…

Lorsque Glen Landsbury débarque à Cambridge pour la poursuite de ses études à Harvard, il ne se doute pas un seul instant que sa vie va radicalement changer.

Il aura suffit d'un seul baiser, profond, langoureux et passionné avec cet inconnu au regard de braise, pour que tout bascule, de manière irréversible.

Qui a dit que rencontrer l’amour était sans danger ? Certainement pas Glen…

Afficher en entier

Classement en biblio - 57 lecteurs

Extrait

Je pressai le pas pour rejoindre Killian qui était sorti du pub.

— Qu’est-ce qui te prend ? demandai-je.

— Rien… bougonna Killian en accélérant.

— Mais, si ! Je vois bien… Dis-moi…

— Moi…

Je soupirai, las.

— Tu es très drôle quand tu es furax…

— N’est-ce pas ? maugréa Killian. Si tu n’aimes pas mon humour, tu n’as qu’à retrouver l’autre. Je suis sûr qu’il est très amusant…

Je souris.

— Ça te fait rire ? mordit mon ami.

— Mais, ma parole… Tu es jaloux… Tu es jaloux de Memphis !

— Pas du tout ! réfuta-t-il.

— Mais, si… insistai-je. Monsieur Killian est jaloux !

— De qui ? tonna-t-il en s’arrêtant net. De l’autre bellâtre ? Avec sa tête de vendeur de bagnole et son prénom de capitale de Country ? Certainement pas.

— Si tu le dis… ironisai-je.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Bronze

Une histoire sympa...

Mais je reste sur ma faim. Pour moi il manque quelques explications (pour ne pas dire beaucoup..), la fin ressemble plus à une fin de chapitre qu'à une fin de livre. Quant au côté "paranormal", il tarde à arriver.

Malgré tout, j'ai très apprécié l'humour de Killian et je m’apprête à me lancer dans les aventures de Dreck Carter, peut être que cela va répondre à quelques questions.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

J’ai acheté ce livre parce que je l’ai trouvé d’occasion et qu’ayant adoré les Drek Carter, j’ai voulu tester la deuxième saga de Thomas Andrew.

La couverture reste dans les mêmes tons que celles de sa première saga mortelle, donc toujours pas de coup de cœur de ce côté-là ^^

L’histoire nous amène à Harvard où le jeune Glen va à la fac. Il se retrouve en colocation avec un ancien camarade de cours sur qui il flashait au lycée, malheureusement Glen est en couple à ce moment-là. Sa vie chamboule lorsque son petit-ami décède et qu’il sombre dans la dépression. On assiste alors à sa remise en forme aidé par son beau colocataire : Killian. On se demande tout le long du livre si Killian l’aime, car il y a des situations qui portent à le penser. Donc j’avoue que le suspens de ce côté-là est juste parfait ! Avec la révélation de la fin c’était juste magnifique.

Toutefois, j’ai été déçue par rapport à Drek Carter. Ce n’est pas le même style malgré que l’on reste dans le même univers. Cette première saga détient un humour bien plus grinçant, bien différent de celui de Glen. Je pense que je m’attendais tellement à retrouver la même chose que j’ai été déçue, pourtant le style est loin d’être mauvais, je m’étais seulement faite une idée différente de ma lecture. De plus, connaissant le personnage de Glen dans l’autre saga, je m’attendais à plus de fantastique, hors nous sommes dans une romance pure et dure. Le fantastique n’arrive qu’à la toute fin.

Les personnages, à présent. Je trouve Glen un peu passif, mais d’un autre côté je ne sais pas, il a un côté…presque parano sans l’être, je ne sais pas vraiment comment l’exprimer… Par contre j’ai beaucoup aimé Killian et son côté mystérieux. Glen se dévoile trop ce qui n’est pas le cas de son colocataire qui a gardé le suspens sur sa personne tout le long du livre. Quant à sa mère…et bien je l’aime autant que dans les Drek Carter, mais non je ne vous dirais pas qui c’est ! xp

En conclusion, un livre à lire si vous aimez les romances gay avec un mec mystérieux et des petites situations cocasses ^^ Mais ne vous attendez pas à trop de fantastique, du moins pas dans ce premier tome ^^ Je recommande, ce n’est que mon avis, de le lire avant la saga Drek Carter car c’est le fantastique qui envahissait cette saga qui a fait que j’étais déçue par Glen Landsburry qui n’est pas si mal.

Afficher en entier
Diamant

Mon premier livre de Thomas Andrew et bien franchement je ne suis pas déçu !!! Le kiffe total !!! Vivement la suite !!!!

Afficher en entier
Bronze

Sans apriori, sans attente particulière, sans idée reçue, n’ayant même pas lu le résumé, je me suis lancée et bien m’en a pris, parce que si vous vous attendez à un livre « fantasy » vous serez déçus, une romance gay, certainement moins, une féérie antique, même pas l’ombre (quoique, les apollons sont à tous les coins de rue ici) et n’oublions pas qu’un phébus en français c’est obscurcir un propos en travaillant trop la forme…. en fait pour moi, Thomas Andrew s’amuse avec beaucoup de clichés. il commence sa fantaisie « fantasy » en révélant un point central et puis se lance dans « voici comment ça s’est passé ». Nous -- la suite https://atoutlivreblog.wordpress.com/2017/01/01/phoebus-mortel-glen-landsbury-n-1-thomas-andrew/

Afficher en entier
Argent

Cela fait un moment que ce livre était dans la PAL car j’ai adoré Drek Carter, mais certaines critiques m’avaient convaincue d’attendre la sortie du tome 2 pour le lire (Car oui, je suis facilement frustrée) et après lecture je pense que j’ai bien fait.

J’ai été emportée par ma lecture bien que le livre ne soit pas du tout ce que j’en attendais. On sait que Glen va se transformer en vampire (ce n’est pas vraiment du spoiler, c’est indiqué dans la première page) mais le côté surnaturel n’apparaît que dans les vingt dernières pages.

Ce livre, c’est donc plutôt le parcours de Glen qui débarque à Harvard et retrouve son ami de lycée, Killian pour qui il avait le béguin à l’époque. Il s’agit donc d’une romance, ou plutôt du jeu du chat et de la souris entre les deux hommes avec un Killian mystérieux et il faut le dire un peu bipolaire.

On reconnaît bien la plume de Thomas Andrew avec ses références télévisées et son humour même si c’est un peu moins présent que dans la série Drek Carter. Par contre, on a un peu plus de scènes de sexe et elles sont chaudes et sensuelles.

Le côté surnaturel apparaît cependant très brutalement et n’est pas très développé (ce qui m’empêche de mettre en or) car je crois que si l’on a pas lu l’autre saga, on est noyé dans l’avalanche de noms sans explications. Et rien que pour ça, je suis heureuse d’avoir attendu la sortie du 2 pour le lire.

Afficher en entier
Or

Avec cet avis, en premier lieu, il s’agit de dire merci… Oui car si Sidh Press n’avait pas fait du forcing en me contactant par message privé, pour savoir si je l’avais lu où si je voulais le lire … j’avoue que jamais je ne l’aurais fait. Pourquoi ? Rien qu’avec la couverture, c’était niet ! Pas qu’elle ne soit pas belle …. Au contraire ! Mais en la voyant, je m’étais dis : « Un roman M/M sur fond de mythologie, avec des grecs, des romains ou je ne sais quoi d’autres …Ah non, ce n’est vraiment pas pour moi ! ». Pour dire, je n’avais même pas lu le résumé, avant que la Maison d’Editions ne m’en parle ...

Et bien, comme quoi, parfois, il ne faut pas se fier aux apparences… Ne pas juger l’extérieur, et prendre le temps de regarder et de connaître l’intérieur. Car ce bouquin, je l’ai dévoré et j’ai adoré l’histoire qui nous y est proposée… j’ai ri, énormément ri, surtout pendant la première partie du livre … Et j’ai beaucoup aimé les deux héros (comment ne pas être titillé par l’intriguant Killian)

Avec ce premier opus, l’auteur nous propose l’histoire de Glen et Killian, deux jeunes hommes, qui vont devoir cohabiter durant leurs études à l’université. Nous allons suivre pendant un temps infini leur jeu du chat et de la souris, et c’est juste succulent ! Ajouter à cela un Glen en clown de service, qui n’en finira pas de se mettre dans des situations impossibles, loufoques à souhait …

Et puis, enfin, quand ils succombent à leur attirance, le roman prend une autre tournure, une autre ampleur, et l’auteur nous embarque avec eux, sans soucis, sans retenue, dans un monde de Fantasy, où les créatures surnaturelles règnent en maître (même là, l’auteur nous sert encore quelques touches d’humour, et c’est trop bon !) … Ce côté Surnaturel, c’est carrément la belle surprise du livre, pour la fan de « Vampire » que je suis.

Avec une plume simple, légère, fluide, addictive, l’auteur a su retranscrire, sans fioriture, sans exagération, l’ambiance d’un milieu universitaire, a su donner le bon rythme à son histoire, a su façonner à la perfection le caractère de ces protagonistes.

Je me suis laissé porter, embarquer par l’histoire délivrée, si bien que je suis arrivée à l’épilogue sans m’en rendre compte, tellement les mots de l’auteur ont su me captiver, me happer … de ce fait, j’en aurais voulu plus, beaucoup plus. Du coup, je file très très vite …ce premier opus n’étais qu’un amuse-gueule, j’ai un second tome à découvrir, en espérant très fort me régaler comme il se doit, en espérant que Glen soit encore un joyeux boute-en-train ….

Alors ami lecteur, ne fait pas la même erreur que moi, ne juge pas l’emballage, et prend le temps de déguster comme il se doit ce bouquin !

Afficher en entier
Bronze

Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Sidh Press pour avoir organiser le concours qui m'a permis de remporter Phoebus Mortel !

J'ai franchement bien apprécié cette lecture, l'ensemble est très fluide et se lit (malheureusement) très vite !

J'ai bien aimé qu'on voit se développer la relation Killian/Glen, même si j'aurais voulu que l'histoire dure un peu plus longtemps surtout quand on arrive vers la fin, on se dit qu'on en veut encore un peu plus.

J'ai également adoré l'humour dans ce tome, surtout dans certains dialogues entre Glen et Killian, si j'avais pas été dans le métro quand je le lisais, je crois que j'aurais explosé de rire !

L'ensemble du premier tome est assez mystérieux et est en fait pour moi une découverte de Killian et de ce qu'il est (je n'en dirais pas plus pour pas plus spoiler que je ne le fais là maintenant), du coup j'ai hâte de voir le prochain tome (si j'ai bien compris, il y en aura un).

Au final ce tome a été une bonne surprise, et j'ai hâte que le prochain sorte !

Afficher en entier
Or

aussitôt ouvert, on a du mal à refermer ce livre, pour ma part plus j'avançais plus j'étais intriguée par l'histoire et je voulais savoir comment ça allait finir, comme le résumé a déjà été fait, je vais m'abstenir, en tout cas j'ai énormément aimé le couple Glen/Killian, le mystère autour de Killian est prenant et on se prend au jeux également en se demandant quels sont ses réels sentiments... pour ma part la fin a été trop rapide et j'espère revoir ce beau couple très rapidement..

Afficher en entier
Diamant

Je n'ai pas encore lu le premier tome de Drek Carter donc je suis ravie d'avoir commencer par Phoebus mortel qui s'avère être le pré quel.

J'ai passé un très bon moment avec ce roman que j'ai dévoré en une soirée.

Glen et Killian sont vraiment deux héros différents, attachants dont on apprécie de voir l'évolution de leur relation. Glen est l'étudiant en droit, trop gentil qui ne sais pas dire non. Il se retrouve à aller étudier à Harvard

Phoebus mortel c'est d'abord beaucoup d'humour, entre Glen qui pense avoir des hallucinations, les réparties cinglantes de Killian et les scènes de jalousies, j'ai énormément ris. Je dois avouer que la scène du restaurant était magistrale!!!!

Mais c'est aussi beaucoup de mystères: autant Glen nous dévoile tout autant Killian est très énigmatique: ces disparitions soudaines, son comportement parfois étrange nous amène à penser qu'il cache quelque chose. Il faudra attendre la fin pour découvrir son terrible secret.

Et enfin c'est beaucoup d'amour: la relation Glen/Killian est d'abord une relation de grande amitié puis petit à petit certains comportement, certaines remarques laissent présager qu'il y a beaucoup plus. Pourtant les mois vont passer sans qu'ils ne se passent rien entre eux. Tout comme Glen, on fini par se dire que l'on a rêvé, que la tension sexuelle entre les deux n'est que le fruit de notre imagination....Mais heureusement, nous finissons par être pleinement satisfait....

J'ai apprécié la plume de l'auteur qui est très fluide, son intrigue est très bonne avec son lot de rebondissements et de révélation qui nous rendent accro à cette histoire.

Seule la fin m'a un peu perturbée car je hais ce genre de fin quand la suite n'est pas encore sortie!!!

A suivre donc....

En bref, un livre que je vous conseille!!!!

Boulimique des livres

Afficher en entier
Bronze

Une histoire sympa...

Mais je reste sur ma faim. Pour moi il manque quelques explications (pour ne pas dire beaucoup..), la fin ressemble plus à une fin de chapitre qu'à une fin de livre. Quant au côté "paranormal", il tarde à arriver.

Malgré tout, j'ai très apprécié l'humour de Killian et je m’apprête à me lancer dans les aventures de Dreck Carter, peut être que cela va répondre à quelques questions.

Afficher en entier
Diamant

Wow !

Oui, réaction éloquente et très minime. Cependant il est bon de noter que par moment les mots manquent et que sur cette histoire c'est le cas.

Glen Landsbury, rejoint Cambridge pour étudier le droit à Harvard. Bien qu'au début, il ne se doute de rien il fait la rencontre de son colocataire qui n'est autre que Killian, son fantasme absolu et ami de lycée. Lentement, les vieilles habitudes sont là, jusqu'à ce baiser. Un baiser qui va tout remettre en cause et qui changera du tout au tout. J'avais quelques craintes de ne rien comprendre à l'histoire, n'ayant pas lu la série Drek Carter. Cependant, il est tout à fait possible de lire Phoebus Mortel sans connaître Drek Carter... Même si à la fin vous n'allez avoir qu'une envie, lire cette fameuse série, ce que personnellement je compte faire.

On est prit dedans dès le départ. On entre dans la vie de Glen, dans ses peines et ses doutes, ses envies et ses besoins. L'auteur écrit divinement bien et appuis sur les sentiments nous en offrant des tonnes et des tonnes, dans lesquels il est agréable de nager. Glen est un personnage auquel on s'attache vite, il est mignon, drôle et j'ai adoré le choix de l'auteur de nous raconter cette histoire sous son point de vue ce qui rend Glen que plus agréable, sa façon de s'exprimer, sa façon de voir les choses et surtout sa façon de voir Killian. Killian qui est un personnage pour lequel j'ai complètement craqué. Sombre et mystérieux, mais en restant dans un réalisme sincère. On s'attache à ce nageur au physique de rêve et les questions sont nombreuses, nous voulons forcément en savoir plus, mais il ne se dévoile pas si facilement. Les deux personnages sont une vraie réussite.

Concernant l'intrigue, elle est superbe. Une relation qui débute pour une amitié, des événements qui se suivent, mais sans que ce ne soit trop d'un coup. Les choses viennent au bon endroit, au bon moment. On ne se retrouve pas assommé par mille choses à la fois.

En bref, une histoire captivante mêlant les émotions, la sensualité et cette touche d'érotisme délectable. Une écriture divine, fluide et de toute beauté, presque poétique sur certaines scènes tant les sensations sont fortes. Je craque !

Afficher en entier

Date de sortie

Glen Landsbury, Tome 1 : Phoebus Mortel

  • France : 2015-10-07 (Français)

Activité récente

Mihio l'ajoute dans sa biblio or
2018-05-13T16:08:41+02:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 57
Commentaires 13
Extraits 2
Evaluations 33
Note globale 6.73 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode